Bienvenue sur OnEnAGros!, le forum qui présente vos hommages au roi Arthur !

Lisez la charte du forum avant de commencer à participer. Si vous êtes nouveau, une présentation est toujours appréciée afin de mieux se connaître !


Maître d'Armes
Hors ligne

Salut à tous.

J'ai revu il y a quelques jours (sans doute comme certains d'entre vous) "La folie des grandeurs" de Gérard Oury, et en me rappelant le personnage joué par Louis De Funès, j'ai eu comme un "tilt". En effet, ce personnage cupide, mesquin et calculateur s'appelle "Don Salluste"... Ça ne vous rappelle pas un personnage mesquin et calculateur du livre VI de votre série préférée appelé... Sallustius ?

Autre référence, nettement plus geekesque : Procyon. C'est le nom du scientifique qui recueille un certain Actarus sur la planète Terre dans Goldorak.

Connaissant l'admiration d'Alexandre Astier pour De Funès et son attachement affectif très geekesque pour Goldorak, je ne pense pas que ces deux références soient inconscientes, et encore moins des coïncidences.

Qu'en pensez-vous ? Avez-vous trouvé d'autres références de ce genre ?

Semi-Croustillant
Hors ligne

C'est vrai qu'Alexandre Astier se sert beaucoup de références actuelles pour ses personnages. Par contre, moi j'y avais jamais porté attention.

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

J'ai aussi remarqué ça en regardant "La folie des grandeurs".
Et comme tu le dis, venant d'AA cela ne m'étonnerai pas que ce soit fait exprès ! :)

Chef de Clan
Hors ligne

J'y avais pensé aussi pour Procyon et Sallustius m'est venu comme toi, à l'évocation de "La folie des grandeurs"... Cependant, autant je peux voir un lien entre Salluste et Sallustius, autant entre le Procyon du livre VI et le Procyon de Goldorak, je vois pas. Alors est ce fait exprès ou pas ? Je pense que seul Astier peut le dire, mais à mon avis, ça doit être plus de la recherche qu'autre chose .. d'ailleurs, après une petite recherche googlienne, il apparait que Procyon est un cognomen romain, c'est à dire un surnom qui se plaçait entre le prénom et le nom (par exemple Crassus pour le crasseux, Brutus pour la brute etc etc...). Je sais pas, ça doit plutôt être ça par soucis de véracité je pense.

Croustillant
Hors ligne

Pour information Salluste (et son équivalent latin Sallustius) est aussi le nom d'un auteur latin qui a écrit, entre autres, "La Conjuration de Catilina". C'est un nom qui n'est pas si rare que ça, même si, A.A ayant dédié Kaamelott à Louis de Funès (voir fin du livre VI), on peut présumer un rapport entre son Sallustius et le Don Salluste de La Folie Des Grandeurs.

Croustillant
Hors ligne

Ayant voulu écrire une nouvelle sur César, j'ai cherché plusieurs infos sur le net.
Une m'avait particulièrement marqué, et je m'étais dit qu'il fallait que je la dise un jour...
[Mode épique ON]
...et ce jour est arrivé, mes frères
[Mode épique OFF]

(je vous dit la référence et après je sors, promis)

Calpurnia Pisonis a été la dernière épouse de Jules César, de -59 à sa mort en -44. Ce n'est pas à proprement parler issu de Livre VI (c'est du V), mais je devais vous le dire, mes frères car aussi longtemps que ... (non mais tu vas ferme ta mouille avec ton style épique de mes deux???). Hein? Ah oui d'accord. Hem... continuons...

Autre référence : Aufidius Lurco était un consul romain du 1er siècle avant J-C défendant, aux côtés de Cicéron, un certain Flaccus pour prouver que celui-ci n'appartenait pas à la conjuration de Catilina.
D'un manière générale, cette page vous renseignera sur les nomina couramment utilisé sous la République et l'Empire romains. On y retrouve nombre de noms tels que Papinius, Falerius, Verinus (étant lui un cognomen )

Ca sert à quelque chose l'écriture! (au final, j'ai jamais fini cette saloperie de nouvelle^^)

EDIT: En parcourant pour je ne sais plus quelle raison la fiche de présentation d'Agloval lors de son inscription, il citait sa "seule documentation" et faisant état de l'extrait que voici

Agloval a écrit :

Pour ce qui concerne la famille de Perceval, voilà ce que j'ai dans ma seule documentation (La légende arthurienne, Bouquins, Robert Laffont), à la table des noms propres :

Perceval (Perlesvaus) : généalogie compliquée (voir tableau généalogique) ; frère d'Agloval et de Lamorat de Galles ; fils d'Alain ou de Pellinor de Listenois , plus généralement ; frère de Dandrane, selon les textes ; Perlesvaus : « perd-les-vaus », car le Seigneur des Marais avait enlevé à son père les Vaux de Camaalot. « Par-lui-fais » signifie que Perceval (Perlesvaus) « s'est fez par lui meïsme ».

Plus qu'une référence, on voit là encore qu'Astier a respecté à la lettre la légende. (Mis à part l'exceptionnelle arriération mentale de Pellinor :D )

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB