Bienvenue sur OnEnAGros!, le forum qui manque pas d’toupet ! !

Lisez la charte du forum avant de commencer à participer. Si vous êtes nouveau, une présentation est toujours appréciée afin de mieux se connaître !


Croustillant
Hors ligne

EDIT du 16/06/16 : Finalement, j'ai réussi à reprendre cette horr..., ce put..., ce récit. Contrairement à ce que j'avais imaginé, la suite sera complètement dépendante de ce scénario là et c'est pourquoi il existe aujourd'hui une deuxième partie de House of cards. Et, en fait, les deux parties de House of cards sont aussi très dépendantes du Discours d'un roi. Du coup ce serait plus logique de regrouper tout mais j'aime bien le titre du premier scénario. Bref...

Voici donc la suite de  Le discours d'un roi. Bonne lecture !


 
House of cards

 

Salle de la Table Ronde. Assis autour,  Karadoc, Mevanwi, Blaise, Lionel, Bohort, Yvain, Gauvain et Calogrenant.
Blaise
Alors, maintenant...
Yvain (interrompant)
Pardon mais pourquoi vous êtes assis ? Je sais que ça fait plusieurs semaines que c'est comme ça mais je m'en rends compte que maintenant en fait.
Blaise (agacé)
Je suis assis parce que...
Calogrenant
Parce que vous êtes une grosse feignasse.
Blaise
Mais non ! Quand j'étais debout c'était parce que... voilà, je devais écrire la légende. Mais maintenant... Je suis plus dans un rôle de conseiller.
Calogrenant
Et quand on passe de scribaillon à conseiller on s'assoit ?
Karadoc
Oh ! Il parle lentement, en articulant bien.Si vous voulez discuter de sujets extérieurs à l'ordre du jour vous le faites à l'extérieur de la salle de la Table Ronde. C'est clair ?
Calogrenant prend sur lui pour se taire.
Blaise
Donc dame Mevanwi désire nous parler du... Il s'interrompt en lisant le papier qu'il a sous les yeux, étonné. Du poste d'enchanteur du royaume. Il s'adresse à Mevanwi. Mais pourquoi ?
Mevanwi (en s'adressant à tous)
Depuis les départs des seigneurs Merlin et Élias, le poste d'enchanteur à Kaamelott est vacant. Je suis candidate pour le reprendre.
Karadoc (ne saisissant pas le sens)
De quoi ?
Mevanwi
Je voudrais être l'enchanteresse officielle du royaume.
Tout le monde reste muet devant cette surprenante déclaration.
Bohort (brisant le silence)
Mais... vous savez faire de la magie ?
Mevanwi
Elias m'y a initiée.

Dans un paysage forestier. Bruits d'une armée en marche. Montés sur des chevaux, Galessin et Dagonet.

Dagonet
Je me demande si je préfère pas encore la carriole.
Galessin
Non mais là c'est pas pareil : on va faire la guerre. C'est quand même plus excitant que les autres fois.
Dagonet
Excitant... Moi, vous savez, la guerre ça m'a jamais vraiment attiré. Justement, je me suis toujours débrouillé pour ne pas trop la faire. J'habite mes terres, je m'occupe vaguement du Graal de temps en temps. Silence Bon, après je me suis associé avec Loth. D'ailleurs, le  jour où je vous ai rencontrés la première fois, j'aurais peut-être mieux fait de me casser une patte.
Galessin
C'est vrai qu'on a vécu des moments un peu compliqués mais, quand on sera à la tête de Kaamelott, on pourra se dire que ça aura valu la peine.
Dagonet
Si vous le dites.
Galessin s'arrête soudain et s'adresse à toute la troupe.
Galessin
Halte !
Dagonet (après avoir fait s'arrêter son cheval)
Pourquoi on s'arrête maintenant ?
Galessin
On va bientôt être à vue de la première tour de guet. Quand on va reprendre la marche, ils vont savoir qu'on les attaque.
Dagonet (scrutant le paysage devant lui)
Bah vous la voyez où la tour de guet ?
Galessin (insistant sur le « va »)
J'ai dit qu'on va être à vue de la tour de guet. Si  on la voyait déjà, on serait à vue depuis longtemps.
Dagonet
Mais comment vous savez que la limite c'est spécialement ici ?
Galessin
Bah c'était sur la carte qu'on a étudiée hier soir. On a dessiné un cercle autour de la tour.
Dagonet
Ah oui mais moi je serais jamais arrivé à mettre en relation la carte et le terrain.

Salle de la Table Ronde. Assis autour,  Karadoc, Mevanwi, Blaise, Lionel, Bohort, Yvain, Gauvain et Calogrenant.

Calogrenant
Et c'est prévu pour quand les pendaisons des traîtres au fait ?
Blaise
Ah bah depuis l'autre fois, on n'en a plus tellement parlé. Donc il faudrait programmer ça assez rapidement...
Karadoc
Non mais c'est bon, c'est réglé. Je les ai libérés la semaine dernière.
Blaise (surpris)
Vous avez fait quoi ? Mais vous m'en avez jamais parlé !
Mevanwi (en colère)
Non, à moi non plus d'ailleurs.
Karadoc
Je crois que vous avez pas encore bien intégré que c'est moi le roi...
Dans une explosion de colère, Calogrenant se lève et quitte la salle.
Bohort (diplomate)
Sire, il aurait peut-être été préférable de nous demander notre avis avant de prendre une décision aussi importante.
Yvain (soudain, à Gauvain)
Du coup, vous êtes pas encore roi d'Orcanie.


Sous une tente, Galessin, Dagonet et Loth discutent autour d'une carte.

Loth
Bon ! C'est maintenant que les choses sérieuses commencent. Seigneur Dagonet, vous allez mener une troupe de cinq cent soldats à pied avec trois catapultes à la la tour de guet et vous la détruirez le plus rapidement possible. Ensuite, vous emprunterez le sentier pour marcher droit sur le château.
Galessin
C'est bon ? Ça vous paraît clair ?
Dagonet
Ah bah, dit comme ça, oui, ça paraît clair. Après, il faut concrétiser.
Galessin
Cinq cent hommes et trois catapultes pour détruire une tour de guet, c'est quand même pas ce qu'il y a de plus difficile à concrétiser.
Dagonet
Bah déjà il faut que je trouve la tour de guet.
Galessin (en montrant un point sur la carte)
Mais elle est là, la tour de guet.
Dagonet
Oui, là sur la carte. C'est en vrai que j'ai besoin de savoir où elle est.
Galessin
Vous voulez dire que la carte n'est pas bonne ?
Dagonet
Ah non, je dis pas qu'elle est pas bonne. Mais il faut quand même passer de la carte à la réalité. Et je vous avouerais que c'est pas mon point fort.
Loth
Vous savez, seigneur Dagonet, que j'attache une importance très vague à la notion de chevalerie. Il n'empêche que, puisque vous êtes chevalier, il me semblait évident que vous aviez des compétences, que je juge assez élémentaires, comme la lecture d'une carte.
Dagonet
Ceci dit, je suis chevalier parce que j'ai prêté serment de fidélité à Arthur. Alors comme...
Loth (interrompant, s'énervant)
Ah non ! Vous allez pas encore nous ressortir vos histoires de serment ! Alors, vous l'avez vu la rivière, en sortant de la tente à gauche ? En vrai, hein, pas sur la carte !
Dagonet
Euh oui.
Loth
Ah bon ! Alors vous la longez, en partant dans le bon sens, et vous tomberez sur la tour. C'est pas le plus rapide mais là... Mundis et recorda requiem. Littéralement, ça veut rien dire mais je crois qu'on a tous saisi l'idée.
Dagonet
Et, après la tour, le sentier qui mène à Kaamelott...
Loth
Oh bah un sentier c'est fait pour être reconnu facilement. Alors même vous qui êtes mais... de jour en jour ça se confirme, un gros nul, je suis sûr que vous le trouverez.
Dagonet
Bon bah d'accord. J'y vais du coup ?
Loth
Bah... si vous considérez qu'on n'a pas perdu assez de temps à vous expliquer ce que vous avez à faire, qui est à mon sens très simple et qui, ce faisant, ne nécessitait pas ce temps là, vous pouvez rester. Sinon, oui, vous y aller.
Dagonet quitte la tente.
Galessin (après que Dagonet est sorti)
Vous croyez qu'il va réussir ? Je veux dire après la tour de guet.
Loth (encore énervé)
Je vous trouve très optimiste de considérer que la partie concernant la tour de guet est acquise.
Pause. Loth se calme.
Loth
Une fois qu'il aura détruit la tour de guet, avancé sur le sentier et donc attiré l'armée ennemie, il ne nous sera plus d'aucune utilité de toutes façons. Nous, on aura suffisamment avancé de l'autre côté de la rivière pour commencer le siège du château. Bon, il faudra aussi garder à l'arrière suffisamment d'hommes pour combattre les troupes ennemies que ce crétin de Dagonet n'aura pas détruites. Et, en fait, c'est peut-être la partie du plan la plus hasardeuse.

Dans un couloir, une porte s'ouvre sur Calogrenant. Bohort et Blaise.

Blaise (à Calogrenant)
On vient vous voir pour vous parler de la réunion et de votre... sortie.
Calogrenant
C'est Karadoc qui vous envoie ?
Bohort
Non, non, pas du tout.
Blaise
Et on n'est pas là pour vous faire des reproches.
Calogrenant
Vous êtes là pour quoi alors ?
Blaise
En fait, on s'est rendu compte que depuis le départ de Léodagan,... et d'Arthur mais bon... lui, c'est pas volontaire... Enfin, bref, à part vous, Bohort et moi, il n'y a plus une personne compétente au château pour diriger le royaume.
Bohort
Nous ne voulons pas être désobligeants envers nos camarades mais les seigneurs Yvain et Gauvain sont encore jeunes, mon propre frère, Lionel, ne nous a rejoint que trop récemment, le seigneur Perceval... Bohort cherche ses mots et abandonne et Karadoc n'est probablement pas apte à diriger Kaamelott. Quant à dame Mevanwi, elle ne manque certes pas d'habilité dans la chose politique mais...
Blaise
Ouais, elle en a peut-être trop. D'ailleurs sa nomination au poste d'enchanteur... Bon, ceci dit, ils se sont bien barrés, Merlin et Elias.
Bohort
Ils se sont bien barrés... Pour Elias je ne sais pas mais je vous rappelle que Merlin est à Tintagel aux côtés de notre roi. Enfin de notre roi...
Calogrenant
Ah de notre roi, oui ! Karadoc, vous savez ce que j'en pense.
Blaise
Bon bah justement. On voulait être bien sûr que vous étiez avec nous.
Calogrenant
Qui ça nous ?
Blaise
Bohort, vous et moi.
Calogrenant
Mais qu'est-ce que vous voulez faire exactement ?
Bohort
Comme vous, nous considérons Arthur comme  notre roi légitime. Et, en gage de fidélité, nous voulons faire en sorte de... garder la main sur le royaume.
Blaise
Voilà. Pour faire simple, on doit plus laisser Karadoc faire de conneries. Comme libérer les traîtres.
Galessin entre dans la tente où Loth est en train de manger.
Galessin
Sire, quelqu'un voudrait vous parler
Loth (parlant la bouche pleine)
Mais ça doit forcément se faire maintenant ?
Galessin
Bah... je sais pas trop. On l'a trouvé  à l'entrée du camp ?
Loth
Mais qu'est-ce qu'il faisait à l'entrée du camp ?
Galessin
Je lui ai demandé et il m'a dit qu'il voulait parler qu'à vous. De toutes façons je l'ai toujours trouvé désagréable.
Loth
Mais comment... Parce que vous le connaissez ?
Galessin
Ouais c'est un gars de Kaamelott. Je me souviens plus de son nom.
Coupure. Dans le camp, Loth et Galessin accompagnés de plusieurs hommes s'arrêtent et font face à un individu que l'on découvre.
Elias
Je suis Elias de Kelliwic'h, enchanteur. Puisque j'imagine que vous allez faire la guerre, je  vous propose mes services. Je connais plusieurs sortilèges qui pourraient vous être utiles, moyennant une rémunération conséquente évidemment, pour remporter vos prochains combats. Ça vous intéresse ?
 

Chevalier Feuletonniste
Hors ligne

Ah, la suite de la partie du Livre VI qu'on a loupée ! Et c'est encore du sacré bon boulot ! Il y a des moments où les voix de Galessin, Dagonnet et Loth s'entendent sans y penser, sans même lire les noms. Par exemple la phrase « Non mais là c'est pas pareil : on va faire la guerre. C'est quand même plus excitant que les autres fois. », j'entends immédiatement la voix de Galessin, et en particulier je l'entends prononcer le mot "excitant" avec son ton blasé qui contredit le sens du mot ! Une autre phrase hilarante, c'est « Je vous trouve très optimiste de considérer que la partie concernant la tour de guet est acquise. », qui m'a fait éclater de rire tout seul devant mon écran...

Il y a plein d'idées possibles, on sent qu'il reste encore beaucoup de choses à raconter, et j'ai hâte ! :)

Croustillant
Hors ligne

J'ai hâte de lire la suite^^

Pécore
Hors ligne
Croustillant
Hors ligne

House of cards – Deuxième partie


Salle de la Table Ronde, Karadoc, Blaise, Bohort et Calogrenant autour d’une carte.
Blaise
La tour de guet a été attaquée, c’est tout ce qu’on a pu savoir.
Calogrenant
Quoi, c’est tout ? C’est ça votre rapport des éclaireurs ?
Blaise
C’est déjà pas si mal. Parce qu’il faut bien comprendre qu’on a plus vraiment le même système de surveillance qu’au temps de Léodagan, ou même d’Arthur.
Karadoc
J’ai réorganisé la surveillance.
Blaise
Ouais… On peut dire ça comme ça.
Bohort
On devrait peut être envoyer d’autres éclaireurs à la tour, maintenant.
Blaise (à Karadoc, en sortant un papier)
Voilà, donc ce que j’ai fait, c’est que j’ai rédigé l’ordre à donner au chef des éclaireurs et vous avez juste à signer. C’est pas forcément ce qu’on fait d’habitude mais c’est légal. Et comme ça, ça va plus vite.
Calogrenant
Voilà, on gagne en efficacité.
Karadoc
Mouais… je sais pas trop.
Calogrenant
Vous savez pas trop quoi ?
Karadoc
On va peut être changer de stratégie.
Blaise (gêné)
Ah… Mais… Non mais il faut pas changer de stratégie…
Bohort
C’est la meilleure solution, sire.
Silence. Bohort, Blaise et Calogrenant regardent Karadoc, inquiets.
Karadoc (soudain, affirmatif)
On va faire autrement.  Seigneur Calogrenant, vous allez mener la moitié de nos troupes à la tour de guet. Je veux pas passer pour une tantouze.
Calogrenant (s’énervant)
Mais c’est n’importe quoi ! On n’envoie pas la moitié d’une armée quelque part quand on sait pas ce qu’il s’y passe !
Bohort (diplomate, à Karadoc)
Calogrenant a peut-être raison sire.
Karadoc
Non mais vous avez une vision trop étriquée de l’art martial. Calogrenant, vous vous préparez, vous partez dès ce soir. Bohort, vous faites en sorte que l’armée soit prête. Père Blaise, vous écrivez ce qu’il faut.


Dans un couloir, Blaise rejoint Bohort et Calogrenant.

Bohort
Alors ? Vous avez réussi à lui faire changer d’avis ?
Blaise
Non, pas vraiment. Vous… vous allez faire ce qu’il a dit.
Bohort
Quoi ?
Calogrenant
Qu’est-ce qui vous arrive ? Vous êtes complètement dingue, ou quoi ?
Blaise
J’ai bien réfléchi, je crois que c’est pas une si mauvaise idée.
Calogrenant
D’envoyer une armée sans éclaireurs avant ? Mais qu’est-ce que vous en savez d’ailleurs ? J’en reviens pas de me faire donner des leçons militaires par un scribaillon ! Je crois qu’il est grand temps que je retourne en Calédonie…
Bohort
Oh bah non, pas maintenant …
Blaise
Attendez… C’est peut-être pas une mauvaise idée de lui laisser croire qu’il a la main. Après tout qu’est-ce que ça peut faire d’envoyer autant d’hommes à la tour de guet ? Au pire, vous serez trop nombreux, et alors ? Vous reviendrez.
Pause. Calogrenant réfléchit.
Bohort
Il faut reconnaître que père Blaise a raison.
Blaise (satisfait)
Ah.


Salle à manger, Perceval, Yvain et Gauvain.

Yvain (excédé)
Non mais ça va faire combien de temps qu’on nous laisse plus sortir ?
Perceval
Je sais pas trop… J’ai pas vraiment la notion des durées.
Yvain
En plus, l’autre jour, on leur a demandé pourquoi, on nous a carrément pas répondu du tout ! C’est juste un manque de respect quoi !
Gauvain
Seigneur Perceval, ne pourriez-vous pas interférer en notre faveur ?
Perceval
Mais pour quoi faire ?
Gauvain
Et bien pour pouvoir sortir du château à notre guise.
Yvain
De base, on est autonomes, nous. Alors, après ce qui est arrivé à Arthur, on est resté un peu. Parce qu’on est pas non plus des insensibles mais bon… Ca va maintenant !
Perceval
Mais qu’est-ce que vous voulez faire dehors en fait ? Allez combattre ?
Yvain
Bah pas forcément tout de suite mais après, à terme…
Il regarde Gauvain pour l’inviter à donner son avis.
Gauvain
Oui, c’est une possibilité à envisager. Mais je pense que, dans un premier temps, nous retournerons dans notre camp et puis, ensuite, nous aviserons.
Yvain
Ouais, voilà, au fil de l’eau.
Perceval
Mais vous faites comment pour éviter les troupes qui encerclent le château ?
Gauvain
Parce qu’il y a des troupes qui encerclent le château ?
Les trois restent silencieux un moment.
Perceval
Moi aussi, des fois, je mets du temps à comprendre les trucs.


Salle de la Table Ronde. Blaise et Bohort.

Blaise
Et on n’a toujours pas de nouvelles de Calogrenant?
Bohort
Non, on continue à envoyer des messages mais on a aucun retour.
Blaise
En tous cas, ici, on tient.
Bohort (s’emportant)
Oui, enfin jusqu’à quand ? Nos réserves s’épuisent. Et les troupes restées au château sont juste suffisantes pour le défendre. Vous…
Blaise (interrompant)
Oui, j’ai déconné. Et alors ? Ca vous arrive jamais à vous ?
Bohort
En tous cas, maintenant, nous devons vraiment empêcher que Kaamelott tombe entre les mains de Loth.
Blaise
Non mais il y a pas de raison.
Bohort
Vraiment ?
Blaise
Bah… si, il y a des raisons. 
Bohort (inquiet)
Des fois… j’ai vraiment peur de ne pas être à la hauteur. Et vous ?
Blaise (après un instant de réflexion)
C’est vraiment dommage que Calogrenant ne réponde pas aux messages.


Sous la tente de commandement, Loth et Elias. Galessin entre.

Galessin
Bon bah globalement ça se passe pas trop mal.
Loth
C’est-à-dire ?
Galessin
L’interception est une réussite. Du coup, le château et les troupes à la tour de guet ne peuvent pas communiquer et donc on tient.
 
Elias
C’est quoi, l’interception ?
Galessin
Alors, en fait…
Loth (interrompant)
Il tire à l’arbalète sur les pigeons.
Galessin
Oui… enfin je suis pas tout seul à le faire.
Loth
D’ailleurs j’espère qu’il restera des hommes disponibles au cas où, éventuellement, il y aurait un assaut à mener.
Galessin
Non mais on est juste une petite dizaine.
Elias
Mais comment vous pouvez savoir si ça suffit à tirer sur tous les pigeons ?
Galessin
Bah… J’en sais rien.
Loth
Comment ça, bah, j'en sais rien ? Vous m’avez râpé les raisins pendant des heures pour que je vous laisse canarder des piafs mais vous n’avez aucune garantie que ça marche ?
Galessin
Tant qu’ils mènent pas une attaque coordonnée ça voudra bien dire que ça marche, non ?
à Elias
Et vous, vous faites quoi, d’ailleurs, depuis le début ?
Loth (à Elias, désignant Galessin)
Je ne voudrais pas lui montrer que je suis de son côté mais la question m’intéresse.  Parce que, à part sur le plan des pigeons, ça ne vous a pas échappé qu’on n’avance pas vraiment. Si vous cherchez le moment approprié pour nous aider ça peut être maintenant.
Elias
Ne vous inquiétez pas, je vous serai bientôt très utile. Mais là vous imaginez bien que j’ai pas un sort pour traverser les murs du château.


Aux alentours de la tour de guet, Dagonet est ligoté. Calogrenant arrive.

Dagonet
Ah, ça y est, vous êtes revenu.
Calogrenant s’arrête, le regarde et ne dit rien.
Dagonet
En fait, j’ai oublié de vous dire la première fois que, moi aussi, je me sentais loyal envers Arthur. Enfin…  Je… Je regrette de l’avoir trahi, ça je vous l’avais déjà dit, mais la raison de… Et ça je l’ai compris après. La raison c’est que j’ai toujours été fidèle à Arthur.
Reformulant.
J’ai toujours eu la sensation d’être fidèle à Arthur.   
Calogrenant (après un temps)
Je crois que ce que vous venez de dire ça me donne encore plus de raisons de vous tuer.
Dagonet
Non mais je suis vraiment sincère. Loth, tout ça, je me suis laissé embarquer. J’ai un défaut, c’est vrai, c’est d’être influençable. Mais vous savez que maintenant, de la même façon que j’ai trahi Arthur, je peux trahir Loth, si vous voulez. Et en fait, je pense que je serais encore plus enclin à trahir Loth qu’Arthur. Que j’ai pas vraiment trahi comme je vous l’ai déjà dit. Disons… je l’ai trahi puisque…
Calogrenant (interrompant)
Taisez-vous ! Vous allez, évidemment, me donner tous les renseignements que vous avez sur Loth et le siège. Et c’est même pas sûr que ça vous suffise à rester vivant.
Dagonet
Ah. Bon bah de toute façon, j’ai rien à perdre. Alors, allez-y, demandez moi tout ce que vous voulez.
Calogrenant (sortant une carte)
Montrez-moi les positions qu’ils avaient prévues de prendre.
Dagonet (regardant la carte avec perplexité)
Après vous savez que  j’ai jamais été vraiment au point sur la tactique, moi. Que ce soit avec Arthur ou avec Loth.


Laboratoire de Merlin, Mevanwi. Elias apparaît par magie.

Mevanwi
Calogrenant et ses hommes sont morts, c’est ça ?
Elias (avec un sourire)
C’est parce qu’ils ne répondent pas à vos messages que vous dites ça ? Non, j’ai trouvé une idée encore plus marrante pour assurer le siège. Comme Loth était pris, j’ai utilisé son lieutenant. Vous pensiez quand même pas que je serais le seul à ne contrôler personne.
Mevanwi
Le lieutenant… c’est le seigneur Galessin. J’ignorais que vous le connaissiez bien.
Elias
Je l’ai croisé deux trois fois.
Mevanwi (admirative)
Et ça vous a suffit ? Si je ne connaissais pas si bien Karadoc, je ne saurais pas si j’arriverais à le contrôler.
 
Elias (après un silence)
Si j’étais vous, j’échouerais pas. Il ne vaut mieux pas la décevoir.
Mevanwi
J’ai bien réussi à manipuler Karadoc pour envoyer Calogrenant à la tour de guet.
Elias
Et c’est une chance que vous n’ayez pas réussi à le convaincre de la tuer, quand elle était dans les cachots.
Mevanwi
C’était avant. Et je ne connaissais pas encore le sort de manipulation.
Elias
Et donc c’était encore plus une chance.
Mevanwi
C’est pour me dire ça que vous êtes venu me voir.
Elias
Entre autres, oui.
Mevanwi
Sachez que je maîtrise Karadoc et que j’agis dans l’intérêt d’Anna de Tintagel. Depuis que je sais ce qu’elle est capable de faire, je l’admire infiniment et je suis prête à tout pour lui plaire.
Elias (ironique)
C’est fou comment en sachant qu’une personne est capable de manipuler en dehors de la portée bleue, on puisse passer très vite de l’envie de la tuer à l’admiration.
Mevanwi (ignorant l’ironie)
Vous croyez qu’elle peut en manipuler plusieurs ?
Elias
On ne peut pas en manipuler plusieurs.


Salle à manger. A table, Perceval et Karadoc.

Karadoc
Non je reconnais, c’est ma faute. J’ai voulu innover stratégiquement et, voilà, ça a merdé. Nous, quand on innovait, en fait, si ça ratait, c’était pas trop grave. Mais maintenant, comme je suis roi de Logres…
Perceval
Quand je vous entends dire ça, ça me fait toujours bizarre.
Karadoc
Vous êtes fier de ma progression ?
Perceval
Euh… Non, c’est pas vraiment ça.
Karadoc
Bon. En tous cas maintenant, j’aimerais bien que vous m’aidiez à redresser la situation.
Perceval
Mais ils vous aident pas père Blaise et Bohort. Vous êtes souvent avec eux, non ?
Karadoc
C’est pas des mauvais gars mais ils ont pas de personnalité. Mon idée pourrie, par exemple, j’avais bien senti qu’ils étaient pas d’accord mais ils ont à peine insisté.
Ils s’arrêtent le temps de manger un morceau de viande.
Et père Blaise m’a même dit que j’avais raison.
Perceval
Vous, vous avez besoin d’être recadré, c’est ça ?
Karadoc
Voilà… J’ai beaucoup d’idées mais j’ai besoin qu’on me pose des limites, quand c’est nécessaire. Il y a ma femme qui me fait ça, des fois, mais quand c’est elle ça me gonfle et je l’écoute pas.
Perceval
Bon. Ca va. Je vais voir ce que je peux faire.
Salle de la Table Ronde. Père Blaise, assis, écrit sur un papier puis pose sa plume et met le papier de côté. Il prend un rouleau de parchemin, commence à le dérouler et, soudain, suspend son geste et reprend le premier papier. Coupure. Laboratoire de Merlin, plan sur Mevanwi qui sourit.

Chevalier Feuletonniste
Hors ligne

Wahou, il y a plein d'idées intéressantes, et même de la nouveauté (concernant Anna) ! J'espère qu'on ne va pas devoir attendre encore un an pour la suite... ;)

Chevalier Allû Ciné
Hors ligne

Eh ben, c'est touffu niveau scénario ! Bravo !
Et à l'année prochaine donc ! ;)

Croustillant
Hors ligne

Merci pour ces retours ! La suite arrivera bientôt.

Le même "bientôt" qui est à l'ecran à la fin de la saison 6.

Non, vraiment... enfin, on verra :)

Croustillant
Hors ligne

All bad things must come to an end.



House of cards – Troisième partie


I. Cour du château. Léodagan, Séli et Guenière marchent, accompagnés de deux domestiques qui transportent des bagages. Ils croisent Perceval. Séli et Guenièvre continuent d'avancer tandis que Léodagan s'arrête.
Léodagan
Vous restez, vous ?
Perceval
Bah oui. Vous, vous partez ?
Léodagan
Ah oui, on a plié les gaules. Kaamelott, c'est fini. Parce que le souverain actuel, j'ai fait un effort au début mais là c'est vraiment plus possible. Enfin, je vous dis ça, je sais bien que c'est votre pote. Encore que j'ai bien remarqué qu'aux dernières réunions, vous y étiez pas.
Perceval
C'est pas obligatoire les réunions de toutes façons.
Léodagan
Bah de mon temps, si.
Perceval
Mais du temps d'Arthur ?
Léodagan
Ah, du temps d'Arthur... Bon. Comme on va sûrement ne jamais se revoir, je vous dis adieu.
Léodagan part en direction de Guenièvre et de Séli. Perceval reste au milieu de la cour, immobile. Coupure. Salle à manger, Perceval, Mevanwi et Karadoc.
Karadoc
Léodagan, Séli et Guenièvre ! Les trois d’un coup ! Et vous, vous venez plus aux réunions.
Perceval
Vous voulez absolument que je vienne ?
Karadoc
Ah bah je vais pas vous forcer mais bon…
Mevanwi
Vous pourriez…
Perceval (acerbe, à Mevanwi)
Non mais de quoi je me mêle ?
Karadoc
Arthur, il a jamais obligé les gens à venir aux réunions.
Mevanwi
Oui mais les gens ils respectaient Arthur.
Perceval paraît ne pas réagir.
II. Salle de la Table Ronde. Bohort, Blaise et Calogrenant.
Blaise (à Bohort)
Du coup, moi je suis manipulé par Mevanwi, Calogrenant, il est bloqué dehors et donc il reste plus que vous pour tout résoudre.
Calogrenant
C’est vrai que vous vous donnez le meilleur rôle.
Bohort (pensif)
Ouais… enfin, si c’est moi qui résous tout, je sais pas encore comment je vais faire.
Calogrenant
Parce que c’est vraiment vous qui allez tout résoudre ?
Blaise
Il s’en sortira jamais de toutes façons avec son histoire. Ces conneries de manipulation,  de portée bleue… En fait ça vous a servi à lever les incohérences du début mais maintenant vous savez plus du tout quoi en faire.
Bohort (ne sachant pas quoi répondre)
Bah…
Calogrenant (soudain)
Et si je demandais du renfort ? Qu’est-ce qui m’en empêche ? J’ai qu’à demander à Léodagan. Après je dirige les troupes, je défonce tout le monde dans le camp de Loth et les trucs magiques on n’a même pas besoin de s’en occuper.
Blaise (ironique)
Voilà. Et après on n’aura même plus besoin d’aller voir Arthur pour lui demander d’aller reprendre le trône puisqu’il aura plus rien à faire.
Calogrenant (maussade)
De toutes façons, est-ce qu’il pourra vraiment…
Bohort (indigné)
Ne dîtes pas ça !
Calogrenant (à Bohort)
Vous les avez lus comme moi les messages de Tintagel, non ?
Blaise
Bon on n’a qu’à se concentrer sur l’histoire et pour le reste… on verra.
Calogrenant
Vous êtes sûrs que c’est une bonne idée ? D’inventer plein de trucs pour lui donner envie de revenir ?
Blaise
Mais on avait dit qu’on était d’accord ! Pourquoi vous revenez dessus maintenant ?
Calogrenant
Je reviens peut être dessus mais je vous ferais remarquer que, au moins,  j’ai proposé une solution. Vous, en fait, vous grattez du papier toute la journée mais vous êtes pas foutu d’inventer une histoire crédible.
Blaise (feignant d’ignorer ce qui vient d’être dit, à Bohort)
Non mais dans votre récit, il y a un truc qui est pas mal, c’est de vouloir faire jouer un rôle à Perceval. Comme ça, ça plaira à Karadoc et il pourra valider l’histoire.
Bohort
Ah bah c’est vrai, j’y avais même pas pensé.
Blaise
Ah bon ? Pourquoi vous avez mis Perceval alors ?
Bohort
Pour le roi.
Blaise
Et qu’est-ce que je viens de vous dire ?
Bohort
Pour le roi Arthur.
Calogrenant
Ouais… enfin s’il faut compter sur Perceval et vous pour sauver le royaume…
Blaise
Mais il le supporte pas Perceval… Il s’énerve dès qu’il ouvre la bouche.
Calogrenant
Mais vous voyez vraiment rien, vous !
Blaise
Mais… voir quoi ?
Bohort (à Calogrenant)
C’est vrai que du coup vous avez une plus grande marge de manœuvre. Mais je suis pas sûr que Léodagan, ce soit une bonne idée.
Calogrenant
Et si je demandais à Arthur ?
Bohort
Dans l’histoire… ou en vrai ?
Calogrenant (souriant)
Les deux.
Blaise
Je comprends pas.
Calogrenant
C’est normal, vous comprenez rien. à Bohort Bon. On laisse tomber ?
Bohort
Ca me semble préférable, oui.
Calogrenant se lève, Blaise le regarde interloqué et Calogrenant sort. Blaise s’apprête à dire quelque chose puis Bohort se lève à son tour.
III. A Tintagel, dans un couloir, Perceval marche et s’arrête au niveau de Bohort et Blaise.
Blaise
Alors ?
Perceval
Il m’a parlé d’un rêve.
Bohort (affirmant)
Vous ne lui avez pas demandé.
Perceval
Non.
Blaise
Mais on vous avait dit de le faire !
Perceval ignore Blaise et poursuit son chemin.
Bohort (soupirant)
Est-ce qu’à sa place j’aurais osé lui demander ? Probablement pas.
Blaise
Et vous êtes sûr que c’était le seul qui pouvait lui faire changer d’avis ?
Bohort (après un silence)
Vous êtes désespérant.
Salle à manger. Karadoc et Perceval.
Perceval
Elle est pas là votre femme ?
Karadoc
Non, elle m’a soulé. Alors, comment il va ?
Perceval
Il est faible.
Karadoc
Je pense que je vais aller le voir. Que je sois là ou pas de toutes façons…
Perceval paraît ne pas réagir.

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB