Bienvenue sur OnEnAGros!, le forum qu'on peut s'en servir pour donner de l'élan à un pigeon !

Lisez la charte du forum avant de commencer à participer. Si vous êtes nouveau, une présentation est toujours appréciée afin de mieux se connaître !


Retro peccat a écrit :

Cette année, j'attendais principalement deux jeux. Fallout 76 et The Last Of Us 2.
Le premier semble être raté

Fallout 76 où le jeu le plus bugué de Bethesda. Il est loin le temps où Fallout était un bon jeu.

Retro peccat a écrit :

Du coup, je me suis rabattu sur The Witcher 3, dont on ne me dit que du bien. J'ai hâte de voir ça (d'autant que je suis en train de lire la saga ...)

Voilà, ça c'est bien. Bon, le début c'est un peu laborieux parce que tu risques de te faire défoncer par une meute de loups. Oui, au départ, le sorceleur, malgré ses deux aventures épiques passées, est un gros faisan. Pas très logique, mais bon, disons que ça a le mérite de t'apprendre la mécanique du jeu. Si t’arrive à décimer une meute de loup au début, c'est que t'as compris le système d'esquive et de coup.
Sinon, à part ça, pas grand chose à dire. L'écriture est somptueuse, la bande son énorme, les maps immenses. Alors oui, ça reste un RPG donc t'as les points d'intérêts et marqueurs de trésors un peu redondants. Mais t'as beaucoup de quêtes secondaires qui sont originales et qui ont un impact sur d'autres quêtes, voire même la quête principale. Beaucoup de cinématiques avec choix des dialogues, du grand spectacle et une direction artistique excellente. Non franchement, ce jeu est une pure merveille. Et quand tu auras le niveau requis et que tu arriveras à Toussaint, tu prendras une vraie claque. Des heures de jeu pour un DLC avec plusieurs fin en fonction de tes décisions. Non, sincèrement, si tu passes les premières heures, tu vas vraiment apprécier.

Dediud a écrit :

@Bender : Effectivement, c'est sympa. J'avoue pourtant ne pas raffoler des styles trop "extrèmes" du Métal (Black, Death...) , je trouve ça plutôt accessible pour du Death. J'irai faire un tour sur YT pour voir leurs autres titres !

Ben dans le genre death symphonique qui se pose là t'as Scepticflesh avec Communion. Un putain d'album avec des tueries et un Grawl sorti de nulle part. Je te conseille Anubis, Sang Real et Sunlight Moonlight. Trois morceaux assez exceptionnels.

Et si tu connais pas, mais ça m'étonnerais, t'as Opeth avant leur période hommage progressif 70's, notamment l'excellent Watershed.

Et si t'aimes des trucs moins bourrins, t'as l'excellent dernier album de Deftones avec notamment Phantom Bride et Hearts/Wires, juste parfait dans l'ambiance  mélancolique.

Dediud a écrit :

Merci pour ces découvertes Bender !
J'irai faire un tour sur YT ou Deez** pour en voir plus de Heavenly dont je ne connaissais même pas le nom !
Je ne connaissais pas non plus cette collaboration de Till et d'Apocalyptica... Je connaissais celle qu'ils ont fait sur Mein Herz Brennt qui envoie et qui est très sympa (mais que tu dois très probablement connaitre).


Oui, mais pour Heavenly, restes-en à leurs débuts, dernièrement, ils ont tourné mal, en cherchant à se faire connaitre, ils ont raté le virage et se sont pris une glissière ^^. Sérieusement, les mecs faisaient du super boulot et ils ont complètement chié la suite. Bon, on sent les influences mais pas grave c'est du bon boulot.

Oui, Mein Herz Brennt, super morceau bien efficace ! Merci de me l'avoir remis dans les esgourdes.

Ah tiens et est-ce que tu connais le super groupe Liquid Tension Experiment  ? Avec John Petrucci, Jordan Rudess, Mike Portnoy (tous  membres de Dream Theater) et Tony Levin (King Crimson, Peter Gabriel, Bowie et beaucoup beaucoup d'autres).
https://www.youtube.com/watch?v=edqH0ofRQrM

Agloval, je te propose d'écouter la reprise de When the rain begins to fall par Heavenly, groupe de power metal français.
https://youtu.be/IrVg64SmKFI

Tu as aussi la reprise de Heroes de Bowie par Till Lindemann  (vocaliste de Rammstein) et Apocalyptica. Une excellente reprise.
https://youtu.be/OWtSygdtj7s

T'as aussi la reprise d'une chanson pop chrétienne, awesome God par l'excellent groupe Pergamum :
https://youtu.be/NpzqCgrLKHU

Enfin, quand ma fille me saignait les oreilles avec Anais Delva et libérée, délivrée, je lui passais ce cover des français de Betraying the martyrs :
https://youtu.be/HtkGluLhnGU

:D

Ah en effet, je ne connaissais pas ces deux écrits. Je vais prendre le temps de les lire parce que là, avec le jaja que j'ai enquillé, j'ai les yeux qui voient double.
Concernant Tarja, c'est l'ex chanteuse de nightwish non ? J'avoue que je connais très peu, je suis pas connaisseur du genre. J'avoue que j'écoute peu de métal avec des chanteuses. Ah si, une que j'apprécie énormément c'est Roxanne Hegyesy aka Leïlindel la chanteuse de Unexpect, groupe canadien qui a malheureusement mis un terme à son activité...
Tiens, en voilà un extrait :
https://www.youtube.com/watch?v=4CgLBeWeL-4

Bon pour finir de répondre, non je ne connaissais pas cette comédie musicale. Faut quand même que je t'avoue que j'écoute pas de comédie musicales, c'est peut-être pour ça.

Pour ce qui est de ceux qui refusent d'écouter du metal, je me dis que, tans pis pour eux, c'est comme ceux qui décrètent que le classique c'est de la merde. Ils savent pas ce qu'ils ratent. C'est tout.

Tiens, est-ce que tu connais Ihsahn ? C'est franchement un garçon inspiré.
https://www.youtube.com/watch?v=68fJIuk4GpU

Bon, côté piano, je ne connaissais pas du tout, mais je suis pas un fin connaisseur des classiques populaires au piano. J'ai un faible pour Wilhelm Kempff qui joue Beethoven comme un dieu : https://www.youtube.com/watch?v=xZwKv1ZJkRA
Et pour Alfred Cortor qui joue Chopin avec une sensibilité incroyable. Si t'as le temps écoute ça : https://www.youtube.com/watch?v=XS2oFlhJf9Q

T'inquiète pas je suis féru de musique, du classique au death en passant par l'électro, la chanson française de qualité (HFT, Oldelaf, MC Circulaire, et bien dautres). J'ai déjà envoyé pas mal de liens de metalliquoi à des potes mais c'est peine perdue. Non ce que je voulais dire c'est que sur ce forum, quand j'y suis arrivé en 2009, il y avait plein de metalleux et pas que des barbus. Après ils sont partis et je me suis senti seul. On va pouvoir se partager quelques trucs.

Coco l'asticot a écrit :

Mais j'vous aime tout pareil, hein. Ça ça change pas. :hug:

Ouais ben ça j'demande à voir. Non parce que bon, déjà, tu m'as même pas pris dans tes bras et qu'en plus, t'es juste un humain, tout mou et tout fragile.  Alors bon, si ça tombe, dans six mois t'es tout mort, écrasé par une météorite. Tandis que moi, avec mon cul en téflon, y peut rien m'arriver. Même sur le feu j'accroche pas.

Bothan a écrit :

Je connaissais Brignais, Irigny, Vernaison et même Vourles mais pas Charly. Voilà pour l'info toute pétée, vous en faites ce que vous voulez.

Ah mais sans déconner comment t'as fait pour pas connaitre Charly ? Remarque j'étais comme toi, la première fois qu'on m'en a parlé j'ai ouvert une carte et j'ai dit : "Où est Charly ?"

Bon ok,
--------------> je sors.

Mat a écrit :

Mes p'tits pères (et mes p'tites mères, aussi hein) les affaires reprennent, là y a de l'annonce bien lourde ou je suis plus le ch'vayer Pile Poil !

J'aime bien l'effet que ça produit, je prend le temps de revenir, après une année sans donner signe de vie (beaucoup trop de choses à gérer) et je repars un petit peu comme un pet ;)

Bah j'ai mis 10 ans à revenir je crois ! Mais par contre, j'ai eu la classe de revenir la veille de l'annonce d'Astier. Un peu comme un messager en somme. Ouais, pas juste un peu, c'était prémonitoire ! Attendez, c'est prémonitoire ou promontoire ?

Ça vous fait pas mal à la tête de glandouiller 24 heures sur 24 ?

C'est vrai je compatis. À côté la misère dans le monde c'est anecdotique ! ?

Sinon pour les fans de RPG old school du genre Baldur's gate il y a l'excellent Pillars of Eternity. Je crois même que le second volet est sorti. Vraiment un très bon jeu dans l'esprit des anciens rpg.

Flash required


Autre jeu qui gagne vraiment à être joué : The Banner Saga, les trois volets pour connaitre toute l'histoire.

Flash required

Jeu avec des choix qui ont des conséquences, au tour par tour pour le système de combat et dont la difficulté est assez élevée dans certains modes. Graphiquement magnifique, une bande son au top et en plus, traduit en français (ce n'était pas le cas au lancement).


Enfin pour terminer, je vous parlais de Door Kickers, un excellent petit jeu de stratégie (jouable en coop et avec un mode campagne en plus d'une centaine de missions et de map faites par des moddeurs). Efficace, rapide, prenant, vous devez préparer le parcours de vos troupes d'élites à l'avance et observer le résultat. Sachant que vous pouvez intervenir directement pendant la séquence de jeu si un détail ne fonctionne pas.

Flash required


La potion de Merlin 2

3 CORS

1. DANS LE LABORATOIRE DE MERLIN

Merlin lance des hourras et saute de joie, Elias entre dans le laboratoire.

Elias (s'approche de Merlin, l'air agacé)
Mais qu'est-ce qui vous prend d'ameuter tout le royaume comme ça ? Vous vous êtes coupé un doigt en préparant une potion pour laver les navets ?
Merlin
Et voilà, je l'attendais celle-là ! Mossieur vient encore pour se payer ma tronche ! Et bien non, figurez-vous que j'ai réussi ma potion !
Elias (incrédule)
Tiens donc ! Et comment un tel miracle est possible ? Vous vous êtes gouré dans l'étiquetage de vos fioles ?
Merlin
Non mossieur Elias ! J'ai respecté la recette et ça marche.
Elias (regardant le grimoire sur lequel travaillait Merlin)
Ferait beau voir que vous ayez pas encore merdé sur toute la ligne ! Vous savez lire le druidique maintenant ?
Merlin (énervé)
Figurez-vous, Mossieur Elias, que j'ai pris des cours.
Elias (amusé)
Sans déconner, vous avez pris des cours de druidique ? Vous ? Mais qui c'est qui a accepté de donner des cours à un pignouf pareil ?
Merlin (criant)
Foutez-moi la paix ! Vous êtes jaloux parce que c'est bibi qui va recevoir les louanges du roi ! Avouez que ça vous la coupe ça, hein ?
Arthur (entrant comme une furie dans le laboratoire, l'air en colère)
Sans blague, vous en avez pas marre de faire chier tout le domaine un jour sur deux à gueuler comme des poissonnières ? Vous avez envie de finir aux galères à me réveiller un matin sur deux ? Vous savez qu'à force de me péter les esgourdes, j'ai l'audition d'un vieillard ? Je vous préviens, j'entends encore un bruit, un cri, une fiole qui se brise, je vous envoie à Rome aux jeux du cirque !
Merlin
Sire, j'ai réussi à fabriquer cette fameuse potion de parapsychie dont vous avez besoin !


2. SALLE DE LA TABLE RONDE


Arthur, Lancelot, Leodagant, Perceval, Karadoc, Calogrenant, Yvain et Gauvain sont présents. Le père Blaise annonce l'ordre du jour depuis son pupitre.

père Blaise
Bon alors, aujourd'hui nous avons la question des routes pavées en Carmélide pour la dixième fois, et la question de la potion de Merlin.
Leodagant
Non mais les routes pavées, vous vous foutez de moi ? Encore ?
Calogrenant (agacé)
Évidemment, si vous faisiez un effort, ça reviendrait pas tous les mois cette histoire.
Lancelot
C'est vrai que vous n'y mettez pas du vôtre. Les routes sont impraticables, personne ne peut se rendre dans votre patelin sans blesser son cheval.
Leodagant (énervé)
Mais personne ne vous y invite mon petit vieux ! J'ai dit pas de routes pavées, y aura pas de routes pavées.
Arthur (d'un ton sec)
Non mais moi, je crois qu'on va directement passer au point suivant.
Yvain
J'aime autant mieux parce que je déteste quand ça crie. En plus, moi j'ai plus envie d'y aller en Carmélide.
Gauvain
Il est vrai qu'il serait plus avisé de ne pas aborder un sujet aussi épinard.
Yvain (à Gauvain)
Epinard ?
Perceval
Non il veut dire qui est trop vert et qui peut chauffer.
Arthur (ne prêtant pas attention)
Bon, il parait que notre enchanteur aurait réussi une potion de parapsychie.
Lancelot
Celle dont on avait besoin l'année dernière ?
père Blaise
Oui, c'est la raison du raffut de ce matin dans le laboratoire des enchanteurs. Merlin serait parvenu à fabriquer une potion qui permet de communiquer par la pensée.
Leodagant
Hé bin, quinze ans qu'il passe son temps à glander et là, il réussit à faire un truc dont on avait besoin l'année dernière. 

Perceval et Karadoc discutent discrètement

Arthur (à l'attention des semi-croustillants)
Dites, on vous dérange ? Vous voulez qu'on sorte ?
Perceval
Non, mais c'est pas la peine de sortir, je disais juste qu'il était hors de question que je teste encore ces machins à l'autre oiseau là. J'ai déjà donné l'année dernière.
Leodagant (ricanant)
On s'en souvient, on vous a jamais autant vu au château !
Lancelot
Oui, et en plus, vous avez réussi à pas faire de conneries pendant trois semaines.
Karadoc
Non mais moi je recommence pas à le nourrir à la paille. Je suis d'accord avec le seigneur Perceval.
Leodagant
Non mais de toute façon, y a combien de chance qu'il ait vraiment réussi ? Hein ? Moi je dis qu'il faut laisser tomber, en plus on en a pas besoin. C'est pas nécessaire de se faire transformer en chouette ou de s'empoisonner.
Calogrenant
Non mais si c'est vrai ? Imaginez l'avantage que ça pourrait nous donner !
Lancelot
C'est vrai qu'il serait bien de dissiper le doute.
Arthur (regardant tout le monde à tour de rôle)
Des volontaires ? Seigneur Yvain ? Seigneur Gauvain ?
Yvain
Ah non je supporte pas tout ce qui est magique !
Gauvain
Est-ce que, si on accepte de tester la potion de notre enchanteur, on aura le droit d'être exemptés de gardes aux tourelles le seigneur Yvain et moi-même ?
Arthur (interloqué)
Exemptés de tours de garde ?
Lancelot
Bin... heu... c'est vrai qu'au regard du risque encouru, il serait envisageable d'accorder un privilège Sire.

Arthur acquiesce, Yvain et Gauvain font un check sous l'oeil dépité de Leodagant et Arthur


3. LABORATOIRE DE MERLIN - UN PEU PLUS TARD


Arthur, Leodagant, Lancelot et Gauvain sont face à Merlin et Elias.

Arthur
Alors voilà, on vous a amené le seigneur Gauvain pour tester votre potion. Vous êtes sûr que ça va marcher cette fois ?
Merlin (outré)
Mais dites tout de suite que je ne sais pas ce que je fais !
Elias
Vous savez pas ce que vous faites. D'ailleurs, vous savez jamais ce que vous faites.
Leodagant
C'est vrai que vous nous avez pas habitué à réussir quelque chose. Rappelez-vous la dernière fois qu'on a eu besoin de vous sur le champs de bataille près de la colline aux ours, vous avez fait cramer la moitié de la forêt... où on avait planqué nos archers.
Merlin
Oui mais y avait du vent, le sort est parti trop vite et j'ai rien pu faire.
Elias
Vous devriez continuer à rien faire, ça serait plus prudent.
Arthur (en colère)
Bon, vous allez la fermer ou bien ? Alors, cette potion ça vient ?
Merlin (tendant une fiole à Gauvain)
Vous buvez toute la potion, d'une traite.
Gauvain (pas rassuré, saisit la potion)
Toute ?
Lancelot
Vous êtes certain qu'il faut la boire en entier cette fois ?
Merlin (plein d'assurance)
Mais oui ! Buvez et vous verrez !

Gauvain regarde Merlin, il n'a pas l'air rassuré, il débouche la fiole et l'avale en une fois

4. DANS LA COUR DU CHÂTEAU OU ARTHUR S'ENTRAINE HABITUELLEMENT - QUELQUES INSTANTS PLUS TARD


Arthur, Lancelot et Leodagant sont côte à côte, Merlin et Elias sont en retrait. Gauvain est à une dizaine de mètres en face d'eux

Arthur (à Merlin)
Bon alors, comment ça marche votre truc ?
Elias
Mais ça marchera pas... c'est un zéro, il est même pas capable de reconnaitre une poule d'un corbeau cet abruti.
Merlin
Qu'est-ce que vous voulez que j'en sache comment ça marche ? Je suis enchanteur moi, pas testeur de potion !
Arthur
De quoi ?
Lancelot (agacé)
Vous voulez dire que vous ne savez pas comment fonctionne la potion ?
Leodagant
Hé bin, on est bien avancés...
Elias
Déjà, ils sont pas morts, y a du progrès ! Et vous avez réussi à faire bouillir de l'eau sans faire exploser le labo.
Merlin (lisant dans son grimoire)
Ah d'accord... d'accord. Non bin laissez tomber.
Arthur
Quoi "laissez tomber" ?
Leodagant
Mais c'est pas possible de voir un truc pareil ! C'est une marotte de tout foirer ?
Elias
Sire, moi je vous avais prévenu. Faut arrêter de travailler avec des amateurs.
Lancelot
Et on peut savoir ce qui n'a pas fonctionné cette fois ?
Merlin
Si, si ça fonctionne j'en suis sûr... mais le problème c'est qu'il faut être deux à boire de la potion !
Arthur
Et bin ? Vous pouvez pas en refaire une fiole ?
Merlin (tout penaud)
Bin non, j'ai tué le dernier castor vivant de Calédonie pour la faire.
Arthur (totalement dépité)
C'est pas possible, vous me les aurez toutes faites hein ? Pas une fois vous allez m'épargner ? 
Gauvain (surpris et arborant un air de vainqueur)
Sire, Sire, ça fonctionne ! J'entends toutes vos pensée !
Arthur
Ah bon ? Et celle-là vous l'entendez ?

Arthur met une grande gifle à Gauvain avant de partir d'un pas décidé


5. CHAMBRE DU ROI - LE SOIR MÊME


Arthur est allongé à côté de Guenièvre, il lit un parchemin

Guenièvre
J'ai entendu dire que notre bon enchanteur Merlin avait fabriqué une potion extraordinaire ?
Arthur
Oui, tout à fait, une potion de parapsychie.
Guenièvre
Une potion de quoi ?
Arthur
De parapsychie ! Para-psychie. Elle permet de communiquer sans parler.
Guenièvre
Communiquer sans parler ? Mais à quoi ça sert ?
Arthur
On communique par la pensée, on comprend ce que dit l'autre sans avoir besoin de se parler. Mais vous inquiétez pas, il a encore tout foiré comme d'habitude.

Guenièvre
Bin y a pas besoin depotion pour faire ça. Regardez, à chaque fois que je vous demande de me toucher, vous avez pas besoin de parler pour que je comprenne que vous voulez pas de moi !



J'irai le voir pendant les vacances avec mes gosses. J'ai vraiment bien aimé les deux premiers, j'espère que je ne serai pas déçu.

En fait je partais pour écrire un sketche sur une quête et en écrivant l'idée m'est venue d'utiliser nos deux chevaliers à partir du jeu de mot sur enchanteur. J'ai trouvé ça rigolo.

The Witcher 3... une vraie tuerie ce jeu. J'espère que tu as l'édition GOTY avec les DLC. parce que franchement, sur le coup CD Porject c'est pas foutu de la tronche des joueurs. Même si le gameplay est pas toujours parfait, franchement, c'est le meilleur RPG auquel j'ai joué.


La coupe et le siège

3 CORS

1. DEVANT LA PORTE DE LA CHAMBRE D'ARTHUR

Lancelot, Leodagant et le père Blaise sont devant la chambre d'Arthur, Lancelot frappe l'air catastrophé.

Arthur (ouvrant la porte, les cheveux hirsutes et l'air dépité)
Bon, qu'est-ce que c'est que vous foutez là ? Vous vous êtes donnés rendez-vous pour venir me faire chier en pleine nuit ?
Lancelot
Sire ! Nous sommes assiégés !
Leodagant
Les Saxons ont avancé jusqu'aux pieds du château, armés jusqu'aux dents avec des armes de sièges !
Le père Blaise
Qu'est-ce qu'on va faire ?
Arthur
De quoi ? Mais comment ils ont fait pour que personne ne les voit ?
Leodagant (énervé)
C'est pas faute de vous avoir dit de renforcer la surveillance côtière !
Arthur
Sans déconner, c'est vraiment une lubie.
le père Blaise (résigné)
Les seigneurs Yvain et Gauvain étaient de surveillance aux tourelles...
Leodagant (agacé)
Je vais leur passer l'envie de glandouiller vingt-quatre heures sur vingt-quatre moi, je vais leur faire couper les mains et les jambes. Dire que maintenant on est assiégés... et on a à peine une trentaine d'hommes !
Arthur
Et ben... on est pas dans la bouse. Allez chercher les deux enchanteurs, en espérant que, pour une fois, ils soient pas partis crapahuter la campagne à la recherche d'un loup blessé ou d'une feuille de gui.


2. MURAILLE DU CHÂTEAU - EN PLEINE NUIT


Arthur, Lancelot, Leodagant sont postés en haut du mur d'enceinte. Merlin et Elias sont là eux aussi

Arthur (d'un air décidé)
Bon, il faut que vous nous aidiez là. Regardez-moi ça, on est encerclés par les saxons !
Leodagant
Regardez-moi ces salopes, ils sont en train de monter leurs armes de sièges. Faut faire vite sinon on va dérouiller.
Merlin (interloqué)
Mais qu'est-ce que vous voulez que j'y fasse ? Vous croyez que j'ai un sort pour empêcher les sièges dans mon grimoire ?
Elias (regardant Merlin d'un air déconfit)
C'est sûr que si vous comptez sur cet engin là pour vous sortir de cette situation...
Arthur (énervé)
Vous pensez vraiment que c'est le moment de faire les marioles ? Vous voyez pas qu'on va tous se faire buter ?
Elias
Non mais c'est sûr là, vous allez pas vous marrer.
Lancelot ( à l'attention d'Elias)
Parce que vous comptez abandonner votre poste ?
Leodagant
Vous voyez, si vous m’aviez laissé construire une catapulte ou deux, on en serait pas là.
Arthur (à Leodagant)
Merde.
Elias
Bon, bin moi je vais devoir vous laisser, j'ai une marmite sur le feu.
Lancelot ( à l'attention d'Elias)
Vous savez le sort qu'on réserve aux déserteurs ?
Arthur (à Elias)
Mais vous pouvez pas nous faire votre sort de souffle mortel ou une pluie de pierre ?
Elias
Ah mais ça c'est pour la frime. La pluie de pierre c'est des petites pierres et le souffle mortel, j'ai pas les ingrédients... faudrait que j'aille en forêt ramasser des champignons mais c'est pas la saison.
Arthur
Ah ouais d'accord, en fait la seule chose qu'on peut faire c'est leur lancer des cailloux...


3. MURAILLE DU CHÂTEAU - un peu plus tard


Arthur, Leodagant, Lancelot sont affairés à élaborer une stratégie. Ils ont des cartes dans les mains. Calogrenant arrive essoufflé.

Arthur (à l'attention de Calogrenant)
Alors, vous les avez trouvés ?
Calogrenant
Non, ils sont introuvables. Il parait que les seigneurs Perceval et Karadoc sont partis il y a un mois avec tout leur bardas. Il seraient sur la piste du Graal... un vieux qui leur aurait donné un indice.
Leodagant (ricanant)
Un indice ? Hé bin, je sens que la quête du Graal touche à sa fin !
Arthur
Beau-père... pour une fois qu'on a besoin d'eux, ils sont partis faire les guignols.
Lancelot
Mais vous êtes sûr que c'est eux qui ont rangé la carte des troupes stationnées à l'extérieur du château ?
Arthur
Je sais bien, c'était une idée à la con mais y avait qu'eux ce jour-là !
Leodagant
Donc si je résume, les enchanteurs peuvent pas faire de sorts, on a pas la carte des troupes donc personne ne sait où elles se trouvent, on a qu'une trentaine d'hommes... hé ben, encore une fois question légende, on se pose là.
Calogrenant
Sinon la solution c'est d'envoyer des pigeons aux seigneurs Loth et Ketchatar.
Lancelot
Non mais le temps qu'ils viennent on sera tous morts ! Vous imaginez le temps qu'il va leur falloir pour venir d'Orcanie et d'Irlande ?
Leodagant
Sans compter le temps qu'il va leur falloir pour déchiffrer le message... ils sont tellement cons qu'ils sont foutus d'envoyer un pigeon pour demander des précisions.
Arthur
Bon allez chercher Roparzh et Guethenoc.


4. SALLE DU TRÔNE - UN PEU PLUS TARD


Arthur et Leodagant font face à Guethenoc et Roparzh. Ils sont assis sur leurs sièges dans la salle des doléances.

Guethenoc
Dites heu Sire... Vous pouvez me dire ce que c'est que ce foutoir dehors ? Y parait qu'il y a des saxons partout dans mes champs de blettes ! Ils vont massacrer ma récolte !
Roparzh (outré)
Ah parce que c'était des champs de blettes ? Hé bin... faudra moyen que vous m'expliquiez comment vous faites pousser des blettes dans un merdier pareil vous...
Leodagant
Heu dites... y a pas que vos blettes qu'ils vont massacrer, je vous le garanti moi. Vous avez conscience de la merde dans laquelle on se trouve ?
Arthur (s'adressant aux deux paysans)
Si je vous ai convoqués, c'est parce qu'on a besoin de savoir quelle stock de nourriture on a, histoire de savoir combien de temps on va pouvoir tenir un siège.
Guethenoc
Quel stock de nourriture ?
Roparzh
Mais Sire... on a viré la récolte la semaine dernière dans nos granges.
Arthur (en colère)
Non mais c'est incroyable ! Vous êtes venus me râper les noix pour qu'on mette des champs dans l'enceinte du château et vous me dites qu'on a rien en réserve ?
Roparzh
On a bien quelques kilos de blé mais bon...
Guethenoc
Après y a les poules aussi, mais c'est les siennes, elles sont pas épaisses et toutes moisies. Elles sont couvertes de fientes, je serais vous, je mangerais pas ça. C'est un coup à choper le typhus.
Roparzh (très énervé, en regardant Guethenoc)
Vous savez ce qu'elle vous disent mes poules ?
Arthur (en criant)
Fermez-là bande de débiles ! Barrez-vous. Barrez-vous ou je vous fait cramer en haut du mur d'enceinte pour éclairer les environs !


4. SALLE DE LA TABLE RONDE - QUELQUES INSTANTS PLUS TARD


Arthur, Lancelot et Léodagant sont assis. Le père Blaise leur lit un parchemin.

père Blaise (lisant un parchemin)
Nous exigeons du Roi Arthur dix mille pièces d'or et des excuses pour l'affront fait à notre peuple. S'il refuse, nous rasons le château et tuons hommes, femmes et enfants.
Arthur (arrachant le parchemin des mains du père Blaise)
L'affront ? Mais c'est dingue cette histoire ? Quel affront ?
Lancelot
Sire, je ne me souviens pas que nous ayons eu un contact avec les Saxons. Vous leur avez envoyé une missive ?
Arthur
Mais pas du tout. J'ai jamais rien envoyé.
Père Blaise
En tous cas, ils disent que vous leur avez fait affront.
Leodagant
Dix mille pièces d'or ? Hé bin... vous aviez pas besoin de ça en ce moment !
Arthur
Parce que comme d'habitude, vous allez pas m'aider. Je vous signale que si on trouve pas une solution diplomatique d'ici demain matin, vous et votre famille, vous allez finir cramés.
Lancelot
Non mais c'est fou cette histoire. Vous êtes sûr de pas les avoir courroucés ?
Arthur
Ah mais zut à la fin ! Vous pensez bien que j'ai autre chose à foutre que d'envoyer des cartes de vœux à ces dégénérés de Saxons !
Leodagant
Bon, et bin y a qu'une solution, faut payer et vous excuser.
Arthur
Payer, payer... je veux bien mais est-ce qu'au moins on a dix mille pièces d'or dans les coffres ?
Père Blaise
La dernière fois, on voyait le fond. Mais bon, si on met à contribution les seigneurs qui sont au château, on devrait pouvoir trouver la somme demandée.
Leodagant
Voilà, voilà, j'en étais sûr, maintenant vous allez nous taxer pour sauver vos petites miches...
Arthur
Les miennes, les vôtres et celle de toute votre famille de profiteurs qui vivent grassement au château depuis une décennie.


5. GRANDE PORTE DU CHÂTEAU - TROIS SEMAINES PLUS TARD


Arthur, Leodagant et Lancelot attendent devant la grande porte l'air agacés.

Leodagant (totalement dépité)
Mais qu'est-ce qu'ils foutent ? Vous êtes sûr que les éclaireurs les ont vu à trois lieues du château ?
Arthur
Mais j'en sais rien ! Ils ont du s'arrêter picoler à la taverne qu'est-ce que j'en sais.
Lancelot
Sire, imaginez s'ils ont vraiment ramené le Graal !
Leodagant
Ces deux imbéciles seraient foutus de l'oublier à la taverne.
Arthur
Ils ont intérêt à avoir une bonne explication parce que je vais les foutre aux galères pour dix ans !

Perceval et Karadoc arrivent à la grande porte du château et saluent le roi

Perceval
Ah Sire ! C'est gentil de nous accueillir en héros !
Karadoc
Ouais c'est la classe.
Arthur (l'air renfrogné)
Vous accueillir en héros ? Je vais vous passer l'envie de voyage moi je vous le dis.
Leodagant (agressif)
Espèces d'andouilles, vous savez combien ça nous a coûté vos conneries ?
Lancelot (vindicatif)
J'espère que vous avez une bonne explication parce que sinon le roi va vous faire mettre aux fers !
Arthur
Vous pouvez m'expliquer pourquoi toute l'armée saxonne a débarqué il y a trois semaines pour mettre le château à sac ? Qu'est-ce que vous avez foutu ?
Perceval
Ben on était partis en quête du saint Graal ! On a rencontré un vieux à la taverne qui nous a dit qu'il était de la famille de Joseph D'Arimathie et qu'il savait où se trouvait le Graal.
Karadoc
On a pris notre bardas et on est partis le chercher.
Perceval
Ouais, sauf qu'en fait visiblement c'était pas le Graal, mais une espèce de coupe qui appartenait à des saxons.
Karadoc
Ouais, ils la donnent au vainqueur du tournoi de balle des clans saxons chaque année...
Arthur
Sans déconner. Faut arrêter le tir là espèce de gros débiles !

Perceval
C'est pas notre faute à nous Sire ! C'étaient une bande de pécores avec une coupe. La coupe du monde qu'ils l'appelaient je crois...

Mort de rire ! Super technique pour l'obliger à venir à la fête de l'hiver !


Le lac enchanté

3 CORS

1. SALLE DE LA TABLE RONDE

Arthur, Léodagant, Calogrenant, Lancelot, Perceval, Karadoc, sont à la table ronde. Le père Blaise griffonne sur son pupitre.

Arthur :
Bon, vous êtes sûr de ce que vous dites ?

Calogrenant
Comme je vous le dis, y parait que le lac est enchanté.

Lancelot (intrigué)
Mais il y aurait un nouvel enchanteur ?

Léodagant
Non mais les espions nous auraient avertis, je sais bien que c’est pas tous des flèches mais quand même ! Si il y a un nouvel enchanteur, on va pas se marrer.

Perceval
Ah bon ? On chante maintenant au nouvel an ? C’est obligé ?

Karadoc
Oui parce que moi je préfère vous le dire tout de suite, je peux pas blairer de chanter.

Perceval
Je confirme, on va pas se marrer.

Arthur (dépité)
De quoi ?

Lancelot  (agacé)
Un nouvel EN-CHANTEUR !

Perceval
Et bin ? C’est ce qu’on dit : un nouvel an chanteur.

Arthur  (blasé)
Fermez là… espèce d’abrutis.

Calogrenant
Un EN-CHANTEUR !

Karadoc
Quoi ? Toute l’année ?

Arthur  (tout bas)
Oh putain…

2. LA TAVERNE - SOIR
Perceval et Karadoc sont attablés, le tavernier est derrière son comptoir.

Perceval (en chantant)
Holà Tavernier, filez-nous trois poulets et deux graals !

Karadoc (en chantant lui aussi)
Et ajoutez un sauc’ aux noisettes tant que vous y êtes !

Le tavernier (interloqué)
Bin qu’est-ce qui vous prend de chanter comme ça ? C’est un établissement sérieux ici.

Perceval (en parlant cette fois-ci)
Autant vous y faire parce que le Roi a décidé qu’à partir du nouvel an, il fallait chanter.

Karadoc (en parlant)
Ouais, donc nous on s’entraine parce qu’on sait pas chanter.

Le tavernier
Ah je confirme. Mais qu’est-ce que… ? C’est quoi donc que ces histoires ? Chanter ?

Perceval
Ouais, y aura un nouvel an chanteur et après c’est l’année chanteur. Tout le monde va devoir chanter.

Le tavernier
Non mais c’est quoi ces conneries ? Y a pas déjà assez de trucs à gérer, maintenant faut chanter en plus ?

Karadoc
Hé ouais. Notre bon Roi Arthur nous a dit : Un nouvel an chanteur ! Vous la fermez et vous cherchez pas à comprendre.

Le tavernier
Non mais je vais m’expatrier à Rome moi…


3. LA GRANGE DE ROPARZH - LENDEMAIN SOIR
Guethenoc et Roparzh sont assis face à face, attablés.

Guethenoc
Non mais comment on peut inventer des conneries pareilles ?

Roparzh (agacé)
C’est pour moi que vous dites ça ? Parce que je vous préviens, j’vais foutre le feu à la grange et vous enfermer dedans.

Guethenoc
Commencez pas ! Je parle de la nouvelle idée du roi ! Même si niveau conneries, vous êtes champion, là, c’est hors catégorie.

Roparzh
De quoi ?

Guethenoc
Me dites pas que vous avez pas entendu parler de ça ? Le roi veut qu’on chante toute l’année à partir du nouvel an.

Roparzh (les yeux écarquillés)
De quoi ? Mais qu’est-ce que c’est que ces conneries ?

Guethenoc
Vrai, aussi vrai que vos bêtes sont moitié mortes !

Roparzh
Nan mais il nous prend pour des choristes ? C’est quoi encore que cette idée ?

Guethenoc
Le tavernier m’a dit ça ce matin quand je lui ai apporté mon fromage.

Roparzh (outré)
De quoi ? Votre fromage ? Vous vous foutez d’ma gueule ? Il m’a dit qu’il se fournissait à Rome !

Guethenoc
Nan mais c’est pas le problème ça. Le problème c’est que vous savez chanter vous ?

Roparzh (énervé)
Un de ces jours, toutes vos fermes vont brûler, vos animaux vont tous crever, faudra pas demander d’où ça vient. Vous parlez bien de votre fromage dégueulasse ?

Guethenoc
Non mais arrêtez cinq minutes, le votre de fromage, il est tellement mauvais qu’on s’en sert pour repousser les nuisibles.

Roparzh
Les nuisibles, hein ?

Roparzh saisit Guethenoc et les deux se tapent dessus.


4. SALLE DE LA TABLE RONDE - QUELQUES JOURS PLUS TARD
Arthur, Lancelot, Léodagant, Borhort et le père Blaise sont en conseil.

Lancelot (inquiet)
La révolte gronde sire ! Les paysans, les seigneurs,  tous demandent des comptes.

Père Blaise (avec des lettres dans les mains)
Regardez toutes ces missives ! On en a jamais reçu autant, et que des menaces !

Bohort (Jovial et sûr de lui)
Sire, tenez bon, ne vous laissez pas intimider par ces brutes qui ne connaissent rien à l’art !

Arthur
Mais qu’est-ce qu’ils disent ? Et pourquoi maintenant ?

Lancelot
Ils disent qu’ils ne sont pas d’accord et que si c’est comme ça …lit une lettre… je cite : ils vont s’essuyer le fion avec votre fédération.

Père Blaise
Sire, nous avons épluché toutes ces lettres et la colère est bien là. C’est une révolte.

Léodagant (provocateur)
Enfin, on va pas se laisser impressionner par ces pécores et ces débiles de chefs de clans, si ? On a qu’à en buter un ou deux pour l’exemple, les autres iront se recoucher aussitôt.

Arthur
Mais au bout d’un moment, ils sont pas d’accord avec quoi ?

Lancelot
Ah ben ça, on sait pas.

Père Blaise
Oui, c’est vrai qu’ils écrivent tous pour vous menacer mais aucun ne rentre dans les détails. Enfin, si, les détails de comment ils vont faire brûler le château, comment ils vont vous torturer…

Bohort (implorant Arthur avec ses mains)
Sire, ne cédez pas. Ce ne sont que des sanguinaires.

Arthur (regardant Bohort avec circonspection)
Mais quoi ne cédez pas ? Céder sur quoi ? La picole ça va bien ? Qu’est-ce que vous me chantez ?

Bohort (fier de lui)
Justement, votre idée... de chanter. Ne cédez pas !

Arthur (les yeux grands ouverts)
De quoi ? Mais qu’est-ce que c’est que ces conneries ?

Bohort (jovial)
Ils ne sont pas d’accord avec votre idée de nouvel an en chanson et d’année du chant. C'est une formidable idée sire !


5. SALLE DE LA TABLE RONDE - UN PEU PLUS TARD
Arthur est avec le père Blaise, Lancelot et Léodagant.

Leodagant (totalement dépité)
Dire qu’on en est là à cause de ces deux imbéciles de Perceval et Karadoc.

Père Blaise
N’empêche qu’il faut faire un démenti !

Lancelot (inquiet)
Je ne sais même pas si un démenti suffira. Il va peut-être falloir faire un discours officiel !

Arthur
Un discours ? Ah non, j’ai horreur de ça.

Leodagant
Mais balancez-moi ces deux cons au cachot pendant trois semaines que ça serve d’exemple.

Père Blaise
Bon alors ? Qu’est-ce qu’on fait ?

Arthur
Un démenti. Vous mettez qu’il n’a jamais été question de faire une fête du nouvel an en chanson et qu’ils ne seront pas obligés de chanter toute l’année. J’arrive même pas à croire que je dis ça.

Leodagant
Non mais vous avouerez quand même qu’il y a une belle brochette de consanguins là…

Arthur
Je vais leur passer l’envie de chanter à ces deux-là c’est moi qui vous le dit. Je vais leur jouer un air ils vont pas comprendre d’où ça vient !

Salut Colombage ! Bienvenue à toi parmi nous. Fan de metal tu es ? Enfin une personne censée ici ! Non parce que franchement ça devenait un peu trop rare...

Salut le raton de Carmélide. Bienvenue ; tu peux parler en toute franchise, pour faire court, t'es ici chez les salopards, hein, c'est admis. On a pas des idées bien jojo, et on a pas peur de le dire, on fomente, on renégate, on laisse libre cours à notre fantaisie.

Electrovannes sans doute, faudrait voir si la machine est sous garantie et appeler un électricien.

Oui. Et pour l'huile essentielle, si tu mets trois gouttes de lavande ça sent juste un peu mais trois fois rien.

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB