Bienvenue sur OnEnAGros!, le forum qui tient pas un stand de crêpes !

Lisez la charte du forum avant de commencer à participer. Si vous êtes nouveau, une présentation est toujours appréciée afin de mieux se connaître !


Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Eilonwy a écrit :

Sauf que les autres n'ont jamais touche exalibur et ne savent pas si elle brille ou pas avec eux! Ils pourraient tres bien s'imaginer que ca fait ca avec tout le monde mais ils considerent juste qu'elle appartient a Arthur du fait qu'il l'ait retiree et n'oseraient surement pas se mettre les Dieux a dos (meme un Leodagan je pense)! Pareil pour Lancelot qui ne l'a pas touchee dans l'episode ou lui et Arthur sont ivres! Elle revient vers eux et ils se mettent dessus mais Lancelot ne la touche pas et donc ne peut pas savoir comment excalibur se comporterait entre ses mains.

En fait, les trois quart des chevaliers ont touché Excalibur lorsqu'ils ont essayé de la retirer du rocher. S'ils n'ont pas pu la sortir, difficile d'imaginer qu'elles puissent briller avec eux...
C'est vrai que Perceval a une relation particulière avec l'épée.
De même que Lancelot...

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Kuchulainn a écrit :

En fait, les trois quart des chevaliers ont touché Excalibur lorsqu'ils ont essayé de la retirer du rocher.

Donc en quelquesorte ils ne l'ont pas eu "en mains" tel que le decrirait Perceval. Donc soit ils renieraient probablement son assertion sans la confirmation d'Arthur, soit ils s'imagineraient que ca ferait pareil pour eux puisque Perceval par contre n'a pas tente de la retirer. (Quand l'Homme veut se voir Roi il pense a toute les solutions possibles ^^!)

Tiens d'ailleurs pour en revenir a ce que poposait abbadon, Escalibur reconnait son "maitre" il me semble, l'Elu des Dieux. Donc rien ne dit que Perceval pourrait la retirer! L'epee reconnait peut-etre sa destinee mais ne le reconnait pas forcement comme maitre? Qu'est-ce que vous en pensez vous???

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Je pense que même si Perceval a une destinée exceptionnelle, il ne pourra pas retirer l'épée du rocher, seul Arthur peut le faire. Le fait qu'elle flamboie dans la main de "la fausse patte du pays de Galles" prouve seulement qu'il aura un rôle bien particulier dans la quête du Graal.

Chevalière Nebulis Causa
Hors ligne

Dans les bouchons se matin mon esprit malade à commencer à réfléchir à certaines choses et voilà la réflexion tordue qui en est sortie. :D

Le livre V s’achève sur Lancelot déboulant dans la salle de bain et trouvant Arthur gisant les poignets entaillés ( ?). La colère laisse place à la stupeur et il semblerait qu’il se met en œuvre de sauver le roi en lui appliquant la routine que lui avait enseigné sa nourrice, La Dame du Lac.

Ca c’est ce que nous savons et nous en déduisons qu’Arthur a tenté de mettre fin à ces jours ; que Lancelot, venu pour le tuer,  prend conscience que les sentiments qu’il a à l’égard du roi ne sont pas de la haine mais de « l’amour » et du respect.

Et c’est à ce moment précis que mon imagination c’est emballée : Est-ce qu’Arthur a vraiment tenté de mettre fin a ces jours ou est-ce que AA veut nous le faire croire ? La position dans la baignoire, le filet de sang coulant le long de sa main laisse penser à une tentative de suicide (le cinéma est plein de ces scènes où un personnage s’entaille les veines dans sa baignoire). Ne nous sommes nous pas laissé abuser par nos références ? Et si ce n’était pas une tentative de suicide mais une tentative de meurtre ?

N’oublions pas que Mewanui est de retour au château, qu’elle a été instruite à la magie noire par Elias et qu’elle a accès à la salle de bain. Peut-être n’était-ce pas Arthur mais Karadoc (nouvellement converti aux joies de l’Hygiène) qui aurait du subir le sortilège qu’elle a lancé sur la savonette ?

En effet Mewanui a manigancé pour récupérer sa place d’épouse d’Arthur et a mis Karadoc sur le trône. Elle pensait qu’il serait facilement manipulable et elle fini par se rendre compte que non. Elle décide alors de se débarrasser purement et simplement de ce mari qui devient plus encombrant qu’autre chose. Sachant qu’il a prévu de prendre un bain ce soir là, elle se rend à la salle de bain jette un sortilège à la savonnette.

Entre temps, Arthur est de retour de sa quête et décide d’aller prendre un bain relaxant. Il se glisse dans le baquet d’eau chaude, de détend puis entreprend de commencer ses ablutions. Il se saisi de la savonnette ensorcelée et le sort que Mewanui avait préparé à l’intention de Karadoc se retourne contre le roi : La savonnette s’enroule autours de son poignet l’entaille, le roi se vide de son sang et perd connaissance.

Lancelot le trouve ensuite inconscient, tout laisse penser à un suicide sauf un détail d’importance : c’est le poignet droit qui est entaillé et Arthur est droitier ! Il aurait donc du se couper le poignet gauche…

Je sais, c’est farfelu mais j’adore imaginer des solutions qui vont à contresens de ce que l’on pense au premier abord. Je vous rassure je n’y crois pas moi-même à la théorie de la savonnette tueuse :lol: , mais un peu plus à la tentative de meurtre maquillée en suicide.

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Ouah ! T'en as de l'imagination ! ^^
Non, moi je pense que c'est vraiment une tentative de suicide. Arthur était vraiment à bout, il a appris qu'il était fécond, c'est le gros bordel à Kaamelott,...

Chevalière Nebulis Causa
Hors ligne

Je pense que c'est une tentative de suicide à 90 %, mon imagination se charge des 10 % restant :lol:

Mais en y reflechissant plus avant, on sait que Mewanui a déjà tenter de tuer Arthur et Guenièvre avec une tisane.
Le voyant de retour elle sais que, même s'il n'est plus roi il peut tout de même demander à ce que l'échange d'épouse soit à nouveau annulé et là elle perdrait toute possibilité de reprendre le pouvoir, sauf si elle devient veuve.
Pour moi c'est une piste à ne pas négliger même si elle est beacoup moins probable que la tentative de suicide.

Scribe
Hors ligne

Le suicide d'Arthur parait une suite logique à son état dépréssif, presque artificiel puisque provoqué en grande partie par Méléagant qui est envoyé par les dieux pour amener l'élu provocateur à l'autodestruction. Mais, cette suite logique ne serait elle pas trop évidente? C'est en effet sur la main droite que coule le sang d'Arthur, bien vu Flammeche! Le meurtre déguisé me semble une hypothèse plausible, un rebondissement interessant. Astier aime se surprendre lui même lors de l'écriture de ses scénarii ce qui me donne envie de croire que la résolution de ce cliffhanger, qui nous tiens en haleine depuis des mois et des mois, va nous faire hurler "nnaaannnnnn!! Trop fort!" devant nos téloches. :-)

Si ce n'est pas le cas, la suite est cousue de fil blanc : Lancelot découvre Arthur avec les veines tranchées, alors qu'il était animé par la volonté d'assassiner ce souverain puissant entouré de tocards contre qui il a développé tant de haine. Lancelot, se retrouve finalement face à un homme, son ami d'hier, dont la détresse profonde donnant l'image d'un sanglier de Cornouaille à terre, le touche dans son âme et applique la magie blanche pour jouer son rôle de protecteur, comme cela a été voulu et programmé par les dieux. :-)

Dieux, qui voulant donner un signal fort à Arthur, en lui rappellant que ce n'est pas lui qui commande, remettent sur le droit chemin les deux compères en unissant leur destin de nouveau, comme ils l'ont décidé. Ce qui me semblerait coller à une histoire romanesque et digne du destin des deux pilliers de la table ronde. :-D

Chevalier
Hors ligne

Eh ben dis donc, que d'hypothèses ! Personnellement je ne crois pas à la tentative de meurtre sur Arthur, je suis persuadée que c'est bel et bien une tentative de suicide suite à son état dépressif (et à son infécondité). AA peut nous surprendre radicalement, mais quand même pas à ce point ! :) Faut pas chercher midi à 14 heures non plus.

Quant à Mevanwi, je viens de penser à un truc : maintenant qu'elle a officiellement été reconnue comme reine et qu'elle a mis son mari sur le trône, même si Arthur réclamait après coup l'annulation de leur mariage, je ne pense pas que ça changerait grand chose... Puisque ça a été fait AVANT, est-ce que ça pourrait vraiment changer quelque chose ? Je ne crois pas, ce qui voudrait dire qu'elle n'a pas de motif de tuer Arthur finalement (sauf bien sûr la peur qu'il aille récupérer l'épée).

Chevalière Nebulis Causa
Hors ligne
Nemesia a écrit :

Puisque ça a été fait AVANT, est-ce que ça pourrait vraiment changer quelque chose ? Je ne crois pas, ce qui voudrait dire qu'elle n'a pas de motif de tuer Arthur finalement (sauf bien sûr la peur qu'il aille récupérer l'épée).

Une de mes hypothèses et qu'elle voulait en fait tuer Karadoc :P parce qu'il n'était pas aussi maléable et qu'elle pourrait alors nommer un autre roi, ce qui est impossible tant que Karadoc est roi. Son plan n'a pas fonctionné et c'est finalement Arthur est la victime (en gros erreur de timming)

En fait je suis en train de mettre en place tout un scénario partant du principe que ce n'est pas un suicide mais un meurtre mais qui ne part pas du postulat que l'assassin soit Mewanui.
L'enquête policière est un genre non encore exploité dans Kaamelott et je sais pas pourquoi mais je verrai bien l'épisode 9 explorer le genre "cluedo" dans l'esprit "Enquête d'Hercule Poirot"(Mewanui dans la salle de bain avec le couteau à beurre).

Scribe
Hors ligne

J'sais pas si Mewanui est l'assassin mais, une chose est sure, c'est une très grosse morue! :lol:

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

A C'est le post ou on part dans tous les sens en fait?

J'essaie de prendre des points concrets du livre V pour essayer d'en faire une transition avec l'episode 9, mais en fait ce n'est aps le but c'est ça? Le but c'est de laisser libre court a son imagination?

Alors pour moi Arthur ne s'est pas suicider, soit :
pas de bol il s'est coupé sur une echarde en rentrant dans son bain
pas de bol des extraterestres malveillants sont entrés dans la salle de bain avant lui et lui ont donné un coup de couteaux au poignet.

Chevalière Nebulis Causa
Hors ligne
bobo a écrit :

J'essaie de prendre des points concrets du livre V pour essayer d'en faire une transition avec l'episode 9, mais en fait ce n'est aps le but c'est ça? Le but c'est de laisser libre court a son imagination?

Tu peux trouver ma théorie peu plausible mais elle s'appuie sur des points concrets du livre V. Après concernant l'imagination, à part ceux qui ont travaillé sur l'épisode final, personne n'a de certitude. Ils ne nous reste à nous pauvres amateurs de kaamelott que notre imagination.

Le livre V s’efforce tout du long à nous montrer un Arthur de plus en plus mélancolique et un Méléagant qui appuie là où sa fait mal. Il y a un faisceau de présomptions qui laisse penser qu’Arthur, ravagé par l’annonce de sa stérilité, démotivé par la quête du graal, tombe dans une grave dépression qui le conduit au suicide. La mise en scène du dernier épisode ne nous montre pas Arthur se tailladant les veines mais Arthur gisant inconscient le poignet ouvert.

Le faisceau de présomptions et la mise en scène nous font croire à un suicide car nous avons été conditionnés tout au long du livre V à trouver que c'est une évidence.

Partons du postulat que tout ça n’est là que pour nous embrouiller et nous mener sur une mauvaise piste. Quelles solution reste-t-il ? Le meurtre.

C’est une spéculation qui en vaut bien une autre et je l’ai argumenté en m’appuyant sur des éléments de l’histoire et non pas en la sortant de n’importe où. ;)

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Eilonwy a écrit :

En fait, les trois quart des chevaliers ont touché Excalibur lorsqu'ils ont essayé de la retirer du rocher.

Donc en quelquesorte ils ne l'ont pas eu "en mains" tel que le decrirait Perceval. Donc soit ils renieraient probablement son assertion sans la confirmation d'Arthur, soit ils s'imagineraient que ca ferait pareil pour eux puisque Perceval par contre n'a pas tente de la retirer. (Quand l'Homme veut se voir Roi il pense a toute les solutions possibles ^^!)

Tiens d'ailleurs pour en revenir a ce que poposait abbadon, Escalibur reconnait son "maitre" il me semble, l'Elu des Dieux. Donc rien ne dit que Perceval pourrait la retirer! L'epee reconnait peut-etre sa destinee mais ne le reconnait pas forcement comme maitre? Qu'est-ce que vous en pensez vous???</div></blockquote>En fait si, il y a bien 3 personnes qui ont pris Excalibur en mains, dans l'épisode " Excalibur et le destin " Livre III.
Le maître d'arme et Karadoc la prennent tous deux et elle ne flamboie pas, et l'on sait que pour Perceval c'est le cas.
La Dame du Lac précise qu'Excalibur " reconnaît l'exceptionnelle destinée de son porteur ".
Il est vrai que sa phrase est somme toute vague mais justement, elle laisse libre à interpretations faussées ou justes pour nos protagonistes enfin Arthur plutôt ( et sa mère aussi ) et donc, je suis assez pour partir sur le postulat que les dieux sont facétieux et auraient "prévu" une sorte de porteur de l'épée de secours, en l'occurence ici Perceval donc.
Mais comme je le disais, je verrais plus Perceval aller la retirer pour la redonner au Roi, parce que les trucs magiques, il n'est pas en confiance avec^^
Un autre point qui me fait pencher pour cette théorie mais qu'il faut que je vérifie, c'est lorsque Arthur et Lancelot se battent dans la forêt, je crois me souvenir que tous deux empoignent l'épée en même temps ( mais je n'en suis pas certain et ne peux le vérifier pour le moment ) mais qu'elle ne flamboie pas à ce moment précis, comme si Lancelot et Arthur "s'annulaient" mutuellement.
Bien que d'un caractère différent, tous deux veillent plus ou moins sur l'autre et se détruisent plus ou moins mutuellement. Deux opposés qui se complètent en somme avec les avantages et inconvénients qui en résultent.

À partir de là, je me dis qu'il n'est pas impossible justement qu'Arthur et Lancelot qui ont tous deux nourris des desseins indignes du Graal ( Exemples : Arthur qui convoite  la femme de Karadoc, Lancelot qui convoite Guenièvre, deux épouses déjà "prises donc. Ou Lancelot prêt à tuer Arthur et vice-versa si l'un ou l'autre trouve  ce dernier, alors que le Graal est sensé rassembler les êtres ) acceptent le fait que Perceval puissent lui être le porteur de l'épée.
Mais Perceval, pas débrouillard pour un sou avec les objets magiques, préfererait donc la rendre à Arthur car justement il est fidèle, aime le roi comme un fils envers son père et à prêté serment ( même si il ne sait pas ce que cela veut dire^^ :lol:
Du coup, pagaille dans le chateau à cause de ceux qui n'acceptent pas le fait que Perceval, aussi con soit-il, puisse avoir une destinée. Arthur tentant de convaincre Perceval de finalement l'accomplir, car même s'il peut encore la porter Excalibur, finalement, le destin exceptionnel à lui d'Arthur ne pourrait- il pas être de reconnaitre la "vraie" personne pure qui pourrait être réellement digne d'Excalibur et de trouver le Graal ?
Être roi Roi au final pour Arthur n'étant qu'une "fonction" attribuée politiquement par les dieux facétieux mais aussi par Rome ( si je comprends bien le peu de spoilers que j'ai osé survoler parce que je veux garder la surprise^^)
Le roi n'aurait été au final qu'un pion et un relais des dieux et de la politique au mileu d'un plan mis en place pour trouver le "véritable élu pour le Graal" car les dieux eux-mêmes ne savent pas qui il est.
Si cela aurait été Arthur ou Lancelot, cela ferait déjà longtemps je pense que les dieux de Méléagant et ceux d'Arthur auraient déjà tout fait pour les zigouiller tous deux ou les protéger depuis leurs naissances.
Mouais, l'idée que tous d deux servent juste de relais pour un plus vaste dessein me plaît bien^^ :lol:

Chevalier
Hors ligne

Comme l'a dit Arthur, être roi c'est un boulot de seconde zone, et en l'occurence, vu l'état des choses en Bretagne, ça serait pas un cadeau pour Perceval que de lui donner le pouvoir. Il a pas les épaules pour être roi, et surtout, il ne désire pas le pouvoir.

Mais j'aime ton idée de relais Abbadon!

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

j'ai une question pour vous.

Comment voyez vous la fin de l'épisode 9? ca ne va pas se terminer autour d'un banquet avec le barde baillonné et idefix a coté.

On est daccord pour dire que le récit en question a une suite, l'histoire continue au cinéma. Les feuilletons de fiction se terminent souvent par un cliffhanger; A la fin de ce 9e épisode il faut donc amener une intrigue et du suspens laissant une porte ouverte au récit.

C'est sur cette partie la personnellement que j'aimerais vos avis :

Admettons que le récit de l'épisode 9 soit:
Perceval va chercher l'épée et la donne au roi
Arthur se réconcilié avec lancelot
Arthur reprend sa place de roi
Arthur remet les points sur les i
Arthur évince son présumé meurtrier (??)
Mevanwi perd son titre de reine sans broncher
Les 2 cousins qui font comme ci de rien n'était

Quel peut etre le cliffhanger? Il faut bien un ennemi, une situation difficile, un traitre, un nouvel adversaire inattendu à affronter.
Moi j'avais pensé a Mevanwi.
Aprés ça peut conccorder avec votre histoire. Si elle a  jeté un mauvais sort au roi , que c'est elle la présumée meurtrière... Elle va se faire banir et humilier. Obligée de quitter le chateaux et préparer sa vengeance pour le 1er film.


ps :et pour le coté imagination : je rajouterais qu'elle va tenter un 2e sort , qui va rater, lui exploser au visage, et devenir ainsi un gros cageot :lol:

Chevalier
Hors ligne

C,est trop facile tout ça voyons. Je peux pas donner mon avis là dessus, je trouve que ça serait trop facile que tout soit réglé en un épisode. D'autant plus quand Alex dit que Arthur va prendre du temps à se remettre...

Chevalière Nebulis Causa
Hors ligne

Mon idée sur le cliffhanger c'est que le livre VI se finira sur le visage de Mordred dont on aura appris l'existence une minute avant. Ce sera un adolescent de 14-15 ans et qui augurera qu'on le retrouve jeune adulte au début du premier opus de la trilogie intégrant la table ronde.

Scribe
Hors ligne

Mordred, le fils du roi Arthur et de sa demie-soeur... Heu why not, mais va falloir changer la mère, vu comme ils ne peuvent pas se blairer...

Chevalier
Hors ligne

Ouais, Mevanwi à la limite (mais y'a quand même eu quelques mois entre le "divorce" d'Arthur puis son retour à Kaamelott, et si Mevanwi était enceinte on le saurait déjà). Personne me fera avaler que Arthur serait capable de coucher avec Anna XD

Chevalière Nebulis Causa
Hors ligne

Si jamais Arthur et Ana ont couché ensemble ils l'auraient fait bien des années avant et sans connaître, ni l'un ni l'autre, l'identité de l'autre. Cela permet de recoller à la légende en attenuant le côté beurk de l'inceste puisque cela n'aurait pas été volontaire. Cela pourrait également expliquer la haine qu'ils se vouent mutuellement chacun étant persuadé que l'autre était au courant de leur liens fraternel au moment des faits.
Après Morgane est un personnage qui est parfois la synthèse des deux soeurs d'Arthur : Ana et Morgause. Le personnage de Morgause pourrait devenir en passant dans l'imagination d'Alexandre Astier un personnage sans lien de parenté avec lui et qu'il aurait connu lorsqu'il était à Rome. Après tout AA a bien fait du chevalier Yvain le frère de Genièvre.

Scribe
Hors ligne

Si c'est un ado, peut être qu'Arthur pourrait l'avoir eu avec sa pote, la fausse voyante avec qui il a couché quand il était à Rome? Haaaa, ça me semble possible, la perche est tendue dans l'histoire quand ils discutent de la bonne vieille époque. Et le fait que ça soit elle qui annonce "Arthur tu es infécond" ne ferait que brouille les pistes. Il cherche partout Madène, la mère potentielle, alors qu'il aurait rencontré par deux fois la vraie mère de son fils! Ayé, j'suis lancé ;-)

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Siejdetranspor a écrit :

Si c'est un ado, peut être qu'Arthur pourrait l'avoir eu avec sa pote, la fausse voyante avec qui il a couché quand il était à Rome?

Par contre ce serait sympa d'essayer de ne pas spoiler :rolleyes: ....merci :(

Chevalière Nebulis Causa
Hors ligne

Mais ça on l'apprend dans le livre III quand il la retrouve par hasard sous sa tente. Moi j'ai pas vu le livre VI et je le savais qu'ils ont couché ensemble du temps ou Arthur était à Rome ou du moins je l'ai déduit.

Chevalier
Hors ligne

Ouais je confirme, Prisca a sous-entendu qu'ils avaient eu une histoire tout les deux, je vois pas ce que ça spoile.

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Nan mais c'est vrai que si on s'en souvient plus, le fait d'entendre "quand Arthur était à Rome...", on peut croire que c'est un spoiler. Sauf que là, abbadon, Prisca, c'est la pythie qui plume Guenièvre et cause avec Arthur dans le Livre III (et elle apparait aussi dans le livre V).

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB