Bienvenue sur OnEnAGros!, le forum qui a des épines dans les pieds !

Lisez la charte du forum avant de commencer à participer. Si vous êtes nouveau, une présentation est toujours appréciée afin de mieux se connaître !


Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Alors j'espère que ce sujet n'éxiste pas.Mais je me demandais y a t'il des "erreurs" dans kaamelott mar rapport a la légende arthurienne ?Malgré le nombre de livre qui éxiste.

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Je ne m'y connais pas trop dans la légende Arthurienne. J'ai du lire un livre ou deux. Tout ce que je sais c'est qu'il y a tellement de livres et d'interprétations, qu'on ne peut pas appeler ça des erreurs.

Sinon ce que je sais, c'est que dans aucun livre sur la légende, on appelle la mère de Guenièvre : Séli. J'ai vu ça dans un arbre généalogique. A côté de Léodagan, il y avait un point d'interrogation. Il y a aussi la façon dont Arthur a retiré l'épée, dans la version que je connais, ce n'est pas merlin qui l'emmène retiré l'épée. C'est lui qui avait oublié l'épée de son frère ( Kay ) lors d'un tournoi au quel ce dernier participait. Il alla la cherché et sur le chemin il tomba sur Excalibur et la retira. Et puis dans ce même livre, j'ai vu que Yvain n'était pas le frère de Guenièvre. Sinon je ne connait pas grand chose. :)

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Euuuuh Aarthurus, c'est pas "Merlin l'enchanteur" de Walt Disney, ton livre ? ^^

Je l'ai revu hier, d'ailleurs ...

Sinon, on ne peut pas parler d'incohérence Arthurienne. Il y a eu énormément de légendes différentes, celle-ci en est une nouvelle, Dixit AA .

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

:lol:

Non c'est pas "Merlin l'enchanteur". Enfin je croit pas : "Les chevaliers du roi Arthur" .
Et voici pour l'arbre généalogique . Bon c'est pas exactement le même que j'avais vu, mais vous voyez bien que à côté de Léodagan, il n'y a personne. ( Bon sur l'autre il y avait un point d'interrogation, c'était plus mysterieux ! ^^ )

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Pour éviter de faire des redites, je cite les incohérences déjà trouvées dans Wikipedia :

Les erreurs d'écriture consistent souvent en des erreurs de continuité entre le Livre I (conçu comme une introduction à l'univers) et les livres suivants (qui commencent et déroulent l'histoire). Certains personnages changent ainsi de statut, de famille, et parfois même de comportement. On retiendra les exemples d'erreurs d'écriture suivants :

    * Dans les premiers livres, sont parfois cités des personnages des légendes arthuriennes qui, s’ils n’apparaissent jamais, sont néanmoins censés siéger à la Table Ronde, comme par exemple Agravain (Le Cas Yvain) ou Galahad (L’Adoubement) — ce dernier étant le fils de Lancelot dans la légende. Dans l’épisode du Livre II L’Absent, Arthur précise même qu’il y aurait en tout plus d’une vingtaine de chevaliers. Néanmoins, ceci est en contradiction avec le Livre V : alors que le royaume se délite et qu’il est question de remplacer les chevaliers dissidents (Væ soli !), il est sous-entendu que seuls les personnages principaux de la série aient jamais constitué l’effectif de la Table Ronde.

    * Dans l’épisode Le Tourment du Livre I, on voit Karadoc voulant prendre un bain afin de séduire une femme qu’il a rencontrée. Ceci est en contradiction avec les livres suivants car le personnage de Mevanwi, sa femme, n’est pas introduit avant le Livre II (dans l’épisode La Chambre), et qu’à ce moment-là ils sont censés avoir déjà plusieurs enfants. Il est également établi plus tard que Karadoc n’est guère intéressé par la gent féminine (ni par les bains). Mais à aucun moment le nom de Mevanwi n'est cité dans "le Tourment", cet intérêt pour les bains et les femmes peut-être ponctuel. Il est cependant à noter qu'il se passe beaucoup de temps entre le livre 1 et le Livre II.

    * Dans l’épisode du Livre I La Retraite, Perceval veut prendre sa retraite et, sur la proposition de Karadoc de faire « 3 jours de voyage, 3 jours chez lui et 3 jours de voyage retour » à Kaamelott pour travailler 3 jours à la quête du Graal, Perceval calcule qu’il devrait travailler 3 jours tous les 28 jours, ce qui est complètement faux. Or on apprend par la suite (épisode Sept cent quarante-quatre du Livre II) qu’il est surdoué en mathématiques. Perceval avoue cependant ne pas comprendre les dates, ce qui pourrait expliquer sa réponse. Mais dans d'autres épisodes concernant les jeux du pays de Galles, l'on nous montre un Perceval qui confondrait trois et deux, ce qui semble être une contradiction (ces épisodes étant de surcroit ultérieurs à la découverte du "don" de Perceval).

    * Dans l’épisode Le Trois de cœur du Livre I, Arthur assure qu’il n’a jamais rien fait avec deux femmes en même temps. Or, deux de ses maîtresses sont jumelles et de la bouche d’Arthur même (épisode du Livre II, Les Jumelles du pêcheur), leur principal intérêt est qu’elles sont deux. De plus, on apprend dans les livres suivants, et en particulier dans Les liaisons dangereuses (livre IV épisode 14) que ce sont ses toutes premières maîtresses. On peut toutefois relativiser ce point de vue par le fait que les jumelles ont de nombreux points communs (par définition), si ce n'est leur caractère, qui permet principalement à Arthur de les différencier. Ici, Démétra et Guenièvre sont très différentes, et on peut penser que c'est surtout la présence de cette-dernière qui écœure Arthur, comme d'habitude d'ailleurs...

    * Dans l’épisode Le Chevalier mystère, Arthur affirme qu’il n’y a pas dans le château de pièce plus grande que celle où se trouve la Table Ronde. Or, le téléspectateur peut au fil des épisodes se rendre compte lui-même que c’est faux (la salle d’entrainement aux armes et la salle du trône, notamment, sont plus spacieuses). On peut aussi imputer cet impression aux prises de vues très resserrées autour de la table ronde. De plus, la salle du trône se trouve logiquement au rez-de-chaussée, et il ne conviendrait pas de la transférer dans un étage. Deplus, la salle d'entrainement n'est peut-être pas assez large, même si elle est assez longue.

    * Dans l’épisode Le Coup d’épée, Merlin tente de soigner Arthur avec la médecine, qui est présentée comme une chose à la mode qui ne « tiendra jamais la distance » d’après le roi. Mais dans Goustan le Cruel, il affirme que la médecine a été instaurée depuis que Rome a fédéré la Bretagne; il la présente d’ailleurs comme un avantage.[49]

    * Dans l’épisode Le Terroriste, Arthur affirme que c’est lui qui a pactisé avec les Romains, or dans Goustan le Cruel il dit que Rome a fédéré la Bretagne avant qu’il ne devienne roi. Toutefois, on sait qu'Arthur a été installé sur le trône par Rome car Arthur est « de chez eux ». Rome a probablement profité de son origine bretonne pour l'installer sur le trône et le rendre légitime (Arthur est le fils illégitime d'Ygerne et d'Uther Pendragon). Arthur n'a donc pas pactisé avec les Romains (il en est un), mais il le dit car personne (ou presque) ne sait qu'il a fait ses classes à Rome, il tient d'ailleurs son beau-père à l'écart de la vérité jusqu'à qu'Ygerne ne fasse la gaffe de la révéler. Arthur faisant partie de la stratégie de conquête de Rome, on peut donc dire que Rome a fédéré la Bretagne avant l'arrivée d'Arthur, qui n'est qu'une conséquence ou le déclencheur, suivant les points de vue.

    * Dans l’épisode Les Chiens de guerre (Livre II), Arthur dit « Ça a jamais été mon truc, les bestioles... » mais dans l'épisode Le Cadeau (Livre II), il apprécie le bouc que lui ont donné des ennemis qui se soumettent, et dans Exsecutor (Livre V), on apprend qu'il apprécie les chiens.[49]

    * Dans l’épisode Le Dernier Empereur du Livre I, Léodagan vante les mérites de Kaamelott en affirmant que la forteresse est faite en pierre d’Irlande. Mais dans La Visite d’Ygerne (Livre I aussi), Arthur affirme à sa mère que les pierres viennent d’une carrière du Pays de Galles.

    * Dans l’épisode Les Alchimistes du Livre II, Perceval et Karadoc affirment avoir lu un parchemin au mauvais endroit et avoir incendié le château, alors que l’on sait d’après de nombreux épisodes (Les Mauvaises Graines, Perceval fait raitournelle...) qu’ils ne savent ni lire, ni écrire. En effet, ils ont bien lu le texte correctement, car sinon le sort ne se serait pas déclenché, ou aurait en tous cas produit autre chose que ce qui était prévu...

    * Dans l’épisode Le Sort perdu du Livre II, Arthur et Léodagan sont accidentellement touchés par un sort de Merlin qui est passé à travers la fenêtre. Pourtant, dans L’Imposteur, Elias, en analysant le laboratoire de l’enchanteur à la demande du roi, dit qu’il ne se serait jamais installé dans une pièce sans fenêtre.[50]

    * Dans l’épisode La Frange romaine du Livre II, Arthur affirme que Merlin n’a pas le pouvoir de faire pousser les cheveux (ce qui éviterait au roi d’avoir l’air trop « romain »). Or, dans l’épisode L’Expurgation de Merlin (Livre I), Merlin fait pousser les cheveux et la barbe du Répurgateur pour se venger. Dans un autre épisode, Merlin lui-même propose à Karadoc et Perceval une potion pour faire pousser les cheveux. Néanmoins, on peut penser que Merlin achète les sorts tout faits puisque, lorsque Arthur s’étonne de la puissance d’un sort, il répond « Ah, mais, ça c’est pas moi, je l’ai acheté. »

    * Deux épisodes mentionnent la période où Arthur a fait ses classes dans la légion romaine, mais sont en contradiction quant aux dates. Le Secret d’Arthur (Livre II) raconte qu’Arthur a été envoyé en camp d’entraînement romain de dix à vingt ans, alors que dans Cryda de Tintagel (Livre III) son départ est situé à l’âge de six ans.

    * Dans l’épisode La Révoquée du Livre IV, la Dame du Lac, alors tout juste bannie de son plan par les dieux, explique à Arthur qu’elle ne sait « ni boire, ni manger, ni [s’]habiller ». Or, dans La Grotte de Padraig (Livre I), cette dernière offrait un gâteau au roi, le partageant finalement avec lui à la fin de l’épisode.

    * Dans un épisode où il s’agit d'expliquer à Perceval ce que constitue une fédération, il lui est répondu en pleine Table Ronde que celle-ci a deux éléments essentiels : la défense commune et une monnaie unique. Or dans l’épisode Raison d’argent, où Léodagan souhaite remplir les caisses en recourant à des faux-monnayeurs, il est explicité que la Carmélide possède ses propres pièces de monnaie.

    * Dans l’épisode Les Tuteurs du Livre II, Venec fait référence aux Templiers. Or l’histoire de Kaamelott se déroule au Ve siècle apr. J.C. et l'Ordre du temple a été fondé au XIIe siècle apr. J.C. (13 janvier 1129).

    * Dans l’épisode Les Novices du Livre IV, Lancelot et Guenièvre sont montrés dans l’incapacité de consommer leur aventure, car tous deux ignorent les choses de l’amour. Or, dans l’épisode La Ronde II du Livre III, les maîtresses d’Arthur expliquent à Guenièvre ce qui se passe « en dessous des hanches et au-dessus des genoux ». Cependant, ce n'est pas avec des explications théoriques que Guenièvre a vraiment pu apprendre ce qu'il faut faire et comment. Il n'est donc pas forcément étonnant de la voir complètement perdue avec Lancelot lorsqu'ils abordent le sujet...

    * Dans l'épisode La Réaffection du Livre IV, Léodagan et dame Séli se disputent sur la notion de réussite de la mission de surveillance en poste avancé de Yvain et Gauvain. Séli réplique qu'ils ont réussi seulement à cause du fait "qu'il y a pas de tentative d'invasion", or dans l'épisode "Drakkars!" ces derniers se font réprimander car ils n'ont pas donné l'alerte suite à l'apparition de drakkars vikings sur la partie de côte qu'ils sont censés surveiller.

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

He ben ça c'est de la réponse^^

Semi-Croustillant
Hors ligne

eh ben, Arthur si t'as d'autres questions, c'est l'moment de lui demander.
Bravo, Neomene.

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Eh oh, j'ai pas de mérite, c'est juste un copié-collé wikipedia ! ^^

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB