Bienvenue sur OnEnAGros!, le forum qui a le droit de boire du cidre !

Lisez la charte du forum avant de commencer à participer. Si vous êtes nouveau, une présentation est toujours appréciée afin de mieux se connaître !


Chevalier Feuletonniste
Hors ligne

Encore un scénario qui m'est venu la nuit. Le pire, c'est que je croyais que ce serait un mini-sketch. La nuit, j'ai vraiment pas le sens de la durée...


La fête des chapeaux

1. INT. SALLE DE LA TABLE RONDE - JOUR
Les chevaliers sont en réunion.

Arthur
Et ils seraient combien ?
Lancelot
Pas loin d'un millier. Non, je crois que c'est vraiment une invasion, cette fois.
Calogrenant
Ça faisait deux mois qu'on était tranquille, il fallait s'y attendre.
Léodagan
Eh ben ça va nous dérouiller ! Deux mois sans bagarre, je commençais à m'encroûter. Une bonne bataille au corps à corps nous fera le plus grand bien !
Arthur
Oui, enfin, les Burgondes, il faut éviter d'y aller au corps à corps. La tactique avec eux, c'est de s'attaquer à leurs lignes arrières.
Léodagan
Tactique de gonzesse...
Lancelot
Le roi a raison : si on détruit leurs stocks de vivres, la moitié déserte aussitôt.
Arthur
Bien, seigneur Lancelot, vous pouvez me rédiger un projet de défense ?
Lancelot
Vous pouvez compter sur moi, Sire.
Arthur
Envoi d'éclaireurs pour analyser l'ennemi, harcèlement de ses lignes arrières, attaque brutale contre les stocks de vivre, et seulement alors une contre-attaque massive avec tous les chevaliers. Je vous laisse planifier tout ça. Et on se réunit dans deux jours pour décider des dates. C'est bien compris tout le monde ?
Bohort (présentant un paquet de parchemins regroupés par un élastique)
Alors maintenant qu'on en a terminé avec les projets de guerre et de meurtre, est-ce que je peux vous présenter mon projet ?
Arthur
Oui, allez-y. C'est pour une fête, je suppose ?
Bohort (fier)
Tout à fait.
Léodagan
Encore ?
Bohort
Je vous signale que ça fait deux bons mois qu'on n'a pas organisé de fête. Il s'agirait de la fête des chapeaux.
Arthur
La fête des chapeaux ?
Léodagan (ironique)
Pourquoi pas la fête du slip ?
Bohort (choqué)
Sire, comment pouvez-vous tolérer de telles grossièretés !
Arthur
Calmez-vous, c'était une boutade pas bien méchante... Donc, la fête des chapeaux. Ça consiste en quoi ?
Bohort (plus fier que jamais)
Vous allez voir, l'idée est excellente : nous allons organiser un grand bal costumé où les invités devront porter des chapeaux plus farfelus les uns que les autres.
Léodagan
Encore une fête à la con...
Arthur (agacé)
Vous comptez y aller ?
Léodagan
Ah ben non, tout de suite...
Arthur
Alors laissez le seigneur Bohort terminer. Ses fêtes sont quand même réputées dans toute la Bretagne.
Bohort (toujours aussi fier)
J'ai en effet reçu de nombreux échos positifs.
Léodagan (à Arthur)
Ben je sais pas comment vous faites...
Arthur
Ah mais j'y vais pas ! Mais j'ai entendu parler. Ma femme, notamment...
Léodagan
En plus, il faut danser. Moi, la danse, ça me fait gerber. Enfin, au sens figuré.
Arthur
Moi pareil, et même au sens propre. Mais votre fille, allez savoir pourquoi, ça la passionne. Heureusement que le seigneur Lancelot accepte de me remplacer pour la servir de cavalier.
Lancelot
Vous rendre service est un honneur, Sire.
Bohort (agacé)
Pourvons-nous revenir au sujet ? Ai-je votre accord, Sire, pour organiser cette fête ?
Arthur
Allez-y, vous avez mon feu vert. Après tout, ça faisait deux mois.
Léodagan
Du moment que je ne suis pas invité...
Arthur
Pareil.
Bohort
Voyons, Sire, bien sûr que vous serez invité ! Vous êtes le roi. Si je ne vous invitais pas, vous seriez en droit de le prendre comme une injure personnelle.
Arthur
Ah bon ?
Lancelot
Ne vous en faites pas, Sire, je vous remplacerai.

2. EXT. FORÊT - JOUR
Arthur (un bandage au poignet), Léodagan, Lancelot (boitant) et Kay fuient en courant. Il y a de la panique dans l'air...

Arthur
Retraite ! Retraite ! (À kay : ) Sonnez, vous, allez !

Kay sonne. Tout le monde se bouche les oreilles.

Arthur (qui vient de s'arrêter)
On attend les autres ! Beau-père, ça va ?
Léodagan
Je sais pas, je sens plus mon bras. Au moins c'est le gauche : s'il y a encore des salopards de Burgondes à découper, je suis partant.
Arthur
Et vous, seigneur Lancelot ?
Lancelot
Regardez...
Léodagan (regardant la jambe de Lancelot (hors champ))
Aïe !
Lancelot
J'aurais sûrement besoin des services de Merlin.
Arthur
Aïe !
Lancelot
Et vous Sire, votre poignet ?
Arthur
J'ai déjà eu pire, je ne me plains pas. Et puis j'ai vu Calogrenant sur une civière. D'ailleurs vous avez des nouvelles ?
Léodagan
Je suis allé lui parler, il m'a assuré qu'il serait sur pied d'ici deux ou trois semaines.
Lancelot
C'est un coriace !
Léodagan
Et Bohort, au fait ? J'espère que vous ne l'aviez pas affecté en première ligne ?
Arthur
Bohort ? Ben non, il n'était pas présent.
Léodagan
Comment ça ?
Arthur
Il était dispensé de bataille puisqu'il doit se charger de la fête des chapeaux.
Léodagan
Ah oui, j'avais oublié cette connerie ! Et ça l'empêche de venir à la filoche ?
Arthur
Il a besoin de toutes ses journées pour que la fête ait lieu le jour prévu. Il y aura des invités prestigieux, on ne peut pas se permettre de les renvoyer chez eux parce qu'on a pris du retard dans les préparatifs.
Léodagan
Quand même, comme par hasard...
Arthur
Quoi, comme par hasard ?
Léodagan
Et il y a deux mois, il était là quand on avait repoussé les Vandales ?
Arthur
Ben non, il préparait la fête de... (Réalisant : ) Hé, vous croyez que...
Lancelot
Vous n'oseriez pas accuser un chevalier de magouiller pour être exempt de bataille ?
Arthur
Non mais de toute façon il n'y a aucune raison de le suspecter : il avait préparé son projet de fête avant qu'on ne décide de la date de la bataille.
Lancelot
Tout à fait !
Léodagan
Ouais, mais après qu'on ait su que les Burgondes avaient débarqué.
Arthur
Tiens, c'est vrai, ça. Il entend parler d'un débarquement ou d'une invasion...
Léodagan
... donc il sait qu'une bataille sera prévue d'ici peu...
Arthur
... et il nous colle une fête bidon avant qu'on ne planifie la bataille pour ne pas se faire suspecter.
Lancelot
Enfin, Sire, une telle félonie est impossible de la part d'un chevalier ! Quel déshonneur ce serait !

3. INT SALLE DE LA TABLE RONDE - JOUR
Bohort a été convoqué devant le roi pour s'expliquer. Léodagan et le père Blaise sont présents.

Arthur
Donc, comme par hasard, vous vous êtes arrangé pour organiser une fête juste avant qu'on ne décide d'une bataille.
Bohort (gêné)
C'est une coïncidence Sire. Et sinon, comment va votre poignet ?
Arthur
Père Blaise, vous avez le registre des comptes-rendus de nos réunions ?
Père Blaise
Il est à jour, Sire.
Arthur
Trouvez-moi la date de la réunion où le seigneur Bohort nous avait présenté son projet de fête, il y a deux mois.
Père Blaise (lisant)
Voyons ça... Ah : le 18. Projet de fête des première neiges.
Arthur
A-t-on annoncé une invasion les jours précédents ?
Père Blaise
Réunion du 16... Oui : invasion des Vandales confirmée par un rapport des éclaireurs.
Léodagan
Tiens donc !
Père Blaise (continuant sa lecture)
Le 17 : le roi Arthur confie au seigneur Lancelot un plan de guerre. Et le 19 : approbation du plan de guerre et désignation du 24 pour la bataille (pas le 25 qui sera le jour de la fête des premières neiges).
Arthur
Le 25... février ?
Père Blaise
Oui, Sire.
Arthur (se tournant vers Bohort)
Les premières neiges en février ?
Bohort (de plus en plus gêné)
Nous avons eu un hiver doux...
Arthur
Père Blaise, pouvez-vous relire vos notes concernant l'invasion précédente ?
Père Blaise (plongé dans son registre)
Alors... Ça remonte à... Voilà : le 10, une tour de guet annonce avoir observé plusieurs navires vikings. Le 11, confirmation : une avant-garde a débarqué et d'autres navires attendent au large. Le 12, réunion de la Table ronde pour discuter de la prochaine campagne. À la fin de la réunion, le seigneur Bohort propose un projet de fête des papillons. Et le 14, désignation de la date de la contre-attaque destinée à repousser les envahisseurs à la mer. La date est fixée au 20, lendemain de la fête des papillons.
Bohort (s'efforçant de sourire)
La fête des papillons a été une grande réussite !
Léodagan
Dire qu'à l'époque j'avais trouvé que c'était une bonne idée : pendant que les dames font la fête, ça me donnait un jour de repos avant d'aller buter du Viking.
Arthur
Et la bataille d'avant ?
Père Blaise
Ça remonte loin, ça... Voilà : le 21, débarquement saxon. Le 23, le seigneur Bohort propose d'organiser la fête des fleurs. Et le 24, réunion pour planifier la campagne.
Arthur
Donc pas de doute : Bohort, vous êtes un dégonflé.
Léodagan
Moi je dirai plutôt un déserteur...
Arthur
C'est vrai qu'officiellement, il s'agit de désertion. Vous vous souvenez, seigneur Bohort, que déserter en temps de guerre est passible de la peine de mort ?
Léodagan
Avec des raffinements de cruauté.
Arthur
Non, c'est supprimé, ça.
Léodagan
Ah bon ?

4. INT SALLE DE LA TABLE RONDE - JOUR
Les chevaliers sont en réunion et écoutent le récit de Perceval.

Perceval
Et c'est là que le vieux s'écroule. Raide mort !
Léodagan
Vous l'avez buté ?
Perceval
Même pas, il est tombé tout seul ! Il mâchonnait je sais pas quoi, peut-être qu'il s'est étouffé avec. Ou alors c'est un cactus.
Arthur
Comment ça un cactus ?
Perceval
C'est pas comme ça qu'on dit quand le coeur s'arrête ?
Arthur
Un infarctus ?
Perceval
Ouais, un infractus.
Arthur
Infarctus. Oh, et peu importe, continuez.
Perceval
Donc moi, je l'interroge.
Père Blaise (agacé)
Il est mort ou pas ?
Perceval
Ouais, mais je l'interroge quand même on sait jamais.
Arthur
Vous êtes plutôt optimiste...
Perceval
Et là il me dit : attention à toi, chevalier, ta quête... après j'ai rien pigé.
Père Blaise (excédé)
Ah non, vous avez dit qu'il était mort !
Perceval
Non mais en fait c'était avant de s'écrouler qu'il m'a dit ça.

Le père Blaise jette sa plume.

Léodagan
Bon, donc il vous met en garde, mais vous ne savez pas contre quoi.
Perceval
En gros, ouais.
Arthur
Et après ?
Perceval
Ben après, je suis rentré. J'ai pas compris ce qu'il m'a dit, c'est pas ma faute !
Père Blaise
Mais je vais rien pouvoir faire avec une histoire aussi merdique !
Perceval
Merdique ? Ben je sais pas ce qu'il vous faut !
Arthur
Disons qu'on va la mettre de côté... Y a-t-il un autre sujet à l'ordre du jour ?
Père Blaise
Oui, une demande du seigneur Bohort...
Bohort (souriant)
Tout à fait, je souhaiterais organiser la prochaine fête des boulangers. J'ai préparé un projet hier soir, le voici.

Arthur et Léodagan se regardent.

Arthur (à Léodagan)
Il y a une nouvelle invasion ?
Léodagan
Pas que je sache.
Arthur
Seigneur Lancelot, des nouvelles de vos espions ?
Lancelot
Tout est calme. Le seigneur Galessin a d'ailleurs été envoyé en tournée d'inspection des tours de guet, il devrait être de retour d'un instant à l'autre et vous confirmera.
Arthur
Seigneur Bohort, vous avez vent d'une attaque imminente ?
Bohort
Mais absolument pas, ça n'a rien à voir ! Je souhaite honorer les boulangers, qui font un métier passionnant qui est à la base de notre alimentation, c'est tout.

Galessin entre sans frapper.

Galessin
Excusez le retard. Sire, j'ai un ultimatum d'un émissaire wisigoth. Message oral. Alors voilà : (récitant ) « Arthur, roi de Bretagne, verse le tribut annuel de cent mille pièces d'or ou la Bretagne sera rasée. » Leurs troupes ont débarqué ce matin sur la plage de l'ancien phare romain.

Arthur et Léodagan regardent Bohort.

5. INT. CHAMBRE DE LÉODAGAN ET SÉLI - SOIR
Léodagan et Séli, allongés au lit, discutent.

Léodagan
Vous vous rendez compte : ce tir-au-flanc organise des fêtes dès qu'il entend parler d'un débarquement ennemi ! Tout ça pour pas aller se battre avec les copains !
Séli
En même temps, ça prouve qu'il est malin.
Léodagan
Désertion en temps de guerre ! Normalement, il faudrait l'écarteler.
Séli
Ah non, touchez-pas à Bohort ! Ses fêtes sont sensationnelles !
Léodagan
Vous inquiétez pas, le roi est tellement souple qu'il ne l'a même pas foutu en tôle.
Séli
Bohort est indispensable au prestige du royaume !
Léodagan
Mais vous savez pas la dernière : il a maintenant un réseau d'espions à lui. Enfin, on sait pas exactement comment il fait, mais il est au jus avant nous. Ce matin, les Wisigoths débarquent, il le savait déjà hier soir.
Séli
Vous êtes en train de me dire qu'il a su organiser un réseau de surveillance meilleur que le votre ?
Léodagan
Parfaitement ! Et le roi qui ne l'a même pas sanctionné...

Séli
Alors qu'est-ce que vous attendez pour le nommer ministre de la guerre à votre place ?


Chevalistère à la Balustrade
Hors ligne

L'idée est géniale bien que l'histoire je la trouve un peu trop longue ;)

La première partie est superbe en revanche la chute est (pour moi) pas à la hauteur du reste.

Cependant on prend plaisir à lire et au fond c'est bien le plus important ^^

J'adore le "Ah bon ?" de Léodagan que j'imagine bien ^^

Chevalière Nebulis Causa
Hors ligne

Oh !!! Elle est jolie la nouvelle enluminisation ^^.

Heureuse de te relire Agloval ;)

Très bonne idée de scénario. C'est vrai que cette tactique pour échapper aux combats ressemble assez à Bohort.
Les dialogues sont très bons, bien dans le ton, comme toujours.
Je partage le point de vue de Kapiston sur la chute qui est un peu faible par rapport au reste. En fait je crois que le souci c'est que Léodagan sait déjà que Bohort à un réseau d'espionnage parallèle. A mon avis, cela aurait eu plus de force si Léodagan croyait à la coïncidence et que ce soit Séli qui lui dise "Ou bien il a  un réseau d'espion plus efficace que le votre..." (un peu comme dans l'épisode avec les parchemin de Merlin, sauf que dans ce cas se serait vrai).

En tout cas c'est toujours un plaisir de te lire.

Chevalière Parodisiaque
Hors ligne

Je le trouve un peu moins percutant que les autres, mais il reste très agréable à lire et les personnages sont, comme d'hab', parfaitement rendus. :)
L'idée développée est, elle, excellente et tellement conforme à l'exceptionnel instinct de survie de Bohort !

Tribunus Cohortis Bescherellae
Hors ligne

Je l'trouve mortel, moi ! :D Je vais répéter un peu mot pour mot ce qu'ont dit mes homologues, mais tu maîtrises parfaitement tous les personnages, et tes idées sont toujours hyper bien trouvées ! ;)

Chevalier Feuletonniste
Hors ligne

Merci pour vos avis ! Cela dit, je ne suis pas tout à fait d'accord :
- Il y a plein de taches de graisse sur le parchemin de la nouvelle enluminure, qui n'est donc pas si terrible que ça... (Mais le titre est superbe !)
- Pour moi, c'était vraiment une coïncidence (Bohort ne peut pas être au courant la veille au soir du débarquement du lendemain matin <-- et j'ai justement placé cette précision, en plus du « on sait pas exactement comment il fait », pour être sûr que le lecteur comprendra, donc c'est raté, zut... :)). Mais effectivement, il aurait peut-être été plus intéressant de faire en sorte que ce soit Séli qui suggère que Bohort dipose d'un réseau parallèle.
- J'ai eu du mal à trouver une idée de chute, donc celle que j'ai trouvée me convient. Mais c'est vrai que ce n'est pas un sketch à chute.
- J'avais peur que vous le trouviez un peu long, donc ça confirme. Mais je pense qu'il n'y a rien à couper, c'est juste que c'est un sketch un peu long...

(Qu'est-ce que vous avez, presque tous, à avoir un chat comme avatar ? C'est aujourd'hui la fête des chats ? Aïe...)

Chevalière Parodisiaque
Hors ligne

Toi, t'as pas lu tes MP ! :D

Chevalière à l'Happy Kulture
Hors ligne

Agloval, il lit un seul topic je pense ! :lol:

D'un autre côté, il a un gros chat sur son blason !

Chevalier Feuletonniste
Hors ligne

Mes MP ? Ah mais oui, j'ai un MP ! Je vais voir ça...

...

OK, j'ai lu ! C'est donc bien une sorte de fête des chats... :)

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB