Bienvenue sur OnEnAGros!, le forum qui noie la peau de l’ours avant d’avoir vendu le poisson !

Lisez la charte du forum avant de commencer à participer. Si vous êtes nouveau, une présentation est toujours appréciée afin de mieux se connaître !


Croustillant
Hors ligne

Cela se passerait peu de temps après le dernier épisode de la saison 6.


A la recherche d'Arthur



BLAISE et MERLIN sont seuls, en pleine nature, dans une espèce de grande plaine.

BLAISE: Alors je suis pas un spécialiste, mais quand on est recherché par des mecs qui veulent nous tuer, est-ce que c'est pas un peu risqué de marcher à découvert?

MERLIN: Et de jacasser toutes les cinq minutes, c'est pas un peu risqué peut-être! ( pause ) Laissez-moi me concentrer.

BLAISE: Vous concentrer? Et à quoi?

MERLIN: A retrouver la route!

BLAISE ( pour lui-même, inquiet ): On va se faire prendre avant de la retrouver, la route.

MERLIN ( ayant entendu, fixant BLAISE ): Si vous avez les miquettes, il fallait rester planqué avec les autres. Moi, je cherche Arthur.

BLAISE ( ricanant nerveusement ): Et ben avec vous comme guide on est pas prêt de le retrouver, Arthur!

MERLIN ne répond pas et reprend sa marche.

BLAISE: Non mais sérieusement! On devrait déjà être à la tour de sa mère et là je sais même pas si on est à Tintagel.

MERLIN ne répond toujours pas et accélère le rythme.

BLAISE ( étant obligé de crier car MERLIN a pris trop d'avance sur lui ): Si on est perdu je vois pas ce que ça coûte de trouver un bosquet pour avancer couverts!



Autre part, PERCEVAL et KARADOC marchent dans une sorte de baraquement.

KARADOC ( s'arrêtant ): Non mais je sais pas bien si je dois aller avec vous.

PERCEVAL ( s'arrêtant lui aussi ): Pourquoi, vous voulez rester avec les autres?

KARADOC: Ah non, les autres ils m'ont soulé. (pause) Non, faut que je trouve ma femme. Mais elle était avec le groupe de Bohort.

PERCEVAL ( sceptique ): Mais Arthur il était avec le groupe de Bohort?

KARADOC: Ben non. C'est pour ça que je peux pas aller avec vous.

PERCEVAL: Mais vous pouvez pas aller chercher Arthur au lieu de chercher la morue? (se reprenant) Mevanwi.

KARADOC: Non mais moi aussi elle me fait chier mais bon. C'est ma femme.

PERCEVAL ( comme s'il parlait d'aller commander un saucisson ): Bon ben allez chercher votre femme et ramenez la ici. Moi je ramène le roi.

KARADOC: Bon. Ça marche.

KADOC arrive.

KADOC: Elle est où la poulette?

KARADOC ( à son frère ): Ben venez avec moi du coup.

PERCEVAL et KARADOC avec KADOC reprennent la marche, en prenant des directions opposées.

PERCEVAL ( criant à KARADOC tout en marchant et sans se retourner ): Et si vous tombez sur des mecs de Lancelot, vous utilisez la technique où on s'insère à l'environnement, votre frère la connait bien.

KARADOC ( off, la caméra reste sur PERCEVAL ): Ouais, bonne idée. Soyez prudent.

PERCEVAL ( bas ): Vous aussi.


BLAISE et MERLIN sont assis, dans un bosquet.

MERLIN: Si ça se trouve il y est plus à Tintagel en fait. Il a foutu le camp.

BLAISE: Ouais... Enfin dans l'état où il était, je sais pas s'il a bien pu foutre le camp.

MERLIN: Ah non, dites pas ça! Votre pessimisme à la con vous pouvez vous le garder.

BLAISE: Mon pessimisme...

MERLIN ( le coupant ): Non mais c'est bon. J'aime autant que vous la fermiez.

Silence.

MERLIN: Vous avez demandé à votre dieu unique là de protéger Arthur?

BLAISE ( ne regardant pas MERLIN, après un instant de silence ): Oui.

MERLIN: Ah bon. Parce que moi je sais plus à quel dieu il faut demander les protections.



Dans un autre paysage forestier, GUENIEVRE. BOHORT arrive.

GUENIEVRE ( tournant la tête vers BOHORT ): Alors?

BOHORT ( triste ): Nos compagnons restent introuvables.

GUENIEVRE: Qu'allons nous faire, seigneur Bohort?

BOHORT: Hélas, je n'en sais rien. Vous auriez du rester auprès de votre père... Vous y auriez sûrement été plus en sécurité que ce que vous l'êtes maintenant. ( le regard de BOHORT se ferme puis s'anime de colère ) J'aurais du tuer Lancelot. Mais quand ce n'est pas ma risible couardise qui me dessert ce sont mes ridicules compétences martiales.

GUENIEVRE: Allons Bohort, il ne faut plus regretter maintenant. ( sur un ton plus léger )A quoi ça sert de toutes façons? C'est fait, c'est fait. Ça sert à rien d'en parler pendant des heures.

BOHORT: Vous avez raison. J'emploierai mes dernières forces à retrouver le roi. Lui seul peut mettre fin à cette horrible situation.

GUENIEVRE: Voilà, c'est comme ça qu'il faut parler. Mais maintenant, il faut manger.

BOHORT: Par contre, ne sauriez vous pas faire un feu? Moi non et la viande crue, j'ai du mal.

Chevalière Nebulis Causa
Hors ligne

Tu casses des binômes, tu en recrées, c'est une vision assez plausible de ce qui pourrait se passer.
Je pensais justement hier que l'incompétence de Perceval était en grande partie du qu'avec Caradoc, ils se tiraient mutuellement vers le bas, maintenant que tu les séparent peut-être vont-ils se révéler l'un et l'autre.

Merlin et Blaise, même s'il est plus rare de les associer, ça coule vraiment de source, donc très bon choix.
Quand à Bohort et Guenièvre (que l'on sent assez volontaire dans ton texte) c'est vraiment bien trouvé.

Par contre, je m'attendais à voir Cadoc détecter le Père Blaise et Merlin sous leur bosquet :D ... mais c'est pas arrivé.

Mais quand ce n'est pas ma risible couardise qui me fait défaut ce sont mes ridicules compétences martiales.

J'ai l'impression qu'il y a un petit problème dans cette phrase. Je ne comprend pas que Bohort puisse voir que l'absence de couardise soit un problème pour tuer Lancelot ?

On est pas mort de rire ce qui s'intégre parfaitement dans l'ambiance du dernier livre. Une gravité teintée de légereté.

J

Chef de Clan
Hors ligne

C'est pas mal dis donc ! J'aime bien la note d'humour à la fin qui allège un peu le tout. Y a quelques imperfections niveau langue mais notre ami Elphin t'en parlera sans doute ;)

Chevalier Haut de Coiffe
Hors ligne

C'est vraiment du bon travail, ce que tu fais. Des scénarios sont toujours agréables à lire, les dialogues sont légers, et les situations très crédibles.

On sent que Perceval et Karadoc ont évolué.. Le fait de se souhaiter un "sois prudent" les rend plus responsables, je trouve. De même quand Perceval se rattrape sur la "morue" en disant (pour la première fois, je crois ?) le nom de Mevanwi. Par contre, je doute qu'ils se sépareront dans la suite de Kaamelott (dans la vrai version, je veux dire^^)... On ne sépare pas deux inséparables ! (Du moins pas pendant plus d'une heure). Merlin et le Père Blaise fidèles à eux même... Bravo, j'aime bien.

Croustillant
Hors ligne

Merci beaucoup pour vos commentaires.
Effectivement Flamèche il y a un gros problème dans la phrase que tu viens de citer, je l'ai modifiée.

Chevalier Feuletonniste
Hors ligne

Ah oui, voilà une suite assez naturelle du Livre VI. Maintenant, j'ai l'impression qu'il manque la fin. Qu'est-ce qui va leur arriver ? On est en plein suspense... :)

Semi-Croustillant
Hors ligne
Agloval a écrit :

Ah oui, voilà une suite assez naturelle du Livre VI. Maintenant, j'ai l'impression qu'il manque la fin. Qu'est-ce qui va leur arriver ? On est en plein suspense... :)

Pareil, ça donne envie d'avoir une suite. En tout cas c'est bien trouvé. Et puis le duo Merlin/Père Blaise, moi j'adore!

Chevalière Nebulis Causa
Hors ligne
Agloval a écrit :

Ah oui, voilà une suite assez naturelle du Livre VI. Maintenant, j'ai l'impression qu'il manque la fin. Qu'est-ce qui va leur arriver ? On est en plein suspense... :)

Oui c'est l'impression que ça donne, mais je pense que ce n'est qu'une introduction et que d'autres scénario vont nous raconter la suite

Croustillant
Hors ligne
Flammeche a écrit :

je pense que ce n'est qu'une introduction et que d'autres scénario vont nous raconter la suite

Non, je ne ferai pas de suite.
Ce texte n'a pas d'autres objectifs que de présenter les personnages dans leur état post livre VI, sans Arthur et traqués par Lancelot.
Je ne veux pas et je ne saurai pas aller plus loin dans le post livre VI, pas avant qu'Astier le fasse.

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

bien tourné et dans la logique de la débâcle entrevue en fin de saison. On voit que Merlin a toujours du mal a trouver un partenaire avec qui s'entendre :)
J'ai juste un peu de mal avec la sonorité de cette phrase : "Vous y auriez sûrement été plus en sécurité que ce que vous l'êtes maintenant. " je pense qu'elle gagnerait à être simplifiée niveau tournure même sachant que c'est Bohort qui parle !

Exemple : Vous auriez du rester auprès de votre père. Sous sa garde, votre sécurité eut été grandement facilitée.

Chef de Clan
Hors ligne

bon scenario... j'aime bien le duo Merlin-Père Blaise :)

Croustillant
Hors ligne
Greg a écrit :

J'ai juste un peu de mal avec la sonorité de cette phrase : "Vous y auriez sûrement été plus en sécurité que ce que vous l'êtes maintenant. " je pense qu'elle gagnerait à être simplifiée niveau tournure même sachant que c'est Bohort qui parle !

Exemple : Vous auriez du rester auprès de votre père. Sous sa garde, votre sécurité eut été grandement facilitée.

Je suis tout à fait d'accord avec toi, cette phrase est vraiment lourdingue (et initialement j'avais encore pire!) et effectivement je ne la "vois" pas moi non plus sortir de la bouche de Nicolas Gabion. Je me souviens avoir cherché des alternatives... mais en vain.

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

ça n'enlève rien à la qualité de l'ensemble comme on dit et c'est justement la qualité de l'ensemble qui fait ressortir cette phrase !!!  ;)

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB