Bienvenue sur OnEnAGros!, le forum qui ne confond pas un clafoutis et une part de clafoutis !

Lisez la charte du forum avant de commencer à participer. Si vous êtes nouveau, une présentation est toujours appréciée afin de mieux se connaître !


Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Je suis en train de re-regarder le livre V et je me rends compte d'un truc :

En fait le duc d'Aquitaine est monstrueux !!! Je n'avais jamais fait attention avant ; l'idée qu'il m'en était resté, c'était celle d'un gars gentil, incapable de reprocher quoi que ce soit à qui que ce soit et bien sûr complètement à l'ouest. Mais maintenant, je me dis juste que c'est un gros schizophrène...un type qui  a demandé à la garde de coller un coup de lance à son ancienne femme et qui l' a fait poursuivre alors qu'elle essayait de se réfugier sous un meuble...et le pire, c'est la manière dont il raconte ça, sur le ton d'une anecdote, avec le sourire. D'ailleurs, on sent bien qu'il y a un gros malaise parmi l'auditoire.

Bref, je crois qu'ils ont frisé le fait divers quand il était à Kaamelott :P

Chevalière Nebulis Causa
Hors ligne

C'est vrai que c'est un peu gore ^^.

Mais ne faudrait-il pas assimiler ça à un euthanasie plutôt ? Oui parce que si mes souvenirs sont bon, la première femme du Duc d'Aquitaine était mourante.
Je te l'accorde, cela n'enlève rien à l'inhumanité de l'acte, mais c'est très différent du roi loth qui a assassiné son propre père avec le concours de Galessin parce qu'il tardait à mourir et lui céder la place. Je me demande si ce n'est pas également dans le livre V que l'on apprend ce détail ?

Chef de Clan
Hors ligne

Je pense que le Duc d'Aquitaine est un gros naïf en fait. Et il raconte cette histoire sans cruauté, sans méchanceté, sans malice, quoi...

Semi-Croustillant
Hors ligne

en fait, je pense que c'est une personne gentille, mais tout simplement trop benêt pour se rendre compte de la gravité de son acte...

Pécore
Hors ligne

moi j'adore sa femme! 
"j'ai épousé une grosse tatie."  XD

mais pour revenir sur le duc je pense comme perceval le belge qu'il ne se rend pas compte du mal! il est tout gentil et nous sort de grandes phrases psychologique =)

Semi-Croustillant
Hors ligne
Perceval le Belge a écrit :

en fait, je pense que c'est une personne gentille, mais tout simplement trop benêt pour se rendre compte de la gravité de son acte...

+1
On remarque bien a la façon dont il parle, genre géné, alors qu'on sens bien dans l'ambiance que les autres personnages sont un peu choqués !

Semi-Croustillant
Hors ligne

Mais non il est très bien: moi aussi si ma femme était une chose effrayée qui rampe sous un meuble trop bas pour elle, j'aurais pitié! Enfin, je pense que son ancienne femme était trop folle.
Le Duc d'Aquitaine reste quand même un personnage respecté par Arthur, ce qui n'est pas le cas de tous les dirigeants de chaque pays du royaume de Logres.

Chevalier
Hors ligne

Comme pour la majorité des personnages de Kaamelott, je pense simplement qu'il est un gros trou du cul... pas besoin de chercher plus loin, hein.

Chevalier
Hors ligne

Je pense qu'il est juste pas très en phase avec son monde... Il a pas des réactions très normales, juste à le regarder agir avec Séli quoi XD

Pécore
Hors ligne

c'est un gros soumis, avec séli comme avec sa propre femme =)

Croustillant
Hors ligne

Peut-être que c'est plus un homme qui lui faut ^^

Chevalier
Hors ligne

Ah oui peut-être XD

Pécore
Hors ligne

ah mais c'est ça en fait! le duc d'Aquitaine est un gay refoulé! ;)
non quand même ne généralisons pas, un homme PEUT être sensible et efféminé sans pour autant être gay!

Croustillant
Hors ligne

xD Evidemment, c'est un peu comme Bohort. Mais je sais pas si il est réellement efféminé, plutôt cucul la praline qui trouve que le monde est beau et que tout le monde est gentil. Trou du cul peut-être pas, il comprend beaucoup de chose et même s'il est givré sur les bords, surtout avec sa défunte épouse, je pense pas qu'il soit bon en rien.
Parce que si comme vous dîtes Arthur le respect, c'est sûrement pas à cause de son titre de "Duc".

Semi-Croustillant
Hors ligne

Non mais en fait je pense que le duc d'Aquitaine est lui même un "anachronisme vivant" qui met en parallèle notre façon de souvent extérioriser nos vécus à notre époque (sur le mode d'une psychanalyse elle-même sujette à caricature) et le fait qu'à l'époque, la confession n'étant pas encore un processus social instauré, il y avait une sorte d'incommunication des vécus.
D'ailleurs, si je me souvient des textes de l'empereur romain Marc-Aurèle, une telle communication était considérée comme une faiblesse, une marque de féminité au sens qu'il s'agissait là d'un défaut plus propre aux femmes qu'aux hommes (je ne prend pas parti, je décrit l'idée de l'époque). D'où, sans doute, le fait que le duc d'Aquitaine paraisse efféminé : de tels jugements restent surement dans une vision générale.

Le Duc d'Aquitaine est tellement "plus modère" qu'Arthur que c'est choquant quand on les mets à côté alors qu'on voit qu'Arthur est un précurseur à côté de Léodagan. Le duc d'Aquitaine contre Léodagan : une perspective, sinon dangereuse, au moins intéressante, non ?

Grand Enchanteur de l'Ouest
Hors ligne

Nicolas Gabion avait répondu à ma question sur Bohort, je la remet ici :

La plupart des personnages de Kaamelott ont un jeu essentiellement basé sur les répliques, tandis que Bohort joue autant sur la parole que sur la gestuelle et les mimiques ; est-ce une directive précise d'Alexandre Astier ou tout simplement votre façon de jouer le personnage (ou de jouer, tout court) ?

« Cela ne vient pas d'une directive précise d'Alexandre mais bien de la façon dont j'ai choisi d'interpréter ce personnage, en le rendant très expressif. Je l'ai lu comme un personnage toujours sur le qui-vive, à fleur de peau, inquiet que les choses se passent bien et toujours en écoute sur ce qui se passe autour de lui, d'où peut-être cette expressivité sur le visage »

Je trouve que le Duc d'Aquitaine se comporte exactement comme Bohort, mais uniquement pour son propre cas. Bohort est extrêmement expressif à propos de tout ce qui l'entoure et cherche à tout améliorer, à ce que tout soit bien et bon. J'ai l'impression que le Duc d'Aquitaine fait pareil à son échelle, en moins altruiste : il essaie que tout se passe pour le mieux dans sa vie, ce qui lui fait déballer beaucoup de choses et paraître un peu trop gentil...

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB