Bienvenue sur OnEnAGros!, le forum qui a le droit de boire du cidre !

Lisez la charte du forum avant de commencer à participer. Si vous êtes nouveau, une présentation est toujours appréciée afin de mieux se connaître !


Chevalier
Hors ligne

Ce scénario s’insère avant la fin du dernier épisode du livre VI, juste après la passation de pouvoir d’Arthur en faveur de Lancelot. J’ai réécris à ma sauce le retournement de Lancelot pour qu’il ressemble moins à une girouette, en mettant dans mon texte ce que j’aurais aimé voir à l’écran. Je sais que ce n’est pas ce qu’on a l’habitude de lire ici, puisque je ne me contente pas de m’inspirer de l’œuvre d’AA (je la déforme pour l’adapter à mes attentes), mais j’espère que vous ne m’en tiendrez pas rigueur. Ça reste de toute façon un délire de fan, qui ne cherche en aucun cas à se substituer au chef d’œuvre originel que nous vénérons tous ! :) N’hésitez pas à me dire ce que vous en pensez.

Le Roi est mort… Vive le Roi !

Trois cors

*** Acte I ***

Lancelot marche seul sur la route, plongé dans ses pensées, quand Méléagant apparaît.

LANCELOT (sursautant) : Qu’est-ce que vous faites là ? Je croyais que vous étiez parti.
MÉLÉAGANT : Ma mission n’est pas encore terminée.
LANCELOT : Votre mission ? Qu’est-ce que vous voulez dire ?

Méléagant ne répond pas. Un silence.

MÉLÉAGANT : Vous vous êtres très bien débrouillé, bravo.
LANCELOT : Je vous demande pardon ?
MÉLÉAGANT : Pour récupérer le pouvoir. Vous avez été malin ! Sauver Arthur pour lui faire croire que vous aviez changé et pour l’inciter à vous faire confiance, jusqu’à ce qu’il vous transmette les pleins pouvoirs… C’est un plan digne de l’Élu.
LANCELOT : Je n’ai pas changé, je suis redevenu moi-même. Et je ne suis pas votre Élu. Laissez-moi tranquille !
MÉLÉAGANT : Je ne vous abandonnerai pas, Lancelot. C’est vous que les dieux ont choisi pour régner à la place d’Arthur, mais pas n’importe comment. Vous êtes destiné à accomplir la quête du Graal, mais pas dans ces conditions.
LANCELOT : Quelles conditions ?
MÉLÉAGANT : Entouré de cette bande d’imbéciles, de lâches, et de faibles…
LANCELOT : Un grand chef ne se bat que pour la dignité des faibles.
MÉLÉAGANT : J’ai déjà entendu ça quelque part. Mais vous n’êtes pas un grand chef, Lancelot. Vous êtes l’Élu !
LANCELOT : Je ne veux plus vous écouter. Allez-vous-en.

*** Acte II ***

La scène se passe dans le château autour de la Table ronde. Sont présents : Yvain et Gauvain, Perceval et Karadoc, Hervé de Rinel, Léodagan, Calogrenant, Bohort. Lancelot préside l’assemblée. Le père Blaise est debout derrière son pupitre, prêt à prendre des notes.

LANCELOT (se levant) : Bon. Cette réunion de la Table ronde peut enfin débuter.
PERCEVAL : On attend pas tout le monde ?
BOHORT (se penchant discrètement vers lui) : Tout le monde est là…
PERCEVAL : Ben non, il y a pas Arthur ! Vous êtes encore en froid ?

Lancelot le regarde d’un air désespéré, sans répondre.

PERCEVAL : Non parce que sinon, je peux aller chercher un siège.
HERVÉ (à Lancelot) : Mais pourquoi vous êtes assis là au fait ? C’est pas le siège du chevalier Lotregrand d’habitude ?
LANCELOT (essayant de reprendre la situation en main) : Le seigneur Arthur, après avoir légitimement reçu le pouvoir des mains du seigneur Karadoc ici présent (tous les regards se tournent vers lui) , me l’a transmis à son tour. Faisant donc de moi… votre nouveau roi.
LÉODAGAN : Régent.
LANCELOT : Comment ?
LÉODAGAN : Oui, je suis désolé hein, mais selon les textes, dans ce cas de figure, « roi de Bretagne », ça se prononce « régent ».
LANCELOT : Quoi qu’il en soit, je représente l’autorité suprême. (Sourires et murmures des autres chevaliers, manifestant leur désaccord). Quelqu’un a quelque chose à dire ?
CALOGRENANT (moqueur) : Il faut peut-être pas exagérer non plus.
LÉODAGAN (ironique) : Autorité suprême…
YVAIN : En plus, moi je sais même pas ce que ça veut dire.
LANCELOT (de plus en plus énervé) : Ça veut dire que vous faites ce que je vous dis et puis c’est tout ! Vous êtes des chevaliers, des chefs de clan ; je vous ai convoqués pour que vous me prêtiez allégeance.
YVAIN : Allé-quoi ?
KARADOC : Ah non, je vous préviens ! Celui qui m’empêchera de bouffer, il est pas né !

Tout le monde se regarde d’un air atterré.

LÉODAGAN : Qu’est-ce que vous nous chantez vous ?
KARADOC : Ben, on parlait pas d’alléger ?
BLAISE : Je suis désolé de la ramener, mais ça va pas. Un régent ne peut pas demander aux chefs de clan de jurer fidélité. C’est un honneur réservé au roi.
LANCELOT (sèchement, à Blaise) : Vous, vous la fermez et vous écrivez. (Se retournant vers les autres) Quant à vous, vous allez arrêter de discuter mes ordres. Tout de suite ! Mettez-vous bien ça dans la tête : je suis roi, que ça vous plaise ou non. De par la volonté d’Arthur et celle des dieux. Et vous n’avez rien à dire ! C’est comme ça ! Je vais vous mettre au pas. Vous allez arrêter de glander et commencer à chercher le Graal !
BOHORT (timidement) : Le… le Graal ?
LANCELOT (s’enflammant au fur et à mesure) : Oui, le Graal, parfaitement. Vous croyez peut-être que vous allez continuer à vous tourner les pouces toute la journée ? C’est fini ce temps-là ! Maintenant c’est moi qui commande, et vous allez m’écouter. On va chercher le Graal, et on va le trouver. Je vais le trouver. Même si pour ça, je dois vous tuer un par un !
CALOGRENANT : C’est bien beau votre petit discours là, mais le Graal, c’était le truc d’Arthur. On va quand même pas continuer sans lui.
BOHORT : D’autant que ce sont les dieux qui lui ont assigné cette tâche ! Personne d’autre ne peut trouver le Graal. C’est l’Élu, à qui on a confié Excalibur. Vous prétendez vous élever contre la volonté divine ?
LANCELOT : Je ne prétends rien du tout. Arthur a renoncé à être l’Élu, il a perdu Excalibur. Il a laissé tomber. Je ne fais que reprendre le flambeau ; et je ne commettrai pas les mêmes erreurs. Alors vous faites ce que je vous dis. (Haussant la voix) Le Roi est mort, vive le Roi !
LÉODAGAN (indigné) : Eh, attendez une minute… Le roi est pas encore mort !
LANCELOT : Pas encore.

*** Acte III ***

Le soir, tard. Lancelot est assis devant la cheminée, seul, et fixe le feu d’un air songeur. Un bruit derrière lui le fait se retourner : on voit la Dame du Lac entrer dans la pièce.

LANCELOT (mécontent) : Vous ! Qu’est-ce que vous voulez ?
DAME DU LAC : Je vous cherchais, figurez-vous. Il faut que je vous parle.
LANCELOT : Vous n’avez pas le droit d’être ici ! Je pourrais vous faire arrêter par la garde !
DAME DU LAC : Et où voulez-vous que je sois ? Depuis que les dieux m’ont bannie, je passe mes journées à mendier et à me cacher ! Je n’ai rien à manger et nulle part où dormir. Je fais ce que je peux !
LANCELOT : Mais c’est pas de ma faute tout ça. Je n’ai rien à voir là-dedans.
DAME DU LAC : Justement, je me disais que vous pouviez peut-être m’aider…
LANCELOT : Moi ? Comment ?
DAME DU LAC : C’est un peu délicat… Je voudrais que vous renonciez au pouvoir.
LANCELOT (furieux) : Quoi ?
DAME DU LAC : Attendez, laissez-moi vous expliquer ! Les dieux sont en colère, c’est pour ça qu’ils m’ont bannie. Je n’ai pas su aider Arthur à garder confiance et à rester dans le droit chemin. J’ai échoué. Ma seule chance maintenant, ce serait qu’il retrouve le Graal… grâce à moi ! Du coup, les dieux me pardonnent, et hop, tout redevient comme avant.
LANCELOT (étonné) : Parce que vous savez où est le Graal ?
DAME DU LAC  (gênée) : Pas vraiment… Mais je m’en occuperai plus tard. Pour le moment, je dois remettre Arthur sur le trône.
LANCELOT : Mais il est mourant, Arthur ! Il ne va même pas passer la semaine !
DAME DU LAC : Non, il est en train de reprendre du poil de la bête je vous signale ! Merlin m’a aidée à le soigner, et son moral est bien meilleur. Ça ira encore mieux quand il aura récupéré Excalibur.
LANCELOT (choqué) : Quoi ? Arthur va guérir ? Il va retirer l’épée ?
DAME DU LAC (toute fière) : Mais oui, puisque je vous le dis ! Alors il faut que vous libériez la place pour qu’il puisse monter sur le trône et repartir à la quête du Graal. Mais ne vous inquiétez pas, je suis sûre qu’il vous gardera dans son gouvernement ! Peut-être même comme bras droit.

Lancelot se lève brusquement et sort de la pièce à grands pas.

*** Acte IV ***

Extérieur. Il fait nuit. Lancelot est debout, en train de regarder les étoiles. Il semble complètement perdu. Méléagant s’approche doucement et s’arrête juste derrière lui. Ils tournent le dos au château, que l’on distingue dans le fond. Tous deux ont un visage grave et parlent d’une voix très calme.

LANCELOT : Ils ne veulent pas de moi.
MÉLÉAGANT : Non.
LANCELOT : Ils ne veulent pas de moi comme roi.
MÉLÉAGANT : Non. Ils restent fidèles à Arthur. Je vous l’avais dit : vous ne pouvez pas régner avec cette risible bande de pantins. Ils ne vous servent à rien. Débarrassez-vous-en.
LANCELOT : M’en débarrasser ?
MÉLÉAGANT : Ils vous ralentissent ! Ils contestent votre autorité. Ils vous empêchent de trouver le Graal. Vous devez avancer.
LANCELOT : Le Graal ? Vous croyez vraiment que je peux le trouver ?
MÉLÉAGANT : Je n’ai pas besoin de croire. C’est votre destin.
LANCELOT : Mais, Arthur…
MÉLÉAGANT : Arthur est encore faible. Il n’a pas récupéré toutes ses forces. Faites en sorte qu’il ne les récupère jamais.
LANCELOT (répétant) : Arthur est faible…
MÉLÉAGANT : Oui.
LANCELOT (d’un ton monotone comme s'il récitait une leçon) : Un grand chef ne se bat que pour la dignité des faibles.
MÉLÉAGANT : Vous n’avez pas besoin d’être un grand chef. Vous êtes le seul chef reconnu par les dieux.

Lancelot se retourne et fixe Méléagant pendant quelques secondes. Il le scrute attentivement. Méléagant soutient son regard.

LANCELOT : Je n’ai pas le choix, c’est ça ?
MÉLÉAGANT : Non. Votre heure est venue.

Lancelot hoche la tête et se met à avancer doucement en direction du château. Méléagant le suit des yeux, un sourire énigmatique aux lèvres. On le voit disparaître dans la nuit.

MÉLÉAGANT : Le roi est mort…

Noir

MÉLÉAGANT : Vive le roi.

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Vraiment superbe ce scénario !
J'aime beaucoup ta version ( même si contrairement à beaucoup celle d'AA me convient parfaitement ). C'est très bien écris, les personnages sont très réussis, j'aime beaucoup ! J'ai adoré les scènes entre Lancelot et Méléagant ! Bravo pour ce scénario ! ;)

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Moi j'ai envi de dire que c'est très très bon tout ça ^^. J'aurais vu la réunion des chevaliers différemment, mais les dernières répliques de Méléagant m'ont fait frissonner, j'avais l'impression d'entendre Carlo Brandt.

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Nemesia a écrit :

LÉODAGAN : Oui, je suis désolé hein, mais selon les textes, dans ce cas de figure, « roi de Bretagne », ça se prononce « régent ».

énorme!!! j'adore cette réplique! je le vois trop la prononcer!
en tout cas super chouette ce sénario! bravo

Chevalier Feuletonniste
Hors ligne

Ah, j'aime bien cette version ! :) On a le temps de voir Lancelot confronté aux difficultés et aux mauvaises volonté, et Méléagant n'a plus qu'à attendre son heure...

Mélusine : si je ne confonds pas, il me semble que cette phrase, Léodagan l'avait déjà sortie, mais dans l'autre sens et en sa faveur (dans le Livre V).

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Agloval a écrit :

Ah, j'aime bien cette version ! :) On a le temps de voir Lancelot confronté aux difficultés et aux mauvaises volonté, et Méléagant n'a plus qu'à attendre son heure...

Mélusine : si je ne confonds pas, il me semble que cette phrase, Léodagan l'avait déjà sortie, mais dans l'autre sens et en sa faveur (dans le Livre V).

maintenant que tu le dis c'est fort possible... en tout cas ça lui va bien

Chevalier
Hors ligne

Merci à tous ! ça fait vraiment plaisir de lire des commentaires positifs.

@ Agloval : Tu as tout à fait raison, j'ai voulu donner à Lancelot du temps pour changer d'avis et à Méléagant de arguments pour le convaincre. Je suis contente que ça ait marché ! :) (Je voulais aussi faire intervenir le maître d'armes, pour qu'il remette Lancelot à sa place comme il le fait dans le livre V avec Léodagan, mais ça aurait été trop long).

@ Mélusine : Effectivement, cette phrase est un clin d'œil au livre V, quand Léodagan rétorque au jurisconsulte que "régent", à partir de maintenant, ça se prononce "roi de Bretagne". J'ai essayé de reprendre plusieurs références (et pas seulement Kaamelott), sans pour autant tomber dans le plagiat !

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Bon va falloir que je me revisionne le livre V alors ça fait longtemps, si je ne me souviens plus des répliques rien ne va plus!

Chef de Clan
Hors ligne

Bravo pour ce joli scénar en tous cas !

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Trés bon scénar'.

Léodagan dans ce scénarii ressort la réplique du Jurisconsulte qu'il avait séchement écarté quand il était au pouvoir.

Bel exemple de ce que j'aime le plus chez ce personnage ( désormais mon chouchou dans la série) : sa mauvaise foi ^^

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Sympa le scénar....


Y'a des répliques sympa... :D

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

La réunion autour de la Table Ronde me plaît particulièrement!!! J'ai adoré le coup de alléger/ allégeance!!!
Il est vrai que ce scénario nous aurait moins déroutés que celui d'AA. mais peut-être a-t-il fait exprès? Ce qui n'enlève rien en qualité à ce que tu as créé Némésia! Chapeau!!!

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Superbe scénario. J'ai senti les personnages et entendu les acteurs dire ton texte pendant toute la lecture :) C'est très bien écrit et je dois dire que ta version du tournant de Lancelot m'a plu tout autant que le texte d'A.A. Vis à vis de ma vision des personnages, j'ai même une préférence pour ton scénario ; ceci dit, la vision que le Roi a des personnages est sans doute la plus fiable ;)

Quoiqu'il en soit, ton scénario est un des meilleurs que j'ai pu lire jusqu'alors, et un des plus fidèles à la série.

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Je confirme, le scénario est vraiment très bien! Bravo!

Pécore
Hors ligne

je repond tres tres en retard, mais j'adore ce scenar!!
tout y est, rien ne manque

moi aussi j'entend meleagant prononcer le roi est mort, vive le roi

ca vaudrai presque le coup de le tourner ton truc, c'est vraiment genial!

bravo!

Semi-Croustillant
Hors ligne

Ouais, la fin je l'ai devant les yeux tellement c'est classe !
Après je comprends pas trop.... Au lieu que Lancelot baisse son froc en fait c'est Méléagant ? Ça sonne étrange dans la mesure où il abandonne Lancelot et lui dit de reprendre là où il l'avait retrouvé (avec la point de lance sur la carotide). Du coup ça me froisse un peu les idées, mais en dehors de ça je trouve le scénario très réussi, j'entends même l'écho des voix des acteurs. Héhé ! Et surtout, ça donne encore plus envie de voir une suite.

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

intéressante cette alternative à l'original et bien menée. J'ai juste trouvé que quand Lancelot menace de tuer les chevaliers un par un c'était trop extrême même en prenant en compte son état d'esprit. Le coup du régent m'a fait sourire aussi d'autant que je m'en souvenais pas. En tout cas si AA est en panne d'idées il a de quoi faire avec ce forum, que du bon !

Chef de Clan
Hors ligne

très bon scénario! à la fois dramatique et comique... avec de bonnes répliques :)

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

superbe scénario je pense que si AA aurais voulu clore kaamelott définitivement ce pourrait être comme ça qu'il ferai

Semi-Croustillant
Hors ligne

Bizarre que je lise ce scénario que maintenant... En tout cas, très très gros travail, je le trouve excellent... Comme l'a dit Astyron dans les premiers posts, on a l'impression d'entendre Carlo Brandt. Méléagant est pour moi le personnage le plus réussi de ton scénar', avec la Dame du Lac, que je trouve très fidèle à la vraie. Et les répliques de Léodagan sont juste tordantes ! Vraiment bravo :)

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB