Bienvenue sur OnEnAGros!, le forum qui pique, qui lance et qui repique trop derrière. !

Lisez la charte du forum avant de commencer à participer. Si vous êtes nouveau, une présentation est toujours appréciée afin de mieux se connaître !


Chevalier
Hors ligne

********** Acte I **********


Karadoc est dans les cuisines, il est attablé, de nombreuses victuailles ornent une table et le chevalier tape allègrement dedans. Perceval est à ses côtés et le regarde impressionné. Dame Séli entre et devient furieuse lorsqu'elle voit ça...

Séli : Mais ! Qu'est-ce que vous foutez ? Vous êtes pas bien de vider le stock en période de siège espèce de Pignouf ?

karadoc : De quoi j'me mêle ? Foutez-moi la paix c'est un ordre du roi !

Séli : De quoi ?

Perceval : Ouais, c'est le Roi qui lui a demandé de s'entrainer !

Séli : Qu'est-ce que c'est encore que ces débilités ? Vous entrainer à quoi ? A piller nos stocks de vivres ?

Karadoc : Retournez vous occuper des plantes, j'ai du boulot, moi !

Perceval : Ouais on a du boulot ici !

Séli : J'vous préviens que ça va pas se passer comme ça, je vais revenir avec la garde et vous allez vous en prendre une chacun !

Perceval : Mais vous voyez pas qu'on bosse là ? On est en mission pour le Roi !Et d'abord, on est chevalier, j'suis pas sûr que vous pouvez nous parler comme ça !


**********  Acte II   **********


Arthur, Bohort, Léodagant et l'interprète burgonde dicsutent stratégie dans la salle du trône. Séli entre avec fracas. Arthur la regarde l'air dépité.

Séli : Bon, qu'est-ce que vous manigancez encore comme connerie ?

Arthur : Ha ben elle est bonne celle-là ! Qu'est-ce que vous racontez ?

Bohort : Dame Séli, nous somme en pleine réunion d'Etat major, ce n'est pas franchement le moment.

Séli regardant Bohort : Vous, quand on vous aura sonné, j'vous l'ferais savoir.

Séli regardant Léodagant : Et vous ? Vous avez rien à dire ?

Léodagant : Nan, mais moi vous savez...

Séli le coupant en pleine phrase : Oui, je sais ! Justement vous êtes toujours entrain de gueuler après lui mais dès qu'il s'agit de l'empêcher de faire des siennes y a plus personnes !

Arthur : Bon, vous allez me dire pourquoi vous entrez comme une furie en gueulant oui ou merde ?

Séli : Y a que vos deux couillons là, ils vident le stock de bouffe, et en pleine période de siège ! Vu que j'suis chargé d'la gestion du stock, j'aimerais bien qu'on m'explique pourquoi ils prétendent que c'est une mission que vous leur avez confié...

Arthur : En effet, c'est moi qui ai demandé au seigneur Karadoc de s'entrainer.

Séli : De s'entrainer à bouffer ? Vous croyez pas qu'il descend déjà assez le stock comme ça, sans en plus, lui donner des occasions supplémentaires ? Surtout pendant qu'on est assiégé par les burgondes ?

Bohort : Justement, ceci pourrait éviter que le siège ne se prolonge !

Séli : Ben tu m'étonnes ! A ce rythme là, dans une semaine le siège il est fini ! On sera tous morts de faim !

Arthur : Non, mais écoutez, le Roi Burgonde nous a provoqué pour un défi de bouffe. Du coup, c'est Karadoc qui s'y colle.

Séli : Un défi de bouffe ? Sans rire, vous pouviez pas leur mettre une peignée ?

Léodagant : Ah, c'est ce que j'dis depuis l'début ! On descend, et on leur crame tous la tronche !

Bohort : Hélas non, le seigneur Perceval ayant donné une semaine de permission à chaque soldat, nous n'avons pas cette option.

Arthur : Ouais ben d'ailleurs va falloir qu'on discute de ça aussi.

Léodagant : C'est sur, pour une fois qu'il prend des initiatives militaires...fallait qu'il nous montre qu'il était le roi des abrutis, comme si on avait besoin d'en être certains.

Séli : Bon, et vous pouviez pas le provoquer sur autre chose ?

Arthur se tourne vers l'interprète burgonde.

Interprète : Ben ce gros porc il sait faire que trois trucs : bouffer, roter et péter, vous auriez préféré un défi de pets ou de rots ?

Bohort : Vous voyez dame Séli que nous avons étudiés toutes les options et que nous avons choisi celle qui nous paraissait la plus...adéquate.

Léodagant : Ouais, enfin, surtout que pour une fois, on a un kador en la matière !

Séli : nan mais décidément vous m'aurez tout fait, hein ?

Arthur, l'air agacé : Bon, maintenant cassez-vous ! On a autre chose à faire que de vous expliquer nos décisions diplomatique.


**********  Transition   **********


Dans la salle du trône, un banquet a été installé, Karadoc et le Roi Burgonde sont face à face, Arthur un peu à l'écart avec Léodagant, l'interprète et Bohort. Perceval se tient à côté de Karadoc.

Le Roi Burgonde lâche une grosse caisse. Arthur a l'air surpris, Bohort semble écœuré.

Arthur : Mais ? J'croyais qu'on faisait un défi sur la bouffe ?

Interprète : Non mais là, aussi faut y mettre du votre. Y sait faire que ça lui.  Se tournant vers le roi burgonde :  On a dit pas un défi de pets bon sang ! C'est pas possible !

Roi Burgonde : Pas pôssible ! AHHHH Pas pôssible !

Arthur regarde Léodagant : Sans déconner j'en ai déjà marre !

Léodagant : Ah mais m'dites pas ça à moi, hein ? J'vous l'avais dit que c'était une connerie ce défi. En plus rien ne prouve que Karadoc va gagner, vous avez vu l'engin ?

Karadoc : De quoi ? Vous avez en face de vous un seigneur en matière de bouffe ! Moi, je sais ce que je bouffe, j'me précipite pas comme ça sur n'importe quoi. Lui, à force de bouffer d'la merde, il va s'faire exploser l'bide. En plus, gros comme il est, j'l'aurais sur l'ingérence.

Arthur : Sur l'ingérence ?

Perceval : Ouais c'est quand on peut boire longtemps ça.

Arthur : Sur l'endurance ?

Karadoc : Ouais, c'est pareil.

Roi Burgonde : Enduraaaance ! Enduraaance ! Enduraaaaaance !

Interprète : Mais tais-toi espèce de gros con !

Bohort : Nous devrions débuter le plus rapidement possible, le bougre semble se ragaillardir de plus en plus.

Interprète : Mais rien du tout. Y sait même pas c'qui raconte cet abruti ! Il a déjà bouffé trois cochons aujourd'hui. Vous pouvez pas perdre !

Arthur : Bon, vous, traduisez ! Lorsque je lance la pomme et qu'elle retombe à terre...

L'interprète le coupe : Non mais va falloir faire plus simple, sinon on en a pour deux jours là !

Léodagant : En même temps qu'est-ce que vous allez vous compliquer la vie ? Vous pouvez pas faire simple pour une fois ?

Arthur agacé : J'en ai marre mais j'en ai marre ! Bon, quand je dis partez, vous commencez !

Karadoc : Et moi ? Je commence quand ?

Bohort : Ben en même temps !

Karadoc : En même temps que quoi ?

Arthur : Commencez pas hein ? Quand je dis "partez" vous bouffez c'est compris ?

Perceval : En même temps, on vous l'a déjà dit de pas nous servir vos techniques pourries là !

Arthur : Bon ça va ! On y va ! vous, traduisez !  à l'attention de l'interprète  et vous, taisez-vous !  à l'attention de Perceval et Karadoc. Arthur s'adresse à nouveau à l'interprète :  Bon, quand je dis "partez", vous commencez à bouffer. Vous pouvez manger et boire ce que vous voulez, le premier qui vomit a perdu !

Scène de ralenti, Karadoc et le Roi Burgonde se regardent dans les yeux, l'image passe du regard de Karadoc à celui du Roi burgonde, en gros plan. On voit Arthur ouvrir la bouche et abaisser sa main droite...

Arthur : Partez !

Le Roi Burgonde se jette comme un seul homme sur une jatte de flageolets, il plonge ses mains dedans et avale tout rond. Il attrape une cruche de vin et boit directement de grandes lampées avec. Karadoc lui, pendant ce temps, observe rapidement ce qui est à sa disposition avant de se lancer.

Arthur : Mais ! Allez-y espèce de glandu ! Vous allez bouffer oui ?

Léodagant : Nan mais c'est pas vrai ! C'est la paix du Royaume qu'on joue là !

Karadoc, à l'attention de Perceval : Saucisson aux noix !

Perceval attrape le saucisson et lui tend. Karadoc se met à croquer directement dans le saucisson et mâche avec vigueur. Il se tourne vers Perceval.

Karadoc : Jaja !

Perceval lui sert un godet de vin et lui tend. Karadoc boit lentement. Arthur effaré, le regarde. Bohort lui, regarde le Roi Burgonde.

Bohort : Comment peut-on être Roi et si vulgaire ? Sire ! Je crois que je vais vomir !

Léodagant : Ah non commencez pas ! Parce que quand les deux autres vont gerber tout ça, ça va pas être la même !

Arthur à l'attention de Karadoc : Mais magnez vous l'train ! Vous voyez pas qu'il attaque déjà l'chevreuil ?

Karadoc fini tranquillement de mâcher son saucisson puis dit : Mais y fait n'importe quoi ! Il attaque par les flageolets ! Laissez faire les professionnels !

Interprète Burgonde : ben flageolets ou pas, si vous vous magnez pas, il aura fini alors que vous aurez pas encore démarré l'pâté !

Perceval, en gueulant : Allez seigneur Karadoc, faites pas vot' raclette là ! Faut vraiment pas qu'on perde sinon, le Roi ça s'ra lui !


**********  Transition   **********


Plan sur le Roi Burgonde, en sueur et le visage plein de nourriture, il est au bord du malaise, il pète lourdement puis rote avec grand bruit. Sur le même plan, on voit Karadoc qui a l'air en bonne forme mais éméché au possible.

Bohort : Ah mais c'est pas vrai...

Interprète Burgonde : Ah...quand il pète comme ça, à en faire trembler les murs, c'est qu'il va bientôt tout lâcher !

Léodagant : Bon, moi j'vais me décaler un peu là...j'ai pas envie de tout m'prendre sur le pal'tot.

Arthur : Pour une fois que vous êtes de bon conseil, j'vais vous emboiter l'pas. Ça vous donne pas faim tout ça ?

Léodagant : Si tiens, j'mangerais bien un p'tit truc...et un coup d'jaja aussi tiens !

Bohort : Mais...comment pouvez-vous manger après avoir vu ça ? Et comment pouvez-vous avoir faim alors qu'on joue la paix du Royaume ?

Perceval, en criant : Allez Karadoc ! Allez Karadoc ! Allez vous êtes entrain d'lui mettre un pâtée maison !

Karadoc : En parlant ...*hips*... de pâté maison...*hips*..., donnez-moi ...*hips*...donc celui au lapin là...*hips*... !

Tout le monde s'arrête d'un coup et regarde le Roi Burgonde qui ne mange plus, il a le regard fixe.

Interprète burgonde : Ah ! Vous voyez, j'vous l'avais dit. Si ce gros blaireau c'était pas enfilé trois cochons c'matin...

Le Roi burgonde rote une ou deux fois et se vomit dessus avant de tomber de sa chaise comme une masse.

Arthur : Il est cané ?

Interprète Burgonde : Mais nan ! Il va poincer dans sa gerbe comme ça pendant quelques heures pis après y r'mettra ça !

Perceval, en hurlant : Ouaiiiiiiiiiiiiiiiiis !

Karadoc hurlant lui aussi : Et qui sait...*hips*... l'plus fort ? Hein...*hips*... ? Qui c'est...*hips*... l'champion ? C'est...*hips*... Karadooooooooooooc !


**********  Acte III   **********


Arthur et Léodagant, tout souriants regardent Karadoc. Karadoc et Perceval sont entrain de faire une danse ridicule en faisant des cris de victoire. Bohort se couvre la bouche comme s'il allait vomir.

Arthur : Bon, ben Seigneur Karadoc, on vous félicite !

Léodagant : Ah ben pareil, pour une fois que vous êtes en mesure de vous distinguer sans faire une connerie !

Bohort : Je dois avouer que vous m'avez impressionné ! Même si le défi n'était pas à mon goût...comment pouvez-vous ingurgiter autant de nourriture ? Par quel miracle un tel prodige es possible ?

Karadoc : C'est...*hips*...d'l'entrain'ment...*hips*...ça...

Perceval à l'attention de Karadoc : Comme c'est classe ! Les félicitations du Roi Arthur !

Karadoc : merci ...*hips*... Sire, mais pas besoin ...*hips*... d'félicitations......*hips*... je n'ai fais que défendre...*hips*... mon honneur !

Arthur : Défendre votre honneur ? Mais qu'est-ce que vous bavez encore ?

Karadoc : ...*hips*...qu'un gros tas...*hips*... de barbare ...*hips*... prétende...*hips*... qu'il est l'plus...*hips*... gros mangeur ...*hips*... c'est une question...*hips*... d'honneur que ...*hips*...d'montrer que Karadoc...personne peut l'battre en gastronomie !...*hips*...


**********  Noir   **********


Karadoc : Allez...*hips*...qui c'est l'suivant...*hips*...? Seigneur Perceval...*hips*...donnez moi la biche en g'lée...*hips*... !

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Alors là j'adore! Les répliques de Séli sont vraiment dans le ton, surtout le "Ben tu m'étonnes ! A ce rythme là, dans une semaine le siège il est fini ! On sera tous morts de faim !", excellent! Le reste est tout aussi génial : Léodagan, le roi burgonde, Arthur, Bohort et le duo de choc Karadoc/Perceval. Franchement, chapeau, je me suis bien marrée ^^

Chef de Clan
Hors ligne

ALors pour le coup, celles et ceux qui ont reproché l'humour gras (et encore, je l'ai pas trop vu) dans le livre VI risquent de ne pas apprécier ce beau scénario à sa juste valeur ;)
Moi, je te félicite en tous cas Bend ;)

Chevalier Feuletonniste
Hors ligne

Ah, un super sketch ! :) J'aime beaucoup les dialogues, c'est incisif, il y a du rythme et de bonnes idées (j'aime bien celle de Perceval qui donne une permission aux soldats sans prévenir, et aussi Karadoc vexé que Léodagan doute de lui...) Et il y a même quelques phrases hilarantes, notamment celle de l'interprète, qui est ma préférée  : « Ben ce gros porc il sait faire que trois trucs : bouffer, roter et péter, vous auriez préféré un défi de pets ou de rots ? » Et la chute est très drôle : Karadoc qui a encore faim après tout ça ! :D

Chevalier
Hors ligne
BreizhKnight a écrit :

ALors pour le coup, celles et ceux qui ont reproché l'humour gras (et encore, je l'ai pas trop vu) dans le livre VI risquent de ne pas apprécier ce beau scénario à sa juste valeur ;)
Moi, je te félicite en tous cas Bend ;)

Oui, je le concède ! D'ailleurs je suis moi-même l'un des détracteurs du Kaamelott bien gras, mais bon, là, j'avais envie de faire ce scénario parce que je trouvais l'idée de départ assez drôle ! :D

Chevalier
Hors ligne

Bonne idée Bender ! L'épisode est tout à fait crédible, je l'imagine bien dans ma tête. Tes personnages sont bien dans le ton ! Bravo à toi.

Chevalière Parodisiaque
Hors ligne

Alors là, je dis : château!
Pas beaucoup de prise de risque sur la narration, mais en revanche qu'est-ce qu'on s'en fout! C'est énorme comme thème avec des personnages "pur joug" (mais comme du joug d'fruit, hein?)! Et quel suspens! J'ai retenu mon souffle en me demandant :"il s'entraine pour quoi?". J'étais bleu-violacée quand la réponse est tombée! Mouarf!

Et pourtant... je viens d'assister en "léger différé" à la chute de mon roi (le répète pas, mais l'être humain caché derrière "Tante Cryda" est burgonde! Chuuut, là sur le coup, j'en suis pas très fière ), mais... même pas mal! :-)

Allez, aujourd'hui, c'est encore "journée friandises", et comme "il faut toujours abuser des bonnes choses" (dixit Karadoc)... Je crois que je vais traîner encore un peu au rayon "Bender" de votre bibli :-)

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB