Bienvenue sur OnEnAGros!, le forum qui fait bouillir du sable et des herbes d’un côté. !

Lisez la charte du forum avant de commencer à participer. Si vous êtes nouveau, une présentation est toujours appréciée afin de mieux se connaître !


Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Dans un des derniers episodes du livre IV, on voit Perceval devant l'etang avec une sorte de canne à peche. Quand Arthur arrive et lui demande si il peche, Perceval lui reponds non et lui dit que la canne l'aide à reflechir et qu'il a l'impression de faire partit d'un tout (je cite) Perceval : J'ai l'impression de faire partit d'un tout, la pierre, le fil, la canne, moi, le ciel, l'etang et au bout d'un moment il se debarasse de la canne et dit à Arthur En fait la canne sa sert à rien. Donc ça nous renvoie à notre propre utilité : l'homme face à l'absurde
J'aime beaucoup cet episode qui en plus d'etre drole nous donne (à mon avis) une leçon de philosophie.
Si vous avez d'autre scene à rajouter où Perceval fait de la philo (le moment où il dit que la terre est ronde et que si on pouvait voyager à la vitesse de la lumiere dans le sens inverse de sa rotation on pourrait remonter le temps) n'hesiter pas.

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

C'est pas vraiment de la philo mais j'aime bien l'épisode où il veut une prostituée mais pour lui parler d'Arthur, quand il lui dit que, tout ce qu'il veut, c'est ramener le Graal mais pas pour être célèbre mais pour voir la fierté dans les yeux du roi.

Je trouve qu'il est touchant à ce moment là et que ça frise la philosophie : la quête non pour la gloire mais pour le bonheur de l'autre...

Mon Dieu, que c'est beau !

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

J'ai trouvé ce passage sublime aussi... il a un tel besoin de reconnaissance ! Si seulement il réussissait à utiliser ses qualités (persévérance, loyauté...) au profit d'une Noble Cause plutôt qu'au profit de Karadoc !
Que serait devenu Perceval s'il avait été élevé par des érudits ?

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

c'est vrai que cet episoe est grandiose, il montre que Perceval n'est pas un profiteur comme d'autre (un certain roi de Carmelide et sa femme ainsi que d'autre) en quete de richesse ou de pouvoir

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

il y a aussi cet épisode ou perceval et arthur parlent des devoirs du chevalier.
à un moment , perceval cite une phrase du texte d'adoubement qui dit que le chevalier a le devoir de se sacrifier pour son roi.
et là arthur essaie de le convaincre de ne surtout pas faire cela.
je pense qu'arthur à ce moment a mesuré la profondeur de la loyauté de perceval , et ça l'effraie un peu.

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

ouais, c'est pas faux

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Quoi c'est "loyauté" que vous avez pas compris? :)

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Meuh non ! on a tout compris : loyauté, c'est quand on mange une cerise mais il faut faire attention au loyau au milieu sinon on se casse les dents ! S'il n'y est plus, on parle de déloyauté.  :shock:
Franchement, tu nous prends pour des buses : on emploie ici des mots en toute technique d'arrosage, non mais !... :lol:

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Et, à la grande stupéfaction d'Arthur, Perceval connaît Aristote !! ;)

« [ARTHUR :] Aristote... Non mais c’est bon, vous connaissez pas, c’est pas grave...
— [PERCEVAL :] C’est pas celui qui a écrit la Poétique ?
— Euh... ben si... si si carrément, si...
— Ouais, ben je l’savais, ça.
— Mais vous l’avez lue, la Poétique ?!
— Non, j’sais pas lire... »

(Livre III, tome 1, épisode 12)

Bon, d'accord, Arthur se rend vite compte, une fois de plus, de la portée des connaissances de Perceval, qui finit la tête dans le plat de crème ! ;)

"C'est Aristote, ça." (III, 1, 13)

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

je pense quand meme qu'il est plus con que philosophe lol

Chef de Clan
Hors ligne

Et il est surtout amoureux d'Arthur... Mevanwi n'héiste pas à le traiter de "pd..." lors de la 2ème partie du livre V, hier soir...

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

perceval est un chevalier loyal a arthur
son seul defaut est d'etre un peu c..
un peu bete

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Perceval...c'est comme un enfant.

et c'est quoi la plus grande peur des enfants? etre abandonné...

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB