Bienvenue sur OnEnAGros!, le forum qui est passé à ça de la quéquette ! !

Lisez la charte du forum avant de commencer à participer. Si vous êtes nouveau, une présentation est toujours appréciée afin de mieux se connaître !


Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Chiara a écrit :

Pour revenir à l'idée de "hors-sujet", il serait effectivement utile de définir ce qu'est le sujet de ce Livre VI. Si c'est l'accession d'Arthur au trône de Bretagne, c'est traité. Si c'est l'éducation d'Arthur, c'est traité aussi, brièvement certes mais traité. Si c'est un bilan de la Bretagne avant Arthur, c'est traité. Si c'est une brève présentation des personnages principaux avant qu'ils ne deviennet membres de la cour de Kaamelott, c'est traité. Si c'est pourquoi et comment Arthur se retrouve roi, c'est traité. Si c'est montrer l'écart gigantesque entre les origines d'Arthur et son point de chute final, c'est traité. Pour Kaamelott (la forteresse), la rencontre avec les futurs chevaliers de la Table Ronde et le Graal, il va peut-être falloir attendre qu'Arthur mette un pied en Bretagne avant d'y songer.

Ben si le sujet c'est toujours la légende Arthurienne (Camelot, Guenièvre, le Graal, Perceval, Lancelot etc....) ça fait maigre pour l'instant, mais si maintenant le sujet c'est "comment Arthur est arrivé en bretagne" alors là, effectivement, on est en plein dedans. Six épisodes pour l'expliquer, c'est sur qu'on risque pas de passer à coter. Encore une fois, si AA souhaitait parler de ça plutôt que des thèmes plus classiques de la légende du roi Arthur, il a le droit, moi je trouve que c'est passer à coté de l'essentiel mais bon...

On devrait peut-être attendre avant de condamner l'intégralité du Livre et des histoires croisées qu'il narre.

Leodagan a dit : Action, reflexion ! :)

Nan mais c'est sur qu'on jugera sur pièce avec la diffusion des derniers épisodes, mais 3/4 de la série sans voir Arthur ariver en Bretagne, ça laisse peu de place pour parler des grands évènements de la légende Arthurienne (non traités dans les autres livres) et de ses personnages principaux.

Je dis pas que Arthur bombardé Dux Bellorum c'est pas un évènement important, m'enfin 3/4 de la saison pour ça... c'est chaud quand même :(

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Boucot a écrit :

Six épisodes (et sans doute un septième, pour faire le lien avec l'arrivée en Bretagne) pour raconter ça, c'est peut-être un peu excessif, non? Avoir attendu autre chose que ce qui nous a été montré, ce ne sont pas des pérégrinations intellectuelles (ou du pinaillage!), mais simplement l'envie de retrouver l'atmosphère d'une série que nous avons tous aimé.

Là, encore une fois, Astier avait clairement dit qu'il serait beaucoup plus question de l'action à Rome que de l'action en Bretagne. C'est pas pour rien que la saison est sous-titrée "Arturus Rex" et non pas "Arthur roi".</div></blockquote>Mais y-a-t-il vraiment de l'action, une intrigue? Je ne m'y retrouve pas trop. D'accord pour Rome, mais alors il aurait fallu être un plus dense dans le récit.

Bon je sens que je vais finir "Au bûcher!"...

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Marcus307 a écrit :

Qui pense que Tcheky Karyo va mettre une grosse tarte à son aide de camp ?

J'ai beau avoir vu les épisodes au Grand Rex et connaître parfaitement la réponse à cette question, dans la scène où l'aide de camp dit à Tchéky Karyo qu'il n'est qu'un gros naïf, je me suis dit, c'est pas possible, là, il va l'allumer !

Arcalypse a écrit :

Déjà, te sens pas aggressé parceque j'ai pas aimé cette saison (tout du moins de ce que j'en ai vu), ça ne te concerne pas, ça n'engage que moi et tu peux bien avoir adoré, je vais pas venir te dire que tu ne devrais pas.

Ensuite, je ne suis pas le porte parole des chouineurs, je donne mon avis, est d'accord qui veut, et il n'y a pas eu de concertation générale pour descendre en flêche cette saison, je n'ai pas non plus encore monté d'association anti-livre 6 donc relax.

Enfin Alexandre Astier il fait ce qu'il veut, il est grand, je dis ce que j'aurais aimé voir, les thèmes pour moi qui étaient important pour expliquer le pourquoi du comment, ils sont absents, ça n'aurait pas été grave si le reste était captivant, mais ce n'est pas le cas (toujours pour moi, j'insiste). Grand bien lui prenne de montrer ce qu'il veut, mais derrière jsuis pas non obligé d'aimer ou de me murer dans le silence si je n'ai pas apprecié.

En plus, c'est pas méchant ce que je dis, j'adore la série Kaamelott sauf pour l'instant cette saison, donc c'est sur là ça brasse un peu plus parceque c'est d'actualité, mais ça ne m'empêche pas d'apprecier le reste et de me poiler en me mattant les autres livres comme j'apprécie de regarder les épisodes 4,5 et 6 de Star Wars tout en trouvant la nouvelle trilogie indigeste.

Tu n'es pas le porte parole des chouineurs, mais c'est toi qui a sorti le terme "hors sujet" que je trouve particulièrement représentatif du problème que je soulève : l'attente des fans est telle, ils se font une idée tellement précise de ce qui devrait se passer, qu'ils s'en gâchent le plaisir à l'avance. Avec le flot d'information dont on est abreuvé aujourd'hui, les suites et encore plus les "préquelles" (je n'aime pas ce mot mais je n'en ai pas d'autre sous la main) sont des exercices impossibles. Quelle que soit la façon dont Lucas ou Astier fassent leur "préquelle", ils ne peuvent que décevoir la grande frange de fans dont tu es un des représentants, à moins, peut-être, de communiquer le minimum minimorum pour surprendre. Le type d'argumentation que tu développes peut être appliquée sans difficulté aux autres livres qui sont aussi bourrés d'incohérences, mais la nouveauté, la surprise et la découverte les ont étouffées. Le format aide aussi : tu plantes un sketch de 3 minutes, c'est pas bien grave, ça a peu de chance d'affecter les autres. Quand on passe à une histoire suivie, 3 minutes peuvent gâcher tout le reste. Même si j'ai bien compris qu'il y avait plus de 3 minutes que tu n'aimais pas, j'espère que tu vois ce que je veux dire.

Pour conclure, on est en pays libre, tant que je ne suis pas président du monde et que je n'ai pas fait incinérer tous ceux qui n'aiment pas le livre VI, tu peux continuer à expliquer comment le livre VI aurait dû être écrit et filmé :)

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Pour ma part, j'aime plutôt de discuter avec ceux qui m'expliquent des choses que je n'ai pas forcément saisies dans Kaamelott et réciproquément. C'est une oeuvre riche qui contient parfois à dessein des zones d'ombre.

Je n'ai plus envie de m'emplatrer avec tous ceux qui veulent me convaincre qu'Astier ne mérite pas la moyenne... Libre à eux de ne pas aimer... Même si je ne comprends pas trop pourquoi ils s'acharnent à le claironner en 10 ou 15 posts... que je ne vais plus forcément lire pour ma part...

Je suis sûr qu'en plus ils auraient des choses plus intéressantes à dire sur leurs livres préférés puisqu'ils n'ont pas accroché sur le VI...

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

A Sossa :

Faudrait quand même pas inverser mon argumentaire.

Si je trouve qu'il est passé à coté de l'essentiel, c'est bien parceque ce qu'il a montré ne m'a pas interessé et que du coup, me posant la question de "pourquoi ça ne m'a pas interessé", parmi les multiples raisons, il y avait aussi "l'absence de choses que je m'attendais à voir".

Jsuis pas fermé à tout, je commence pas à regarder la série avec une liste de tout ce que je veux voir et que je raye au fur et à mesure de la progression (A ce compte là dans le livre 1 j'aurai pu critiquer le fait que l'histoire ne commence pas au début, hors c'est mon livre préféré).

Moi j'ai rien contre le fait qu'on me parle de la jeunesse d'Arthur dans la milice urbaine, mais voilà, quand je regarde, j'ai l'impression qu'on brode du vide pendant six épisodes, alors qu'à coté de ça, y a des sujets majeurs de la légende Arthurienne qui sont mis de coté et qui seront vraisemblablement traité sommairement (puisqu'il reste que deux épisodes pour en parler).

Alors quand j'ajoute à ça, toutes les autres raisons qui font que j'aime pas trop (réalisation, drama raté etc...) ben ouais, c'est clair, ça fait chier et jsuis déçu, mais c'est pas seulement parceque la saison ne montre pas ce que je voulais.

Kuchulainn a écrit :

Je suis sûr qu'en plus ils auraient des choses plus intéressantes à dire sur leurs livres préférés puisqu'ils n'ont pas accroché sur le VI...

Ben pour le coup, l'actualité c'est le livre 6, et si je parle du livre 1 de façon dithyrambique, je vais me sentir un peu seul dans mon sujet je crois, mais peut être que c'est le but de la manoeuvre, petit vicieux :D

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Tout à fait d'accord, pour ma part je regarde kaamelott pour me fendre la gueule, parceque j'aime assez l'ambiance moyen ageuse, et tout le reste.
Je rejoint immédiatement Kuchulainn, en ce qui concerne la lecture des post.
Vive kaamelott, vive astier, et si on ramasse pas les cerises tant qu'elles sont sur l'arbre, ont feras tintin pour le clafoutis !!!!
C'est tout ce que j'ai à dire.

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

agloval a écrit :

arthur est clairement un grand roi

Mais non, pas du tout...

je suis nouveau sur le forum, donc je suis pas du tout à l'aise pour repérer les différents "intervenants", donc bon agloval, je vais un peu t'utiliser comme symbole des "refractaires" au livre vi, même si c'est pas forcément ce que tu penses, ça va me clarifier l'esprit ^^ (du coup j'ai zappé les 2 pages de discussion restantes XD)

Le livre v, auquel beaucoup de gens ici font référence comme l'apogée "qualitative" (bon la on est sur du terme qui veut rien dire) de kaamelott marque l'échec absolu d'absolument tout ce qu'a entrepris arthur, il a tout foiré et il renonce au pouvoir, "fort" de ce constat...

Le livre vi est capital parce qu'il explique cet échec: Arthur n'était qu'un pantin, un minable de l'urbaine, un bas de plafond, comme tous les autres, qui ne mérite pas sa place en la prenant, et va tenter de se révéler en devenant roi de bretagne. Comme ses idées sont bonnes, il va donner l'illusion de réussir sa mission. Les paroles de César : "on ne mérite son rang que bien après l'avoir obtenu" sont la "raison de vivre" d'arthur: l'espoir qu'un jour peut-être il méritera sa destinée et son rang. Par ses défauts (que j'ai pas le temps de lister, faut que je retourne bosser), en gros son manque de conviction ("c'est pas les idées qui vous manque, c'est la conviction de devoir les réaliser" c'est un élément capital du personnage): il cause son échec et perd cette "raison de vivre" (le terme est trop caricatural, mais bon vous voyez a peu près ce que je veux dire).

Bref, je vais couper court parce que je m'embourbe, Arthur n'est pas un grand roi, au départ c'est un "nul" comme tous les autres, mais sa destinée s'explique par sa capacité à profiter des évènements pour "grandir", il en est conscient, et c'est pour ça qu'il crée la table ronde, c'est pour donner aux autres la chance qu'il a eu de s'affirmer.

Ca fait de lui un grand roi sur le papier je suis parfaitement d'accord, mais dans les faits le constat d'échec est patent (cf.scène à la table ronde quand karadoc est roi: j'ai essayé, j'ai échoué).

Bref, pour finir sur une note un peu mesquine, je m'étonne de voir certains faire des pataquès sur des légères incohérences de narration, alors que vous semblez pas loin du contresens sur des éléments qui m'apparaissent absolument capitaux dans la compréhension du personnage d'arthur... Ce qui me permet au passage de saluer la remarquable continuité d'astier dans le portrait qu'il brosse d'arthur: ces thématiques du mérite, de l'échec etc... qui sont présentes d'un bout à l'autre de l'oeuvre et qui fait qu'au final arthur/arthurus est parfaitement fidèle à lui m^me.

P.S. ce dernier paragraphe était volontairement polémique dans sa formulation, n'allez surtout pas prendre ça pour une attaque personnelle, c'est juste que ça colle bien à l'ambiance kaamelott XD

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Maintenant, faut aller te présenter, the dude ! ;)
Mais oui c'est pertinent comme façon de voir les choses, même si je considère qu'en tant que Roi, Arthur est un bon (d'ailleurs quand il ne l'est plus, c'est là que c'est le plus la merde)

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

bah oui: le mou, le gentillet XD

Sinon, ayé les présentations sont faites ^^

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Excusez moi de balancer une idée comme sa , je sais pas tellement si c'est l'esprit du forum mais j'ai l'impression que le livre 6 explique la haine des chinois de Karadoc étant donné qu'il a été trahi dans le livre 6 par son coéquipier et dans le livre 5 il dit à l'auberge " Un chintoc roi de bretagne ! Sans déconner on peut pas laisser faire sa ! "

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Effectivement, c'est une bonne remarque, et après tout pourquoi pas ?
Ca lui a permis de ce découvrir une sorte de passion qu'est la gastronomie.
Le gras c'est la vie !!

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

ah oui y a un truc qui m'a tiqué c'est pour le comique ou  à Rome avant on disait pas AVE mais AWE ?  enfin j'pense que sa déjà dû être dit mais 28 pages c'est long .....

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Bon je vais pas relire les 150 pages que vous avez ecrites hein faut pas abuser ^^!

Mais ca m'empechera pas de donner mon avis tel Elias... parce qu'apres tout c'est pas parce qu'on est modo qu'on peut pas donner son avis :D !


Et ben moi je les ais A-DO-RE ces episodes 4-5-6 ... tout simplement.
Je me marre, je vois une histoire bref je m'eclate...

Alors j'adore:
- Cesar, Pierre Mondy absolument magnifique. Le coup du Rugus et son "j'veux une peche" ou "bon bah j'attaque la fille et j'touche le cul du clodo!" j'en avais les larmes aux yeux :lol:

- Bon evidemment le "Dans ton cul" de Publius et le fight entre senateurs sur le bureau!

- Seli et Leodagan: "bah c'est pareil pour vous alors, a force d'etre trop pres j'pige plus rien" et le "c'est contextuel vous voulez dire..."

- Cesar (quoi j'lai deja dit??") Votre tranquillite par ci, vot' tranquillite par la... pour etre tranquille... 24h/24h au plumard, a pioncer, a bouffer de la compote... ca ..c'est sur que j'enchaine pas les crises de nerf!

- le theme d'Aconia! Apparemment beaucoup le trouve "musique d'ascenseur"... moi j'aime le calme et la serenite qu'il retranscrit...

- Marthe Villalonga

- Cesar (ca saoule hein :D ??) A l'epoque quand je levais le doigt, y'avait 15 000 soldats qui gueulaient "Imperator" .. maintenant quand je leve le doigt c'est pour aller pisser...

- Herve de Rinel et le coup du Maitre du combat chinois :lol :lol: J'ai du arreter l'episode tellement je rigolais ^^

- La cour de Gaunes! Absolument fantastique! Et du coup le retour d'Urgan qui va avec (meme si les Hey! me rappelle Les Rodrigez Pere et Fils des p'tites annonces d'Elie)

- Francois Levantal au sauna (on rigole pas! Je suis prete a le demander en mariage la!!!) et quand il parle a Arturus apres sa nomition (sans vouloir te commander aurais-tu l'obligeance de bien vouloir te magner le cul!)

- La facon dont Aconia agit dans la relation avec Arthur... comme un chieuse de jouvencelle :lol: (voir ma signature^^) et apres qu'ils soient maries... Allez hop sur le bureau on va pas risquer que ca passe ... malgre les 6 ou 7 couches a enlever!

- La beaute de la scene ou Arturus lui dit qu'il ne la merite pas...

- Karadoc et son pote "ouaiiiiiiiiiiiiiiiiiis parce que dans nos tetes on est liiiiiiiiiiiiiibre !!!!!!!!!!!!!!!!"

- Quand Arturus suit le conseil de Cesar et agit en tant que tel en defendant Papinius. Il le fait a la Arthur... il devient Arthur...

- Drusilla: OH LE CON! LE CON, LE CON, LE CON! MAIS QU'IL EST CON!

J'aime pas:

- Le chef de la caserne qui passe son temps a gueuler.

- Les pb de plans de raccords... c'est rare que je les remarque mais la : Virginie Elfira de dos, hop la cape, Virginie de face, hop plus la cape -_-'

- Les oiseaux venimeux de Percival parce que j'ai du verifier les couleurs de mes piafs pour etre sure :lol: (ils mangent ni noisettes ni escalopes de veau en meme temps, c'etait un signe)

- La fait qu'on ne voit pas la relation Arturus-Aconia se developper du tout. C'est un peu troublant.

- Qu'on ne sache pas trop comment le Maitre d'Arme et le Pere Blaise se retrouvent la. Et surtout le fait qu'ils bronchent pas quand Arturus fait tomber leur plan a l'eau en se mariant avec Aconia! Ils lui disent "faut epouser la fille de Leodagan", deux secondes apres ils assistent a son mariage qui ruine un peu leur plan sans moufter!!

Chevalier
Hors ligne

Bah ils se retrouvent là parce que Merlin les a amené là j'imagine lol Tout le monde gueule là dessus, moi ça m'a pas trop fait tiquer. Moi je me dis que p'têtre que le Père Blaise et le Maître d'arme étaient dans le secret des dieux, qu'ils savaient que le fils de Pendragon allait finir par revenir (après tout le Maître d'arme avait connu Pendragon) et qu'Ygerne, probablement prévenue par Merlin du retour futur de son fils a envoyé les deux autres rigolos en émissaires.

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

D'ailleurs j'ai hate de voir la gueule d'Arthur la première qu'il va revoir sa mère ! :D

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Je pense pareil que Lexx mais connaissant la curiosité du maitre d’arme et qu’il ne veut jamais vérifier seul, il à donc du insisté pour que Père Blaise vienne avec lui pour voir le fils de Pandragon
Rappelez-vous la scène ou le maitre d’arme veut vérifier si Arthur avait réellement échangé de femme
Ils avaient tous les 2 ou 3 cogné à plusieurs reprises sur la porte de la chambre d’Arthur

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Faudrait que je revoie les épisodes, mais il me semble que Léodagan parle de marier sa fille à Arthur, et de dire qu'en gros il faudrait que ce soit lui qui propose.
Est-ce que ce serait pas lui qui aurait envoyé directement le père Blaise et le maître d'armes avec Merlin (qui a fini son tour de Bretagne) ?

... Nan, j'en sais rien.

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Lexx a écrit :

Bah ils se retrouvent là parce que Merlin les a amené là j'imagine lol Tout le monde gueule là dessus, moi ça m'a pas trop fait tiquer. Moi je me dis que p'têtre que le Père Blaise et le Maître d'arme étaient dans le secret des dieux

ioen a écrit :

Faudrait que je revoie les épisodes, mais il me semble que Léodagan parle de marier sa fille à Arthur, et de dire qu'en gros il faudrait que ce soit lui qui propose.
Est-ce que ce serait pas lui qui aurait envoyé directement le père Blaise et le maître d'armes avec Merlin (qui a fini son tour de Bretagne) ?

Un pretre chretien il viendrait directos de l'Ile de Bretagne???? O_O Deja que ca fait tiquer Drusilla grave quand Arthur dit qu'il a un pretre chretien sous la main... (Vous allez mentir au Dieu unique??!! Mais il est pire! :lol: )
Et puis la sauce chretienne n'a jamais eu l'air de prendre severe en Bretagne dans les livres d'avant!

Donc a la rigueur si le Pere Blaise doit venir de quelque part c'est de Rome.. apres est-ce qu'il a fait copain-copine en route avec les autres pitetre mais bon ils arrivent un peu comme un cheveu sur la soupe avec le Maitre d'Armes (j'adore comme il se fritte avec Manilius d'ailleurs! J'pensais a une chose hein en toute amitie, un gros pain dans vot' tete ca vous irait?)

Chevalier Feuletonniste
Hors ligne

Sujet ou hors-sujet ?

Arcalypse a écrit :

Deux épisodes pour arriver en bretagne, se faire rencontrer tous les personnages (Guenière et Arthur, Guenièvre et Lancelot, Arthur et Perceval etc...), retirer excalibur du rocher, féderer les clans, faire le mariage entre Gunièvre et Arthur, la construction de Camelot, le lancement de la quête du Graal...

Ce qui me fait peur, c'est qu'apparemment le Livre VI n'est pas là pour ça (comme je le croyais). J'ai peur que l'épisode 7 et presque tout le début du 8 se passent encore à Rome. J'imagine : dans les dernières minutes, on verra Arturus, devenu Arthur et habillé en breton, sortir Excalibur du rocher devant les chefs de clan (dont il n'a pas encore fait connaissance) et une foule en délire. « Et c'est ainsi que tout commença... » nous dira la voix off pendant que défilera le générique de fin. Ce sera à nous d'imaginer tout ce que tu viens de dire...

Sossa a écrit :

On dirait que c'est toi, Arcalypse, et tes potes chouineurs

Heu... "chouineur", c'est une insulte ? Si oui, je te remercie d'avance de bien vouloir corriger. Si non, je m'excuse pour ma susceptibilité (qui me joue souvent des tours...)

1) Je ne suis pas pote avec Arcalypse.

2) Je pense que c'est effectivement un problème d'attente. Je respecte le choix d'A. Astier mais j'exprime ma déception, parce que j'aurais aimé voir autre chose. Tant pis pour moi...

Boucot a écrit :

Depuis le début, AA a dit que ce livre VI raconterait comment un jeune milicien de l'urbaine (Arturus) va être catapulté représentant de Rome en Bretagne. Rien de plus.

Je ne savais pas (j'ai tout fait pour éviter d'être "spoilé"). Cela dit, ça n'enlève rien à la déception de rire beaucoup moins et d'être ému beaucoup moins que dans le Livre V.

Sossa a écrit :

peut-être, au lieu de vouloir voir le film que vous vous êtes fait dans la tête

Je ne m'étais fait aucun film dans ma tête. C'est juste qu'ayant vu les cinq premiers livres, je m'attendais à quelque chose qui soit du même tonneau, notamment, que le Livre V : une histoire palpitante, du rire, de l'émotion.

Sossa a écrit :

vous regarderez le film que vous avez sous le nez et vous le prendrez pour ce qu'il est.

Je n'aime pas trop ce que tu insinues ! (qu'on n'a pas été capable de regarder ce qu'on a vu). Pour ma part, j'ai sincèrement regardé le film que j'ai eu sous le nez. Samedi dernier, j'avais même un a priori positif.

Sossa a écrit :

j'en avais un peu gros de ne lire que des avis négatifs intellectualisant tout et n'importe quoi pour soutenir leurs propos

Pas sympa ! Où vois-tu de l'intellectualisation de n'importe quoi ? Est-ce intellectualiser de dire qu'on n'a pas ri, qu'on ne croit pas à l'histoire d'amour entre Aconia et Arturus et qu'on essaie de comprendre pourquoi ? Ça te gêne, les arguments ? Mince, c'est juste discuter, donner son avis. Donne le tien, dis pourquoi tu as cru en cette histoire d'amour (je lirai ça avec attention, pour comprendre un point de vue différent), mais ne dénigre pas ceux qui pensent différemment.

Arturus, grand homme

Chiara a écrit :

Ce que je retiens, ce sont les points communs entre eux: un "grand homme" serait donc un "opportuniste" (sans connotation négative) aidé par sa filiation (enfant légitime/illégitime/adopté de dictateur ou de roi) à qui des tiers offrent le pouvoir dans le but d'en user eux-mêmes et ce sans qu'aucun talent particulier n'ait été décelé chez ledit opportuniste

Argh, tu m'as mal compris !!!!! Je n'ai pas donné ces deux exemples pour définir un grand homme. J'ai juste donné deux exemples de personnages prestigieux qui, au départ, n'étaient pas grand chose : comme Arturus/Arthur ! Rien de plus. Mais bien sûr, il existe d'autres types de grands hommes. De Gaulle, par exemple, n'a rien à voir avec Arturus : dès le début il est destiné à une grande carrière militaire, etc.

Les "chouineurs" sont-ils des pinailleurs ?

BreizhKnight a écrit :

cette saison semble plaire à la majeure partie des gens qui apprécient Kaamelott, c'est peut être que ceux à qui ça ne plait pas sont plus difficiles et pinailleurs non ?

Je trouve ça plus que limite. Alors comme ça ceux qui n'ont pas aimé sont forcément des pinailleurs ? Je te remercie de bien vouloir rectifier.

Pour ma part, je ne reproche rien à ceux qui ont aimé ce que je n'ai pas apprécié, et je ne crois pas être le seul. Merci de pratiquer la tolérance dans l'autre sens.

Chiara a écrit :

cette avalanche de rationalisations négatives me trouble.

Je réfute le mot "rationalisation". Ne confonds-tu pas "rationaliser" avec "argumenter" ?

L'éducation d'Arturus

Chiara a écrit :

Si c'est l'éducation d'Arthur, c'est traité aussi, brièvement certes mais traité.

Je ne dirais pas "brièvement" mais "mal" :
- Sais-tu si Arturus était un bon élève ?
- Est-ce que ce sont les lectures de récits épiques (mythologiques, peut-être) qu'Aconia l'aurait fait étudier qui ont motivé sa façon de mener la quête du Graal ?
- Arturus était un bon stratège avant de rencontrer Aconia, mais est-ce avant ou pendant ses études qu'il a lu les ouvrages de stratégie de l'empereur ?
- Pourquoi avoir étudié beaucoup de théâtre ? Parce qu'Arturus aimait ça, ou parce qu'Aconia a voulu lui faire aimer ça ? Peut-être pour l'aider à  faire semblant d'être puissant (comme le conseillera plus tard - mais sans faire le lien avec son éducation - l'empereur) ?
- Etc.
--> Bref, on ne sait rien de rien à propos de son éducation, à part le "tout nu !" du début.

La présentation des personnages

Chiara a écrit :

Si c'est une brève présentation des personnages principaux avant qu'ils ne deviennet membres de la cour de Kaamelott, c'est traité.

Tu as vu les épisodes 7 et 8 ? Parce que la père Blaise, j'ai rien vu. Qui est-il ? Est-il en Bretagne pour convertir les Bretons païens ? Suit-il Merlin pour convertir Arthur et ainsi faire le coup de Clovis ? Et le cavalier Courage, qui est-il ? On sait qu'il n'est pas chevalier, mais pas pécore non plus. Un justicier en quête de notoriété ? Et la cour de Vannes (dont le prestige est connue même d'Ygerne), c'est quoi exactement ? Tiens, et Ygerne, elle fait quoi ? Attendons les épisodes qui restent, mais pour l'instant c'est pauvre.

Si c'est montrer l'écart gigantesque entre les origines d'Arthur et son point de chute final, c'est traité.

Mais la transition (son élévation) n'est pas bien traitée, je trouve (v. mes arguments plus haut).

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Sossa a écrit :

j'en avais un peu gros de ne lire que des avis négatifs intellectualisant tout et n'importe quoi pour soutenir leurs propos

J'avoue te rejoindre! Il y a beaucoup d'analyses ici qui m'echappent... comme si le Livre Vi etait decortique sous ses moindres aspects!
Apres je l'ai deja dit mais tant pis je vais me repeter quand meme, je suis un Peter Pan qui ne veut pas grandir et adore qu'on lui raconte des histoires... Est-ce pour ca que j'ai adore le premier episode quand beaucoup le descendait deja en flammes!
Moi contrairement a Agloval qui l'exprime juste au-dessus, je me suis grave poilee pour les episodes 4,5, et 6 par exemple! 1,2, et 3 etaient un peu plus en retrait mais alors ces trois suivants, ca se laissait boire comme du p'tit lait pour moi! J'ai du mal a comprendre par exemple les gens qui critiquent la real et les images ou je ne sais quoi parce que je n'y attache tellement pas d'importance... c'est tellement secondaire pour moi. Quand on parle de plans fixes ou pas je suis meme pas capable de voir a quoi ca correspond car je ne garde que l'histoire dans ma tete (en fait c'est chaud a expliquer ^^!)

Et a part 2-3 details dans l'intrigue qui m'ennuie j'aime beaucoup ce Livre! J'ai ultra-hate de voir le mariage et la rencontre Arthur/ Anna par exemple.

Agloval a écrit :

Si c'est l'éducation d'Arthur, c'est traité aussi, brièvement certes mais traité.

Je ne dirais pas "brièvement" mais "mal" :
- Sais-tu si Arturus était un bon élève ?
- Est-ce que ce sont les lectures de récits épiques (mythologiques, peut-être) qu'Aconia l'aurait fait étudier qui ont motivé sa façon de mener la quête du Graal ?</div></blockquote>Oui mais la au final ne trouverais-tu pas moyen sur le topic de "vos impressions" de dire:
"Aconia lui a enseigne tel recit alors il fait ca pour la quete du Graal"??
C'et pas une attaque hein c'est pour revenir sur le fait que tout est remis en question mais au final ca serait fait autrement... auriez-vous relleement aime ou trouve le moyen de critiquer quand meme :D  :D  :D ??!!

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Je pense qu'on aurait critiqué aussi, sûrement différemment. Mais on est pas un peu là pour ça ? ;)
Après tout, si tous les forumeurs s'alignent sur un "magistral, j'ai pleuré de bonheur" unanime... on se ferait chier par ici en ce moment :D !!!

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Mais non, chouineur, ce n'est pas une insulte, c'est pour dire que vous chouinez, ou pleurnichez, sur ce que vous auriez voulu et qui n'a pas été. Si j'avais voulu insulter, j'aurais puisé dans le registre du maître d'armes :)

Je maintiens qu'une bonne partie de la déception que nombre d'entre nous exprime vient d'attentes qu'ils avaient sur ce que devait raconter le livre VI, voire comment il devait le raconter, et je trouve ça dommage. Je ne nie pas qu'il puisse y avoir des choses que vous avez devant les yeux qui ne vous plaisent pas juste parce qu'elles sont mal foutues, et je ne dis pas que vous êtes absolument aveuglés tel Anakin étranglant Padmé. Moi aussi, je trouve qu'il y a des choses mal foutues, je l'ai écrit, mais pas plus ou pas moins que les autres livres. Nombre de ceux qui sont déçus par le livre VI ont l'air de tenir le livre V comme la perfection faite pellicule, mais je suis certain que si je prenais le temps de le décortiquer comme vous le faites, je pourrais le démonter tout pareil : incohérences avec ce qu'il s'est passé avant, facilités humoristiques, facilités de réalisation comme l'utilisation systématique du ralenti pour faire chic, etc. Pareil pour les autres livres.

Quand je parle d'intellectualisation, ou de juger sur ce que vous attendiez et pas sur ce que vous voyez, c'est pour dire que vous énoncez de belles théories tout à fait logiques, dont vos attentes sont issues, pour expliquer pourquoi ce que vous avez sous le nez est mal foutu (encore une fois, pas tout, si vous pensez que l'amour avec Aconia est mal foutu, évidemment, vous jugez sur ce que vous avez sous le nez...). Les fans ne peuvent s'empêcher d'échafauder toutes ces théories, d'où mon idée que les préquelles sont impossibles à réussir, ça fait partie du plaisir d'être fan, et en particulier de participer un forum comme celui-ci ! J'ai moi-même participé à ce genre de discussions. Certains, comme Eilonwy ou moi, arrivons à faire fi de nos théories personnelles devant le produit fini plus facilement que d'autres. C'est la vie. Ca doit être ça qu'on appelle être bon public. Bon, je suis bon public pour les gens que j'aime bien comme Astier. Encore une fois, je ne dis pas que tous les arguments avancés pour critiquer le livre VI sont sans fondement, mais je pense vraiment que si vous laissiez de côté vos attentes initiales, la balance du pour et du contre pencherait du côté du pour pour vous, les plutôt déçus.

A propos de l'amour Arthur / Aconia, j'ai regardé à nouveau les passages entre Arthur et Aconia avant que la Dame du Lac ne lâche qu'Arthur était amoureux d'Aconia. Les indices sont maigres, il n'y a pas de doute ; la scène où Arthur vient se coucher auprès d'elle est plutôt centrée sur la dague. D'ailleurs, j'étais au Grand Rex, et j'ai l'impression que la déclaration de la dame du lac tombait moins comme un cheveu sur la soupe, à se demander si ce fameux remontage que je n'arrive pas à identifier n'aurait pas enlevé une scène plus explicite sur l'attirance d'Arthur et/ou d'Aconia. Une fois qu'on sait, le reste marche bien pour moi : Aconia est noble et mariée, elle résiste, mais une fois qu'elle s'est lancée, elle se lâche. Dans la scène où Arthur caresse son dos, le choix des angles de vue est particulièrement judicieux pour nous plonger dans l'action ; en effet, quand on fait l'amour, on voit toujours des bouts de corps, jamais le corps en entier, les scènes d'amour grand angle me semblent toujours incongrues au cinéma. D'ailleurs, quand j'y pense, ce choix artistique sensuel marche sûrement nettement mieux dans une salle de cinéma. Dans cette scène, la façon dont Arthur la touche ne laisse pas de doute sur ses sentiments, la sensualité est là. Arthur a du mal dans la villa, lieu où il a connu Aconia en tant que préceptrice noble et inatteignable, mais est excité par le fait de le faire sur le bureau de Sallustius. Toutes ces scènes marchent. Si AA avait ajouté ne serait-ce qu'un regard, un soupir, un geste avorté pour la caresser dans la scène de la dague, et tout était parfait.

Chef de Clan
Hors ligne

Ce type là, c'est mon ami... ;)

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Ben à ce compte là moi je peux dire que ceux qui disent avoir aimé la saison intellectualisent beaucoup sur les raisons de ceux qui ont pas aimé.

Je ne crois pas qu'on vient vous dire : ouais ceux qui aiment la saison VI c'est parcequ'ils ont pas assez de recul, qu'ils avalent tout sans réflechir ou d'autres conneries du genre.

Au bout d'un moment, si vous aimez, dites pourquoi et laissez ceux qui n'ont pas aimé donner leurs raisons, sans aller chercher ce qui motive leur raisonnement ou faire comme si ils étaient pas capable de comprendre ce qu'ils voyaient à l'écran.

Ca devient un peu vexant à la longue.

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Arcalypse a écrit :

Ben à ce compte là moi je peux dire que ceux qui disent avoir aimé la saison intellectualisent beaucoup sur les raisons de ceux qui ont pas aimé.

Je ne crois pas qu'on vient vous dire : ouais ceux qui aiment la saison VI c'est parcequ'ils ont pas assez de recul, qu'ils avalent tout sans réflechir ou d'autres conneries du genre.

Au bout d'un moment, si vous aimez, dites pourquoi et laissez ceux qui n'ont pas aimé donner leurs raisons, sans aller chercher ce qui motive leur raisonnement ou faire comme si ils étaient pas capable de comprendre ce qu'ils voyaient à l'écran.

Ca devient un peu vexant à la longue.

Je l'ai écrit à longueur de fil pourquoi j'aimais ce livre, pas plus tard que dans mon dernier message.

Je ne fais que décrire et d'expliquer le plus clairement que je peux un fait objectif : au bout d'un moment, il devient impossible pour un créateur de satisfaire l'attente de ses fans. Ca l'a fait pour Star Wars, pour Harry Potter et je ne sais combien de séries récentes, avec toute l'information disponible à l'avance et les possibilités de communiquer entre eux des fans qui existent aujourd'hui, la déception d'une part d'entre eux est inéluctable. Ca n'empêche pas que tu puisses avoir d'excellentes raisons d'être déçu qui te sont personnelles, mon analyse est plutôt macroscopique que microscopique. Ne te sens pas vexé.

Tiens, encore une autre scène que j'ai aimée des derniers épisodes : le sénateur qui discute avec la femme à la fête de l'hypothèse divine de la femme. Je trouve que ce type ressemble à DSK, et a une voix très semblable, et je pensais aux histoires de DSK courant après les stagiaires, ça m'a rendu la chute d'autant plus savoureuse...

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB