Bienvenue sur OnEnAGros!, le forum qui a des épines dans les pieds !

Lisez la charte du forum avant de commencer à participer. Si vous êtes nouveau, une présentation est toujours appréciée afin de mieux se connaître !


Chevalier
Hors ligne

Mevanwi elle a choisi de se marier avec un gros con. Guenièvre on lui a pas tellement laissé le choix.

Semi-Croustillant
Hors ligne

Mevanwi est une femme de pouvoir, ce qu'elle veut par-dessus tout c'est diriger ! Elle préside les doléances, elle incite Karadoc à faire une loi disant que c'est la reine qui gouverne... elle veut vraiment diriger. On le voit aussi dans le livre VI où elle a plus l'air d'une gamine qui fait des caprices. Guenièvre est très touchante; elle veut aider Arthur mais celui-ci ne la laisse pas faire; il la dénigre presque tout le temps et elle reste avec lui (bon après c'est peut être du masochisme...) ^^

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Je préfère largement Guenièvre, le personnage de Mevanwi ne m'a jamais vraiment plu.
Guenièvre, car elle a d'avantage les qualités de reine. Fille de roi, elle est plus douce, plus calme, elle a de la prestance et aime le peuple.
Mais elle a aussi les qualités de reine à mes yeux, en tant que femme du roi. Elle s'inquiète pour son mari, elle fait preuve d'énormément d'abnégation (lorsqu'elle va à la recherche de sa descendance par exemple, simplement parce qu'elle veut son bien-être, et sans lui faire le moindre reproche), elle lui reste fidèle (bon d'accord, jusqu'à ce qu'elle soit poussée à bout, bien que la faute n'ait pas été commise).

Mevanwi ne recherche que son intérêt, que le prestige. En tant de femme de Karadoc, il pourrait mourir que cela ne la dérangerait pas. De plus, elle fait preuve d'infidélité, ce qui n'était pas excusable pour une femme, encore moins pour une reine.

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Tatan a écrit :

Je préfère largement Guenièvre, le personnage de Mevanwi ne m'a jamais vraiment plu.
Guenièvre, car elle a d'avantage les qualités de reine. Fille de roi, elle est plus douce, plus calme, elle a de la prestance et aime le peuple.
Mais elle a aussi les qualités de reine à mes yeux, en tant que femme du roi. Elle s'inquiète pour son mari, elle fait preuve d'énormément d'abnégation (lorsqu'elle va à la recherche de sa descendance par exemple, simplement parce qu'elle veut son bien-être, et sans lui faire le moindre reproche), elle lui reste fidèle (bon d'accord, jusqu'à ce qu'elle soit poussée à bout, bien que la faute n'ait pas été commise).

Mevanwi ne recherche que son intérêt, que le prestige. En tant de femme de Karadoc, il pourrait mourir que cela ne la dérangerait pas. De plus, elle fait preuve d'infidélité, ce qui n'était pas excusable pour une femme, encore moins pour une reine.

Alors, je ne suis pas tout à fait d'accord avec toi. Je ne pense pas que Guenièvre ait toutes les qualités d'une reine. Elle l'est devenue par obligation et je t'avoue que pour la prestance, ce n'est pas toujours ça... Oui, elle est attachante, son évolution au fil des livres la rend intéressante et émouvante. Mais cela n'en fait pas l'archétype d'une reine (d'ailleurs aucun personnage n'est l'archétype de ce qu'il représente il me semble).

Mevanwi aime le pouvoir, je ne peux pas le nier. Mais est-ce si mal ? Voilà une femme qui veut faire quelque chose de sa vie, qui ne veut pas être un simple faire-valoir. Contrairement à Séli qui mène la danse en retrait, elle décide de le faire au grand jour. Effectivement, pour l'époque c'est on ne peut plus moderne et répréhensible, mais pour le public d'aujourd'hui, c'est on ne peut plus d'actualité.
Quant à son “inexcusable” infidélité, elle a fauté avec un homme dont elle était amoureuse, car ce n'est pas que la soif de pouvoir qui l'a jetée dans les bras d'Arthur.
Bon ok, elle s'est comportée comme une morue avec le législateur, mais faut pas chercher une femme blessée ;)

Chef de Clan
Hors ligne
Tatan a écrit :

En tant de femme de Karadoc, il pourrait mourir que cela ne la dérangerait pas. De plus, elle fait preuve d'infidélité, ce qui n'était pas excusable pour une femme, encore moins pour une reine.

Ah bon, ce n'est pas excusable pour une femme !!!! Ca l'est peut-être pour un homme ..... :rolleyes:

Pécore
Hors ligne

Mevanwi, de loin.

D'abord un petit pamphlet contre Guenièvre :
Elle n'a aucune culture des arcanes du pouvoir. Si elle avait fait montre de volontarisme, elle aurait pu en savoir un peu plus. Là, que dalle, elle a servi à rien en tant que reine.
Contrairement à l'image qu'on aimerait avoir d'elle, elle est très conservatrice : voyez sa réaction quand Arthur déclare que les exécutions seront privées. Elle est donc particulière intéressée à voir des gens mourir. De plus, elle est insupportable. Après 15 ans passés à Kaamelott, elle n'a su se mettre personne dans la poche, même pas son père.
Bêtasse - avec une légère amélioration sur la fin -, ignorante, manque de volonté, avec le charisme d'une huitre, et totalement associale, qu'est ce que vous voulez en fait ?

Pour Mevanwi, maintenant :
Oui, elle aime le pouvoir. Vous dites qu'elle l'utiliserait à ses fins. Alors là je veux bien comprendre comment, par exemple. Parce que ce qu'elle veut, elle, c'est "faire quelque chose de sa vie". Gouverner. Elle se sent particulière concernée par l'administration du royaume. Charismatique, si elle se fait des ennemis, c'est bien parce qu'elle évince la reine.

Au niveau de ses motivations : oui, elle recherche la gloire. Elle cherche clairement à s'élever au-dessus des autres. Quel mal y a-t-il à cela ? Tous les chevaliers -qui sont également administrateurs du royaume - aspirent à être au-dessus des autres. De plus, elle, elle ne manque pas d'idée (apprendre la magie pour se venger), et est connait les arcanes du pouvoir.

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Caracole a écrit :

Alors, je ne suis pas tout à fait d'accord avec toi. Je ne pense pas que Guenièvre ait toutes les qualités d'une reine. Elle l'est devenue par obligation et je t'avoue que pour la prestance, ce n'est pas toujours ça... Oui, elle est attachante, son évolution au fil des livres la rend intéressante et émouvante. Mais cela n'en fait pas l'archétype d'une reine (d'ailleurs aucun personnage n'est l'archétype de ce qu'il représente il me semble).

Mevanwi aime le pouvoir, je ne peux pas le nier. Mais est-ce si mal ? Voilà une femme qui veut faire quelque chose de sa vie, qui ne veut pas être un simple faire-valoir. Contrairement à Séli qui mène la danse en retrait, elle décide de le faire au grand jour. Effectivement, pour l'époque c'est on ne peut plus moderne et répréhensible, mais pour le public d'aujourd'hui, c'est on ne peut plus d'actualité.
Quant à son “inexcusable” infidélité, elle a fauté avec un homme dont elle était amoureuse, car ce n'est pas que la soif de pouvoir qui l'a jetée dans les bras d'Arthur.
Bon ok, elle s'est comportée comme une morue avec le législateur, mais faut pas chercher une femme blessée ;)

En même temps, à la dite époque, les reines ne le devenaient-elles pas par obligation? Je ne sais pas, je vois plus l'union Arthur-Guenièvre comme plus légitime que celle avec Mévanwi. Attention je n'ai pas dit que Guenièvre représentait l'archétype de la reine, de ce point de vue je suis tout à fait d'accord avec toi, aucun personnage n'est un archétype car ils ont énormément de facettes.

Après, je comprends que tu puisses trouver des qualités à Mévanwi et heureusement que certaines personnes l'apprécient et la défendent, surtout que Caroline Ferrus l'interprète à merveille. Je reste sur ma position par contre en disant que je préfère Guenièvre :)

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

ankh a écrit :

En tant de femme de Karadoc, il pourrait mourir que cela ne la dérangerait pas. De plus, elle fait preuve d'infidélité, ce qui n'était pas excusable pour une femme, encore moins pour une reine.

Ah bon, ce n'est pas excusable pour une femme !!!! Ca l'est peut-être pour un homme ..... :rolleyes: </div></blockquote>Pour aujourd'hui, les deux sont inexcusables, on est d'accord.

Cependant pour l'époque, c'était misogyne à souhait et je me situe simplement dans l'esprit critique et dans les moeurs que pouvaient avoir les gens en contexte. C'est triste à dire, mais jusqu'à il n'y a pas si longtemps que ça, c'était bien plus grave si la femme commettait l'adultère que si c'était l'homme. Les rois de France avaient presque tous des maitresses, cela ne choquait personne, mais une reine ayant un amant aurait scandalisé le pays entier.
Je suis une femme, je te rassure, je suis pour l'égalité des sexes à 100% :) Je remets juste les choses en contexte pour donner mon humble opinion.

Pécore
Hors ligne

Alors je suis tombé sur cette vieille discussion en fouillant les vieux sujets du forum, et j'avoue que je suis assez étonnée. Vous pensez vraiment que Guenièvre, intellectuellement parlant, serait à même de diriger un royaume plus que Mevanwi, ou même de diriger un royaume tout court? Moi j'ai quand même un gros doute (je parle sur les compétences pour être une reine efficace, attention, pas sur celle qui soit être avec Arthur, oui là évidemment que c'est Guenièvre). Ok, elle est plus sympathique que Mevanwi, plus attachante, plus mignonne et elle a pas mal grandie dans les deux dernières saisons, en plus de s'être embellie. Mais de là à la voir à la tête d'un royaume de façon efficace, je n'en suis pas sûre. Elle s'est pas non plus métamorphosée en quelques mois et reste quand même limite pour ce genre de choses. Quand on voit par exemple qu'elle n'a jamais compris que le solstice d'hivers annonçait l'hivers, çà laisse rêveur sur sa capacité à gouverner un pays. :lol:Je ne suis pas sûre que si il y avait un problème grave, elle saurait le gérer. Elle a évolué oui, même beaucoup quand on voit d'où est-ce qu'elle partait, mais elle n'est plus non d'une intelligence fracassante, il ne faut pas exagérer, reste assez naïve, et même si elle prend un peu plus au sérieux son rôle qu'avant, qu'elle a un peu plus de réflexion, elle ne parait pas bien imposante. Je pense que dans des rencontres diplomatiques ou des négociations, on pourrait lui marcher dessus ou la manipuler facilement. Mevanwi est plus intelligente, plus au fait sur tout çà, plus capable de se débrouiller, je pense qu'il ne faut pas dire le contraire. Elle est retors aussi, et il y en a parfois besoin. En contrepartie, c'est quelqu'un d'assez égoïste donc je doute fortement que ses décisions iraient pour le bien du peuple et les bouseux de la campagne, je pense qu'elle en a rien à carrer, elle risquerait très vite de se faire mal aimer par ses sujets, voir chassée de son trône à coups de fourches. Pour moi aucune des deux ne peut faire une très bonne reine, Guenièvre parce qu'elle n'est pas suffisamment taillée pour çà, et Mevanwi parce qu'elle est trop autocentrée. La duchesse d'Aquitaine peut-être, encore qu'elle aussi parait hautaine, donc susceptible de se faire détester, ou Séli. Ygerne semble être une duchesse respectée, malgré son côté acariâtre.

Chevalier Feuletonniste
Hors ligne

Bonne idée d'avoir remonté la discussion. Je m'aperçois que je ne suis pas du tout d'accord avec ce que j'ai tapé en 2010 ! En fait, je suis à présent sur la même longueur d'onde que LupusCramus. Je pense que Mevanwi est une femme brillante qui a eu le malheur de se retrouver épouse d'un gros con. Mais elle aurait peut-être pu faire une reine tout à fait valable.

Tiens, je vais demander leur avis à quelques personnes qui la connaissent mieux que moi.

[Lancelot] C'est bien sûr dame Guenièvre qui devrait être la reine de Bretagne ! Quant au roi...
[Ygerne] Oui mais dame Mevanwi est issue de la haute noblesse de Vannes.
[Cryda] Pas comme ces pouilleux de Carmélide !
[Ygerne] Et puis elle pourrait faire l'héritier : au moins Arthur couche avec. Et elle a déjà eu des enfants : elle est apte.
[Lancelot] Mais le roi est-il apte, lui ? Il a plein de maîtresses et aucun enfant. Nan, c'est Arthur, le problème.
[Ygerne] Au pire il adopterait le fils de Mevanwi. C'est parfaitement légal, il suffit juste de mettre à mort Karadoc pour en faire un orphelin.
[Cryda] Voilà : Mevanwi reine, ça réglerait tous les problèmes.
[Lancelot] Ou bien on garde Guenièvre et on change de roi.
[Léodagan] Je suis pas contre, mais je vais pas me marier avec ma fille, quand même !
[Séli] Ni avec cette pétasse de Mevanwi !
[Lancelot] C'est pas à vous que je pensais...
[Hervé] Moi je veux bien, si ça peut dépanner.

Sondage : qui voyez-vous comme reine de Bretagne ?
− Guenièvre.
− Mevanwi.
− Ygerne.
− Séli.
− Hervé.

[Père Blaise] Le seigneur Hervé veut être reine de Bretagne ?
[Léodagan] Ben il s'est porté volontaire. Enfin, si j'ai bien compris.

Tribunus Cohortis Bescherellae
Hors ligne

Chevalier
Hors ligne

Je pense que Mevanwi est jugée beaucoup plus durement que les autres personnages ambitieux/avides de pouvoir simplement parce que ce n'est pas un personnage aussi comique que Loth ou Léodagan, par exemple. Du coup, on la juge d'une façon plus premier degré. Alors que bon, elle est un peu manipulatrice certes, mais c'est loin d'être le pire personnage de la série. Elle a supporté pas mal de trucs sans se plaindre durant sa vie commune avec Karadoc, pendant tout le livre V elle se fait insulter par Perceval sans trop broncher non plus, du coup j'ai pas l'impression qu'elle soit tellement imbue d'elle-même sinon elle aurait pas accepté de se faire traiter comme ça.

Pécore
Hors ligne

Je suis assez de cet avis. D'autres personnages en ont fait largement autant si ce n'est pas pire que Mevanwi (quand je pense à la façon dont Loth raconte le meurtre de son pôpa, tranquille "il était bleu outremer avec une belle lange" :lol:). Ou encore à la tentative aussi directe d'assassinat et de renversement d'Arthur (son gendre quoi) par Léodagan dans ce fameux épisode du livre II (mais cet épisode franchement, je le trouve bizarre et pas très naturel).
J'ai toujours trouvé Perceval assez lourd à la traiter de vilaine morue frisée pendant tout le livre V. OK on se doute qu'il parle de beauté intérieure, mais çà devient un peu saoulant au bout d'un moment, on a compris.

Chevalier
Hors ligne
Aliénor2018 a écrit :

J'ai toujours trouvé Perceval assez lourd à la traiter de vilaine morue frisée pendant tout le livre V. OK on se doute qu'il parle de beauté intérieure, mais çà devient un peu saoulant au bout d'un moment, on a compris.

Moi aussi je trouve qu'il en fait trop, ça devient vraiment de l'acharnement alors que d'ordinaire, Perceval n'est pas un personnage cruel. J'ai l'impression que ça colle pas vraiment au personnage, du coup =/
Bref oui, Mevanwi, à côté de Loth, de Léodagan ou même de Vénec, elle a de la marge :b

Pécore
Hors ligne

Et quoi dire d'Anna, qui cumule tentatives de fratricide et tentatives d'assassinat avec sévices physiques sur son mari trois fois par semaine? :lol:
Quand tu vois les parents, tu te demandes si Gauvain n'à pas été apporté par une cigogne.

Chevalier
Hors ligne

C'est sûr qu'Anna non plus ne fait pas dans la dentelle, ceci dit je pense qu'à peu près tous les spectateurs la trouvent antipathique, alors que dans le topic des personnages sympathiques, Vénec a été cité plusieurs fois.
Gauvain a peut-être passé plus de temps à Kaamelott avec Arthur qu'en Orcanie avec ses chers parents, ceci expliquerait cela :b

Chevalière Parodisiaque
Hors ligne

Sacré déterrage :lol:
En fait tant que vivra Léogadan ou Séli, Guenièvre ne règnerait pas, elle se laisserait manipuler parce que Bohort le dit bien : la politique, elle s'en fout. Elle serait tournée naturellement vers le bien être populaire je pense mais ne se donnerait pas les moyens d'appliquer ses idées. Si ses parents disparaissent du tableau, elle se tournerait volontiers vers des Bohort pour la soutenir dans son règne. Je ne l'imagine pas en reine guerrière bien que semi-picte, donc je la classerais dans les diplomates... maladroites (elle a insulté le "Crasse" quand même et ça aurait pu mal se mettre :p)
Mevanwi serait une reine à poigne, intelligente et cruelle. Les séances de doléances seraient annulées, on serait je pense sur du monarque absolu. Reine, elle ne ferait pas nécessairement que des conneries, loin de là, mais je suis pas certaine que j'aimerais vivre sous son règne :p
Alors qui ?
Ben Guevanwi.

Chevalière à l'Happy Kulture
Hors ligne
Tante Cryda a écrit :

Ben Guevanwi.

Mevanouillèvre ? :b

Semi-Croustillant
Hors ligne

Ben ptetre... Mais moi j'préfère quand même quand c'est Guenièvre la reine.

Chevalière Nebulis Causa
Hors ligne
La Dame du Parc a écrit :

Moi aussi je trouve qu'il en fait trop, ça devient vraiment de l'acharnement alors que d'ordinaire, Perceval n'est pas un personnage cruel. J'ai l'impression que ça colle pas vraiment au personnage, du coup =/
Bref oui, Mevanwi, à côté de Loth, de Léodagan ou même de Vénec, elle a de la marge :b

Ben justement, puisque Perceval n'est pas du genre "cruel", l'antipathie que lui inspire Mevanwi est pour moi le signe que cette femme est une horrible personne.

Chevalier
Hors ligne

C'est quand même étrange qu'elle soit la seule qu'il déteste à ce point, alors qu'il n'a jamais d'altercations avec Léodagan par exemple (qui n'est pourtant pas d'une moralité exemplaire). C'est comme quand le Père Blaise dit au jurisconsulte que Mevanwi est "une morue dont il devrait se méfier", concrètement qu'est-ce qu'il a à lui reprocher ? Sa liaison avec Arthur n'a été connue qu'après le départ de Guenièvre, donc officiellement, elle a pris une place qui venait de se libérer, elle a pas poussé Arthur à se débarrasser de Guenièvre. A ce stade-là, elle n'a pas encore essayé d'empoisonner Guenièvre et Arthur, et elle n'a pas encore non plus fait disparaître l'acte d'annulation de l'échange d'épouses, donc elle a pas un casier judiciaire bien rempli.

Pécore
Hors ligne

Je pense que c'est parce que Léodagan malgré un comportement parfois très ambivalent n'à pas mauvais fond. Alors que Mevanwi, vraisemblablement oui. Mais c'est vrai que ses actions ne sont pas pires que celles de certains.
Puis franchement quelle nana aimerait dormir dans du jambon, des fromages et des saucissons, des cuisses de chevreuil, des poulets ou des rôtis qui finissent de cuir sous les fesses de Karadoc. :lol: Humm, que çà devait fleurer bon. :lol: Et j'ai pas l'impression qu'à part lui demander de prendre des bains de temps en temps, elle lui faisait tant de reproches que çà. Leur relation n'était pas si mauvaise malgré tout, et je pense qu'elle a vraiment été amoureuse d'Arthur. Elle peut très bien aimer le pouvoir et avoir eu des sentiments pour lui, c'est pas non plus incompatible. Je pense que son apparition dans son rêve dans le dernier épisode, avant de disparaître pour laisser la place à Aconia, montre au contraire que c'est plutôt lui qui ne l'à jamais aimé.

Tribunus Cohortis Bescherellae
Hors ligne
Aliénor2018 a écrit :

Je pense que c'est parce que Léodagan malgré un comportement parfois très ambivalent n'à pas mauvais fond.

C'est-à-dire, pas mauvais fond ? :huh:
Avoir pour plus grand rêve d'être un souverain absolu fasciste et tyrannique craint de tou'te's, c'est pas avoir mauvais fond ? x)

Semi-Croustillant
Hors ligne
Coco l'asticot a écrit :
Aliénor2018 a écrit :

Je pense que c'est parce que Léodagan malgré un comportement parfois très ambivalent n'à pas mauvais fond.

C'est-à-dire, pas mauvais fond ? :huh:
Avoir pour plus grand rêve d'être un souverain absolu fasciste et tyrannique craint de tou'te's, c'est pas avoir mauvais fond ? x)

ah ben c'est sûr, dis comme ça aussi....

nan mais c'est dans votre bouche, là, ça sonne pas pareil

Chevalière à l'Happy Kulture
Hors ligne
Grille-Pain a écrit :
Coco l'asticot a écrit :
Aliénor2018 a écrit :

Je pense que c'est parce que Léodagan malgré un comportement parfois très ambivalent n'à pas mauvais fond.

C'est-à-dire, pas mauvais fond ? :huh:
Avoir pour plus grand rêve d'être un souverain absolu fasciste et tyrannique craint de tou'te's, c'est pas avoir mauvais fond ? x)

ah ben c'est sûr, dis comme ça aussi....

nan mais c'est dans votre bouche, là, ça sonne pas pareil

:lol:
On en revient à ce qu'on disait plus haut : le personnage de Léodagan ayant des répliques cinglantes tellement drôles, ça nous le rend plus sympathique, contrairement à Mevanwi.

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB