Bienvenue sur OnEnAGros!, le forum qui dégomme les souris à l’arbalète. !

Lisez la charte du forum avant de commencer à participer. Si vous êtes nouveau, une présentation est toujours appréciée afin de mieux se connaître !


Pécore
Hors ligne

Bon, étrangement, une recherche ayant comme critère "Merlin" dans le texte du sujet ne m'a donné aucun résultat (dans la partie Kaamelott), autant réparer cette injustice et lui dédier un topic.

Je commencerais avec une question à ceux qui ont vu le livre 6 :

Merlin est vieux (700 et des cacahuètes ?). Or, il parait bien plus jeune dans le livre 6 que dans les autres livres.
J'aimerais donc demander s'il y a une raison à cela, ou si Alexandre Astier n'y a pas pensé.

Attention, je ne demande pas la raison (pas de spoiler), je demande juste s'il y en a une.

Sinon, on peut très bien faire une espèce de débat : Merlin, génie incompris ou débile profond ?

Pour moi la réponse est claire : génie incompris. On le voit avec le passage des abricots dans le Livre 5. Bien exploité il multiplierait par 10 les finances de Kaamelott sans effort. Imaginez un peu un druide utilisé comme un druide... pas de problème de rationnement des troupes (nourriture qui se garde plus longtemps), augmentation de la productivité des paysans (on peut imaginer ce qu'il pourrait faire avec des graines), et il pourrait même augmenter le rayonnement de Kaamelott en s'arrangeant pour que la nourriture soit fameuse. Sans compter le fait d'avoir des chevaux bien mieux dressés (gain de temps/d'argent sur le dressage ?), de bons soins (déjà utilisés), et une efficacité redoutable face à une armée montée (imaginez un peu ce que pourrait faire Merlin juste en discutant à distance avec des chevaux).
Bref, Merlin est vraiment à mon sens le type fait pour être en arrière et optimiser sur le long terme la force armée et économique de Kaamelott, alors qu'Élias, ensorceleur, ne peux que faire du "spectacle" : boules de feu par ci, boules de feu par là, polymorphie... au final, c'est juste du court-terme.

Chef de Clan
Hors ligne

C'est pas faux !

Chevalière Nebulis Causa
Hors ligne

Pour l'âge de Merlin, le roi Arthur ne le crois pas (peut-être justement parce qu'il l'a vu vieillir aucours des 30 ans où il le connait). Il fait donc un rapprochement simple : si Merlin a vieilli comme tout le monde c'est qu'il est foutu comme tout le monde et qu'il ne peut pas avoir l'âge qu'il prétend avoir.

Après pour le côté "génie" de Merlin c'est plus difficile. En effet il semble douer pour les sorts domestiques et sa compétence en magie pour les autres disciplines diminue au fil des livres. Sans doute le stress :lol:

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Il n'y a pas de raison dans le livre VI autant que je me souvienne. Et il a juste les cheveux noirs au lieu de blancs, ce n'est pas le rajeunissement le plus spectaculaire du livre VI, mais c'est vrai que c'est un choix qui peut se discuter, à moins que le livre VI ne montre que les souvenirs d'Arthur et pas la réalité, auquel cas il voit Merlin plus jeune car comme l'a dit Flammeche, Arthur ne croit pas à l'âge de Merlin. Sinon, ça doit être l'arrivée de la mogriave :)

L'humour de Kaamelott vient très souvent d'un décalage ou d'une mise en opposition et on peut dire que beaucoup de personnages vont par deux, donc oui, je suis d'accord avec toi qu'AA joue sur le décalage entre les attentes magiques des guerriers et les compétences réelles ou supposées de Merlin en tant que druide. D'un autre côté, il n'est pas toujours super performant dans son domaine ("je ne suis pas polyvalent pour les chevaux...", "je ne sais pas lire le druidique"). Tout bien pesé, je dirais qu'AA a beaucoup joué sur la nullité de ses personnages dans les premiers livres, puis a cherché à leur donner plus d'épaisseur dans le courant du livre IV et dans le livre V, quand les choses sont devenues un peu plus sérieuses : Guenièvre devient plus touchante que cruche, Merlin plus mal utilisé qu'incompétent, etc. De la bonne gestion de ce glissement dépend à mon avis une grande partie de la réussite du passage de Kaamelott de série principalement humoristique à une série mi-humoristique, mi-dramatique, et c'est assez réussi à mon sens, car Merlin n'a pas toujours été complètement nul, et le mûrissement de Guenièvre, quoique tardif, s'explique par son passage chez Lancelot et la destruction de ces rêves de midinette.

Donc pour moi, Merlin est à 1/4 un génie incompris, et à 3/4 un gros nul.

Chevalière Nebulis Causa
Hors ligne
Sossa a écrit :

Sinon, ça doit être l'arrivée de la mogriave

Ben il l'a pas encore la Mogriave, parce qu'il n'a pas atteint l'âge démonique requis XD.

Pour le blanchissement des cheveux de Merlin on peut aussi imaginer que cela a été soudain. Pour faire un rapprochement plus que hazardeux, un peu comme Gandalf dans le Seigneur des anneaux qui passe de poivre et sel au blanc immaculé après qu'il ait vaincu ... (je ne me souviens plus du nom de la bête, mais vous voyez de quoi je veux parler).
Peut-être doit-il sa chevelure respectueuse à sa victoire sur la Belette de Winchester.

Pécore
Hors ligne

Effectivement. Ou alors il a brusquement vieilli suite à une grande quantité d'énergie dépensée dans le passé (pour sauver Arthur ?), ce qui lui aurait fait perdre une partie de ses compétences au passage (voila comment il passe de protecteur d'Arthur à gros nul).
Après, reste à voir si effectivement Alexandre Astier a pensé à donner une raison.

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Flammeche a écrit :

Pour l'âge de Merlin, le roi Arthur ne le crois pas (peut-être justement parce qu'il l'a vu vieillir aucours des 30 ans où il le connait). Il fait donc un rapprochement simple : si Merlin a vieilli comme tout le monde c'est qu'il est foutu comme tout le monde et qu'il ne peut pas avoir l'âge qu'il prétend avoir.

Après pour le côté "génie" de Merlin c'est plus difficile. En effet il semble douer pour les sorts domestiques et sa compétence en magie pour les autres disciplines diminue au fil des livres. Sans doute le stress :lol:

Alors un peu d'histoire ce matin ^^. En fait Merlin c'est la traduction d'un mot celte (scoop) qui était synonyme d'oracle. Ne me demandez plus le pourquoi du comment, mais les historiens s'accorde a dire qu'il y a eu plusieurs Merlin, puisqu il s'agit d'avantage d'un titre plutôt que d' un prénom. On va donc dire Les merlins (pk ca me fait sourire). Les merlins étaient des sorte d'ermites, vivant en forêt, et apportant de temps a autres leur prophéties, et leurs prédictions. Et oui, ils savent faire flipper les celtes, un bonhmme sauvage qui m'apporte un paplard me colle bien plus les miquettes qu'un dégénéré avec une tronçonneuse. Bref les cheveux blanc, la longue barbe, la cape troué ca fait parti de la panoplie du bon druide.

Pour en revenir a toi Flammeche mon bon pokémon, je ne sais pas si le fait qu'il viellisse comme tout le monde fait qu'il soit comme tout le monde. je pense qu'en fait il s'agit d'une convention pour faire bien comprendre que tout le monde a rajeunît. Et je tiens a dire que ce n'est pas parce qu'on vieillit  que l'on est foutu comme tout le monde, regarde le papy dans fort boyart... Tu vois qu'il est pas si vieux notre merlin, donc la théorie des 700 ans je la résumerais comme A.Astier: "il en est bien capable ce con"

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Le Balrog :)

Pour moi Merlin est effectivement un incompris, mais ça enlève pas le fait qu'il soit assez incompétent, même dans son métier de druide (la lecture du druidique semblerait effectivement être une base), mais c'est vrai qu'il pourrait avoir une certaine puissance s'il était mieux exploité, et surtout valorisé. Comme dit plus haut, Merlin était moins nunuche en magie dans la première saison, et l'explication de Flammeche du stress me convient parfaitement ! Merlin déteste qu'on le prenne pour un nul, il perd ses moyens quand il a la pression (pression qui s'accentue nettement avec l'arrivée d'Elias).

Pour l'apparence physique, ça me plait bien comme explication le fait que le changement de physionomie de Merlin soit radical. Après tout, Merlin est semi-démonique, et il pourrait, comme les démons, changer d'apparence à partir d'un certain âge/niveau.

...

En fait, Merlin est un pokemon !! Attrappez-le tous !!
(je suis dehors)

Pécore
Hors ligne

D'abord, Flammèche est une attaque pokemon, pas un pokemon en lui même (ça me semble primordial !)

Sinon, plus sérieusement, Cort, tu penses qu'AA se serait laissé porté par une simple convention, sans raison derrière ? S'il vieillit comme ça en 30 ans, on peut quand même penser que c'est plus ou moins linéaire, non ?

Puis même, s'il a 700 ans... il a fait quoi dans le passé ? Il a connu la Bretagne bien avant qu'elle ne soit occupée par Rome, s'est peut-être élevé justement contre la domination de Rome. Dingue qu'au final on en sait si peu sur lui. Il a même connu une époque sans le moindre chrétien. Le type qui a ramené le graal en Bretagne était peut-être un de ses proches, autrefois (il avait déjà plus de 200 ans quand même)...

Chevalière Nebulis Causa
Hors ligne

[mode Maître d'arme ON] JE NE SUIS PAS UN POKEMON [mode Maître d'arme OFF] (pour l'explication de mon pseudo se référer à ma présentation)

Je pense qu'Alexandre Astier n'a pas pensé que le rajeunissement de Merlin pourrait succiter autant d'interrogations et, qu'en effet, il l'a fait pour marquer l'elipse temporelle dans le passé.
Mais bon j'adore spéculer sur des détails donc je vais pas me plaindre :D

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Alors, personnellement, y a deux ou trois trucs qui me chiffonent avec le personnage de Merlin :
_ Tout d'abord, je trouves qu'il est montré au file des saisons comme de plus en plus nul, même en tant que druide, et je trouves ca presque trop. (Bon il faut avouer que le duo Merlin / Elias est un des plus droles de la série :D )
_ Mais surtout il y a quelquechose qui me gène dans l'attitude d'Arthur envers Merlin. Merlin a pratiquement élevé Arthur. C'est lui qui lui a fait retirer l'épée à 4 ans, qui l'a amené chez Anton, lui qui l'a amené à Rome, et finalement qui est venu le chercher. En conclusion on pourait dire que, pour Arthur, Merlin serait comme un père, quelqu'un qui était là depuis le début et qui l'a aidé et montré le chemin pendant les moments cruciales de sa vie. Or je ne retrouve pas cela dans la série, Arthur le considère comme un gros nul, et tant mieux s'il se casse. Il n'a aucune reconaissance envers lui, et finalement à la même attitude qu'avec n'importe quel autre personnage du chateau. J'aurai pensé que Arthur aurait eu un oeil différent sur celui qui l'a élevé, aidé et épaulé depuis son plus jeune age.
Ensuite il est tout a fait possible que cela soit différent dans la saison 6.
Je sais pas si je suis le seul qui a ressenti ca, mais c'est quelquechose qui m'a de plus en plus frappé au cours des saisons.

Chevalière Nebulis Causa
Hors ligne

Arthur est un personnage qui a beaucoup de mal à montrer ces sentiments. On le voit bien avec Perceval ou Guenièvre (on le trouve bien ingrat lorsqu'au petit matin alors qu'elle lui a sauvée la vie la veille, il lui parle très séchement)
Son attitude envers Merlin est en effet sévère mais il le garde envers et contre tout. Il engage Elias parce qu'il a besoin d'avoir un mage efficace à ces côté et cependant Merlin garde son poste. Il dit avoir eut beaucoup d'affection envers Anton mais il n'a jamais pris de ces nouvelles après être rentré en Bretagne.

Tout le monde l'agace, l'exaspère, personne ne trouve grace à ces yeux, c'est un insatisfait, un vaniteux et un anxieux. Le poids de la charge l'a comme figé émotionnellement et on comprend mieux qu'il ait envie de s'en défaire ne serait-ce que quelques temps, histoire de pouvoir vivre comme n'importe qui.

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Pour répondre a LupusCramus je pense pas que Astier aille si loin dans la réflexion de ses personnages. La facon qu'il a d'en parler lors des interview etc, bon certes c'est une saga qui se suit mais je ne pense pas que l'age de merlin évoqué dans 1 épisode ait tant de répercutions sur l'histoire en elle même. Je trouve qu'il s'attache plus aux caractères des personnages, a leur défauts que l'on retrouve dans la vie. Par Exemple arthur même si il paraît le plus mature, il me fait penser a un adolescent. Ingrats parfois, adulte dans d'autre moments, reveur, imaginatif, amoureux,... bref un ado.

Je pense que A. Astier s'amuse avec les personnages qu'il a créés, en les mettant face a des murs, des obstacles,... Pour Merlin je ne penses pas que ses 700 ans soit en vu de préparer de futurs épisode dessus mais plutôt pour surprendre. apres il y a une logique dans les persos et que là dessus Astier créé une récurrence qui au final va conduire a construire la saga comme les star Wars.

Chevalier
Hors ligne
sossa a écrit :

L'humour de Kaamelott vient très souvent d'un décalage ou d'une mise en opposition et on peut dire que beaucoup de personnages vont par deux, donc oui, je suis d'accord avec toi qu'AA joue sur le décalage entre les attentes magiques des guerriers et les compétences réelles ou supposées de Merlin en tant que druide. D'un autre côté, il n'est pas toujours super performant dans son domaine ("je ne suis pas polyvalent pour les chevaux...", "je ne sais pas lire le druidique"). Tout bien pesé, je dirais qu'AA a beaucoup joué sur la nullité de ses personnages dans les premiers livres, puis a cherché à leur donner plus d'épaisseur dans le courant du livre IV et dans le livre V, quand les choses sont devenues un peu plus sérieuses : Guenièvre devient plus touchante que cruche, Merlin plus mal utilisé qu'incompétent, etc. De la bonne gestion de ce glissement dépend à mon avis une grande partie de la réussite du passage de Kaamelott de série principalement humoristique à une série mi-humoristique, mi-dramatique, et c'est assez réussi à mon sens, car Merlin n'a pas toujours été complètement nul, et le mûrissement de Guenièvre, quoique tardif, s'explique par son passage chez Lancelot et la destruction de ces rêves de midinette.

Donc pour moi, Merlin est à 1/4 un génie incompris, et à 3/4 un gros nul.

Je suis carrément d'accord avec tout ce que dit Sossa ! C'est exactement ça je pense : une évolution des personnages qui prépare et facilite l'évolution générale de la série. Tout à fait logique et crédible. Donc je vois Merlin à la fois comme nul et comme incompris ! :)

Pour ce qui est de son vieillissement, je ne pense pas que AA ait beaucoup réfléchi à la question. A mon avis, c'est le genre de détails que les fans remarquent tout de suite sans qu'on sache vraiment pourquoi, et que le réalisateur n'avait pas du tout prévu (je vous rassure, ça m'a sauté aux yeux tout de suite aussi, mais finalement c'est pas si important). Je veux dire qu'il y a forcément une part de l'oeuvre qui échappe à l'auteur, et que AA ne peut pas prévoir exactement les réactions du public. Il a donc voulu rester cohérent avec le rajeunissement global des persos, sans se douter que ça allait nous interpeler à ce point...

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Donc je vais me faire foutre avec ma théorie supputant que Merlin est un pokémon ?


:lol:  :lol:

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Denethor a écrit :

Donc je vais me faire foutre avec ma théorie supputant que Merlin est un pokémon ?


:lol:  :lol:

Allez vous faire voir....chez le pape !!!

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

LupusCramus a écrit :

D'abord, Flammèche est une attaque pokemon, pas un pokemon en lui même (ça me semble primordial !)

Flammeche a écrit :

[mode Maître d'arme ON] JE NE SUIS PAS UN POKEMON [mode Maître d'arme OFF]

Je.... je.... je... reussir a parler pokemon au milieu d'un topic sur Merlin... vous m'avez tuee :lol:
Il y a comme une faille spatio-temporelle dans ma tete maintenant ^^!

Pécore
Hors ligne

Le point Godwin version Pokémon.
Incredible =o

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Pour le fait que ça vous gênes que Arthur ne soit pas reconnaissant envers Merlin, je vous ferais remarquer que la seule personne qui parle de ce passé là, c'est Merlin lui-même. Ce même Merlin qui n'a pas peur de s'envoyer des fleurs, mais qui se dévalorise difficilement ( "bon ben faites tout alors, mais je vous préviens, c'est moi qui ramasse les honneurs" à peu près, pour les plaques de dissimulation dans le livre IV ) .
On pourrait donc tout à fait supposer que ce que dit Merlin dans les grandes lignes est vrai, mais qu'il ait élipsé certaine chose ou déformé. Ainsi, on aurait peut être un Merlin qui a effectivement envoyé Arthur chercher l'épée, dans les fait, mais qui l'avait peut être juste trouver sur son chemin alors que lui allait faire son essaie ( je sais je délire ), ou qu'il lui ai filé de l'urticaire en lui faisant bouffer n'importe quoi, ou qu'il l'ai oublié à une auberge pendant quelques nuits ... Bref, une babysitteur incompétente. Cela ne change en rien le fond, mais la forme aurait pu laisser un goût amère dans la bouche d'Arthur.

Sinon, je suis tout à fait d'accord avec Sossa. Merlin a en effet quelques qualités non exploitées et il pourrait sans doute être mieux utilisé, mais c'est surtout un gros nul.

Et pour Elias, je ne suis pas du tout d'accord pour dire qu'il ne sait faire que des potions offensives. Elias, c'est l'enchanteur polyvalent par excellence : boule de feu, éclair, souffle de mort, mais aussi polymorphisme, potion d'invisibilité, potion de fécondité, potion énergétique ...

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

D'ailleurs, sans faire de spoilers, on comprend dans le livre VI pourquoi Arthur peut tout à fait considérer Merlin comme un gros nul sans être un ingrat. Mais vous verrez ça dans 15 jours pour ceux qui n'étaient pas là au Grand Rex :)

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Argh, ça fait saliver d'avance !

Neomene, je suis pas tout à fait d'accord avec ton analyse. A mon sens, Merlin n'est pas quelqu'un qui cherche à "s'envoyer des fleurs" (je te cite). S'envoyer des fleurs, c'est une expression clairement employée pour les vaniteux qui sont persuadées de faire des grandes choses, or Merlin veut juste éviter de passer pour un gros naze, ce qui est légitime. Je suis perduadé qu'il sait très bien qu'il est nul en tant qu'enchanteur, mais il est surement pas mauvais en tant que druide. Il se défend en fait.
Moi quand j'exercerais mon métier, admettons que je sois nul, même si je le sais pertinemment, je pense que je chercherais à me défendre si je me fait pourrir comme Arthur ou Ellias peuvent le faire sur Merlin.

Semi-Croustillant
Hors ligne

Dans kaamelott , Myrddin ( Merlin ) est un personnage plutot benet ou incompris -- selon les avis -- pour pouvoir instaurer une version comique su personnage , car a mon avis si ça serait une version coherente de Merlin ( donc un personnage plutot mystique et puissant ) ça ne collerait pas a l'esprit de la serie ,  comme si Perceval etait un grand chevalier , et ça manquerait de coherence par rapport a ce que veut Alexandre Astier .

PS: a mon avis je ne vous apprends rien là dessus hein ;)

Chevalier
Hors ligne

Je pense qu'il faut pas chercher midi à Deezer : Merlin est une bille et même si certains talents cachés ne sont pas exploités ou reconnus (les abricots), il est surtout très nul. Il ne sait pas soigner une angine sans rendre invisible la personne (l'angine allant toujours bien), pour les ronflements, le coup des crevettes ça reste un peu léger aussi. x)

Et concernant Elias, je ne pense pas qu'il soit un mage "superficiel" : il sait tout faire d'après ce qu'on a vu (à part qu'il confond un clafoutis et une part de clafoutis xD ).

Chevalier
Hors ligne

En fait si, Merlin réussit des trucs, c'est juste qu'il est complètement dépassé par l'arrivée d'Elias.

Il a soigné Arthur avec sa compotée de marrons adaptée aux fruits de saisons, il a des parchemins de boules de feu, et il vend, au début, quelques potions faites par lui-même.
Par contre le nombre de ses loupés est bien supérieur à celui de ses réussites, aussi on le voit comme un nul.

Il a pas de chance non plus dans l'épisode où il va soigner la louve au lieu d'invoquer le mur de flammes contre les ennemis, mais visiblement il n'a pas le choix (ça n'empêche que je lui braille dessus aussi quand je vois l'épisode hein).

Par contre, quand il part de Kaamelott pour être indépendant, ça a l'air d'être un gros loupé, bien qu'il dise plusieurs fois qu'il est druide et qu'il serait mieux au milieu de la forêt... Mais on peut raisonnablement penser que, tout comme Arthur, il passe par une période pas jojo pour lui.

Chevalier
Hors ligne

Mouais, l'arrivée d'Elias intervient au milieu du Livre III, il y a deux saisons complètes ou il n'a pas d'opposition quand même hein. x)

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB