Bienvenue sur OnEnAGros!, le forum qui présente vos hommages au roi Arthur !

Lisez la charte du forum avant de commencer à participer. Si vous êtes nouveau, une présentation est toujours appréciée afin de mieux se connaître !


Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Cet épisode se déroule pendant le livre IV, après qu'Arthur ait officialisé son union avec Dame Mevanwi.


PROLOGUE

Démétra et Arthur se promènent et conversent dans les jardins de Kaamelott, Arthur a visiblement la tête ailleurs.

DEMETRA - Je dis juste que depuis que vous êtes avec votre nouvelle femme, vous passez de moins en moins de temps avec moi.

ARTHUR (qui redescends sur terre) - Ben...

DEMETRA - Enfin attention ! Vous savez, je la respecte...

Arthur (en la coupant) - Oui oui ! C'est bon ! Je pense avoir saisi le concepte du respect la dernière fois.

Ils reprennent leur marche en silence.

DEMETRA - Bon bah alors ?

ARTHUR (surpris) - Alors quoi ?

DEMETRA - Vous comptez faire quelque chose ou merde ?

ARTHUR (réfléchit) - Merde !

Arthur part de son côté à grands pas, laissant Démétra seule.


GENERIQUE

Acte I

Démétra, Aëlis, Azénor, Aziliz et Tumet brodent dans leur boudoir. Démétra semble sur les nerfs, elle donne des grands coups d'aiguille en ruminant.

DEMETRA (lâchant sa broderie) - Bon maintenant ça peut plus durer ! Faut qu'on agisse !

AZILIZ/TUMET (à l'unisson) - Et voila ça la reprend...

AELIS - C'est clair. Je commence à en avoir ras-le-bol de ces histoires d'alliance ou je sais pas quoi.

AZENOR - Et pis moi je comprends quedalle à vos conneries.

DEMETRA (ne faisant pas attention aux commentaires des autres maîtresses) - Elle croit qu'elle peut nous mettre au placard comme ça ? Mais pour qui elle se prend ?

AELIS - Comment ça "nous" ?

AZENOR (interloquée) - Qui ça "elle" ?

TUMET (se tournant vers Azénor) - La morue d'Arthur.

AZENOR (se sentant visée) - De quoi ?

AZILIZ - La connase frisée qui a pris la place de la reine.

AZENOR (se tournant vers Aëlis) - Bah c'est pas vous ça ?

AELIS (offusquée) - Pardon ?! J'suis une connasse moi maintenant ?!

AZENOR - Bah, les cheveux noirs, ça fait vraiment "tête de con", tout le monde sait ça.

AELIS (bouillonnant de colère) - Non mais elle débloque celle-là !

DEMETRA (s'interposant) - Bon stop ! Vous croyez que c'est le moment de se bouffer le nez ?

AZILIZ - Et vous, depuis quand c'est vous qui commandez ici ?

DEMETRA (ne sachant quoi dire) - Bah...

TUMET - Ouais. Y'a rien qui vous met au-dessus de nous je vous ferais dire.

DEMETRA - Oui bah faut bien que quelqu'un prenne les décisions ! Parce que si on se sort pas les doigts du cul très vite on va retourner dans nos cambrousses respectives et trier les fenouilles. Et ça plutôt crever !

AELIS - Vous pouvez arrêter avec vos "nous" et vos "on" ?

AZENOR (réfléchit) - D'accord, c'est super tout ça. Mais je sais toujours pas de qui vous parlez moi.

Acte II

Les maîtresses d'Arthur sont toujours plongées dans leurs discussions et ont abandonné depuis un moment leur broderie.

AELIS (un peu mal à l'aise) - Vous voulez la tuer ? Carrément ?!

DEMETRA - Je vois pas d'autres solutions. Et pis ça va, vous allez pas me dire que ça vous empêcherait de dormir !

AZENOR (pensant tout haut) - En amour, y'a pas de règles. Tout les coups sont permis. (elle remarque les regards des maîtresses posés sur elle) Enfin façon de parler.

Un petit moment de silence s'installe, chacune retournant dans sa tête cette idée d'assassinat.

AZILIZ (à Démétra) - Et comment vous comptez vous y prendre ?

DEMETRA - Je sais pas. Doit pas y avoir 36 manières de procéder. J'suis pas une pro, moi.

Les regards se tournent de nouveau vers Azénor.

AZENOR (les remarquant) - Pourquoi vous me regardez comme ça ? J'ai jamais fait pire qu'une autre.

Les autres maîtresses se regardent entre elles

TUMET - Ben c'est à dire que...

AZILIZ (l'aidant un peu) - Vous aviez parlé de buter Guenièvre à une époque.

AELIS (intéressée par le potin) - C'est pas vrai ? Et alors ? Comment ça s'est soldé cette affaire ?

AZENOR - Non mais la buter, tout de suite. Pas forcément.

DEMETRA -Bah c'est bien ce vous nous aviez dit.

AZENOR - Oui. Mais c'était une façon de parler.

TUMET - Ca me paraissait assez clair à moi.

AZENOR (agacée) - Bon merde !

Nouveau moment de silence.

DEMETRA - Toute façon ce sera pas la même chose. Guenièvre c'était une cruche qui bitait jamais rien à rien. Celle-là par contre c'est une coriace.

AELIS - Ouais, elle s'en laisse comme qui dirait pas compter. Cette morue. Si elle avait pas été reine, elle aurait pu faire maîtresse haut la main...

Aëlis préfère s'écraser face aux visages inquisiteurs qui se dressent devant elle.

Acte III

Les cinq femmes semblent plus complices et se sont rapprochées pour discuter.

DEMETRA - Bon, on est toute bien d'accord ? Il faut faire ça vite et discrètement.

AELIS (hésitante) - Vous vous rendez compte qu'Arthur pourrait nous faire exécuter pour un truc pareil ?

AZENOR - C'est pas son genre. Il a une réputation à défendre vous voyez.

TUMET - Quand même il pourrait nous arriver des bricoles.

AZILIZ - Ah bah oui faut pas qu'on foire c'est sûr.

DEMETRA - Mais on va pas foirer ! C'est du tout cuit je vous dis ! On la coince et tac à dégager !

AZENOR - On va pas se laisser impressionner par une bourgeoise parvenue. Si elle a cru qu'elle pouvait prendre de l'avancement rien qu'en levant la jambe, elle s'est gourrée !

AELIS (le regard dans le vide) - Et quand Arthur sera au ras des paquerettes on aura plus qu'à jouer de nos charmes et hop y'en aura bientôt une nouvelle sur le trône !

DEMETRA (surprise) - Vous vous mettez à penser en équipe vous maintenant ?

AELIS (cherchant à garder la face) - Euh bah oui oui. Oui tout à fait, parce que... en fait... vous m'avez convaincu toutes les quatres ! Si on se serre les coudes, on y arrivera !

AZILIZ/TUMET (à l'unisson en regardant Aëlis) - Mouais...

AZENOR - Parce qu'il y a quelque chose qu'il faut bien mettre au clair. Tout ça reste entre nous. Il est bien évident que si l'une d'entre nous se met à table, les autres seront bien obligées de lui régler son compte. Si vous voyez ce que je dire.

DEMETRA - Ouais. On devra lui pourrir sa face quoi.



EPILOGUE

Devant le laboratoire des enchanteurs, Elias finit sa transaction avec les cinq jeunes femmes qui prennent livraison d'une petite fiole.

Elias (en rentrant à l'intérieur du labo) - C'est un plaisir de faire affaire avec vous mes p'tites dames.

Elias ferme la porte, et les maîtresses partent dans leur coin pressées les unes contre les autres, toutes regardent la fiole que Démétra tient dans sa main.

DEMETRA - Une goutte de ce machin et adieu la poufiasse !

AZENOR - Elle va entendre chanter les anges la zonarde de Vannes...

AZILIZ - On va la renvoyer tout droit à la maison-mère...

TUMET - Au terminus des prétentieuses...

AELIS (en tendant sa main face aux maîtresses) - Une pour toutes !

Elles la regardent tranquillement

NOIR

AELIS - Bon j'ai compris. C'est naze.

FIN

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Scénario excellent... Tout bonnement excellent... J'ai rit du début à la fin. Tu joues avec les personnages, avec les répliques... Les quiproquos, les effets de surprise... La fin est géniale. Que dire. Je peux même pas rajouter plus de lignes. Je peux que dire que je trouve vraiment que ce scénario est un des meilleurs que j'ai lu sur le forum au vu de la maitrise des méthodes du rire !

Bravo. J'en dirai pas plus ! ^^

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Astyron a écrit :

AZENOR - Elle va entendre chanter les anges la zonarde de Vannes...

AZILIZ - On va la renvoyer tout droit à la maison-mère...

TUMET - Au terminus des prétentieuses...

Jolie référence! ;)

J'ai beaucoup aimé cet épisode! Il est rare que ces personnages fassent l'objet d'un sénario :)
Bizarrement, autant j'ai tendance à sauter l'épisode du livre IV où Demetra réunie les autres maîtresses pour piquer la place de Guenièvre (j'accroche pas à celui-là), autant j'ai adoré ton sénario!
On reconnaît très bien les personnages dans leurs répliques notamment Aelis tout à la fin (j'me suis bien marrée en lisant cette phrase ^^) et puis je suis contente de retrouver Azénor que j'aime beaucoup ^^

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Ouais ! Moi j'aime bien aussi. :)
Les textes collent bien à l'esprit des personnages... Bien sympa. ^^
Et très bonne chute !

PS : Full respect à Zorette pour son post de 22:22:22 :P

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

G... a écrit :

PS : Full respect à Zorette pour son post de 22:22:22 :P

Sans déconner, c'est classe ou pas? :P

(Même pas fait exprès ^^ )

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

J'aime beaucoup ce scenario. :)

Le seul truc qui me gêne, c'est que je pensais dans ma tête qu'Azenor était finalement reparti dans son lieu d'origine car elle ne supportait pas la vie au château ... Comme on ne l'a plus vu depuis la saison I et que c'est une maitresse officielle, on aurait du la voir après, ainsi ça me paraissait le scénario le plus plausible !

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Et bien je voulais faire réapparaître Azénor. Comme on ne sait pas grand chose sur son destin je me suis dit que j'étais libre de faire comme bon me semblait avec ce personnage. Et puis j'ai adoré l'épisode bonus Dolor alors voila, Azénor est devenue une de mes préférées.

Merci beaucoup pour vos commentaires, je planche en ce moment sur la deuxième partie. ^^

Sérieux je pensais pas qu'il allait plaire autant.

Chevalier
Hors ligne

Très bonne idée ! ça me manquait de ne plus voir les maitresses dans la saison 5, alors c'est agréable de les voir apparaître ici ! :) Et en plus tu as une écriture fluide et agréable, les répliques fusent, c'est un plaisir. J'aime surtout le fait de réunir toutes les maitresses officielles, je vois enfin Azénor au milieu des autres et c'est pas dommage ! Quant à la référence à l'épisode des cheveux noirs, un délice.
Bref, je vais lire la suite de ce pas ! :)

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB