Bienvenue sur OnEnAGros!, le forum qui permet d’effectuer des mouvements, sans gêner l’mouvement ! !

Lisez la charte du forum avant de commencer à participer. Si vous êtes nouveau, une présentation est toujours appréciée afin de mieux se connaître !


Chevalier Feuletonniste
Hors ligne

Et voici mon scénario du jour...


Nouvelles d'Aquitaine

1. INT. SALLE DE LA TABLE RONDE - JOUR
Arthur, Léodagan et Lancelot attendent. Le duc d'Aquitaine frappe à la porte.

Duc d'Aquitaine
Excusez-moi, messires, puis-je entrer ? Je ne vous dérange pas ?
Arthur
Ah, messire duc, entrez, entrez  !

Le duc attend, debout.

Arthur
Vous pouvez vous asseoir, mettez-vous à l'aise.
Duc d'Aquitaine
Merci ! Vous êtes bien urbain. Sachez que je suis désolé pour mon retard.
Arthur
Votre retard ? Mais non...
Duc d'Aquitaine
Figurez-vous que je me suis trompé d'escalier. Je n'ai pas osé déranger les domestiques, aussi j'ai dû trouver mon chemin tout seul...
Arthur
Non mais c'est bon, vous n'êtes pas en retard !
Duc d'Aquitaine
Je suis arrivé le dernier...
Arthur
Trois jours en mer, puis cinq jours en diligence, c'est bien ça ? On n'est pas à cinq minutes près.
Duc d'Aquitaine
En tout cas, ça me fait très plaisir de vous voir, Sire, ainsi que vous, messires chevaliers. D'autant que ça faisait quoi... deux ans ? trois ans ?

Le duc attend que quelqu'un lui réponde. En vain.

Arthur
Justement, on s'inquiète à votre sujet, figurez-vous.
Léodagan
C'est pas exactement qu'on s'inquiète. Je dirais plutôt qu'on se pose des questions.
Duc d'Aquitaine
Ah bon, mais pourquoi donc ?
Arthur
Ça fait plus d'un an qu'on essaie de vous envoyer des messagers. La plupart ne reviennent pas. Deux seulement ont réussi à rentrer à Kaamelott, mais sans réussir à vous joindre : leur navire avait été coulé au large de l'Aquitaine. On suppose que les autres ont coulé.
Duc d'Aquitaine
Les malheureux, mais c'est terrible ce que vous me racontez !
Arthur
Je vais être direct : c'est vous le responsable ou pas ?
Duc d'Aquitaine
Ben... Oui, je suppose.
Léodagan
Ah ! Alors là il va falloir vous expliquer !
Lancelot
Je vous rappelle que vous êtes fédérés au royaume de Logres, pas son ennemi !
Duc d'Aquitaine
Mais... Je vous suis fidèle, n'en doutez pas ! Sire, vous savez que je vous apprécie en tant que souverain et même, oserais-je dire, en tant qu'homme.
Arthur
Alors pourquoi vous coulez les navires bretons ?
Duc d'Aquitaine
Mais non ! Je vous assure que je ne suis pas au courant de ces abominables méfaits !
Lancelot
Vous en êtes responsable ou pas ?
Duc d'Aquitaine
Dans la mesure où ces navires ont été envoyés en Aquitaine afin de m'apporter un message, j'estime que oui, j'en porte une partie des responsabilités. Quel est le montant des dédomagements demandés par les familles des victimes ?
Arthur
Donc ce n'est pas vous qui avez fait couler nos navires ?
Duc d'Aquitaine
Sire, bien sûr que non ! Et avec quoi l'aurions-nous fait ? Notre flotte a été démantelée et notre programme de désarmement a presque atteint ses objectifs.
Lancelot
Vous désarmez, alors que vous avez les Wisigoths à vos frontières ?
Duc d'Aquitaine
C'est justement pour ne pas les provoquer que nous désarmons.
Arthur
Les Wisigoths, parlons-en. Il y a trois ans, ils ont conquis le sud de la Gaule, il y a deux ans, c'était l'Hispanie. Depuis un an ils construisent une flotte de guerre contre laquelle nous ne pouvons plus lutter. L'autre hypothèse, pour les messagers disparus, c'était que les côtes d'Aquitaine soient aux mains de la flotte Wisigothe. Est-ce le cas, messire Duc ?
Duc d'Aquitaine
Ah, c'est tout à fait possible. Ils entreprennent en effet des manoeuvres près de nos côtes. Depuis un an, un an et demi.
Lancelot
Quoi ? Ah, ben on comprend mieux pourquoi nos navires disparaissent systématiquement !
Léodagan
Heureusement que le dernier messager a été débarqué au nord de la Gaule et a fait le trajet par voie terrestre !
Duc d'Aquitaine
Eh bien tout est réglé ! Vous saurez la prochaine fois comment me joindre : envoyez un messager par terre.
Arthur
Le problème, c'est qu'il est de votre devoir de sécuriser les côtes d'Aquitaine. Vous n'avez pas à laisser les Wisigoths stationner en mer sous votre nez !
Lancelot
Sire, il ne faut pas les sous-estimer. N'oubliez pas qu'il n'y a pas un mois sans qu'une de nos villes côtières subisse une attaque wisigothe. Et notre propre flotte a été décimée. Les rares navires indemnes refusent de prendre la mer.
Léodagan
Mais qu'est-ce qu'ils nous veulent, ces connards ?
Lancelot
Politique d'expansion territoriale. D'après mes espions, ils réarment à tour de bras. Ils préparent sûrement une nouvelle conquête. En Afrique, espérons-le, car si c'est au nord, c'est l'Aquitaine qui est visée et là nous n'avons pas les moyens de les contrer.
Arthur
Justement, sire Duc, comment sont vos relations avec les Wisigoths ?
Duc d'Aquitaine
Très bonnes !
Arthur
Ah bon ? Ils vous emmerdent pas ?
Duc d'Aquitaine
Pas le moins du monde. Nous entretenons de bonnes relations de voisinage.
Léodagan
Ben alors qu'est-ce qu'ils nous veulent ? On a des tronches qui leur plaisent pas ?
Lancelot
Est-ce que ça a un rapport avec le fait que vous évitez de les provoquer ?
Duc d'Aquitaine
Tout à fait. C'est pour ça que nous avons démantelé notre flotte et que nous désarmons.
Arthur
Qu'est-ce que c'est que cette stratégie à la con ? Normalement, face à une menace potentielle, on fait le contraire. Surtout que vous les avez à l'est, au sud, et maintenant à l'ouest s'ils tiennent l'océan.
Duc d'Aquitaine
Mais rassurez-vous, l'Aquitaine vit en paix. Je suis même fier de vous annoncer que nous avons signé un traité d'entente cordiale avec eux.
Lancelot
Quoi ? Mais vous devez d'abord en référer au roi ! Sire, vous étiez au courant ?
Arthur
Absolument pas. Qu'est-ce que c'est que ce traité, duc ?
Duc d'Aquitaine
Je vous sens contrarié...
Arthur
Mais vous n'avez pas le droit de traiter avec l'ennemi dans notre dos !
Duc d'Aquitaine
Oh, l'ennemi, l'ennemi... Ce sont des voisins, et des voisins avec qui nous nous entendons très bien.
Léodagan
Si ce ne sont pas vos ennemis, ce sont vos amis !
Duc d'Aquitaine
Ah, celle-là, je m'y attendais. Je suis désolé de vous contrarier, mais le monde est - excusez-moi de le dire - un petit plus compliqué que la vision manichéenne que vous en avez. « Si vous n'êtes pas avec moi, vous êtes contre moi », c'est vraiment simpliste !
Arthur
OK, admettons. Il y a quoi, dans votre traité ?
Duc d'Aquitaine
Il y a un volet économique et un volet militaire. Pour l'économie, nous nous engageons à importer uniquement des produits de chez eux, ils ne paient pas de taxes pour nos produits, et l'ensemble du vignoble aquitain a été donné en viager (à ma mort ils en hériteront). Ah, et nous leur versons un tribut annuel.
Lancelot
Ah oui, quand il s'agit de faire des concessions, vous y allez franco !
Duc d'Aquitaine
Non mais j'admets qu'il y a des choses qui ne sont pas très favorables. Mais - j'ai envie de dire - c'est le principe d'un traité.
Arthur
Et le volet militaire ?
Duc d'Aquitaine (comptant sur ses doigts)
Alors, que je me souvienne... Démantèlement de la flotte, désarmement complet, suppression du service militaire...
Lancelot
Mais c'est insensé ! Comment vous avez pu accepter des conditions pareilles ?
Duc d'Aquitaine
Mais il y a aussi des choses favorables. Par exemple je dois envoyer mes enfants en otage à la cour wisigothe, eh bien figurez-vous que mes fils vont recevoir là-bas une formation militaire, chose qui - il faut l'avouer - aurait été difficilement faisable chez nous...
Arthur
... vu qu'il n'y a plus d'armée, je sais.
Léodagan
Et vous avez accepté tout ça sous leur menace ? Ils sont si terribles ?
Duc d'Aquitaine
Ce n'est pas une question de menace, mais de volonté de privilégier le dialogue et de trouver un terrain d'entente avec nos nouveaux voisins. Pourquoi ? Vous pensez que je n'aurais pas dû signer ce traité ?
Arthur (désabusé)
Je ne sais pas quoi vous dire...
Lancelot
Avec tout ça, on se demande même si vous nous êtes encore fédérés.
Duc d'Aquitaine
Alors justement - et j'ai peur que ça vous contrarie encore plus - je voudrais savoir... Est-ce qu'on peut appartenir à deux fédérations ?
Arthur
Hein ? Vous êtes fédérés aux Wisigoths ?
Duc d'Aquitaine (déçu)
C'est ce que je craignais...
Léodagan
Mais vous êtes complètement marteau !
Lancelot
Est-ce que vous vous rendez compte que votre politique tient de la haute trahison ?
Duc d'Aquitaine
Mais enfin, non ! Ce traité, ce n'est pas contre vous, vous savez combien j'apprécie d'être à vos côtés, ne le prenez pas personnellement !
Arthur
Si vous avez accepté de vous fédérer aux Wisigoths, vous êtes notre ennemi. Que vous le souhaitiez ou non.
Duc d'Aquitaine
Sire, je croyais que nous étions amis !
Arthur
C'est pas une question d'amitié, mais de traités.
Léodagan
Qu'est-ce qu'on fait Sire, on déclare la guerre ? On envahit l'Aquitaine ?
Lancelot
Dans l'état actuel des choses, le duché d'Aquitaine est presque perdu : pas d'armée, pas de flotte... Nous devons le récupérer sinon il finira aux mains de l'ennemi.
Léodagan
Donc déclaration de guerre.
Arthur
Attendez, on va bien trouver une solution. Sire duc, que proposez-vous ? Dénoncer le traité qui vous lie aux Wisigoths ?
Duc d'Aquitaine
Je propose que l'on conserve entre nous des liens cordiaux de bon voisinage. Comme moi avec les Wisigoths.
Léodagan
Il a rien pigé. Guerre !
Lancelot
Sire, l'Aquitaine n'a plus d'armée, ça ne nous coûtera rien de l'envahir et on sera vite rentrés !
Arthur
C'est pas faux... Il faudra juste prévoir un débarquement au nord, pour éviter la flotte wisigothe. Ensuite nous aurons à traverser le royaume de Gaunes, qui est resté loyal, et nous fondrons sur l'Aquitaine sans rencontrer de résistance.
Duc d'Aquitaine
Mais moi aussi je vous suis loyal ! Vos troupes seront accueillies à bras ouvert ! Enfin non, je crois que le traité l'interdit...
Arthur
Alors ça vous va, duc ? Dans une semaine, conquête de l'Aquitaine.
Léodagan
Et comme vous n'avez plus d'armée, ça va être un massacre !
Lancelot
Eh oui, la coutume veut qu'une province qui a trahi soit traitée avec la plus grande rigueur. C'est pas de chance pour vous.
Léodagan (sentencieux)
À vaincre sans péril on triomphe sans gloire... donc on triomphe !
Lancelot
Et puis ça nous fera une promenade. Tiens, même le seigneur Bohort, qui aime les climats chauds, devrait l'apprécier puisqu'il n'y a aucun risque...
Arthur
Les ruines de votre beau palais nous fourniront des pierres et du bois, ça tombe bien, on a des travaux à faire à Kaamelott. À moins que vous acceptiez d'annuler votre entente avec les Wisigoths.

Duc d'Aquitaine
Mais je ne peux pas, je suis coincé ! Je ne sais pas quoi faire...

Duc d'Aquitaine
Ah si, je sais : je demanderai à mes voisins de venir en renforts.


Chevalière Parodisiaque
Hors ligne

Ah oui, joli !
C'est sûr qu'on n'éclate pas de rire à chaque ligne, mais on a une vraie histoire bien goupillée avec des personnages très fidèles (surtout à eux-même) et qui se termine de manière magnifiquement kaamelotienne. :D
Encore une fois, de la belle ouvrage, Agloval. :)

Chevalier Feuletonniste
Hors ligne

Merci pour ton appréciation, Tante Cryda ! C'est ce que je m'étais dit : ce n'est pas très drôle, mais j'espère que ça ne l'empêche pas d'être quand même intéressant. Le but, c'est que le duc d'Aquitaine, on l'a vu seulement dans ses relations avec les personnes, mais je m'étais dit : un type pareil, ça donne quoi si on le met au gouvernement ? Donc le but est surtout d'être fidèle au personnage du duc.

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB