Bienvenue sur OnEnAGros!, le forum mi-ours, mi-scorpion et re mi-ours derrière ! !

Lisez la charte du forum avant de commencer à participer. Si vous êtes nouveau, une présentation est toujours appréciée afin de mieux se connaître !


Chevalière Parodisiaque
Hors ligne

;) :D

Merci pour l'enluminure, en tout cas. Ca va me permettre de le relire ;)

Chevalier
Hors ligne

de rien ça faisait longtemps que je devais le faire mais avec les vacances ... :/
désolé du retard ^^

Chevalier à la Subrogation
Hors ligne

C'est pas grave on ne t'en veut pas , en tout cas les gars chapeau bas ! Très bon scénar'.

Chevalière Parodisiaque
Hors ligne

Ouais, hein? Il partait pas gagnant le gaillard, mais au final, il est pas mal! :D

Merci Coco pour l'orthograf :hug:

kelk1, mon lapin, t'avais bien fait de les proposer tes "pierres manquantes". Le résultat est toujours sympa :D

Chevalistère à la Balustrade
Hors ligne

Bravo a nos INTERPRETTTES CUILLLERES !!!

Super scénar ;)

Tribunus Cohortis Bescherellae
Hors ligne

Hé bah c'est pas dommage !! :lol:
Merci kelk1 ! ;)
(T'as pas aimé mon titre ? :P)

Chevalier
Hors ligne

de rien

nan je l'aimais pas :p et je voulais pas te faire plaisir aussi ... :D

Tribunus Cohortis Bescherellae
Hors ligne

Sale vieux plouc moisi qui sent la pisse de chameau malade.
...
Bon, c'est peut-être un peu extrême, comme réaction.. Mais j'ai pas eu une journée facile.
:b

Semi-Croustillant
Hors ligne

Merci pour l'enluminure, et en effet, le scénario est pas si mal, ... c'est pas grâce à moi !

Chevalier aux Pouces Verts
Hors ligne

Arthur : - C'est pas qu'on attend les suivants mais... ah mais si, c'est ça, on attend carrément !
Bohort : - Sire, j'dirais plutôt qu'on patiente.
Leodagan : - C'est limite si on en aurait pas ras le cul, ouais !

Chevalière Parodisiaque
Hors ligne

Bien! Donc, comme kelk1, maître incontesté de la forteresse est parti en misssssssion, c'est en tant que marraine de ladite forteresse et grâce à Coco ô Mon Asticot, mage à la peinture or (sans qui des fautes toutes moches émailleraient nos histoires) je reprends momentanément le flambeau.
Inutile de préciser que sans l'aide d'un certain asticot, vous auriez pu vous gratter :b , mais ladite bestiole avait gardé les fichiers corrigés, donc, voici le scénario confectionné par:


Mordred (Merlin)
Bothan (Élias)
dim50 (Caius)
Coco l'asticot (Nessa)




Echec et pattes

Les enchanteurs reçoivent une commande spéciale de Caius


   
Devant le Laboratoire des Enchanteurs, ces deux derniers se disputent, comme à leur habitude. Arrive Nessa, d'un pas décidé.

Nessa (essayant d'attirer l'attention d'Élias et de Merlin)
Hé ! Oh ! Ils tournent la tête vers elle  Il y a un militaire... Byzantin je crois, qui a besoin de votre aide.
Merlin (s'adressant ironiquement à Élias)
Alors, sous prétexte que le Roi a fait appel à Môssieur Élias, vous accaparez tous les produits ?! Ben c'est ça, allez-y, faites-la votre petite tambouille, puisque vous êtes si puissant ! Moi j'f'rai bouillir de l'eau dans mon coin et puis c'est marre ! Mais c'est pas pour ça que c'est VOTRE projet et... Il s'interrompt en voyant Nessa puis reprend, à elle  Un... Un Byzantin ? Ici ? Il jette un coup d'œil à Élias  Bon, j'ai du boulot mais mon assistant va s'en charger, hein. Puis vous ferez venir votre soldat ici, le Roi est occupé.
Élias
Un Byzantin ? Bien sûr, et pourquoi pas un Perse, gros débile ?! Se retournant vers Nessa  Bon qu'est-ce que vous bavez, vous ? Et pourquoi vous v'nez nous dire ça à nous ? Qu'est-ce que vous voulez qu'ça nous foute ?
Merlin (s'adressant à Élias en criant)
Ha, attention, hein ! C'est pas le jour de m'énerver ! Se calmant et s'adressant aux deux  C'est moi l'enchanteur officiel, alors c'est moi qui prends les décisions ! Parlant timidement et s'adressant de nouveau à Élias  Mais sinon, qu'est-ce que vous feriez, vous ? Vous le feriez venir ou on laisse le Roi se démerder ?
Élias (s'adressant de manière directe à Merlin à différents paliers d'intensité)
Ah mais vous... Vous... Toujours vous... Vous pensez que vous obnubilez le monde entier? Se tournant vers Nessa  Bon, votre général là il veut quoi ? Si c'est pas pour faire affaire ça m'intéresse pas des masses. J'suis pas une nounou de romains moi, merci bien mes cousins ! Donc on laisse le Roi régler ça, je retourne bosser se tournant vers Merlin  et vous vous retournez à vos bricoles.

Mais ils remarquent la silhouette de Caius qui pointe au loin...

Nessa
J'suis pas sure qu'il soit général hein..! Voyant Caius à son tour  Ah bah il arrive, vous allez pouvoir lui demander vous-mêmes !
Caius (faisant un bref salut romain)
Ave ! C'est ici le labo ? J'aurais besoin d'un enchanteur pour un truc.
Merlin
Oui, c'est MON labo. Il y a quoi pour votre service ? Il regarde derrière Caius mais ne voit rien  Et il est où le Byzantin ?
Caius
Bah pourquoi voulez-vous qu'il y ait un Byzantin ? Je suis venu vous demander un truc, pas besoin de faire venir un orchestre !
Nessa (à Caius)
Mais vous m'aviez pas dit que vous étiez Byzantin ? Ou alors c'était Wisigoth ? J'confonds toujours les deux... De toute façon c'est plus ou moins la même chose, vous venez tous du même coin.
Caius
Jamais je ne renierai Rome ! Tous les Barbares se sont agenouillés devant notre puissance ! Se tait un court instant en toisant Nessa puis à Merlin et Élias  Bon euh, les mectons, on va reprendre où on en était parce que ça va durer trois plombes et j'ai autre chose à faire, moi, derrière.
Élias (peu concerné)
Bon, qu'est-ce que vous voulez ? Parce que je le répète mais je n'ai pas que ça à glander non plus.
Caius
Bon. En fait, au camp, on vient de recevoir un arrivage de pattes de corbeaux aux dattes par bateau. Mais ces cons-là ils se sont gourés et ils nous en ont mis trois fois trop. Alors comme ça pourrit vite, je voudrais savoir si vous auriez un truc pour conserver ça plus longtemps.
Élias (en soufflant)
Hein ? Non mais les remèdes de bonne femme ça va bien hein... Ironiquement  Bon, il vous faut un magicien de prestige pour ça, j'vais laisser faire le spécialiste.

Il fait mine de se casser mais reste un peu en retrait pour regarder le spectacle.

Merlin (à Élias)
C'est ça, barrez-vous. C'est plus facile quand on a pas les épaules ! À Caius  Bon, pour vos pattes, j'peux rien faire. C'est un coup à s'attirer le mauvais œil. Et puis j'y connais rien toute façon. Se reprenant  Enfin, j'veux dire... À la rigueur, les dattes j'peux toujours vous les confire. Ça ira très bien avec le lièvre rôti. Bah, un peu comme les pruneaux, voyez ? Par contre, pour ce qui est des pattes, franchement j'le sens pas : ça marche jamais et je vais encore me faire engueuler par le Roi. Honnêtement, je préfère rien tenter.
Élias (en criant du fond de scène)
Ah non mais le grand Enchanteur de Kaamelott il est vachement impressionnant ! S'éclipsant, puis criant depuis l'atelier  Et votre émulsion de framboises, couleur jaune pisse, vous en avez pas besoin?
Caius
Euh, vous avez rien du tout pour moi ? À Élias  Et vous, vous n'avez pas un truc à me mijoter ? Parce que mon chef en raffole et pendant qu'il est au plumard, nous on a la paix...
Merlin (à Élias)
Mais vous allez finir par vous tirer, oui ?! À Caius  Bon, on en était où déjà ? Ha oui ! Insistez pas, on est pas censés bosser pour vous de toute façon. Si Arthur apprend que je passe mes journées à travailler pour l'ennemi, il va se foutre en rogne et c'est sur qui que ça va retomber ? Sur Bibi ! Alors c'est non ! Merci kiki !
Nessa
Dites, vous avez encore besoin de moi, ou pas ? Parce que j'suis censée aller faire le ménage dans la chambre du Roi... Donc si vous pouviez m'trouver un truc à faire dans votre cuisine là, ça me permettrait d'éviter la corvée. Je préfère de loin faire à manger plutôt que de ramasser les caleçons sales de Monsieur...
Caius (à Élias)
Et vous, là ? Vous n'auriez pas un truc à me faire plutôt que d'gueuler sur l'aut' kiki ? Parce que j'ai l'impression qu'au niveau magie pour une fois vous êtes à la hauteur de votre réputation... Il soupire
Élias
Bon d'accord. Mais je vous préviens, j'ai pas toute l'année. Il vous faut quoi ? Une potion pour le plumard ? Il a le bout trop détendu votre général ? C'est vrai que je fournis souvent les mous de la tige du camp romain.
Caius
Hein ? Quels mous du sifflet ? Non, moi j'viens parler bouffe. Parce que oui je sais Rome c'est plus c'que c'était, mais au niveau bouffe on a toujours assuré. Donc est-ce que vous pouvez conserver des pattes de corbeaux, oui ou merde ?
Élias (agacé)
Ah non mais moi j'vous ai déjà dit, la tambouille ça ne m'intéresse pas plus que ça. Marquant un petit temps  Après, s'il y a moyen de s'en mettre plein les fouilles...
Caius
Ça, honnêtement, je m'en fous…
C'est pas mon pognon.


Chevalier aux Pouces Verts
Hors ligne

Yeah, merci ! :P

Chevalier à la Subrogation
Hors ligne

C'est cool, d'ailleurs je sais pas ce qu'il fout Kelk1 faut qu'il relance ce jeu.

Chevalière Parodisiaque
Hors ligne

De rien :)
Je bosse actuellement sur le précédent et je baisse à nouveau le pont levis de la forteresse d'ici à mardi, je pense ;)
Comme ça, ceux qui ont le "scénar à plusieurs" qui démange, pourront s'ébattre à nouveau dans la forteresse scénaristique :D

Il en restera 2 à enluminer (ceux des 13 et 27 février), mais ça doit pouvoir se faire... Du moins on va essayer ;)

Tribunus Cohortis Bescherellae
Hors ligne

:lol: J'avais oublié à quel point je Nessa servait à rien ! :b
Beau boulot Tatie ! ;)

Par contre, j'ai repéré deux fautes que j'avais zappées.. ><

Bon qu'est-ce que vous bavez-vous ?

Un virgule serait plus appropriée. ^^
Et :

c'est moi qui prend les décisions !

Y'a un "s" à "prends".

Si tu es aussi perfectionniste que moi, Tatie ô ma Cryda.. ;)

Chevalière Parodisiaque
Hors ligne

Il fallait bien la délicatesse de 5 gentlemen, tous attendris sur l'hypothèse divine de la Femme Bretonne, pour cette histoire.  Bon, après, si y avait moyen de ... biaiser, ils ne se sont pas gênés, non plus :P

Dim 50 = Maître d'armes
Kapiston = Léodagan
Mordred = Père Blaise
Mat = Lancelot
Bothan = Le Tavernier





Parfum de femmes

Des prostituées ont été repérées dans les couloirs du château


Dans un couloir de Kaamelott

Maître d'armes
Ah ! Vous voilà mes mignonnes ! Dites, je viens de croiser notre ami Vénec et quelques unes de ses, disons employées. J'ose espérer que cette pratique n'est pas généralisée dans le château !
Léodagan
Alors euh, si vous voulez apprendre une pratique du château j'peux vous suggérer mon poing dans la gueule si vous continuez à m'appeler comme ça !
Lancelot (prenant un air supérieur et outré)
Comment ? Vénec, ici-même ? Mais vous êtes sûr de vous Maître d'Armes ? Que vient faire cet imbécile de vendeur d'esclaves ? Aujourd'hui c'est séance de doléances, on n’a pas de temps à consacrer à ses idioties ! Et surtout pas pour des femmes faciles...
Père Blaise (levant le doigt)
Ouais, alors moi je vous préviens : je vais pas tolérer ça longtemps. Le roi fait ce qu'il veut dans sa chambre mais je vais pas supporter un étalage de gonzesses permanent. La salle de la Table Ronde, c'est pas un bordel !
Léodagan
Ah non mais écoutez-vous ! C'est pas parce que vous êtes pas foutu de vous en trouver une ou que vous avez fait vœux de jamais en toucher une que vous allez empêcher les autres de s'amuser !
Le Tavernier (plutôt hésitant et n'osant pas se mêler de la discussion)
Si vous m'permettez, je l'connais bien, moi, Vénec. On fait souvent affaire ensemble quand y'a des chevaliers qui prennent une chambre pour la nuit et qu'ils veulent de l’Irlandaise ou de la Grecque.
Maître d'armes
Ah ben j'comprends mieux pourquoi tout le monde est aussi mou épée à la main ! C'est pas en dormant deux heures par nuit qu'vous allez arrêter d'vous traîner ! Quand on est Chevalier on évite les guérillas nocturnes nom d'un p'tit bonhomme !
Père Blaise
Curieusement, je suis assez d'accord. On parle de chevaliers, là, de noblesse, la quête du Graal et tout le tremblement. On a pas affaire aux paysans du coin qui claquent leur pognon dans les putes et l'alcool. Souriant faussement et faisant des fioritures avec ses mains  On parle des mecs qui vont apporter la lumière pour tout le monde ; des preux et nobles chevaliers. S'énervant Alors un peu de tenue, merde !
Le Tavernier (levant les deux mains en signe de défense)
Ah non mais moi j'dis juste qu'il arrive qu'il y ai un, ou deux, ch'vayés qui viennent passer la nuit... C'est pas bien méchant, pis c'est du prestige hé ! Mais est-ce qu'on pourrait parler de cette histoire de taxe sur l'vin étranger... ? Parc'que c'est pas en côtoyant du bourgeois au château que j'vais faire tourner la boutique moi...
Lancelot (s'adressant au Tavernier, lui faisant la morale)
Passer du temps avec des filles de joies, vous appelez ça du prestige vous ? Vous ne devez pas connaître grand chose au prestige. J'imagine que pour vous, le moindre clodo qui se tient à peu près droit, c'est déjà prestigieux, alors des chevaliers, qui au passage n'ont rien à foutre dans votre gourbi, prennent une chambre avec une fille facile, on est bien au-dessus de ce qui doit être prestigieux. Vous apprendrez qu'être Chevalier ce n'est pas que le "prestige", ça commence déjà par ne pas se vautrer dans n'importe quel plumard avec la première fille venue. Un peu de noblesse merde !
Léodagan
Ah ça y'est le preux Chevalier blanc nous joue son crincrin habituel soutenu par ses deux compères ; et d'la noblesse de Si, du prestige de Mi... En attendant y'en a qui sont p't-être pas aussi nobles que vous en passant du bon temps à la taverne, mais au moins c'est pas eux qui passent pour des pédales !
Maître d'armes
Oh, mais y a bien d'autres moyens pour ça, grosse tantine !
Léodagan
Sans blague ahah ! Y veut finir sur un bûcher le bouffeur de graines ?!

La bagarre est prête à éclater quand Lancelot intervient

Lancelot (s'interposant entre les deux hommes, il perd son self-control)
Stop bande d'imbéciles ! Vous n'escomptez tout d'même pas vous battre dans les couloirs du château, si ? S'adresse au Maître d'Armes  Que Léodagan sorte si facilement de ses gonds, je peux tout à fait le comprendre... Il est prompt à s'énerver pour rien, mais vous Maître d'Armes, je vous pensais plus noble que cela. Pas du genre à monter dans les tours chaque fois qu'un débile vous fait une remarque. S'adresse aux deux hommes   Je vais vous lâcher, tous les deux. Et si l'un de vous provoque l'autre, je vous colle aux geôles pour le restant de vos jours. Vous aurez tout le loisir de méditer votre comportement merdique.

IL lâche Léodagan et le Maîtres d'Armes

Maître d'armes
Ah, parce que vous croyez que vous avez le pouvoir de nous foutre au trou ?!
Léodagan (riant en se moquant de Lancelot)
Ahah y f'rait beau voir... Puis, se retournant vers le Tavernier  Bon bah vous aurez remarqué comme ils sont coincés du fion, j'les connais bien, c'est même pas la peine de discuter avec des gars comme ça...
Maître d'armes
Non mais qu'on fasse venir des filles une fois de temps en temps passe encore. Mais vu c'que j'entends chaque nuit de ma chambre, j'dois être entouré d'obsédés du stupre !
Père Blaise
Alors là, je suis parfaitement d'accord ! D'ailleurs je suis pas sûr que le Roi serait heureux d'apprendre que Kaamelott devienne une plaque tournante de la prostitution... Il réfléchit un instant puis reprend après avoir jeté un regard aux autres  Mais... Attendez... Le Roi est même pas au courant, c'est ça ? Bande de tarés ! Nouvelle pause  Attendez !

Le Père Blaise fait volte face et s'apprête à aller chez le Roi

Le Tavernier (interpellant le Père Blaise)
Euh, si vous m'permettez... Moi tout ce qui est prestige j'suis vachement pour hein. D'ailleurs dans mon établissement personnel on y voit passer du monde hein, du jeune, du bourgeois, du prince en voyage, du marchand... Et bah... Sous couvert de leurs prestigieuses situations, ils me d'mandent tous de faire appel à Vénec. Et ben vu leurs accointances avec les gens du château, ça m'étonnerait pas que vot' Roi il soit déjà au courant.
Léodagan
Mais euh, rappelez-moi c'que vous foutez au château vous ?
Lancelot
Oui parce qu'aujourd'hui c'est séance de do-lé-anceeeeeeuh ! Alors si vous n'êtes pas venu pour exposer vos problèmes au Roi, j'vous prierai de vouloir partir. À moins que vous ne préfèreriez que la garde s'en charge ? À grand coup d'pompe dans l'cul, avec les chiens aux calcifs ? J'espère que c'est bien clair.
Maître d'armes
Vous avez intérêt d'faire court avec vos doléances ! Parce que déjà qu'à l'entraînement il est pas bien vaillant mais si en plus vous rognez dessus, on n'est pas rendus !
Léodagan
Justement... Si vous alliez vous occuper d'vos épées plutôt que d'nous tenir la grappe au sujet des gonzesses de la taverne ou de l'autre con, on pourrait p't-être commencer les doléances ...
Le Tavernier (revenant au sujet)
Les dolé quoi? Ah non mais moi j'suis pas du genre à venir pleurer sur l'épaule des aut', comme j'dis souvent, je préfère escrocrer que d'aller embêter autrui. En fait c'était juste pour vous prév'nir qu'y'avait certains des esclaves que Vénec m'a vendu qui tiennent pas la journée. Alors comme j'sais que vous êtes en affaire avec j'venais juste voir si ça s'passait bien ici.
Père Blaise
On est assez grands pour régler nos problèmes nous-mêmes. Quant aux esclaves, comme vous dites, ils sont nourris, payés et logés correctement. Donc oui, ils tiennent à peu près la route. On fait pas tourner une auberge, nous. D'ailleurs, tant qu'on est dans les considérations chiantes : vous êtes au courant que l'esclavage est interdit ?
Lancelot (très impatient, s'adresse au tavernier)
Oui, oui ça se passe TRÈS bien avec Vénec. On est tous TRÈS satisfaits des esclaves qu'il nous fournit toute l'année.  Maintenant si c'était là votre seule doléance, vous pouvez partir, personne ne vous retiendra. Allez zou ! Il fait beau dehors, les oiseaux chantent, allez donc cassez les noix à quelqu'un d'autre, ça nous f'ra d'l'air bon Dieu ! Tiens allez donc rendre visite au Père Blaise. La vente d'esclave est interdite, vous avez péché, allez donc vous confesser. Comme ça, ça l'occupera lui aussi pour une fois. Marre d'être toujours le seul à essayer d'faire en sorte que Kaamelott se casse pas la gueule. Il attrape le Tavernier par les épaules et le colle dans les pattes du Père Blaise   Et surtout Père Blaise, prenez bien TOUT votre temps pour l'écouter. Prenez même la s'maine s'il faut. Personne vous en voudra.
Le Tavernier
L'esclavage... Ah... J'avais pas souvenir non... Mal à l'aise  Mais comment vous, enfin, comment vous vous... Pour vous, comment ça se... Mettons, pour moi là, j'fais payer les clients pour qu'elles les servent, c'est plus d'l'esclavage hein ? Si ? Bon bah, j'vais r'tourner faire tourner la boutique moi...
Léodagan
Eh ! Attendez ! J'viens avec vous pour vérifier si c'est des esclaves ou... Autre chose...Devant les regards étonnés de ses collègues, il rétorque très innocemment
Bah quoi ? La justice c'est aussi de vérifier les accusations !






[commenteire]Cafte, Coco, si tu vois une vilenie oubliée, je corrigerai ;)[/commentaire]

Tribunus Cohortis Bescherellae
Hors ligne

si c'était la votre seule doléance

Manque l'accent sur le "à" ! ;)

Et y'a un problème de didascalie à la deuxième réplique de Lancelot ! :p

Il est vachement bien ce scénar' en tout cas, bravo aux auteurs ! :)

Chevalière Parodisiaque
Hors ligne

Merci, mon piou-piou, j'avais pas vu pour la didascalie et la faute moche m'avait évidemment échappée! :D

Les gonzesses ont TOUJOURS été source d'inspiration. Perso, j'ai jamais compris pourquoi, mais il faut reconnaitre, qu'il est très bon ce scénar ;)

Chevalier aux Pouces Verts
Hors ligne

J'suis d'accord, celui-ci est vraiment chouette ! :D

Chevalière Parodisiaque
Hors ligne

Grâce à Coco Turbo, voici le suivant :

Meijinn = Loth
Tante Cryda = Séli
Hervederinel = Bohort
Dim50 = Goustan
Kapiston = Urgan



L’Assassinat de Bohort

Bohort est victime d’une agression nocturne


Le roi Loth est invité au château pour une réunion le lendemain, mais il entend un vacarme dans la chambre d'à côté. Il surprend Séli et Goustan se battant contre Urgan. Bohort se cache sous ses draps.
Loth
Non mais qu'est-ce que c'est que ce brouhaha ? Si c'est pour me faire réveiller en pleine nuit à cause d'une bonne femme qui s'ébat avec trois hommes j'aurais pu aussi bien rester avec ma femme !
Séli (échevelée, levant ce qui reste de la maquette de catapulte qui lui sert d'arme en direction de Loth)
Regardez donc qui arrive après la bataille, comme par hasard ! Dites donc espèce de gros dégénéré libidineux, vous étiez où, quand Bohort se faisait assassiner ? Parce que moi, j'entends des chougneries chez Bohort, qu'est-ce que j'fais ? Je vais le... regarde la maquette  Réconforter. Et sur quoi je tombe ? Désignant Urgan  Ça ! En train d'étouffer Bohort ! Se tournant soudain vers Goustan  Du reste, beau-père, ça tombait bien qu'vous passiez dans le coin, sinon à c'te heure, pfffft ! Plus d'Bohort ! Mais, vous n'aviez pas une piaule à l'étage ?
Loth (en s'énervant)
Bon alors, d'abord, moi, je suis roi d'Orcanie ma bonne dame. Pas garde de cet antre de péquenots. Ensuite, moi en règle générale, les assassinats j'y participe, je les encourage même ! Mais je les empêche pas ! Sauf si c'est le mien évidemment... se reprenant soudain  Et puis, tiens c'est vrai ça ! Qu'est-ce qu'il foutait là, le vieux renard ?
Urgan (se relevant)
Écoutez, de la même manière que l'habit ne fait pas le moine, le crime ne fait pas l’assassin ! Si je suis tombé sur Bohort, l'ami du raisin, c'est une malencontreuse infortune dont j'assume cependant la promptitude !
Séli (interloquée)
De quoi ? L'ami de qui ? Elle regarde Bohort avec insistance  C'est vot'e pote, ce fumier ?
Bohort
Ben… C'est-à-dire que... Que, oui on se connaît, je lui avais fait un relooking complet pour qu'il ait plus de confort, et aussi pour qu'il soit moins visible lors de ses petits guet-apens.
Urgan
En échange, je devais le faire passer pour un héros qui nous aurait chassé de son territoire. Mais, chassez l'homme goujon, il revient au galop sans sourciller ! Voyant que les autres ne sont pas loin de le coller au trou, il décide de passer à l'offensive en désignant Goustan   C'est cet homme qui a fait appel à mes services ! Je devais tuer une autre personne qui dormait au château ce soir !
Loth
Attendez un peu, vieux débris ! Vous auriez pas eu dans l'idée de m'assassiner, par hasard ? Justement le jour où je suis au château, une tentative de meurtre ?  Attention, hein ! Parce que là "non fumus abesque ignis est". Ça ne veut à ma connaissance rien dire, mais là où y a du fumet, c'est que le fumier est pas loin !
Goustan
Si en Carmélide, j'ai foutu toutes les tarlouzes au feu, c'est pas pour me coltiner celle-là quand je suis ici !
loth
Ah c'est comme ça ? Vous vouliez ma mort ? À la limite, l'assassinat politique, je comprends. Mais vous auriez pu vous creuser un peu plus la cervelle mon pauvre ami, ça n'aurait pas été très dur vu le peu qu'il vous en reste ! Franchement, m'envoyer un demeuré de maquereau qui n'a jamais quitté le large ? Et croyez-moi je m'y connais en poiscaille vue la morue géante qui me sert de femme !
Séli (dubitative s'assied sur le bord du lit de Bohort)
Attendez, j'suis paumée, là ! S'adressant à Urgan   Donc vous, vous êtes pas v'nu zigouiller Bohort parce qu'il vous a fait des fringues merdiques ? Et moi, du coup, j'ai risqué ma vie parce que mon beau-père a embauché un manche ? (Regardant Bohort) Si on m'avait dit un jour que vous n'étiez pas le plus grand crétin de Kaamelott, je ne l'aurais pas cru, mais là... La concurrence est rude, mon p'tit Bohort. J'irais même jusqu'à dire que je vous trouverais presque sympathique, quand je vois ça !
Loth (coupant Goustan qui allait parler)
Ah bah ! Et apparemment, c'est un trait de famille, parce que du temps où je m'étais "allié" à Lancelot, je trouvais que c'était un sacré connard maaaaaais, vu la bête ici présente, j'en viendrais presque à le regretter : si l'aut' couillon était moins con, alors pour moi, c'était "Alea jacta est" ! Si ! Si ! Ça veut bien dire quelque chose... En revanche, je ne saurais dire quoi. murmure à Bohort   Euh… Si vous pouviez faire les mêmes tenues de camouflage pour deux ou trois gars à moi, je serais pas contre, parce que, niveau guet-apens, ils peuvent s'améliorer et je vais pas tarder à leur confier un petit travail.
Bohort
Écoutez, Seigneur Goustan, je pense que… Engager un assassin ne sert à rien, même pour cette vermine de traître, surtout si l'assassin en question se trompe de personne. Il y a une justice ici, et ce n'est pas la même qu'en Carmélide, alors, vous me ferez le plaisir d'aller voir le Roi Arthur pour régler ça.
Aussi, Dame Séli, merci ! Sans vous, je ne serais sûrement plus là aujourd'hui.
Urgan
Méfiez-vous, avant de calomnier ma renommée, car il se pourrait bien que je n'en reste point laxiste ! La vengeance est un plat qui se mange surtout la nuit c'est bien connu ! Puis s'adressant à Bohort   Le Roi Arthur ? Sachez que je l'ai déjà rencontré pour lui proposer mes funestes prestations.
Loth
Ah, mais attention ! Là-dessus, je suis totalement d'accord avec vous : de nos jours on ne trouve plus de main-d'œuvre compétente ! Regardez celui-là ! On voit bien que c'est un amateur, il sait pas comment faire ! Au lieu de vous acharner à essayer de l'étrangler alors que ça marche pas, vous passez directement à l'étape supérieure , ça va plus vite ! Moi, quand j'ai tué mon père, c'est ce que j'ai fait et le travail a été bien fait ! "Flamae in pace", ça ne veut rien dire, mais le vieux a brûlé en paix. Un peu d'humanité que diable !
Bohort
Bon écoutez messieurs, calmez-vous enfin, on peut peut-être discuter.
Goustan
Discuter avant d'agir... J'm’y f'rai jamais à ces principes modernes...
Séli (affectueuse, à Bohort)
Discuter, mon p'tit Bohort, ça peut-être pas mal... Mais faut que les guignols d'en face soient équipés pour ! Là, vous reconnaîtrez que le quota intellectuel est loin d'être atteint ! Moi je dis : désignant Urgan   celui-là, on le fait sécher sur un arbre, et on retourne tous se coucher, parce que mon mari rentre demain avec Arthur, et que j'aurai une tête à faire peur si j'dors pas un peu. Regarde tristement les vestiges de maquette dans sa main et, s'adressant à la cantonnade   Dites donc, y en aurait pas un qui s'rait fort en maquette des fois ? Nan, parce que mon mari y tenait, à celle-là...
Urgan (à Séli)
Bon, inutile que j’empiète un peu plus sur votre sommeil que j'imagine très bénéfique au vu de votre profil nocturne ! J'avoue ma faute et j'imagine que, comme le veut le protocole, vous saurez me pardonner à moitié ! Mais n'oubliez pas : qui châtie bien ménage sa monture !
Loth (s’écriant)
Ah non ! Attendez. C'est un peu facile ! Moi, on a quand même essayé de m'assassiner ! En plus, la vieille carne sera pas punie, sous prétexte qu'il est le grand-père de la Reine. Alors celui-là, vous allez pas le laisser s'en tirer ? "Funem paratus est suus applicationem pependit " ça veut rien dire, mais il faut bien que je termine ma phrase ! bas, à Séli et Bohort   Par contre, si vous pouviez dire un mot gentil sur moi au Roi, histoire qu'il oublie cette petite histoire de « push »...
Bohort
Pour ce qui est du « push », je veux bien en toucher deux mots au Roi, par contre pour le putsch, là, vous mériteriez que l'on vous pende.
Séli
Ouais. Bon. J'en ai ras l'bonnet d'cette histoire, donc, on va se coucher, désignant Urgan   et lui, on l'enferme aux geôles et le Roi décidera. S'adressant à Bohort   Parce que vous allez bien réclamer sa tête, mon p'tit Bohort ? Vous ne pouvez tolérer cet assassinat ! Déjà qu'on passe pour des romanos à cause des souplesses du régime, on va pas se laisser zigouiller sans réagir ? Moi, en tout cas, je vais demander réparation pour la maquette de mon mari, alors faites pas votre fiotte, Bohort !
Loth
Ah ? Parce que c'en est pas déjà une, à la base ? 
Bohort (à Dame Séli)
Demander réparation ? Mais non enfin ! Pour quoi faire ? Il s'est trompé, et il s'est excusé, je pense qu'il a compris et qu'il ne recommencera plus. à Urgan   Vous ne recommencerez plus, hein ?
Urgan
Et bien, écoutez : il y a ce que veut l’homme, mais la profession passe avant tout ! Et puis, si les tentatives crapuleuses étaient sanctionnées dans le pays, alors ce bon vieux roi d'Orcanie serait depuis longtemps en train de nourrir les asticots et autres insectes voraces !
Loth
Oui mais moi, je peux aussi vous cramer la gueule si vous voulez ? Histoire de pas décevoir les asticots...
Urgan
Vous préférez vous venger sur l'homme de main plutôt que sur le commanditaire de votre assassinat... Moi, il me semble que je serais plus en colère contre le fourbe qui n'a pas voulu se salir les mains, que contre celui qui ne serait, finalement, que la main de l’assassin ! Après chacun voit midi à quatorze heure !
 
Séli (agacée)
Moi, j'vois surtout minuit à la porte de ma chambre, alors j'vais m'pieuter, parce que vos petites blagues nocturnes me collent la migraine !
Goustan
J'en ai rien à foutre de vos excuses! Moi, y'm'faut quelqu'un à caler sur un bûcher. J'l'ai promis à mon peuple !
Loth (en souriant)
Qu'à cela ne tienne, vous pouvez aussi calciner votre propre carcasse. Je suis sûr que votre peuple s'en réjouira encore plus.
Bohort (tout bas à Goustan)
Bon, je devrais pas vous dire ça, mais si vous le pouvez, mettez le seigneur Loth sur le bûcher,
pour une fois, ça fera plaisir à tout le monde !


Tribunus Cohortis Bescherellae
Hors ligne

Il est excellent aussi je trouve celui-là, les persos sonnent super juste !! :)

Bravo Tata Turba ! :D
Y s'rait pas un peu con, lui ?

Chevalière Parodisiaque
Hors ligne

Et toc, le dernier des homologues écrit par

Lexy = Guenièvre
Meijinn = Karadoc
Kapiston = Gauvain


Kroc en stock

Karadoc doit refaire ses stocks de vivre mais le Marché aux Saveurs est compromis

Le Roi est en pleine bataille. Au château, Karadoc arrive avec un pigeon en criant.

Karadoc
Un message important ! Un message important !
Gauvain
Seigneur Karadoc ? Quelle sorte de message portez-vous avec autant d'enthousiasme ?
Karadoc
J'en sais rien, j'sais pas lire... Mais mon instinct me dit que c'est important. Lisez-le-moi !
Guenièvre
Mais qui donc pourrait bien nous envoyer un message important... Bon faites voir, on va le lire.
Karadoc
Allez viiite ! C'est important j'vous dis ! Celui qui a écrit ça l'a fait en mangeant des côtelettes d'agneau et a renversé un peu de sauce au persil sur le bas. Et un mec qui préfère écrire un message tout en risquant de laisser refroidir une côtelette aux herbes c'est soit qu'il est con, soit que ça peut pas attendre !
Gauvain (lisant la lettre)
"Après une erreur administrative, le Bal des Nations et le Marché aux Saveurs Gastronomiques sont prévus pour le même jour et le même endroit. Comme il est impossible d'organiser les deux événements le même jour, nous maintenons le Bal et reportons le Marché aux Saveurs de deux mois."
Karadoc (crie)
De quoiiiii ?! Mais c'est pas possible, vous avez mal lu, là !
Guenièvre
Mais enfin Seigneur Karadoc reprenez vous, ce n'est quand même pas annulé… Bon, faut patienter un peu plus, mais après tout, hein, les ordres sont les ordres, que voulez vous qu'on y fasse ? Ce n'est pas si important, si ?
Karadoc
Non mais vous êtes des grands malades, hein ? Le Marché aux Saveurs, c'est ce qui permet de savoir ce qu'il faut commander comme bouffe dans l'année ! C'est le marché le plus important de l'année ou alors... il prend un temps de réflexion  C'est un complot ! Bah oui, évidemment, vous êtes les deux seuls à savoir lire ! Alors vous voulez pas du marché et, comme par hasard, y a un message qui dit que c'est annulé ? Je sens venir la loupe. Mais ça ce passera pas comme ça ! Ça se passera pas comme ça ! Il sort son épée.
Gauvain
Mais enfin… Mais, mais calmez-vous Seigneur Karadoc ! Je vous assure que nous sommes totalement étrangers à cette annulation de dernière minute ! Et puis, vous savez, au Bal des Nations, il y a également beaucoup de petites échoppes qui vendent des produits régionaux !
Karadoc
Mais, à ces échoppes, c'est du pain et du vin qu'ils vendent ! Et que ce soit le pain ou le vin régional, c'est de la merde me dites pas que vous aviez pas remarqué ?!   
Guenièvre
Non mais attendez ; pourquoi dites-vous qu'on ne veut pas ce Bal des Saveurs ? Nous aussi on aime manger que je sache ! Faudrait quand même penser à se calmer un peu…
Karadoc
Oui enfin bon... se calmant un peu  En admettant que c'est pas un complot, y a pas moyen de leur faire changer d'avis aux têtes dansantes ?
Gauvain
Le Bal des Nations, c'est avant tout un rassemblement fraternel pour le peuple ! Je suis certain qu'il saura vous faire patienter deux mois de plus !
Guenièvre
Mais oui, et puis ce sera l'occasion d'un bon amusement !
Karadoc
Ah ! Vous ! Commencez pas avec vos termes techniques à la noix ! "Faternel", mais où vous allez les chercher ces mots-là ? Bon, y a pas de bal qui tienne je m'en vais de ce pas aller dire ce que je pense au Roi !

Quelques jours passent…

Karadoc
Ça y est !
Gauvain
Que se passe-t-il ?
Karadoc
Je sais pas. Le Roi m'a dit que si je voulais une réponse, fallait que je vous remette cette lettre pour que vous me la lisiez .   
Guenièvre
Mais enfin, c'est toujours pas fini cette histoire-là...? Soupirant  Bon bah, faites voir vot' papier.
Karadoc
Tenez ! Par contre, c'est bizarre, il m'a dit de le remettre qu'à vous et surtout de le faire lire à personne d'autre.
Guenièvre
Mais comment ça, de le faire lire à personne d'autre ? Ça ne devrait rester qu'entre nous deux, si j'comprends bien... Mais pourquoi donc ?
Karadoc
Ah bah ça, faut pas m'demander... Figurez-vous qu'à la fin, il était tellement à cran qu'il m'a traité de gros débile... Bon après, c'est sûr qu'il a dû regretter ; il était sous pression et puis, si y a outrage et duel, il a peur que je le tue... Bon sinon, elle dit quoi cette lettre ?
Guenièvre
Ah oui… Non mais aussi, c'est qu'il faut pas s'amuser à l'embêter en ce moment, moi il arrête pas de m'envoyer des fions, c'est pour vous dire... Je crois qu'il est un peu sur les nerfs si vous voulez mon avis. Alors... Elle ouvre le message et lit, d'un air sérieux  Bah ça alors, j'comprends pas trop mais… On vous demande de vous rendre dans les cachots. Parait-il que quelqu'un veut vous y voir, dans l'genre secret et urgent.
Gauvain
Une mystérieuse invitation dans les abysses de la forteresse ! Voilà qui promet une aventure des plus épiques !
Karadoc
Bon bah… L'aventure épique je sais pas, mais ça a intérêt à pas traîner parce que dans pas longtemps, c'est mon casse-dalle de 16 heures. Ils descendent au cachot ; Karadoc et Gauvain rentrent dans l'un d'eux  Bah ! Y a personne ! Ils entendent un "clack !" retentissant  Euh, ma Reine, vous pouvez me dire pourquoi vous avez fermé la porte ?
Guenièvre
Alors, Seigneur Karadoc, je suis désolée, ne m'en voulez pas mais j'exécute seulement ce qu'on me dit de faire... L'ordre de notre Roi était de vous enfermer, pour le bien de tous, jusqu'à nouvel ordre. Bon après, pour tout ce qui concerne la nourriture, on va arranger un p'tit truc pour vous, ça aussi c'est mentionné par Arthur... Voyez qu'on n'vous veut pas d'mal...
Gauvain
Mais enfin pourquoi m'enfermer également ? Je ne suis pas aussi hystérique que mon compagnon de cellule !
Guenièvre
Eh bien, euh, oui Gauvain... Vous étiez aussi dans la cellule,  c'est pas d'ma faute. Après, vous n'aviez qu'à rester dehors, aussi ! En tout cas, maintenant, y a plus qu'à attendre que quelqu'un d'autre vienne, parc'que moi, j'veux pas prendre le risque de rouvrir cette porte !
Karadoc (en criant)
Ah bah, vous faites bien parce que, à la minute où je sors d'ici, je fais un malheur ! Libérez-moi ! Si vous me laissez ici, je vais mourir de l'hypolipémie ! Vous pouvez pas me priver de mes 11 repas quotidiens bande d'assassins !!!
Guenièvre
Mais puisque j'vous dis d'pas vous inquiéter, pour la tambouille tout est pré-vu !
Karadoc
Vous avez intérêt ! Sinon je vous préviens : j'ai quelqu'un dans la cellule sur qui me venger. Parfaitement !
Si j'suis pas satisfait, je bute le clodo qui a une jambe gangrenée !


Tribunus Cohortis Bescherellae
Hors ligne

Je suis fan de la chute ! :b
Le reste est sympa mais c'est pas mon préféré. ;)

Chevalière Parodisiaque
Hors ligne

Pour celui-ci, on a enfermé Meijinn (Léodagan), Doulifee (Breccan) et Mordred (Perceval) dans la cuisine, on a secoué le tout et on a obtenu :




Armurerie Breccan et fils

Breccan livre une commande spéciale à Léodagan. Perceval se mêle des tractations. 


Il fait nuit. Le château est assoupi excepté deux irréductibles hommes qui s'entretenaient... dans les cuisines, ma foi !
Léodagan  (un tantinet énervé)
Bon bah, on va pas y passer toute la nuit ;  vous avez le pognon ou pas ? Nan, parce que si vous me dites que je me suis levé en pleine nuit pour pas un rond, j'vous préviens : on va pas s'entendre, hein !
Breccan
Le pognon ? Ben, pour quoi faire, bon dieu ? Je croyais que vous vouliez un coffre en bois ? Je suis charpentier moi, pas fondeur.
Léodagan (déconcerté et s'énervant de plus en plus)
Vous êtes pas bien non ?! Qu'est ce que j'vais en faire de vot' coffre en bois ? Je pourrais éventuellement vous mettre dedans et le balancer à la mer, mais le bois ça flotte, donc, ça me sert à rien. Je vous avais avancé 15.000 pièces d'or pour que vous me fabriquiez des catapultes, et, ce matin, vous m'envoyez ce pigeon… Alors c'est sûr, maintenant, j'attends un petit geste commercial. 
Perceval (passant par là)
Salut la compagnie ! A Breccan Tiens ! C'est pas vous le neveu du Roi ? Celui qui pète fort et qui est toujours accompagné d'un bouc ? Voyant l'air interrogateur de Breccan  Ha non. Laissez tomber, alors. Il se sert une tranche de fromage en ignorant les deux autres.
Breccan (confus)
Des catapultes? J'ai reçu 15.000 pièces d'or, oui, mais pour une commande de buffets à vaisselle ! Enfin je crois… Le message était pas très bien écrit. Un certain seigneur Léo du Gant, je crois qu'il s'appelle. C'est pas lui le neveu en question ? Après, pour les détails, je sais plus.
Léodagan (s'énervant pour de bon cette fois)
C'est moi, Léodagan, triple buse ! Et non, je suis pas le neveu du roi ; ça, c'est Gauvain ! Et en passant, vous mériteriez mon pied dans les noix pour me confondre avec ce con. Mais bon essayant tant bien que mal de reprendre son calme , vous pensiez sérieusement qu'on allait vous payer 15.000 pièces d'or pour un buffet à vaisselle ?
Perceval (à Breccan)
Moi, je serais eux, j'essaierais de pas le mettre en rogne. Désignant Léodagan du menton  Il est pas mal irrésistible, voyez ? Alors si vous avez volé les pièces d'or, dites-le. C'est pas grave et on passe à autre chose, merci mémé.
Breccan
Les pièces d'or ? Mais c'est une commande payée rubis sur l'ongle ; moi j'exécute. D'ailleurs pour 15.000 pièces d'or, vous pensez bien, ça vous en fait 44, de ces belles pièces! Assemblées aux tasseaux de 8, avec du chêne du Pays de Galles. Des commandes comme ça,  on n’en fait pas tous les jours !
Perceval (répondant du tac-au-tac)
44 buffets, plus le lustrage à 22 pièces, et la commission pour le transport, à 7 pièces, ça nous fait en tout 14.989 pièces d'or. Pas 15.000. Après, si vous payez en rubis, c'est autre chose, je peux pas vous aider.
Léodagan (s'énervant)
Non mais bouclez la ! Vous voyez pas que vous embrouillez tout ! Se calmant, à Breccan Oui alors, excusez-moi mais j'ai dû mal entendre à cause de l'aut' là. Parce que, à un moment, j'ai cru que vous aviez dit que vous nous aviez livré 44 buffets à vaisselle.
Breccan
Ah ben non ! Pas les 44 en même temps ! La logistique, vous pensez bien, c'est carré carré. Non, on vous en a expédié 20 déjà, par la route. A cette heure, ils doivent pas être loin d'arriver d'ailleurs. A Perceval  Je pense que vous avez oublié le supplément de 11 pièces d'or pour le transport en Carmélide… Z'ont pas de route pavée là-bas ; faudrait pas que la marchandise arrive abimée au client vous comprenez?
Perceval (fixant intensément Breccan, les yeux exorbités)
Non.
Léodagan le fixe avec de grands yeux
 
C'est le matin et Breccan, dégoulinant de sueur et de terreur, est en train de démonter des buffets devant le château tandis que Léodagan le toise d'un regard féroce et légèrement amusé.
Perceval sort du château et, devant son regard interrogatif et déconcerté, Léodagan explique.


Léodagan
Je lui ai dit que s’il arrivait à me faire une catapulte à partir des conneries qu'il a amenées, j'envisagerai, peut-être, de pas le faire cramer avec.
Perceval
Bah, pourquoi le faire cramer ? Il vous les a pas apportés vos meubles, en fin de compte ?  Il désigne les buffets   Et ça ? C'est le pot de chambre de ma mamie, sans doute ? Il rigole mais devant la mine grave de Léodagan, il s'arrête aussitôt et se contente de se racler la gorge, gêné.
Léodagan (fixant Perceval en plissant des yeux comme s’il se rappelait soudainement quelque chose)
Attendez une seconde… C'est pas à vous que j'ai donné le sac d'or avec le message pour la commande ? C'était juste après la réunion de la  semaine dernière et on a dit que vous seriez de corvée de "transport de message" parce que vous aviez rien à raconter ce jour là. Bohort vous a donné une lettre à remettre a sa femme sur le continent, et moi, je vous ai dit de donner mon message avec le sac de pièces à l'autre charpentier là-bas. C'est bien mon message que vous avez donné n'est ce pas ?
Perceval (cherchant vainement dans ses souvenirs)
J'sais plus moi. Il observe une pause de quelques secondes Ha si ! Non mais, finalement, j'ai pas remis le message. J'l'ai oublié ici en partant et du coup, comme ça aurait été plus long de revenir pour le chercher, ben j'ai transposé moralement. Je lui ai dit à l'autre-là, de livrer directement ses meubles chez vous. C'est bien ce qu'on avait dit l'autre fois, non ?
Léodagan (après avoir mis un coup de boule à Perceval)
Voilà... Et vous avez de la chance, hier j'avais dit que ce serait mon pied dans les noix. S'adressant à Breccan Bon, autant pour moi, y a eu un malentendu. Par contre, si vous pouviez me finir la catapulte ça m'arrangerait, parce que je viens de trouver le boulet idéal pour la tester.
Breccan (soufflant et suant)
Une catapulte à partir des buffets, ben faut voir... Elle risque pas d'être bien grande, ni de tirer bien loin. Moi je dis ça, je dis rien. C'est vous qui voyez.

Léodagan (totalement détendu)
Pas grave ça...
S’il faut s'y reprendre à plusieurs fois pour toucher l'ennemi, c'est pas un problème. Ici on n’est jamais à court de boulets.





Toute faute d'orthographe s'étant insidieusement glissée dans ce texte devra m'être signalée ;)

Tribunus Cohortis Bescherellae
Hors ligne

Mais tu m'en avais pas passé un autre à corriger avant celui-là ? x)
Celui avec Gauvain / Maître d'Armes / Perceval / Karadoc, il était bien avant lui, non ?

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB