Bienvenue sur OnEnAGros!, le forum qui s’est fait tatouer « J’aime le raisin de table » sur la miche droite. !

Lisez la charte du forum avant de commencer à participer. Si vous êtes nouveau, une présentation est toujours appréciée afin de mieux se connaître !


Chevalier Feuletonniste
Hors ligne

Stratégie

1. EXT. TENTE DE COMMANDEMENT - JOUR
Arthur et les chevaliers discutent autour d'une table où est étalée une carte.

Arthur
Tout le monde est là ? Bien ! Seigneur Lancelot, pouvez-vous rappeler à tous le contexte géographique ?
Lancelot
Ici, vous avez la rivière. Elle vient des collines du nord et descend vers le sud, vers cette forêt là-bas. La grande route de Tintagel, qui va d'est en ouest, la traverse par le pont indiqué ici. Mais les Saxons, qui se sont installés côté ouest, ont détruit le pont.
Arthur
Nous pourrions tenter de traverser la rivière, mais ce serait risqué.
Léodagan
Je croyais qu'on était deux fois plus nombreux qu'eux ?
Lancelot
Une troupe qui nage ou qui rame est extrêmement vulnérable. Mieux vaut tenter une autre stratégie.
Arthur
Avant de vous l'exposer, le seigneur Calogrenant a peut-être de nouvelles informations ?
Calogrenant
Rien de nouveau en fait. Les espions que j'ai envoyés cette nuit confirment : les Saxons sont à court de munitions et de vivres, leur moral est au plus bas, et une bonne moitié d'entre eux est à deux doigts de déserter.
Léodagan
Ah, mais ça se présente bien ça ! On va peut-être enfin en gagner une, de bataille !
Arthur
Voici le plan. Dans une dizaine de minutes, toute la troupe part discrètement vers le sud, en suivant la direction de la rivière, mais à l'écart pour ne pas être vus. On laissera juste une trentaine d'hommes ici, au camp de base, pour garder les stocks. Nous allons rentrer dans la forêt. Un peu plus loin, il y a un gué, que nous traverserons pour être du côté des Saxons, puis direction le nord, toujours en progressant à l'écart de la rivière. Le temps de faire le trajet, nous devrions atteindre le dos des ennemis en fin de journée. Nous viendrons de l'ouest, donc ils auront le Soleil dans les yeux lorsque nous lancerons l'assaut.
Lancelot
Ils auront du mal à comprendre ce qui leur tombe dessus ! Et vu leur moral, ça devrait être la panique.
Arthur
Et comme ils ont brûlé le pont, ils seront acculés à la rivière.
Calogrenant
Ça va être un massacre !
Léodagan
Sauf que ça se passe jamais comme prévu...
Arthur
Vous pensez aux gaffes de Merlin ou de Percveval et Karadoc ? On a tout prévu !
Calogrenant
Merlin nous a donné cinq sorts de boule de feu. Ce sont des parchemins magiques. On en a essayé un sur le champ de tir, hier, il marche. Il nous en reste que quatre, mais on sait qu'ils fonctionnent.
Arthur
Je précise que Merlin a acheté ces parchemins, il ne les a pas fabriqués.
Lancelot
C'est plus sûr.
Léodagan
Et pour Perceval et Karadoc ? Je vous rappelle qu'à chaque fois qu'on leur confie quelque chose, ça finit toujours pas une dégelée et un retour à Kaamelott la queue entre les jambes.
Galessin
Concernant les vivres, les troupes ont reçu l'ordre formel de ne rien accepter d'autre que le ravitaillement officiel, de ne rien manger qui vienne de la forêt ou des seigneurs Perceval et Karadoc.
Léodagan
C'est quoi le ravitaillement officiel ?
Galessin
Du pain de Tintagel, des saucisses de Lugdunum et du vin d'Aquitaine. Rien qui vienne de chez Guethenoc et compagnie.
Calogrenant
Les stocks d'armes et de vivre sont gardés par des officiers sûrs qui ont reçu comme instruction d'interdire aux seigneurs Perceval et Karadoc de s'en approcher à moins de dix pas.
Arthur
Et pour être sûr que Perceval et Karadoc n'interfèrent pas, j'ai chargé le seigneur Lancelot de les occuper toute la journée.
Lancelot
Je leur ai donné deux seaux et je leur ai demandé de vider la rivière.
Léodagan
Hein ? Mais c'est complètement con !
Arthur
Peu importe, ce qui compte est qu'ils soient occupés.
Léodagan
Et ils ont avalé sans discuter une mission aussi merdique ?
Lancelot
Karadoc m'a fait remarquer que si on vide la rivière, les ennemis pourraient la traverser. Je lui ai fait croire que c'est prévu, que c'est un piège. « Le sort de la bataille en dépend », que je leur ai dit. Ils sont donc persuadés de nous rendre service.
Arthur
Du coup ils ne voudront pas nous aider, bien joué !
Calogrenant
Mais vous êtes sûr qu'ils ont compris leur tâche ?
Lancelot
Je ne les ai pas quittés avant de les avoir vu commencer le travail : remplir un seau, aller le vider dans la petite carrière où on avait pissé hier soir, revenir, remplir un nouveau seau, et ainsi de suite. Ça fait un bon quart d'heure qu'ils ont commencé, j'ai vérifié : ils y sont toujours.
Léodagan
Alors il peut rien nous arriver ?
Arthur
Impossible !

2. INT. CHAMBRE DE LÉODAGAN - SOIR
Léodagan, désabusé, raconte sa journée à Séli.

Léodagan
Impossible, qu'il a dit, impossible ! Et pourtant on s'est encore pris une avoine !
Séli
Encore à cause des deux zigotos, je suppose ?
Léodagan
Heu... c'est plus compliqué que ça...
Séli
Comment ça ?
Léodagan
Bon, vous voyez la rivière qui passe par la forêt de... celle où on a déjà... Enfin, vous voyez ?
Séli
Non.
Léodagan
Il y a une route qui la traverse. C'est la route de l'autre patelin, là... Rappelez-moi le nom ?
Séli
Mais j'en sais rien !
Léodagan
Ah, mais faites un effort ! Bref : les autres cons d'envahisseurs ont cramé le pont, on pouvait pas les buter de face, alors on a fait le tour pour les ratatiner de dos. Là, acculés à la rivière, ils avaient deux choix : finir noyés ou se faire trancher le bide.
Séli
Et c'est là que messires Perceval et Karadoc ont tout fait foirer ?
Léodagan
Nan, c'est plus compliqué que ça ! En fait, on leur avait donné l'ordre de vider la rivière avec des seaux.
Séli
Hein ? Mais c'est complètement con !
Léodagan
Justement, c'était pour les occuper, pour pas qu'ils viennent nous emmerder.

3. INT. TAVERNE - SOIR
Perceval et Karadoc, remontés, racontent leur journée au tavernier.

Perceval
C'est la dernière fois que je participe. Ou alors on vire Lancelot.
Tavernier
Mais qu'est-ce qui s'est passé exactement ?
Karadoc
C'est le chevalier Lancelot avec ses stratégies pourries !
Perceval
Il nous dit : tatati, tatata, il faut vider la rivière, c'est un piège pour les Saxons.
Karadoc
Et il nous donne deux seaux !
Tavernier
Vider la rivière avec des seaux, mais c'est complètement con !
Perceval
Non, c'est pas ça qui est con, c'est qu'il voulait qu'on déverse l'eau dans la carrière où la troupe s'arrête pour pisser.
Karadoc
C'est n'importe quoi ! Au bout d'une heure la carrière s'était transformée en champ de boue !
Perceval
Alors on a décidé de faire autrement.
Karadoc
Avec nous, il y avait une trentaine de gars qui n'avaient rien à foutre. On leur a dit de nous suivre.
Perceval
Ouais, même qu'il y en a cinq ou six, de vrais tirs-au-cul, qui voulaient rester, soi disant gnagnagna je monte la garde, gnagnagna je surveille le stock de vivres... On leur a dit : ordre de Lancelot ! C'est pour préparer un piège, le sort de la bataille en dépend (et si vous comprenez pas la phrase, c'est normal, c'est une phrase merdique de môssieur Lancelot).
Karadoc
Ensuite, on est tous monté vers les collines.

4. INT. CHAMBRE DE LÉODAGAN - SOIR

Léodagan
Eh ben vous savez pas quoi ? Ces cons ont vidé la rivière.
Séli
Hein ?
Léodagan
Je peux pas vous dire comment ils ont fait. Donc, d'une, quand on est tombés sur le dos des Saxons, ils ont pu se débiner tranquillement en franchissant la rivière, et de deux, ils en ont profité pour piller nos vivres et nos munitions, parce que figurez-vous que le camp de base était vide. Avec leur moral regonflé à bloc, ils se sont alors tournés vers nous et nous ont mis une dégelée.

5. INT. TAVERNE - SOIR

Perceval
Avec toute la troupe, on a marché jusqu'à un endroit où la rivière est plus étroite, et on a passé la journée à balancer des rochers pour faire un barrage. Le soir, la rivière était à sec.

Léodagan
On leur demande de vider une rivière, et ils sont tellement cons qu'il réussissent !


Chevalier Haut de Coiffe
Hors ligne

J'ai beaucoup aimé l'enchaînement. On comprend et on imagine dès la fin de l'acte I que le plan semble anormalement parfait et qu'il va y avoir comme d'habitude une couille dans le pâté, mais où ? Certainement du côté de Perceval et Karadoc ? :D Ça se confirme en acte II et III, parce qu'évidemment voir Perceval et Karadoc réussir à ne pas faire foirer quelque chose, c'est plus ou moins du jamais vu... et l'acte IV et V apportent les dernières précisions : en fait ils ont trop bien fait leur mission :lol: C'est aussi très bien vu d'alterner le point de vue de l'histoire du côté Léodagan et du côté de Perceval. Par contre j'ai du relire plusieurs fois l'explication d'Arthur au début sur le plan de bataille, parce que juste en lisant c'est difficile de s'imaginer visuellement ;) Mais autrement, tu arrives à t'éloigner le plus possible des répliques originales de la série (pas complètement, on y arrive jamais...) tout en respectant le style des personnages, ce qui est assez difficile à faire même avec une idée originale de scénarii, donc bravo !

Chevalier Pile Poil
Hors ligne

J'vais être bref  : très bon scénario :D

Chevalier Feuletonniste
Hors ligne

Merci pour vos commentaires !

Effectivement le plan n'est pas facile à comprendre si on ne voit pas la carte. Je ne voulais pas faire une explication trop longue, mais j'espère que c'est quand même compréhensible (j'ai un peu modifié au cas où). De toute façon ce n'est pas le plus important. Si vous voulez vraiment vous faire une idée, faites un petit dessin en même temps, vous verrez que le plan est infaillible ! :)

Chevalière Parodisiaque
Hors ligne

Ah y a pas à dire, les Semi-Croustillants sont de sacrés guerriers ! Rien ne leur résiste :lol:
Le temps de mise en place de l'intrigue laisse présager une catastrophe imminente et rapide... On n'est pas déçus.

Chevalier Feuletonniste
Hors ligne

C'est clair qu'il n'y avait aucun suspense ! :) On est à Kaamelott, donc plus le plan est imparable, plus il y a de chances que ça se finisse mal...

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB