Bienvenue sur OnEnAGros!, le forum qui siffle des intervalles païens !

Lisez la charte du forum avant de commencer à participer. Si vous êtes nouveau, une présentation est toujours appréciée afin de mieux se connaître !


Croustillant
Hors ligne

Hier dans Ce soir ou jamais sur la 3, Hubert Reeves était là pour parler de la situation et du tremblement de terre au Japon.
Ils auraient du inviter Alexandre Astier, lui qui s'invente une relation épistolaire avec lui dans son fameux sketche de la physique quantique.

Semi-Croustillant
Hors ligne

C'est dommage que je l'aie loupé. En général je regarde toujours cette émission, bon hier soir j'étais HS, ça tombe mal !

J'ai bien Reeves, j'avais lu un de ses nombreux livres sur l'impact de l'homme sur la Terre, je ne sais plus exactement lequel.

Par contre je ne sais pas si Astier meurt d'envie de retourner dans l'émission, vu qu'il avait eu l'air de se faire chier grave lors sa dernière apparition ! ;)

Croustillant
Hors ligne

Le débat été bien, même si les arguments de Sophia Majnoni d'Intignano spécialiste du nucléaire au sein de Greenpeace n'ont pas durais longtemps face à ceux d'Astro et Géophysicien. Il y avait également un pseudo-philosophe et j'ai pas trop compris pourquoi il été là. Mais bon une bonne émmision tout de même.

Chevalier
Hors ligne

Bon, je saque pas Greenpeace mais faut pas dire n'importe quoi non plus. La Sophia en question n'est pas "spécialiste du nucléraire" mais chargée de campagne nucléaire-énergie, c'est à dire de promouvoir l'idée d'un changement sur cette question. Sinon, elle n'est pas non plus sortie du cul de la bonne du curé puisqu'elle fut en charge de développer l'expertise déchets d'un grand groupe, notamment en stratégie en environnement. Elle fut aussi conseiller technique auprès d'Henri Cup, ministre délégué aux relations avec le parlement. Si on s'arrête sur ses compétences, elle est titulaire d'un DEA en droit de l'environnement et d'un DESS en sciences politiques. Oui, je saque pas Greenpeace mais j'ai été adhérent pendant longtemps, et la question du nucléaire n'est pas vue en terme de physique quantique ou en terme de science pure mais en terme d'impact sur l'environnement et les populations. Chez Greenpeace, on part du principe que le taux bénéfices/risques du nucléaire est trop important, d'ailleurs, de nombreux physiciens spécialistes du nucléaire sont de cet avis. A part ça, j'ai vu une partie du débat et je trouve que, comme d'habitude, les grandes gueules s'en sortent toujours plus. A ce soir ou jamais, plus t'es démago et plus t'es sûr de ton fait, plus tu parles. Je trouve très dommage, qu'une fois de plus, on traite la question dans les médias en terme scientifique plutôt qu'en terme de risque pour les populations et de choix sociétal. Les évènements actuels, véritable catastrophe environnementale et humaine, auront un impact énorme sur l'avenir de la population japonaise, ainsi que sur l'environnement de l'île. C'est lamentable d'user de procédés vicelards pour nous faire croire que ce n'est pas si grave. Je m'égare comme d'habitude...

Semi-Croustillant
Hors ligne

Je plussoie, Bender, sur le fait qu'à CSOJ, si t'es timide, bah tu peux te brosser, tu seras pas écouté parce que ton voisin se fout de ta gueule et cherchera toujours à avoir le dernier mot. Parfois, je m'étonne que certains débats tournent pas en marrave générale, tant les participants sont de mauvaise foi. M'enfin, la bonne éducation, l'élégance, toussa toussa ! ;)

Sur le fond, je suis plutôt inculte en matière de nucléaire. J'ai fait mes TPE sur Tchernobyl, à une époque fort lointaine. Mais je n'ai pas l'impression qu'on chercher à nous masquer l'importance du drame qui se joue au Japon, ou en tous cas la vérité sur les événements, qui ont changé depuis la nouvelle explosion annoncée ce matin. Nathalie Kosciusko-Morizet disait pas plus tard que ce matin que c'était une véritable "catastrophe" écologique, à rapprocher de celle de Tchernobyl. Et ce n'est pas terminé, il semble que les réacteurs encore intacts sont en surchauffe et pourraient bien subir le même sort que leurs "comparses".
Et les conséquences humaines sont déjà terribles : des habitants obligés de quitter leurs terres natales, des expatriés déchirés entre leur famille restée au pays et leur propre vie au Japon... Sans parler des familles endeuillées par le tsunami et le séisme.

Chevalier
Hors ligne

Bah j'aimerais bien qu'un jour ça tourne comme ça se discute avec Ducruet et Elfassi ! Un grand moment de TV ! Sinon, mon idée c'était que le débat est forcément biaisé quand on met face à face un spécialiste scientifique d'une question et un communicant. C'est comme de mettre un virologue face à un porte parle d'association pour la prévention du SIDA, t'es pas sur le même registre. Là, c'est pareil, son créneau c'est pas le fond scientifique du problème mais plutôt la communication militante et politique pour promouvoir une énergie alternative au nucléaire. Je doute qu'elle soit en mesure de nous expliquer la fission et les risque que représentent la fusion du cœur du réacteur. Je reste persuadé que ne pas être expert sur la question n'enlève rien à son discours et à la justesse de ses propos en revanche.

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB