Bienvenue sur OnEnAGros!, le forum qui est corollaire au noyau, mais qu’est pas directement dans l’cœur du fruit ! !

Lisez la charte du forum avant de commencer à participer. Si vous êtes nouveau, une présentation est toujours appréciée afin de mieux se connaître !


Grand Enchanteur de l'Ouest
Hors ligne

Question que je me posais hier soir en regardant un TV-film plutôt bon enfant ( Saint-Jacques… La Mecque ) : dans ce film comme dans beaucoup et bien souvent sans mention particulière, on voit sans aucune tentative de masquage des poitrines de jeunes femmes. Cela parfois bien plus loin dans certains comédies ou l'on voir carrément des jeunes entièrement nues (plusieurs des American Pie s'il me souvient bien, ou ça va même jusqu'à de sympathique ralentis sur des poitrines qui virevoltent au rythme lancinant d'une course apwa dans la rue...). Par contre, jamais d'homme !

Bon, c'est pas que ça me tente spécialement de voir des hommes apwal dans des films (y a une industrie spécialisée pour ça...), mais quand même, ça pose un certains problème éthique : est-ce trop choquant de voir un homme nu sur grand écran ? peut-être... mais en ce cas pourquoi ça ne l'est pas de voir une femme dans le plus simple appareil sur le même média ? dans un cas cela revient à considérer l'homme comme trop choquant et devoir reléguer sa nudité à des films pour public avertis, donc en quelque sorte à entourer sa nudité d'une aura d'interdit ; dans l'autre, cela revient à considérer comme non dérangeant de voir une femme partiellement (ou pas) nue, donc à entourer sa nudité d'une aura de normalité qui ne doit pas déranger.

À une époque où on aime bien parler de l'égalité homme-femme, force est de constater que c'est pas forcément le cas... non ?

Chef de Clan
Hors ligne

C'est pas une question d'égalité Homme-Femme... c'est une question de différence Homme-Femme !
Avec des nanas à poil, tu es sur de plaire à un très très très large public masculin. Ben oui, c'est vieux comme le monde mais les mecs, ils aiment bien voir des lolos et des paires de miches. Bon c'est comme ça c tout !!!
Je ne pense pas que les femmes aient les mêmes attentes en terme de nudité du mâle. Je ne dit pas que les fesses de Brad Pitt (ou autres dans le même genre) ne me plaisent pas et il est clair que je les préfère à celle d'un grand-père tout fripé ... MAIS elle ne déclencheront pas (pareil, hein, je parle en général ...) les mêmes réactions chez une femme (genre oeil brillant, petit filet de bave et tutti quanti ...).
Après, je suis sure que beaucoup d'hommes ne comprennent pas que Sean Connery, qui est déjà bien avancé dans l'âge, ou des mecs pas spécialement beaux (genre Jack Nicholson ou Sergio Lopez au hasard) rassemble devant l'écran une grande majorité du public féminin (larme à l'oeil, soupir profond et tutti quanti...)

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

bah je suis pas d'accord. Les femmes sont aussi perverse que nous. On prend l'exemple du calendrier des "Dieux du stades", le times qui chaque année élis l'acteur aux plus belles fesses...
Bref les filles ne deroges pas à la règle. En revanche si Bellucci accepte de montrer un sein brad pitt refuse de montrer son sexe.
(Faudrait pas casser le mythe)

Chez les jeunes filles de 18 ans, 80% d'entre elles avoue avoir visionner des images porno durant les 3 derniers mois. (ya un celebre reportage Arte, où une actrice est payer pour repeter les propos d'une étudiante de Paris refusant de passer a la TV). En prime, j'en connais des filles comme ca.

Cet été une cliente de la banque (j'étais auxiliaire d'été) s'achete une voiture, on a sympathisé et le soir même on a tester la voiture sur un parking. Ca reste plus rare que les mecs (toujours prêt! comme les scout) mais il existe aussi des filles assez branché porno. Elles sont plus discretes c'est tout. Mais compte aussi le nombre de film amateur sur le net, le nombre de filles en boites, et le nombre de couples dans les club echangistes.

Chevalier
Hors ligne

Je pense que ça n'a rien à voir avec l'esthétique, ni même avec le centre d'intérêt des intéressé(e)s. A mon sens, c'est encore une déviance de notre société qui considère la femme comme un objet, faut pas oublier que dans notre culture occidentale, d'origine judéo-chrétienne, la femme est celle qui cède au péché, d'ailleurs, si ma mémoire est bonne, Dieu a créé l'homme puis la femme avec un morceau de l'homme. Je pense donc qu'il y a dans notre approche de la femme, quelque chose de purement idéologique.

Aujourd'hui en France, quelle est la place de la femme ? Pourquoi son rôle social et son statut social n'est toujours pas égal à celui de l'homme ? On nous parle parité, mais rien de tout ça ne se pratique dans les faits.

Alors, voilà, on peut librement foutre une femme à poil dans un film ou dans une pub puisque de toute façon, dans ce cas, elle n'est qu'objet de désir, tandis que l'homme, dans sa virilité, dans sa puissance, lui, ne peut être mis à nu de peur de montrer sa vulnérabilité (entendre petite quéquette).

Allez a plus !

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Ankh a écrit :

Après, je suis sure que beaucoup d'hommes ne comprennent pas que Sean Connery, qui est déjà bien avancé dans l'âge, ou des mecs pas spécialement beaux (genre Jack Nicholson ou Sergio Lopez au hasard) rassemble devant l'écran une grande majorité du public féminin (larme à l'oeil, soupir profond et tutti quanti...)

Moi je rejoins completement Ankh! Mais plutot avec un Russell Crowe, un Joshua Jackson ou un Marat Safin! Pas besoin de les voir apwal ou quoi. Un sourire et ils me foutent dans leur lit si je puis me permettre! (J'ai pas cite AA par pudeur :P )

P.S.: Oui Mossieur Abbadon ca vaut meme pour le strabisme de Joshua et je te merde :P

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Bender a écrit :

si ma mémoire est bonne, Dieu a créé l'homme puis la femme avec un morceau de l'homme.

"La femme est le produit d'un os surnuméraire." (Bossuet)

Effectivement, la femme est créée à partir de la côte d'un homme, et admirez le sens de la formule de Bossuet, au-delà de toute considération sexiste.

Plutôt que l'homme plus porno que la femme, je dirais (mesdemoiselles et mesdames détrompez-moi) que les femmes sont en moyenne moins visuelles que nous. J'ai l'impression que les femmes trouvent leur compte dans l'offre culturelle actuelle de ce point de vue et qu'elles n'en demandent pas plus (là aussi, mesdemoiselles et mesdames, détrompez-moi).

En tout cas, dans Kaamelott, on voit plutôt plus de nudité masculine que féminine ; mais sans vouloir vexer Alexandre Astier, Jean-Christophe Hembert et Franck Pitiot, ils n'ont pas exactement la beauté physique de Brad Pitt :)

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Dis donc sossa ca veut dire que tu nous consideres comme des hommes Ankh et moi-meme?? ^^
Parce que tu rejoins quelque peu notre position (ce qui dans un topic porno pourrait etre mal interprete du coup ^^!)

Mais perso, par exemple, je n'ai jamais trouve Brad Pitt "beau"... a part dans Troy et la je pense que c'est le cote neandertalien justement... et Tom Cruise a pour moi le charisme d'une huitre (mes confuses a toutes les huitres)! En gros je n'aime pas les beautes classiques et prefere le charisme.

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Ayant une certitude inébranlable dans ma virilité, je m'applique énormément à travailler mon côté féminin.

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Aucune certitude n'est inebranlable.... parole de femme! :P

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

:lol:

Il est d'ailleurs vivement recommandé de souvent réviser ses positions^^

Maître d'Armes
Hors ligne
Eilonwy a écrit :

En gros je n'aime pas les beautes classiques et prefere le charisme.

... ce qui explique pas mal de choses sur ton avatar actuel ^^.

Pour donner mon avis sur le débat, je pense que les différences "biologiques" entre les hommes et les femmes à ce sujet sont considérablement renforcées par une dichotomie (\o/) culturelle. Les productions "pornographiques", que ça soit les revues, les films, que sais-je encore, ciblent très majoritairement un public masculin, et ça a entrainé des différences importantes dans la façon dont hommes et femmes assument leurs sexualités respectives. Je pense qu'il y a une histoire de conventions sociales là dedans : un type qui regarde un petit porno de temps en temps, ça n'a rien d'extraordinaire, alors qu'une fille qui avouerait la même chose risque fort d'être considérée comme une perverse. Bien entendu (et j'ai envie de dire "thank God !"), les mœurs évoluent, et les filles qui assument une sexualité "récréative" plus que "procréative" (j'aime inventer des mots...) sont de moins en moins montrées du doigt (la mode des sextoys en est une manifestation concrète).

Mais là n'était pas (je crois) la question initiale de Keltan, qui se demandait (en gros) pourquoi on voit plus de femmes nues que d'hommes nus à la TV. La première raison a déjà été évoquée, ça fait plus vendre. Ce que je remarque pour ma part, c'est que le fait de voir un homme torse nu est "tous publics" (quand une poitrine féminine est de nature à faire frémir les censeurs), alors qu'un pubis féminin est précisément moins censurable qu'un pubis masculin (même au repos ^^). J'ai peut être une piste : je me rappelle assez peu de mes cours de biologie au collège, mais il me semble y avoir appris que l'appareil génital masculin était essentiellement externe par opposition à l'appareil génital féminin qui est essentiellement interne... Donc en gros, quand on voit un pubis de femme, on ne voit pas d'organes génitaux, c'est donc moins "choquant" qu'un pubis d'homme qui expose (plus ou moins) fièrement tout le matos... Ou alors c'est plus simplement une question d'habitude...

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Et de bien réfléchir à tous les cotés de la chose.

EDIT> TIfuk, ton explication sur les organes génitaux internes et externes me semble tout à fait justifiée pour répondre en partie à la question.
Il est vrai aussi que le corps féminin fait plus vendre, parce qu'il est plus esthétique que le corps masculin. Ce n'est pas ma propre opinion masculine qui parle, mais c'est quelque chose de reconnu, notamment par les femmes : les atouts féminin sont plus visuels et esthétiques que notre machin qui pendouille...

Chevalière Nebulis Causa
Hors ligne

Je voudrais juste ajouter que les hommes ont plus à perdre à montrer l'intégralité de leur nudité que les femmes. :P
Pour exemple, dans le film very bad trip, on voit à un moment un personnage totalement nu du côté pile et du côté face. Et bien dans le cinéma lorsqu'on a découvert le côté face il y a eu un chuchottement général qui à mon avis ne relayé qu'une chose, la taille du tout petit oiseau de l'acteur :lol:

Maître d'Armes
Hors ligne
Flammeche a écrit :

Je voudrais juste ajouter que les hommes ont plus à perdre à montrer l'intégralité de leur nudité que les femmes. :P
Pour exemple, dans le film very bad trip, on voit à un moment un personnage totalement nu du côté pile et du côté face. Et bien dans le cinéma lorsqu'on a découvert le côté face il y a eu un chuchottement général qui à mon avis ne relayé qu'une chose, la taille du tout petit oiseau de l'acteur :lol:

Une petite citation :

" Me montrer nu de dos ne me pose pas de problème. Mais de face, c'est autre chose, je ne voudrais pas perdre tous mes fans... "

                              Jean-Claude Van Damme

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

T|fuk a écrit :

Donc en gros, quand on voit un pubis de femme, on ne voit pas d'organes génitaux, c'est donc moins "choquant" qu'un pubis d'homme qui expose (plus ou moins) fièrement tout le matos... Ou alors c'est plus simplement une question d'habitude...

Ben dans le même temps, beaucoup de femmes ( arrêtez moi si je me trompe^^ ) s'accordent à dire que de voir un popol turgescent qui pendouille ( baveusement ou pas c'est selon^^ ) n'est pas franchement un "modèle" de beauté non plus^^
De toutes celles que je connais ( de femmes hein... pas de popols^^ ), la plupart disent qu'elles trouvent ça moche ( ce qui n'est pas foncièrement faux^^ ) et que d'y voir à la télé les font plus lever les yeux au ciel qu'autre chose...
Tout ça pour dire que je pense qu'elles ne voient pas le corps humain comme nous les hommes venant de Vénus ( Il est con ce bouquin hein^^? ) avec nos yeux lubriques^^

Réaction à chaud de ma compagne sur le sujet :
" Y a bien que les mecs pour se poser ce genre de questions :rolleyes:  :lol: "

Chevalier
Hors ligne

Je persiste à dire que cela tient au mode de traitement de la gente féminine dans notre société et en rien au fait que l'organe soit interne ou externe puisque l'on ne voit que très rarement des fesses d'hommes nues ! Sinon, pourquoi une belle paire de miches (comme la mienne, en toute modestie) ne serait-elle pas mise en avant ?

Je connais beaucoup de femmes qui apprécient un petit cul masculin bien moulé, pas trop poilu et qui rêveraient d'en voir plus souvent dans leurs films ou dans les pubs...

Sérieusement, qui peut encore croire que la nudité féminine à un rapport quelconque avec autre chose que la consommation ou la façon qu'à le genre masculin de percevoir la femme ?

Il faut aussi s'interroger sur ce qu'est montrer la nudité d'un être, ce que cela peut engendrer. N'avez-vous pas remarqué qu'on ne montre pas n'importe quelle femme nue ? Il y a là une question éminemment esthétique, propre à notre société et à son modèle féminin (ou masculin). La femme doit être mince, épilée (des jambes et des aisselles je précise), l'homme se doit de n'avoir aucun poil sur le torse ou les fesse et se doit d'être musculeux (ou alors comme Beigbeder mais là je comprends pas ce qu'on lui trouve à ce cancre). Bref, on ne montre pas n'importe qui ! On montre un modèle...cela pose la question de l'acceptation du corps dans sa normalité : existe-t-il un corps normal ? Qu'est-ce que la normalité ?
Ensuite, lorsque l'on montre un corps nu, qu'est-ce que l'on renvoie comme message ? Sans parler d'une scène érotique dans un film, où la nudité trouve là, naturellement, sa place. Dans une publicité par exemple ? Lorsque l'on veut vanter un produit...on acoquine la nudité au désir et par la même occasion, on tente d'inciter le spectateur à désirer ce produit. Pour une femme : utilisez tel gel douche intime et vous serez parfaite, pour un homme : vas-y mon gros, gonfle, allez, encore, encore...mais oui t'es irrésistible ! Achète-moi et tu auras toutes les pépés que tu veux !

Ok j'exagère un peu mais franchement, faut pas se leurrer, la nudité n'est surement pas qu'une question d'anatomie dans notre société, d'ailleurs, on peut différencier trois nudité : la nudité social, la nudité de l'intime et la nudité sexuelle. La première est celle que nous pratiquons tous, à la plage par exemple, dans nos façons de nous vêtir, on ne parle pas ici de nudité totale. La nudité intime, là, on est dans le nu total ou partiel mais non suggéré, elle n'est pas interdite en France dans les médias, on peut donc aisément montrer un homme nu de face s'il n'est pas en turgescence ! :D En gros, il s'agit de la nudité maximale acceptée socialement en dehors des relations sexuelles. La nudité sexuelle, elle, revêt un caractère privé et ne se montre qu'au travers de la pornographie ou de la sphère de la relation privée.

Tout ça pour dire que l'on peut finalement tout montrer mais pas n'importe quand et n'importe ou. Donc, je redis une fois encore, qu'à mon sens, la nudité dans l'image, enfin, la différence de traitement qui existe entre le corps masculin et féminin, n'a pas grand chose à voir avec l'anatomie, mais plus avec nos principes, nos valeurs, nos idéologies...etc.

Semi-Croustillant
Hors ligne

Tout ce vous dites est intéressant et assez juste.

Pour moi, les femmes sont dix fois plus utilisées dans le nu, plutôt que les hommes, tout simplement parce qu'elles sont magnifiques! La femme est naturellement "plus belle" qu'un homme. Pas de poils partout, des formes joliment sculptées, et des atouts que les hommes n'ont pas... Etc. Et puis effectivement, le public masculin est plus "apte" à apprécier la nudité féminine. C'est vrai que la majorités des filles vont aimer plus l'érotique que le pornographique, mais même dans des films où un homme apparait nu, y a toujours le petit : "ah lui il est pas super niveau... Ah il n'est pas bien bâti... Il n'a pas si, il n'a pas ça..." alors que les hommes vont vite se satisfaire d'un soutien-gorge sauvagement arraché. Donc je pense que c'est une affaire de sensualité et de mise en scène que recherchent les femmes. Contrairement aux hommes qui préfèrent la brutalité vivace d'une scène expéditive et efficace. Je plaisante.

Et puis moi je dis heureusement qu'on valorise le corps de la femme plutôt que celui de l'homme parce hein, non merci!

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Je suis pas une nonne mais personnellement j'en peux vraiment plus de voir des seins partout, sans justification. Combien de fois ça arrive qu'on regarde un film, une série, et dans une scène on ne peut plus banale, surement pas sexuelle, hop une nana seins nus qui débarque et passe dire bonjour. C'est ça qui me gonfle le plus, la nudité injustifiée, vraiment tu ressens le "tiens, on va faire passer une nana à poil là, et surtout on la met dans la bande-annonce hein ça attirera un peu de monde".
Ça me rappelle la série pourrie de cet été avec Claire Keim, je sais plus le nom, dans les bande-annonce, du moins les premières, à part les nichons de Claire Keim y'avait pas grand chose.

Mais je n'attends pas de voir des mecs tout nus partout non plus hein. J'ai rien contre la nudité, quand il y a une scène d'amour dans un film par exemple, rien d'anormal, ce qui m'énerve profondément c'est la nudité aguicheuse et commerciale, je m'emballe peut-être un peu, tant pis, mais je trouve ça avilissant pour la femme, et je trouve ça ridicule et pitoyable qu'elles se prêtent à ce jeu erotico-commercial-attrape-nigaud.
C'est dégradant, et c'est une très bonne illustration de la femme-objet.

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Bender a écrit :

Tout ça pour dire que l'on peut finalement tout montrer mais pas n'importe quand et n'importe ou.

Cette règle est malheureusement désuette pour certaines choses et je vais m'expliquer en rebondissant sur ce qu'a posté Veyri

Veyri a écrit :

Je suis pas une nonne mais personnellement j'en peux vraiment plus de voir des seins partout, sans justification. Combien de fois ça arrive qu'on regarde un film, une série, et dans une scène on ne peut plus banale, surement pas sexuelle, hop une nana seins nus qui débarque et passe dire bonjour. C'est ça qui me gonfle le plus, la nudité injustifiée, vraiment tu ressens le "tiens, on va faire passer une nana à poil là, et surtout on la met dans la bande-annonce hein ça attirera un peu de monde".
Ça me rappelle la série pourrie de cet été avec Claire Keim, je sais plus le nom, dans les bande-annonce, du moins les premières, à part les nichons de Claire Keim y'avait pas grand chose.

Mais je n'attends pas de voir des mecs tout nus partout non plus hein. J'ai rien contre la nudité, quand il y a une scène d'amour dans un film par exemple, rien d'anormal, ce qui m'énerve profondément c'est la nudité aguicheuse et commerciale, je m'emballe peut-être un peu, tant pis, mais je trouve ça avilissant pour la femme, et je trouve ça ridicule et pitoyable qu'elles se prêtent à ce jeu erotico-commercial-attrape-nigaud.
C'est dégradant, et c'est une très bonne illustration de la femme-objet.

Le problème va bien plus loin que cela Veyri ( au passage, je suis totalement d'accord avec toi ).
Notre société banalise complètement cela sans même s'en rendre compte ou alors par indifférence totale.
Un exemple qui me frappe depuis plusieurs années maintenant et encore plus depuis que je suis papa.
Quand j'étais petit, je n'ai pas de souvenirs par exemple que dans les bureaux de tabacs, les magazines pornos étaient en étalage comme cela, à la vue de tous.
Depuis quelques années, les couvertures des revues de ce genre sont carrément affichées sur les devantures et mêmes sur les trottoirs... :rolleyes:
Que dois-je penser lorsque je vais chercher mes cigarettes avec mon petiot et que s'étale devant moi en gros le dernier numéro de Chowbix avec une nana à poil et des titres comme 1h40 de f*st-f*ck*ng en vidéo ou elle avale tout pour votre plaisir ( Et là j'adoucis les titres en plus hein ) ???
Quand j'observe la réaction des gens, la plupart passent devant avec indifférence, quelqu'uns s'arrêtent pour regarder sans aucunes gênes quelconques...
Ces deux attitudes là montrent bien que la nudité étalée sans vergogne est totalement rentrée dans les moeurs...

Je suis loin d'être un sain(t)^^ et un moine, des films pornos, j'en ai aussi regardé et je sais bien que même nos chers parents et grand-parents avaient des pratiques sexuelles olé olé^^. Mais cela les regardait eux dans l'intimité et il n'y avait pas autant d'étalage.
Les quelques sex-shops par ci par là allaient très bien pour ça à l'époque.

Et je vais dévier un peu du sujet et donnant encore un autre exemple. Il y a une rue vers chez moi qui fait environ 3 kms de longs pour aller jusqu'à la frontière Suisse. Et bien il n'y a pas moins de 6 sex-shops rien que le long de cette rue là. C'est donc bien qu'il y a une demande à ça, faut pas se voiler la face c'est sûr....
Mais le problème est que nos chérubins vont se baser sur quoi dans l'avenir pour construire leur sexualité ??? Sur des films pornos de plus en plus accessibles ? Sur des couverures de magazine avec la femme-objet de moins en moins cachées ? 
Ben moi je dis merde, elle va être belle leur vision de l'amour et des relations sexuelles tiens :/  :rolleyes:
Que nos enfants découvrent en grandissant diverses pratiques ok, ça fait parti de leurs constructions, de leurs développements et libre à eux après d'avoir la sexualité qu'ils veulent.
Mais là, dès le plus jeune âge on les modèle à avoir une vision faussée et unique de la nudité, de la femme et de la sexualité. Pour eux maintenant, la plupart croient que faire l'amour, ce n'est QUE à la manière d'un film de boules...
C'est un peu à double-vitesse quand même non ?
D'un côté on s'offusque ( à juste titre ) que la parité homme-femme n'est pas réelle et que la vision de la femme qu'a l'homme n'est que celle d'un objet sexuel...Mais de l'autre côté, les moyens pour en arriver (ou confirmer ) dans l'esprit des nases que la femme n'est qu'objet explosent ! Multiplication des sites pornos avec une soi-disante protection pour pas que les gosses aillent dessus merci mon cul mais inexistante et hypocrite, revues X mises sous les yeux de tous etc etc etc...Deux poids deux mesures....
Y a pas comme une couille dans le potage là ?
Ça "choque" personne ? ( Je mets les guillemets pour préciser que la question n'est pas méchante^^)

Moi en tout cas, sans être alarmiste, ça fait peur pour nos gosses :/
Et nous, en tant que parents, ben nous allons avoir de plus en plus de mal à leur expliquer sans passer pour des vieux cons^^ que la sexualité n'est pas que comme dans un film porno. Ça peut^^, mais il n'y a pas que ça...

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Il y a un truc qu il faut aussi préciser. En France, depuis longtemps le sexe est un tabout, c'est dans notre culture, aujourd'hui les choses évoluent. Les parents commencent a en parler a leur enfant (pour certain), mais on voit bien encore que cela dérange. Donc on confie ça a l'éducation national, qui bloqué par ce que j'appellerais "un devoir de moralité et de neutralité" n'explique en fait rien du tout.

Il y a un tres bon sketch des inconnus a ce sujet, c'est les pub pour preservatif a travers le monde.

Donc forcement on ne se retrouve pas toujours dans la nudité proposé par des réalisateur étrangé. ( je passe bien sur la periode des années 70 ou on en a eu a tout va aussi et on voit que ca gène quand même)

Chevalier
Hors ligne

Je rebondis sur tes propos Abbadon, aujourd'hui nous vivons dans une sorte de manipulation de la sexualité par l'abondance d'offre commerciales : clips musicaux montrant des femmes en nombres autour d'un ou deux gars, exhibées comme des trophés et symbolisant une virilité exacerbée. Des films porno de plus en plus ciblés sur des pratiques spécifiques : y en pour tous les goûts, chacun y trouve sa préférence, voir l'épisode de South Park Y a plus Internet , on y voit un personnage qui cherche des pratiques délirantes. Bon, c'est pas le message de l'épisode que je veux mettre en avant, c'est que les pratiques porno existent réellement ! Je vous encourage à regarder cet épisode juste pour entendre ce dont il s'agit...c'est vraiment du délire.
Même pour ce qui concerne les tabacs, c'est une mise en avant promotionnelle d'un truc qui fait vendre. Le sexe est un marché, mais pas pour tout le monde, un marché pour les hommes dans lequel la femme n'est que l'objet sexuel de celui-ci. Là réside le problème, comment peut-on se construire une sexualité intime lorsque l'on a pour seul modèle la sexualité pornographique ? Comment concevoir que l'on ne peut pas appliquer dans la réalité ce que l'on voit dans ses films ? Je suis père d'une petite fille de 15 jours, j'en suis pas encore là, mais j'imagine mal lui expliquer tout ça un jour, enfin, ça me parait pas simple.

Alors, avec l'image de la femme dans notre société et le traitement de la sexualité qui existe aujourd'hui, comment les femmes et les hommes de demain pourront concilier leurs sexualité ? Avouons que les relations montrées dans les pornos n'ont rien de communes avec nos pratiques intimes. De plus, le culte de la performance lui, est tout aussi destructeur. Les scènes sont tournées la plupart du temps en plusieurs fois, on voudrait faire croire qu'un gars peut faire ça toute un nuit régulièrement sans souffrir de la moindre hésitation...bel exemple pour nos fils qui eux, se rendront vite compte qu'ils ne sont pas à la hauteur d'un Rocco !

Bref, tout ça pour dire que ce qui est inquiétant, c'est que nous n'avons pas de prise sur tout ça, même en voulant faire changer les mentalités de nos rejetons, nous n'empêcherons pas la sexualité et la nudité de continuer à être des objets promotionnels générant du chiffre d'affaire.

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Abbadon, oui le problème va plus loin que ça, je n'évoquait que la partie télévisuelle qui était une des questions de base de topic. J'ai voulu rebondir là-dessus parce que j'ai remarqué que peu de gens, du moins avec qui j'en ai vaguement discuté, font attention à ces choses-là, ce n'est pas un reproche envers eux juste une remarque que je me suis faite.

Je suis d'accord avec ce que tu dis, c'est vrai que les magazines pornos dans les tabacs ne devraient pas être étalé aux yeux de tous de la sorte, je n'ai pas de vision parentale de la chose, mais je peux m'imaginer avec mon petit frère me promener dans la rue et passer devant ça, je serai gênée, et s'il me faisait une remarque, je ne saurai pas vraiment quoi lui dire.
A ce point là ce n'est presque plus de la sexualité, pour moi, mais cela touche plus au domaine de l'exhibitionnisme et de la vulgarité.

Bender, les clips dont tu parles sont pour moi réellement énervant en effet, des femmes vulgaires à souhait et dénudées rampant au pieds d'un mec qui les regarde de haut, ou bien même quand ce sont des chanteuses, elles se mettent elles même dans des tenues et des positions aguicheuses. A croire qu'on peut plus rien espérer de personne ?

Je m'inquiète aussi un peu pour la sexualité de la génération à venir, d'un coté les garçons, habitués à voir la femme accepter toutes pratiques plus ou moins de soumission sans jamais rechigner dans les pornos, à la télé, dans les magazines, et de l'autre coté les filles, qui généralement quoi qu'on en dise ne sont pas très au fait du monde porno mais ont tendance à être élevées en mode "prince charmant" (quoique ça a tendance à évoluer), et bah il va y avoir un sacré décalage entre ces deux là!
Enfin, tout cela est beaucoup plus varié et compliqué, j'essaye de faire en gros.

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

euh pour le décalage, je peux t'assurer qu a 19 ans, je connais autant de filles "intéressées par le porno" ou pratiquant la "soumission" que leur équivalent masculins, pourtant plus jeunes elles ont étées élevées en mode prince charmant. J'en connais d'autant plus que j'ai suivi une scolarité dans le public jusqu au college, puis en privé catholique au lycée. Maintenant que tout le monde est devenu grand, je t'assure que le décalage n'est pas si important.

Chef de Clan
Hors ligne

D'accord avec Cort.
Aujourdhui les nanas de 16 ans elles ont pas froid aux yeux, moi qui en ai 25 ans je vois une ENORME difference par exemple avec les classes de 2nde aujourd'hui et quand moi j'y etais il y a a peine 10 ans.
Avec internet, l'acces au porno est beaucoup plus facile. J'ai l'impression que les gamines en ce moment tentent de se la jouer adulte en adoptant certains codes les faisant passer pour des objets sexuels, ce sont des codes tellement repandus...
D'ailleurs ce qui m'enerve c'est les pubs ou on utilise la femme pour vendre tout et n'importe quoi.
C'est tout a fait bien caricaturé dans la pub Neuf ou le gars disait qu'il suffisait de montrer une blonde sur la plage pour vendre le produit, meme si ça a carrement rien a voir! :lol:

Chef de Clan
Hors ligne

Comme souvent je rejoins aussi Abby. Je trouve un tantinet décalé le fait d'aller acheter avec mon fiston adoré le dernier magazine des Gormitis ou le dernier Toboggan dans un bureau tabac qui ressemble de plus en plus à un truc qui ferait pas tâche en plein Pigalle. Alors faut dire que si y a de l'offre, c'est qu'il y a de la demande. Mais il est où le temps béni ou on planquait notre Newlook sous le bras ? Maintenant, tout est étalé, on parle d'éjac faciale comme le dernier truc à essayer et les pubis sont comme de belles journées de printemps : y a pas un poil devant (de vent)... Oui il faudra expliquer à nos enfants que la sodomie c'est pas automatique et que ça demande préparation. Et franchement, l'image dégradante de la femme est de plus en plus propagée par les femmes elles mêmes, et là, j'ai beau chercher, je pige pas : soit on voit des filles qui se fringuent d'une manière totalement informe, soit on voit des pouff avec des talons qu'elles savent pas marcher avec (il faut une certaine classe sinon ça fait cruche direct) ou des ersatz de Clara Morgane, les kilos adolescents en plus, bien entendu. Franchement, je me disais que si j'avais été un ado à cette époque, j'aurais bien eu du mal à flasher sur une meuf dites donc...

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB