Bienvenue sur OnEnAGros!, le forum qui ne pratique pas le putsch !

Lisez la charte du forum avant de commencer à participer. Si vous êtes nouveau, une présentation est toujours appréciée afin de mieux se connaître !


Pécore
Hors ligne

Bonjour à tous

Et si Kaamelott devenait une série étudié en cour pour sa philosophie ?

Cette question farfelue met venu hier, en me rendant dans ma librairie préférée je suis tombé sur ça !

1297456429.jpg

Alors tout de suite le mot « Kaamelott » saute aux yeux.
En fait l'auteur de ce bouquin, raconte la philosophie à travers les séries télévisés comme Lost, docteur House….
Et donc ici pour kaamelott l'auteur aborde le thème de  « La bêtise, le pouvoir et le rire »
Je l'ai juste feuilleté pour le moment mais je sais qu'il y a 5/6 pages sur qui parle de kaamelott.
Je pense l'acheter d'ici peu.

Voici ce qu'on peut trouver sur internet à propos du livre :

Lors des cours de philosophie qu'il dispense à des lycéens, Thibaut de Saint Maurice a constaté que ces fictions télévisées offrent de pertinents exemples pour compenser l'abstraction de certains concepts philosophiques. Fort de cette expérience, il a décidé de rédiger Philosophie en séries, un ouvrage paru en 2009 qui s'adresse tant à des étudiants qu'aux amoureux de séries télévisées..
Dans Philosophie en séries, saison deux, l'auteur illustre sa réflexion d'extraits de textes fondateurs de la philosophie, et met en lumière la résonance entre ces œuvres de fiction et la dialectique de grands penseurs. Je ne saurais que trop recommander ce livre didactique mais très accessible. S'il constitue un outil de révision ludique pour des étudiants, et fera à coup sûr les délices des séries-addicts, il est aussi une excellente base de réflexion pour les scénaristes qui caressent le rêve de créer leur propre série.
Douze séries y sont analysées selon deux, voire trois grandes thématiques, qui se recoupent parfois:

•    A la Maison Blanche (The West Wing): l'éthique et la politique
•    Braquo: l'honneur, la liberté et l'égalité
•    Fais pas ci, fais pas ça: l'éducation
•    Generation Kill: la justice et la guerre
•    Kaamelott: la bêtise, le pouvoir et le rire
•    Lost: le destin et la liberté
•    Mad Men: le genre et l'ordre social
•    Nurse Jackie: l'éthique du care
•    Pigalle, la nuit: les échanges
•    Sons of Anarchy: l'anarchie, l'État, la liberté
•    True Blood: l'humanité, autrui, la morale
•    Un village français: la liberté

Fiche technique :
Paru le : 07/12/2010
Thématique : Scolaire - Parascolaire - Parascolaire : Terminale
Éditeur : Ellipses , Paris
Collection : Culture pop
Reliure : Non précisé
Description : 146 pages; (21 x 15 cm)
ISBN : 978-2-7298-6060-8
EAN13 : 9782729860608
Prix : 11€

Chevalier
Hors ligne

intéressant... à voir le contenu sur K...

Chef de Clan
Hors ligne

Dans le Livre V Elias a cette phrase : "Dans la vie il faut bosser pour personne et il faut faire bosser personne. C'est le secret de la liberté." Ça me rappelle beaucoup le fameux "Obéir, non ! Et commander, jamais !" de Nietzsche.

Chef de Clan
Hors ligne

Je viens de revoir le livre 5 et en effet cette phrase m'as fait tilter aussi... On retrouve beaucoup de messages implicites de la part de A.A  mais qui font réfléchir !

Maître d'Armes
Hors ligne

Ouais pas faux, y'a même un coté Van Dammesque dans les réflexions de Kadoc : "Le caca des canards c'est caca. Faut pas manger.", ça me fait assez penser à "La cacahuète, c'est le mouvement perpétuel à la portée de l'homme".

Désolé de faire baisser le niveau mais je craignais qu'on perde une partie de nos lecteurs kikoolol sur ce topic. Vous pouvez reprendre !

Semi-Croustillant
Hors ligne

Après l'étude de Kaamelott d'un point de vue institutionnel, puis du point de vue psychologique, on peut dire également beaucoup de Kamelott d'un point de vue philosophique.

En effet, de nombreux personnages sont en proie à des questionnements sur le sens de la vie, comme Arthur renonçant au pouvoir car "l'homme rattrape le roi", et son urgence devient sa descendance et non la gouvernance .

La hauteur de la réflexion dépend du personnage, et on peut vite tomber dans l'absurde, notamment Perceval. Cependant, on constate qu'il progresse d'un point de vue philosophique, au cours de la série. Au point de dire que la canne à pêche, ça sert à rien, c'est ce qui relie l'homme à l'absurde. Et même dire que c'est peut-être pas un pro à l'épée, mais qu'il peut se vanter de savoir ce qu'est aimer quelqu'un.

C'est Aristote; c'est ça? :)

Chevalier
Hors ligne

Ben oui surtout qu'avant avec karadoc ils marchaient cote à cote : ils progressaient pas ! Alors que plus tard, ils progressent en avançant l'un derrière l'autre, dans de la matière (...à reflexion ;)) Tout ça c'est grâce à des ficelles (Et pas pour attacher  ^^)...

--> [] :p

Chef de Clan
Hors ligne

Je pense aussi que Kaamelott peut amener à pas mal de réflexions.
Et puis, mon prof de philo, il illustrait ses cours avec Astérix, alors pourquoi pas Kaamelott ou une autre série tv qui amènent des idées sur lesquelles réfléchir?

Semi-Croustillant
Hors ligne

Ah ouais avec Astérix... Remarque, moi quand j'étais petit c'était mon prof de judo qui illustrait les différentes valeurs du judo avec des Astérix, des Obélix : le courage, l'amitié, l'entre-aide, ...

Et honnêtement, j'ai jamais eu l'impression qu'Astérix avait une vraie philosophie de vie (bon après j'suis pas spécialiste). Il se contente de casser du romain avec son copain Obélix! Mais pour la démonstration c'est sympathique d'avoir des bonhommes qui incarnent des notions philosophiques!

Pécore
Hors ligne
kardio21 a écrit :

Remarque, moi quand j'étais petit c'était mon prof de judo qui illustrait les différentes valeurs du judo avec des Astérix, des Obélix : le courage, l'amitié, l'entre-aide, ...

Je crois que tous les profs de judo pour enfants font ça. Ils se servent des outils à leur disposition, quoi ^^
(du moins, ils faisaient ça du temps où mes frères faisaient du judo)

Chef de Clan
Hors ligne

ah, je sais que ça peut paraitre bizarre Astérix et la philo, mais je vous assure que mon prof en parlait très bien! je ne sais pas comment il faisait, mais il trouvait plein de détails philosophiques dans ces BD (et il ne parlait pas des bagarres!).

Pécore
Hors ligne

Moi en regardant un épisode récemment j'ai vraiment aimé la réponse d' Arthur à Perceval je crois "Je suis le Roi Arthur, je ne désespère pas, je ne perds pas courage, je suis un exemple pour les enfants."

Pour moi il y a beaucoup de choses dans cette phrase et notamment le fait qu'Alexandre Astier ne s'est pas servi pour rien d' un mythe aussi chargé symboliquement que la légende arthurienne.

Boniche officielle du roi
Hors ligne
Witch a écrit :

Moi en regardant un épisode récemment j'ai vraiment aimé la réponse d' Arthur à Perceval je crois "Je suis le Roi Arthur, je ne désespère pas, je ne perds pas courage, je suis un exemple pour les enfants."

Je rebondis juste sur cette réplique : à chaque fois que je regarde cet épisode et que je l'entends, j'en ai des frissons... Je la trouve très "forte".

Croustillant
Hors ligne
Witch a écrit :

Moi en regardant un épisode récemment j'ai vraiment aimé la réponse d' Arthur à Perceval je crois "Je suis le Roi Arthur, je ne désespère pas, je ne perds pas courage, je suis un exemple pour les enfants."

Pour moi il y a beaucoup de choses dans cette phrase et notamment le fait qu'Alexandre Astier ne s'est pas servi pour rien d' un mythe aussi chargé symboliquement que la légende arthurienne.

C'est à Venec qu'il dit cette phrase. Un passage des plus poignants de la série :(

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB