Bienvenue sur OnEnAGros!, le forum qui pisse par la fenêtre !

Lisez la charte du forum avant de commencer à participer. Si vous êtes nouveau, une présentation est toujours appréciée afin de mieux se connaître !


Chevalière Nebulis Causa
Hors ligne

J'ouvre un topic sur l'épisode car je pense qu'il est à  décorréler des autres épisodes du livre VI.
D'abord je commence par

Ce que je n'ai pas aimé :
Les transitions trop lentes entre les hommages de chacun des personnages
Le fait que l'on ne voit pas certains personnages important comme Léodagan ou Dame Seli, mais certainement justifié que sinon le fait que Guenièvre se soit enfui n'a plus de sens.
Un monologue un peu longuet pour relater le rêve à Perceval.

Ce que je n'ai pas compris :
La scène où il rêve de lui en Romain et ou dit qu'il est le roi de Rome, j'ai pas compris l'allusion.

Ce que j'ai adoré :
L'entretient avec Guenièvre (envie de pleurer et pourtant il y avait de l'humour tout de même) et cette phrase « dans l'absolue tout devrait vous concerner »
Les cinq dernière minute avec la hordes de Chevalier Blancs qui sème la terreur, Lancelot mettant le feu à la table ronde, l'évolution des chevaliers face à l'adversité, le visage du tavernier, la nouvelle complicité de Merlin et du Père Blaise, le retour d'Arthur à Rome… Enfin toute cette scène final qui en moins de 3 minutes nous en dit tellement long sur ce qui c'est passé et nous amène à nous interroger sur ce qui va advenir.

Pour ce qui ne figure pas dans cet inventaire j'ai tout simplement aimé, un dernier épisode absoluement fantastique qui reprend l'atmosphère noire du livre V et monte encore d'un cran. J'en suis encore toute bouleversifiée.

En réalité la seule vraie critique que j'aurais à faire sur cet épisode 9 c'est qu'il soit le seul à prendre la suite du livre V et que j'aurais bien vu un, voir deux épisodes supplémentaires car il y a tout un tas de questions en suspends pour lesquelles nous n'aurons sans doute jamais la réponse :
- Pourquoi Lancelot est libre d'aller et venir ?
- Pourquoi Guenièvre est en Carmelide alors que son épous agonise à Tintagel ?
- Mewanui est-elle toujours l'épouse d'Arthur ?
- Caradoc est-il mort ?
- Arthur a-t-il détruit ces mémoires pour éviter que Lancelot ne le retrouve ?

Grand Enchanteur de l'Ouest
En ligne
Flammeche a écrit :

- Pourquoi Lancelot est libre d’aller et venir ?

Ben, il a sauvé Arthur, quand même ; c'est pas Karadoc qui va le condamner pour trahison, et personne d'autre n'a réellement le pouvoir de l'entraver je crois.

- Pourquoi Guenièvre est en Carmelide alors que son épous agonise à Tintagel ?

Elle n'est plus reine, Arthur n'est peut-être plus son mari (c'est peut-être encore officiellement Mevanwy, mais tfaçon Arthur s'en fout j'imagine)

- Mewanui est-elle toujours l’épouse d’Arthur ?

Ben, euh, ^^

- Caradoc est-il mort ?

Aucune idée, mais je ne vois pas ce que ça apporterai (non que sa présence apporte grand chose, à part l'arrivée de Lancelot sur le trône de régent)

- Arthur a-t-il détruit ces mémoires pour éviter que Lancelot ne le retrouve ?

Il n'a pas détruit ses mémoires, si ? faudra que je revois ça !

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

J'ai adoré cet épisode 9 !

-Le rêve d'Arthur avec le vieux , et plus gloabelement  la vérité sur la naissance de Perceval dans le cercle de culture et tout ça justifierait pourquoi Perceval fantasme sur les vieux et l'espace. Il a vu Dieux? :D

-le rêve d'Arthur + ou - prémonitoire qui voit son royaume délabré, Kaamelott déserté sans table ronde ( si

-Les soldats blancs de Lancelot ( alors que dans le code couleur le blanc = le Bien ). L'influençable Lancelot qui se voit offrir le royaume et va échouer dans son entreprise.

-Le roi Arthur Exilé !! Oh my god trop bien

-Venec dont je suis fan et qui ( pourquoi??) vient sortir du lit le roi pour le sauver et le cacher ! ( Venec n'est ni de la famille ni chevalier mais c'est lui qui le sauve )

-La scène finale avec la musique plus son souvenir de ses 4 ans fait monter la larme a l'oeil.

-Lancelot, persuadé qu'il y a les élus ( lui même ), et les autre qui n'ont aucune importance, va semer ruine famine et désespoir. Les alliances sont tombées, les paysans n'auront plus jamais de considération, Les chavliers sont traqués Le royaume de Logres n'est plus ! :D La Réponse a réussit son oeuvre ! La prophétie est vrai 'Panique, Ruine, fin d'un monde, sans démon ni sorcière vient dieux des mort solitaire des frayuers du ciel a l'insulte la reponse'

Arthur devra reprendre du poil de la bete, reformer une équipe pour reprendre le pouvoir par la force ! miam vivement le cinéma !

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

<blockquote><div class="incqbox"><h4>Keltan a écrit:</h4>

- Arthur a-t-il détruit ces mémoires pour éviter que Lancelot ne le retrouve ?

Il n'a pas détruit ses mémoires, si ? faudra que je revois ça !</div></blockquote>Justement non, son but est que les générations futures se souviennent de lui, comme un héros(d'ailleurs il a bien dit au père Blaise de ne pas mentionner son suicide et tout ça dedans)

Chevalier
Hors ligne
Flammeche a écrit :

En réalité la seule vraie critique que j’aurais à faire sur cet épisode 9 c’est qu’il soit le seul à prendre la suite du livre V et que j’aurais bien vu un, voir deux épisodes supplémentaires car il y a tout un tas de questions en suspends pour lesquelles nous n’aurons sans doute jamais la réponse :
- Pourquoi Lancelot est libre d’aller et venir ?
- Pourquoi Guenièvre est en Carmelide alors que son épous agonise à Tintagel ?
- Mewanui est-elle toujours l’épouse d’Arthur ?
- Caradoc est-il mort ?
- Arthur a-t-il détruit ces mémoires pour éviter que Lancelot ne le retrouve ?

Effectivement, Lancelot qui va et vient alors qu'il venait quand même assassiner le roi je trouve ça fort. Vous pouvez putscher à tort et à travers, faire des tentatives d'assassinat, ben le roi il continue à vous inviter à bouffer quand même pour paraphraser Léodagan. Mieux, il vous passe carrément le pouvoir!

Guenièvre a sans doute été ramenée là bas de force par papa et maman puisqu'elle dit qu'elle a été très choquée par le suicide d'Arthur.

Mevanwi à la limite c'est pas très important, Arthur est plus roi alors bon...

Pourquoi Karadoc serait mort? Il est sûrement allé se planquer avec Perceval on sait pas où puisqu'ils sont apparemment pas à la taverne pendant le raid des stor... des hommes de Lancelot.

OUais là pour les mémoires... Si Arthur y parle de son premier mariage, qu'il parle de Rome, y'a des risques que Lancelot fasse le calcul si il les lit.

Chevalière Nebulis Causa
Hors ligne

La question que je me pose à propos de Caradoc, c'est simplement qu'il est encore Roi ou du moins il vient juste de rendre le pouvoir à Arthur, il est donc tout à fait possible qu'il était à Kaamelott au moment où Lancelot a débarqué avec ses idées d'épuration. Donc Caradoc a-t-il échappé à la fureur de Lancelot.

Hé oui je suis d'un naturel inquiet :P

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Déjà que je trouve moyen la façon dont Manilius a giclé de l'histoire alors si Karadoc y passe franchement...

Chevalier
Hors ligne
Flammeche a écrit :

Ce que je n’ai pas aimé :
Les transitions trop lentes entre les hommages de chacun des personnages
Le fait que l’on ne voit pas certains personnages important comme Léodagan ou Dame Seli, mais certainement justifié que sinon le fait que Guenièvre se soit enfui n’a plus de sens.
Un monologue un peu longuet pour relater le rêve à Perceval.

Tiens, on n'a pas du tout les mêmes goûts ! :) J'ai particulièrement apprécié les transitions, les moments de repos entre chaque personnage, qui permettait de se poser et de faire le point pour assimiler ce qui venait d'être dit (sans durer des plombes non plus). C'est un procédé que j'ai trouvé tout à fait maitrisé.

Idem pour le monologue d'Arthur : c'est vrai qu'il dure longtemps (environ six minutes je crois !), mais pour moi il ne tombe jamais dans une lenteur excessive et il reste émouvant de bout en bout. Il est magnifique, touchant et efficace : on y apprend plein de choses sur Arthur et plus spécifiquement sur sa vision du Graal, ce qui est (pour moi) toujours intéressant. Et c'est aussi l'occasion d'admirer une fois de plus le superbe jeu d'acteur du talentueux M. Astier, qui parvient à nous faire passer tant d'émotion seul face à la caméra ! Je ne m'en lasse pas. (Je rattache d'ailleurs cette scène au monologue de César juste avant son suicide, quand il raconte sa meilleure journée ; elles se correspondent tout à fait je pense).

Après, je ne comprends pas très bien pourquoi tu t'inquiètes particulièrement plus pour Karadoc que pour les autres, puisque tous les chevaliers sont égaux devant la folie de Lancelot (même un ancien régent), mais c'est peut-être juste moi... Personnellement, je me fais davantage de soucis pour Bohort qui est allé attaquer les hommes de Lancelot à un contre dix ! :)

darkpersifal a écrit :

Déjà que je trouve moyen la façon dont Manilius a giclé de l'histoire alors si Karadoc y passe franchement...

Au contraire, je trouve cette histoire particulièrement touchante... On se doutait bien depuis le début que Manilius allait mourir, puisqu'il n'apparait pas dans les livres précédents (et que je ne l'imaginais pas du tout rentrer simplement à Rome), mais la grande question était de savoir comment. Voilà, maintenant on est fixés, et je trouve ça beau...

Quand j'ai vu la scène où il tente de convaincre Arturus que c'est de la folie d'être revenu à Rome, je me suis dit : "Mon Dieu, il va mourir en essayant de sauver Licinia !" Et je me suis sentie attendrie par cette idée. Peut-être que j'ai le coeur trop sensible, mais pour moi c'est un beau geste ! :) D'accord, ce n'est pas tout à fait ce qui s'est passé, mais il meurt quand même en essayant de retrouver la femme qu'il aime, et c'est très chevaleresque de sa part. Je ne trouve pas sa mort absurde, contrairement à celle de Sirius dans Harry Potter par exemple, où on sent bien que l'auteur ne savait pas comment se débarrasser d'un mentor encombrant... :)

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Moi ça m'a rendu super triste la mort de Manilius, c'est soudain et innatendu, on s'y était attaché à ce perso en plus, il ressemblais vraiment à un ami pour Arthur, un type qui se moque qu'il soit roi ou autre, toujours prêt à le suivre, prêt faire des conneries ensemble et tout!

Mais d'un autre coté, ça fait partit d'un tout, la mort de Manilius, le dépars d'Aconia, la perte de son alliance... plusieurs signes qui lui disent d'oublier Rome, qu'il n'y a plus rien pour lui là bas, et que sa tache est de s'occuper de ce tas de gros cons du royaume de Logres

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Nemesia a écrit :

Idem pour le monologue d'Arthur : c'est vrai qu'il dure longtemps (environ six minutes je crois !), mais pour moi il ne tombe jamais dans une lenteur excessive et il reste émouvant de bout en bout. Il est magnifique, touchant et efficace : on y apprend plein de choses sur Arthur et plus spécifiquement sur sa vision du Graal, ce qui est (pour moi) toujours intéressant. Et c'est aussi l'occasion d'admirer une fois de plus le superbe jeu d'acteur du talentueux M. Astier, qui parvient à nous faire passer tant d'émotion seul face à la caméra ! Je ne m'en lasse pas. (Je rattache d'ailleurs cette scène au monologue de César juste avant son suicide, quand il raconte sa meilleure journée ; elles se correspondent tout à fait je pense).

Tiens c'est marrant, moi je la rapprochais plutôt d'une des scènes finales du livre V, celles où les chevaliers sont assis à la Table Ronde, et Arthur y est avachi. Karadoc lui demande ce qu'il ramène de sa quête, et l'engueule parce qu'il n'a rien ramené d'intéressant, qu'il n'a rien fait. Et là, Arthur raconte que si il a fait quelque chose, il a rassemblé des hommes, il a construit la table et kaamelott, et pendant cet instant, il a l'air seul. La seule réponse à ça, c'est Perceval, qui lui dit en gros de ne pas faire attention, qu'il sait bien qu'eux ne sont que des cons. Dans cette scène ils ont l'air seuls même s'ils sont entourés, et le seul à vraiment écouter Arthur, c'est Perceval.

Pécore
Hors ligne

Bonjour,


Ce dernier épisode, l'un des plus émouvants pour ma part, j'aimerais que l'on débatte sur une analyse de cet épisode.
Tout d’abord quelque chose que je n'arrive pas à comprendre :

-Anna : Ca vous ferait plaisir de coucher avec votre demi-soeur ?
-Anna : Pourtant vous y viendrez, faites-moi confiance. Vous y viendrez.

Petit saut sur wikipedia : "Dans la légende arthurienne, Mordred (ou Mordret) est le fils du Roi Arthur et de sa demi-sœur, Morgause" Morgause étant Anna.
Pouvez-vous donc m'expliquer pourquoi Anna demande une telle chose à Arthur, sait-elle qu'elle aura un fils avec Arthur ?
Je sais également que Alexandre Astier ne copie pas au poil de cul prés la légende Arthurienne, mais cela mérite quand même réflexion.


Petit rappel de l'épisode : Attention SPOIL !


"Six à douze mois après sa tentative de suicide, Arthur voit ses chevaliers, sa femme, sa mère et sa demi-sœur passer devant lui, à la forteresse de Tintagel. Karadoc lui rend le pouvoir, qu'Arthur confie finalement à Lancelot, qui retombe sous l'emprise de Méléagant et sème le chaos en Bretagne. Arthur décide de se rendre à Rome, dernier endroit où Lancelot aurait l’idée de le retrouver. Dans la maison d’Aconia laissée à l’abandon, Arthur reprend confiance en lui et se prépare à repartir au combat. La fin de cet épisode laisse présager la réalisation d'un film Kaamelott pour le cinéma, le format des dernières images étant celui des écrans de cinéma."

Tribunus Cohortis Bescherellae
Hors ligne

À mon avis, il y a trois possibilités..:

Hypothèse 1 : -Elle envisage clairement de coucher avec lui, et est sûre d'y parvenir. Ça me parait louche, vu qu'il est censé claquer d'une minute à l'autre..

Hypothèse 2 : -Elle sait (je ne sais pas comment) qu'elle le fera. Ça me parait louche, vu qu'elle n'a jamais présenté de pouvoir, de don particulier, pour la
voyance ou autre.. Peut-être que quelqu'un lui a dit, à la limite.

Hypothèse 3 : C'était un rêve. Elle n'est pas venu le voir, sûrement parce qu'elle le hait, donc je la vois mal lui rendre hommage.
D'où la réplique de Bohort après le réveil en sursaut qui suit la scène d'Anna :
-"Vous avez fait un mauvais rêve, Sire. Vous parliez.
-J'parlais ? J'disais quoi ?
-Vous disiez.. «Je m'souviens pas, je m'souviens pas.» "

Or lorsqu'il discute avec Anna des tablettes, il dit qu'il ne se "souvient pas" de quand il a retiré Excalibur pour la première fois.



Je vote pour la 3 !!! :)

Croustillant
Hors ligne

Moi quand j'ai vu ça j'y ai vu une manière de dire: "Vous y viendrez, vous êtes un Pendragon, vous avez la dépravation et la traîtrise dans le sang"... Bon après ce n'est qu'une façon de voir les choses, mais on peut y voir une possible référence à Uther, qui a tué son meilleur ami pour coucher avec sa femme, crime dont Anna tient tous les Pendragon responsables, y compris Arthur.
Dans la légende d'ailleurs il me semble que Morgause use d'un subterfuge pour faire un enfant à Arthur afin que cet enfant détruise son père.

Chevalier Porte-Bonheur
Hors ligne
Gawain a écrit :

Dans la légende d'ailleurs il me semble que Morgause use d'un subterfuge pour faire un enfant à Arthur afin que cet enfant détruise son père.

La potion de polimorphie peut être..

Pécore
Hors ligne
Coco l'asticot a écrit :

Hypothèse 3 : C'était un rêve. Elle n'est pas venu le voir, sûrement parce qu'elle le hait, donc je la vois mal lui rendre hommage.
D'où la réplique de Bohort après le réveil en sursaut qui suit la scène d'Anna :
-"Vous avez fait un mauvais rêve, Sire. Vous parliez.
-J'parlais ? J'disais quoi ?
-Vous disiez.. «Je m'souviens pas, je m'souviens pas.» "

Oui c'est très probable !

Gawain a écrit :

Dans la légende d'ailleurs il me semble que Morgause use d'un subterfuge pour faire un enfant à Arthur afin que cet enfant détruise son père.

Potion de Polymorphie surement ?
Comme la dit coco l'asticot, c'est possible que cela soit un rêve, car quand il discute avec elle personne ne la voit et personne ne lui parle à part Arthur lui-même.

Chef de Clan
Hors ligne
Vincent a écrit :
Coco l'asticot a écrit :

Hypothèse 3 : C'était un rêve. Elle n'est pas venu le voir, sûrement parce qu'elle le hait, donc je la vois mal lui rendre hommage.
D'où la réplique de Bohort après le réveil en sursaut qui suit la scène d'Anna :
-"Vous avez fait un mauvais rêve, Sire. Vous parliez.
-J'parlais ? J'disais quoi ?
-Vous disiez.. «Je m'souviens pas, je m'souviens pas.» "

Oui c'est très probable !

C'est même certain : comme le montre l'épisode "Lacrimosa", Anna est persona non grata à Tintagel, Ygerne et Cryda la tiennent en horreur.

Tribunus Cohortis Bescherellae
Hors ligne
Elias de Kelliwic'h a écrit :
Vincent a écrit :
Coco l'asticot a écrit :

Hypothèse 3 : C'était un rêve. Elle n'est pas venu le voir, sûrement parce qu'elle le hait, donc je la vois mal lui rendre hommage.
D'où la réplique de Bohort après le réveil en sursaut qui suit la scène d'Anna :
-"Vous avez fait un mauvais rêve, Sire. Vous parliez.
-J'parlais ? J'disais quoi ?
-Vous disiez.. «Je m'souviens pas, je m'souviens pas.» "

Oui c'est très probable !

C'est même certain : comme le montre l'épisode "Lacrimosa", Anna est persona non grata à Tintagel, Ygerne et Cryda la tiennent en horreur.

Bah ouais, en plus !
J'irai pas jusqu'à dire que c'est certain, mais moi j'vois ça comme ça en tout cas.

Chevalier
Hors ligne
bibicocci a écrit :
Gawain a écrit :

Dans la légende d'ailleurs il me semble que Morgause use d'un subterfuge pour faire un enfant à Arthur afin que cet enfant détruise son père.

La potion de polimorphie peut être..


La potion de polimorphie, concoctée par Merlin d'ailleurs, je crois. En effet, Mordred est le fils d'Arthur et dans la légende, c'est lui qui le tue. Et je pense qu'Astier nous y a préparé dans le livre V : Arthur cherche sa descendance à travers tout le royaume alors que c'est sa demi-soeur qu'il hait plus que n'importe qui la lui donnera... Donc c'est peut-être un rêve, mais ce serait un rêve prémonitoire alors.

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB