Bienvenue sur OnEnAGros!, le forum qui respire pas la compote !

Lisez la charte du forum avant de commencer à participer. Si vous êtes nouveau, une présentation est toujours appréciée afin de mieux se connaître !


Semi-Croustillant
Hors ligne

 
Arthurus Irae

 
 

    Introduction
   
    Tous les chevaliers sont autour de la Table Ronde; Père Blaise écrit les récits.
     
Arthur  ( à Perceval)
Vous allez m'écouter bien attentivement. Si vous changez d'histoire en cours de route ou que vous revenez en arrière... ou n'importe quoi, j'en ai rien à carrer, j'vous en mets une.
     
Perceval
Non mais OK.
     
Arthur
Allez-y alors.
     
Perceval
Donc, j'suis entré dans l'village. J'ai avancé tout droit et j'me suis retrouvé devant une maison bizarre. J'suis entré... et donc, j'ai vu la rivière...
     
Arthur
La rivière?
     
Lancelot
Mais qu'est-ce que vous nous chantez encore?
Perceval
Non mais en fait, la rivière, j'l'avais vue avant mais comme fallait pas rev'nir en arrière...
Arthur se lève et va vers Perceval.
   
Acte

Les chevaliers sont toujours autour de la Table Ronde.

Perceval (qui a un oeil au beurre noir)
Et voilà donc comment j'ai eu cette bourse en récompense.
Arthur (content)
Vous voyez quand vous voulez!
Perceval
Ouais mais là c'est inventé.
Lancelot
Oh non mais...
Léodagan
Le serpent et tout, c'était que du pipo?
Perceval (affirmatif)
Tout, rien que du pipo.
Léodagan (impressioné)
Non mais il s'améliore.
Père Blaise déchire une page et y met le feu comme si de rien n'était
Arthur (agacé, les mains sur les tempes)
Qu'est-ce que vous avez fait, alors?!
Perceval
Ben, j'suis rentré, j'ai vu un sac sur la route, j'l'ai pris et j'me suis cassé.
Arthur (lentement)
Bon, OK, vous allez bien dicter ça à Père Blaise maintenant. Et réfléchissez bien avant d'parler!
Rien ne se passe: pas un bruit. Deux minutes plus tard.
Arthur
Ben qu'est-ce que vous foutez!
Perceval
Je réfléchis.
Arthur
Et vous avez pas fini?!
Perceval
Vous pensez que j'ai assez réfléchi?
Arthur (qui marque un long silence avant de répondre en hurlant)
Allez-y!!!
Perceval
Bon, j'arrive dans ce village... il était complètement paumé...
Arthur
Bougez-vous!
Perceval
Donc, j'avance entre les maisons en ruine, vraiment dégueu...
Arthur souffle.
Perceval
Et je vois ce sac-là, que j'ai ramené. Alors j'avance... Ah mais non, j'ai oublié d'vous parler du vieux.
Arthur
J'en ai marre.
Arthur part rapidement, nerveux, de la pièce.
Léodagan
Qu'est-ce qu'on fait alors?
Karadoc
Ben moi j'ai un reste de pâté si vous voulez, il est excellent.
Tous les chevaliers se tournent ver Lancelot.
Lancelot (quelques secondes après)
Non mais vous êtes pas fous! J'vous rappelle que la Table Ronde est sacrée!
Pas de réponse. Les chevaliers se regardent entre eux.
Lancelot (à Père Blaise)
Et vous, vous parlez même plus?
Père Blaise
Non.
Lancelot
Et puis moi aussi, j'me casse!
Lancelot sort de la pièce.
Léodagan
Allez, faites péter l'pâté!

Coupure

Arthur marche dans les couloirs du château. Il tombe sur Venec.

Venec
Ah, Sire, justement, je vous cherchais.
Arthur
Ah, vous, c'est pas l'moment!
Venec
Non mais ça prendra juste trois secondes. Sire... j'ai de superbes esclaves de Calédonie.
Arthur
De quoi! De Calédo...
Venec
Euh, non, Sire, j'ai confondu. Chaque fois j'me trompe.
Arthur
Vous avec intérêt à vous tromper moins souvent si vous voulez pas passer trois mois au cachot!
Venec
Non, Sire, c'est des esclaves Perses.
Arthur
J'vous avais dit qu'on n'a plus un rond ici! Alors cassez-vous!
Venec
Non mais j'vous les fais gratos. C'est pour vous remercier de votre fidélité.
Arthur
Mais même! On n'a plus un rond j'vous dit!
Venec (riant)
Pourquoi, vous allez pas me dire que vous payez vos esclaves?
Arthur (changeant de voix et reprenant son calme, souriant)
Non, non. Bien sûr que non.
Il réfléchit
Arthur
Bon, ce que vous allez faire, c'est les libérer sur les terres de Kaamelott. Après, ils se débrouilleront.
Venec
Non mais Sire, vous allez pas m'obliger à faire ça!
Arthur (partant)
Si. J'vais même envoyer mes espions pour surveiller tout ça.
Venec (marmonnant)
T'façons, pour c'qu'ils valent vos espions.
Arthur (se retournant)
Quoi!
Venec part en courant.

Conclusion

C'est le soir, Arthur est dans sa chambre. Perceval tape à la porte.

Perceval (chuchotant)
Sire! Sire!
Arthur ouvre avec une tête des mauvais jours
Perceval
Sire, j'ai compris la l'çon. Faut pas m'prendre pour un pécore à moi. J'ai bien vu qu'ça vous avait pas plu l'coup du vieux. Sire, promis, la prochaine fois qu'fais une histoire,
   
j'mets une vieille.

 

Semi-Croustillant
Hors ligne

Désolé pour le double-post qui est, je sais, interdit, mais je voudrais juste savoir ce qu'en pensent ceux qui l'ont lu - s'il y en a.

Semi-Croustillant
Hors ligne

Ah je l'avais pas vu ce scenarii. Désolé. Juste une petite chose.

scene a écrit :

 
 

Arthur
Vous avez intérêt à vous tromper moins souvent si vous voulez pas passer trois mois au cachot!

Perceval
Sire, j'ai compris la l'çon. Faut pas m'prendre pour un pécore à moi. J'ai bien vu qu'ça vous avait pas plu l'coup du vieux. Sire, promis, la prochaine fois qu'j'fais une histoire,

 


Voilà c'est juste histoire de signaler les deux petites fautes de frappe.

Sinon j'ai adoré ! :b

La chute est juste terrible, chapeau belle inspiration ! :)

J'en attends d'autres des comme ça !

Semi-Croustillant
Hors ligne

Je te remercie Seigneur Loth.
Pour les fautes, j'avais dû taper cette histoire rapidement et, d'ailleurs, je me suis repris plusieurs fois après (deux ou trois edits, je crois). Merci de les avoir signalées. :)

Chevalière Parodisiaque
Hors ligne

Ca fuse façon ping-pong, ça raconte absolument rien, c'est drôle, nerveux, c'est KAAMELOTT!
Mission accomplie, formation du lézard! :D

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB