Bienvenue sur OnEnAGros!, le forum qui balade la barbichette. !

Lisez la charte du forum avant de commencer à participer. Si vous êtes nouveau, une présentation est toujours appréciée afin de mieux se connaître !


Tribunus Cohortis Bescherellae
Hors ligne
Bothan a écrit :

Oui déjà plusieurs fois ^^

C'est bien que tu développes, ça permet de lancer la discussion..
:b
Nan mais je suppose que t'as aimé si tu l'as vu plusieurs fois, c'est déjà ça. :p

Tante Cryda a écrit :

T'as bien fait de ressortir ça des cartons, Coco. Je ne le connaissais pas et je vais router le lien à certain parents "dépassés" par l'attitude de leurs gamins. Ca leur fera pas de mal ;)

C'est bin vrai.
Après, tous les témoignages ne m'ont pas convaincu.. Le gars qui dit avoir passé plusieurs mois sans sortir de chez lui, il a beau affirmer que ça lui plaît, j'ai du mal à l'imaginer heureux et comblé de cette vie.. :/
Mais je suis peut-être pas assez ouvert, je sais pas. ^^

Tante Cryda a écrit :

Excellent reportage, mais qui laisse à mon avis un peu sous entendre que tout geek est fan de violence et de gore, ce qui est, à mon avis une hérésie.

Ah, j'ai pas ressenti ça moi.. Qu'est-ce qui t'a fait penser ça ?

Chevalier aux Pouces Verts
Hors ligne
Coco a écrit :

C'est bien que tu développes, ça permet de lancer la discussion..
:ironique:

Non mais j'suis une sorte de provocateur moi...

J'avoue que je n'ai pas ressenti non plus cette violence dont tu parles Tatie ^^'

Tribunus Cohortis Bescherellae
Hors ligne

En même temps, la violence et le gore, c'est classe.


Mais nan, dans le reportage, j'vois pas.. Peut-être par rapport aux RPG grandeur nature ?
Mais j'pense pas.. Quand on voit qu'ils arrêtent tout dès qu'un gars se prend un coup d'épée en mousse sur la tête.. ^^

Chevalière Parodisiaque
Hors ligne

Merci, mon Asticot tout mignon (de temps en temps, faut innover! :b ) pour ta réponse qui met en évidence l'un des plus gros points d'achoppement intergénérationnel et intersexe (faudrait avoir l'avis d'Yseult ou d'autres mamans du même âge, mais je pense que les mamans y sont plus sensibles que les papas) : Toi, tu vois un mec qui se marre avec son épée en mousse, moi, je vois un mec qui tape sur un autre mec et le fait que ça les fasse marrer m'amuse moyennement.

Alors, je ne fais partie d'aucune ligue de fanatiques qui compte les meurtres à la télé, mais, analyse le reportage, si tes yeux avaient 46 ans, tu verrais les images quasi subliminales du début: des flashs extraits de films d'horreurs ou de films gores. Tes yeux ne les voient pas, les nôtres ne voient que ça :P et ceux qui ont des enfants et qui ne baignent pas dans cette culture-là sont effrayés pour leur piou-pious en sucre. Personne (en tant que parent) ne peut être absolument certain que sa progéniture saura discerner la mince frontière entre le jeu et la réalité, surtout quand ton gamin glisse vers le "no-life". C'est pour ça que je trouve dommage que ces images-là parsèment LE reportage qui pourrait définitivement dédiaboliser la culture "geek" et créer un pont avec la "société bien pensante" :)

Mais j'aime bien ce reportage, parce qu'il est, je trouve, assez objectif: il reconnait que les geeks -putôt hardcore- ont des soucis d'adaptation, mais prouve que "geek" n'est pas synonyme de "décérébré". Et il a quelque chose de rassurant dans le fait de montrer des "vieux" geeks qui s'assument, et qui ont quand même réussi à rentrer dans le moule du sacro-saint "mariage-enfant- réussite professionnelle" tout en gardant un pied dans l'univers parallèle.

On est loin du truc le plus flippant que j'aie vu de ma vie dans le type "reportage": un bonus de Star Trek (Je crois que c'était "Nouvelle Génération" mais je ne suis pas une connaisseuse, je n'ai vu que les 2 premières saisons (avec William Shatner) de ST et une seule fois l'intégral de celle avec le commandant Picard, uniquement parce que Picard, c'était le professeur Xavier :love: :b Comme quoi, des fois on regarde des trucs pour de drôles de raisons!) Bref... C'était un reportage sur les Trekkies qui moi, m'a foutu les jetons. La nana qui se lève le matin, enfile son uniforme de la Starfleet et va au boulot dans sa boite de photocopies imposant son grade dans la Starfleet à ses collègues de boulot... Ca me laisse pantoise et un peu terrifiée.

Donc, tout ça pour dire: j'aime bien le reportage déterré par l'Asticot :P

Tribunus Cohortis Bescherellae
Hors ligne

Bon, bah j'suis content aussi d'l'avoir déterré, c'machin-là ! :b

Sans aller jusqu'à dire qu'ils sont tous fans de gore et de violence, c'est vrai que la violence fait partie de l'univers des Comics, des jeux vidéos et des jeux de rôles.. Et même de la littérature "geek", mais là j'suis pas sûr du tout (C'est violent, le Sda ?).
Par contre, dans ce reportage, ça ne m'a absolument pas choqué.. Je vais te croire sur parole, parce que je n'ai ni le temps ni la foi de le re-regarder pour faire gaffe aux images violentes dont tu parles.
Mais tu es donc contre la violence dans la fiction ? (Attention, j'ai bien compris que tu ne faisais pas partie d'une ligue de fanatiques qui compte les meurtres à la télé ! :b)

Chevalière Parodisiaque
Hors ligne

Suuuper, je viens de te répondre en 469 lignes et, j'ai comme qui dirait fait une fausse manip d'enfer qui a tout effacé :b

Je vais donc recommencer, mais ce sera plus "court" (rêve!) :P

Là on parle de violence physique, hein.

Je disais donc: Sérieusement? Si je te dis que j'ai regardé les Seigneur des Anneaux, Avatar, Le Roi Arthur et  un paquet d'autre films avec le doigt sur la touche "avance rapide" pendant toutes les scènes de combats parce que je m'emmerde devant les scènes de guerre et que je trouve qu'elles ne m'apportent rien? Que j'ai visionné 300 en environ 15 minutes? Tu serais tenté de dire que je suis contre la violence.
Et oui, mais j'ai adoré, jadis Conan le Barbare, plus tard Fight Club ou Gladiator!
J'ai regardé Orange Mécanique (mais là, je suis absolument incapable de te dire ce que j'en pense :b ).
En plus, je n'accélère jamais les chorégraphies de combat des films asiatiques comme Hero (de Zhang Yimou), Tigre et dragons ou encore la Maison des Poignards volants. Pourquoi? Parce que le thème même de ces films là c'est l'art du combat lui-même. A part leur esthétique globale époustouflante, ces films-là n'ont aucun autre intérêt que d'être beaux.

Donc, globalement, Je ne rejette pas la violence en tant que telle. Je lui demande un minimum de soin dans la chorégraphie pour l'accepter en tant qu'art, ou bien d'être ouvertement le thème central du film. Me prendre une scène de guerre en pleine gueule quand on me dit que je vais adorer un film qui se déroule dans un monde féérique, ça me gave.

Et, généralité absolue et sans concession pour moi: toute scène de torture est banie, parce que 1-ça ne me fait pas rêver, 2- ça ne me défoule pas, 3- c'est toujours plus fort quand c'est suggéré... mais ça demande un peu plus d'investissement scénaristique et 4- la douleur fait partie de notre quotidien, alors pourquoi se la farcir en plus dans les fictions? Bref, la-dessus je suis indéboulonnable: sans intérêt pour moi, donc "avance rapide" ;)

Et juste pour la petite histoire, la touche "avance rapide" me sert beaucoup aussi pour les scènes dites "d'amour", pour les même raisons et dans les même conditions . De manière générale ce qui n'est pas utile à l'histoire est impitoyablement "accéléré". :b


Voilà... En gros. Je te laisse en tirer les conclusions que tu veux, s'il est possible d'en tirer. :D

Chevalier
Hors ligne
Tatie Cryda a écrit :

Et, généralité absolue et sans concession pour moi: toute scène de torture est banie, parce que 1-ça ne me fait pas rêver, 2- ça ne me défoule pas, 3- c'est toujours plus fort quand c'est suggéré... mais ça demande un peu plus d'investissement scénaristique et 4- la douleur fait partie de notre quotidien, alors pourquoi se la farcir en plus dans les fictions? Bref, la-dessus je suis indéboulonnable: sans intérêt pour moi, donc "avance rapide"

Alors sur ce point là, j'suis tout comme toi, les scènes de c'genre là ne servent à... Pas grand chose, à part peut-être faire de bons et terribles cauchemar, donc non merci ! Voila pourquoi je ne regarderais jamais les Saw (ouais, j'vais peut-être pas me faire que des potes après ça, mais tant pis !) et tout autres films du genre...

Tribunus Cohortis Bescherellae
Hors ligne
Tante Cryda a écrit :

Suuuper, je viens de te répondre en 469 lignes et, j'ai comme qui dirait fait une fausse manip d'enfer qui a tout effacé :b

C'est chiaaant, hein..? :b
N'empêche, je suis époustouflé par ton calme ! Moi ça m'met hors de moi quand ça m'arrive.
^^

Peut-être parce que je regarde trop de films violents.. :lol:

Nan mais je comprends très bien tout point de vue, même si je n'y adhère pas du tout. Pour moi, les scènes violentes font partie du films, je vois pas pourquoi je les zapperais !
Ça ne me "défoule" pas non plus, ça ne me "fait pas rêver", mais.. Parfois, j'aime bien. Ça peut me faire rigoler, même, parce que je sais que c'est de la fiction, et j'essaie pas de m'imaginer que c'est la réalité.
Pareil quand je joue à des jeux violents.. J'aime arracher la tête de mes ennemis ou éviscérer des centaures dans God Of War, ou bien faire exploser de pauvres types à coup de dynamite dans Red Dead Redemption.
C'est crade, c'est violent, c'est sanglant.
Je déteste la violence IRL, comme on dit, mais dès que c'est dans la fiction, ça me fait marrer ! :)
Et quand je dis que je déteste la violence IRL, c'est pas façon d'parler hein.. Même quand c'est organisé, j'aime pas ça. J'ai jamais aimé "combattre" au karaté. Je me suis quasiment jamais battu, même en étant provoqué.
Bon, faut dire, j'ai pas la carrure d'un rugbyman, mais bon.. Ça change pas l'coup du père pacifisme ! :b
La corrida me fait gerber, la guerre n'en parlons même pas.. Je sais pas quoi donner comme exemple, mais tout ce que je veux dire c'est que, pour moi :
Violence en vrai = CACA, violence en faux = HAHA !

:fete:

Lexy a écrit :

Voila pourquoi je ne regarderais jamais les Saw (ouais, j'vais peut-être pas me faire que des potes après ça, mais tant pis !) et tout autres films du genre...

T'inquiète, à part moi, tout le monde les déteste, ces films, ici.. :b
(J'adore Saw, je le maintiens. Pff.)

Chevalière Urbi et Urdi
Hors ligne

La violence au cinoche ou autre peut parfois avoir un second degré qui défoule et libère : les films que j'ai vu de Tarantino ne me dérangent pas, par exemple et j'aime bien les jeux de baston bien bourrins alors qu'IRL j'ai horreur de la violence et je suis incapable de me battre (genre si j'avais été un soldat de 14-18 je me serais fait descendre dans les 1ers jours) mais je pense ne pas être dénuée de courage physique (qui ne consiste pas qu'à se battre).

En revanche je suis comme tatie, que ce soit dans les livres ou au cinéma je trouve les scènes de d'amour très majoritairement effroyablement tartignolles. C'est pas outre mesure surprenant, y'a pas plus casse-gueule que l’érotisme comme registre.

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB