Bienvenue sur OnEnAGros!, le forum qui apprécie les fruits au sirop !

Lisez la charte du forum avant de commencer à participer. Si vous êtes nouveau, une présentation est toujours appréciée afin de mieux se connaître !


Certaines personnes non-binaires se disent trans, d'autres n'ont pas envie de cette étiquette et se disent "ni cis ni trans", j'en connais pas qui se disent cis.

Sinon tu poses plein de questions qui sont très intéressantes et sur lesquelles je pourrais écrire des pavés mais en ce moment j'ai pas envie de parler de questions politiques sur la transidentité parce que ça me fatigue ^^' par contre je peux te dire que même pour des personnes trans binaires, ça n'a pas toujours été évident. D'ailleurs on est pas mal à être passé-es par des genres non binaires avant de finalement s'affirmer comme trans binaires (je suis pas en train de dire que tu es un mec trans qui s'ignore hein, mais juste c'est normal de pas savoir où se situer, c'est normal si ça change, ça arrive beaucoup).

Ooooh c'est trop chouette Meva \o/ Bon moi ça va pas changer grand chose que je te genre au masculin comme je viens jamais ici, mais quand on parlera de toi avec Coco on dira "il" \o/
Une personne de plus dans le lobby trans (? si tu te définis comme trans, du coup?), c'est trop bien :D

[Ok du coup j'ai édité. Mais en même temps pour ma défense j'étais en train de me dire "booon il est tard je vais me dépêcher la nouille pour aller mater quelques épisodes de Scrubs avec Coco avant qu'il aille dormir" du coup voilà.]

Zoubi !

J'aimerais pouvoir t'aider Meva mais j'en connais pas :/

Alors moi j'arrive comme un pet, je sais pas trop ce qui a été dit ou non mais je voulais dire que :

Spoiler :
(Cliquez pour afficher)
Les applaudissements pendant le baiser entre Stan et Burt c'était magique à vivre *-* Avec Coco qui serrait bien ma main dans la sienne :3

On est le 23 avril 2017, 20h est passé, je pense que la raison du "j'en ai gros" est évidente.

T________T

Pourquoi personne m'avait parlé de Conteur Fantôme ? :o
West, je suis désolé mais tu as désormais une sérieuse concurrence pour la place de "personne qui me fait le plus rire sur ce forum" :/

Mais bon Dieu ! Puisqu'on vous dit qu'on aime pas ça, les jeux d'argent !

J'ai lu pas mal de gens sur internet qui disent que ça marche, le coup de vérifier plein de fois si on rêve ou non, mais perso j'ai jamais été assez assidu pour arriver à checker dans mon sommeil x) donc je peux pas être sûr mais il me semble bien que c'est possible, ouais.

En terme d'anecdotes : ma sœur a une mémoire photographique et pendant ses révisions du bac, quand elle rêvait, elle décidait de relire ses fiches et elle arrivait à lire, pour de vrai, puisqu'elle se souvenait par coeur des fiches

Bon c'est une surprise pour personne si je dis que je suis d'accord politiquement avec Coco, je pense.

Par contre je comprends aussi Mélusine et c'est normal d'avoir peur de l'autogestion (gestion du pays par tous les individus, dans ce contexte), et ces doutes sont sains.
Dans le documentaire "J'ai pas voté" que Coco cites, il est dit à un moment quelque chose comme "Les seules alternatives à la démocratie représentative [aka la France par ex] qu'on a, c'est des dictatures, alors on finit par penser qu'on peut rien avoir de mieux".
D'ailleurs je corrige Coco : l'Institut Montaigne a organisé une assemblée constituante qui s'est réunie pendant 2 week end. Un premier pour la formation, une semaine de réflexion, et un deuxième week end de rédaction de la réforme qu'ils voulaient écrire. Voilà, c'est la parenthèse emmerdante, vous en faites c'que vous voulez...

Perso je me définis comme anarcho-communiste. J'aimerais voir l'émergence d'une vraie démocratie, un système où le peuple retrouve enfin un vrai pouvoir, et soit réellement impliqué dans la politique. Mais ça fait peur, pour plusieurs raisons :

1) La "nature" de l'humain : je regardais hier une vidéo scientifique qui montrait que les instincts des hommes prennent parfois le pas sur la rationalité et sur l'intérêt commun. On peut citer par exemple les émeutes des Black Friday [c'est le vendredi où commencent de grosses soldes aux Etats Unis, un mois ou deux avant Noël : les gens se ruent dans les magasins et se jettent sur les produits, des gens finissent parfois par être blessés, tout le monde se marche dessus, ...]. Et puis bien sûr, plein de gens sont opportunistes et sont obsédés par le pouvoir. Pour ça, il faut des institutions qui empêchent justement la prise de pouvoir par un individu ou un groupe d'individu. Le fonctionnement d'Athènes décrit dans J'ai Pas Voté est un bon exemple (on rappellera jamais assez que le documentaire ne dit à aucun moment que les femmes et les métèques ne pouvaient pas voter - mais cette inégalité à Athènes veut pas dire qu'on doit reproduire les mêmes erreurs et injustices).

2) Rendre vraiment le pouvoir au peuple : Dans la démocratie athénienne (c'était d'ailleurs pour ça que Platon, ce *****, la critiquait beaucoup), c'est le plus éloquent qui finit généralement par convaincre. Et c'est triste, mais c'est vrai. Bien parler c'est le meilleur moyen d'attirer l'affection du "public". Et celleux qui maîtrisent le mieux le langage, ce sont statistiquement : les riches. En fait globalement, tous les marqueurs de pauvreté dans un discours discréditent souvent le discours du "pauvre" pour beaucoup. Y a qu'à voir le traitement médiatique de Jean Lassalle : il a un fort accent, alors on se fout de sa gueule pour ça. Oui, parce que l'accent-autre-que-parisien est un marqueur de pauvreté dans les esprits. C'est d'ailleurs une souffrance pour beaucoup (Bourdieu par exemple, né pauvre dans le sud ouest, avait honte de son léger accent béarnais quand il est devenu "bourgeois" en devenant un célèbre universitaire).
Pour régler ce problème on peut imaginer des systèmes dans lesquels les personnes qui voteront une loi n'entendront pas directement les arguments. Les différents camps pourraient venir exposer leurs opinions et propositions à une commission chargée de rédiger un dossier avec toutes les propositions, tous les arguments, tous les chiffres, ... Tout ça formulé de façon neutre pour ne pas influencer les votant.e.s. Mais là aussi, c'est compliqué, parce que même celleux qui rédigeront seront partiales.ux et auront un avis sur la question...

3) Un pays à gauche : je suis anarcho-communiste. Ca veut dire c'que ça veut dire hein, je suis communiste aussi. Je veux la collectivisation des outils de production, la fin du patronat, ... Et ça pose un problème : si la majorité des gens est de droite, on aura des décisions de droite qui seront prises, logiquement, et comme je suis contre les inégalités, ça m'emmerde. Et actuellement, la majorité est bien loin d'avoir envie d'un pays communiste (selon moi, en grande partie parce qu'on ne sait pas ce que c'est, parce qu'on nous bourre le crâne avec l'idée qu'on peut pas vivre sans le capitalisme, ...).

4) Les déterminismes : dans la société qu'on veut, Coco et moi, on politise plus les gens, il y a une vraie formation avant de prendre des décisions, ... C'est pas "*Question* Oui ou non ? Vous avez 5 minutes pour répondre", clairement. Mais pour autant, on a tou.te.s des déterminismes qui font que globalement la majorité de la population est ok avec le système actuel, ce genre de choses. Je me répète, mais la majorité pense qu'il est impossible de vivre sans le capitalisme (ça va des socialistes, qui veulent rester dans le capitalisme en le modifiant pour qu'il soit moins destructeur pour les pauvres, jusqu'à l'extrême droite). Et, bon, les cocos actuellement (on parle pas de Coco mais DES cocos, les communistes hein) sont minoritaires, c'est pas nouveau (quoique le mouvement renaît un peu en ce moment). Si demain on met en place un régime autogéré, les gens resteront globalement dans une idéologie de droite, parce qu'on baigne dedans. Et, forcément, ça m'emmerde.
Coco parlait aussi de la personne qui, pendant l'assemblée constituante organisée par l'institut Montaigne, allait de groupes en groupes pour s'assurer que personne ne prenne le rôle de "leader", ... Vu qu'on a l'habitude de voir des hommes parler, est-ce que ce biais cognitif va pas s'appliquer aussi ? Est-ce que si on voit dans un groupe une femme parler moins qu'un homme ça va nous choquer ? Comme on considère souvent que les femmes voilées sont forcées par leurs pères/maris à porter le voile et qu'on les considère directement comme victimes et comme pas assez objectives, est-ce qu'on écoutera des femmes voilées qui feront des propositions sur le voile ?

5) La représentation : certaines lois visent tout le peuple (ex : collectivisation des outils de production) mais certaines autres ne visent qu'une petite partie de la population. Je prends par exemple les lois concernant les personnes trans (accès aux traitements, opérations, procédures pour le changement de prénom et de mention M/F sur la carne d'identité, .....), étant moi-même trans j'ai pas envie que ce soit surtout des personnes cisgenres (inverse de "transgenre") qui choisissent pour moi de ma situation. Pour autant, est-ce qu'on peut faire voter seulement des personnes trans ? On pourrait nous accuser de nous offrir des privilèges, ...


Bref, la question de l'anarchie et de l'autogestion pose plein de questions. Moi, en ce moment, je suis surtout focalisé par les problèmes qu'un tel régime poserait parce que j'aimerais trouver des solutions. Je suis assez d'accord avec Léodagan quand il voudrait tout cramer et reprendre à zéro parce que c'est vrai que ce serait vachement plus simple de mettre des choses en place si on était pas influencés par les médias et l'idéologie dominante du moment (aka le respect du capitalisme).. Et à la fois on a, dans l'histoire, pas mal d'exemples de ce qui peut foirer dans un régime, alors c'est peut-être un avantage d'être issu d'une culture, d'une histoire longue...

Enfin bref. Si vous voulez en apprendre un peu plus sur l'autogestion (dans la pop-culture surtout) j'ai participé à une émission de radio ici, vous pouvez écouter si vous voulez :)

Edit : j'ajoute que perso j'ai pas peur de tout cramer, et que j'admire les Black Blocks que je croise en manif et qui font plein de dégradations matérielles partout - et il se pourrait que je me sois adonné à certains actes de dégradations moi-même :x

Oh mon Dieu Meva tu es beaucoup trop jolie *O*
Perso j'ai des cheveux à l'opposé des tiens (en terme de couleur ? Non moi j'parlais plutôt d'texture)

1492361157.jpg

Agloval a écrit :

Mélusine : ça m'est arrivé parfois de me rendre compte que je rêve, et alors quasiment toujours ça me réveille. Je pense que c'est le processus normal.

Je sais pas trop si c'est le processus normal, mais y a un truc qui s'appelle le rêve lucide. C'est à dire la capacité de rêver tout en sachant qu'on rêve, et donc la possibilité de choisir ce qu'on fait dans le rêve / ce qui se passe. Avec certains exercices, genre un "test de rêve" (checker plusieurs fois dans la journée si on rêve, par exemple en se pinçant ou un truc du genre) on finit par faire des rêves lucides chaque nuits. Noter ses rêves au réveil aide aussi, je sais pas trop pourquoi.

Perso je voulais trop m'entraîner quand j'étais ado, mais j'avais vite lâché. Par contre depuis quelques temps, j'arrive à faire des rêves lucides quand le rêve part dans une direction que je veux pas (cauchemar ou situations d'angoisse). J'arrive à me dire "Non, c'est un rêve, je change ce paramètre" et le rêve prends un tournant. C'est assez chouette de pouvoir faire ça, pour éviter les cauchemars \o/

Mais toi non plus tu comprends pas ce qu'on dit hein.
Mais j'aime bien cette discussion ça me permet de poster plein de messages inutiles et comme ça je pourrais devenir semi-croustillant.

Coco l'asticot a écrit :

- En Russie, des gays sont enfermés dans des prisons, puis torturés voire tués ! C'est un scandale !
- Roooh, t'es vraiment fermé d'esprit, faut apprendre à s'ouvrir au mœurs des autres hein...

Bonjour, souhaitez-vous m'épouser une seconde fois ? SANS Dovstyle à notre mariage

Sinon Dovstyle : ça va moi, hein, j'ai vécu 18 ans dans le sud, je connais t'en fais pas.

Non mais non, ce n'est pas une question de fermeture d'esprit, ni même de moeurs d'une région...... Tu comprends définitivement rien. C'est rare, hein !

Mon navigateur veut pas charger ton image je suis triste :(

Ah si j'ai pu l'ouvrir dans un autre onglet ! Et : hahaha x)

Oulah je te rassure tout de suite : jamais tu seras invité à notre mariage........

Et ben c'est super, mais on s'en fout là. On te parle de nous, et de plein d'autres homos qu'on connait.

Sache aussi que quand on fait partie d'une minorité opprimée la tentation est grande d'adopter les mêmes mécanismes que les oppresseurs pour "montrer patte blanche", pour montrer qu'on est différent, pas comme les autres homos, et mieux. C'est le cas quand des homos se forcent à adopter les termes "pédés", "tarlouze", .. pour dire "regardez moi je suis sympa, on peut en rire, pas comme ces pédés qui ont pas d'autodérision". Alors peut-être que tes potes sont en train de se réapproprier ces insultes et en font une source de fierté, mais peut-être aussi qu'ils se sentent pris au piège et forcés de faire genre que ça les dérange pas. Franchement, avec des potes comme toi, ça m'étonnerait pas. Parce que vu comment tu pètes un câble quand on te demande d'arrêter d'employer ce terme, je vois pas comment ils pourraient se sentir à l'aise à l'idée de te demander la même chose.

Meva a écrit :

Y'a que toi que ça ne choque pas en fait.

Oui, voilà, exactement. Parce que là on est trois, trois personnes LGBT en plus, à être choqué.e.s par ce terme, et je te parle même pas des réactions des autres qui dorment mais qui verront sans doute ces messages demain et qui vont être halluciné.e.s eux aussi.

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB