Bienvenue sur OnEnAGros!, le forum qui est trop jouasse d’être là !

Lisez la charte du forum avant de commencer à participer. Si vous êtes nouveau, une présentation est toujours appréciée afin de mieux se connaître !


Chevalier
Hors ligne

Ma Tatie, j'adore toujours autant tes commentaires ! Quelle imagination ! Pour chaque dessin, c'est toute une petite histoire qui leur  donnes une nouvelle dimension ! Je ne me lasse pas de les lire ! :love:
Et Perniflace, je suis impressionnée par tes dessins, surtout "Séli et les rongeurs", la souris surtout est magnifique. J'adore ton style, ce mélange de coups de crayons fins et vifs qui donnent une impression de mouvement et d'aquarelle très colorée, c'est à la fois très expressif et poétique. :)

Chevalier
Hors ligne

:D Merci beaucoup !

Je suis d'accord avec GBF, il va falloir qu'on se bouge les miches pour décrire les œuvres de Tatie !

Chevalière Parodisiaque
Hors ligne
Guenièvre blanche fesse a écrit :

Au fait,et qui comment le tableau de tatie ?

Quoi,où, pourquoi ?

Ouais ! Qui ?
Ma boite MP attend votre commentaire que j'insérerai dans la salle concernée ;)
Du reste, y assez de gros dingos ici pour venir me donner un coup de main de manière ponctuelle ou régulière. GinAA, elle est sur un projet, Si vous voulez vraiment qu'elle fasse ça tout de suite, tout de suite, là elle va pas être dispo. Mais vous, dont certain couchent avec des monsieur... ou pas, allez-y, lancez-vous. J'sais qu'c'est compliqué, mais accrochez-vous. :)

Chevalière Parodisiaque
Hors ligne

Salle 69

Œuvre CCLXIX par Lemon
« Qu'est-ce qui est jaune orangé, qui ne se consomme pas dans des verres de gros bourges, et s'accompagne toujours d'un glaçon ? » Telle fut l'énigme posée par le grand druide Frisé Malicieux, lors du  Grand Rassemblement de la Loutre. C'est Lemon qui, la première, trouva la réponse et gagna le titre envié de « Sphynx à Roulettes ».
Afin d'immortaliser son triomphe, elle représenta, pour la postérité, l'énigme qui la consacra dans cette œuvre joyeuse.
Au dos du tableau, dans l'angle, en haut, à gauche, l'artiste, pleine d'humour, inscrivit simplement

Spoiler :
(Cliquez pour afficher)
Un pastis servi par Elias.
Alors que dans l'angle en bas, à droite elle griffonna
Spoiler :
(Cliquez pour afficher)
« Il l'oublie toujours, l'eau ! »

Tatie

Spoiler :
(Cliquez pour afficher)
  Le Graal, c'est une pierre incandescente La vraie  nature du Graal Livre I


Œuvre CCLXX par Coco l'Asticot
Retour à une trivialité toute asticotesque, avec cette toile à la maîtrise technique parfaite. Le trait est  sûr et sans concession. La colère du peintre est palpable.
Cette fois-ci, notre trublion de la palette s'attache à dénoncer un problème récurrent dans les petites communes françaises : Dès qu'il pleut, le terrain de foot, trop mal entretenu, se transforme  en lac. Pragmatique, un pêcheur, y tente sa chance avec bonheur. Mais  la réaction des sportifs est toujours la même : ça les fait chier ! La piste de course à pied en paiera le prix.
Coco compatit et il l'exprime avec une verdeur et une liberté de ton que lui seul peut se permettre. La France a besoin de ses sportifs, elle doit en prendre  soin, sinon, ce sera le merdier !
Un célèbre footballeur, visitant notre musée félicita le peintre avec chaleur et  commenta « Ouais ! On est des joueurs qu'on en a plein sur le pantalon ! »   
A bon entendeur...
Tatie

Spoiler :
(Cliquez pour afficher)
Croyez-moi il vaut mieux que ça vienne d'un dragon, plutôt que d'un type qui a pas fait gaffe que vous étiez en train de pêcher en bas du pont à ce moment là !  La fureur du dragon Livre I


Œuvre CCLXXI par Lemon
Un parchemin, un encrier, une plume. En quelques lignes tracées, Lemon spécialiste des énigmes, nous propose de jouer avec les  mots : Un personnage couvert d'un imperméable, sifflote. C'est un Père. Le Père  siffle. Il siffle un nombre impair, caché dans son imper.
Un père en imper siffle un impair. Persiflant l'impair, le Père sifflant l'Un, perd. C'est au Cinq seul, que le saint Père, seul, ceint la sainte quinte d'une bulle qui pour être claire, n'en est pas pâle.

Tatie

Spoiler :
(Cliquez pour afficher)
La Quinte Juste  Livre II


Œuvre CCLXXII par Biscotte
Dépouillement et sérénité pour cette œuvre d'une artiste injustement méconnue.
Cette toile n'est pas sans rappeler les grandes heures de l'Estampe japonaise de l'époque Edo : des lignes pures, d'une simplicité désarmante, par leur seule présence esquissent un univers de paix aux couleurs naturelles et calmes. Aux courbes gracieuses d'un arbre à l'ampleur réconfortante, s'associent les lignes plus anguleuses d'un banc de fortune aux dimensions accueillantes et à l'aspect légèrement tordu, comme peut l'être une œuvre dont on aurait laissé la confection  à Dame Nature.
Une invitation au recueillement qu'on ne saurait bouder.

Tatie

Spoiler :
(Cliquez pour afficher)
Mon banc ! Mon arbre !trois possessifs par phrase  Le ton est donné ! Le havre de paixLivre II

Chevalier So Briqué
Hors ligne
Tante Cryda a écrit :

Telle fut l'énigme posée par le grand druide Frisé Malicieux, lors du Grand Rassemblement de la Loutre.

Des barres, ce forum :lol:

Chevalier
Hors ligne

Merde, je découvre ce topic moi ! :lol: Heureusement qu'on m'en a parlé hier. ^^ J'ai lu la première page, c'est déjà bien gratiné. :D

Tribunus Cohortis Bescherellae
Hors ligne

J'ai enfin lu les deux dernières salles.
Alors, euh, globalement : :lol: !

Tante Cryda a écrit :

Œuvre CCLXVI par Coco l'Asticot
Tatie

Spoiler :
(Cliquez pour afficher)
On peut savoir c'qui vous fait sourire, grand cornichon ?    Le dernier jourLivre V

:lol:
J'avais oublié cette chose, la revoir m'a bien fait marrer ! :lol:

Tante Cryda a écrit :

cette œuvre représente un jeune homme breton dont la tenue vestimentaire est bien celle d'un jeune héros belge, friand d'énigmes. (L'artiste, interrogé par nos soins, n'a pas désiré s'exprimer à ce sujet. Pour les explications, nous ferons tintin !)

J'avoue, j'ai relu une ou deux fois avant d'piger. :b

Tante Cryda a écrit :

« Qu'est-ce qui est jaune orangé, qui ne se consomme pas dans des verres de gros bourges, et s'accompagne toujours d'un glaçon ? » Telle fut l'énigme posée par le grand druide Frisé Malicieux, lors du  Grand Rassemblement de la Loutre. C'est Lemon qui, la première, trouva la réponse et gagna le titre envié de « Sphynx à Roulettes ».

:lol: :lol:

Tante Cryda a écrit :

Au dos du tableau, dans l'angle, en haut, à gauche, l'artiste, pleine d'humour, inscrivit simplement

Spoiler :
(Cliquez pour afficher)
Un pastis servi par Elias.
Alors que dans l'angle en bas, à droite elle griffonna
Spoiler :
(Cliquez pour afficher)
« Il l'oublie toujours, l'eau ! »

:lol: :lol: (Oui, encore !)

Tante Cryda a écrit :

Un père en imper siffle un impair. Persiflant l'impair, le Père sifflant l'Un, perd. C'est au Cinq seul, que le saint Père, seul, ceint la sainte quinte d'une bulle qui pour être claire, n'en est pas pâle.

:o
Les comptes OEAG de Tatie et de Raymond Devos ont été échangés, tels ceux de GinAA et Loufok ? :beuh:


Je l'ai sûrement déjà dit, mais je le redis parce que j'suis un guedin : j'suis épôté par les dessins d'Monsieur Pernif' ! :o
Et toujours par tes interprétations, évidemment, Mataty ! :p

Chevalier So Briqué
Hors ligne

Ah bon, Raymond Devos est sur le forum ؟

Chevalier aux Pouces Verts
Hors ligne
Tatie a écrit :

Un père en imper siffle un impair. Persiflant l'impair, le Père sifflant l'Un, perd. C'est au Cinq seul, que le saint Père, seul, ceint la sainte quinte d'une bulle qui pour être claire, n'en est pas pâle.

J'avais raté ça... J'vous tire mon chateau !

Chevalière Parodisiaque
Hors ligne

:hug:


Mesdames et messieurs, je dois vous dire tout d'abord que je me suis fait tout seul et ...que je me suis raté.
Je me suis raté, quoi !
J'ai d'autant plus de mérite à l'avouer que ça ne se voit pas tellement !
Encore que personne ne m'ait jamais dit: "Vous vous êtes réussi !"
En réalité, je me suis fait plus moche que je ne suis !
Tout au début, tandis que je me faisais, je voyais bien que je ne me faisais pas bien.
Mais comme à chaque fois que je disais que je me faisais mal, les gens disaient : "C'est bien fait !",
J'ai continué à me faire mal en croyant bien faire.
Et puis, quand j'ai vu la tournure que je prenais, j'ai tout arrêté, et je me suis laissé dans l'état où vous me voyez !

[...]
Raymond Devos  :love:

Chevalier Kaabotin
Hors ligne

Ce génie ! :luv:

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB