Bienvenue sur OnEnAGros!, le forum qui change pas assiette pour fromage !

Lisez la charte du forum avant de commencer à participer. Si vous êtes nouveau, une présentation est toujours appréciée afin de mieux se connaître !


Sur le bateau je suis moins sûr que toi. C'est vrai que tout porte à le croire, c'est le programme annoncé, les falaises font très côtes bretonnes ... mais laquelle de Bretagne ? Je voyais bien Arthur en Macédoine ( donc en méditerrannée ), et je le vois bien réunir la résistance à Vannes avant de retourner sur l'île. En mode radio Londres à Brocéliande. 

Pour info il est en quelle langue l'avis de recherche ?

C'est sûr que le fait d'être à la fois acteur, réalisateur, monteur et compositeur accélère pas le projet. Néanmoins, le choix qui a été fait d'annoncer une date relativement lointaine s'inscrit surtout dans une volonté de ne pas décevoir. Pour la suite d'un programme tout de même culte, c'est préférable. J'avais trouvé la production du film "les visiteurs 3" plutôt rapide mais quand on voit la merde que c'est, ils auraient mieux fait de laisser la licence là où elle était.

Une question me taraude, puisque la comparaison bien qu'inégale sera faite par beaucoup de monde, les films "seigneur des anneaux" mettaient combien de temps entre le début du tournage et la sortie en salles ?

Ouais, moi ça m'a plutôt refroidi comme annonce. Mais bon, fallait une date

Sur les retrouvailles Arthur-Guenièvre il y a de la curiosité. Puisqu'après tout, ça m'étonnerait que le premier film se déroule en Bretagne, Arthur doit quand même "renaître", j'imagine une tentative de retrouver la trace d'Aconia. Donc on est en droit d'attendre une évolution dans leur relation, quelle qu'elle soit, qui impactera forcément le rapport futur d'Arthur à Guenièvre, avec qui une complicité sincère semblait poindre dans la saison 5.

Sinon, j'ai pas d'attentes bien précises puisque je demande à être surpris. Découvrir le rôle d'Edouard Baer qui peut être très fort si bien utilisé, et plus généralement comme il y aura des nouvelles têtes, et comme Astier sait le faire, je veux voir des acteurs qui s'épanouissent dans des rôles sur-mesure.

Après, nostalgie oblige, on veut revoir perceval, karadoc, merlin, léodagan, loth ... Mais j'ai pas d'a priori, pas de scène particulière que je souhaite voir jouée.

J'aimerais pas qu'il court après le tape à l'oeil, cherchant l'epicness à tout prix, je veux voir des héros faibles parce qu'humains, mais je m'inquiète pas trop, c'est pas le genre de la maison :b

Au lance-pierre ! Bien sûr, ça sert à quoi les gosses merde

Vaste sujet. Sur la confiance, Astier a toujours été un challenger, je me souviens d'une itw où il se disait très fier d'être prétentieux. Il se donne le rôle principal partout où il peut, et les secondaires c'est pour sa famille d'abord. A partir de là, je vois pas ce qu'il y a de choquant à penser qu'il préfère prendre un risque en faisant jouer sa chair qu'en prenant un random confirmé qui va lui coûter une blinde.

Deuxièmement la vocation de son fils. Alors oui c'est pas donné à tout le monde, mais on parle quand même d'une profession où on se coopte plus que partout ailleurs. Astier a d'ailleurs fait jouer le fils de Merlin dans David et madame Hansen. Astier lui même est fils de comédiens. Son demi frère est dans la profession aussi. Et on est quand même directement et indirectement influencé par ce qu'on voit dans notre environnement proche. Je vois pas bien comment le fils pourrait y couper, sachant qu'on parle quand même d'un privilège de ouf. Le taf c'est rarement une passion ( proportionnellement, on a à peu près 30 millions d'actifs occupés en France, m'étonnerait qu'on ait 30 millions de passionnés ) et l'acting c'est non seulement une activité passionnante, mais ça permet de mettre plus facilement sur pied ses propres créations. Et ça m'étonnerait qu'Astier ait pas stimulé la créativité de ses gamins. Tout ça pour dire qu'à moins d'une vocation pour l'artisanat ou le développement informatique, y'a quand même de grandes chances que son fils reste dans le métier. Et au pire il a pas qu'un fils.

Alors je dis pas que je détiens la vérité, mais s'il s'avère que Mordred a un gros rôle interprété par son fils, faudra pas me faire croire que ça s'est décidé à la dernière minute. De là à dire qu'il n'y a que ça qui ait retardé le projet, je vais pas forcément jusque là. Quoique, vu l'ampleur du truc ( une trilogie HF, rien que ça ) c'était normal que ça exige des années de préparations, au niveau financier, contractuel etc... Et puis ça va lui prendre facilement 10 15 ans et il avait peut être envie de toucher un peu à autre chose avant. Ca se conçoit très bien.

Tout ça reste très théorique j'en suis bien conscient. N'empêche que quand on appose cette grille de lecture tout parait logique. Astier a jamais eu l'air ni inquiet ni pressé, comme si ça se passait plus ou moins comme prévu ( les emmerdes, tu sais que tu vas en avoir quand tu t'embarques dans un truc d'envergure ).

PS : c'est pas tout à fait hors sujet puisque ça prétend expliquer pourquoi c'était long :b

petit up des enfers

Je viens de voir le film juste pour me faire un avis par rapport à ce que je pouvais lire ici.

Alors j'ai pas lu la critique donc je me positionnerai pas par rapport à ça ( en même temps pour ce qu'on en a à foutre )

Pendant le visionnage je me disais que c'était un petit film sympa. C'est pas hyper élogieux mais moi j'aime bien les petits films. Je regarde pas les grosses productions actuelles de toute façon ( de notre siècle je veux dire ). Un face à face, un huis clos, de temps en temps j'aime bien et ça à l'avantage d'être reposant, t'es pas assailli d'informations parasites ou de poncifs éculés.

Donc là on a un face à face, voilà, sympathique, deux grands noms à l'affiche, tout va bien. Mais la fin. Pourtant elle est pas révolutionnaire, j'aurais du l'anticiper. Mais je me suis laissé porter, elle m'a cueilli comme une fleur et j'ai laché une petite larme.

Alors autant c'est pas la première fois que ça m'arrive, la dernière fois c'était devant "de si jolis chevaux" y'a deux ans. Au vu de ma consommation cinématographique, très modérée, c'est relativement fréquent. Mais quand même, je peux pas qualifier objectivement ce film d'autre chose que réussi. Après j'en conviens, au niveau de l'ambition c'est pas un mastodonte, Adjani c'est pas le rôle de sa vie. Mais à sa mesure, je parlerais de bon film. S'en dégage une tendresse très humaine et très confortable pour le spectateur.

J'ai noté deux trois défauts ça et là, au niveau de la réal. La course poursuite en voiture, un peu ratée au plan de l'epicness. On l'accepte en admettant que le film met le paquet sur le réalisme donc est pas là pour en foutre plein les yeux mais à ce moment là, pourquoi astier, quarantenaire bedonnant, interprète un mec qu'on imagine la petite trentaine, en couple avec une meuf pas plus vieille que moi ( 24 ans pour les curieux ) ? Mais bon, mis à part ça, c'est un grand oui pour moi. Réussite totale. Malgré le fait que la ficelle de la folie soit très propice à la poésie, on n'a pas attendu Dostoievski pour le savoir, encore faut-il l'exploiter correctement. Et le coup de l'interne, un peu gauche en plus qui se met dans la peau d'un patient, c'est terriblement touchant.

Et pour mettre cet avis en perspective, je me permets de vous dire que je suis assez critique en général. Par exemple j'aime le genre "comédie" mais je ris rarement seul devant un écran, et si je consomme peu de cinéma c'est parce que ça me gonfle très vite. Je préfère le réel, du débat / du docu. Ou de la musique, directement, puisque c'est souvent elle qui porte le cinéma. Je suis un énorme consommateur de musique.

Je vous trouve donc étonnamment durs sur ce film, vous qui me semblez plutôt inconditionnels d'astier en général ( on n'est pas à un paradoxe près ).

J'ai envie de dire que c'est le premier scoop, les autres étant des reconductions.

On peut ajouter Sylvain Quimène à la liste ( source Évian )

Coco l'asticot a écrit :

Et Kadoc, s'il semble apprécier la poulette, en a déjà tué deux avec une bassine, et donne des coups d'pieds aux poules car on ne lui permet pas d'en donner aux chiens... :(

Kadoc on peut pas dire qu'il apprécie, il balance des "Elle est où???" inquisiteurs à tour de bras, certainement parce qu'on lui en a asséné  d'innombrables suite à ses accès de violence gratuite envers les poules, qu'on peut eux-même expliquer par la frustration engendrée par sa connerie crasse. Faut bien qu'il s'exprime d'une manière ou d'une autre. On peut pas jouer au jeu du caillou toute la sainte journée.

La Dame du Parc a écrit :

Et Léodagan qui a tué je sais plus combien de chèvres un jour où il avait trop picolé

70 je crois. Mais ça compte pas, il croyait que c'était des types ! ( et on sait tout l'amour qu'il porte au genre humain ) :b

Dediud a écrit :

S'il n'aime ni les humains ni les animaux, il va avoir besoin d'une longue psychothérapie...
... La dépression d'Arthur serait-elle celle de son créateur ? #MaPsychologieDeComptoir :b  ;)

De toute façon ça me parait réglé comme question : Arthur c'est juste Astier dans un autre contexte ( un peu romancé parce qu'il le faut bien ). De là oui, la plupart des traits caractéristiques de l'un tu peux les calquer sur l'autre. A ceci près qu'Astier a réussi sa vie, familiale et professionnelle, alors qu'Arthur patauge et surtout semble infécond. Le but de la vie étant quand même de procréer et de transmettre ( à titre individuel ) ça change pas mal de choses sur la santé psychologique du bonhomme.
Ceci étant dit, les surdoués ( rappelons que le seuil de surdouance est fixé à 130 de QI, et qu'Astier a vraissemblablement un QI de 140 à une vache près ) sont facilement portés à la déprime. Chacun en déduit ce qu'il veut.

Pour revenir au sujet, je serais pas aussi péremptoire. Déjà il s'agit plus de phobie que de désaffection. Et on connait tous des gens qui ont peur des chiens, des souris, des serpents, qui sont mal à l'aise avec les chats, ou qui courent quand y'a une guêpe. C'est donc pas très étonnant qu'on retrouve ça dans le kaléidoscope Kaamelott. J'ajoute que Léodagan ( qui incarne un peu "les chefs de clans" donc le mâle dominant breton type ) ne montre pas de réticence particulière envers nos amis les bêtes, donc ça reste relativement marginal.

En plus de tout ça, c'est un ressort comique pratique, ça offre un talon d'Achille aux personnages etc ...

Moi ça m'affole pas.

Ptdr ils me tuent

Alors à chaud comme ça j'ai l'impression que c'est très sérieux, y'a de la dérision c'est clair mais sur le fond, je pense que c'est fiable. De bien bonnes nouvelles donc même si on reste dans le conditionnel.

Limite ça me chafouine, je pose une question qui me paraissait légitime et insoluble, tu débarques "oui oui c'est prévu" + source ... Mollo mollo hein.

Vous l'avez compris, je poussais un petit coup de gueule général, je vous visais pas en particulier.

Comme j'ai pas été élevé dans une étable, je vais rebondir sur quelques points :

Forenpom a écrit :

on aime bien savoir qui vient s'y inscrire, ...quand il a découvert kaamelott,  s'il aime ou pas le live VI , s'il connaît héro corp, s'il aime les tartes ou les croques monsieur???

Fort en pommes ?
https://www.ina.fr/video/I09036619

Alors j'ai découvert Kaamelott quand c'est sorti, vers 2005. J'étais pas très télé mais de temps en temps je tombais dessus, je trouvais ça plutôt sympa. Je suis pas tombé en pâmoison direct, je regardais vraiment quand je tombais dessus par hasard pendant des années. Vers 2011 si je dis pas de conneries, ils passaient le livre 5 sur paris première à une heure où je rentrais des cours. C'est là que j'ai accroché et fort logiquement je suis allé mater l'intégral sur internet. Enfin j'ai commencé par le livre VI et on peut dire que j'ai pas été déçu puisque c'est celui qui me parait le meilleur, et j'ai pas l'impression que ça fasse matière à débat. C'est le plus abouti le plus dense, le plus beau aussi ( les visuels de Rome sont superbes ) et celui avec les répliques les plus deep ( celles de Mondy en fait ). Du coup ça répond à ta deuxième question.

Après héro corp oui j'ai ouïe dire, vu que j'en ai parlé avec un pote que j'ai découvert fan d'alexandre astier ( vous savez les fans un peu cancer, qui lui vouent un culte dans l'espace commentaire Youtube et qui seraient capable d'affirmer sans sourciller que quand Astier pète ça sent bon ). Il m'a montré un ou deux épisodes ( plusieurs c'est sûr mais je sais plus si on les a regardé en entier ). Honnêtement c'est pas mon délire. Je vais pas cracher dessus c'est surement très bien pour ceux que ça intéresse mais voilà ça me parle peu.

Si j'aime les tartes bien sûr. D'ailleurs j'ai (re)découvert récemment les tartes à la rhubarbe ( non pas grâce à lichen soupière rhubarbe et alpaga ) et c'est le feu.

Quant aux croque-monsieur, j'en fais jamais mais faut vraiment être difficile pour trouver ça mauvais.

Dediud a écrit :

Une intro, ça permet de cerner (au moins un peu) la personne qui arrive... ça permet d' éviter les fions au second degré si on sent que la personne n'est pas réceptive à ce genre de truc.

Bon bah du coup vous êtes fixés je suis pas homme à me formaliser pour si peu.

Dediud a écrit :

PERSONNELLEMENT, je préfère tout de même savoir un peu à qui j'ai affaire...
Je comprend donc ceux qui suggèrent ce passage...

C'est pour ça j'ai pensé à toi et je me suis plié à l'exercice, même si je suis pas de cette école vous l'aurez tous compris.

Dediud a écrit :

N'hésite pas à déterrer des sujets si tu as des trucs à dire

Je comptais pas me gêner :b

Agloval a écrit :

C'est pas plutôt les réseaux sociaux, le coup du triste bilan et de la vacuité ? Les gens qui postent 3000 photos par jour et qui donnent leur avis sur tout, c'est pas plutôt là-bas ?

J'ai une sensibilité réactionnaire donc c'est pas moi qui vais défendre l'ubérisation du narcissisme via les influenceurs au service du Big Data, maintenant ça me semblait utile de préciser que j'ai pas forcément les mêmes codes sociaux que certains d'entre vous. Tranquille après, débarrassons nous tout de suite de nos préjugés respectifs et Christine sera bien Lagardé.

Agloval a écrit :

[le déterrage] c'est un coup à obliger le lecteur à se farcir dix pages avant de s'apercevoir que le seul message utile à lire est le tout dernier. À mon avis ça dépend du type du sujet.

Pas convaincu. En général les posts sont datés, et puis je vois pas en quoi les vieux posts seraient moins utiles que les autres. D'ailleurs, à moins d'être hypermnésique, la relecture permet la compréhension d'un tas de nuances auxquelles on n'avait pas forcément été réceptif au premier abord.

Agloval a écrit :

tu critiques les forums à l'ancienne, et pourtant tu écris un message original et agréable à lire.

Être critique c'est pas être imperméable ou gratuit, c'est même une preuve de considération. J'ajoute qu'à tout homme son lot de paradoxes sinon on est dans la pureté donc le nazisme ( oui, je vais vite ).

Enfin puisqu'on en est aux flatteries mutuelles, j'apprécie le travail que votre communauté ( que je découvre ) fournit. A titre d'exemple, la chronologie dans Kaamelott, je suis tombé sur le dossier tout à l'heure ( donc la frise ). Il fallait le faire. Vous le fîtes. Bravo.

Non seulement c'était long, mais en plus il s'est foutu de notre gueule. A tous les coups on va avoir droit à son fils pour jouer Mordred, Astier a calmement attendu qu'il grandisse. En gros, quand il nous a dit "bientôt arthur sera de nouveau un héros", il savait pertinemment qu'on en prenait pour dix piges sans remise de peine.

A mon avis, tout se passe dans les temps. Et on en a gros.

La rubrique présentation, c'est vraiment le truc typique des vieux forums de l'âge sombre d'internet ( comprendre d'avant les réseaux ) qui me manque pas. Le genre d'endroits où il faut dire "bonjour" sous peine de rappel à l'ordre. Le genre d'endroits où il se passe rien d'autre que des passations de pouvoir d'impuissants ( modos, admins, même combat ).

La tristesse de ces topics à 0 réponse où des anonymes devant l'Éternel peinent à faire un triste bilan de leur vie dont la vacuité n'a d'égale que le sinistre. De toute façon ça sera pas lu, ou par des cons qui feront même pas le rapprochement entre ta petite fiche de fiotte et le topic que tu as déterré un peu plus loin. Et puis le déterrage ils aiment pas ça. Ils te le font remarquer d'ailleurs, quand l'un d'entre eux daigne s'extirper de sa torpeur méprisante pour te répondre péniblement, c'est pour te signifier en substance que LOL, tu déterres. Pourquoi ce mot on sait même pas, à partir de quel temps de latence on considère un topic "en flottement" comme un topic "enterré" ?  Comme si le temps avait une raison d'être sur internet.

Enfin bref, je l'ai quand même fait, vous avez de quoi vous faire une idée sur moi maintenant.

Si je croisais Astier dans le réel j'aurais 3-4 questions sur des points à élucider mais qui méritent d'être portées sur la place publique je sais pas, j'en vois une en particulier, à laquelle j'ai aucune amorce de réponse :

Pourquoi Edouard Baer n'a aucun rôle dans la série ? Même pas un guest rien, alors que clairement il a le profil, on a envie d'écrire pour lui, il a l'air charmant dans la vie, il connait Astier, je suppose qu'il apprécie la série... Un oubli ?

Alors je suis pas d'accord avec vous.

D'abord c'est pas anodin. C'est effectivement omniprésent dans la série, ils sont tout le temps en train de "casser une graine". Et je pense pas que ça soit seulement pour favoriser le naturel des acteurs. J'en veux pour preuve que ceux qui bouffent le plus souvent sur leur temps de jeu total c'est Karadoc et Léodagan, ceux en qui a priori Astier a la plus grande confiance. D'ailleurs s'ils sont les personnages les plus populaires ( avec Perceval bien sûr la vraie star de la série ) c'est pas pour rien. D'abord ils jouent très bien ( mention spéciale à Lionnel Astier, en décortiquant un peu la série on se rend compte qu'il a aucun temps faible, il donne le meilleur de sa réplique à chaque fois ). Grands pros.

Mais surtout et c'est là où je voulais en venir, je pense pas que ce soit le comique le point fort de la série. Encore moins le coté cinglant des répliques contrairement à ce qu'on pourrait croire. J'en veux pour preuve que d'autres séries télé partagent ce coté-là ( par exemple dans caméra café qui précédait kaamelott c'était ça, les 3/4 des lignes de dialogues sont des piques, des "fions" comme on dit ici ) et nourrissent pas un tel culte.

Non la force de Kaamelott, en fait y'en a 2 :

- 1èrement OK c'est un mythe intemporel, la légende arthurienne, donc déjà le dépaysement, l'ambiance prémédiévale, heroic fantasy, mais aussi le fait de pouvoir la mettre en perspective avec d'autres interprétations, celles de Chrétien de Troyes notamment.

- deuxièmement et c'est là mon point : Kaamelott est un vrai foyer. Astier a réussi ce tour de passe passe à l'aide de plusieurs clés. Dans le désordre je dirais la répétition ( la mise en scène de plusieurs personnages dans des situations totalement similaires, certains épisodes qui se font étrangement échos ) qui crée une proximité entre le spectateur et le personnage. Nous tous ici, Bohort Léodagan, Loth Karadoc ou le duc d'Aquitaine on pourrait tous les reprendre, on les connait comme si on avait été en classe avec. Ensuite l'atmosphère. Dans laquelle je prends en compte deux éléments essentiels : le tempo ( d'où l'usage récurrent de l'argot, qui est pas là que pour faire drôle ou sympa mais pour que les mots tombent justes ) et la musique. Oui parce qu'on les calcule pas forcément mais en vrai, les compo sont bien senties. La petite mélodie de la taverne là, même si c'est une bête boucle, elle est folklorique et conviviale. Pareil pour la musique du roi loth ( https://www.youtube.com/watch?v=gpZ4X_M502o ). Parfait pour qu'on se sente en claquettes dans le salon familial, même si en vrai on se pète les yeux sur un pc de merde dans le noir.

Et enfin, 3eme et dernier artifice : la bouffe ! Bah oé et pas n'importe laquelle comme tu dis Tante crycry, moi je relève essentiellement le pain la charcuterie le fromage et dans l'évocation souvent le pathé. Parfois oui du fruit et du légume cru. Bref que du bon gros casse dalle, on peut pas parler de repas. Et ça ça a plusieurs avantages, c'est des produits d'artisanat respectables ( et gras pcq c'est la vie tmtc ) donc ça donne envie sans être anachronique. Mais surtout tout le monde bouffe, y'a pas plus fédérateur que la bouffe ( Ok ya le cul mais le cul c'est quand même plus souvent un objet de désir qu'une réalité concrète, contrairement à la bouffe qui concerne tout le monde et quotidiennement ). Et me parlez pas de l'oseille, c'est tout sauf fédérateur, c'est concret oui mais c'est clivant. Bref, la bouffe, évidemment, c'est le foyer familial, c'est la tarte aux pommes à la cannelle de mamie et les discutions interminables du réveillon, on peut pas faire plus proche du téléspectateur.

Entre autres plus-values, ça accentue leur coté branquignole, tire-au-flanc, enfin comme nous quoi ( oui on va pas se mentir si vous faisiez quelque chose de votre vie vous auriez autre chose à foutre que débattre de Kaamelott :b )

Désolé, je voulais faire succin et j'ai chié un bon pavé, mais le sujet le mérite ! La graille, c'est vraiment au coeur de la série.

Colombage la Galloise a écrit :

On  regarde  en premier  Kaamelott pour l'écouter. Il ne faudrait pas que trop de décors parasite l'attention que le spectateur porte aux dialogues.

Si j'étais toi je me ferais pas de soucis de ce coté là. Astier vient de la musique et ça se ressent dans ses productions en général et dans Kaamelott en particulier.

Pour faire court, c'est beaucoup plus probable qu'il y ait des problèmes de plans douteux que des fausses notes dans l'ambiance, ou dans le tempo.

Maintenant à propos des visuels, du au format et du à l'ambition ( je veux dire l'ambition qu'impose le genre ) c'est évident que ça va les  sortir de leurs 4-5 plans qui se battent en duel dans les livre 1 à 3. Mais tant mieux ça peut être que cool.

Je rappelle pour les sceptiques que même si la saison 6 reste prisonnière d'un certain format ( les extérieurs sont pas des extérieurs très francs oui on reste dans l'école du théatre ) elle tranche déjà énormément avec les précédentes, ne serait-ce que par la variété des plans. J'ai rematé l'intégrale récemment comme la plupart d'entre vous suite à l'annonce du film. Et franchement Astier c'est un peu comme Mbappé, il franchit les étapes avec un naturel qu'on pourrait presque qualifier de désinvolte. Sachant qu'en plus l'eau a coulé sous les ponts depuis 10 ans quand même, qu'il a pas chômé mais plutôt pris de la bouteille, que Kaamelott est son bébé etc etc ...

J'en conclus que les interrogations techniques bof. C'est plutôt sur le scénar qu'il y a matière à spéculer. D'autant qu'on a suffisamment de clés pour faire des supputations solides.

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB