Bienvenue sur OnEnAGros!, le forum qui apprécie les fruits au sirop !

Lisez la charte du forum avant de commencer à participer. Si vous êtes nouveau, une présentation est toujours appréciée afin de mieux se connaître !


Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Les moments d’émotion : qui n'en a pas eu devant cette série ?

Moi c'est quand Perceval  serait prêt a se sacrifier pour le roi Arthur...


Et vous ?

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Quand son pere adoptif réalise grace au médaillon qu'il a son fils qu'il n'as plus revu depuis 30 ans devant les yeux

je pense que c'est un grand moment pour tous le monde.

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Bah en fait moi j'en ait eu 3:
-Comme Vylain au moment ou le père adoptif d'Arthur se rend compte de qui se trouve devant lui.
-La scène du pécheur qui dit qu'il n'a fait que parlé de son fils.
-Et le rève d'Arthur qui apparait plusieurs fois dans les parties, ou on le voit marché avec un fils inexistant, mais qui apparait à la fin...
Vraiment c'était les scènes les plus émouvantes...

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

les sujets d'emotion peuvent etre dans tout les livres
mon 2 em:c'est quand meleagant prend la marrionette de arthur et que lancelot ne lui fait pas de mal

Chevalier
Hors ligne

Mio ça a été quand Perceval pense que le Roi ne l'aime pas, alors que lui l'adore.
Et Arthur lui explique que si, en fait, il l'apprécie (même s'il a envie de lui fendre le crâne à chaque fois qu'il ouvre le bouche lol)

J'ai trouvé ça émouvant parce que Perceval reste digne (c'est rare, déjà), et à la fin ils font un câliiiin, hiii comme c'est meugnon ^^

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Comme ça, sans réfléchir, trois grands moments :

- les poupies, quand la petite fille dit 'tu peux rejouer les marionnettes"

- quand Perceval veut une prostituée pour lui parler d'Arthur et qu'il explique comment il voudrait lui apporter le Graal juste pour qu'il soit fier de lui

- quand Guenièvre reste chez Yvain, qu'elle lui dit qu'il mérite d'avoir des enfants et qu'il lui répond "donc, si je n'en ai pas, c'est injuste ?" et qu'elle répond "oui" en hésitant... Le motif du suicide, il est là, à mon avis... Bouh, j'en ai des frissons rien qu'en l'écrivant...

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

moi celui qui me vient à l'esprit, c'est la scène entre Méléagant et Lancelot dans la caverne lorsque qu'il lui amène la marionnette d'Arthur, elle est forte cette scène ;)

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Mes passages préférés sont un peu tous ce que vous avez dit a savoir :

-- Le coup de la marionette avec Lancelot et Méléagant.
-- Le fait que Arthur ne dit pas clairement qu'il apprécie Perceval et le calin !
-- La petite fille dans les bras d'Arthur qui redemande les marionettes
-- Mais surtout *surtout parce-que, j'ai faillit pleurer* quand Arthur retrouve son père adoptif  :oops:

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Quand Arthur se suicide dans sa baignoire tout simplement. La musique, les plans de caméra... tout a été fait pour rendre ce moment hautement dramatique.

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

En voyant cette scène, j'étais tellement sur le cul que j'ai même pas été émue . . . J'étais plus dégoutée même si, je ne pense pas qu'Arthur va mourrir *un film est prévu et ca m'étonnerai que Kaamelott continue sans lui*.

J'en ai oublié un : Quand Perceval dis des trucs "vrais" enfin, pas cons quoi ! Le truc avec la canne a pêche est assez grandiose  :D

Pécore
Hors ligne

Quand Perceval dis des trucs "vrais" enfin, pas cons quoi ! Le truc avec la canne a pêche est assez grandiose

Tout à fait, c'est à ce moment-là que je pensais. Arthur se rend compte que Perceval, parfois, est moins con qu'il en a l'air. C'est des grands moments de complicité, ça.

Et évidemment tous les moments cités plus haut. Celui avec son père adoptif, celui avec le rêve récurrent, sans fils, celui avec la tentative de suicide d'Arthur et la main de Lancelot qui se pose sur sa blessure, etc. ^^

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Dans le livre V, deuxième partie, j'ai eu ma montée de larmes lors de la scène chez le père adoptif d'Arthur (Bedos, il est bon ce con - oh pardon) et lorsque Guenièvre décide de partir avec Arthur pour chercher les enfants de ce dernier, expliquant "qu'elle n'a pas été fichue de les lui faire". Ell est encore plus touchante que d'habitude, et Arthur se laisse fléchir à cause de ça.

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Pour ma part, j'ai rereregardé ( à cause des rererediffusions ^^) ce soir la scène du père adoptif. C'est bien vrai qu'elle est émouvante, déjà pour le sujet qu'elle traite, retrouver son père adoptif après de nombreuses années, il ya matière à faire pleurer ^^

Mais pas seulement. Le jeu toujours le jeu. Dans les premières secondes de cette scène, Arthur est en arrière plan et on voit bien qu'il se demande où il est, c'est très subtil car le dialogue se fait entre le père et l'autre à capuche :p
De plus, à l'image de la série toute entière, les acteurs même secondaires sont époustouflants, je sais pas, A.A doit avoir une fabrique à bons acteurs chez lui...^^ Je pense notamment au fils, très touchant parce que sans cesse rabroué par son père, mais tout est parfait, le regard, le ton..j'adhère !

Voilà je pense que l'on peut généraliser cela aux scènes émouvantes, c'est par le jeu des acteurs que ça passe ( quelle banalité!), et quand il ya un peu de musique c'est encore mieux..snif !

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Je n'ai malheureusement pas vu le livre V mais j'ai vu la scene avec Guy Bedos (dailymotion est mon ami  :D ) et meme encode comme une bouse avec un decalage monstre la voix et la tete de Bedos m'ont foutu les larmes mais d'une violence... j'attends de voir "proprement" la scene et la a mon avis je me fais immediatement sponsorisee par kleenex...

Sinon m'ont foutu les larmes: la scene ou Arthur va chercher Guenievre chez Lancelot et quand il annonce a Mevanwi qu'il renonce a elle..

Et grand coup de coeur moi aussi pour ces moments privilegies avec Perceval

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

C'est quel moment, celui avec Yvain et les enfants (cf message de pupuce) ?
Sinon, moi c'est surtout également le moment où Arthur va chercher sa femme chez Lancelot, troublant.
Les épisodes entre Arthur et Perceval, en particulier celui où Perceval parle de son voeu.
Et le plus énorme de tout, Arthur qui va dire à Mévanwi que c'est finit, y'a un mélange d'humour, de naturel ('ben, je fais c'que j'veux, déjà') et de frissons dans le dos.
Ah oui, et le fait, c'est plus dans la longueur, que Guenièvre suive son mari pour sa quète pour un enfant qui n'est pas le sien, je trouve ça complètement hors de la mentalité de notre société mais paradoxalement magnifique et touchant.

Chevalier
Hors ligne

C'est quel moment, celui avec Yvain et les enfants (cd message de pupuce) ?

Elle n'a pas parlé d'Yvain, et je pense que c'est l'épisode des "Pupies" avec Arthur.

Sinon Guenièvre, et je l'ai toujours dit, est extrêmement touchante.
D'autant plus quand elle fait le choix d'aider son mari dans une quête qui montre bien qu'elle est à côté de tout.
Elle veut aider, même si cela signifie que durant toutes ces années elle a été mise de côté.

Elle est superbe  :cry:

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Comme ça, sans réfléchir, trois grands moments :
- quand Guenièvre reste chez Yvain, qu'elle lui dit qu'il mérite d'avoir des enfants et qu'il lui répond "donc, si je n'en ai pas, c'est injuste ?" et qu'elle répond "oui" en hésitant... Le motif du suicide, il est là, à mon avis... Bouh, j'en ai des frissons rien qu'en l'écrivant...

Je parlais de ce passage là, qui ne m'évoque rien...
C'est quand, hein, dit ?

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

C'est dans la seconde partie du livre V, quand Arthur part de chez Yvain pour aller chercher ses enfants seul...

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Vous évoquez tous le moment avec Perceval et "le câlin" mais je ne l'ai pas vu :(

Z'avez un lien ou quelque chose, que je puisse réparer cette erreuuuuur ? ^^

Chevalier
Hors ligne

Nanis > c'est dans l'un des épisodes intitulés "le tourment" je crois ;-)

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Ce soir dans l'épisode "le retour du roi" quand Arthur raconte tout ce qui'l a fait en disant qu'il faut pas lui dire qu'il a rien fait et que Perceval lui dit : "non, mais Sire, il faut pas prendre ce qu'on dit au sérieux, vous savez bien qu'on est des cons nous..."

Je trouve ça tellement plein d'amour de la part de Perceval pour son roi. C'est décidément quelqu'un de bien ce Perceval...

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Bon, j'ai encore pas vu l'épisode d'aujourd'hui (vivement des redifs, des vacances, je sais pas, moi !) mais c'est vrai que dans ce cinquième livre (et même un peu avant), une des force est d'avoir réussi à faire des moment d'émotions vraiment terrible sans être obligé de balancer des grandes tirades ou des mots compliqués.
Je trouve ça d'autant plus touchant (exemple avec le moment où Arthur signale à Mévanwi qu'il veut la quitter en doléance, ou ici entre Perceval et Arthur)...

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Ce soir dans l'épisode "le retour du roi" quand Arthur raconte tout ce qui'l a fait en disant qu'il faut pas lui dire qu'il a rien fait et que Perceval lui dit : "non, mais Sire, il faut pas prendre ce qu'on dit au sérieux, vous savez bien qu'on est des cons nous..."

Je trouve ça tellement plein d'amour de la part de Perceval pour son roi. C'est décidément quelqu'un de bien ce Perceval...

pareil j'ai trouvé ce passage trop minion

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

C' est vrai c' etait un grand moment d' emotion quand arthur dit qu' il a raté son coup avec le graal mais qu' il veut pas qu' on lui dise qu' il a rien fait. Et apres Perceval qui lui dit qu' il faut  pas qu' il les écoute parce que c' est des cons .....Vivement le dernier épisode !

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Bon, j'ai encore pas vu l'épisode d'aujourd'hui (vivement des redifs, des vacances, je sais pas, moi !)

Je suppose que légalement, j'ai pas le droit de mettre dispo un enregistrement des épisodes de la semaine sur le net ?

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB