Bienvenue sur OnEnAGros!, le forum qui casse tout dans la piaule ! !

Lisez la charte du forum avant de commencer à participer. Si vous êtes nouveau, une présentation est toujours appréciée afin de mieux se connaître !


Hé, c'est drôlement bien fait, j'adore ! Il y a pas mal de bonnes idées, par exemple Perceval qui ne touche pas à la reine par respect, ça m'a bien fait rire. La fin me paraît un peu légère, mais il fallait bien venir et je ne vois pas comment faire mieux. Et c'est vrai que Perceval est vraiment réussi !

Allez, je vais un peu parler de moi...

Tout d'abord je précise que j'estime, aujourd'hui, avoir en grande partie raté ma vie professionnelle et avoir en grande partie réussi ma vie personnelle. Et pour moi c'est dans ce sens que ça doit se faire. (Et c'est probablement la raison du pourquoi du comment, je m'comprends.)

Plume De Chien a écrit :

Nombreux sont ici les membres qui sont mes aînés

J'ai pas encore droit à une mogriave, mais je commence à avoir des cheveux blancs. Ça compte ?

- Est-ce que vous en avez un déjà ?

J'en ai même eu plusieurs.

- Comment est-ce que vous l'avez choisi ?

C'est compliqué... J'ai choisi mes études, ou presque. J'étais à l'aise en maths, alors j'ai fait des études de maths. Et plus j'avançais, plus j'aimais ça, donc plus j'étais à l'aise... (c'est ça le secret). Mais ce n'était pas mon rêve. Mon rêve, enfoui en moi et dont je ne parlais pas, était de devenir astronome. En fait ça me paraissait tellement impossible que je n'en rêvais même pas. De toute façon, à la fac j'étais largué en physique. Il ne reste plus que les maths... et l'informatique. J'ai découvert la programmation à la maison puis en cours d'informatique à la fac, et j'adorais programmer. Et j'étais à l'aise, comme en maths. Voilà : mon rêve, c'était d'être programmeur, mais ça me paraissait tellement impossible que je n'en rêvais même pas.

Je me souviens que j'ai eu la possibilité de m'engager dans une formation d'informatique puisque j'avais un DEUG « MPI » = maths-physique-informatique, et j'ai eu une hésitation. Mais ce n'était pas raisonnable : les maths, j'en faisais depuis tout petit, je savais ce que c'est. Je savais que si je poursuivais des étdes de maths, je les réussirais. Mais l'informatique ? Rien de certain... Alors j'ai fait des maths appliquées, option calcul numérique : ça permettait de continuer à programmer.

Après mes études, j'ai échoué à trouver du travail dans ma spécialité. Je suis nul en recherche de travail, c'est un tout autre métier. Face à des équations, je gère. Mais quand il s'agit de « se vendre », de « séduire » un recruteur... c'est plus pareil.

Après moultes péripéties (et petits boulots), j'ai passé le concours du CAPES pour être prof de maths et c'est passé. Et là j'ai découvert un métier qui, à mon avis, est tout aussi dur que l'armée. On ne meurt pas mais on peut devenir zinzin. J'ai quand même essayé de m'accrocher, parce qu'il faut bien survivre. Finalement j'ai arrêté juste avant de devenir zinzin.

Et puis la chance est venue me donner un coup de main, et aujourd'hui je suis analyste programmeur. J'aime ce métier, je m'y sens à ma place, et j'espère prendre ma retraite après un dernier bug corrigé...

- Est-ce que c'était celui que vous vouliez faire étant petit ?

Du coup non. Quand j'étais petit, je n'aimais pas les maths et je n'avais jamais entendu parler du métier de programmeur.

- Est-ce que vous aimez votre travail ?

Mon travail actuel, oui ! C'est un travail où on a besoin de sans cesse apprendre, du coup j'ai l'impression d'être retourné à la fac, ça me rajeunit ! :)

- Est-ce que vous voulez le garder ? Pensez-vous le faire encore dans 10 ans ? Ou avez-vous envie d'en changer ?

Je veux que mon prochain métier soit : retraité.

(PS : si tu aimes la programmation, il y a des débouchés, même moi ils m'ont pris...)

Je viens ici juste pour dire le plaisir que j'ai eu ces derniers jours à visionner les analyses de Sy ! C'est du très très haut niveau, passionnant, et j'apprends des choses. De plus, je fais partie de ceux qui − sûrement minoritaires − estiment que Mevanwi est toute autre chose qu'une grosse morue. Du coup j'ai beaucoup aimé l'analyse de Mevanwi ! :)

Et voilà, j'ai tout écouté ! J'adore l'interprétation de la chanson qui clôt le débat sur la série et ouvre celui sur le film. C'est bôôôô, et j'adore la fin.

Sinon, le débat est très intéressant, en particulier parce que ce n'est pas une réunion de fans (bonne idée d'évoquer les raisons de ne pas aimer la série), et j'aime beaucoup le fait de situer la série dans l'ensemble des séries françaises en général. Et je suis comme l'animateur (Guigui ?): j'espère que le film aura le même ton que le Livre V (pour moi le chef-d'œuvre).

Le seul point négatif que j'ai trouvé est en effet, comme l'a signalé Forenpom, le fait qu'ils... Ah oui, il y a un bouton qui ajoute automatiquement la balise "spoiler", merci Forenpom !

Spoiler :
(Cliquez pour afficher)
... le fait qu'ils s'engueulent tout le temps. C'était d'ailleurs déjà le cas dans le premier tome de l'aventure.

Parmi les points forts, je trouve, il y a Loth, dont on découvre que c'est un aventurier expérimenté, compétent − plus que la bande habituelle d'ailleurs puisqu'il avait compris le coup du passage secret (et l'explique logiquement). Je trouve que c'est une bonne idée car les personnages ne doivent pas tous être des crétins, y compris les méchants. En même temps ça montre que même Arthur n'est pas au top (de même que, par exemple, lorsqu'on découvre que Guenièvre connaissait la loi concernant qui remplace le souverain en son absence, alors que le père Blaise a dû fouiller partout... Ah, si on lui avait demandé ! Ah, si on avait convié Loth à l'expédition !) Loth, ce n'est pas n'importe qui, ce n'est pas que les proverbes en latin (qui finissent par lasser), et c'est tant mieux.

Quant à l'aventurière, elle n'avait rien à faire ici : on n'est pas dans une histoire d'heroic fantasy, et je ne parle pas de sa tenue impossible à l'époque. Du coup son traitement est parfaitement réaliste (si c'était une vraie aventurière, là je n'aurais pas apprécié, mais j'étais sûr qu'A. Astier ne commettrait pas cette erreur).

Ça y est, je l'ai achetée ! J'ai trouvé un exemplaire caché avec les autres tomes, ils auraient pu le mettre dans les nouveautés...

Et j'ai adoré ! Je n'en dirais pas plus pour ne rien « spoiler », sinon que c'est une super aventure (en la lisant, je me suis dit : A. Astier a toujours de bonnes idées, c'est bon signe :) ) et que les dessins sont très réussis je trouve, notamment les couleurs (il y a un passage où la nuit tombe case après case, c'est vraiment bien fait).

J'adore le quiproquo concernant Guenièvre, c'est tellement eux ! :)

C'est vrai que Guenièvre, par exemple, avait pas mal évolué dans le livre V. Je trouve que ce serait une bonne idée de voir Bohort évoluer.

Ah, ça date de l'époque où je confondais les Orcades et les Hébrides (autrefois je voyais l'Orcanie au nord de l'Irlande, donc côté ouest de l'Écosse).

(Autrefois, c'est-à-dire jusqu'à ce soir... :) )

Pareil que Cocacola : je suis surpris qu'on puisse penser que Bohort est homosexuel.

De toute façon c'est très simple :
1° Bohort n'a aucune liaison amoureuse avec un homme. Certes, il s'allonge dans le même lit que Lancelot, et Arthur a peur que sa fasse jaser, mais c'est juste pour discuter avec son cousin préféré. Quant à son intérêt pour Yvain et Gauvain, il me semble que c'est parce qu'ils sont sur la même longueur d'onde (tous les trois sont peureux et s'intéressent plus au chant et à la danse qu'à la guerre : ils sont faits pour s'entendre).
2° Bohort a une femme et on nous montre bien qu'ils sont amoureux : ce n'est clairement pas un mariage blanc !

Je l'ai toujours dit : tant que je ne serais pas assis dans la salle de cinéma avec le générique du film qui commence, je n'y croirais pas. Mais vu comme c'était bien parti avec les infos récentes, le tournage, puis la bande-annonce, je me demandais ce qui pourrait arriver pour encore repousser le film.
Bon, donc une pandémie.
(Même si le confinement s'arrête avant le 14 octobre, d'ici là les cinémas auront fait faillite.)

Merci Hoël d'Armorique ! Moi qui m'intéresse à l'Histoire, j'apprécie beaucoup ta carte, tes explications, et la justesse de l'exposé. 20/20 ! (Toi aussi tu t'intéresses beaucoup à l'Histoire, ou bien c'est ton métier et alors je suis un peu gonflé de te mettre une note...)

Ah, encore une potion de Merlin qui rate. Et quand il rate, il ne fait pas semblant. Je me suis bien amusé à lire les réactions de son entourage ! Bizarrement, comme Arthur, je suis à moitié déçu que Merlin ait trouvé si vite un remède... Merci Plume pour ce nouveau scénario ! Grâce à toi il y a toujours du nouveau sur le forum...

Ça y est j'ai tout lu. Quel boulot ! Curieux, ce qui arrive à Arthur... J'ai vraiment apprécié l'enrichissement que tu as apporté à la série avec tous ces nouveaux personnages : la nouvelle génération. Du coup c'est un peu un autre Kaamelott, mais avec plein de découvertes.

Hé, il y a toujours de nouveaux scénarios par ici ! Du coup j'ai passé un bon moment. Premier sketch : bonne idée ! Deuxième sketch : classique mais efficace ! Je suis pas venu pour rien, merci Gerfo ! ;) (TSON !)

Attention que son script ne tient pas compte des scénarios postés avant l'existence de ce forum. Quand il l'avait utilisé, Keltan avait commis la maladresse d'effacer les autres index (dont le mien) en pensant que son script contenait toutes les scénarios, ce qui n'était pas le cas. Il avait fallu que je recherche les miens, c'était compliqué... Et des scénarios très intéressants ne sont plus référencés depuis (ils n'ont pas été remis).

Quoiqu'il en soit, ne touchez pas à mes index. Sinon, révolte !

Et ce soir : la fin du tome 2 + le tome 3 qui est si long, d'un seul coup ! C'est vraiment passionnant, et il y a de grands moments. Ce n'est pas toujours drôle, mais j'ai quand même eu de bons éclats de rire. Ce que j'apprécie, c'est que l'histoire est très différente du Kaamelott d'A. Astier et fait cohabiter des personnages originaux (les enfants d'Arthur notamment) avec ceux de la série, du coup ça renouvelle le truc (les personnages de la série sont fidèles à eux-mêmes, mais confrontés à de nouvelles situations).

Wahou, tout un roman !

J'ai passé toute la soirée à lire le début, mais là il est tard et je n'en suis même pas au quart, donc je finirai plus tard. Mais quel plaisir de lire enfin comment Arthur va redevenir roi de Bretagne ! Je trouve que c'est plein de bonnes idées, j'adhère totalement à ta vision du retour d'Arthur (à part peut-être Mevanwi qui, pour moi, n'est pas si mauvaise − mais bon, pour l'instant cette histoire de sorcière, ce ne sont que des rumeurs, on verra...).

Je rédigerai sûrement quelque chose de plus complet quand j'aurai tout lu.

Merci pour tes commentaires, notamment à la suite de sketchs qui n'en avaient pas. Je ne pense pas écrire très vite. C'est plutôt que j'ai des idées la nuit, ou en voiture, ou chez le coiffeur... Après, ça mûrit un peu quelques jours, et soudain c'est prêt !

Merci pour tes dizaines de commentaires dont celui-ci ! Je trouve qu'il y a pas mal de bonnes idées, et j'aime beaucoup en particulier la 5) qui explique bien d'où vient ce dragon. Un de ces jours, peut-être, j'y reviendrai. Mais actuellement je n'ai plus trop de temps, je crois que je suis trop dans l'attente du film... :)

J'ai fini par trouver ma présentation : http://forum.onenagros.org/viewtopic.php?id=439 J'habite en Lorraine et je vais vivre non loin du pays de Jeanne d'Arc.

Pour ma future maison, il y aura un inconvénient : le brouillard, car le village est dans une vallée. Mais je ne pouvais pas passer à côté de peur de ne jamais trouver mieux. Le truc qui est bien, c'est que j'y suis allé en effet un soir. En sortant de la voiture, je n'y voyais guère : que c'est mal éclairé ! Super ! :)

(Je me demande si tu as compris que j'avais parfaitement compris dans quoi tu étais pointu. Je disais juste que moi aussi je suis astronome amateur, et j'ai ajouté dans quoi j'étais pointu pour faire une présentation dans le même style que la tienne.)

Merci pour ces précisions, ça a l'air passionnant !

Je suis moi aussi astronome amateur, pointu dans tout ce qui concerne l'observation visuelle. Et je suis sur le point d'accomplir un beau projet : vivre à la campagne pour contempler le ciel étoilé autant que possible. Du coup je me sens visé par tes vœux et je t'en remercie ! :)

Moi, comme je ne sais pas chanter (ou alors pour faire pleuvoir), je séduis les femmes par des poèmes. Voici mon préféré :

Oui, dès l’instant que je vous vis,
Beauté féroce, vous me plûtes ;
De l’amour qu’en vos yeux je pris,
Sur-le-champ vous vous aperçûtes ;
Mais de quel air froid vous reçûtes
Tous les soins que pour vous je pris !
Combien de soupirs je rendis !
De quelle cruauté vous fûtes !
Et quel profond dédain vous eûtes
Pour les vœux que je vous offris !
En vain je priai, je gémis :
Dans votre dureté vous sûtes
Mépriser tout ce que je fis.
Même un jour je vous écrivis
Un billet tendre que vous lûtes,
Et je ne sais comment vous pûtes
De sang-froid voir ce que j’y mis.
Ah! fallait-il que je vous visse,
Fallait-il que vous me plussiez,
Qu’ingénument je vous le disse,
Qu’avec orgueil vous vous tussiez !
Fallait-il que je vous aimasse,
Que vous me désespérassiez,
Et qu’en vain je m’opiniâtrasse,
Et que je vous idolâtrasse
Pour que vous m’assassinassiez !

Alphonse Allais (1854-1905)

(À vrai dire je n'ai jamais réussi à le mémoriser. Peut-être justement qu'il faudrait le mettre en musique ?)

Merci pour la bande-annonce !

Ah quel plaisir de voir que ce film mythique va peut-être exister... (Oui, après toute cette attente, je n'y croirais que lorsque le film commencera sous mes yeux éblouis...)

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB