Bienvenue sur OnEnAGros!, le forum qui colmate des fissures dans les murets. !

Lisez la charte du forum avant de commencer à participer. Si vous êtes nouveau, une présentation est toujours appréciée afin de mieux se connaître !


Croustillant
Hors ligne

Bonjour à tous!

Alors ce scénario sans prétention est contemporain du livre V entre les épisodes Le Dernier Jour et Le Royaume Sans Tête (épisodes DVD), donc juste après le pseudo-échec d'Arthur au rocher.


La Fin D'Un Règne





PROLOGUE

Dans un couloir du château, ARTHUR et BLAISE.


BLAISE: Sire, on m'a dit que vous vous vouliez me voir?

ARTHUR: C'est ça. Alors...

BLAISE ( l'interrompant ): Par contre, j'ai pas compris pourquoi ça devait être dans un couloir.

ARTHUR: C'est... non mais c'est n'importe où, on s'en fout. En fait c'est tout simple, je ne suis plus roi.

BLAISE: Vous n'êtes plus roi?

ARTHUR: Exactement. Donc maintenant vous me lâchez la grappe et vous ne m'appelez plus « sire ».




ACTE UNIQUE

Sont assis autour d'une table de la taverne KARADOC, LE TAVERNIER, MERLIN et PERCEVAL.


PERCEVAL: Mais vous êtes sûr de ce que vous dites là?

LE TAVERNIER: Ah mais non, je suis sûr de rien. Je vous dis qu'y a des bruits qui courent qui disent que... ( il laisse sa phrase en suspens ).

PERCEVAL: Ouais. Et ben vos bruits qui courent c'est des grosses conneries.

MERLIN ( appuyant les propos du tavernier ): Moi aussi je l'ai entendu, ça a l'air plutôt vrai quand même.

KARADOC: Mais vous pouvez pas dire clairement de quoi vous parlez? Ça, c'est encore un coup à s'embrouiller.

PERCEVAL ( à KARADOC, se mettant en colère ): On dit qu'y a des personnes, probablement des pignoufs dans votre genre, qui osent prétendre que le roi Arthur n'a pas réussi à retirer l'épée du rocher. Et moi j'ai peut-être pas récité « Pour notre roi sauvé »mais je sais quand même reconnaître les endives pourries du panier.

Et, sur ce, il quitte la table.



Dans le même couloir, ARTHUR et BLAISE.


ARTHUR: Je suis plus roi, démerdez-vous!

BLAISE:Vous voulez pas au moins le déclarer officiellement dans une réunion de la Table Ronde?

ARTHUR: Mais je vous le déclare officiellement, c'est fini, je dirige plus la boutique. Maintenant, si vous voulez faire une réunion, faites là si ça vous chante. De toutes façons, vous n'avez plus d'ordre à recevoir de moi.

BLAISE: Et vous la présiderez la réunion?

ARTHUR: Mais je foutrai plus les pieds à aucune réunion!

Silence.

ARTHUR ( plus calme ): A la limite, si vous voulez que ce soit écrit quelque part, je veux bien signer un papelard mais c'est tout.

BLAISE: Mais j'écris quoi sur le papelard?

ARTHUR: C'est pas mon problème.

BLAISE: Et puis si vous êtes plus roi, on fait comment après pour diriger le royaume?

ARTHUR: Ça me concerne pas

BLAISE: En plus, comme vous avez pas d'héritier, on est marrons.

ARTHUR: Je m'en tape.

BLAISE: Bon. Déclarez-le au moins dans une réunion de la Table Ronde. Après on pourra analyser le truc tous ensemble et...

ARTHUR ( l'interrompant ): J'en ai ma claque. Des réunions, des débats, de la bande de loustics dont vous faites partie. J'ai plus envie!

Silence.

ARTHUR: Et puis de toutes façons j'ai foiré au rocher.



A la taverne, ne sont présents plus que KARADOC et MERLIN.

KARADOC: Et si Arthur avait vraiment raté et que c'était à cause du machin qu'on a mis sur le rocher?

MERLIN: Quel machin?

KARADOC: Le... Non, mais je sais plus comment ça s'appelle.

MERLIN: Ah, le mortier? Non mais de toutes façons ça peut pas aller à l'encontre de la volonté des Dieux.

KARADOC ne répond pas et ne semble pas comprendre.

MERLIN: En fait, les dieux, ils ont inventé l'épée et le rocher pour que la souveraineté de Logres soit soumise à leur seule volonté.

Pause.

MERLIN: Ça, c'est un des rares trucs que j'ai compris.




EPILOGUE

Dans leur chambre, au lit, LEODAGAN et SELI.


SELI: Vous êtes sûr que vous avez pas compris de travers?

LEODAGAN: Il y a rien à comprendre de travers! Il a raté. Sa souveraineté est terminée.

SELI: Mais s'il est plus roi, qu'est-ce qu'on devient, nous?

LEODAGAN: Ah mais nous on reste les parents de la reine.

SELI: Sauf que le prochain roi peut très bien en prendre une autre de reine. Et là, on l'aura bien dans l'os.

LEODAGAN: De toutes façons, je trouve qu'on l'a dans l'os depuis bien longtemps. Depuis qu'il est venu avec son Excalibur, sa Table Ronde et toute la clique. Croyez-moi, la situation actuelle est loin d'être merdique.

Semi-Croustillant
Hors ligne

Moi j'ai trouvé ce p'tit scénario bien sympa! :)

Chef de Clan
Hors ligne

Je l'aime bien celui là. Il est pas parfait (un peu court peut être) mais il est bien.. On dirait des scènes d'une version longue quoi ;)

Chevalier Feuletonniste
Hors ligne

Ah oui Breizknight, c'est bien vu : effectivement ça irait bien dans une version longue. En tout cas c'est bien écrit et on reconnaît bien le parler des personnages !

Croustillant
Hors ligne

Merci pour vos commentaires^^

Effectivement, l'objectif de ce scénario, trop court, en effet, serait de proposer une transition entre les deux épisodes que j'ai cités avant le texte.  Donc ça irait en complément en quelque sorte.

Croustillant
Hors ligne

Garde cette critique Provençal parce que c'est pas souvent que ça m'arrive, mais je suis emballé par ton scénario.

Relativisons tout de suite cet emballement (avant d'en expliquer les raisons par la suite). Ton scénario est court, même pour un épisode de Kaamelott, et tu arrives après un scénario de celtess (je tiens à préciser qu'il n'y a aucune méchanceté dans cette remarque). Cela explique que j'apprécie d'autant plus ton scénario.

Passons aux points de j'ai particulièrement apprécié.
Tout d'abord tu as parfaitement su nous mettre dans l'ambiance du Livre V et de l'après-renoncement d'Arthur au rocher. Les personnages sont là, tels qu'on les connait, avec une justesse dans leur réaction (sauf peut-être en deux occasions que j'aborderai plus tard).
J'aime beaucoup l'idée qu'Arthur ait fait mander Blaise pour lui demander de ne plus l'appeler Sire. C'est quelque chose que j'ai vu nulle part, ni sur le forum, ni dans la série. C'est original, c'est réussi, et j'aime bien. Le seul bémol serait qu'Arthur, dans la série, se rend compte que le fait qu'on l'appelle Sire l'agace après que les autres chevaliers continuent à le nommer par ce titre. Ce n'est donc que par l'accumulation de ces "Sire" désormais obsolètes qu'il leur demande de ne plus l'appeler Sire. Mais ça reste mon interprétation de la série, ceci c'est un détail.

Les silences sont bien retranscrits, c'est quelque chose de peu présent d'ordinaire dans les scénarios, et je trouve qu'ici ils sont bien replacés et utilisés.
De plus, j'ai relevé un point qui n'existe pas dans la série et qui relève donc de ton imagination. Tu fais dire à Merlin la chose suivante

Provençal a écrit :

Merlin : En fait, les dieux, ils ont inventé l'épée et le rocher pour que la souveraineté de Logres soit soumise à leur seule volonté.

En fait, ce n'est pas que ce point ne soit pas présent dans la série, il l'est, mas pas formulé de cette façon. Plus exactement, dans la série, on peut penser ce que tu exprimes de façon tranchée. C'est donc peut-être ton interprétation que tu as voulu énoncé par l'intermédiaire de Merlin.

Je trouve également que l'abandon d'Arthur est bien décrit par ce que tu lui fais dire. A la fois proche de la série par le fond, et différent dans la manière de l'énoncer.

Dernier point (positif) : Tu fais une référence très intelligente au serment des chevaliers, et à ce qu'a dit Arthur à Perceval à propos de "me ferai tuer pour mon roi sauvé". J'ai trouvé ça bien amené, je dois dire.


Passons aux points négatifs, il y en a quand même, mais très mineurs. Ce sont plus des choses qui m'ont chiffonné que de réels défauts latents.
Ça concerne la réaction d'Arthur dans un premier temps dans ce passage.

Provençal a écrit :

BLAISE: Et vous la présiderez la réunion?
ARTHUR: Mais je foutrai plus les pieds à aucune réunion!

C'est le "Mais" qui me pose problème. Un simple "non, je foutrai plus les pieds etc..." aurait suffi. Tu devras m'éclairer sur la présence de cette conjonction.

Enfin, deuxième remarque qui porte sur Perceval.
Je trouve qu'il s'emballe trop vite, en 3 répliques le voilà qui quitte la table, excédé contre un Karadoc qui ne comprend rien à la situation. Un Karadoc qui n'y est pour rien d'ailleurs.
Je ne trouve pas cela crédible. C'est logique qu'il soit énervé par ce que raconte les autres, mais pas si vite, pas après si peu de paroles.

Une remarque que je n'avais pas encore faite : je trouve que l'alternance Kaamelott/Taverne, avec les transitions sonores, sous forme de silences implicites, qui en découlent sont très bien écrites. J'ai vraiment retrouver la série dans ce que tu as écrit.

En résumé, j'ai vraiment apprécié ce scénario, sans fioritures inutiles ni incohérences latentes. Un scénario qui décrit simplement le retour à Kaamelott d'Arthur qui explique son abandon.
Je rejoins les autres critiques émises : ç'aurait parfaitement eu sa place dans la série selon moi.

Continue à faire des scénarios aussi réussis, c'est plaisant et reposant pour le critique je suis ^^

Chef de Clan
Hors ligne

Au fait Elphin, quand tu auras deux minutes, pourrais tu jeter un oeil sur mon "Canis Lupus" de scénario ? J'apprécie beaucoup tes critiques parce qu'elles sont constructives et j'aimerais bien avoir ton avis (constructif justement) sur le mien ...

Croustillant
Hors ligne

Elphin, encore merci pour cette critique intelligente, développée et constructive.

Alors, concernant le "mais", c'est marrant que tu en parles parce que c'est en écrivant ce scénario que je me suis aperçu que j'avais tendance à en mettre à chaque réplique. Cependant, je trouve, moi, que celui-ci était justifié.

Voilà comment j'ai vu les choses:
-"BLAISE:Vous voulez pas au moins le déclarer officiellement dans une réunion de la Table Ronde?" (d'ailleurs je viens de rajouter le point d'interrogation): Blaise demande à Arthur de faire une réunion.

-"ARTHUR: [...]Maintenant, si vous voulez faire une réunion, faites là si ça vous chante. De toutes façons, vous n'avez plus d'ordre à recevoir de moi.": Et là, en fait, en disant ça, Arthur sous-entend qu'il ne veut pas participer à la réunion et, à partir de là, que Blaise peut bien la faire s'il le veut dans la mesure où Arthur n'y sera pas.

Donc, ensuite, avec "Et vous la présiderez la réunion?", Blaise ne comprend pas le sous-entendu et c'est pour ça qu'Arthur remet les choses au clair avec le "mais" et la suite peu courtoise traduisant son impatience.



Sinon, le passage avec Perceval est effectivement trop court (tout comme l'est le scénario dans son ensemble). En voulant inscrire ce scénario entre deux épisodes, j'ai réduit le champ des possibilités. Il y avait surement matière à faire plus mais je n'y ai pas parvenu.



Et encore une fois merci pour ta critique:)

Croustillant
Hors ligne

J'aurais compris ton "mais" si tu avais dit "mais je vous ai déjà dit que je foutrai plus les pieds à aucune réunion". Là ç'aurait été logique pour moi.

Enfin, je vais pas pinailler sur un scénario réussi.

@ BreizhKnight : je pars cette après-midi, je m'occupe de ton scénario ce soir, dès que je suis rentré. Prépare-toi à souffrir!!!! ^^

Pécore
Hors ligne

j'aime beaucoup ton scenario, tu te raccroche bien dans l'histoire, c'est vrai que c'est un peu court

j'aime particulierement le fait que karadoc et perceval s'inquiète de savoir si ce ne serait pas le mortier qui aurait fait foiré arthur, quand j'ai vu dans la serie qu'ils en mettait j'etait sure qu'ils en reparleraient par la suite... et puis non! bravo a toi d'y avoir pensé!

le silence est excellent juste apres qu'arthur dise qu'il ai plus envie, silence, et il se rattrappe, j'ai foiré au rocher

en tout cas bravo j'aime beaucoup!

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB