Bienvenue sur OnEnAGros!, le forum qui pique, qui lance et qui repique trop derrière. !

Lisez la charte du forum avant de commencer à participer. Si vous êtes nouveau, une présentation est toujours appréciée afin de mieux se connaître !


Croustillant
Hors ligne

Je sais pas si vous avez remarqué, mais souvent quand un personnage s'adresse a des figurants, les figurants restent bizarrement silencieux, à peine une mimique de visage. Cela donne lieu à des situations assez étranges ou des personnages peuvent parler pendant plusieurs minutes sans réponses de la part des figurants.
J'ai remarqué récemment ce détail particulier, assez propre à Alexandre Astier et je trouve cela très bizarre de sa part lui qui a un grand souci du détail et du réalisme des dialogues.

Kaamelott67

Invité

Quelle figurant par exemple ? Genre clodo, garde ?
Pour ma part j'ai souvent vu un figurant dans différents rôles : gars de la taverne, cousin de Perceval, garde...

Tribunus Cohortis Bescherellae
Hors ligne

En général lorsqu'ils s'adressent à des figurants, c'est juste une phrase ou un signe de tête, ils leur font pas tout un discours.. À part dans Le Discours. :b
Et dans Legenda.

De quelle(s) scène(s) tu parles ? :)

Chef de Clan
Hors ligne

Bah je pense qu'il évoque notamment les scènes de cours (avec Perceval, Yvain, Gauvain...), 'fin par exemple ?

Tribunus Cohortis Bescherellae
Hors ligne

Ah, ouais.. Si c'est ça je trouve pas du tout ça choquant. Un prof qui parle à des élèves qui eux, ne parlent pas, je trouve ça plutôt normal. ^^
(Même si j'admets que ça fait longtemps que j'ai pas vu ça en vrai. :b)

Chevalier
Hors ligne

Pas forcément vrai. Par exemple, dans Unagi I, l'écuyer qui accompagne Arthur (pur figurant) fait une mimique assez visible, pour signifier que Perceval et Karadoc sont cons comme des meubles. Après ils n'ont pas forcément tous des talents d'acteur très poussés...

Chevalier aux Pouces Verts
Hors ligne

Et si les figurants avaient des rôles poussés ce seraient des acteurs.

Chevalière Parodisiaque
Hors ligne

Dans la scène de chevaliérisation, l'adoubé fait la grimace pour signifier que Perceval le gonfle.

Chevalier Porte-Bonheur
Hors ligne

Moi aussi je l'ai remarqué (servantes et gardes) mais ça ne me choque pas, c'est un choix de AA.

Bebs a écrit :

J'ai remarqué récemment ce détail particulier, assez propre à Alexandre Astier et je trouve cela très bizarre de sa part lui qui a un grand souci du détail et du réalisme des dialogues.

Je ne comprend pas ta réflexion.

Tribunus Cohortis Bescherellae
Hors ligne
Bothan a écrit :

Et si les figurants avaient des rôles poussés ce seraient des acteurs.

Un point pour toi ! C'est normal qu'ils parlent pas beaucoup, ils sont figurants ! ^^
Nan, ce qui m'embête... C'est ça :

Cela donne lieu à des situations assez étranges ou des personnages peuvent parler pendant plusieurs minutes sans réponses de la part des figurants.

Je n'arrive pas à trouver de scènes exemples. :)

Chevalier
Hors ligne

Bah, Guethenoc qui avoue vouer (héhé) un culte à la barbarie, tout ça. Il y a pas mal de figurants qui ne disent rien. Mais bon, c'est normal aussi pour ce genre de scène. Qui irait s'interposer quand un vieux fermier maboul propose de se jeter à pieds joints sur un autre taré du même genre ? :b

Tribunus Cohortis Bescherellae
Hors ligne

Ah ouais, cette scène-là, c'est vrai. Mais oui, c'est pas choquant, je trouve. :)

Chevalier
Hors ligne

Comme coco, je vois pas de situation ou ça choque.  soit c'est très bref et ne nécessite pas de réplique (pas la peine d'alourdir une scène en faisant parler tout le monde)   soit on a une foule avec un meneur (genre guethenoc avec les paysans) ou un discours (arthur s'adressant a la foule, le maitre d'arme faisant la classe)   

Donc un exemple d'un épisode précis de ce que tu veux dire?  pour qu'on puisse comprendre ce qui te turlupine?

Semi-Croustillant
Hors ligne

Je pense surtout à la bande de Vennec dans le V...

Chevalière à l'Happy Kulture
Hors ligne

L'exemple des scènes avec la bande de Venec est bien représentative : le silence des gars joue pour beaucoup dans l'effet comique des scènes.

Et je rejoins Bothan, un figurant qui parle, c'est plus un figurant !

Kaamelott67

Invité

Surtout qu'y sont pas très fute-fute...

Tribunus Cohortis Bescherellae
Hors ligne

Ah, la bande de Venec ça me parle un peu plus, ouais. C'est vrai qu'il y a des fois où c'est étrange, la façon dont les gars le regardent alors qu'il a posé une question.. ^^"
Mais bon, ça me gêne pas plus que ça finalement. :) Comme tu dis GinAA, ça renforce l'effet comique de la situation.

Croustillant
Hors ligne

C'est une impression globale que j'ai ressenti en général mais qui m'a réellement frappé récemment au bout du n-ième visionnage.
Par exemple, la scène ou Venec s'adresse à sa bande de brigands.
Quand Perceval et Karadoc passent les entretiens pour les recrutements.
Quand Bohort parle à deux gars qui viennent tenter de retirer l'épée.
Quand Guethenoc et Roparzh veulent se friter, les gens autour restent de marbre.
Peut-être que c'est pour donner un effet comique, je l'avais pas ressenti comme ça.

J'ai l'impression que la réalisation est très travaillée du côté dialogue/mimiques d'habitude.

Tribunus Cohortis Bescherellae
Hors ligne
Bebs a écrit :

Par exemple, la scène ou Venec s'adresse à sa bande de brigands.

Celle-là j'en ai déjà parlé !

Bebs a écrit :

Quand Perceval et Karadoc passent les entretiens pour les recrutements.

Là.. La plupart de ceux qui se présentent devant eux parlent pas la langue, ça explique beaucoup de choses, nan ? ^^

Bebs a écrit :

Quand Bohort parle à deux gars qui viennent tenter de retirer l'épée.

Ils ne "comprennent pas un mot de ce qu'[il] raconte" ! ^^

Bebs a écrit :

Quand Guethenoc et Roparzh veulent se friter, les gens autour restent de marbre.

Ils parlent entre eux, est-il vraiment nécessaire de rajouter du texte aux figurants..? ^^ Ils prennent pas part à la dispute, qui risque de se transformer en baston, ça me surprend pas plus que ça. :)

Bebs a écrit :

Peut-être que c'est pour donner un effet comique, je l'avais pas ressenti comme ça.

Entre autre, mais je pense surtout que tant que c'est pas indispensable, je vois pas l'intérêt de rajouter du texte pour rajouter du texte, tu vois ? :)
Comme disait l'aut là, les figurants sont pas là pour causer des masses, c'est le principe. :) Mais sans figurants ce serait encore moins réaliste ! :)

Chevalier Pile Poil
Hors ligne
Bebs a écrit :

C'est une impression globale que j'ai ressenti en général mais qui m'a réellement frappé récemment au bout du n-ième visionnage.

Par exemple, la scène ou Venec s'adresse à sa bande de brigands.

Ils parlent tous une fois, pour dire "A tes souhaits Shannon". Sinon, je pense que ça fait partit du côté comique.

Bebs a écrit :

Quand Perceval et Karadoc passent les entretiens pour les recrutements.

Là on en a deux qui répondent. Le mec qui parle cuisine avec Karadoc et qui se fait sèchement recaler pour s'être trompé de frometon et l'asssassin qui exprime se qu'il sait faire "Assassin. Courir. Silence."

Bebs a écrit :

Quand Bohort parle à deux gars qui viennent tenter de retirer l'épée.

Là c'est Bohort qui fait la réponse aux deux mecs "Vous ne parlez pas un mot de ma langue, c'est ça ?" Tout est dis, en fait, ce sont des étrangers.

Bebs a écrit :

Quand Guethenoc et Roparzh veulent se friter, les gens autour restent de marbre.

Ici je penses que les paysans doivent avoir plus que l'habitude de voir ses deux pégus se friter sans arrêt et qu'à force, ils prennent plus part à rien.

Chevalier
Hors ligne

A noter les pécores cris quand même  Révoolte  quand ils suivent Guethenoc dans une autre scène.

Chevalière Parodisiaque
Hors ligne

Ooooh un déterrage intempestif pour une remarque à l'intérêt extrêment restreint :b
Toujours dans mon marathon, je viens de me refaire la réflexion que les figurants étaient incroyablement stoïcs (des fois c'est surhumain de se retenir de rigoler, mais ils sont vraiment balèzes) et immobiles. En regardant La Foi bretonne, j'ai observé les dames de compagnie d'Ygerne et pendant toute la scène, leur visage reste parfaitement impassible. Là, je viens de voir Unagi IV et comme je m'intéressais aux figurants, je me suis rendu compte que le figurant bleu "joue" la scène :b Bien sûr, il ne parle ni ne se déplace, mais à 6 ou 7 reprises, il s'épointe le menton, pose sa main sur sa joue ... bref, il fait celui qui suit le discours des deux fiers combattants alors que le figurant rouge, juste à côté, ne bouge pas une oreille. Finalement, c'est mieux quand ils font "les meubles", sinon ça distrait le spectateur.

Nan, ben c'était tout, mais j'ai pas quat'e bras non plus !
:D

Chevalier Haut de Coiffe
Hors ligne

Nous, on a quatre bras ! Vous imaginez toutes les possibilités pour s'épointer le menton et poser nos mains sur nos joues ?

Tribunus Cohortis Bescherellae
Hors ligne

Dans la série Apprends des mots avec Tatie Crycry, voici pour vous ce soir le mot... Épointer ! On l'applaudit bien fort !!

1. Émousser une chose en lui ôtant sa pointe.
     Épointer un couteau, des ciseaux, une aiguille.

2. Tailler en pointe.
    Épointer un crayon.

...
Nan mais là dans l'contexte, si r'marquez une porte qui grince ça veut pas VRAIMENT dire ça... C'est au figuré ! Prenez pas tout au premier degré, j'vous jure, ça met une tension...

Chevalier Haut de Coiffe
Hors ligne

C'est obligé de se focaliser uniquement sur l'orthographe et la syntaxe des posts au lieu de leur contenu, au fait ? :p

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB