Bienvenue sur OnEnAGros!, le forum qui vous pète le tibia avec une amphore ! !

Lisez la charte du forum avant de commencer à participer. Si vous êtes nouveau, une présentation est toujours appréciée afin de mieux se connaître !


Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Bonsoir à tous,

l'essentiel est dans le titre. Je viens de finir la saison V et je me demandais pourquoi était-elle tellement sombre par rapport aux précédentes. Certes elle raconte la déchéance d'Arthur mais je la trouve assez "déprimante finalement. Déjà par le format plus long des épisodes, des musiques plus lentes et plus posées etc. Etait-il nécessaire de noircir à ce point le tableau?

Pour moi, Kaamelott a toujours été synonyme de pure poilade et même si l'humour décalé de la série est toujours là, on est quand même dans une ambiance totalement différente.
Même si j'ai adoré la série du début jusqu'à la fin, je trouve que cette saison V laisse une petite impression d'inachevé et de fin en queue de poisson.

Je trouve que c'est un peu dommage...

++

Chevalier
Hors ligne

AA a dit qu'à cette période là il allait pas très bien. Ça explique l'ambiance. Sinon, le format long a toujours été le format souhaité par AA. Du moment qu'il veut raconter une histoire qui se tienne, plus possible de continuer à faire des sketches de trois minutes.

Je comprends pas pourquoi tu dis que la saison V fini en queue de poisson. C'est un cliffhanger classique. Suite à suivre dans le dernier épisode du livre VI et dans les films à venir.

Chef de Clan
Hors ligne

Salut Toad, tu devrais faire un petit message de présentation dans la taverne, ce serait sympa avant de poster histoire que tout le monde te connaisse.
Sinon la saison 5 est si noire car notre bon roi l'a écrite ainsi... à la recherche de sa descendance, en remise en question constante sur sa légitimité au pouvoir, pas facile de tourner tout cela 100% humour.

Chef de Clan
Hors ligne

Bon ben j'aurais aimé répondre quelque chose de plus... élaboré. Mais Lexx a tout dit avec concision. C'est clair et précis donc voilà. Ça va avoir l'air con... Mais je plussoie Lexx. C'était un peu la crise d'adolescence d'A.A. Il l'a dit lui-même dans une entrevue. Il voulait faire quelque chose de sombre, il tenait à le faire, il l'a fait. Aujourd'hui il avoue qu'elle est effectivement très noire mais personnellement, je l'adore. La BO est ma favorite du début à la fin. Des pilotes, du Livre I au Livre VI, le Livre V comporte ma musique favorite... Et l'humour du Livre V ne change pas selon moi. C'est toujours aussi hilarant. L'ambiance entourant l'humour est simplement différente et donne une impression de pesanteur qu'il y a pas dans les autres Livres. C'est tout. ^^

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Par "fin en queue de poisson" je voulais dire que je n'ai pas bien compris certains aspects de l'histoire de cette saison V, ou que du moins certains passages me laissent songeurs sur leur signification. Je vais parcourir un peu le forum, voir si je trouve les réponses à mes questions...

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Je pense que la saison 5 - en particulier - mérite plusieurs visionnages pour bien en appréhender tous les aspects ( et les comprendre ^^ )

Grand Enchanteur de l'Ouest
Hors ligne

Tu as donné toi-même la réponse dans ton premier post ;)

Toad a écrit :

Pour moi, Kaamelott a toujours été synonyme de pure poilade et même si l'humour décalé de la série est toujours là, on est quand même dans une ambiance totalement différente.

Tout est dit ! Après 400 épisodes d'un ton comique et léger, il était grand temps de changer un peu de registre. Si on regarde en détail les Livres, on voit l'évolution :

- Livre I : pas d'histoire, suite illogique de petites scènes comiques. Drôle, joyeux.
- Livre II : premières graines de l'histoire, débuts de suite logiques des épisodes. Drôle, joyeux mais apparition d'épisodes moins drôles et plus dérangeant, annonciateur de la suite (L'Anniversaire de Guenièvre par exemple).
- Livre III : histoire bien entamée et posée, suite dans les épisodes. Drôle, joyeux mais souvent plus sérieux dans l'histoire, dissensions entre Lancelot et Arthur.
- Livre IV : Idem. Drôle, joyeux mais sérieux dans l'histoire, Lancelot est parti et commence à mal tourner.
- Livre V : Idem. Moins drôle, on atteint pourtant le summum de la connerie dans bien des aspects, sombre, beaucoup plus sérieux, grand nombre de passages en pleine nature.
- Livre VI : Idem. Moins drôle, beaucoup beaucoup plus sérieux, beaucoup plus triste aussi.


Le Livre V est pour moi le plus réussi de tous, et de loin. Moins drôle, peut-être, mais on s'en fout, le reste compense largement. La réalisation est plus soignée, les paysages montrée sont magnifiques, l'écriture gagne en qualité à utiliser un grand format. C'est finalement la conséquence logique des Livres précédents. Le I ne sert à rien, le II pose les bases, le III montre la séparation progressive entre Lancelot et Arthur, le IV montre la séparation effective et la lente dérive de Lancelot, le V montre les conséquences de tout cela, la lente dérive d'Arthur. On remarque que Lancelot et Arthur ont tous les deux voulu se suicider... Seul Arthur a plongé. Le Livre VI explique les raisons de ce suicide, pourquoi Arthur est si mal, qui il est, etc.

Je pense que Kaamelott se serait écroulé sans ce Livre si sombre, un Livre du même genre que les précédents aurait définitivement enterré la série dans la case «série comique sans grand intérêt». Et c'est justement ce que ne voulait pas Astier.

Chef de Clan
Hors ligne

Pour moi aussi, le livre V est le meilleur. Mais je me souviens du premier passage télévisé où vraiment là, on était plombé et plus que plombé. Ca faisait un gros choc quand même. Et puis Astier a revu son découpage et le visionnage s'en est trouvé allegé ! Et heureusement !!! Dans le V, y a de grands moments de rigolade quand même ... J'ai un souvenir forcément ému du livre VI puisque c'est celui que j'ai pu découvrir au grand Rex et là, on voyait les fans et tout ce qu'ils (on) peuvent (peut) apporter à Astier : admiration, amour, etc etc ...

Pécore
Hors ligne

BreizhKnight, quand tu dis "Et puis Astier a revu son découpage", je me demande si ce découpage pour diffusion télé était bien de lui justement.

Semi-Croustillant
Hors ligne
Vinçounet a écrit :

BreizhKnight, quand tu dis "Et puis Astier a revu son découpage", je me demande si ce découpage pour diffusion télé était bien de lui justement.

D'après ce que AA dit dans les bonus, le découpage TV n'était pas du tout comme il le voulait. Ce qu'il voulait c'est ce qu'on a dans la version DVD.

Grand Enchanteur de l'Ouest
Hors ligne

Non, le format du Livre V est 8 épisodes de 52 minutes. C'est M6 qui lui a imposé un découpage en 50*7 minutes (ou 8, je sais plus). Mais c'était vraiment contre sa volonté.

Chef de Clan
Hors ligne

Ben il me semble avoir lu ou entendu qu'en fait il avait du faire un montage un peu à l'arrache parce qu'M6 avait programmé la diffusion un peu rapidement. Du coup, quand il a vu le résultat il s'est dit que c'était vraiment trop sombre et trop plombant. Juste en revoyant le montage, on a un truc plus aéré et équilibré niveau humour.. Comme quoi !

Chevalière Nebulis Causa
Hors ligne

Tu as sans doute raison BreizhKnight.

Je me souviens que lorsque j'avais vu le livre V sur M6 (je n'ai vu que les épisodes long, pas le redécoupage en épisode de 8 minutes) il m'avait laissé une impression de "lourdeur". C'est pour cette raison que bien que j'ai fait l'acquision du livre V en DVD, j'ai mis des mois à le visionner.

Mais au visionnage du DVD, cette impression avait complètement disparut. Cela restait grave, surtout pour la seconde partie, mais alors que j'avais été un peu déçue par le premier montage, le second m'a enchanté et le livre V est aujourd'hui mon préféré (bon après j'ai pas encore vu le DVD du livre VI, peut-être que le montage est un peu différent et que j'aurais la même exellente surprise ^^ ).

En tout cas ce changement de direction progressif de Kaamelott ne m'a pas gêné. Comme l'a fait remarquer Keltan, c'était une nécessité car si les premiers livre (surtout les I et II) était axé sur l'humour pur, Alexandre Astier aurait fini pas s'enliser dans le format et les gags à répétition.

Mais il ne faut pas s'inquiéter, même en prenant cette direction plus sombre, plus sérieuse, l'humour ne peut pas disparaitre complètement car il est essentiellement porté par la personnalité des personnages et il est hors de question qu'ils subisse un changement radical... Si jamais c'est le cas, je vous jure que je m'ouvre les veine avec une enveloppe.

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Comme la plupart d'entre vous, j'ai commencé par regarder Kaamelott par but de me marrer. Eh bien quand on m'a annoncé qu'à partir du livre V, tout allait changer niveau atmosphère (moins de gags etc...), j'ai eu la "flemme" de vouloir entamer ce livre V.

Or, lorsque j'ai commencé à regarder les épisodes, j'ai été totalement sous le charme. Du coup, cet aspect me plaît énormément. Je suis en train de me demander si les livres V et VI ne sont pas mes préférées finalement.

Le développement du récit est absolument génial, avec les rebondissements, la réalisation travaillée, l'intrigue prenante... Mais ce qui m'a foutu sur le cul, c'est la fin de cette saison VI. Manière magistrale de clore les épisodes TV... J'en dis pas plus pour ceux qui n'auraient pas encore vu ! Mais grâce à ça, AA est devenu le genre de type (avec Tarantino, Scorcese... :cool: ) qui m'inspirent énormément pour mon projet futur, c'est à dire travailler dans l'audiovisuel. :lol:

Chevalier Haut de Coiffe
Hors ligne

Moi, j'ai regardé les 4 premières saisons, et je pensais que ça allait continuer comme ça (au passage, à cet époque les 6 saisons étaient déjà sorti, et je croyais qu'il y en aurait une septième au début)... Sans entendre parler de l'aspect sombre du livre V, j'ai regardé sans réfléchir la version 7 min. (j'ai découvert bien plus tard la version 52 min. avec le DVD, qui est bien mieux d'ailleurs) ; je savais que ça allait être chronologique comme la saison 4, quoi... avec quelques épisodes sans impacts ! Et bien, pas du tout, c'est carrément tout une histoire, et j'ai découvert moi même l'aspect sombre de cette saison, et j'ai été surpris, pas agréablement ni désagréablement, mais simplement surpris.

Après je me suis fait, et ma conclusion à la fin du livre 5 fut : ça devient dramatique et tout... c'est plus très drôle. Et pourtant, je me suis rematé tout le livre 5 quelques mois plus tard, et finalement j'ai trouvé ça plaisant et logique... finalement y a quand même plein de moments drôles et de rebondissements, c'est même mieux que les quatre premières saisons ! (En plus j'adore Christian Clavier, contrairement à beaucoup)

Après, j'ai sans hésité regardé la saison 6, je savais que ce serait du format long. Par contre j'ai dû le regarder deux/trois fois, ce livre 6, pour bien tout comprendre...

Scribe
Hors ligne

Selon moi, le livre V est très sombre et c'est ce qui donne toute sa puissance et sa grandeur à l'oeuvre. A.A. dit souvent que les chevaliers de la table ronde étaient surement des gars comme les autres, ils peuvent donc avoir des coups de moins bien. Bien sur Alexandre Astier n'allait pas super bien à ce moment là mais, dans le récit, ce côté sombre est tout à fait cohérent. Une bande bras cassés, Arthur n'arrive pas atteindre les objectifs fixés par les dieux, Léodagan et Lancelot reprendraient bien les choses en main. Tout était là dès le départ pour que le récit bascule, et les choses se tendent à partir du livre IV. Il ne manquant plus que la volonté de l'auteur (par sa situation personnelle) pour donner un coup de pouce au côté obscur. :-)

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB