Bienvenue sur OnEnAGros!, le forum qui est le beau-frère du Roi ! !

Lisez la charte du forum avant de commencer à participer. Si vous êtes nouveau, une présentation est toujours appréciée afin de mieux se connaître !


Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

*monte sur la tribune du "forum", tapote le micro, eclaircit sa voit et s'écrie*
Ahehem... Bonjoir/soir tout le monde, je suis content de vous revoir après six mois d'absence. J'ai toujours essayé de jeter un coup d'oeil à ce site ma foi ben sympa ^^. Pour fêter mon retour j'ai essayé d'écrire un chti scénario. Je l'aime moins que mon précédent mais j'espère qu'il vous fera bien rire quand même. Ah et le titre me dit quelque chose j'ai l'impression qu'il existe déjà mais j'ai rien trouvé de particulier du coup, au pire, rajoutez un "II" "III" ou plus s'il le faut à la fin du titre :) .


La potion de métamorphose.

trois coups de cor.

Arthur et guenièvre sont au lit, le matin. Arthur regarde un autre casque romain qu'il a gardé de chez Caïus, la reine l'observe attentivement (arthur ET le casque). C'est silencieux.
Guenièvre se rapproche de plus en plus du casque jusqu'à arriver au niveau du bras d'Arthur.

Arthur : HUM HUM !

Silence

Arthur : Hé je vous dérange là ?

Guenièvre se rend compte qu'elle est "trop près" mais ne s'éloigne pas.

Arthur : Bon vous éloignez votre tête de là ou j'me tire !

Guenièvre s'éloigne en regardant dans le vide avec ses yeux qui pleureraient presque.

Générique début.

Toujours dans le lit. Guenièvre regarde toujours le casque mais à sa place.

Arthur : Vous avez besoin de mon aide ?

Guenièvre : Non en fait je me demandais, c'est quoi ce que vous tenez dans les mains depuis tout-à-l'heure ?

Arthur : Ca a une tête de quoi d'après vous ?!

Guenièvre : Euh je sais pas...

Arthur (énervé) : Vous êtes vraiment une gourde : c'est un casque, LA ! Un casque romain !

Guenièvre : Oh ça va je sais bien ce que c'est ! Je m'intéresse à vous c'est tout !

Arthur : Pffff ! Intéressez vous à vos torchons qui vous servent de robes et laissez moi !

Silence

Guenièvre (essayant d'être sensuelle) : dites... est-ce que... Hum... est-ce que vous aimeriez que je me mette... nue avec ce casque ?

Arthur fais de TRES gros yeux

Guenièvre (très hésitante) : peut-être que ça pourrait …

Arthur : HAN ! C'est pas ce casque qui va changer quelque chose rassurez vous !

Guenièvre (insistante) : Mais qu'est-ce qui faudrait qui change pour que ça pourrait ?...

Arthur (sarcastique) : euh je sais pas … vous pour commencer !

Guenièvre (étonnée) : MOI ?!

Transition.

Guenièvre est dans le laboratoire de Merlin, avec Merlin.

Merlin : Attendez j'ai pas compris... répétez une fois juste pour être sûr...

Guenièvre (excitée) : J'aimerais que, vous me fassiez une potion, comme vous avez fait avec le père d'Arthur, qui me permettrait de me transformer en quelqu'un d'autre...

Merlin : Ca j'ai compris, mais ce que j'pige pas c'est : pourquoi faire?

Guenièvre : Rho mais vous savez bien... c'est pour faire... « un héritier au trône »

Merlin : ah mais pas besoin de potion pour ça. Pour ça, c'est deux crevettes dans...

Guenièvre : Nonononon mon cher Merlin, je veux bien une potion qui me transformerait, temporairement bien-sûr, en... en Démétra par exemple !

Merlin se retourne, fouille un peu ses affaires, prend une fiole et lit l'étiquette en plissant les yeux. Finalement il hausse les épaules et donne la fiole à guenièvre.

Merlin : tenez... Avec ça vous pourrez avoir l'apparence de qui vous voulez, effet garanti 12 heures... Je crois... Pis buvez tout c'est ma dernière.

Guenièvre : Merci ! Mercimercimerci !

Guenièvre avale la fiole. Elle recule et commence à prendre la forme de Démétra. Elle se regarde, effarée, puis souris et serre la main à Merlin puis part.

Transition.

Dans les couloirs, Arthur sort de la salle de la table ronde et tombe sur la "fausse" Démétra(guenièvre, DG)

DG (parlant comme guenièvre) : Ooh cher ami... enfin « sire » je veux dire...

Arthur : Tiens... Démétra... qu'est-ce qui vous amène ici ?

DG : Eh bien j'aurais quelque chose à vous demander … d'un peu gênant voyez vous ?

Arthur (étonné) : euh... Allez-y dites moi toujours …

DG : J'imaginais s'il était probable, voir même possible que nous... Si on pouvait "..." ?

Arthur : Vous voulez "…"  ?

DG : Oui voilà !

Arthur : ICI ?!

DG : euh … non dans notre chambre je pensais...

Arthur (décontenancé) : Dans « notre » chambre ?

DG : Euh ma chambre je voulais dire... On y va ?

Arthur : Maintenant ?!

DG : Bah euh... oui !

Arthur : Vous savez que ma pouffe de femme ne supporte pas quand je fricotte avec mes maîtresse sans le lui dire, elle va encore me faire tout un foin !

DG : Mais non je suis sûre qu'elle est d'accord, vous savez c'est une femme très compréhensive ! Et intelligente !

Arthur : Intelligente ? Compréhensive ? Vous avez picolé ?

DG : Peut importe, elle n'est pas là de toutes façons !

Arthur : Ah bon ? Et elle est où encore ?

DG : euh... En Carmélide !

Arthur : Elle en est revenue hier, et elle y a passé trois s'maines !

DG : Ah oui... mais... elle a oublié... Son … Son peigne en argent !

Arthur : Si vous le dites... mais on fait ça vite-fait, j'ai réunion avec le seigneur Perceval dans une heure... C'est pas que ça m'enchante mais …

DG : oui je comprends...

Transition

dans la chambre de démétra, arthur et la fausse Démétra sont couchés sur le lis, sous la couverture, nus.

DG : voilàvoilàvoilà !

Arthur : Bon ben... on fait comme d'habitude !

DG (gênée) : Oui voilà... Comme d'habitude...

Arthur (impatient) : Bon vous y allez j'ai pas l'année je vous ai dit...

DG : Ah bon … alors je... je vous touche ?

Arthur : bah oui vous allez pas faire du cheval !

DG : Bien-sûr...

La fausse Démétra se met sous la couverture et bouge maladroitement. Arthur est de plus en plus effaré. Tout à coup la porte s'ouvre et Démétra entre et pose ses habits.

Démétra : Tiens sire ! Vous êtes déjà là ? La nuit d'hier ne vous a pas suffit ? Et je croyais que la reine n'aimait pas quand on se voyais sans qu'on ne la mette au courant. Quoi que je sais même pas si elle est toujours en Carmélide... tiens vous avez grossi !

Arthur regarde Démétra avec des yeux qui tomberaient presque, la bouche ouverte.

Démétra : Bah quoi, qu'est-ce que j'ai dit ?

Arthur soulève la couverture, regarde et crie.

Transition.

Arthur est chez Merlin et se dispute avec Elias.

Arthur : MAIS QU'EST-CE QUE VOUS AVEZ ENCORE FOUTU ?!

Elias : De quoi vous parlez, j'ai pas bougé d'ici de la semaine !

Arthur : Faites le mariole vous ! Vous avez encore fait des expérience débiles sur Merlin ?

Elias : Mais pas du tout !

Arthur : Alors expliquez moi comment ça se fait que je me retrouve avec DEUX Démétra ?

Elias : Mais qu'est-ce que j'y peux si vous collectionnez les maîtresses, c'est de ma faute ?

Arthur : dès qu'elles commencent à se multiplier, j'y vois comme une chance !

Elias : Puisque j'vous dit que j'ai rien fait ! Et si je voulais faire quelque chose sur Merlin, j'l'aurais fait sur cette pomme,
pas sur Maratra ou j'sais pas !

Arthur : Faites gaffes mon p'tit pote ! Vous commencez aussi à me courir sur le haricot hein !

Générique de fin.

Arthur et Guenièvre sont dans leur lit. Chacun regarde dans le vide. Guenièvre déplace lentement sa main sur le corps d'Arthur.

Arthur : Ah non désolé c'est vraiment mais VRAIMENT PAS le jour !

Guenièvre retire sa main.

Arthur : Désolé, mais j'ai l'impression qui a que des glands autour de moi ! Y m'arrive des trucs pas possible !

Guenièvre : Ah ? Ca doit être embêtant... Hum...

Arthur : Pfff ! J'vous l'fait pas dire ! Allez bonne nuit (Arthur souffle sur la bougie pour l'éteindre)

Noir

Arthur : Vous étiez pas censée être en Carmélide vous ?

Et vlà, j'espère que ça vous a plu, et longue vie à Kaamelott :)

Semi-Croustillant
Hors ligne

Moi j'ai bien aimé, l'idée était vraiment sympa, j'ai -presque- eu de l'espoir pour Guenièvre ! :)
Merci Nordhall !

Chef de Clan
Hors ligne

franchement bien goupillé on s'imagine bien les scènes :)

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB