Bienvenue sur OnEnAGros!, le forum qui fait tenir un balai en équilibre sur le pif !

Lisez la charte du forum avant de commencer à participer. Si vous êtes nouveau, une présentation est toujours appréciée afin de mieux se connaître !


Chevalière Nebulis Causa
Hors ligne

Merci Coco, c'était des infos que je ne trouvais pas donc pour ne pas mettre de bêtise j'ai préféré m'abstiendre ^^ je corrige fissa ;)

Tribunus Cohortis Bescherellae
Hors ligne

You're welcome ! :)
Je m'en doutais, c'pour ça que j'me suis permis d'étaler ma culture Kaamelottienne. :b (Après vérification des infos, bien sûr. S'agissait pas d'étaler des conneries. :p)

Chevalière Nebulis Causa
Hors ligne

Œuvre XXV Par GinAA
Une œuvre picturale dans laquelle on sent l’influence du cinéma incontestable, tant par le thème que  par cette volonté évidente à vouloir retranscrire le mouvement. Les battements désordonnés des membres du sujet principal sont ultra réalistes, tout comme son expression de souffrance.

Spoiler :
(Cliquez pour afficher)
« je suis souvent victime des colibris» - Tel un chevalier - Livre I

Œuvre XXVI Par Coco l'Asticot
Dans cette toile, Coco est toujours dans une période où il expérimente. Ascète du style il passe à la l'opulence, que ce soit la profusion de couleur, très rares dans ces œuvres de jeunesses que par un dessin plus détaillé. On assiste là à un glissement de l’épure vers un style plus abouti qui s’accompagne d’une complexification graphique.

Spoiler :
(Cliquez pour afficher)
« L'autre nuit j'ai rêvé que Karadoc avait des pinces et qu'il essayait de me pincer le ménisque. » - Episode 9 : Dies iræ - Livre VI

Œuvre XXVII  Par HervédeRinel
Toujours absurde, Hervé de Rinel revient à une figuration plus évidente, même si les éléments n’ont en réalité de sens que pris comme un ensemble.  L’absurde est ici non pas porté par le trait subrogatif, mais par la situation. Une œuvre contestataire très éloignée de La Liberté Guidant le Peuple de Delacroix, mais qui n’en est pour autant pas moins forte.
Cette allégorie en rupture avec le classicisme actuel montre à quel point le style d’Hervéderinel est à l’avant-garde et rejète tous les codes établis.

Spoiler :
(Cliquez pour afficher)
« La protestation de Perceval » - Perceval de Sinope - Livre V

Œuvre XXVIII Par Coco l’Asticot
De retour à ses premières amours, Coco a poussé sa frugalité d’origine presque à l’extrême réduisant son travail à une étude du mouvement  pur pour n’en retirer que la quintessence.

Spoiler :
(Cliquez pour afficher)
« La demi-passe… Ca compte ou ça compte pas la demi-passe » - The Game - Livre II

Tribunus Cohortis Bescherellae
Hors ligne

Le titre de l'épisode de l'œuvre XXVIII est

Spoiler :
(Cliquez pour afficher)
The Game

! ;)

Encore bravo pour tes analyses. On ne le dira jamais assez. :D

Chevalière Nebulis Causa
Hors ligne

Œuvre XXIX Par Flammeche
Une oeuvre audacieuse.  Gonflée, même. La représentation réaliste d'un pan de vie ; le fondement même de la peinture réaliste.  L'artiste ne nous avait pas habitués à une telle... profondeur !

Spoiler :
(Cliquez pour afficher)
« Je suis fait tatouer J’aime le raisin de table sur la miche droite » - L'ivresse - Livre II

Œuvre XXX Par La Fée Mélusine
Une première œuvre un peu hésitante. La nature morte est tout en féminité et délicate fragilité. quand l’arrière-plan lui est plus rustique, voir rugueux. Cependant il n’y a aucune surcharge et l’intention est focalisée sur le sujet principal. On n’en apprécie que plus cet instant pourtant éphémère rendu éternel par le pinceau de l’artiste.

Spoiler :
(Cliquez pour afficher)
« La fleur en bouquet fane mais jamais ne renaît »  - Le dialogue de Paix - livre II

Œuvre XXXI Par Westiminster
Une scène de la ruralité, bien loin des sujets habituellement abordés par ce peintre plutôt torturé. On pourrait penser qu’il a retrouvé un certain apaisement, mais il n’en est rien. Ce robuste paysan doit être vu comme une victime en proie à la violence du monde qui l’entoure et qui ne peut compter que sur lui pour s’en sortir. Une description du combat intérieur du peintre.

Spoiler :
(Cliquez pour afficher)
« Berger de Calédonie mena bêtes sous rude orage. Dut attendre bien à l'abri que s'enfuient les gros nuages » - Des nouvelles du monde - Livre I

Œuvre XXXII Par Coco l’Asticot
Voilà une toile réactionnaire. Est-ce une provocation ou justement la dénonciation de la bien pensance de l’intelligencia Parisienne ? Coco s’attaque là à une toile d’une de ces conconsoeur, mais plutôt que de la compléter comme il a pu le faire par le passé, c’est d’un coup de pinceau rageur qu’il vient supprimer l’élément de rébellion et faire retrouver à son sujet sa pureté virginale.

Spoiler :
(Cliquez pour afficher)
« Guenièvre aux blanches fesses »  - Les fesses de Guenièvre - Livre I

Chevalier
Hors ligne

Je dois dire, moi aussi j'adore ce musée :) c'est vraiment sympas avec les commentaires de la guide qui valent leur pesant de cacahuètes !  :D on une vraie petite ville maintenant avec son espace culturel :)

Tribunus Cohortis Bescherellae
Hors ligne
Flammeche a écrit :

Une description du combat intérieur du peintre.

:lol:

Flammeche a écrit :

que s'enfuient

:hug:

Chevalière Nebulis Causa
Hors ligne
La fée Mélusine a écrit :

Je dois dire, moi aussi j'adore ce musée :) c'est vraiment sympas avec les commentaires de la guide qui valent leur pesant de cacahuètes !  :D on une vraie petite ville maintenant avec son espace culturel :)

Merci ^^
Bientôt l'ouverture :
- du CHU Merlin Grand Enchanteur de Bretagne
- de la bibliothèque Père Blaise
- du Restaurant 'Karadoc's'
- de la prison Leodagan de Carmélide
- du théâtre 'Reine Guenièvre'
- Du Casino du Pays de Galles
- de la banque 'Crédit de Venec'
- Du Dojo 'Perceval san'
- de l'école militaire 'Cavalier courage'
- de la pâtisserie 'Dame Séli'

Chevalier
Hors ligne

Chouette ! mais bizarrement, j'ai bien peur qu'il n'y ait pas grand monde pour se bousculer aux portillons de la prison Léodagan de Carmélide, ni à ceux du CHU Merlin Grand Enchanteur de Bretagne ou même à ceux de la pâtisserie Dame Séli ! à part peut-être quelque pauvres fous qui savent pas où ils mettent les pieds ou des suicidaires résolus à en finir avec la vie !
En revanche je pense que le restaurant de Karadoc et son croc et même le théâtre Reine Guenièvre et ses coiffures étranges peuvent avoir un certain succès. :D

Tribunus Cohortis Bescherellae
Hors ligne
Flammeche a écrit :
La fée Mélusine a écrit :

Je dois dire, moi aussi j'adore ce musée :) c'est vraiment sympas avec les commentaires de la guide qui valent leur pesant de cacahuètes !  :D on une vraie petite ville maintenant avec son espace culturel :)

Merci ^^
Bientôt l'ouverture :
- du CHU Merlin Grand Enchanteur de Bretagne
- de la bibliothèque Père Blaise
- du Restaurant 'Karadoc's'
- de la prison Leodagan de Carmélide
- du théâtre 'Reine Guenièvre'
- Du Casino du Pays de Galles
- de la banque 'Crédit de Venec'
- Du Dojo 'Perceval san'
- de l'école militaire 'Cavalier courage'
- de la pâtisserie 'Dame Séli'

:lol:

Sans oublier la boutique de prêt-à-porter de Bohort, l'ami du raisin (avec Calogrenant de Calédonie jouant les mannequins afin d'exposer les derniers modèles de jupes) et le kiosque "Souvenir Pittoresque" de ce cher Dagonet ! :D

Chevalière Parodisiaque
Hors ligne

Vous m'faites rêver :lol:

Chevalier
Hors ligne
Tante Cryda a écrit :

Vous m'faites rêver :lol:

J'aurais pas mieux dit !

Je me marre déjà bien en regardant vos dessins dans l'autre topic, mais alors là, avec les commentaires c'est vraiment excellent ! :lol:

Continuez comme ça les artistes. ;)

Chevalière à l'Happy Kulture
Hors ligne

C'est ouvert à tous !  Surtout à ceux qui n'en touchent pas une en matière de dessin ! :-)
Tout le monde devrait participer.  C'est tellement drôle !

Chevalier Haut de Coiffe
Hors ligne

Je résumerai ma lecture de ces deux pages avec un : :lol:

Tribunus Cohortis Bescherellae
Hors ligne
GinAA a écrit :

C'est ouvert à tous !  Surtout à ceux qui n'en touchent pas une en matière de dessin ! :-)
Tout le monde devrait participer.  C'est tellement drôle !

Mais ouais, viens jouer Ogma ! Plus on est d'fous moins y'a d'riz plus on rit !

Chevalier
Hors ligne

Mes talents de dessinateur laissent à désirer mais je me suis quand même lancé ce soir. ;)

Chevalière Nebulis Causa
Hors ligne

Et tu auras ta place dans notre beau musée parce que ton travail en est tout à fait digne. Bravo

Chevalier
Hors ligne

Ca sera un honneur ! :p

Chevalière Nebulis Causa
Hors ligne

Œuvre XXXIII Par Coco l’Asticot
Cette toile, dont le personnage est directement inspiré de Delacroix et sa « Liberté guidant le peuple », donne à réfléchir.    Sous une apparence naïve donnant au personnage l'impression de chanter « Ainsi font font font, les petites marionnettes », c'est une allégorie de l'échec que nous livre ici le peintre.  Il nous confronte à nos propres limites, à notre faculté de gérer nos échecs.  Une oeuvre qui ne laisse personne insensible !
                   GinAA

Spoiler :
(Cliquez pour afficher)
"Ue pluie d'pierres en intérieur" - Le privilégié - Livre IV

Oeuvre XXXiV Par Retro Pecat
Simplicité dans le sujet comme dans la mise en oeuvre. Tout est brut, Retro Pecat adapte son style à la scène de vie quotidienne qu'il dépeint. Par sa sobriété et sa discrétion, il nous donne l'impression d'être un observateur discret regardant cette tranche de vie touchante tant on sent la complexité qui lie les sujets.

Spoiler :
(Cliquez pour afficher)
"Le jeu du caillou" - Le jeu du caillou - Livre IV

Œuvre XXXV Par GinAA
GinAA nous étonne encore en prenant à contre-pied, le sujet traité. En effet elle a choisi de magnifier un objet modeste et le rendre opulent. Cette nature morte est  bouillonnante et le traitement par les couleurs riches accentue encore la dichotomie crée par GinAA.

Spoiler :
(Cliquez pour afficher)
"Le chaudron rutilant" - Le Chaudron Rutilant - Livre I

Œuvre XXXVI Par Flammeche
Face à cette œuvre, mille questions se bousculent : Qu'est-ce que c'est ?  Un être humain ?  Une bête ?  Une monstruosité anatomique ?  Une allégorie de la différence ?  Un héritier de Joseph Merrick ?
« L'effet négatif » ajoute à la puissance de l'oeuvre.  Nous sommes devant un coup de pinceau sincère, vrai, qui ne … trompe pas !  Une œuvre qui cogne l'oeil, sans pigment inutile, sans concession.
                GinAA

Spoiler :
(Cliquez pour afficher)
"L'orphelin de Carmélide" - Les bien nommés - Livre IV

Tribunus Cohortis Bescherellae
Hors ligne
Flammeche a écrit :

accentue encore la dichotomie

Ouais, c'est pas faux.

Chevalière Nebulis Causa
Hors ligne

C'est "Accentue" que t'as pas compris ?

Chevalière à l'Happy Kulture
Hors ligne

Oeuvre XXXVIII, par Coco l'Asticot.
Toujours un coup de pinceau assez naïf pour cet artiste qu'on imagine jeune, méticuleux avec une volonté de bien faire les choses.  Nous sommes devant une œuvre simple, aux couleurs vives.  L'ennui avec cette peinture, c'est qu'elle reste...

Spoiler :
(Cliquez pour afficher)
 : « Le petit oiseau est allé se mettre sur un oranger » - A la volette – Livre I

Oeuvre XXXIX, par Gina
Une oeuvre qui tient de la caricature. GinAA fusionne ici ces deux thème de prédilection, la nature et le portrait dans une oeuvre anthropomorphique qui relève presque de la réclame artistique telle que la concevait Toulouse Lautrec. D'ailleurs on se demande si son travail n'a pas inspiré dernièrement des publicitaires tant ces personnages nous semblent familiers.
                              Flammeche

Spoiler :
(Cliquez pour afficher)
« On est forts en pommes » - Le dialogue de paix II – Livre III

Oeuvre XL, par Coco l'Asticot
Coco l'Asticot nous livre ici une version personnelle de l'héraldique kaamelottienne.  On y retrouve les thèmes de l'écu original, composé de quatre partitions et représentant un chien sinople sur fond de gueule, un sabre de sable sur fond d'or, un graal surmonté d'un poisson chrétien sur fond d'or et une tour d'or sur fond de gueule.  Le tout dans le style évoltutif auquel nous habitue l'artiste.

Spoiler :
(Cliquez pour afficher)
« Le blason de Kaamelott »

Oeuvre XLI, par Flammèche
Nous sommes ici en face d'une œuvre collective.  Une espèce de « cadavre excquis » version picturale.  Partant d'un paysage existant, l'artiste l'a complété à sa manière, racontant une autre histoire.  Cela explique la dualité qui se dégage de l'oeuvre.  Alors, paresse ou hommage ?

Spoiler :
(Cliquez pour afficher)
« C'est le printemps, la nature se réveille, les oiseaux reviennent, on crâme des mecs » - La fête du printemps – Livre II

Chevalière Nebulis Causa
Hors ligne

SALLE 11

Œuvre XLII Par Coco l'Asticot
Comme l'a fait Dega, en son temps, dans ses représentations de scènes de champs de courses, Coco reprend un élément qu'il avait utilisé dans une autre de ces toiles paysagées y introduisant cette fois des personnages. La scène dépeint le repos et de la méditation. Les deux sujets, sans être éloignés, s'ignorent chacun pris par son activité.

Spoiler :
(Cliquez pour afficher)
"Vous m'avez entendu chanter ?.... Non" La quinte juste - Livre II

Œuvre  XLIII Par Flammeche
Un épisode de l'Histoire qui a bien failli changer la face du monde breton.  Flammèche nous propose ici son Guernica personnel.  Avec une économie de moyens et un concept de rébus, elle compose un tableau précis, équilibré et très efficace.  On sent la détresse du frileux et on entend le son de la castagnette. 
                              GinAA

Spoiler :
(Cliquez pour afficher)
"Délocalisons Kaamelott en Andalousie" - Les neiges éternelles - Livre II

Œuvre  XLIV Par Coco
Coco se lance là dans une représentation plus symbolique qu'à son habitude. Le personnages, on le devine au liens à peine perceptible est lié.  Mais à quoi ? On peut donner plusieurs interprétations, comme par exemple sa charge, mais la plus communément admise est le destin.

Spoiler :
(Cliquez pour afficher)
"Le théâtre de marionnettes" - Pupi - Livre II

Œuvre  XLV Par Westminster
Thème déla traité par Coco, Westminster apporte ici sa propre vision plus torturée. Le travail proposé ne s' inquiète pas du détail. Le pinceau suggère les formes et c'est l'oeil qui se charge de construire ce paysage méditerranéen de manière subliminale.

Spoiler :
(Cliquez pour afficher)
"Le petit oiseau est allé se mettre sur un oranger.♫ A la volette !" - A la volette - Livre I

Chevalière Nebulis Causa
Hors ligne

SALLE 12

Œuvre  XLVI Par GinAA
GinAA revient au portrait classique. On reconnait bien ce Personnage historique. Ce n'est d'ailleurs pas par hasard que le modèle a été choisi. En effet même s' il s'agi d'un portrait intimiste, il relate un fait historique méconnu.
               Flammeche

Spoiler :
(Cliquez pour afficher)
"J'avais fait un superbe 'S' " - Enluminures - Livre I

Œuvre  XLVII Par Tante Cryda
A sa délicatesse habituelle Tante Cryda ajoute ici la précision. Toujours sans surcharge elle nous livre un portrait animalier criant de vérité.  La férocité de l'animal est atténué par son choix chromatique, mais aussi parce que l'on imagine qu'il retourne dans son antre.
               Flammeche

Spoiler :
(Cliquez pour afficher)
"Le dragon des tunnels" - Le dragon des tunnels - Livre I

Œuvre XLVIII Par Coco l'Asticot
Economie de traits, économie de couleurs.  L'artiste va droit au but dans un style expressionniste.  Les trois porcs sont semblables, et pourtant différents et le désarroi du personnage central est palpable.  Le peintre touche un large public en plaçant dans un phylactère de BD toute la puissance d'un cri écologique.
Cette œuvre, qui semble enfantine à la première lecture, évoquant le conte tradionnel 'Les trois petits cochons', s'avère être une œuvre portant un message très puissant.
                  GinAA

Spoiler :
(Cliquez pour afficher)
"Trois porc par personne !" - Le banquets des chefs - Livre I

Œuvre XLIX Par Ogma
C'est devant ce genre d'oeuvre qu'on prend conscience du pouvoir des peintres.  Parti de la représentation d'une scène burlesque 'tarte à la crème', Ogma transcende le moment et le transforme en un portrait presque biblique, en une icône orthodoxe !
               GinAA

Spoiler :
(Cliquez pour afficher)
"...vous lui cassez les couilles, modèle géant. Ils vous exprime son agacement." - La poétique - 2ème partie - Livre III

Chevalière à l'Happy Kulture
Hors ligne

Eh... On bosse bien quand même !
:D  :D

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB