Bienvenue sur OnEnAGros!, le forum qui s’l’est toujours un peu pété ! !

Lisez la charte du forum avant de commencer à participer. Si vous êtes nouveau, une présentation est toujours appréciée afin de mieux se connaître !


Chevalier
Hors ligne

A mon avis Caelia tu fais preuve d'une (trop ? j'y reviendrai) grande clairvoyance dans ta manière de voir les choses, et pour faire bref je te trouve courageuse.
J'ai dit "trop" clairvoyante car tu as ouvert les yeux, et surtout tu les as gardés grand ouverts en ce qui concerne les animaux dont nous nous nourrissons tous les jours alors que nous les gardons fermés exprès.
Attention je ne critique pas notre manière de vivre et je ne dis pas "Caelia a frit, Caelia a tout compris", mais elle fait preuve d'une réflexion vraiment intéressante qui mérite qu'on s'y attarde, qu'on y réfléchisse aussi.


Tu parlais des conditions dans lesquelles "vivent" les poules en batterie, hé bien même si je ne suis pas "végé", j'achète des oeufs "pondus par des poules élevées en plein air", c'est peut-être pas grand chose mais là-dessus je suis comme ça et je ne pourrais pas revenir en arrière.
On pourra me dire que je pourrais pousser mon raisonnement "à fond" et penser et faire de même envers tous les animaux et être dans le même esprit que Caelia, j'y ai déjà pensé mais je ne suis pas vraiment là-dedans, de plus j'avoue que je n'aurais pas le courage de trier les produits et ingrédients comme ça en faisant mes courses !

Donc Caelia quand tu dis que les gamins dessinent des poissons panés sans faire le lien avec Maurice le poisson rouge, ce n'est pas vraiment nouveau, y'a qu'à voir la raison pour laquelle les classes vertes ont été créées : parce que les enfants des grandes villes pensaient que le lait était "fabriqués" par les magasins, qu'ils n'avaient jamais vu de vaches et/ou n'avaient jamais fait le rapprochement ! Vive aussi le Salon de l'agriculture où nos amis les parisiens peuvent aller tâter l'arrière-train de Marguerite !!

Du coup c'est sûr que si on leur disait "tu vas manger du chat", ils regarderaient sûrement Félix de manière inquiète, idem pour Médor le chien, mais ça ne va pas plus loin.

Je lis en ce moment le blog d'un mec qui fait le tour du monde et qui essaye de faire toutes les expériences possibles, il a récemment été en Thaïlande et voulait absolument manger du chien, du chat, pour en connaître le goût mais aussi pour se fondre dans la population du pays qu'il visite, et voir comment ces animaux sont préparés. Il ne donne pas (et sûrement qu'il ne les a pas) les détails sur les conditions de vie de ces bêtes mais j'avoue que le lire m'a rendue curieuse. Par contre si je voulais goûter à ces "saveurs", je me rendrais également dans un pays semblable, je ne le ferais pas en France où notre attachement aux 2 premiers animaux domestiques est très fort.
En fait c'est un peu con hein, je veux bien goûter mais pas chez moi ?

Caelia a écrit :

Je n'ai pas l'impression de manquer quelque chose en ne mangeant pas de viande. Et la France est très en retard sur le plan végétarien, en Angleterre ça ne choque personne de voir des restos végés, il y a même des étiquettes spéciales pour savoir en un coup d'oeil si la nourriture et végé ou pas. Après dire que c'est n'est pas visible, c'est peut être parce qu'on a pas envie de voir non plus.

En ce qui concerne les restos "végé" comme tu dis, je pense qu'il en existe, mais que malheureusement il faut habiter dans une très grande ville pour en trouver, et pour en trouver plusieurs, avoir le choix, et...
Par contre les menus végétariens sont signalés dans certains restaurants, je ne saurais plus te citer lesquels mais j'ai déjà vu la petite inscription "végétarien" à côté de certains plats sur des cartes, et pas seulement dans les grandes villes !
Après je ne connais pas le "gap" entre nous et les autres pays mais une fois de plus ça m'étonnerait pas qu'on soit à la traîne.


En bref je voulais en venir à ce point : nous ici savons tous très bien, si on prend la peine d'y réfléchir 2 secondes, que le steak qu'on a dans notre assiette provient d'une bête élevée exprès en captivité et qui n'a sûrement pas eu la mort qu'elle mérite.
Mais soit l'on n'y a jamais pensé, soit si, et dans ce cas on évite d'y repenser justement quand on a une bonne entrecôte saignante sous la fourchette.

Notre société n'est pas près de passer à un mode de consommation respectueux des animaux et ce, surtout parce que 99,9% de la population ne s'est jamais posé la question, que "tout fonctionne ainsi et c'est très bien comme ça"


Pfiou après relecture, bonjour le pâté !

PS : allez remettez Geralt dehors qu'on puisse vivre en paix...

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Violette a écrit :

A mon avis Caelia tu fais preuve d'une (trop ? j'y reviendrai) grande clairvoyance dans ta manière de voir les choses, et pour faire bref je te trouve courageuse.
J'ai dit "trop" clairvoyante car tu as ouvert les yeux, et surtout tu les as gardés grand ouverts en ce qui concerne les animaux dont nous nous nourrissons tous les jours alors que nous les gardons fermés exprès.
Attention je ne critique pas notre manière de vivre et je ne dis pas "Caelia a frit, Caelia a tout compris", mais elle fait preuve d'une réflexion vraiment intéressante qui mérite qu'on s'y attarde, qu'on y réfléchisse aussi.


Tu parlais des conditions dans lesquelles "vivent" les poules en batterie, hé bien même si je ne suis pas "végé", j'achète des oeufs "pondus par des poules élevées en plein air", c'est peut-être pas grand chose mais là-dessus je suis comme ça et je ne pourrais pas revenir en arrière.
On pourra me dire que je pourrais pousser mon raisonnement "à fond" et penser et faire de même envers tous les animaux et être dans le même esprit que Caelia, j'y ai déjà pensé mais je ne suis pas vraiment là-dedans, de plus j'avoue que je n'aurais pas le courage de trier les produits et ingrédients comme ça en faisant mes courses !

Donc Caelia quand tu dis que les gamins dessinent des poissons panés sans faire le lien avec Maurice le poisson rouge, ce n'est pas vraiment nouveau, y'a qu'à voir la raison pour laquelle les classes vertes ont été créées : parce que les enfants des grandes villes pensaient que le lait était "fabriqués" par les magasins, qu'ils n'avaient jamais vu de vaches et/ou n'avaient jamais fait le rapprochement ! Vive aussi le Salon de l'agriculture où nos amis les parisiens peuvent aller tâter l'arrière-train de Marguerite !!

Du coup c'est sûr que si on leur disait "tu vas manger du chat", ils regarderaient sûrement Félix de manière inquiète, idem pour Médor le chien, mais ça ne va pas plus loin.

Je lis en ce moment le blog d'un mec qui fait le tour du monde et qui essaye de faire toutes les expériences possibles, il a récemment été en Thaïlande et voulait absolument manger du chien, du chat, pour en connaître le goût mais aussi pour se fondre dans la population du pays qu'il visite, et voir comment ces animaux sont préparés. Il ne donne pas (et sûrement qu'il ne les a pas) les détails sur les conditions de vie de ces bêtes mais j'avoue que le lire m'a rendue curieuse. Par contre si je voulais goûter à ces "saveurs", je me rendrais également dans un pays semblable, je ne le ferais pas en France où notre attachement aux 2 premiers animaux domestiques est très fort.
En fait c'est un peu con hein, je veux bien goûter mais pas chez moi ?

Caelia a écrit :

Je n'ai pas l'impression de manquer quelque chose en ne mangeant pas de viande. Et la France est très en retard sur le plan végétarien, en Angleterre ça ne choque personne de voir des restos végés, il y a même des étiquettes spéciales pour savoir en un coup d'oeil si la nourriture et végé ou pas. Après dire que c'est n'est pas visible, c'est peut être parce qu'on a pas envie de voir non plus.

En ce qui concerne les restos "végé" comme tu dis, je pense qu'il en existe, mais que malheureusement il faut habiter dans une très grande ville pour en trouver, et pour en trouver plusieurs, avoir le choix, et...
Par contre les menus végétariens sont signalés dans certains restaurants, je ne saurais plus te citer lesquels mais j'ai déjà vu la petite inscription "végétarien" à côté de certains plats sur des cartes, et pas seulement dans les grandes villes !
Après je ne connais pas le "gap" entre nous et les autres pays mais une fois de plus ça m'étonnerait pas qu'on soit à la traîne.


En bref je voulais en venir à ce point : nous ici savons tous très bien, si on prend la peine d'y réfléchir 2 secondes, que le steak qu'on a dans notre assiette provient d'une bête élevée exprès en captivité et qui n'a sûrement pas eu la mort qu'elle mérite.
Mais soit l'on n'y a jamais pensé, soit si, et dans ce cas on évite d'y repenser justement quand on a une bonne entrecôte saignante sous la fourchette.

Notre société n'est pas près de passer à un mode de consommation respectueux des animaux et ce, surtout parce que 99,9% de la population ne s'est jamais posé la question, que "tout fonctionne ainsi et c'est très bien comme ça"


Pfiou après relecture, bonjour le pâté !

PS : allez remettez Geralt dehors qu'on puisse vivre en paix...

C Ca

vous m avez fait chier maintenant a vous de subir nons mais oh je vais pas me laisser faire. vous m aurez sur le dos pdt un boutt de temps.

I ll be back

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

@ Bender et @ Violette : Et bien pour les restaurants purement végétariens, en France ils se comptent sur les doigts de la main, mais bon c'est pas forcément ce que je recherche. Certains restos indiquent les plats végés et même des enseignes de surgelés commencent à le faire aussi ce qui est pas mal, on voit qu'il y a un développement.

Pour ce qui est d'acheter des oeufs de "plein air" et bah ça n'a l'air de rien mais c'est déjà beaucoup, ça prouve aux industriels que les gens ne sont pas idiots et qu'ils ont conscience des choses. Alors bien entendu je suis loin de dire "regardez moi je suis un exemple", non c'est mon choix de vie et je n'ai pas à l'imposer. J'aimerais seulement qu'une fois dans sa vie tout le monde se pose cette question "D'où provient ce que j'ai dans mon assiette ?"
Après c'est à chacun de faire ses choix en accord avec ses convictions.  :)


@ à tous moins 1 (bon vous devinerez qui je pense :P ) Je vous remercie pour vos commentaires, je ne pensais pas que ce sujet serait aussi porteur. :)

Maître d'Armes
Hors ligne
Geralt-of-riv a écrit :

C Ca

vous m avez fait chier maintenant a vous de subir nons mais oh je vais pas me laisser faire. vous m aurez sur le dos pdt un boutt de temps.

I ll be back

On parie ?

Allez hop, 15 jours de trou, effet immédiat !

Edit : hey, je viens de calculer : dans 15 jours, on tombe sur Noël ! A une vache près hein, c'est pas une science exacte... Mais quand même, qui sait, on aura peut-être droit au miracle des Saturnales ?

Pécore
Hors ligne

- Violette : je suis comme toi en ce qui concerne le chien et le chat. Le chat est mon animal préféré, depuis que je suis petite j'ai toujours eu un chat chez moi. Et pourtant cette expérience me tente beaucoup.
Fini le HS

- Caelia : tu nous a parler du Buffalo G... pour ne pas le citer. Qu'y as-tu manger, juste la salade de bienvenue ?
Quant au restaurant qui propose des menus végétariens, le sont-ils vraiment ? Je veux dire par là que quand tu faisais les courses tu devais faire attention à ce qu'il y avait dans les produits. Mais les restaurant choisissent-ils des produits comme toi ? Ou est-ce juste une assiette de légumes ?
Juste une question très personnelle, tu travailles dans quoi ? (si tu ne veux pas répondre no soucis)

- Tlfuk : merci j'ai rien contre geralt mais si c'est juste pour marqué ça, il ne fait pas avancer le débat.

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Très honnêtement, je me moque pas mal du fait de devoir tuer un animal pour le manger. Par contre, élever les animaux dans les conditions des élevages intensifs me semble exagéré, d'autant plus que nous n'avons pas besoin d'autant de viande que ça. Du coup, je ne consomme quasiment que des oeufs et de la viande issues d'élevages extensifs en plein air, et je consomme une quantité raisonnable de viande. Se priver des produits d'origine animale me semble aussi exagéré que les élevages intensifs, mais tu fais ce que tu veux, Caelia, nous sommes dans un pays libre et dans lequel on peut trouver des aliments de compensation. En tout cas, j'apprécie que tu te gardes de tout prosélytisme.

Tiens, j'ai oublié un truc : tu te plains du manque de considération de la société envers ton régime alimentaire, en particulier de la difficulté à savoir si un produit contient des extraits animaux ou non. D'un côté, je considère qu'il est normal que l'étiquetage d'un produit industriel contienne tous les ingrédients ; par exemple, les yaourts danone contiennent tous de la gélatine de porc, mais ce n'est pas indiqué sur le paquet car la concentration est très faible. D'un autre côté, je ne vois pas de raison que la société s'organise spécifiquement pour ton choix personnel. Ceci étant dit, je suis certain que si le marché devient suffisamment grand, comme pour le bio ou le hallal, des industriels s'y engouffreront.

Chef de Clan
Hors ligne

Apparemment, il ne devrait pas y avoir de débat puisque personne ne veut imposer son avis à l'autre au final.
On parle de la façon d'élever les animaux et que c'est pas bien et que du coup on n'a plus envie d'en manger. Soit...
Comment sont donc élevées vos chères tomates qui n'ont pas de gout ? Comment sont donc récoltés vos magnifiques fruits et légumes qui poussent hors saison ? ... La société de consommation est ce qu'elle est et le profit est le maitre mot et le sera toujours. Après vous avez aussi les gens qui privilégient une certaine qualité, que ce soit dans les tomates ou la viande, et j'essaye d'en faire partie : mieux vaut prendre les produits des producteurs de la région, si tant est que ce soit possible. D'où le marché, les fermes ouvertes à tous, les bouchers qui ont l'amour de leur métier et le respect des animaux. En fait, en voulant dénoncer un truc qui est malheureusement majoritaire, les végéta(l/r)iens se privent de plaisirs simples. C'est vrai, quand on y réfléchit un peu et Caelia le conçoit aussi en jeune femme intelligente qu'elle est (c'est vrai que c'est agréable de discuter simplement et d'une manière intelligente et courtoise). Je respecte mais je ne comprends simplement pas. Et puis tiens, prenons l'effet volontairement grossi inverse : tout le monde se rallie à la cause végétarienne .. Donc on fait quoi des animaux en surplus ? on fait quoi des gens dont le métier est en rapport avec justement, la consommation animale ? ... Rhoo .. moi je vote pour au fait, le bannissement du troll..

Edit : tout comme mon copain Sossa, je dis (mode Yoda)

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

@ Tlfuk : j'aime beaucoup le OEAG vu du ciel. ;)

@ Leawyn : Alors lorsque je suis allée au B*G* comme pour ainsi tout les palts sont à base de viande, vu l'enseigne déjà je m'en doutais un peu :P , donc j'ai seulement demandé une pomme de terre grillé, et après razia sur les sorbets, pas très bon du point de vue diététique, mais bon pour une fois. ^^
Pour les restaurants je me renseigne avant, je me méfie un peu des sauces (on ne sait pas avec quoi elles sont liées) donc c'est vrai la plupart du temps c'est légumes, mais bon c'est pas très grave, du moment que mes potes sont là je vais pas taper un scandale. :)
Question boulot je travaille à mi-temps dans une bibliothèque (les études coûtent chères). ;)

@ Sossa : Je peux comprendre que ma réaction semble exagérée, mais je suis comme ça, quand je fais quelque chose j'essaye de le faire au maximum, sinon ça serait hypocrite de dire "vous soyez végéatriens pendant que moins je mange des hamburgeurs". Comme tu l'as dis nous sommes dans un pays libre et qui ne manque de rien (au niveau bouffe j'entends), on peut donc choisir son mode alimentaire en fonction de ses convictions.
En ce qui conserne les étiquettages, j'avoue que je passerais moins de temps dans le magasins s'il y avait une petite balise pour produits oui ou non végés, mais bon en France ça n'existe pas (encore). Je vais pas me rouler par terre non plus. :D   Mais si les industriels pouvaient simplement noter sur l'emballage tout les composants : quelle joie. Après c'est vrai que si de plus en plus de mondes devient végés, forcèment ça finira en machine à fric, et franchement j'ai pas envie que ça arrive. Comme je l'ai dis plus haut tout ce que j'aimerais c'est qu'on se pose la question de savoir d'où vient notre alimentation.
Ceux qui disent que tout le monde doit être végétarien, bah là je suis d'accord c'est extrémiste, on ne pourra jamais obliger les gens à abandonner toutes formes de nourriture animale. Si on pouvait juste réduire le consommation ça serait déjà bien. Après il faut trouver des solutions de "rechanges", pas toujours évident. ;)

@ Breizh' : Dans le meilleure des cas l'agriculture bio me semble pas mal, mais c'est vrai qu'à l'heure actuelle c'est très cher. D'ailleurs ton point de vue sur les tomates est tout à fait pertinant. Pourquoi la plupart des tomates on un vieux goût d'eau ? Et bien d'après ce que j'ai pu comprendre (après je ne suis pas ingénieur agronome) les tomates, pommes de terre et autres sont faites pour être pratique et jolie, le goût bah on s'en fiche. Ensuite on voudrait que les gosses adorent les légumes, bon c'est vrai c'est un peu bizarre. J'ai la chance que mes parents cultivent pas mal de légumes et je viens leur en prendre. Pour les animaux en surplus et dans l'hypothèse où chaque terrien devient végé, ça ne sera pas du jour au lendemain donc moins de production au fur et à mesure. ;)

A mon humble avis il va devoir y avoir des changements de comportements aussi bien chez les consommateurs que chez les industriels. Pas du genre "tous végés", mais "tous concernés". :)

Pécore
Hors ligne

De toute façon on est tous concernés, et je pense que la plupart en a conscience. Il y a beaucoup de marques d'œufs par exemple qui font des poules élevées en plein air comme on le disait précédemment. Moi personne, sans raconter ma vie, ma mère est commerçante sur les marchés, et elle ne prend plus que des œufs de ses collègues qui ont 4-5 poules. Et il n'y a pas à comparer le jaune est ORANGE là on voit la différence bon certes il y a de la me... dessus faut pas avoir peur de se salir.
Caelia fais-tu tes courses que dans les supermarchés ou aussi sur les marchés où tu trouve de tout ?

Edit : ce qui fait plaisir c'est breizh et moi on est sur la même longueur d'onde. mdr (excusez-moi pour ce langage SMS mais comment le dire autrement ?)

Chef de Clan
Hors ligne

Je pense que tu as raison sur le point "tous concernés". Ceci dit, les gens veulent des fraises en hiver, des tomates tout le temps et j'en passe. Du coup, les industriels vont où est la demande, et cela vient aussi d'un problème de comportement. Y a du boulot, en effet... Mais vive le marché du dimanche matin je dis !

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Pour les tomates, depuis que j'achète mes légumes directement chez des paysans, j'ai retrouvé le goût des tomates du potager de mon oncle corrézien, et non seulement le goût, mais aussi le volume de chair. Les tomates hors sol sont pleines de flotte. Par contre, fini les tomates en décembre, j'en reçois une de 150g et deux de 50g (pas de calibrage), les dernières datent de fin octobre, mais je m'en moque, si c'est pour manger de la flotte vaguement aromatisée à la tomate... En hiver, on prend des boîtes et des concentrés, et puis voilà. Tiens, ça me fait penser, dans mon dernier panier, j'avais un saucisson, punaise qu'il était bon. OK, il était cher, deux fois plus cher que de la cochonnerie industrielle standard, mais je préfère en manger moins et du bon que de manger de la m...

Si l'exemple extrême de Caelia peut amener des gens à s'interroger sur ce qu'ils mangent, c'est déjà ça.

Ceci étant dit, je ne rejette pas toute la mutation récente de l'agriculture : nous sommes dans un pays qui ne connait plus la famine. Je rejette l'uniformisation qui privilégie comme l'a dit Caelia l'apparence sur les qualités gustatives, et le fait qu'on mange trop, et des produits de piètre qualité.

Interprète Burgonde
Hors ligne

En parlant d'uniformisation des produits vous savez surement que pour les fruits et les legumes il ya un cahier des charges il n'y a que depuis cette année que les producteurs ont le droit de proposer aux supermarchés des carottes un peu tordues (ben oui la carotte devait etre droite).
les tomates elles doivent avoir une forme et une couleur uniforme.
Les tomates du jardin sont rarement aussi regulières que celle du supermarchés mais coté chair et jus c'est autre chose.

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

@ Leawyn : Et bien je fais la majorité de mes courses au marché, après c'est vrai qu'au point de vue fonancier c'est dur de toujours aller dans les magasins spécialisés, donc c'est vrai que pour le café ou le sucre je vais une fois par mois au supermarché. Pour les légumes genre carottes et navets je vais les chercher dans le potager de mes parents et forcèment je n'en ai pas toute l'année, alors je fais des conserves. Par contre c'est fou comme les pommes de terre du jardin, pas lavées pour les garder, durent longtemps.

Je suis d'accord avec vous sur l'uniformisation des légumes et fruits, franchement avoir une tomate bien ronde ou un peu biscornue, je m'en fiche royalement. Mais d'après ce que j'ai pu comprendre à une époque beaucoup de personnes n'aiment pas trop ce qui n'est pas calibré, alors que entre un légume tout bizarre sortit du potager avec du goût (ça dépend des variétés quand même) et un truc très joli mais qui baigne dans l'eau, bah comme on dit y a pas photo. :)
De toute façon c'est Bruxelles qui décident des quotas et des variétés à faire pousser pour tous les pays européens. On est pas sortit des ronces avec eux, parce qu'il ne faut pas se leurrer, tout pour ma pomme et que dalle pour les autres. Et ça m'énerve. :mad:

Pour ce qui est des fraises en hiver, effectivement c'est un peu n'importe quoi. Surtout quand on sait qu'elles sont produitent au fin fond de l'Espagne sous des serres où il fait presque 50% degrés, c'est un peu de l'exploitation humaine quand même. Parce que ceux qui bossent là dedans pour un salaire de misère ......... c'est beau l'économie capitaliste. Perso, les fraises que je mange viennent d'un petit producteur à 5 km de chez moi et c'est franchement meilleure.

Chef de Clan
Hors ligne
BreizhKnight a écrit :

En fait, en voulant dénoncer un truc qui est malheureusement majoritaire, les végéta(l/r)iens se privent de plaisirs simples.

Je ne sais pas pour Caelia, mais moi quand je ne mange pas de viande je n'ai pas du tout l'impression de me priver! Je crois que les gens ont du mal a comprendre ça.
Quand j'etais lyceenne je pensais a arreter la viande mais je ne l'ai pas fait car meme si j'etais concernée par le sort des animaux j'avais quand meme envie d'en manger. Et un jour l'envie est partie, et voir un bout de viande c'etait voir un bout de cadavre. Donc je ne me prive pas, je n'ai vraiment plus du tout l'envie d'en manger. Il y a des vegetariens qui eux se privent et finiront par remanger de la viande car en fait ils n'etaient pas prets a arreter d'en manger...

BreizhKnight a écrit :

Et puis tiens, prenons l'effet volontairement grossi inverse : tout le monde se rallie à la cause végétarienne .. Donc on fait quoi des animaux en surplus ? on fait quoi des gens dont le métier est en rapport avec justement, la consommation animale ?

Je l'attendais cette question ;) Si plus personne ne mangeait de viande, ça ferait en effet des emplois en moins, mais aussi des emplois en plus grace au developpement d'entreprises dediees a nouveau mode d'alimentation.

Mais comme l'a dit Sossa, ce qu'il faut c'est plus de transparence sur la composition des produits...

Pécore
Hors ligne
hermy21 a écrit :

Je l'attendais cette question ;) Si plus personne ne mangeait de viande, ça ferait en effet des emplois en moins, mais aussi des emplois en plus grâce au développement d'entreprises dédiées a nouveau mode d'alimentation.

Mais que fais-tu des animaux en surplus ? Je ne parle pas des élevages puisqu'ils n'existeraient plus mais de la reproduction naturelle.
N'est-ce pas pour cela que les chasseurs ont des quotas. Enfin c'est ce que j'ai entendu après je ne connais personne chasseur contrairement à Caelia.

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Ah bah oui oui, pareil que toi Hermy, ne pas manger de viande ne me manque pas du tout , le goût bah depuis le temps j'ai un peu oublié et voir un bout de bidoche saignant dans des barquettes au supermarché, bah non, ça ne me manque absolument pas. ;)

Ce qui m'inquiète vraiment c'est comment la Terre pourra-t-elle produire de plus en plus de céréales et développer des élevages "ethiques", je ne sais pas j'ai l'impression que ça ne marchera pas et qu'il va falloir trouver d'autres solutions. Bon après je suis peut être complétement à côté de la plaque, mais quand on pense que pour produire 100gr de viande il faut 1kg de céréales (et je ne parle pas de l'eau, des énergies, ...), je ne sais pas comment on va pouvoir faire ?

@ Lexx; edit : ah..euh...non non c'est pas moi qui connait de chasseur, je crois que c'est un membre de la famille de Hermy. Bien entendu il y aura une reproduction naturelle mais pas dans les quantités astronomiques d'aujourd'hui. S'il y a moins de demandes il y aura moins d'offres, petit à petit les quotas baisseront. Je vais tenter un parallèle mais c'est un peu comme pour les humains, en Chine il y la politique de l'enfant unique, faudrait un peu penser à un truc dans le genre. (pas de caillasse pitié ;) ).

Chef de Clan
Hors ligne

Que se passerait il alors si on décidait de ne manger les animaux que lorsqu'ils meurent de leur "belle" mort ... Pas d'abattage tout ça et que l'origine en soit vérifiée... si je comprends bien Caelia remange de la viande mais toi, Hermy non ?
Mais Caelia, quid de tes enfants ? Que feront ils ?
Tu vois par exemple, je n'ai pas baptisé mon fils religieusement, déjà parce que je ne crois en aucune religion, mais surtout pour lui laisser le choix, ensuite s'il désire lui se convertir à quoi que ce soit. Il est baptisé d'une façon civile devant les valeurs de la république qui sont pour moi, des valeurs relativement nobles pour peu qu'elles soient suivies. Donc à lui de voir par la suite. Je sais pas si tu vois où je veux en venir, mais ça se rapproche de la question dissimulée de ta belle mère : tes enfants, tu leur cuisineras de la viande ou pas finalement ? Auront ils le choix ou leur sera t'il imposé ?

Ps : j'édite car il bouge ce sujet : la barquette au supermarché soit, mais l'étalage d'un petit boucher meilleur ouvrier de France dans sa catégorie ? Tu en fais quoi ?

Pécore
Hors ligne
Caelia a écrit :

Si j'ai des enfants, et bien le débat entre lui et moi est loin d'être clos, je ne voudrais pas forcer mes enfants à être végés, mais bon ils ne vont pas me donner leurs avis à un an. J'ai encore le temps d'y réfléchir avec mon zhomme. :)

Et oui elle a déjà répondu à cette question.

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Déjà je n'ai pas dit que j'en remangerai s'il n'était pas tué, je disais juste que c'était une hypothèse dans l'évantualité où. ;) Manger des animaux morts "naturellement", je ne suis pas sûr que ça serait très bon au point de vue de l'hygiène.
Je n'ai pas (encore) d'enfant, mais disons qu'il y a une chance sur deux pour qu'il soit végétarien dans ses premières années, mais bon avec mon homme nous ne sommes pas encore d'accord là-dessus. Et si nous décidons qu'il soit végé et que part la suite il décide de manger de la viande et bien on en parlera et on lui fera goûter.

Le problème du "petit boucher" c'est que c'est bien pour nourrir quelques milliers de personnes, mais plus de 6 milliards, j'ai quelques doutes. Les animaux de boucherie sont de grands consommateurs de céréales, d'eau, d'energie. Je ne suis pas certaine qu'à la longue notre bonne vieille planète tienne le coup.

Edit (après avoir lu le post de Hermy) : euh, par contre de mon côté, si j'ai un enfant et que nous décidons de lui faire suivre un régime végé jusqu'à ce qu'il nous pose la question de la viande, je ne lui donnerais pas de viande ni de poisson, mais des oeufs (bio) et des produits laitiers (pas des tonnes non plus). ;)

Chef de Clan
Hors ligne
leawyn a écrit :

Je l'attendais cette question ;) Si plus personne ne mangeait de viande, ça ferait en effet des emplois en moins, mais aussi des emplois en plus grâce au développement d'entreprises dédiées a nouveau mode d'alimentation.

Mais que fais-tu des animaux en surplus ? Je ne parle pas des élevages puisqu'ils n'existeraient plus mais de la reproduction naturelle.
N'est-ce pas pour cela que les chasseurs ont des quotas. Enfin c'est ce que j'ai entendu après je ne connais personne chasseur contrairement à Caelia.

Ouh la on confond un peu tout le monde la, mdr! La chasse c'est moi que ça concerne, du coté de mon pere on est une grande famille de chasseurs, mon oncle est meme garde chasse! Moi je n'ai jamais chassé, mais je suis pas contre cette pratique. J'ai fait le choix de ne plus manger de viande, mais mon souhait n'est pas que tout le monde fasse pareil mais que les gens respectent les animaux. Autant je condamne l'elevage intensif, autant la chasse ne me gene pas (sauf la chasse a courre c'est n'importe quoi et meme dans ma famille on n'aime pas ça). Mais perso j'ai decidé d'arreter toute viande, meme celle que mon pere ramene le weekend ;)

Si un jour j'ai des enfants, je ne leur donnerait pas de viande. Mais apres quand ils auront l'age de decider ils pourront faire leurs propres choix :)
Et svp ne me sortez pas le couplet de la viande est necessaire a la santé de l'enfant, c'est pas ce que dit mon medecin, et comme je donnerais legumes, cereales, lait, poissons etc (moi c'est juste la viande que j'ai bannie de mon assiette) y a pas de soucis on trouve facilement tous les nutriments necessaires! :)

Chef de Clan
Hors ligne

Alors justement je n'aime pas la chasse et la pratique de la chasse. Et puis le côté aviné dès 8h00 du mat' et puis on tire dans le tas, je vois pas le respect.. Quoi ? Ah bon sont pas tous comme ça les chasseurs ? Ben c'est comme les mecs qui s'occupent de nous préparer la viande : sont pas tous des enflés non plus.. Enfin, du côté chasseur si ;)
Qu'on ne me sorte pas le couplet des amoureux de la nature avec la cartouchière et le treillis : déjà y a incompatibilité, et puis deuxièmement un bel objectif suffirait à remplacer allègrement le flingue. Après, les gouts et les couleurs hein...

Chef de Clan
Hors ligne
BreizhKnight a écrit :

Alors justement je n'aime pas la chasse et la pratique de la chasse. Et puis le côté aviné dès 8h00 du mat' et puis on tire dans le tas, je vois pas le respect.. Quoi ? Ah bon sont pas tous comme ça les chasseurs ? Ben c'est comme les mecs qui s'occupent de nous préparer la viande : sont pas tous des enflés non plus.. Enfin, du côté chasseur si ;)
Qu'on ne me sorte pas le couplet des amoureux de la nature avec la cartouchière et le treillis : déjà y a incompatibilité

Deja, j'ai jamais dit que tout ceux qui preparent de la viande sont des enflés. Mon pere a ete charcutier dans sa jeunesse, et il respecte les animaux. C'est du genre quand il trouve un animal blessé il le ramene, le soigne et tout! lol! Et j'ai pas dit non plus vive les chasseurs! Tu caricatures tout là! Il y a des chasseurs c'est des gros cons, mais c'est juste parce que des gros cons il y en a partout :lol:
Pour parler comme ça tu dois pas connaitre la chasse. Tirer dans le tas ça n'existe pas, il y a des quotas a ne pas depasser. Dans ma famille on est tres animaux, meme ce qui chassent et qui en mangent!
OUI Môôôôssieur BreizhKnight on peut chasser et aimer la nature. ^^ Le lion qui chasse la gazelle, tu crois qu'il aime pas la nature? Ben la c'est pareil! C'est une pratique naturelle et les animaux ne sont pas exploités, ils peuvent vivre a l'etat naturel. Je trouve ça bien. Bref je dis pas que c'est hyper genial, mais juste que je n'ai rien contre cette pratique, meme si j'ai fait le choix de ne plus manger de viande.
Encore une fois moi ce que je condamne c'est pas de manger des animaux, c'est de faire souffrir inutilement. Exemple, mon pere quand il tue un poulet, il l'assomme puis l'egorge. Normalement avec un egorgement bien fait la mort est instantanée mais bon il l'assomme quand meme avant. Ben il y en a qui se contentent de couper aux ciseaux un truc (je prefere oublier les details) sous la langue, et la bestiole se vide de son sang... (j'habite a la campagne, je parle en toute technique d'arrosage ^^)

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Je met ce lien qui parle du mouvement vegan , attention certains passages peuvent choquer . Je n'affiche pas ce lien comme objet de propagande, mais pour alimenter le débat et voir ce qui se passe un peu "ailleurs".  ;)

Chevalier Feuletonniste
Hors ligne

Comme quoi, il n'y a pas que le maître d'arme qui ne mange que des graines... :)

BreizKnight a écrit :

Ceci dit, les gens veulent des fraises en hiver, des tomates tout le temps et j'en passe.

Je ne pense pas que ce soit ça le problème principal. Ce qui freine la production de viande dans des conditions plus "humaines" (façon de parler), c'est à mon avis la recherche du plus bas prix. Beaucoup de familles n'ont pas le choix : s'ils veulent manger de la viande (et il n'y a rien de mal à ça), il faut acheter du bas prix, donc du poulet élevé en batterie et ce genre de chose. La nourriture Bio coûte bien trop cher pour eux. D'ailleurs c'est un problème général, c'est pareil avec les légumes.

Quand on est végétarien, il me semble qu'on ne doit pas manger n'importe quels légumes (il faut diversifier pour avoir les mêmes protéines, vitamines, etc. que dans la viande). Est-ce que, au final, ça revient quand même moins cher qu'un régime non-végétarien à base de nourriture à bon marché (donc non Bio) ?

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Et bien se que je ne dépense pas en viande je le met dans les légumes et des céréales, parfois bio, mais pas à 100% je l'avoue. Donc au final ça me revient au même prix que si je mangeais omnivore.
Comme tout le monde nous varions les légumes, céréales, protéines végétales et tout le tintouin, mais comme tout le monde en fait, j'ai pas l'impression que les omnis ne mangent que des patates avec des haricots verts. ;) Et puis la viande ne contient pas tout, donc on peut très bien s'en passer à mon sens.
Manger de la viande on trouve ça normal, moi pas trop c'est aussi pour ça que je suis végé. :)

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB