Bienvenue sur OnEnAGros!, le forum qui tient pas un stand de crêpes !

Lisez la charte du forum avant de commencer à participer. Si vous êtes nouveau, une présentation est toujours appréciée afin de mieux se connaître !


Croustillant
Hors ligne

Voilà. Ça fait trois mois que je me dis qu'il faut que je m'y remette, je le fais le dernier jour des vacances.
Donc, chronologiquement parlant, ce scénario se passe après l'épisode 8. Arthur est revenu de Rome et...


KAAMELOTT

ACTE UNIQUE

ARTHUR, LEODAGAN, CALOGRENANT, KETCHATAR, HOËL, LOTH et PERCEVAL, KARADOC et MERLIN rassemblés dans un coin, sont réunis autour d'une grande table, celle utilisée par LEODAGAN dans le livre VI.

ARTHUR: Bien. Alors, merci d'être venu pour cette première réunion. Alors en voici l'objet...
KETCHATAR: L'objet?
ARTHUR: Ben oui. Mais... Pas l'objet, l'objet. L'objet de... de la réunion. ( il croise les regards sceptiques de ses auditeurs ) Le sujet de la réunion.
Les auditeurs approuvent par un « ah! » de compréhension collectif.
ARTHUR: La réunion portera donc sur la forteresse, dont la construction va commencer sous peu, qui sera le nouveau siège du royaume de Logres.
CALOGRENANT: Mais alors le château de votre père...
ARTHUR: Oui, alors non. Le siège du royaume de Logres ne sera plus le château de feu Uther Pendragon mais un nouveau château pour symboliquement partir sur de nouvelles bases et puis pour une mission que... ( Arthur se coupe lui-même ) Pour une mission dont je vous parlerai plus tard. ( plus bas ) Pas toutes les difficultés d'un coup.
LEODAGAN: Alors moi j'ai aussi une question. ( en désignant MERLIN, PERCEVAL et KARADOC ) Qu'est-ce qu'ils foutent là?
ARTHUR: Oui... Alors on commence à s'éloigner un peu du sujet mais le seigneur Merlin est le druide officiel de la nouvelle fédération ( ce dernier hoche la tête, solennel ) et les seigneurs Perceval et Karadoc sont... ( il cherche )
CALOGRENANT: Ils sont quoi?
KARADOC: On pourrait dire les têtes de poulpe du gouvernement.
ARTHUR ( reprend en essayant de rester serein ): Les seigneurs Perceval et Karadoc auront une fonction importante dans la nouvelle fédération.
PERCEVAL: Mais je croyais qu'on avait dit que...
ARTHUR ( le coupant, en essayant de plus en plus difficilement de garder son calme ): Alors zut. 

Coupure.

ARTHUR: Donc il faudrait donner un nom à ce château.
HOËL: Un nom au château?
ARTHUR: Ben oui. Qu'est-ce qu'il y a de choquant?
LOTH: Non mais c'est une idée qui, je trouve, a le mérite d'être originale.
KETCHATAR: Mais je comprends pas moi.
ARTHUR: Et ben on donne un nom au château. Tenez ( désignant Léodagan ), vous, votre... votre baraque là, elle a bien un nom.
LEODAGAN: Ben, siège du royaume de Carmélide.
MERLIN ( à ARTHUR ): Je crois qu'on comprend pas trop ce que vous voulez en fait.
ARTHUR ( pousse un soupir et essaye d'adopter un ton charismatique ): Aujourd'hui, pour la première fois depuis de longues années, la Bretagne toute entière a la possibilité de rayonner. En unissant nos forces, en unissant nos peuples, nous pourrons redonner au royaume de Logres sa puissance d'antan. Et c'est ce lieu, la forteresse qui sera construite, qui symbolisera cette renaissance. ( reprend un ton ordinaire ) Donc, il faut, qu'au moins quand on en parle, ça ait un peu de prestance, un peu de gueule. Donc il faut lui donner un nom, comme on en donnerait à une personne.
CALOGRENANT: Mais quoi comme nom?
ARTHUR: Et ben c'est justement pour ça qu'on est réuni, pour en trouver un, ensemble. Donc, j'écoute vos propositions
Silence
LOTH ( soudain ): Pecat Puritanus. ( pause ) Non, franchement je trouve que ça fait bien.
ARTHUR: Ouais sauf que ça fait romain quand même et...
LEODAGAN: Et les romains sont des salopes.
ARTHUR: C'est pas exactement ce que je voulais dire mais...
MERLIN: Ben surtout que vous même...
ARTHUR ( l'interrompant ): Non! ( s'apercevant que sa réaction pourrait paraître suspecte, plus posé ) Non faut pas un nom romain.
LEODAGAN: Bon et vous, vous avez pas une proposition?
ARTHUR: Ben... Aconia.
HOËL: Aconia?
CALOGRENANT: C'est moche Aconia, non?
MERLIN: C'est marrant ça me dit quelque chose.
ARTHUR: Alors vous, vous la bouclez. ( à tous ) Je crois qu'on va faire une petite pause, ça nous permettra de... Enfin voilà.

Coupure

Alors que les autres sont en train de manger, Arthur s'isole et s'assoit à même le sol, adossé à un mur. LA DAME DU LAC apparaît.

ARTHUR: Ah ben vous êtes là, vous.
LA DAME DU LAC ( souriante ): C'est  la première réunion de votre nouvelle fédération, j'allais quand même pas rater ça.
ARTHUR ( ironique ): Ah oui c'est sûr que c'est un grand moment.
LA DAME DU LAC: Par contre, vous avez pas parlé de...
ARTHUR: Oui je sais. Non mais là je crois que c'est pas encore le bon moment pour leur en parler. Parce que c'est pas évident quand même. Et puis ils sont pas... Voilà. Et puis honnêtement, je suis pas non plus sûr d'avoir tout bien compris.
LA DAME DU LAC ( bienveillante ): Je suis suis sûr que vous y arriverez. Allez, je vous laisse.
LA DAME DU LAC disparaît et MERLIN arrive.
MERLIN: Tout va bien sire?
ARTHUR: Ça peut aller ouais.
MERLIN: Ah, et au fait, votre femme, vous l'avez récupérée?
ARTHUR: Non parce que... enfin j'ai pas trop envie d'en parler.
MERLIN: Et l'autre là? Votre pote romain.
ARTHUR: Pareil.
MERLIN: Bon. On reprend quand?
ARTHUR: Je... Qu'est-ce qu'on reprend?
MERLIN: Ben la réunion.
ARTHUR: Ah oui. Ben, on reprend maintenant.


EPILOGUE

On voit ARTHUR, LEODAGAN, PERCEVAL, KARADOC et LANCELOT sur un talus, ils regardent tous dans la même direction.

ARTHUR: Alors voilà Kaamelott.
LEODAGAN: Kaamelott. Ouais finalement ça sonne pas trop dégueulasse.
KARADOC: J'ai du mal à m'imaginer dedans quand même.
ARTHUR: Ah mais parce que vous comptez... ( il se reprend ) Non mais c'est bon.
PERCEVAL: Par contre, il risque pas de manquer une chambre?
LEODAGAN: Mais comment vous pouvez le savoir? Vous savez même pas qui va y crécher.
PERCEVAL: Non mais parce que quand on regarde comme ça, ça fait pas trop contingent.
ARTHUR: Qu'est-ce que vous voulez dire par contingent?
PERCEVAL: Je... Non, mais je vais pas savoir expliquer.
LANCELOT: En tous cas, à partir de maintenant, l'avenir de Logres est entre nos mains.
ARTHUR: Oui seigneur Lancelot. De grandes choses sont à faire.

ARTTHUR sourit.

Chevalière Nebulis Causa
Hors ligne

Chouette scénario, bien dans l'esprit Kaamelottienne, les personnages sont reconnaissable et fidèle à eux même... Heureusement que finalement c'est Kaamelott qui a été choisi parce qu'Aconia ça pète moins quand même ^^

Chef de Clan
Hors ligne

Je crois que rarement Arthur a été aussi juste.. Je le voyais presque bouger en lisant.. Grand bravo pour ton scénar Percy (ben tiens, les diminutifs j'aime bien, ça fait copains ;) )..
Et puis je me faisais la réflexion aussi : il est vachement devenu impatient au fur et à mesure le père Arthur n'empêche.. Parce que dans le livre VI il est plutôt pas trop trop encore comme ça.. Mais là, chapeau ;)

Croustillant
Hors ligne

Merci beaucoup pour vos commentaires!

@ Breizhou: Je sais pas si c'est une coïncidence mais effectivement, pendant que j'ai écrit ce scénario, j'ai pensé à montrer une évolution dans la patience d'Arthur.

Chevalier
Hors ligne

Félicitations pour ton personnage d'Arthur, qui est très bien rendu ! Perceval et Karadoc sont aussi égaux à eux-mêmes. :)

Ce n'est peut-être pas ton meilleur texte, mais il est bien agréable à lire.

Semi-Croustillant
Hors ligne

moi je débute dans la lecture des scenarii,   faudrait que je m'y mette mais bon,.....

ça m'a vraiment plu, bonne continuation :D

Croustillant
Hors ligne

Alors déjà, ça ma plu, beaucoup même.
Je suis d'accord avec la totalité des points positifs qui ont déjà été évoqué : la justesse des personnages, l'impatience d'arthur,...
Je rajouterai même la cohérence narrative dans les points positifs. En effet, on a une histoire construite, qui s'inspire d'éléments de la série sans banalement les reprendre, car tu y ajoutes ta plume personnelle.

Il y a des points négatifs, mais ils sont assez mineurs.
Ça concerne la relation entre Arthur et la Dame du Lac notamment, un effet comique pas assez poussé à un moment du texte ou encore l'incompréhension d'arthur.

Pour la relation Arthur/Dame du Lac, le point noir c'est qu'Arthur a l'air vaguement surpris de la voir ("ah ben vous êtes là vous..."). Or, et c'est une élément immuable de la série qui est présent de la première à la dernière saison, Arthur sursaute systématiquement à chaque apparition de la Dame du Lac, a fortiori dans le Livre VI où c'est le début de leur relation. La vague surprise qu'il éprouve ne colle pas, plus exactement on sent qu'il y a quelque chose qui manque.

Pour l'effet comique, cela concerne la réplique du "contingent". Tu as voulu montré l'incapacité de Perceval à expliciter sa pensée, mais du coup la blague se finit en eau de boudin et l'on ne rit pas. Faire dire à Perceval ce qu'il entendait par contingent (sûrement un synonyme de contigu d'ailleurs) aurait été plus efficace.

Enfin, l'incompréhension d'Arthur par moment est telle qu'on se demande si il le fait exprès ou non. L'incompréhension est justifiée lorsqu'on a affaire à une situation ou à une réplique absurde, mais pas quand le sens est évident. Et c'était le cas pour la réplique de Merlin "Bon. On reprend quand?", qui parle de façon évidente de la réunion qu'ils sont en train de tenir tous les 9.

Dernier petit détail : lorsque tu annonces chaque personnage dans la didascalie d'introduction, veille à ne pas en oublier, le pauvre Loth est passé à la trappe.
Ceci dit, j'ai bien aimé l'opposition que tu mets d'emblée entre les rois "ARTHUR, LEODAGAN, CALOGRENANT, KETCHATAR, HOËL, LOTH" et les autres membres que sont "..., et PERCEVAL, KARADOC et MERLIN". Tu opposes sans ambiguïté la différence de rang entre chaque participant.
Nouveau reproche, mineur une fois de plus. La réplique "et MERLIN, KARADOC et PERCEVAL" est plus rythmique que celle que tu as employé.

C'étaient là mes seuls reproches qui ne portent que sur l'aspect superficiel du texte. J'ai vraiment pris du plaisir à lire ton scénario.

Croustillant
Hors ligne

Merci à Elphin, Perceval le Belge et Nemesia (bon là je répond six mois après...) d'avoir réagi, ça fait toujours plaisir.
Elphin, tu as exposé avec beaucoup de rigueur les points négatifs et je t'en remercie d'autant plus.
Donc mes sincères excuses à Loth que je me suis empressé de rajouter dans la didascalie.
Concernant ta réflexion technique sur le  "et MERLIN, KARADOC et PERCEVAL" qui irait mieux que le "et PERCEVAL, KARADOC et MERLIN", tu as probablement raison mais là ça dépasse complètement mes compétences.
Alors pour la relation Arthur/Dame du Lac et l'incompréhension pas toujours justifiée d'Arthur, j'ai relu les passages que tu as mentionnés et, effectivement c'est pas trop ça .
Par contre, concernant Perceval et ce que tu en as dit, je suis pas complètement d'accord. Parce que, plus que l'incapacité de Perceval à expliciter sa pensée (oui, je reprend tes mots, ils sont pas sous copyright de toute façon ^^) c'est sa lucidité sur cette dernière que je voulais montrer (cf. "Sire, vous savez bien qu'on est des cons, nous").
Mais en tous cas merci d'avoir développé ainsi ta critique, je l'ai lu avec beaucoup d'intérêt.

Croustillant
Hors ligne

Non mais c'est moi qui répond 6 mois après, je suis toujours à la ramase de toute façon ^^.

Ton point de vue sur la lucidité de Perceval se défend parfaitement, je n'avais pas envisagé cette hypothèse, mais elle fait plus que tenir la route.

Continue à nous régaler ;)

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB