Bienvenue sur OnEnAGros!, le forum qui lève la main quand on dit « soldat ». !

Lisez la charte du forum avant de commencer à participer. Si vous êtes nouveau, une présentation est toujours appréciée afin de mieux se connaître !


Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Le livre V sans hésiter :D rien que pour la scène vers la fin où Arthur demande à Guenièvre si elle avait souvent des attentions comme cela envers lui...
J'ai trouvé ce moment intense, Arthur qui prend conscience que la Reine a toujours été là pour lui et qu'il n'y a jamais fait ou voulu y porter attention... On sent dans le ton que enfin, il se rend compte de son erreur là aussi mais qu'invariablement il ne peut revenir en arrière... ( Je l'aurai presque même vu dire des excuses de la même manière que celles données à Anton "Je...je.. Je suis désolé" où l'on sent tout le poids de son spleen, de son ras-le-bol de merder partout mais aussi de ne pas s'être accompli pour lui même....mais il ne les a pas dites, peut être parce que cela n'aurait rien changé au passé de toute manière...).
Je ne sais pas si cette scène en a touché d'autres que moi, mais elle a confirmé ( pour moi ) ce que j'ai ressenti tout du long du Livre  V, leur relation est entrain de changer, pour l'instant en filigrane et le regard d'Arthur change un poil sur la Reine ( après tout il accepte quand même qu'elle l'accompagne dans sa quête alors que d'habitude il ferait tout pour ne pas avoir à se la coltiner^^ )

Bref, désolé pour le développement^^, donc pour moi oui c'est le Livre V mon préféré.

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Je plussune abbadon! Cette scene me fout les larmes a chaque fois. Je suis tres proche d'Arthur mentalement (sans aller jusqu'a ce point je rassure tout le monde :D !) mais je connais bien ce moment ou vos barrieres mentales tombent aussi... un peu comme sous l'effet de l'alcool et la il se laisse a la fois suffisamment aller pour vraiment ouvrir les yeux et ressentir ce que lui inspire Guenievre mais aussi pour dire les choses. Ce moment est aussi beau que celui a la fin du Livre IV ou il va delivrer Guenievre...

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Je rajoute un gros +1 pour cette scene

Mais au delà de ça, la tournure dramatique que prend la saison 5 est rondement menée et perso je me suis tapé toute la saison d un coup en une nuit , impossible de décrocher ... j'ai qu une hate c est de savoir ce qu il va se passer par la suite ... je voudrais qu'arthur aime guenievre ... elle le merite

Semi-Croustillant
Hors ligne

Le Livre V, forcément.

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Le livre VI bien sûr !

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Pour moi, ce s'ra toujours le livre V. Après ouais j'ai pas vu l'VI mais le V franch'ment j'lai vraiment aimé !!

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

J'ai constaté une certaine désaffection de la part de mon entourage durant les deux derniers livres. J'ignore si c'est représentatif de l'Audimat national ou pas.

Pour ma part, je dirais que le niveau d'excellence aura été maintenu durant les 5 livres. Et que les passages que j'ai trouvé plus "faibles"  (Les épisodes basés sur les maitresses, ou les passage d'Arthur au théatre des amis de melleagant) ont été assez courts pour qu'ils n'altèrent pas mon intérêt global pour le livre.

A l'inverse j'ai apprécié au plus au point les passages qui frisent l'absurde comme l'épisode "Spangenhelm" (avec les casques) la quinte juste, Le Portrait, Anges et Démons, ou le Mangonneau mais il ne sont pas spécifiquement regroupés sur un livre.

La tronche de Leodagan quand il désigne la catapulte géante en s'exclamant "Et en plus... C'est beau !" c'est le genre de scene décalée qui troue le nombril (et plus si affinités)

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Livre III pour moi, avec la poetique, le repos du guerrier 2 et les clous de la sainte croix je le place un cran devant le livre I, II, puis le IV.
Le V pour moi est vraiment à part, impossible à classer par rapport aux autres...

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Tiens je vais les mettre par ordre de préférence ^^
III, I, V, IV II

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Pour moi le plus drôle (et donc le meilleur puisque c'était quand-même le propos de la série que d'être drôle, au début) est le II, ensuite III et IV égalité, et le I derrière. Bien qu'excellent, on sent quand-même que la série se cherchait un peu.

Le V et le VI sont totalement à part, pour ce que j'en ai vu je place le VI devant, mais je ne comparerai pas ces 2 là aux 4 premiers.

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

abbadon a écrit :

Le livre V sans hésiter :D rien que pour la scène vers la fin où Arthur demande à Guenièvre si elle avait souvent des attentions comme cela envers lui...
J'ai trouvé ce moment intense, Arthur qui prend conscience que la Reine a toujours été là pour lui et qu'il n'y a jamais fait ou voulu y porter attention... On sent dans le ton que enfin, il se rend compte de son erreur là aussi mais qu'invariablement il ne peut revenir en arrière... ( Je l'aurai presque même vu dire des excuses de la même manière que celles données à Anton "Je...je.. Je suis désolé" où l'on sent tout le poids de son spleen, de son ras-le-bol de merder partout mais aussi de ne pas s'être accompli pour lui même....mais il ne les a pas dites, peut être parce que cela n'aurait rien changé au passé de toute manière...).
Je ne sais pas si cette scène en a touché d'autres que moi, mais elle a confirmé ( pour moi ) ce que j'ai ressenti tout du long du Livre  V, leur relation est entrain de changer, pour l'instant en filigrane et le regard d'Arthur change un poil sur la Reine ( après tout il accepte quand même qu'elle l'accompagne dans sa quête alors que d'habitude il ferait tout pour ne pas avoir à se la coltiner^^ )

Bref, désolé pour le développement^^, donc pour moi oui c'est le Livre V mon préféré.

Cette scène aurait pu être touchante mais n'a pas eu chez moi l'impact escompté par l'auteur.

Dans la mesure où la moindre des choses eut été qu'Arthur commence à témoigner de la reconnaissance à Guenièvre quand cette derniere lui sauve la vie en assommant Loth et sa femme.

Las, malgré ce fait d'arme, aucune prise de conscience chez le "Sanglier de Cornouailles" ni meme aucun égard particulier. Il aura fallu qu'Arthur prémédite ses derniers instants pour arriver à une lucidité bien tardive.

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

C'est vrai que ça m'a chagriné aussi cette absence de réaction. Elle lui a sauvé la vie tout de même ( et contrairement à Perceval, il était en vrai danger^^), c'est pas rien.

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Vous etes pas des gens deprimes vous dans la vie si??
Je ne dis pas ca mechamment du tout attention! Je pense que pour comprendre la reaction d'Arthur il faut avoir ce cote arthurien en soi... Perso je l'ai et je comprends... Je comprends beaucoup de l'ironie d'Arthur et de pourquoi il est cassant avec Guenievre.
Certains details autres que ceux-ci, et peut-etre plus subtils, montrent aussi qu'il s'ouvre a elle de plus en plus: il n'a pas vraiment lutter quand elle a insiste pour l'accompagner dans sa recherche d'enfants. Imaginez cette situation dans les premiers livres!
J'ai aussi beaucoup aime le moment ou ils se quittent chez Yvain du fait de la piqure de Guenievre...

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Eilonwy a écrit :

Vous etes pas des gens deprimes vous dans la vie si??
..

c'est bien t as raison c est comme ça qu'on accueil des nouveaux ^^

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

gne??
C'est peut-etre mal pose mais c'est une vraie question. Si tu as lu le reste avant de tirer a vue tu auras remarquer que je dis bien que personnellement j'ai plutot tendance a la depression et a la melancholie comme Arthur. Ce n'etait pas une attaque envers les gens justement mais plutot une facon de dire que si on a pas ca en soi, on ne percoit peut-etre pas les actions d'Arthur de la meme facon...
Mais pour ca fallait avoir lu tout mon post :rolleyes:

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Eilonwy a écrit :

Vous etes pas des gens deprimes vous dans la vie si??
Je ne dis pas ca mechamment du tout attention! Je pense que pour comprendre la reaction d'Arthur il faut avoir ce cote arthurien en soi... Perso je l'ai et je comprends...

Mouais :rolleye: Je suis un fondu de Kaamelott mais il me parait néanmoins difficile de s''identifier à l'un de personnages fictifs de cette série.

D'autant plus qu'au dela de la qualité globale de l'œuvre, cette dernière est truffée d'incohérences aussi bien au niveau du factuel que dans la psychologie des personnages.

Juste pour rire.. Caradoc dans le livre I veut prendre un bain pour un premier rendez vous. Dans le livre II on apprend qu'il est marié et pere de famille depuis des années. la suite nous explique qu'il est totalement indifferent aux choses du sexe, et à la fin du livre V il se constitue une brochette de maitresses... Tout va bien.

Quid de la dame du lac qui, lorsque Arthur prie Mars, lui reproche de s'ecarter du Dieu unique, alors qu'elle est elles meme envoyée, puis bannie par LES Dieux.

Que dire d'Arthur qui, doutant de la parole de pere Blaise commence à trouver pénible le fait que les catholiques s'interessent à l'argent alors que les druides (representants des religions plus anciennes) s'en foutaient. Quand on ecoute les preceptes de Elias, il me parait difficile de pretendre que les druides/enchanteurs and C° sont insensibles aux richesses.

Et Leodagan qui est scandalisé par le roi Loth qui a tenté de renverser le gouvernement, alors que le sanguinaire roi de Carmélide a juste participé à une tentative d'assassinat sur Arthur.

Et Arthur qui le plus souvent prétend que la Bretagne avait pactisé avec Rome avant qu'il ne soit roi, et parfois prétend que c'est lui qui l'a fait (lors de l'épisode du prisonnier Fairbanks ou un truc comme ça)

Dame Seli qui croit s'etre mariée par Amour (quand elle plaint Guenièvre et son mariage de raison) puis on apprend qu'en fait à l'origine c'est Leodagan qui l'avait kidnappée et que les pictes avaient payé pour qu'il la garde ( :lol: )...

Arthur qui un coup lâche des "les animaux c'est vraiment pas mon truc" (Dans l'épisode des chiens de Guerre)... Un coup se prend d'affection pour un chat (Avant d'apprendre que c'est Merlin) un Bouc, et puis prétend aimer les chiens dans le livre V

Bohort qui devant Attila est pret à donner sa femme mais refuse de donner le linge de maison

Le maitre d'arme qui en l'espace d'une minute arrive à dire à la fois qu'il ne boit jamais, et qu'un jour qu'il était ivre il s'est fait tatoué "J'aime le raisin de table" sur la fesse... (

Encore la Dame du Lac qui demande à Arthur de ne pas réagir à la romance qui se trame entre Lancelot et Guenievre (Dans l'épisode où Arthur est invisible) Pour, quelques épisodes plus tard, l'insulter pour son manque de réaction au départ de Guenievre.

Excalibur (Une épée avec une ame, c'est presque un personnage, non ?) qui touche a peine Agop d'Armenie et le tue... Alors qu'apres d'interminables combats contre le maitre d'arme ou Perceval, ces derniers n'ont pas une égratignure

Bref, je pourrais citer des incohérences agricoles... euh psychologiques ... de ce type pendant des plombes, mais j'imagine que vous n'avez pas attendu mon inscription ici pour le remarquer ;)

Alors autant on peut disserter de la logique des réactions des personnages sur un court enchainement d'événements, autant dresser leur "psychologie globale" pour moi ça n'a pas de sens, vu qu'il est clair que AA a souvent improvisé dans l'urgence de la prod, sans avoir forcement le temps de leur donner une personnalité cohérente et/ou crédible sur le long terme.

En tout cas c'est mon avis :D

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Joe a écrit :

Mouais :rolleye: Je suis un fondu de Kaamelott mais il me parait néanmoins difficile de s''identifier à l'un de personnages fictifs de cette série.

Bah sans allez jusqu'a "l'identification", fout moi devant Friends et je te dirais que je ne ressemble a aucun des perso, fout moi devant Kaamelott et je te dirais que je me retrouve dans Arthur...

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Eilonwy a écrit :

Mouais :rolleye: Je suis un fondu de Kaamelott mais il me parait néanmoins difficile de s''identifier à l'un de personnages fictifs de cette série.

Bah sans allez jusqu'a "l'identification", fout moi devant Friends et je te dirais que je ne ressemble a aucun des perso, fout moi devant Kaamelott et je te dirais que je me retrouve dans Arthur...</div></blockquote>Si tu le dis ;)

(Moi je me retrouve dans Attila, les cailloux ça m'énerve)

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Joe a écrit :

Juste pour rire.. Caradoc dans le livre I veut prendre un bain pour un premier rendez vous. Dans le livre II on apprend qu'il est marié et pere de famille depuis des années. la suite nous explique qu'il est totalement indifferent aux choses du sexe, et à la fin du livre V il se constitue une brochette de maitresses... Tout va bien.

Oui mais il me semble qu'on le voit uniquement dans le bain justement avec ses maitresses! Il semble toujours dormir uniquement avec Mevanwi! Donc il copie Arthur sur le cote "j'ai des maitresses" mais ne fait pas de cochonneries avec elles (meme si certaines pourtant ne renaclent jamais a la chose ^^!)

Joe a écrit :

Quid de la dame du lac qui, lorsque Arthur prie Mars, lui reproche de s'ecarter du Dieu unique, alors qu'elle est elles meme envoyée, puis bannie par LES Dieux.

Il me semble qu'Arthur en fait d'ailleurs la reflexion a la Dame du Lac justement! Je pense qu'il s'agit plus d'un moyen pour AA de tourner les religions en derision...

Joe a écrit :

Que dire d'Arthur qui, doutant de la parole de pere Blaise commence à trouver pénible le fait que les catholiques s'interessent à l'argent alors que les druides (representants des religions plus anciennes) s'en foutaient. Quand on ecoute les preceptes de Elias, il me parait difficile de pretendre que les druides/enchanteurs and C° sont insensibles aux richesses.

Mode Merlin On:
Mais MOSSIEUR Elias est enchanteur, MOSSIEUR Elias n'est pas druide! MOSSIEUR Elias en a rien a  carrer des animaux de la foret qui lui pissent sur les pompes!
Mode Merlin Off
Et j'adore le coup de la pyramide en sapin amenagee en maison de passe qui ne plairait pas au Pape donc quelques bijoux sous la table et hop...

Joe a écrit :

Dame Seli qui croit s'etre mariée par Amour

C'est dans lequel d'episode? J'ai pas souvenir. Je me souviens juste qu'elle dit a Leodagan "Nan mais de vous non plus j'en aurai pas voulu comme mari...seulement dans la vie on fait pas toujours c'qu'on veut!"

Joe a écrit :

Bohort qui devant Attila est pret à donner sa femme mais refuse de donner le linge de maison

C'est ce qui fait toute la beaute du perso de Bohort je crois :lol: !! Sire on ne va pas lui donner le linge de maison!!! Des etoffes aux motifs ouvrages d'une qualite exceptionnelle!! Avec son petit air guinde... :lol:

Joe a écrit :

Excalibur (Une épée avec une ame, c'est presque un personnage, non ?) qui touche a peine Agop d'Armenie et le tue... Alors qu'apres d'interminables combats contre le maitre d'arme ou Perceval, ces derniers n'ont pas une égratignure

Ouais mais Hagop il se bat pas a mains nues dans cet episode au final?? Ca expliquerait p'tet la difference avec le combat a l'epee... et puis avec Perceval, Arthur peut bouffer une pomme en meme temps ca laisse de la marge de manoeuvre :lol: !

Chevalier
Hors ligne
Eilonwy a écrit :

Dame Seli qui croit s'etre mariée par Amour

C'est dans lequel d'episode? J'ai pas souvenir. Je me souviens juste qu'elle dit a Leodagan "Nan mais de vous non plus j'en aurai pas voulu comme mari...seulement dans la vie on fait pas toujours c'qu'on veut!"</div></blockquote>Je ne sais plus à quel moment c'est (peut-être dans un pilote ?), mais c'est quand Guenièvre apprend que son père l'a mariée par intérêt. Elle se vexe et sa mère la défend, en disant quelque chose comme : "Je la comprends quand même, moi si on m'avait fait ça..."

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Nemesia a écrit :

Je ne sais plus à quel moment c'est (peut-être dans un pilote ?), mais c'est quand Guenièvre apprend que son père l'a mariée par intérêt. Elle se vexe et sa mère la défend, en disant quelque chose comme : "Je la comprends quand même, moi si on m'avait fait ça..."

Ahhhhhhhhhhhhhhhhhhhhh!!! Ca serait pas celui ou Guenievre se ressert une part parce qu'Arthur lui a envoye tout en finesse qu'elle ne serait jamais fine ou un truc du genre quand elle dit qu'elle veut faire attention a sa ligne ?? :lol: ! Du Arthur pur jus^^!!!

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Eilonwy a écrit :

Je ne sais plus à quel moment c'est (peut-être dans un pilote ?), mais c'est quand Guenièvre apprend que son père l'a mariée par intérêt. Elle se vexe et sa mère la défend, en disant quelque chose comme : "Je la comprends quand même, moi si on m'avait fait ça..."

Ahhhhhhhhhhhhhhhhhhhhh!!! Ca serait pas celui ou Guenievre se ressert une part parce qu'Arthur lui a envoye tout en finesse qu'elle ne serait jamais fine ou un truc du genre quand elle dit qu'elle veut faire attention a sa ligne ?? :lol: ! Du Arthur pur jus^^!!!</div></blockquote>Non c'est à table lorsqu'il dit à Leodagan "Je vous rappelle que la Carmelide est un royaume féderé, c'est même pour cela que j'ai épousé celle là (en designant Guenièvre)

Puis enchaine sur un "Ah .. On avait dit qu'on le dirait pas, ça..."

(De mémoire, à un mot prés...)

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Episode Repas de famille. Et c'est bien l'épisode où Guenièvre se ressert parce qu'elle les hanches trop larges ^^ Vous avez raison tout les deux.

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Eilonwy a écrit :

C'est ce qui fait toute la beaute du perso de Bohort je crois :lol: !! Sire on ne va pas lui donner le linge de maison!!! Des etoffes aux motifs ouvrages d'une qualite exceptionnelle!! Avec son petit air guinde... :lol:

Certes certes, mais la gestion de sa peur est totalement aberrante. à l'instant T il est pret à sacrifier sa femme pour obtenir la clémence du fleau de dieu, et 30 secondes apres il est donc pret à mourir (enfin... vu la force qu'il prete à Attila, j'ai un doute) ou du moins à résister, pour quelques bouts de tissus.

Chevalier
Hors ligne

Pour en revenir à la question initiale, je dirais, moi aussi, le Livre V. On a bien pris le temps de cerner tous les persos avec les 4 premiers tomes. Le 5 ème, est plus construit, il a vraiment de la gueule. Il a peut etre meme convaincu certains qui n'avait pas pris Kaamelott au sérieux à cause du format court initial, le prenant (à tort) pour un ersatz de Caméra Café médévial.

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB