Bienvenue sur OnEnAGros!, le forum qui compte la demi-passe !

Lisez la charte du forum avant de commencer à participer. Si vous êtes nouveau, une présentation est toujours appréciée afin de mieux se connaître !


Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Bah "Faire le pet" j'ai toujours entendu dire ça moi... En revanche j'ai pas du tout remarquer pour le "blot", faut je réécoute aussi alors. :)

En tout cas, ce livre VI divise, et c'est dommage. N'empêche, c'est quand même extra de retrouver Kaamelott, même dans la déception...
Parce que... Mince. Quand on est fan on laisse pas beaucoup de place pour la déception quoi... ça fait mal. :/

Chevalier
Hors ligne

Définition du mot :
blot

Nom masculin singulier
argotiquement ensemble d'objets, affaire, chose quelconque

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Petite remarque concernant l'ambiance sonore du livre VI : Les musiques utilisées pour la villa Aconia et Rome (ghetto surtout) me font ENORMEMENT penser aux musiques d'ambiance de Final Fantasy VII et VIII. J 'avais remarqué ça dès le premier épisode, mais j'en avais jamais parlé -_-' lol. Après, sont-ce là les sources d'inspiration d'A.A.? Je ne me risquerais pas à l'affirmer XD

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Bien vu, ToMtOm yhe Grey! Moi aussi, je me disais la même chose, mais j'avais peur de passer pour un gros faisan de geek! :lol: Mais venant d'un geek comme AA, ça m'étonnerait pas! ^^

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

sur la promesse d'arthur à aconia, je me plante où arthur n'a pas tenu sa promesse puisqu'il a consommeé son mariage avec mevanwi ?? Sinon j'ai bien apprécié le premier épisode du livre VI, malheureusement quelques longueures ensuite mais je pense ( j'éspère !!! ) que nous en comprendrons les raisons dans les prochains épisodes.

Le livre V m'a vraiment convaincu, j'y ai trouvé un bon équilibre entre humour, drame, dynamique.

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Tout à fait d'accord sur le bon équilibre du livre 5. Et je trouve que pour le livre 6 c'est pareil.
Je trouve la scène du mariage d'arthur et d'aconia excellente.

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Je ne sais pas si je suis hors sujet ou pas dans ce topic-en tous les cas je m'écarte de la problématique "serment fait à Aconia", mais outre que j'ai adoré, même s'il me semble que manquent quelques transitions narratives ou scéniques, j'ai vraiment savouré ce qui m'a semblé être un coup de patte à quelqu'un que tout le monde connaît bien: c'est quand arrive sur le tapis la question du mérite (en l'occurrence dans l'épisode, celui dê mériter d'être promu dux belli) Et la dénonciation du manque de mérite d'être à la place qu'ils occupent pour ceux-là mêmes qui exigent ce fameux mérite pour les autres. Moi ça m'a tout de suite fait penser à  certains discours actuels de nos politiques!! Et confortée dans l'idée que empereur, roi, prince ou président, le mérite n'est pas la première de leur vertu!!! L'Histoire, comme la Terre tourne, mais toujours dans le même sens. Seuls changent les costumes....et encore!!!

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Otty006 a écrit :

sur la promesse d'arthur à aconia, je me plante où arthur n'a pas tenu sa promesse puisqu'il a consommeé son mariage avec mevanwi ?? Sinon j'ai bien apprécié le premier épisode du livre VI, malheureusement quelques longueures ensuite mais je pense ( j'éspère !!! ) que nous en comprendrons les raisons dans les prochains épisodes.

Le livre V m'a vraiment convaincu, j'y ai trouvé un bon équilibre entre humour, drame, dynamique.

oui tu as tout as fait raison puisqu'il y a eu l'échange d'épouse dans le livre IV et il me semble que le prêtre y était sa doit être l'équivalent d'un mariage ou en tout cas c'est devenu sa femme  donc interdiction de consommer et je me souviens de l'episode ou la dame du lac arrive pour l'empecher de faire une connerie et qu'il lui c'est trop tard heu nananananere bon sa ok il lui dit pas ;)

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

L'échange d'épouse entre arthur et karadoc, n'a pas vraiment de valeur, car guenièvre n'était pas présente lors de cette cérémonie.
Peut-ont considérer alors qu'il y eu mariage entre arthur et mevanwi, puisque officielement il manquait une épouse ?

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

aahhhh c'est pas faux tous sa seulement il a quand même assez de valeur pour que dans le livre V Mevanwi puissent bruler sa révocation et redevenir Reine or si l'acte n'a aucune valeur sa révocation n'ont plus se qui n'est pas le cas puisque Mevanwi (re)devient reine
la je pense que sa va se jouer au mot prés !!!

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Ouais ,c'est pas faux !!!!!!!

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Mais Aconia parle du mariage d'Arthur avec Guenièvre. Elle a pas anticipé qu'il ferait un changement d'épouse, la grosse nunuche. Nan mais à c't'époque la les femmes comme elle savaient pas formuler une demande de promesse et puis c'est tout, on va pas chercher quatorze heures à midi.

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Alors je n'ais pas tout lus mais je vois qu'il y a débats!
Tout d"abord l'histoire d'amour et le serment avec Aconia c'est tiré par les cheveux plus d'une fois Arthur fait comprendre qu'il ne peut toucher Gueuniévre parce qu'elle est moche!
Ensuite l'histoire de la bague avc César c'est du génie et on sait maintenant pourquoi Arthur ne peut la donner a Azénore et on sait d'ou elle sort lors de la libération de Gueuniévre!
Enfin César est génial pour tout il prend une place capital dans le reigne d'Artur par la suite!


"si kadoc il surveille bien il aura droit des petits bout de fromage"

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Des défauts on peu en trouvé beaucoup lorsque l’ont fait des flashes back

--------------------------- fusion double-post Eilonwy --------------------------

Maintenant je comprends comment Bohort a fait pour devenir chevalier

Mis à part ça pourriez-vous me dire comment je peu avoir le nom de toutes les vedettes connue qui on traverser Kaamelott depuis le début ?
Merci d’avance

Chevalier
Hors ligne

Euuuh Wikipédia ...

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Genial merci boucot

Chevalier Feuletonniste
Hors ligne

Une idée qui vient de me venir cette nuit. (Insultez-moi si on en a déjà parlé...)

Un de mes trois fous rires "historiques", c'est en regardant l'épisode où le maître d'arme refuse de croire qu'Arthur a procédé à l'échange d'épouses. Avec le père Blaise et peut-être Bohort, je ne sais plus, ils vont déranger le roi dans sa chambre :
- Bonne nuit Sire ! (Puis le maître d'arme passe la tête pour voir avec qui il dort cette nuit :) Ainsi qu'à votre dame !

Et ils retentent le coup plusieurs fois ! Ça m'avait donné un fou rire douloureux la première fois que je l'ai vu.

À la fin de l'épisode n°6, le maître d'arme assiste au mariage d'Arturus et d'Aconia.

C'est incohérent ! Pas le fait qu'Arthur ait épousé Aconia avant Guenièvre : il a "déjà" fait le coup avec Mevanwi, on sait qu'il est capable de tout pour épouser celle qu'il aime plutôt que celle qu'on lui impose. Non, ce qui est incohérent, c'est que le maître d'arme a vu le mariage d'Arturus et Aconia, alors pourquoi, dans le Livre IV, alors qu'Arthur est marié à présent à Guenièvre, donc qu'il sait qu'Arthur est capable de se marier deux fois à sa convenance, pourquoi refuse-t-il de croire Arthur capable d'avoir procédé à l'échange des épouses ?

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Agloval a écrit :

Non, ce qui est incohérent, c'est que le maître d'arme a vu le mariage d'Arturus et Aconia, alors pourquoi, dans le Livre IV, alors qu'Arthur est marié à présent à Guenièvre, donc qu'il sait qu'Arthur est capable de se marier deux fois à sa convenance, pourquoi refuse-t-il de croire Arthur capable d'avoir procédé à l'échange des épouses ?

Si je me souviens bien, c'est plutôt le fait qu'Arthur ait convoité la femme d'un chevalier sans tuer son époux, et donc le fait qu'il ait violé une loi du royaume, qui suscite l'incrédulité du maître d'armes...

Chevalière Nebulis Causa
Hors ligne

Je m’étais fait la même réflexion. En fait c’est très simple :
Le mariage d’Arthur est Aconia est le premier et qu’il a sans doute été annulé par la suite, dèjà qu’il n’est pas valide à la base étant donné qu’Aconia est déjà marié (mais ça les témoins ne le savent pas).
Ce que le Maître d’Arme ne crois pas c’est l’échange d’épouse qui n’est pas un mariage à proprement parlé mais un acte découlant des lois d’un pays qui n’est pas le sien. Si le Père Blaise lui avait appris qu’Arthur et Caradoc avait répudié leurs épouses et qu’Arthur avait épousé Mewanui aurait-il été moins incrédule.

Moi ce que je trouve étrange dans l’histoire du mariage d’Arthur et Aconia c’est la facilité avec laquelle les émissaire de Léodagan semblent accepter l’idée de ce mariage alors qu’ils étaient venu pour lui proposer un autre mariage. Idée qui ne semble pas les avoir quitté car Arthur envisage malgré tout cette union, quelques heures à peine après avoir pris Aconia pour épouse.

Je continue a penser que cette partie est du grand n’importe quoi. Si Alexandre Astier voulait lier Arthur à une autre femme pour expliquer le fait qu’il ne touche pas à la reine, il eu mieux valu que ce soit une autre femme, non engagée.

Les légionnaires romain et par extension la milice urbaine ne pouvait pas se marier pendant les années où ils servaient l’empire, sauf dérogation exceptionnelle. Au IIIème siècle un prêtre mariait les soldats ne fesant pas cas de cette interdiction et ces unions étaient sercrète (le fameux Saint Valentin). J’aurais justement bien vu un Arthur épouser une jeune femme de la plèbe (Julia par exemple et j’ai cru en visionnant les première minutes du premier épisode qu’il c’était effectivement marié à cause du voile) et devoir renoncer à elle pour accomplir sa destinée.
Sans doute l’idée d’un Arthur trop ambicieux, prêt à rendre malheureux la femme de sa vie était-elle trop gênante et que l’union, non valide, avec une femme déjà engagé auprès d’un autre homme était-elle plus « correct », l’image d’Arthur le juste n’en sortant pas ternie.

Concernant le serment, en effet dans le livre V lorsque Guenièvre tente pour une énième fois de flechir Arthur sur la consommation de leur union, la manière dont il lui dit que ce n’est pas possible « c’est comme ça » peut laisser sous entendre qu’il y a une raison autre que purement mécanique à cette situation, mais il est vrai que cette impression arrive tellement tard dans le déroulement de l’histoire qu’elle se noie dans ce que nous savons de ces sentiments pour elle.

Ensuite pourquoi ce serment ne s’applique pas à Mewanui ? Simplement parce qu’Arthur l’a fait en prévision de son mariage avec Guenièvre et qu’il n’a pas promis qu’aucune des femmes qu’il pourrait avoir au cours de son règne n’aurait l’honneur d’être honoré. Ensuite Mewanui a été sa maitresse avant de devenir sa femme, il peut y voir une forme de dérogation.

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Je pense que cet échange d'épouse est assez complexe à comprendre et que chacun, finalement, doit se faire sa propre idée de cet évenement.
Pour ma part, je me pose la question suivante, à savoir quel est le rôle précis de méléagant dans le livre 5 ?
Il est au début avec lancelot afin de tuer le roi, puis il fait le guide pour arthur et lui fait retrouver des passages important de son enfance.
J'ai bien une petite idée, mais ce personnage reste assez mystérieux.
Si certains peuvent en dire un peu plus.

Chevalière Nebulis Causa
Hors ligne

Ici c'est pour discuter du livre VI il y a je crois un sujet consacré à Méléagant (et dans lequel pour l'instant tout spoiler sur le livre VI est interdit) qui se penche sur la nature et les contradictions de ce personnage.

Chevalier Feuletonniste
Hors ligne
Flammeche a écrit :

Moi ce que je trouve étrange dans l’histoire du mariage d’Arthur et Aconia c’est la facilité avec laquelle les émissaire de Léodagan semblent accepter l’idée de ce mariage alors qu’ils étaient venu pour lui proposer un autre mariage.

Ah oui, ça c'est vraiment incohérent ! Je ne sais pas pourquoi ça ne m'a pas trop frappé, peut-être parce que les émissaires en question sont arrivés de nulle part...

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

En même temps, un mariage sans valeur juridique, secret et fait dans un pays étranger, cela peut ne pas traumatiser les témoins plus que cela ni trop les écarter de leurs projets initiaux... On peut à la limite admettre qu'Arthur le leur explique avant la cérémonie (il y a encore une fois une ellipse jusqu'à la fin de la cérémonie et l'échange des anneaux)...

Chevalière Nebulis Causa
Hors ligne

Justement kuchulainn, même si on arrive à la fin de la cérémonie (et c'est pas plus mal) rien n'empêchait qu'il y ai une scène où il y aurait eu une discussion entre Arthur, les émissaire Bretons et pourquoi pas Manillus. Déjà qu'il manque une scène où on verrait Léodagan les envoyer à Rome pour justifier leur apparition brutale si celle-ci avait était là ça aurait atténué un peu cette incongruité.

Je trouve que dans ce livre, Alexandre Astier compte un peu trop sur la connaissance préalable de la série et passe à l'asse des scène qu'il n'aurait jamais "oublié" s'il s'était s'agit du premier livre tourné.

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Je pense qu'il y a eu des coupes sauvages dans le script pour tenir dans le format de 9 x 55 mn... AA a déjà parlé de ses difficultés à estimer la longueur des scènes. Il a voulu profiter des décors au maximum, d'où des plans jugés un peu lents pour les mettre en valeur mais aussi pour montrer le désespoir d'Arthur, mis en sommeil pendant quinze ans et se réveillant dans le livre V lors de son constat d'échec...

Je pense que nos difficultés de comprehension, voire certaines incohérences manifestes, viennent de dialogues qui ont été filmées avec une certaine idée que n'a pas pu rendre le montage faute de matériel... Il faut se méfier : quand AA dit qu'il a fait exactement ce qu'il a voulu, il dit aussi qu'il a eu moins de temps pour tourner en studio et qu'il a tourné vite (trop vite ?) pour compenser le coût des décors extérieurs.

En même temps, ces incohérences existent depuis le début de la série sauf que la chronologie n'était alors pas établie et surtout l'ensemble des épisodes était réparti sur x soirées au lieu d'être ramassés comme cela : cela nous ne choquait pas vraiment du coup... (voir la liste recensée sur wikipédia)

Le livre VI est vraiment pour les fans qui connaissent tout : c'est le principe des prequels. Malgré notre désir ardent d'espérer la saison ultime qui rallierait tout le monde à notre passion pour cette série, Astier semble s'être adressé aux fans. C'est du moins ce que j'espère. Sinon, c'est qu'il était vraiment crevé en tournant... :D

En même temps, comme le disait Emmanuel Mérieu, c'est le songe d'Arthur quand il est inconscient : d'où des bribes de souvenirs et des morceaux de l'histoire qu'il a pu imaginer à partir de ce qu'on lui a raconté (ce qui se passe dans le monde celte, les exploits pourraves des chevaliers de sa future cour...) La ressemblance entre Arthur dépressif et son souvenir de lui plus jeune viennent peut-être aussi de là...

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB