Bienvenue sur OnEnAGros!, le forum pour arracher les noix !

Lisez la charte du forum avant de commencer à participer. Si vous êtes nouveau, une présentation est toujours appréciée afin de mieux se connaître !


Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Je me pose cette question depuis un moment, quand Léodagan accuse Arthur de coucher avec les boniches, il dit "Et bien vous ne savez pas ce que vous perdez." Puis il se reprend sous le menaçant regard de Séli.
Donc est-ce un lapsus révélateur ou est-il fidèle à sa femme adorée ?
Perso je pencherais plus pour de la fidélité (parce qu'il risquerait plus qu'une binette dans la cuisse s'il se faisait prendre ^^), mais cette phrase continue de m'interpeler...

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

La vraie question serait plutôt : "pourquoi diable serait-il fidèle ?"
Dans un monde où la polygamie est la règle, où les seigneurs choisissent leurs maîtresses officielles, où Lancelot lui-même passe pour quelqu'un de bizarre à cause de son "amour pur"... Dans de nombreux épisodes de Kaamelott il est clairement dit que la monogamie est quelque chose qui est vu comme complètement idiot. On imagine aisément pourquoi le Sanguinaire ne s'en vante pas auprès de sa Picte de Dame, mais en dehors de ça je ne vois vraiment pas pourquoi le bon roi de Carmélide serait fidèle dans un monde où personne ne l'est hormis Lancelot (et Bohort). Même Perceval va voir de temps à autre les catins de la taverne :)

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Youé a raison, Léodagan ne doit pas être bien fidèle à Dame Séli.
D'un autre côté, il prendrait de gros risques si elle apprenait qu'il aurait par inadvertance, fait des choses avec certaines servantes et autres courtisanes. Mais bon, quand on connait un peu le beau père d'Arthur, on comprend vite que c'est un homme qui ne craint pas le danger, aussi terrible soit-il.
Bref, pour moi, cela fait des années qu'il n'est plus fidèle à sa tendre et chère femme.

Chevalier
Hors ligne

Ben tiens !
Moi ça m'étonnerait pas qu'il soit infidèle.
D'après ce qu'a dépeint AA de l'époque, la fidélité n'était pas de mise, au contraire.
Et ce n'est pas la seule fois où Séli le soupçonne d'infidélité : rappelez-vous l'épisode de la potion de vérité où elle essaye de lui faire dire qu'il se fait la duchesse d'Aquitaine : il répond "merde" !

Et puis, il lui a bien caché pendant des années qu'il faisait de petits "prélèvements" pour les mettre dans une cassette qu'il rapatrie ensuite en Carmélide... La nuit où elle découvre ça, ça fait déjà longtemps qu'il pratique, donc franchement pourquoi pas autre chose...

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Mais oui on y croit !

Rien de plus constructif à dire que Violette ! Je rajouterais : Ne pas oublier aussi la tradition en Carmélide avec les chefs de clan vaincus !

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Oui mais tradition n'est pas trahison ;)

J'ai vraiment du mal à m'imaginer Léodagan infidèle... comme s'il préférait la guerre à tout - et aussi aux coups de binette dans la jambe.

Peut-être qu'il ne profite pas des servantes, mais cela ne l'empêche pas d'aller conter fleurette à la Duchesse... mais jusqu'à l'infidélité et les punitions conjuguales ? :lol:

Chevalier Porte-Bonheur
Hors ligne

Et bien moi j'y crois a la fidelité de Léodagan.
Dame séli a un fichu caractére quand même et je ne pense pas qu'il prendrait un risque en allant voir ailleurs,par peur de représailles!

Semi-Croustillant
Hors ligne

je ne pense pas qu'il doit avoir des " maitresses " mais plutot de temps en temps une petite boniche ( ça doit pas faire de mal :P )

Croustillant
Hors ligne

En fait, pour y répondre, il faut d'abord bien définir Léodagan. C'est la figure type du roi. Un roi certes autoritaire et même très autoritaire mais qui respecte très bien son état (pas comme Arthur qui veut tout révolutionner). Alors si pour tout le monde, dans le contexte de Kaamelott je veux dire, le roi c'est celui qui a une dame et qui peut très bien faire ce qu'il veut avec d'autres, je pense que Léodagan n'est pas fidèle à Séli. Maintenant, comme c'est un roi, il doit avoir une "dame fixe", en l'occurence Séli, donc sans qu'il lui soit fidèle, il doit quand même avoir une relation avec elle qui se doit d'être importante.

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

C'est vrai que sans parler d'harmonie, y'a une certaine régularité.

Chevalier Feuletonniste
Hors ligne

Le « Eh bien vous ne savez pas ce que vous perdez » prouve qu'il a déjà dû "fréquenter" des bonniches. Sinon il ne pourrait pas dire ça ! De plus, c'est ce que font tous les rois. OK, tous les rois n'ont pas Séli pour épouse, mais quand même, imaginer que Léodagan n'ait jamais culbuté une boniche, ça me paraît assez invraisemblable vu le bonhomme et vu le lapsus (c'est typique de Léodagan et sa grande gueule : il parle avant de réfléchir, comme dans je ne sais plus quelle séance de doléance).

D'où plusieurs hypothèses :

1) Il a réussi à la cacher à Séli. Oui mais dans ce cas, son lapsus devrait provoquer au moins une scène de ménage. Or Séli se contente de lui faire les gros yeux. Ça ne colle pas.

2) Il a eu des maîtresses avant d'épouser Séli. Mouais, mais alors pourquoi Séli lui ferait-elle les gros yeux ? Ça ne me convainc pas.

3) Je trouve cette hypothèse plus crédible : Léodagan couche de temps en temps avec des boniches, et Séli est au parfum. Ça ne la scandalise pas plus que ça (pourquoi ça la scandaliserait ? se souvenir de l'épisode sur la monogamie, où Guenièvre trouve ridicule qu'Arthur ne puisse plus avoir de maîtresses), et puis tous les hommes font ça (rappelons que pour la fête des chefs de clan organisée par Venec, Léodagan est favorables aux danseuses, et on se doute que ce n'est pas que pour les voir danser, vu comment Venec les présente). Mais ça l'irrite quand même, à cause de l'amour propre. Ce qui explique les gros yeux. Mais sans aller jusqu'à un coup de binette, ce qui prouve qu'elle reconnaît implicitement que ce n'est pas interdit (si elle le lui avait interdit, ça aurait bardé !)

4) Mais c'est l'hypothèse suivante que je préfère : Séli voudrait qu'Arthur fasse un héritier, et pour ça il faut encourager Arthur à coucher avec Guenièvre, donc à laisser tomber ses maîtresses. Du coup, quand Léodagan encourage presque Arthur de coucher avec les boniches (« vous ne savez pas ce que vous perdez »), ça la contrarie. Ses gros yeux, c'est une façon de dire « arrête de l'encourager à culbuter les boniches, c'est pas comme ça qu'on va avoir un petit-fils ! » C'est peut-être ça, plus qu'une histoire d'infidélité, qui explique que Léodagan (et Séli aussi) agit comme s'il avait gaffé.

Qu'en pensez-vous ?

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Pas mal vu en effet.
Autre élément à prendre en compte : dans sa conversation avec Guenièvre sur la monogamie, Séli a une phrase intéressante "A votre père non plus c'est pas son genre (sous entendu d'avoir des maitresses), mais à force de voir l'autre (Arthur), ça pourrait bien le devenir". Cette phrase démontre que Séli n'est absolument pas au courant des possibles aventures de Léodagan. Moi je pencherais plus pour de la fidélité forcée du coup, j'ai du mal à imaginer Séli complètement larguée...

Et si Arthur incarne le seigneur qui a plein d'aventures, les autres n'entrent pas du tout dans ce moule : Perceval ne fait que parler, Karadoc n'a pas le "truc" de l'amour, Loth et Léodagan doivent faire gaffe à leur compagne, Bohort et Lancelot sont très "sages"... Donc les comportements de ces personnages semblent un peu en contradiction avec le principe de la polygamis acceptée...

Chevalier Feuletonniste
Hors ligne

Ah  tu as raison !

(Du coup, la meilleure hypothèse est peut-être qu'A. Astier n'a pas trop réfléchi à tout ça... :) )

Chevalier
Hors ligne

Vous avez tous dit des choses très intéressantes ! Alors c'est vrai que du coup on peut douter, mais pour ma part, je n'imagine pas Léodagant fidèle.
D'accord, c'est vrai que Seli n'apprécierait pas qu'il ait des maitresses (quand même, c'est assez logique), et donc qu'il l'expose en public comme ça pendant un repas (d'où les gros yeux), mais c'est un droit masculin et Léodagant ne s'en laisserait pas priver comme ça.
D'un autre côté, on se rend bien compte parfois qu'il craint sa femme (par exemple dans le livre V, quand il est roi et qu'elle se fait admettre de force à la table ronde), mais il n'hésite pas non plus à la remettre en place quand le besoin s'en fait sentir (quand elle menace de retirer la Carmélide de la fédération de Logres et qu'il lui ordonne de se taire). Et la tradition est claire en Carmélide pour la fille des vaincues...
Donc je pense que Léodagant n'aurait pas peur de fâcher Séli en ayant des aventures, mais qu'ils sont parvenus au fil des ans à un compromis instable du genre : "faites ce que vous voulez tant que ça reste discret". Je ne parlerais pas de "maîtresses" aussi connues et officielles que celles d'Arthur, mais plutôt de brèves liaisons vite oubliées...

Chevalier Feuletonniste
Hors ligne

Oui, c'est un peu mon hypothèse 3, du coup je l'approuve ! :) Effectivement, le point clé est que ça ne doit pas devenir public, ça explique alors le comportement de Séli.

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Salut!

Je crois que vous oubliez une chose.

Lors d'un épisode (désolé je ne sais plus lequel), Guenièvre parle avec sa mère des maîtresses d'Arthur.
Sa mère répond alors "la polygamie, je m'y ferai jamais", expliquant que cette pratique n'est pas courante en Carmélide.

Donc, normalement, la polygamie n'est pas sensée être pratiquée par Léodagan.

Cependant, comme vous l'avez expliqué, depuis qu'il fréquente Arthur et les pratiques de son royaume, il se "lâche" un peu et goûte aux boniches de temps en temps.

Bref, Léodagan monogame, officiellement oui, mais officieusement non.

Chevalier Feuletonniste
Hors ligne

Je suis d'accord avec toi, et je note une chose : culbuter une boniche de temps en temps (le sujet de départ), ce n'est pas la même chose que d'avoir des maîtresses. D'ailleurs ce n'est pas de la polygamie.

Chevalier
Hors ligne
Agloval a écrit :

Je suis d'accord avec toi, et je note une chose : culbuter une boniche de temps en temps (le sujet de départ), ce n'est pas la même chose que d'avoir des maîtresses. D'ailleurs ce n'est pas de la polygamie.

Oui, c'est vrai que ce n'est pas de la polygamie à proprement parler. Mais d'ailleurs, si l'on considère la polygamie comme "le fait d'avoir plusieurs femmes à la fois" (la définition de base, quoi), Arthur non plus n'est pas polygame : il a plusieurs maitresses mais une seule femme. Il est donc juste infidèle ! lol (mais fidèle à lui-même, surtout :P ).
En revanche, on peut aussi étendre la signification du mot "polygame"...

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Mouais mais bon, faut pas déconner non plus.
Normalement et au vu de l'age de ses enfants, Léodagan doit être à peu près de ma génération et s'il a la chance, non pas de "culbuter" mais plutôt "d'avoir une petite aventure" avec une jeunette (parce que, finalement on ne sait pas qui culbuterait qui!...) ce serait indécent de s'en offusquer.

M'enfin... Je dis ça moi, c'est pour meubler :)

Croustillant
Hors ligne
Boris a écrit :

M'enfin... Je dis ça moi, c'est pour meubler :)

M'enfin, 19 posts pour savoir si Léodagan est fidèle, c'est déjà pas mal!

Chevalière Parodisiaque
Hors ligne

OK, ce topic-là parlait en 2009 de sa fidélité à Séli, mais le créateur du topic avait qu'à préciser :b

Papidagan a écrit :

D'ailleurs ça me fait penser à un épisode qui est assez incohérent dans la trame globable. Celui ou Léodagan participe (indirectement) à la tentative d'assassinat d'Arthur (j'ai oublié le nom). Déjà je trouve que ça lui ressemble pas vraiment (si il veut bûter quelqu'un il est assez grand pour le faire tout seul!)
Et puis surtout même si arthur est quand même bien gentil ça parait un peu gros qu'il le laisse sortir et lui rende son poste comme avant après une trahison aussi directe.

Je me suis fait la même réflexion quand j'ai vu cet épisode. Je trouve que ça ne colle pas bien avec le personnage de Léodagan. Bon Le Complot c'est du Livre II alors on peut ressortir la fameuse excuse des incohérences des premiers livres, mais par la suite, je trouve que le caractère "fidèle" de Léodagan s'affirme. De plus, il n'a rien à gagner à s'associer à d'autres traine-patins pour détrôner Arthur, au risque de perdre le pouvoir. Même quand il prend le pouvoir, il le fait sous couvert de la loi de Kaamelott. Il fait en sorte d'être légitime et se laisse détrôner sans broncher par respect de ladite loi de Kaamelott. Je crois donc que s'il n'est pas fidèle à Arthur spécifiquement, il est fidèle à la loi de Kaamelott. :D

Chevalier Haut de Coiffe
Hors ligne
Tante Cryda a écrit :

OK, ce topic-là parlait en 2009 de sa fidélité à Séli, mais le créateur du topic avait qu'à préciser :b

Moi je suis surtout fan du pseudo du créateur : Part de clatoufis :lol:

Chevalier
Hors ligne

Moi je crois pas qu'il soit fondamentalement fidèle et loyale à Arthur parce que c'est vraiment un homme qui s'encombre pas de principes moraux déjà et en plus il a à tort ou à raison l'impression de s'être fait rouler avec le mariage de sa fille et il pique dans la caisse pour se venger tout comme Lancelot, on voit que ses sentiments à l'égard du roi sont très variables selon les moments comme pour beaucoup d'autre personnages.
Je pense qu'il trouve juste que ça fonctionne bien comme ça, que sa place à la table ronde et son rôle de beau-père du roi sont confortables, lui permette de piquer du fric dans le feutré pour payer ses catapultes et ses tourelles, donc il a pas intérêt à ce que cela change, tout simplement.
Et puis s'il est capable d'être cruel, violant, implacable quand il pense que c'est nécessaire, fondamentalement il aime bien être peinard et pouvoir faire sa petite vie sans trop se prendre la tête, du coup il ne va pas se mêler aux complots à moins que ça puisse vraiment lui profiter.

Chevalière Nebulis Causa
Hors ligne

Léodagan c'est d'abord sa pomme qui compte et dès qu'il a l'impression d'être spolier il s'en prends aux autres. Cela ne veut pas dire que dans son échelle de valeur sa loyauté ne va à personne.
C'est un bougon, il n'exprime que rarement sa satisfaction. Pourtant je pense qu'au fil du temps il s'est attaché à Arthur et à la clique de bras cassé qui compose la table ronde.
Léodagan c'est un peu Venec en chevalier de la table ronde. Il aime pas qu'on lui impose les chose, mais finalement il trouve un certain confort dans sa situation. A l'inverse de Lancelot, qui pique aussi dans la caisse, Léodagan le fait dans un but purement égoïste : s'enrichir.
Et Arthur n'est pas dupe, il sait à quoi s'en tenir avec son beau-père.

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB