Bienvenue sur OnEnAGros!, le forum qui désacralise le guet-apens !

Lisez la charte du forum avant de commencer à participer. Si vous êtes nouveau, une présentation est toujours appréciée afin de mieux se connaître !


Contente de te voir de retour mon chaton ! :) Je partage plus ou moins ton avis sur les cheveux et le corps. Sauf que moi je les lave toujours avec du shampoing. Et j'utilise du savon, le plus traditionnel/naturel possible avec une composition la plus simple et correcte possible mais pas de gel douche.
Pour les cheveux j'en étais à deux par semaines, mais je vais passer à un. Car une professeur d'école de coiffure m'a tout récemment dit qu'un seul par semaine ça suffit. Car plus on les récure, plus ils produisent de sébum pour se défendre. 
Par contre elle dit qu'il faut bien les laver à fond quand on les lave, avec deux shampoing. A cause de la pollution, toutes les saletés toxiques qui nous entourent et qu'ils accumulent.
Et je faisais un bain d'huile avant chaque shampoing mais elle a dit qu'un par mois ça suffit. Sinon ça graisse les cheveux à force. Ce qui m'arrange car ça coûte cher les huiles et c'est chiant à faire partir. D'autant que j'essaie d'utiliser le moins d'eau et surtout d'électricité pour chauffer l'eau possible. 
Parait que le mieux pour les nourrir c'est un soin mais à faire agir au moins 10/15 mn sinon ça sert à rien.
Pour le corps c'est le grand ravalement façade deux fois par semaine. A savoir récurage complet au savon avec un gant très exfoliant. Puis tartinage avec huile d'amande ou de noyau d'abricot pures pour réparer les dégâts. 
Les autres jours c'est les endroits stratégiques  au savon (fesses, pieds, aisselles, dos en été car je sue de là comme un goret dès qu'il fait chaud, plus encore que des aisselles). Puis un petit get d'eau partout. 
Et pour le visage je n'utilise plus que d'abord de l'eau de fleur (rose, bleuet, fleur d'oranger ...) pour la laver. Elle est pas plus sale et moins irritée et moins de rougeur que quand j'utilisai du savon pour visage. Puis de l'huile sèche (jojoba ...) mélangée à de l'hydrolat de carottes. Et bien sûr ça marche très bien pour démaquiller aussi.
Franchement j'ai une bien meilleure mine et un joli teint abricoté depuis, moins de rougeurs. Ca brille un peu sur le coup mais en fait ça absorbe très vite. Au final ça donne une belle peau ni trop grasse ni trop sèche.
Oui ma routine est passionnante. :P

Bonne année et meilleurs voeux pour 2019 à tous !

Malheureusement ça ne m'étonne pas, c'est ce qui se passe un peu partout depuis des années, la montée des mouvements fascisants. Ca n'évolue pas dans le bon sens du tout, y compris en Europe.

Désolée pour toi, je te présente mes condoléances. :hug:

Bon anniversaire à notre cher chef bien aimé ! :D Ripaillons ensemble jusqu'à plus soif ! :fete:

Courage à ta louloute et toi, j'espère qu'elle se rétablira vite.

Contente que ce ne soit rien de grave mais désolée que tu morfle autant, en tout cas j'espère que tu seras soignée efficacement.
Pour ma part je suis un peu soulagée car le RSA m'a été accordé tout de suite et je l'ai touché dès ce mois-ci, en + de la prime d'activité et du dernier salaire. Du coup j'ai touché bien plus que d'habitude finalement et j'ai pu me faire plaisir  en matériel + livres de coloriage pour adulte et nouveau maquillage.
Bon par la suite j'aurai que le RSA donc il va falloir bien plus me serrer la ceinture jusqu'à ce que je travaille à nouveau mais au moins ce mois-ci je peux souffler. Et puis ainsi je serai déjà équipée et pourrais en profiter les mois suivants.
A part ça, je n'ai pas eu à contacter le centre d'assistance social car je vais recevoir une convocation pour un suivi social d'ici un ou deux mois. C'est automatique apparemment, ça l'était pas pendant ma dernière période de RSA mais ça a du changer. Je verrai bien ce que ça donne, j'espère tomber sur quelqu'un de bien qui pourra m'être d'une quelconque aide.
J'attendrais que mes problèmes de fatigue et de sommeil soient réglés et d'avoir donc retrouvé assez d'énergie pour être apte à travailler et/ou étudier pour m'inscrire à pôle emploi, ça me parait logique.
En tout cas je saurai bientôt si j'ai bien des apnées du sommeil puisque j'ai l'examen en pneumologie le 22 mars. Si c'est confirmé, j'espère que je serai rapidement appareillée  en conséquence et que ce sera gratuit.

Merci de ton soutiens ma tatie, ça fait chaud au coeur ! :hug:
Pour la minette, je sais que je peux pas faire grand chose de plus, mais il faut lui donner ses cachets et de la nourriture adaptée pour qu'elle puisse vivre le plus longtemps possible. Je paierai bien sûr, d'ailleurs le véto s'est montré compréhensif et a réduit les coûts au maximum lors de la consultation et m'a donné les cachets les moins chers possible. Mais ça représente un petit budget supplémentaire chaque mois et quand on ne sait pas bien de quoi on pourra vivre, ne serais-ce que le mois prochain ...
En plus de la peur de la perdre prématurément, il y a celle de ne pas pouvoir la soigner correctement si son état empire, faute de moyens.
Pour le moment malheureusement, je suis bien obligée de gérer ça toute seule. J'en ai parlé à mon médecin mais il estime que c'est à l'endocrinologue de prendre ça en charge. Or je ne verrai l'endocrinologue que fin mai !
Quand j'ai un peu insisté, il m'a dit de voir un nutritionniste justement, mais je n'en ai pas les moyens. Il a évoqué la possibilité alors que je vois un médecin spécialisé dans la nutrition, de sorte que ce soit remboursé. Mais j'ai peur qu'il y ait des dépassements d'honoraire comme presque toujours avec les spécialistes. D'autant plus qu'il n'a évoqué personne de précis vers qui me tourner.
De toute façon j'ai déjà vu un nutritionniste pendant le seul régime que j'ai fait étant jeune qui a fonctionné, du moins pendant un temps. Et justement je me rappelle bien des conseils et des règles à suivre qu'elle m'avait donné et je ne vois pas ce qu'un autre nutritionniste pourrait m'apprendre/m'apporter de plus. A la rigueur j'aurai besoin d'une prise en charge plus globale et/ou plus importante. Peut-être qu'effectivement ça pourra être le cas avec l'endocrinologue seulement encore une fois que je ne le verrai que fin mai. En plus je ne sais pas du tout s'il me fournira un vrai suivi par rapport à mon poids ou pas, ni s'il le mettra en place dès le premier rendez-vous.
Il y a bien un hôpital public en région lyonnaise qui a un service spécialisé, je suis allé voir sur leur site internet et ça a l'air pas mal. Car la prise en charge a l'air vraiment complète, avec conseils, suivi, activité physique collective, ateliers de cuisine et autre, aussi week-end et courts séjours sur place pour une prise en charge plus intensive.
Seulement c'est vraiment loin de chez moi, à plus d'une heure avec métro+bus sans compter le prix pour le déplacement. En plus mon médecin traitant, quand je lui en ai parlé, a pas eu l'air emballé. Si j'insiste et poursuis ma démarche en prenant rendez-vous, je pense qu'il me donnera ce qu'il faut tout de même. Mais il trouve que comme j'ai déjà deux rendez-vous dans un autre hôpital, ça revient c'est s'éparpiller. Et que c'est à cet hôpital là de prendre ça en charge aussi.
Je n'y avais pas pensé mais effectivement je peux aussi en parler à l'assistante sociale, ceci dit je n'ai aucune idée de l'aide qu'elle pourrait m'apporter, enfin je verrai bien.
En attendant, je suis assez raisonnable et ne fais rien d'excessif, je me contente de réduire ou d'éviter les sucres/sucreries et réduire les quantités de sucres lents. Mais c'est clair que j'aurai besoin d'être suivie et accompagnée dans ma démarche. Je sais par expérience qu'un rééquilibrage alimentaire c'est vraiment pas anodin et que ça peut être dangereux.
Car c'est très violant pour le corps, pour tout l'organisme, qui ne se laisse pas faire et réclame les aliments les plus caloriques et les apports en calories excessifs auxquels il est habitué.
Pour que ça marche et tienne dans la durée, il faut absolument que le cerveau, le moral, y résiste et persiste dans ses efforts. Surtout effectivement quand toute cette dure lutte contre soi-même n'est pas récompensée sur la balance, pas autant ni aussi vite qu'on le voudrais. Il n'est pas évident du tout de rester se concentré sur cet objectif et de s'y tenir quand on a tellement d'autres problèmes à gérer et à régler.
En plus la nourriture, surtout très riche/calorique est non seulement un refuge, mais un des rares plaisirs accessibles à tous. Il est tellement tentant de baisser la garde, d'acheter/consommer ce qui fait le plus envie sans se poser de question. Tout en allant  au moins cher par la même occasion, puisqu'on ne peux s'offrir que ça pour se faire plaisir, se détendre.
J'essaie justement de faire de la nourriture, des repas, quelque chose de secondaire et de me concentrer sur les autres trucs qui me font plaisir. Mes livres de coloriage, les jeux vidéos, les vidéos youtube principalement. Aussi regarder la télé en câlinant mes chats, me balader/faire les magasins en écoutant mon mp3. Et quand je peux repérer/commander des trucs sur amazon, décorer/améliorer l'appart. 
Mais plus je suis angoissée et mal, plus c'est vers la nourriture et principalement le sucré, les desserts que je me tourne spontanément. Et comment dire que je suis angoissée en ce moment !
Même si je n'ai plus le stress et l'angoisse liés au mal être au travail que j'avais. L'angoisse de ne pas savoir de quoi demain sera fait, la peur de manquer de tout, est encore plus profonde et sournoise, elle est viscérale.
Enfin j'aurai besoin d'être soutenue et aidée effectivement, car sinon je ne suis pas du tout sûre de tenir, d'y arriver.
En effet ça peut devenir ma priorité de contacter le CCAS et voir une assistante sociale/obtenir une assistance quelle qu'elle soit. Et puis pour connaitre les aides dont je peux bénéficier globalement ainsi pouvoir faire les démarches pour qu'elles soient mises en place au plus vite.
En tout cas je vous tiens au courant, je vais tenter de tenir bon et merci encore du soutient moral. :hug:

Munchkin a écrit :

Munchkin a écrit :

    Rien à voir mais Mélu (je peux t'appeler comme ça?),quand je vois la miniature de ton avatar,j'ai toujours l'impression que c'est un petit ours qui dort sur le côté^^

    Voilà,je devais le dire

Matatie a écrit :

:lol:
Effectivement, en plissant les yeux, je le vois aussi !

J'avoue, j'avais jamais remarqué mais effectivement  je croit l'apercevoir aussi en fixant le côté sombre à gauche !
Je comprends ton besoin de le dire :lol:  parce que c'est le genre de détail qui devient obsèdent. Une fois que tu l'as remarqué, tu as du mal à en détacher les yeux et à penser à autre chose.  Petit ours brun s'est infiltré dans mon avatar ! Qu'est-il venu faire ? Pourquoi vient-il m'épier dans ma salle de bain pendant ma métamorphose ?! Est-il en mission secrète ? La prudence s'impose, il faut le surveiller de près ! :b

Pour ma part n'ayant vraiment commencé à travailler qu'à 30 balais et encore toujours à temps partiel/mi-temps (avant je n'ai fait qu'enchainer les petits boulots avec genre 10h hebdo, certains non déclarés et les longues périodes de chômage complet). Si je veux une retraite à taux plein, faudrait que je bosse jusqu'à plus de 80 ans ! Du coup pour ma part cotiser n'est plus dans mes préoccupations, j'aurai le minimum vieillesse et pis c'est tout.

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB