Bienvenue sur OnEnAGros!, le forum qui prête du pognon à des taux vraiment pas dégueulasses !

Lisez la charte du forum avant de commencer à participer. Si vous êtes nouveau, une présentation est toujours appréciée afin de mieux se connaître !


Semi-Croustillant
Hors ligne

INTRODUCTION

Karadoc et Perceval sont devant la porte du laboratoire à Merlin, avant que Perceval cogne à la porte, Karadoc l'arrête pour le questionner.

Karadoc: ... Donc, vous avez bien compris le principe?

Perceval: Euh... Qu'est-ce qu'on va faire déjà?

Karadoc: Non mais faites un effort, j'ai expliqué deux fois il y a pas 5 minutes !

Perceval: Ah, vous parliez encore de ça ! Vous êtes certain que c'est sécuritaire ce machin? Moi la magie et tout ce merdier ça commence à me gonfler hein.

Karadoc: Mais bien sûr, y a pleins de gens qui disent que ça marche.

Perceval: Bon et bien, si vous l'dites, je vois pas pourquoi ça serait faux dans ce cas. Allez, on donne 3 ou 4 coups sur la porte avant de rentrer?

Karadoc: Ça change quelque chose?

Perceval: Aucune idée. Enfin bon, dans le doute, on rentre sans cogner quoi.

ACTE I

Les deux chevaliers entrent dans le laboratoire de Merlin, les mains dans les poches et ayant l'air sûr d'eux.

Karadoc, avec un ton de voix plutôt fort: Merlin, on a une requête pour vous !

Perceval, faisant de même: Ouais, c'est pas du n'importe quoi cette fois-ci !

Elias: Mais qu'est-ce qui vous prend d'arriver et de gueuler comme ça? Vous saviez pas que tout ce merdier c'était un lieu de travail?

Karadoc: Désolé, mais on doit voir Merlin pour lui demander un truc.

Perceval: Ouais, une raquette.

Elias: Premièrement, Merlin il est pas là, ça fait deux semaines qui nous lâche pas la bourse en nous annonçant qu'il partait en vacances, ça m'étonne que vous n'en aviez pas entendu parlé. De toutes façons, pourquoi Merlin aurait une raquette? Ce con de druide n'est même pas capable de faire la différence entre du persil et de la pelouse, ça m'étonnerait qu'il soit capable de faire de la raquette !

Karadoc: Euh... Seigneur Perceval, voulait dire « requête », pardonnez-le. Mais vous, vous n'êtes pas druide il me semble?

Elias: Alors là attention, je suis enchanteur moi ! Faut pas me confondre avec ce druide débile. Sinon, qu'est-ce vous cherchez au juste?

Karadoc, avec un ton sérieux et lent: Écoutez bien parce qu'on répète pas deux fois: Nous cherchons une potion qui nous permettrait de voir « la vie en rose ». Vous savez faire?

Perceval: Par contre, moi j'ai toujours pas pigé c'était quoi ce truc de vie rose, c'est quelqu'un?

Karadoc: Ahh, mais ne recommencez pas ! Je vais vous expliquer pour une troisième fois plus tard.

Elias: Eum, bien... Oui, oui, je pourrai vous fabriquer ce genre de potion, mais le prix ce sera pas donné quand même. Revenez demain.

ACTE II

Perceval s'apprête à cogner au laboratoire, mais s'arrête en retournant la tête vers Karadoc.

Karadoc: Non mais allez-y, rentrez. On va pas partir un débat s'il est mieux de cogner trois ou quatre fois.

Karadoc entre se dirigeant vers Elias tandis que Perceval, un peu distrait, se dirige vers un comptoir où se trouvait une fiole jaune.

Elias: J'suis pas certain d'avoir bien compris pourquoi vous souhaitiez tant d'avoir ce truc, mais bon, moi tant qu'il y a du blé à recueillir derrière tout ça. Bon, l'utilisation c'est simple, vous buvez une ou deux gorgée et l'effet est immédiat.

Perceval, en buvant dans la fiole jaune, s'approcha pour observer la potion qu'Elias voulait leur vendre.

Perceval, lançant sa fiole jaune brusquement par terre pour montrer qu'il est bien en colère, dit d'un ton fort et coléreux: Mais c'est quoi cette arnaque en plein jour !? Regardez-moi ça !

Karadoc: Bah quoi?

Perceval: C'était pas pour voir la vie en rouge cette potion?

Karadoc: En rose.

Perceval: Et bien regardez-moi ça, cette fiole est bleue ! Il a voulu nous vendre du n'importe quoi !

Karadoc: Mais calmez-vous, la couleur n'est qu'un simple détail. Rassurez-vous.

Elias: Hép dit donc, qu'est-ce que vous venez de casser espèce de débile !

Perceval: Bein, une fiole qui trainait. Ça sentait la banane donc ça avait l'air bon.

Elias: Idiot, faut jamais boire ce qu'on ne connait pas dans un laboratoire, surtout ce qui appartient à Merlin. J'suis pas responsable après, je vous le dit.

Perceval: Ah merde, ça craint... J'vais mourir?

Elias: Ça m'étonnerait, mais revenez quand même demain, voir s'il y a des symptômes.

Karadoc: Allez, voilà votre or. On vous laisse.

Karadoc et Perceval sortent du laboratoire et se dirigent vers le château.

Perceval, en marchant et tenant la fiole: J'ai pas confiance en ce machin moi. Si je comprends bien, ça l'a des effets agricoles seulement?

Karadoc: Psychologique. Ne vous inquiétez pas, c'est temporaire apparemment.

Perceval, redonnant la fiole à Karadoc: Par contre, j'vous préviens. C'est vous qui y goûtez en premier.

Karadoc: Si ça peut vous faire plaisir...

ACTE III

Karadoc et Perceval entrent dans la salle de la Table Ronde.

Karadoc: Bonjour Sire.

Perceval: Ouais, salut Sire !

Arthur regarde longuement et profondément les deux chevaliers s'assoir avec un regard coléreux

Karadoc: Qu'est-ce qu'il y a, Sire?

Arthur, après un moment de silence: On est quel jour aujourd'hui, crétins?

Karadoc: Jeudi?

Bohort: C'est également le jour où nous avons réunion à la Table Ronde...

Karadoc: Ah, c'est de ça que vous parliez. Et bien, on avait un truc de primordial à faire avant.

Arthur: J'aimerais bien savoir ce qu'il y a de plus important que la réunion ! De toutes façons, j'ai pas envie de discuter, j'en ai rien à carrer. D'ailleurs, qu'est-ce que vous foutez avec un truc à boire, c'est pas la première fois que je vous répète: ON NE MANGE PAS À LA TABLE RONDE !

Karadoc: Vous inquitez pas, on va le finir rapidement

Arthur, levant les yeux ayant l'air de se dire "Et puis merde": *soupir* Père Blaise, l'ordre du jour s'il vous plait.

Père Blaise: On devait parler avant tout de la récente découverte à Yvain et Gauvain.

Karadoc boit la potion sans que personne n'y porte attention

Arthur: Bien, pouvez-vous nous expliquer comment vous êtes parvenu à... à... MAIS QU'EST-CE QUI VOUS ARRIVE BANDE D'IMBÉCILES !?

Tout le monde porte le regard vers Karadoc

Karadoc: Qu'est-ce que j'ai dit?

Arthur, criant: Vos yeux ! Comment ça ils sont devenus roses !?

Perceval: Ah merde, il a raison. Une chance que j'en ai pas encore prit.

Karadoc: Ne vous inquiétez pas, c'est tout à fait normal. Maintenant je vois la vie en rose. C'est pas génial?

Léodagan: Mais qu'est-ce qu'il raconte celui-là?

Perceval: Mais c'est pas ça qu'on dit lorsqu'on est gourasse?

Arthur: Quoi?

Karadoc: Quand on est jouasse.

Perceval: Ouais, les deux friment de toutes façons.

Arthur: Riment. Mais de toutes façons, j'ai juste une EXPRESSION ! Vous faites exprès d'être cons ou quoi?

Karadoc: Ah zut, c'est impossible de voir la vie en rose? Y a pleins de gens qui disent ça quand ils sont heureux pourtant.

Arthur: E-X-P-R-E-S-S-I-O-N !

Perceval: Vous cassez pas la tête Sire, on sait pas lire.

Karadoc: Merde alors, de toutes façons, c'est temporaire.

Arthur: Ah et puis zut. Démerdez-vous avec vos problèmes. Par contre, je vous interdit de sortir dehors. Vous imaginez la tronche des gens en vous voyant.

Léodagan: C'est tout de même épatant, parce qu'ils sont de plus en plus cons ceux-là.

ÉPILOGUE

Perceval dans son lit, tout bleu et froid.

Elias: Vous êtes chanceux que le Roi ait accepté de me payer, car sinon je me serais pas déplacer jusqu'ici !

Perceval: J'ai froid... J'arrive plus à bouger.

Elias: Du calme, du calme, il faut attendre que l'effet se dissipe.

Perceval regarde silencieusement Elias avec un regard incertain

Elias: ... Soit un à deux jours collés au lit. Mais moi j'me casse dans 15 minutes hein.

Perceval: Du coup, c'est pas ça qu'on appel "avoir le sang-froid"?

Elias: Non.

NOIR

Perceval: Ouais, vous avez raison. De toutes façons la fiole était jaune donc ça peut pas être ça.

Chevalier à la Subrogation
Hors ligne

oai j'aim bien c vrai que c bien le genre de karadoc et perceval de fair cela

Interprète Burgonde
Hors ligne
veverpayen a écrit :

oai j'aim bien c vrai que c bien le genre de karadoc et perceval de fair cela

Veverpayen est ce que tu pourrais mettre de la ponctuation s'il te plait et eviter le langage SMS...? J'ai vu plusieurs de tes post et donc là je te demanderai d'y faire attention.
Merci :)

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB