Bienvenue sur OnEnAGros!, le forum qui se saigne aux quatre parfums du matin au soir !

Lisez la charte du forum avant de commencer à participer. Si vous êtes nouveau, une présentation est toujours appréciée afin de mieux se connaître !


Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

voila deuxième scénarios en essayant de prendre en compte se que vous m'avez dit pour le premier . J'attends avec impatience vos avis




    Acte 1

    Réunion à  la table ronde avec les principaux chevaliers et père Blaise
 
Père Blaise : bon voilà avant de commencer l'ordre du jour  qui pose une question ouverte sur l'assemblé des rois et la visite diplomatique du roi Burgonde ainsi que de la question sur les prix en hausse de la dizaine d' oeufs  sur le ...
coupé par Leodagan :
Leodagan : Non mais c'est bon qu'est-ce qu'on en a à foutre de ça .
Arthur : ah beau père s'il vous allez pas commencer!
Père Blaise : heu les familiarités c'est quand même censé être solennel les réunions
Calogrenant :non mais c'est bon vous avez tout la journée pour vous envoyer des mots doux vous pourriez éviter pendant les réunions .
Leodagant: Elle est jalouse la pupute en mini-jupe !?
Leodagant et Calogrenant se lève en même temps
Arthur : STOP!!! et le premier qui ouvre sa bouche pour dire une connerie ou râler j l'envoie au galère c'est compris. Père blaise vous voulez bien continuer s'il vous plait , mais grouillez vous !
Père Blaise : bon ben est-ce que quelque un a une quête ou une requête a faire ?
Boorth se lève
Boorth : se serai pour introduire dans l'éducation de nos jeunes petits chevaliers l'histoire de Kaamelott  ainsi que des personnes principales occupant le château .
Perceval : non mais qu'est ce qu'on s'en fou de l'histoire des choses là...
Arthur: bon ben j'ai pas envie d'en discuter pendant trois heures père Blaise vous notez : adoption de l'histoire de Kaamelott …
Boorth tout souriant content de lui se rassoit

     Acte 2
2 jours après l'adoption de la lois  Leodagan  Arthur Guenievre et dame Seli sont à table sur le repas du midi. Lorsque le maître d'arme entre sans frapper.

Maitre d'arme : bonjour tout l'monde , tiens sire je n'vous ai pas vu à l'entrainement se matin encore entrain d'chier dans son froque je presume
Arthur: merde merde merde merde MERDEUH
Maitre d'arme :  c'est pas maintenant qui fallait s'enerver mon p'tit père ,soit je ne suis pas là pour sa . Je viens vous voir concernant la nouvel lois comme quoi il faut qu'on enseigne l'histoire de Kaamelott , on a un problème avec votre beau-frère et votre neveu ,
Arthur :manquait plus qu'eux qu'est ce qu'ils ont encore fait ?
Maître d'arme : avec tout le respect que je vous dois sire et à vous seigneur Leodagan... ils sont cons.
Arthur : hé ? C'était juste pour sa , vous croyais que j'vais faire une syncope ?
Dame Seli : non mais vraiment qu'est ce qu'on va en faire de ces deux là ?
Leodagan : mais non vous inquiétez pas , regardez l'autre cruche là-bas en désignant Guenievre  elle est con comme un manche un balais et pourtant elle est quand même devenu reine non? alors vous en faites pas .Non mais  Honnêtement maitre d'arme ils sont vraiment débile ?
Maître d'arme : Et bien... oui
Leodagan goguenard : bon ben c'est bon on peut les coller a la table ronde .
Arthur : Non mais  amenez les on va vérifier ça.
  Acte 3
  sale du trône Arthur , Leodagan maître d'arme ainsi que' Yvain et Gauvain sont là  ,
Arthur : bon on vous a convoqué pour tester votre intelligence en vous posant une question vous êtes prêts, vous avez bien compris ?
Gauvain : heu la question semble bien difficile  c'est un hardu dilemme que vous nous posée là
Yvain : ouai mais trop quoi .
Arthur les regarde ahuris.Tandis que le maître d'arme lui glisse un mot a l'oreille
maître d'arme : ah on mais là ils sont largués , faut leur expliquer plus simplement,
Arthur : ouai mais bon plus simple que sa  heu...
Maître d'arme : non en faites il faut pas leur demander si ils ont compris .
Arthur : répondez a cette question  gros débiles !
Yvain : ah ouai j'me disais aussi …
Arthur: quoi !?
Yvain : en faites vous nous posée comme un genre de bi-questions c'est sa .
Gauvain : bien joué seigneur Yvain , une bi-question comment n'y ai-je pas pensé , mon oncle c'est un peu difficile pour une première je trouve .
Yvain : ouai mais alors ces a quels questions qu'on doit répondre ?
Gauvain : mhh c'est assez difficiles , mon oncle ne pouvait vous pas nous donner un indice ?
Arthur: fermez là ou j'vous envoie au trou !!!
Yvain : ouai non mais là bi-question plus uni-éxclamation … gavage quoi,
Gauvain : seigneur Yvain j'ai trouvé je pense que c'est le silence qui nous apportera la réponse
Yvain : ha ouai mais trop fort quoi c'était trop facile en faites ;
Gauvain:oui car comme le dis le proverbe , silence et maîtresse de la veine parole mon cher Yvain,
Arthur: fermez là !!!
Leodagan : ah non mais là on n'a pas l'choix c'est la table ronde direct à coté d'Perceval et Karadoc et là j'vous dis on va s'marrer .
Arthur : bon vous répondez a cette question seulement celle là . Qui est Merlin ?
Gauvain et Yvain en même temps : Merlin est un genre de ... chèvre Egiptienne.
Yvain : faudrait quand même nous prendre pour moins qu'on est un mon oncle ?
       
           ecran noir

   Maître d'arme : mais ils sont cons ,mais con...

Chevalier Feuletonniste
Hors ligne

Ah, bonne idée d'aborder l'éducation des chevaliers ! :) Ça permet de revoir le maître d'arme, personnage que j'aime beaucoup. Et on a quelques excellentes répliques de Léodagan, je pense par exemple à l'ironique « bon ben c'est bon on peut les coller a la table ronde » (puisqu'ils sont débiles) et surtout le « Elle est jalouse la pupute en mini-jupe !? » qui m'a fait éclater de rire. Mais... je me demande si Léodagan oserait vraiment parler comme ça à Calogrenant, qui est quand même son égal. D'un autre côté, la réaction de Calogrenant est cohérente avec la gravité de l'insulte donc ça ne m'a pas trop choqué.

Sinon, est-ce qu'il ne manque pas quelques mots ? Par exemple, au début :

Arthur : ah beau père s'il vous allez pas commencer!
Père Blaise : heu les familiarités c'est quand même censé être solennel les réunions

J'aurais mis :

Arthur : ah beau père s'il vous plaît allez pas commencer!
Père Blaise : heu ça suffit les familiarités c'est quand même censé être solennel les réunions

Ou bien :

faudrait quand même nous prendre pour moins qu'on est un mon oncle ?

Là c'est plus subtil : il manque "con" juste devant "qu'on"...

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

heu oui escuse moi tu as tout à fait raison sur les deux premières citations en fait j'avais corriger un truc et j'ai oublié de remettre certains mots . Par contre pour la dernière citation c'était fait exprès mais bon on peu mettre qu'on devant  ;-) et pour Leodagan j'me suis dit la même chose mais après j'ai repensé a l'épisode sur les routes pavées ou ils dit a tout l'monde que celui qui a un problème sa peut se régler autrement donc bon comme il dit sa aussi à Lancelot et à Calogrenant

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB