Bienvenue sur OnEnAGros!, le forum qui lève le doigt pour aller pisser !

Lisez la charte du forum avant de commencer à participer. Si vous êtes nouveau, une présentation est toujours appréciée afin de mieux se connaître !


Ah oui, dans le Livre VI il y a de bonnes choses. Le dernier empereur, dont on devine l'influence sur celui qui deviendra Arthur le Juste, est génial ! Pour moi, sa tirade sur les personnes exceptionnelles est un des plus grands moments de la série. Le dernier épisode est très fort, et j'adore la fin avec la musique du film Jo. En fait il y a plein de bonnes idées. Mais à côté de ça, il y a le Serment, pour moi un coup de poignard, et plus généralement cette maladie que j'appelle l'explicationnite (pourquoi Karadoc est un gros mangeur ? parce qu'un jour il a failli mourir de faim − débile), sans parler de l'humour à deux balles (les dialogues affligeants entre Perceval et sa Mamie à base de « mais heeeeu »).

Longtemps, je trouvais que la série avait un point faible : Guenièvre, personnage que je trouvais mal traité. Mais le Livre V, en lui faisant prendre une autre dimension, permettait aussi de comprendre a posteriori son personnage lors des livres précédents (pour montrer son évolution, il fallait l'avoir vue nunuche). J'ai alors découvert que j'aimais tout. Je n'ai aucune critique à faire. Parfois, dans le forum quelqu'un remet en cause un élément ou un autre, et je trouve toujours moyen de défendre la série. Elle est parfaite, c'est un chef-d'œuvre . Du moins si je m'arrête au Livre V. J'aime le Livre VI, il est agréable à regarder et j'admets sans problème qu'il apporte quelque chose d'utile à la série, et qu'il ait des défauts (comme l'humour à deux balles) n'est pas un problème en soi. Mais le coup du Serment, ça ne passe pas, c'est pour moi la faute suprême...

La Dame du Parc a écrit :

Non, le roi Loth rencontre Dagonet quand il découvre que Lancelot s'est installé sur ses terres

Ah oui, tu as raison !

D'ailleurs dans l'épisode "Dagonet et le cadastre", quand Loth fait remarquer qu'il est roi alors que Dagonet est juste chevalier et qu'il doit donc lui obéir, Dagonet dit "C'est pas à vous que j'ai prêté serment", donc ça confirme que c'est pas un vassal de Loth.

Bonne remarque ! Donc il n'y a pas de mystère pour Dagonet. C'est juste un seigneur breton des environs de Kaamelott. (Et pas besoin de l'imaginer orcanien expatrié, en effet.)

Bienvenue Aliénor ! Je vois que tu as relancé des débats, bonne idée !

Concernant le film, je fais partie des athées : je n'y crois pas. Je n'y croirai que le jour de sa sortie, quand je serais assis dans la salle de cinéma. Non : que lorsque le générique démarrera. Non, que lorsque le générique sera terminé et que le film débutera.

(Je fais même partie des hérétiques qui considèrent que le Livre VI n'est qu'un bonus pour fans. Au bûcher !)

Tu expliques bien qu'il est impossible que le roi Arthur ne fasse pas un héritier à Guenièvre vu le contexte historique (importance d'un héritier) et vu qu'il aime les enfants. Tu en déduis que le serment explique cette incohérence. Mais non ! Pour la même raison que tu as développée, ce serment est impossible à suivre, puisqu'il conduit Arthur à choisir volontairement de ne pas avoir d'héritier.

L'explication d'avant le Livre VI, comme quoi c'est plus fort que lui, il n'y arrive pas, était bizarre mais pas incohérente puisqu'il ne choisissait pas volontairement de ne pas avoir d'héritier. (De plus il y a un précédent historique, Louis XIII, qui a mis plus de dix ans avant de coucher avec la reine.)

On sait que Dagonet est un vassal du roi Loth, donc c'est un seigneur orcanien. C'est bien en Orcanie qu'il habite, comme on le voit au début du Livre V. On sait aussi qu'il possède des terres, notamment des forêts, non loin de Kaamelott (par exemple la forêt où Bohort craint les lapins adolescents). Ce n'est pas un problème : au Moyen Âge les seigneurs pouvaient posséder des terres un peu partout. Ça pourrait provenir d'un héritage maternel, par exemple. Le fait qu'il ne soit pas bien au courant des frontières des terres qu'il possède dans la région est d'ailleurs assez compatible avec l'idée que ce ne sont pas les terres où il vit.

La Dame du Parc a écrit :

Ouais enfin à ce compte-là, on met pas non plus les bières/le cidre/le champagne au frigo et on boit tout à température ambiante :b

Hé, mais c'est pas bête du tout, comme combine !

(En été, mon père met ses boissons fraîches quelques heures dans le compartiment à glace. Moi j'oserais pas, j'aurais peur de les y oublier. Mais il faut avouer que c'est drôlement frais.)

Vous mettez les chaussettes au frigo par temps de canicule ? Ça ne risque pas de provoquer un chaud et froid ? En plus, c'est toujours par les pieds qu'on attrape froid.

De toute façon, les chaussettes, c'est comme le lait, les œufs, les tomates, les fruits ou le chocolat : dans les magasins, ça n'est pas conservé au frais. Donc ce n'est pas fait pour le frigo. Hop ! dans la corbeille à fruits !

Euh...

Il y a une chose d'acquise, c'est que Google est devenue très rapidement une des plus grosses multinationales, dont le chiffre d'affaire approche le P.I.B. d'un petit état, en vendant nos données personnelles. Ce n'est pas le cas de Qwant (par exemple).

Pour moi il n'y a aucun souci : ce n'est pas parce qu'on n'a pas la preuve absolue que Qwant (par exemple) est 100 % sain que, pour autant, il faudrait l'abandonner. Si un jour il y a une épidémie de peste et qu'on nous distribue un vaccin qui, apparemment, marche, on ne va pas le refuser en disant qu'on a un tout petit doute.

Si on doute de Qwant, il y a deux alternatives :
− soit Qwant ne respecte pas la vie privée, donc il est du même niveau que Google ;
− soit Qwant respecte la vie privée.
Quelle que soit l'alternative, on n'a rien à perdre à utiliser Qwant.

S'il a dit de changer de navigateur, ça n'est pas de Qwant qu'il parlait.

Il reste 9 minues à jouer, 33-32 pour New England. Donc question suspense, ça se passe bien. Ce match est bizarre : les défenses sont à la rue, c'est un festival offensif, les deux équipes ont cumulé plus de 1000 yards, ce qui est un record pour un match de playoff (pas seulement de Super Bowl).

-----
Re. Finalement ça fait 1151 yards cumulés : ce n'est pas seulement le record pour un match de playoff, c'est le record pour un match de NFL tout court.

Retro peccat a écrit :

J'espère pour toi (et tous ceux qui regarderont le Super Bowl en direct) qu'il y aura du suspens !
Y'a rien de pire que d'attendre 0H30 pour voir le match plié à 1H00.

L'an dernier le match était plié à la mi-temps, et pourtant...

Moi aussi, je verrais bien Philadelphie l'emporter. New England a connu des faiblesses cette saison, et a eu beaucoup de mal à se qualifier contre Jacksonville, qui avait une très bonne défense. Or c'est le cas aussi de Philadelphie.

Et c'est ce soir, à minuit, qu'a lieu le Super Bowl ! Après le match du siècle de l'an dernier, on attend encore une grande finale vu que ce sont les deux meilleures équipes de la saison régulière qui se sont qualifiées. J'ai vérifié : W9 la diffuse toujours, je serais devant ma télé ! Spectacle garanti, suspense plus que probable, insomnie inévitable...

Ah il est marrant de rêve ! Surtout le côté frustrant du réveil...

Tiens, j'ai fait un micro-rêve, je ne savais même pas que ça existait.

En début de matinée, alors que j'étais encore au lit (ayant la matinée libre), j'ai été réveillé par la petite musique de mon téléphone portable. Pas la sonnerie, mais le petit « jingle » qui annonce que je viens de recevoir un message. À cette heure, ça ne pouvait être que le boulot, donc j'avais intérêt à répondre vite pour donner l'impression que j'étais déjà debout...

Mais j'avais tellement sommeil ! Ce satané message m'a réveillé en plein milieu de mon sommeil profond ou quelque chose comme ça. Pendant quelques secondes j'ai hésité : tant pis, je me rendors et je lirai le message au prochain réveil / oui mais c'est sûrement le boulot / oui mais j'ai sûrement trop sommeil...

Juste quelques secondes. Eh bien j'ai eu le temps de rêver ! Dans mon rêve, je tapais un message de réponse, puis le message disparaissait et il fallait que je le retape, mais les touches étaient bloquées à cause de je-ne-sais-plus-quoi d'absurde (ce matin, je m'en souvenais encore). Je me suis alors dit : bon, reprenons à zéro. Et ça m'a réveillé. J'ai regardé l'heure : c'était toujours la même.

Ah OK, donc le tournage aura lieu en 2043. Voyons les choses du bon côté : il sortira avant le prochain passage de la comète de Halley, c'est déjà ça.

Très intéressant, merci pour le lien ! (Effectivement c'est plus clair de mettre ça ici.)

J'imagine que c'est parce que Microsoft a des contrats avec l'Éducation Nationale : les enfants apprennent l'informatique sur des outils Microsoft, ainsi quand ils seront plus grands ils utiliseront les outils Microsoft.

Et puis il y a Youtube, qui ne cessera jamais de m'étonner.

Je me souviens, c'était il y a deux ans : je vais sur Youtube pour voir la passe « Ave Maria » de Rodgers (c'est du foot américain), la plus longue de l'histoire de la NFL, et qui donnait à son équipe la victoire (une passe Ave Maria est une passe allant d'un bout à l'autre du terrain effectuée à la dernière seconde : on prie pour qu'un coéquipier la rattrape, mais en général personne n'y arrive). Je vais sur Youtube. La vidéo est dans les premières, en haut de la page. Comment a-t-il deviné ? Youtube téléphathe ! (Probablement qu'il sait que je regarde de temps en temps des vidéos sur le foot américain, et comme la passe Ave Maria de Rodgers était l'événement de la semaine, il me l'a mise en tête. En tout cas ça prouve qu'il enregistre toutes mes consultations.)

Là, quand je vais sur Youtube, j'ai, parmi les cinq vidéos de tête, deux analyses des personnages de Kaamelott de Sy Play. Normal. Mieux : en deuxième ligne, j'ai une vidéo intitulée « Didier Bourdon : on peut plus rien dire ». D'où vient-elle ? Ce week-end, j'ai un peu participé au débat sur l'humour sexiste ou homophobe dans Kaamelott, et quelqu'un (Bibicocci ?) avait regretté qu'on ne puisse plus rien dire. Mais c'est pas moi qui l'ai écrit, je l'ai juste lu ! Donc Google analyse tout ce que je lis ? (J'utilise Chromium, qui n'est pas Chrome, normalement.)

Coco, concernant « on peut rire de tout, mais pas avec tout le monde » : intéressant, il y a en effet deux sens à cette phrase, je n'y avais pas pensé. (Mais si je la citais, c'était surtout pour exprimer que j'étais conscient d'avoir dit des banalités.)

Ce que je retiens de ce débat, c'est que l'humour n'est pas perçu de la même façon par tous (comment ça on le savait déjà ? ah oui...). Je pense que Coco a tort et que j'ai raison (concernant le sujet de ce week-end), mais peu importe : s'il y a des gens qui, même à tort, se sentent blessés ou agressés par une certaine accumulation d'un certain type d'humour, il faudrait peut-être y aller mollo. Et c'est peut-être la sécheresse de certaines réponses qui m'a conduit, aujourd'hui, à cette conclusion.

(Bref : on peut rire de tout, mais pas avec tout le monde. Ah, ça aussi on le savait déjà...)

Je trouve moi aussi qu'il est normal qu'un débat soit assez « musclé », du moment qu'il y a du respect entre les débatteurs. Parfois, ce genre de débat m'a amené à prendre conscience de quelque chose à laquelle je n'avais pas pensé, et pour que ça arrive, il a fallu que je sois un peu bousculé.

Ce qui me gêne dans les « propos qui glacent le sang », c'est plutôt 1° l'inutilité : il n'y a pas d'argument, on voudrait savoir pourquoi ça glace le sang ; et 2° l'ambiguïté : on ne nous dit pas quels étaient les propos en question, étaient-ce ceux des personnes qui ont apporté une critique à l'humour d'A. Astier, ou au contraire ceux qui ont cherché à le défendre (ou les deux ?).

Quand on débat, Coco en tartine des pages, mais au moins on sait de quoi on parle. Donc même si c'est « musclé », c'est intéressant (on n'a pas l'impression d'être sur Twitter... :rolleyes: )

Coco a écrit :

Vous allez vraiment me faire croire que quand vous entendez la Duchesse dire "j'ai épousé une grosse tatie." ou Guenièvre dire "p'tit pédé, va.", vous vous dites "AH ! Quelle fantastique caricature du côté bourrin de ce personnage." ?? :beuh:

Quand elles disent ça, ça me fait rire parce qu'elles sont ridicules. Je ris d'elles, pas du mari de la duchesse ni d'Yvain. Il me semble d'ailleurs que c'est le but : A. Astier les fait parler ainsi pour qu'on les trouve ridicule (Guenièvre et la duchesse). Et je suis sûr que la plupart des gens rient de la même façon.

Je ne développe pas plus, je pense que c'est inutile : on n'est pas d'accord, ça permet de débattre (donc c'est intéressant), mais on ne se convaincra pas.

Coco l'asticot a écrit :

Sincèrement — sincèrement, hein — quand tu entends un perso employer un terme comme ça, tu te dis qu'il est con ? À chaque "pédé" / "pédale" / "tapette" / etc, tu ne ris pas de la punchline, mais tu ris du perso qui se ridiculise en utilisant ce mot ? Vraiment ? :beuh: Si oui, bravo, mais tu dois bien être le seul. :/

Mais oui ! C'est pas le mot « tapette » qui est drôle, c'est le fait qu'il le dise (quel con !). Quand Léodagan dit qu'Arthur gouverne comme une femme, je ris de Léodagan, pas d'Arthur. Et je suis sûr de ne pas être le seul.

Je ne trouve pas drôle de traiter quelqu'un de tapette, je trouve ça minable. Et lorsqu'un personnage caricatural se ridiculise en traitant les gens de tapette, je trouve ça drôle (quel con !).

Mais en effet, on n'est pas d'accord, tant pis.

Askelon : pour moi, quand Léodagan dit qu'Arthur gouverne comme une femme, ça illustre sa misogynie, et c'est raccord avec le fait que Léodagan est (entre autres) une caricature de militaire bourrin.

Vous croyez vraiment que lorsque Léodagan dit qu'Arthur gouverne comme une femme, les spectateurs se disent « ah ah ! il a raison, Arthur est un mou ! » et pas plutôt « ah ah ! quel bourrin ce Léodagan ! » ? Dans la mesure où Arthur nous est présenté comme un bon roi (« le Juste ») alors que Léodagan est présenté comme un roi plutôt incompétent (c'est Séli qui tient la barraque, la population fuit la Carmélide, quand des envahisseurs se pointent il s'enfuit par un passage secret...) il me semble qu'il n'y a pas d'ambiguïté : c'est de Léodagan qu'on se moque.

Léodagan n'était qu'un exemple. Les chevaliers de la Table Ronde, il n'y en a (quasiment) pas un pour rattraper l'autre. Après, c'est aussi une caricature liée à l'époque. Par exemple quand Arthur et Guenièvre emploient le mot « bonniche » à l'égard d'Angharad, il y un mépris de classe qui allait de soi à l'époque.

Bref, chaque fois que ces personnages disent « pédale » ou ce genre de mot, c'est pour mettre en scène un côté un peu con de leur caractère.

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB