Bienvenue sur OnEnAGros!, le forum qui fait construire des buffets à vaisselle !

Lisez la charte du forum avant de commencer à participer. Si vous êtes nouveau, une présentation est toujours appréciée afin de mieux se connaître !


Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Comme il l'a été dit sur le topic d'Avatar, Star Wars, étant une grande source d'inspiration pour AA, mérite une discussion à part. Comme il ne me semble pas qu'il en existe déjà une, je l'entame.

Je me sens plutôt concerné, car je n'avais pas vu des épisodes de cette séries depuis quelques années, et je n'ai jamais vu l'épisode III ( et l'épisode II, je l'ai vu en speed ) . Du coup, comme je vous voyais parler de tout cela, ça m'a donné envi de tout me regarder, dans le sens de création des films.

Alors pour commencer, je préfère la trilogie. Cela vient sans doute du fait que je l'ai regardé pour la première fois quand j'étais tout petit, et que ce genre m'était tout nouveau. Elle est donc resté pour moi un must dans le genre.

Cependant, la prélogie possède également ses avantages : les combats au sabre laser beaucoup plus développés, peut être une plus grande biodiversité due aux plus nombreuses planètes visitées ...
Mais comparé à la trilogie, elle possède vraiment de gros défauts.

Je n'avais jamais vu l'épisode III, ben j'ai été très déçu. Le Anakin du II et du III n'ont strictement rien en commun,  on dirait deux personnages différents . Les VF sont pourries, on ne ressent aucune émotion, et l'histoire du III se déroule trop vite. Les créatures extraterrestres, qui étaient géniales auparavant, sont remplacés par des cyborgs tout moche ...

Bref, je me rends compte que mon post n'est pas très argumenté, mais c'est surtout pour lancé la discussion .


May the force be with us !

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Pour ma part, je préfère la prélogie, et assez largement. Cela vient sans doute du fait que je me suis intéressé à Star Wars que tardivement, et que j'ai tout regardé d'un coup. Je n'ai donc pas cette espèce de nostalgie qu'ont les anciens devant les tous premiers épisodes (nostalgie tout à fait compréhensible).

En plus de ça, il faut avouer que dans Star Wars, le script tient sur un timbre-poste (un gros méchant, des gentils-rebelles, une histoire de famille et en avant guigamp). Donc l'intérêt repose plus (de mon avis) sur le genre et les scènes d'actions. Le genre restant le même dans les six films, c'est donc les scènes d'action, meilleures dans la prélogie, qui font que je la préfère. Mais une fois encore, les fans de la première heure préférent forcément la trilogie originale, l'effet de surprise aidant.

Chevalier Feuletonniste
Hors ligne

Moi aussi, j'ai été déçu par le n°III, et le mot est faible. En le voyant, j'ai eu envie de distribuer des baffes au responsable du sabotage. Il y avait plein de bonnes idées à exploiter, par exemple la méfiance progressive d'Anakin vis à vis du régime démocratique (qu'il se laisse peu à peu convaincre de rejoindre l'autre, là, dont j'ai oublié le nom, le futur empereur, eh bien ça aurait été tout à fait cohérent), et tout a été saboté en fin de compte (les bonnes idées n'ont pas été exploitées, le gentil qui va devenir méchant est d'abord 100 % gentil, puis 100 % méchant, sans aucune période de doute qui aurait expliqué son retournement de veste). Pour le reste, je n'ai pas aimé les scènes d'action, ça va trop vite et je trouve qu'on ne comprend pas bien ce qui se passe (il est vrai qu'il ne se passe pas grand chose, juste poum ! bang ! aargh ! et tout ça).

Au bout du compte, je n'aime pas cette série.
- La guerre des étoiles : je l'ai revu récemment. Enfin, j'ai essayé. Je ne supporte pas le cabotinage d'Harrison Ford.
- L'empire contre attaque : c'est peut-être celui que je préfère, en tout cas pour moi le seul regardable en entier. Pourtant H. Ford cabotine. Mais les scènes d'action sont pas mal.
- Le retour du Jedi : je ne sais plus pourquoi, mais la dernière fois que j'ai essayé, je n'ai pas pu (peut-être là aussi le cabotinage d'H. Ford ?)
- La menace fantôme : il a mauvaise réputation mais je trouve qu'il y a des moments regardables. Disons toutes les scènes où il n'y a ni Jar-Jar ni le petit surdoué tête à claque.
- Le N°2, là, le truc des clones : je l'ai vu entièrement (pas tout seul, c'est pour ça) et je me suis ennuyé. Je ne sais plus de quoi ça parlait. J'ai surtout le souvenir d'une orgie de scènes d'action qui font mal à la tête. Et je déteste les films où les scènes d'action sont le but du film et non pas le moyen.
- Le N° 3, heu... avec les Scythes : je l'ai vu entièrement (idem) et après 1/2 heure j'ai cru que j'allais assister à un bon film, mais en fait non. Neomene pointe du doigt un gros défaut, effectivement : aucune émotion. Quand la copine d'Anakin meurt, tout ce que je ressens est que j'ai hâte qu'on passe à la scène suivante parce que j'ai honte pour le metteur en scène.

Semi-Croustillant
Hors ligne

Pour ma part, je me suis intéressé à Star Wars peu avant la sortie de l'épisode III et j'ai voulu les regarder dans l'ordre de création (IV -> VI puis I -> III). Je n'accroche pas plus la prélogie que la trilogie, pour moi, cela forme un tout.

Et contrairement à ce qui a déjà été dit, j'ai apprécié l'intensité dramatique de l'épisode III où Anakin bascule. Je me suis demandé comment un petit garçon tout gentil pouvait devenir un des plus grands méchants de l'histoire du cinéma, et le voir y arriver... dramatique. C'est sur ce point que l'inspiration d'AA pour Star Wars prend un sens particulier. Les quatre premiers Livres consituent l'amorce du basculement radicale d'Arthur dans le Livre V.

Je m'interroge sur le fait que la musique de Williams dans Star Wars aide sans doute beaucoup à créer ce ressenti dans l'épisode III - saviez-vous que le thème d'Anakin dans l'épisode I est le même que celui de Dark Vador dans la trilogie mais joué plus lentement et plus mélodieusement (flûte, ...) pour créer l'impression de sympathie. Parallèle avec Kaamelott, la musique d'AA renforce bien l'action de la série et contribue à son intensité. Très bien réalisé de la part d'AA !

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Trilogie 3 , prelogie 1  . Ben oui moi aussi j ai preferé la trilogie et je ne suis pas du tout d accord avec le fait qu il n y ait pas de scenario dans la trilogie . C est plutot dans la prelogie que le scenario est carrement tiré par les cheveux ( enfin au moins sur les episodes 1 et 2 je n ai pas vu et ne verrais jamais le 3) . Ca part vraiment dans tous les sens et c est plus un film d effets speciaux qu un film d aventure . Ok la nostalgie joue beaucoup pour moi dans la prelogie mais je pense vraiment que ces trois films ont une ames contrairement au autres .

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Je n'ai pas regardé l'épisode trois, donc je suis toujours en plein suspens : comment devient il dark vador ??
Pour ma part j'avais beaucoup aimé la trilogie originale étant petit, mais récemment il ont été remasteurisés et là ça fait mal quoi. On se retrouve avec Dark Vador qui à une voix de gentil toutou et non plus sa grosse voix mythique "quand on attaque l'empire, l'empire contre attaque". C'est comme si Léodagan avait la voix de Perceval héhé ^^ Bon c'est peut être un peu exagéré, mais dans le fond c'est pas entièrement faux, ça perd de son charme. J'en viens à la même conclusion que Algoval, je n'aime pas cette série, de plus les combats dans l'espace c'est définitivement pas mon truc.
Hormis cela ça reste de bons films innovateurs à leurs époques, et un vrai chef-d'œuvre pour qui s'intéresse un temps soit peu à la SF ;)

Médiévalement,

Sylvus.

Chevalier
Hors ligne
Denethor a écrit :

Pour ma part, je préfère la prélogie, et assez largement. Cela vient sans doute du fait que je me suis intéressé à Star Wars que tardivement, et que j'ai tout regardé d'un coup. Je n'ai donc pas cette espèce de nostalgie qu'ont les anciens devant les tous premiers épisodes (nostalgie tout à fait compréhensible).

En plus de ça, il faut avouer que dans Star Wars, le script tient sur un timbre-poste (un gros méchant, des gentils-rebelles, une histoire de famille et en avant guigamp). Donc l'intérêt repose plus (de mon avis) sur le genre et les scènes d'actions. Le genre restant le même dans les six films, c'est donc les scènes d'action, meilleures dans la prélogie, qui font que je la préfère. Mais une fois encore, les fans de la première heure préférent forcément la trilogie originale, l'effet de surprise aidant.

Passons sur ta préférence, pour ma part je met la trilogie à des années lumières de la prélogie à tous niveaux mais c'est un avis personnel.

En revanche, je ne suis pas d'accord sur la question nostalgie, certains préfèrent la trilogie et ne l'on pas vu étant petits. Ensuite, tu dit que l'intérêt repose sur le genre, qui resterait le même dans les six selon toi. Là, je m'inscris totalement en faux, il y a une grosse différence entre les deux.

La prélogie est une série de films d'actions, gros blockbusters fabriqués uniquement sur écran vert avec des tonnes d'effets spéciaux et un scénario alambiqué concernant la politique et les alliances entre les divers personnages importants.

La trilogie c'est de la fantsay pure, on est vraiment dans un monde différent. Le caractère des personnages est complètement différent que dans la prélogie et son traitement n'a rien à voir. Obiwan "Ben" Kenobi, me parait être en totale opposition avec le Obiwan de la prélogie, de même pour Yoda ! Ne parlons pas de l'empereur qui là, nous fait du n'importe quoi.

La principale différence n'est pas dans l'histoire mais dans ce qui fait le film : je maintiens que la trilogie n'est pas qu'une succession d'effets spéciaux, il y a des décors, tout cela donne un aspect plus carton-pâte certes, mais plus accrocheur. En plus, nous avons là, tous les éléments de l'heroic fantasy : la princesse, l'empereur, le mercenaire, le chevalier noir, les combats au sabre-laser, le manichéisme, bref, tout le background quoi. C'est sûr, il y a une adaptation SF à tout ça mais on reste bel et bien dans ce genre.

Dans la prélogie, ce n'est pas ça qui est mit en avant, et je pense qu'on a là, un point essentiel des différences d'appréciations. Pour ma part, la prélogie reste un outil pour vendre de sproduits dérivés, essentiellement des jeux vidéos, et créer des séries animées débiles et très moches. Ouais parce que Clone Wars c'est franchement raté niveau esthétique et animation, faut quand même l'avouer.

Je résume donc :
- Trilogie ---> heroic fantasy
- Prélogie ---> film d'action à la sauce SF

Quoi qu'on en dise, même si le monde est le même, l'utilisation des planètes, des aliens et des personnages n'a rien à voir. Alors que dans la trilogie, on s'attardait sur les personnages principaux, la prélogie, elle, passe de l'un à l'autre sans tarder et explore seulement la superficie de leurs caractères. C'est dommage, j'aurais aimé voir un vrai Yoda, un personnage principal et incontournable de la trilogie. Pareil pour l'empereur, plutôt que de nous le faire apparaitre en une demi-heure, il aurait pu être traité bien en amont.

Alors, on va me dire que Anakin est traité tout au long des trois épisodes de la prélogie, je dirais oui, mais si c'est pour faire ça, autant rien faire. Quid du lien avec la trilogie ? Vous remarquerez les incohérences évidentes entre ce qui est dit de Vador dans la trilogie et la prélogie. Il est censé avoir buté les Jedis ? Rien...et j'en passe. Anakin est traité en héros au départ mais sans rentrer vraiment dans le psychisme du personnage, ses démons arrivent ponctuellement dans le second épisode, et dans le troisième, bref, on a l'impression qu'il bascule en un quart d'heure. Vraiment dommage...

Ne parlons pas non plus d'Obiwan, navrant comment Lucas nous l'a fait dans sa prélogie, d'un personnage sage et mythique (trilogie), il passe à un idiot tout juste capable. Là encore, de grosses incohérences, son maitre est censé être Yoda et on invente un Qui gon Jin inutile qui se fait buter dès la fin du premier film. En plus, franchement, il ne sert à rien ce personnage si ce n'est à filer un rôle à Liam Neeson. L'ennemi dark Maul, lui, aurait pu être bien plus approfondi et montré, mais non, on le voit trois minutes et hop, il se fait buter par un padawan tout juste pubère...

Bon, vous l'aurez compris, ma préférence va à la trilogie, c'est comme comparer Shining de Kubrick et le téléfilm produit par Stephen King lui-même qui est tout pourri....

Semi-Croustillant
Hors ligne

Il me semble que Qui gon Jin joue un rôle important dans ce qu'on pourrait appeler la postlogie (Episodes VII -> IX) qui existe (il me semble mais je peux me gourrer) en livres mais pas au cinéma et que je n'ai pas lu. Je suis incapable de vous en dire plus à ce sujet...

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Je rebondis sur ce que tu as dit sur les personnages, Bender.

Je suis amplement d'accord avec toi sur le fait qu'ils n'ont strictement rien à voir entre la prélogie et la trilogie.

Yoda, dans la trilo, est une petite créature verte, energique, drôle ( qui n'a pas ris devant ses coups de canne à R2 et ses "Ah moi ! Ah moi ! Ah moi !" ) alors que dans la prélogie, c'est un grand sage, aucun humour, tout mou hors des combats ...

Obi wan : encore pour la menace fantôme, ça ne m'a pas dérangé. C'est un padawan, il est normal qu'il soit un peu moins sage et moins experimenté. Mais alors dans les deux épisodes d'après ? Pourquoi est-ce qu'il est incapable de réfléchir ? Comment ça se fait qu'il ne sente pas du tout qu'Anakin vire taré ? C'est pas un maître Jedi ? Rien à voir avec le discret Ben, dans la trilogie, qui use extrêmement bien de la force, qui ne cherche pas le combat, tout dans le feutré.

L'empereur : on passe d'un grand guerrier très puissant, qui inspire la terreur et la haine, dans la trilogie, à une pauvre lopette qui se chie dessus dès qu'un canif est sortit, manipulateur et avide de pouvoir.

Anakin / Dark Vador : ou la plus grosse blague de George Lucas. Toujours pareil, dans la menace fantôme, ça pouvait aller. Mais j'ai grandit en ayant connaissance d'un Dark Vador calme, singlant, intelligent, très puissant mais pas colérique, extrêmement froid, ne ressentant quasiment rien. La prélogie apparaît, je me dit "chouette, on va voir un p*tain de héros", et sur quoi je tombe ? Un Anakin aveuglé par ses sentiments, agissant sur ses coups de tête, aucune répartie, colérique, abruti comme pas deux ! Y a un bug là ! Vous allez pas me dire que ce sont les mêmes, si ?

Bon, je ne reviendrais pas sur le virage d'Anakin vers le côté obscure en 10 minutes, qui n'est même pas crédible une seule seconde ... Pour moi, AA a bel et bien réussi là ou Lucas a échoué, en transformant un Lancelot gentil en méchant, mais en 400 épisodes ! C'est quand même gros, dans une petite série humoristique à la base, il y a plus d'émotions et de sentiments que dans ce qui aurait pu être le plus grand bouleversement du cinéma !

J'ai l'impression que Lucas s'est rappelé qu'il avait une oeuvre a terminé en 2000, qu'il a commencé par un film plutôt bon ( moi j'ai bien aimé la menace fantôme ), et que devant tout le commercial qui s'est développé autour ( jeux vidéos surtout ) s'est empressé de faire ses deux autres films pour se faire du blé. Personnellement, j'ai ressenti plus d'émotions pour les multiples enlèvements de Peach, dans super mario, que dans l'épisode III.

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

http://www.dailymotion.com/relevance/se … shortfilms


http://www.dailymotion.com/relevance/se … shortfilms


Regardez ça et vous verrez ce qu'il faut saisir pour comprendre pourquoi la trilogie est meilleure d'un point de vue dramatique, mythologique et symbolique, sans parler de la mise en scène, que la prélogie. Découvrez qui sont les VRAIS créateurs de Star Wars. Bref deux vidéo qui m'ont ouvert les yeux sans pour autant perdre cet amour infini pour l'univers Star Wars.

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Ben tient ! Justement je me suis retapé toute la sage la semaine dernière !
C'est vrai que l'Episode III n'est pas le meilleur, loin de là ! Moi mon préféré ( c'est le premier que j'ai vu d'ailleur qua j'était pitit ) c'est La menace Fantôme.

Pour Yoda je suis assez d'accord, mais il faut penser qu'il a vécu seul sur une planète pendant des années. Donc on peut comprendre qu'il est un peu perdu la boule ! :)

Je pense que c'est un peu pareil pour les autres persos, comme Obi Wan, ils ont vieilli, ils sont devenu plus sage. Mais tu as raison, je me suis rendu compte en regardant tout les Episodes en quelques jour qu'ils sont différent.

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Euh ouais enfin Yoda, il aurait du passer sa vie à méditer sur sa "défaite" ( ça on pourrait en parler aussi : un grand sage subit une défaite et il a donc échoué à sa vie ? N'apprend-on pas de ses défaites ? ), c'est pas comme si il devenait marteau comme robinson crusoé. C'est un sage, Yoda, c'est THE boss, il va pas devenir timbré parce qu'il est resté tout seul 20 ans. D'autant plus que pour lui, 20 ans, c'est très peu ! Il a vécu 900 ans quand même !

Pareil, Obi Wan a vieilli d'accord, mais il a pas à changer complètement de personnalité ! Les personnages n'ont aucuns traits commun entre les deux époques !

Sinon, pour tes vidéos Astyron, elles sont très instructives, et expliquent beaucoup de choses. Même si je ne suis pas d'accord sur le fait que l'épisode VI est nul, moi je l'ai adoré ! :P
Bon, les ewoks font un peu de trop mais bon ... Je trouve que l'histoire est mieux sous cette forme là que si Lucas avait suivit "l'archétype du mythe", comme le dit le reporter.

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Oui c'était sûrement la volonté de faire un happy end. Parce que pas facile de faire un happy end si tu as suivi l'archétype du mythe héroïque, ce qui revient dans le cas du Retour du Jedi à ce que Luke tue personnellement son père dans un duel au sabre laser, et que Han Solo se fasse zigouiller car il est compagnon qui n'a jamais voulu s'engager et qui finit par être sacrifié.

Parce que les mythes ne finissent jamais bien, ou alors très peu. Hercule finit par tuer sa femme, ses enfants et se suicide en se jetant d'une falaise, Turin et Nienor (dans le monde de Tolkien) ont une relation incestueuse, Turin n'a jamais vu sa soeur, et Nienor a perdu la mémoire, il meurent tous les deux. Beowulf meurt en combattant le dragon des Goths. Achille l'invincible meurt également. Bref tout les grands héros sont amenés à mal finir ou à mourir.

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

J'avais pas vu ce qu'il disait sur le troisième épisode, et là par contre je suis en total désaccord avec lui. Où est-ce qu'il voit une tragédie entre Anakin et Padme ? Première scène :

_"Eh chéri, j'ai un polichinelle dans le tiroir !
_"Trop bien, je te fais un bisou !" *smouack* "Au revoir !"

Après, on ne sent aucunement la pression du fait qu'ils doivent vivre caché, Padme est enceinte mais personne ne se pose de question sur le père, alors qu'ils vivent un peu dans le même appartement, y a pas de problème ...

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Il parle pas de tragédie entre Anakin et Padme. Il dit juste que le film était voulu comme un tragédie shakespearienne mais que c'était pas trop réussi. Sur Anakin et Padme il dit que l'effritement de leur relation vaut mieux que leurs ébats dans les champs à la Amour Gloire et Beauté de l'épisode II.

Et sur la mort des Jedi il a trop raison, ils meurent comme des cons alors que les gars sont super invincibles dans les autres films. Et là une petite attaque par derrière et ils se font buter en quelques secondes de films, la palme à Aayala Secura (la Twi'lek bleue qui se fait tirer dans le dos).

Mais il dit aussi que les quelques réussites de l'épisode III ne sont pas dû à George Lucas, mais à des collaborateurs, et à Steven Spielberg (un des meilleurs réalisateurs du XXème siècle) qui est venu visiter le plateau de son pote et en a profiter pour tâter un peu de la caméra et donner une petite leçon.

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Merci Astyron, j'adore Yannick Dahan mais je n'avais vu qu'une seule de ces deux vidéos.

Il est excellent, et étrangement je partage quasi toujours ses avis ciné... :)

Chevalier
Hors ligne

Arf je suis de l'avis contraire, dans bien des cas, je ne partage pas les avis ciné de Yannick Dahan, parfois trop en décalage par pur esprit d'être marginal. Bon, dans l'ensemble, je note tout de même qu'il a au moins le mérite d'argumenter et d'avancer une réflexion parfois intéressante. Cependant, il en reste beaucoup trop à ses fiches et à ses coups de coeur.

Sinon, je pense qu'un film ne doit pas s'observer uniquement de par son histoire, c'est un tout : une photographie, un scénario, un montage, une réalisation, un jeu d'acteur...

Je trouve pour ma part que à tous ces niveaux, la trilogie surpasse largement la prélogie. Même si niveau effets spéciaux on est à des années lumières, il n'en reste pas moins que la Trilogie possède une vraie force (sans mauvais jeux de mots) : une histoire simple, des acteurs qui s'éclatent et qui jouent leurs persos, des caractères forts, des évènements bien dosés et savamment orchestrés. Qui plus est des réalisateurs plus inspirés que dans la prélogie, et surtout, un sens de la réalisation bien meilleur.

Lucas reprend dans sa prélogie ce qui a fait la force de sa Trilogie. Notamment au niveau des combats en engins spatiaux, filmés comme les docus sur la seconde guerre mondiale (regardez les bonus du DvD de la première Trilogie, on a des parallèles assez étonnants). Bref, il prend ce qui a fonctionné mais n'ajoute rien, pire, il dégrade le monde qu'il a créé : scène choquante, dans la guerre des clones lorsque Anakin et Obiwan se trimballent sur Coruscant et disent : "opération Jedié, on dirait deux pauvre flics en chasse, c'est pitoyable. Où elle est la légende là ? Hein ? Deux Jedi qui poursuivent un malfrat ? On est dans un remake de COPS version Starwars.

Bref, tout ça pour dire que sur certains avis de Dahan, je suis d'accord. La tragédie Shakespearienne entre PAdme et Anakin aurait pu être traitée dans l'épisode III bien mieux que ce qu'elle ne l'est : Amour, Trahison, abandon au côté obscur pour sauver sa belle, puis finalement douleur insupportable de la mort...là, c'est du rapidos, du cinéma fast food. On te balance un évènement à la seconde : l'Ordre 66 par exemple, la découverte du seigneur Sith Palpatine alias Dark Sidious, la mort des Jedi...

Pour ma part, je n'aime pas la menace fantôme, notamment parce que de nombreuses scènes sont inutiles, les gungans sont ridicules notamment Jar-Jar Bings qui est la risée de StarWars. Les Ewoks avaient au moins le mérite d'être drôles, lui, il est pathétique. Le seul passage du film qui m'a plus est la course de module et les rapides apparitions de Dark Maul, personnage trop peu exploité. Les scènes de batailles avec les droïdes sont tout juste correctement réalisées, ça manque de rapidité et de force, parce que Lucas a choisi de mettre de l'humour avec les Gungans et le droïde d'Anakin (ben c'est raté).

Dans le deuxième épisode, c'est encore pire, franchement la scène ou Anakin et Padme se roulent dans l'herbe, je me suis demandé si Lucas avait pas pété un plomb sur le coup là. La scène de la mort des hommes des sables aussi, c'est mal amené et trop cliché.

Je suis conscient que la Trilogie possède aussi ses défauts mais elle à le mérite de former un tout cohérent et d'avoir été mis en boite correctement, pas dans la rapidité parce qu'il fallait faire un film tous les trois ans. Lucas a travaillé à la va vite, en se pressant et sans prendre le temps, ça se ressent je trouve. A l'époque, ils avaient sorti StarWars (le IV donc) avec plusieurs mois de retard, il s'était endetté pour le terminer et avait du refaire lui-même le montage pour que ça rende ce qu'on en connait aujourd'hui. Si Starwars a créé des générations de fans, ce n'est pas du à la prélogie, ces fans étaient là et ont montré les films à leurs gamins, tous se sont rendus au ciné pour voir les préquel de SW et beaucoup ont été déçus.

Mais SW restera SW et le mythe vivra malgré tout, avec ses défauts, ses faiblesses...

Enfin, pour terminer, le seul évènement SW qui m'ai marqué ces dernières années est la production de deux jeux vidéos sur PC qui ont su utiliser l'univers SW et renouveler les codes en utilisant habilement la trame de la trilogie : Kotor I et II, ainsi que l'excellent SW rogue Leader sur Game Cube (j'avais acheté la machine rien que pour ce jeux et pour attaquer l'étoile noire à bord de mon X-Wing, génial ce jeu).

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

De toute manière l'épisode le mieux orchestré, et au sens de beaucoup fan le meilleur, c'est bien l'Empire Contre-Attaque. Et comme dit Dahan : bizarrement c'est pas l'épisode où il y a le plus d'action.

Mais je suis d'accord avec toi sur Dark Maul ! Un personnage qui avait vraiment la gueule d'un Némésis plus crédible qu'un Dooku ou un Grievous. C'est peut être ça qu'il manquait dans la prélogie : une vraie figure de méchant. Parce qu'aucun pourri de la prélogie n'a le 5ème du charisme de Dark Vador.

Chevalier
Hors ligne

Donc si je résume, George Lucas serait passé de génie à gros nul ? De trois films magnifiques à trois films pourris ? C'est pas un peu facile comme raccourci ça ? Je trouve vraiment qu'il y a un peu d'exagération parmi les pro-trilogie.

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

On dit juste que la réussite de la trilogie ne lui est pas entièrement dû ! Il doit cette réussite à son producteur Gary Kurtz, au réalisateur Irvin Kershner qui a réalisé l'Empire Contre-Attaque, et autres collaborateurs comme Spielberg ou Coppola qui lui donnaient leurs avis et ils les écoutaient. Et puis il a décidé de ne plus suivre et ça été le début de la fin, il a mis des Ewoks, ensuite les Gungans, a rejeté le script original de Lawrence Kasdan pour le Retour du Jedi dans lequel Han Solo devait mourir et où Vador ne se sacrifiait pas pour sauver son fils mais mourait de la main de Luke etc...

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

(Il sous-entend que Georges Lucas a donc toujours été un gros nul) :D

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Avant tout je précise qu'OF COURSE ceci est mon avis personnel je comprends que certains préfèrent la prélogie pour plusieurs raisons.

Y'a tellement de ratés dans la prélogie...

De base, les différents mondes. Y'en a beaucoup, c'est bien, sans doute trop? mais ils accrochent pas. Les effets numériques sautent aux yeux, les aliens manquent cruellement d'originalité. Seule la ville sous-marine sort clairement du lot et malgré la débauche d'effets elle marque la rétine. Coruscant aurait pu avoir une finalisation à la Sin City par exemple. Lucas a voulu faire trop de mondes différents, résultat on a pas le temps de s'attacher à l'un d'eux.

Les vaisseaux spatiaux made in playschool. Entre le navire de la reine étincelant d'aluminium et tout le reste des vaisseaux spatiaux dont on a l'impression qu'ils ont révolutionné le plastique, rien n'est crédible à mes yeux. Ils sont loin les X-Wing à moitié artisanaux et le Faucon toujours en réparation. Je ne me ferais pas l'affront de comparer le coté ÉPIQUE de l'Etoile Noire avec les vaisseaux de la confédération malgré les RESSEMBLANCES ÉVIDENTES (oh une torpille à proton). Qu'Anakin anéantisse un vaisseau mère par hasard ça fait rire les gosses mais voilà. Super.

L'histoire d'amour entre Padmé est Anakin est digne d'un sitcom pour adolescent. J'arrive pas à croire que Lucas ai pondu un truc pareil. Bon, Leia et Han Solo n'étaient pas non plus Roméo et Juliette mais y'avait au moins un minimum. Et puis j'ai pas les âges exacts en tête mais y'a du Jailbait dans l'air.

Le passage d'Anakin au coté Obscur bâcle en deux minutes montre en main. On parle d'un des méchants les plus emblématiques du cinéma. On pourrait penser que son avènement serait pernicieux, sinueux, traître, subtil, tel un filet d'araignée se refermant sur sa proie. On a quoi à la place ? Un Palpatine qui parle explicitement de ses projets à un Anakin en pleine crise d'adolescent émo qui gobe tout sans problème, et une scène finale : "LOL ANAKIN VAS-Y CHOISIT ! - OK JE DEVIENS MÉCHANT MDR". Ah, il évoque une ébauche de regret ? Ah ça peut devenir crédible ? Ah non, ça a duré deux secondes. Bon tant pis. Le seul moment que j'ai apprécié dans tout ça c'est lors de la mort de sa mère, et quand il se confie à Padmé suite au massacre. La petite Marche Impériale triste le temps de quelques secondes... parfait.

Toute les ambiances qu'on retrouvait dans la trilogie (le coté Indiana Jones dans le désert, le coté Western avec la cantina et Jabba...) on retrouve rien de tout ça dans la prélogie. Y'a zéro ambiance. Enfin si, on a l'impression de se retrouver dans un circuit de kart dans l'épisode I. Wouuuh, super épique, heureusement que le cinéma est là pour nous faire rêver.

Les personnages y'a du bon et y'a du mauvais jeu d'acteur. Parmi les bons on trouve l'Empereur Palpatine. L'acteur lui colle à la peau il est juste parfait. Mace Windu et le comte Dookou sont sous-exploité mais les acteurs sont bons. Enfin bon on parle de Lee en même temps. Parmi les mauvais... Mais d'où ils sortent les acteurs jouant Anakin ? Le seul qui m'ait vraiment convaincu c'est celui de l'épisode III (celui de l'épisode II comme je l'ai dit y'a un moment cool le reste c'est "au secours").
Donc autant les acteurs peuvent être bons autant les personnages ont été violés. Palpatine et Yoda n'auraient jamais, au grand jamais, dû sortir leurs armes. Ces mecs-là c'est les Maîtres des Maîtres? c'est le genre rien que leur aura doit calmer les pécores. C'est le genre ils ont pas besoin de leur arme pour eux c'est une méthode de faible ! Les faire combattre au sabre-laser c'est impressionnant mais ça ruine le personnage. Je parle pas de Jar-Jar, même ceux qui adorent la prélogie le supportent pas. Quand à Obi-Wan, pas trop d'impression sur lui, il ne m'a pas spécialement choqué (faut dire je suis sous le coup de l'empereur et de yoda donc...). Ah j'oubliais un Drark Maul qui parle pas, qui sert à rien et que tout le monde aurait oublié s'il avait pas eu un double sabre laser.

Donc pour moi la prélogie est clairement ratée. Mais y'a des moments très bons à sauver :

La course de Pod, sortie certes de nulle-part, est quand même vachement classe. Même le fait qu'un gamin doué de la Force réussisse c'est étrangement assez crédible je saurais pas trop dire pourquoi. Les droids de combat sont géniaux. Une excellente idée de remplacement des stormtroopers. Dans la même idée les clones sont bien amenés et ils en jettent (peut-être un poil trop d'ailleurs). Jango Fett est méga classe, et pourtant fallait un certain niveau pour concurrencer Boba (qui, en passant, fait un joli caméo vite-fait). Et comme Boba, il meurt comme une merde (et personnellement je trouve que c'est un excellent clin d'oeil). La fin de l'épisode III est excellente. A ce moment-là je me suis retrouvé dans Star Wars. La parallélisme entre la naissance des jumeaux et celle de Dark Vador, la mort de Padmé et celle d'Anakin... Très bien joué. Quand à Vador, il pouvait soit naître de la souffrance soit de la haine. Pourquoi pas la souffrance, c'est bien, ça fait très chevalier noir.
Ah et dernier détail, les duel au sabre-laser coupent le souffle. C'est beau, du coup on a l'impression d'avoir affaire à des éléphants arthritiques dans les autres épisodes (mais c'est épique dans un autre genre).

Et ce n'est pas de la nostalgie puisque j'ai découvert Star Wars assez tardivement et grâce à des jeux vidéos, je devais avoir 12 ou 13 ans. Mais bon encore une fois je comprend qu'en découvrant tardivement l'univers et en étant particulièrement sensible aux effets numériques on puisse préférer la prélogie. Ou pour d'autres raisons d'ailleurs mais moi je préfère la trologie donc je les entendrais pas :D

Et n'oubliez pas :


IT's A TRAP !

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

-Youé a écrit :

Ah j'oubliais un Drark Maul qui parle pas, qui sert à rien et que tout le monde aurait oublié s'il avait pas eu un double sabre laser.

Ben justement, il parle pas : c'est mystérieux ! :P

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Bender a écrit :

Pour ma part, je n'aime pas la menace fantôme, notamment parce que de nombreuses scènes sont inutiles, les gungans sont ridicules notamment Jar-Jar Bings qui est la risée de StarWars. Les Ewoks avaient au moins le mérite d'être drôles, lui, il est pathétique. Le seul passage du film qui m'a plus est la course de module et les rapides apparitions de Dark Maul, personnage trop peu exploité. Les scènes de batailles avec les droïdes sont tout juste correctement réalisées, ça manque de rapidité et de force, parce que Lucas a choisi de mettre de l'humour avec les Gungans et le droïde d'Anakin (ben c'est raté).

J'entend souvent ça ! Jar-Jar Bings est inutil, il n'est pas drôle...
Ben je ne trouve pas ! J'irai pas jusqu'à dire qu'il est primordial, ni qu'il est extremement drôle. Mais je ne vois pas en quoi il dérange !?

Après je ne peux pas tellement donné mon avis. C'est la prélogie que j'ai découvert en premier quand j'était petit, donc pour moi Star Wars c'est ça. Une fois que j'avais vu La Menace Fantôme et L'Attaque Des Clones et que mon père a vu que ça me plaisait j'ai alors vu la trilogie. Donc pour moi Star Wars ça a était avant tout la prélogie.

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Tu as un avis intéressant Youé, et ce que tu dis n'est pas faux.

Par contre, au risque de me faire taper dessus, je n'aime pas la prélogie, mais je n'aime pas non plus la trilogie . Je m'explique (pas trop longtemps parce que je ne veux pas blesser les puristes :D ).

Déjà on retrouve souvent l'argument que la trilogie est un archétype du mythe , avec tous les éléments redondants à la mythologie et aux récits légendaires. Mais je trouve que c'est beaucoup trop le cas, et surtout traité de façon bien dommageable. Le Seigneur des Anneaux est basé sur le même archétype par exemple, mais le manichéisme n'est pas maître mot dans celui ci. Des personnages comme Boromir, Gollum, Denthor, Faramir... viennent rapeller que ce n'est pas tout blanc ou tout noir, que vu sous un autre angle, le mal peut aussi être le bien, et le bien le mal. Dans Star Wars j'ai toujours eu du mal avec cette histoire si lisse, si prévisible. Un avantage d'être l'archétype du mythe avec tout ce qui va avec ? Pas forcément, il faut arriver à s'en détacher suffisament je trouve. Simplement adapter des vieilles légendes en remplaçant les chevaux par des vaisseaux spaciaux et les épées par des sabres ne suffit pas, pour moi.

Quid de l'originalité de Star Wars ? Je pense que Star Trek avait déjà innové de manière importante en SF , et on retouve aussi des romans plus anciens que ST qui développent des paysages et des personnages aussi "innovants". Et les images des vaisseaux et des planètes, la série Star Trek arrivait à des résultats presque aussi bons plusieurs années auparavant. Les lieux ne sont pas non plus ultra révolutionnaires, on retrouve à nouveau tous les poncifs (désert, jungle, marais, canyon...). Pour les personnages et leur personnalité, rien de bien nouveau non plus, on a le héros, le mentor du héros, le méchant, les copains du héros et les amis du méchant. Et en parlant des personnages, j'aborde ce que je hais le plus dans Star Wars (trilogie et prélogie) : leur psychologie.

Par exemple je trouve que Luke Skywalker et le héros le plus fade, insipide et répulsif de tous les temps . Certains reprochent à la prélogie la personnalité foirée d'Anakin (je serai encore plus virulent :P ), mais je trouve que c'est aussi le cas pour Luke. Impossible pour moi de m'attacher à ce héros, il n'a rien de touchant et ne me fait pas du tout rêver. Alors bien sûr c'est encore pire pour Anakin puisqu'il passe de la case "gentil" à "méchant" en 5 minutes, sans qu'on ait vraiment compris pourquoi. Mais j'en reviens à la trilogie. On me dira qu'il symbolise le bien absolu et naïf contre le mal démentiel... Mais là il faut arrêter les symboles. On crée des personnages avant tout, avec un caractère cohérent, humain, réaliste et construit qui, ensuite, donne lieu à une symbolique, pas l'inverse. J'ai aussi beaucoup de mal avec Han Solo , et je trouve aussi que Ford cabotine Agloval ;) . C'est un personnage vu et revu le mercenaire sans coeur, drageur et buveur qui va revenir dans le droit chemin pour aider le héros. Il n'a aucune particularité qui me séduit, en plus c'est surjoué, bref je n'adhère pas du tout.

Quand on me dit que la prélogie n'est qu'un prétexte au marchandising, certes, mais la trilogie aussi pour moi ! Ou comment faire du vieux avec du... vieux. On ne se foule pas, on récupère tous les poncifs, on adapte tout ça à l'espace et on fait un film. C'est pas commercial ça ? Si je trouvais ça novateur et profond je ne serais pas contre, c'est intéressant de créer des légendes modernes avec d'anciennes. Mais là je ne vois pas la nouveauté. (Là il faut que j'arrête, je pense que Bender tombe en hypolipémie :D ).

Juste pour finir, j'ai du mal à différencier une oeuvre de son contexte. Et la commercialisation à outrance de l'univers ST et le comportement de Georges Lucas en général viennent pour moi entacher un peu plus ce tableau déjà bien noirçit. Voilà, pour moi Star Wars n'a pas grand chose de novateur, c'est juste une vieille soupe servie dans un pot ébreché dont le surplus se déverse dans une grosse tirelire, bien nouvelle celle là.

Désolé pour les fans, mais c'est mon avis, et j'ai essayé de vous l'exprimer, pour que la discussion continue ;) .

Merci de m'avoir lu :) .

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB