Bienvenue sur OnEnAGros!, le forum qui ne dit pas qu'il est unijambiste !

Lisez la charte du forum avant de commencer à participer. Si vous êtes nouveau, une présentation est toujours appréciée afin de mieux se connaître !


Chevalier So Briqué
Hors ligne

Évidemment qu'on se sent bien sur ce forum, pourquoi se farcirait-on toutes les conversations sinon ? :lol:

Je pense pas que "J'm'en tape" soit la meilleure réponse en ce qui concerne vos orientations.
C'est une bonne chose que vous ayez (hourra, j'me suis pas trompé !) le cran d'en parler, parce que sinon ça reste en dedans, ça tourne en rond, et c'est pas bon pour la santé du cigare.
Et puis ça peut aider les autres à faire de même, alors qu'en temps normal ils auraient pas eu le courage de faire de même.

Comme moi, par exemple :)

Si je vous demandais comment savoir si on penche d'un côté, ou d'un autre (parce que, bon, y'a pas que deux côtés, comme le souligne Coco), c'est parce que j'ai pas d'expérience en la matière.

Parce que, bon, le fait d'être puceau, à titre purement personnel je gère, mais c'est pénible d'un point de vue intégration sociale.

Une fois, j'étais invité par un ami à une soirée, et les autres convives ont eu la *grincement de dents* bonne idée de jouer à Privacy No Limit.
Quand 95 % des questions te rappellent que tous les autres personnes autour de toi ont une vie sexuelle épanouie et que le jeu dure des plombes, c'est franchement désagréable.
C'est un peu pareil lors des réunions de famille : "Et sinon, quand est-ce que tu nous la présente ?", "Ça y est, votre cousine s'est mariée, la prochaine fois c'est à vous (moi et ma sœur)".

C'est de la violence symbolique, jamais dans l'intention de blesser, et c'est d'autant plus cruel. :(

Chevalier Allû Ciné
Hors ligne

Coucou les loulous ! Bon bah soyez toutes et tous heureux hein, pour le reste ... Moi je suis content pour vous. Je comprends que ça peut être très difficile d'en parler à sa famille et surtout à ses parents. Donc lâchez vous sur ce forum !
Ah oui sinon, je suis hétéro, un de plus sur ce fofo ! :)

Chevalier Haut de Coiffe
Hors ligne
GinAA a écrit :

Nan, plus sérieusement, je m'en tape de l'orientation sexuelle des gens.  Vraiment.

Mais moi, je m'en fous, des orientations ! Rien à péter ! Votre vie sexuelle aussi, rien à péter ! Moi, c'est Oldelaf qui compte.

Ouais vous êtes en boucle, quoi.


Anton a écrit :

En tout cas, j'vous aimes tous, bi, gay, lesbiennes, trans, j'en ai rien à foutre y'à pas de différences !

Kapiston a écrit :

on peut marier deux hommes ou deux femmes tant qu'ils s'aiment.

Flammeche a écrit :

Les préférences de chacun, ça m'en touche une sans faire bouger l'autre.

Bothan a écrit :

Mais bon, vous faites ce que vous voulez, ou plutôt : vous faites ce que vous êtes

RP a écrit :

Bon bah soyez toutes et tous heureux hein, pour le reste ... Moi je suis content pour vous

GBF a écrit :

je suis archi-contente pour vous les lapins

En tant que non-hétéro ce qui m'angoisse le plus est évidemment d'annoncer ma bisexualité à des connaissances, des amis, des proches qui me connaissent depuis plus ou moins longtemps, simplement par peur de leur réaction, d'un changement d'attitude de leur part, voire même de créer un malaise.

Alors ça peut vous paraître stupide ce que je vais dire, mais quand je lis vos réponses, ça fait un bien fou. ;)
Un bien fou de voir que ce forum a vocation à réunir des fans d'une série télévisée, Kaamelott, peu importe qu'ils soient hétéros, gays, alcoolos, végétariens...

Je ne veux plus quitter ce forum, j'aime beaucoup trop ses membres pour ça.
:hug:

Spoiler :
(Cliquez pour afficher)

Sinon, j'avais une question pour Parky. :p

Quand je te demande (pour déconner, hein :b) "Est-ce que vous êtes toujours partante pour une saucisse grillée ?", tu me réponds :

Parky a écrit :

Tu sais bien que je ne mange pas de ce pain-là !
Mais il a pas parlé de pain, il a parlé de saucisse...
Oui bah le pain j'en mange ! Mais pas les saucisses !

Donc j'en avais conclu qu'aujourd'hui, tu te définissais comme lesbienne.

Mais quand je lis...

Parky a écrit :

En fait, ce que j'ai eu le plus de mal à accepter, c'est ni le passage d'hétéro supposée (avant de me poser la moindre question quoi, le stade où on considère que c'est normal d'être hétéro et qu'il n'y a pas à chercher plus loin) à bi, ni le passage de bi à lesbienne, mais le passage de lesbienne à re-bi, parce que ça allait à l'encontre d'un processus jusqu'à présent plutôt linéaire. Avant ça, je pouvais me dire "Bon en fait mon truc c'est les filles mais il a fallu un peu de temps pour que je m'en rende compte". Alors que maintenant, je sais plus trop quoi en penser. Peut-être que je passerai par des périodes où je m'intéresserai qu'aux filles ou qu'aux mecs, puis aux deux, puis à l'alcool (ben ouais, en fait je suis trisexuelle, comme West lol ), puis re-mi-ours derrière...ou du bonhomme ? Je sais pas j'ai perdu le fil yikes Mais voilà quoi, c'est pas simple tout ça ! :p

On est d'accord que non, en fait, ma conclusion n'est pas bonne ? Tu es plutôt "ne sait plus trop quoi en penser", quoi :p
Je me pose la question parce que je n'arrivais pas à piger si tu étais bi ou lesbienne avec ces deux posts-là.

Chevalière Nebulis Causa
Hors ligne
Westminster a écrit :

Sinon, j'avais une question pour Parky. :p

Quand je te demande (pour déconner, hein :b) "Est-ce que vous êtes toujours partante pour une saucisse grillée ?", tu me réponds :

Parky a écrit :

Tu sais bien que je ne mange pas de ce pain-là !
Mais il a pas parlé de pain, il a parlé de saucisse...
Oui bah le pain j'en mange ! Mais pas les saucisses !

Donc j'en avais conclu qu'aujourd'hui, tu te définissais comme lesbienne.

C'est marrant parce que moi j'en avais conclu qu'elle se définissait comme Végan :lol: :lol:

Chevalier
Hors ligne

Ce forum est décidément un allié extraordinaire...
Je passe aussi par ce topic en tapinant pour dire que :hug:

Parky a écrit :

JE SUIS CHEVALIEEEEEEER \o/

Chevalier Haut de Coiffe
Hors ligne
Flammeche a écrit :
Westminster a écrit :

Sinon, j'avais une question pour Parky. :p

Quand je te demande (pour déconner, hein :b) "Est-ce que vous êtes toujours partante pour une saucisse grillée ?", tu me réponds :

Parky a écrit :

Tu sais bien que je ne mange pas de ce pain-là !
Mais il a pas parlé de pain, il a parlé de saucisse...
Oui bah le pain j'en mange ! Mais pas les saucisses !

Donc j'en avais conclu qu'aujourd'hui, tu te définissais comme lesbienne.

C'est marrant parce que moi j'en avait conclu qu'elle se définissait comme Végan :lol: :lol:

Aaaaaaaah, mais oui. Aussi. :b

:dehors:

Chevalier Au Cale-Sons
Hors ligne

Alors donc, déjà féloches pour l'intro, Coco ;)

Tout d'abord, je tiens à vous dire que comme GinAA, je suis une abeille tout ému par vos comming outs (on peut mettre un "s" à comming out ? Sire, on peut écrire comming out sans rien derrière ?), vraiment. D'abord parce que je commence à vous connaître plutôt bien (quand même ?) sur ce forum, et que comme Coco, c'est une chose qui me tient à cœur (la chose, hein ; Coco aussi, tu me tiens à cœur, mais c'est pas l'sujet ! :mad: ). D'une part parce que c'est encore difficile, je pense, de s'accepter comme on est dans une société pas tout à fait (ou pas du tout, à mon humble avis...) libérée de ses vieilles traditions homophobes (que ce soit le fameux "pédé"* qui revient si souvent dans les insultes "banales" et qui me pose de plus en plus problème, ou au niveau de la récente "Manif pour tous" et des débats stériles qu'elle a suscités, qui m'ont profondément déprimés/énervés). Mais aussi pour une autre raison, et là...

(Ouais, y'a pas vraiment de suspens, en fait : on est dans l'topic arc-en-ciel. Donc bon... :rolleyes: )

Pour ma part, ça doit faire depuis ma Seconde ou ma Première, disons, que je sais que je ne suis pas hétéro, clairement. Ou pas que, en tout cas. Mais je l'accepte difficilement. Enfin, c'pas vraiment ça, mais sans vouloir rentrer dans les détails, je suis juste pas encore assez sûr pour me prononcer entre bi ou gay. J'ai une attirance pour les mecs, ça c'est sûr et certain, mais c'est encore un peu fouillis dans ma tête pour diverses raisons (et notamment, il faut le dire, par manque d'expérience... Quoique je pense pas que ce soit bon pour ma réputation que le forum apprenne que je suis uneuh grosseuhSTOOOP !). Attention, hein, je pense pas qu'il faille forcément faire un choix, et si je comprends que je suis bi, ben ma foi, ça m'ira très bien. Des fois, je me surprends à partager certaines visions de la sexualité (qui portent peut-être des noms précis, mais je les ai pas retenus), qui considèrent que sexualité et amour peuvent largement être différenciées, et que le vrai amour consisterait plus dans le fait d'aimer un être qu'un "sexe" (pas de jeu de mots dégueus, s'il vous plaît, nous sommes sur un forum catholique ici).

Sinon, pour reprendre un peu la structure des premiers posts de ce topic :

- Qui le sait ? Personne, a priori. Vous êtes les premiers à qui je dis ça, d'où ma relative émotion.
- Qui ne le sait pas ? Tout le monde (aha ! ça vous la coupe, hein ?). Je ne l'ai jamais dit à mes ami(e)s, même si la manière dont je peux monter au créneau quand il s'agit de débats sur le mariage pour tous leur a peut-être mis la puce à l'oreille, j'en sais trop rien... Quant à mes parents, ils ne sont donc pas non plus au courant : j'aurais moins de mal à me confier à ma mère qu'à mon père, qui, s'il m'a plusieurs fois affirmé qu'il accepterait ses enfants tels qu'ils sont, tient encore des discours et des expressions (le fameux "pédé" notamment...) qui me convainquent d'attendre encore un peu. À vrai dire, je ne leur dirais qu'une fois que je serai en couple, au fond je ne vois pas trop pourquoi je presserais les choses... Et sinon, ça fait un moment que je meurs d'envie de l'avouer à mon frère, mais je ne l'ai toujours pas fait. Ça arrivera forcément, de toute façon.

Voilà, je finirai juste mon post en vous remerciant de l'avoir lu, c'est donc la première fois que j'en parle et ça m'a libéré d'un poids. Ce n'était peut-être pas l'endroit le plus adéquat pour en dire autant (j'en ai sans doute beaucoup trop dit...), mais bref, c'était important pour moi.

Bisous à tous, et paix sur la Terre :hug:

*Et pourtant, quand c'est Mevanwi qui dit, ça passe.

Chevalière Nebulis Causa
Hors ligne

Non mais là vous m'émotionnez tous trop... Mon rimmel va couler et ça, c'est pas joli joli...

Sarsy, je crois que le terme que tu recherches c'est pansexuel, c'est à dire que le genre ne compte pas, c'est la personnalité qui crée l'attachement amoureux, peu importe son sexe.

Sinon je sais que tu es très proche de ton frère. Lui non plus n'est pas au courant ?

Chevalier Au Cale-Sons
Hors ligne
Flammeche a écrit :

Sarsy, je crois que le terme que tu recherches c'est pansexuel, c'est à dire que le genre ne compte pas, c'est la personnalité qui crée l'attachement amoureux, peu importe son sexe.

Voilà, c'est carrément ce terme-là que je cherchais. Après, je sais pas trop s'il me convient ou non, mais parfois je trouve ça assez intéressant et juste... Et puis faut déjà qu'on se laisse le temps d'accepter la trisexualité et quadrisexualité dont il était question sur le "J'en ai gros" :lol:

Flammeche a écrit :

Sinon je sais que tu es très proche de ton frère. Lui non plus n'est pas au courant ?

Nope, je me permets de m'auto-citer tellement que je m'aime :

Sar-Symius a écrit :

Et sinon, ça fait un moment que je meurs d'envie de l'avouer à mon frère, mais je ne l'ai toujours pas fait. Ça arrivera forcément, de toute façon.

;)

Chevalier Haut de Coiffe
Hors ligne

Eh ben ça y est, je suis ému comme une petite chagasse, là...

Honnêtement, quand Coco a ouvert ce topic, j'espérais que les arcs-en-ciel (ceux qui sont sûr d'eux, ceux qui ont des doutes, ceux qui ne savent pas trop, ceux qui réfléchissent) du forum se sentent en confiance pour en parler avec nous, et je suis vraiment content de voir que ça marche ;)

C'est courageux de te part, et moi ça me fait vraiment plaisir de ne pas me sentir seul à être un "non-expérimenté" et "non-out auprès de la plupart de mes amis et de ma famille". D'autant plus que ça a commencé à partir de la Seconde aussi, donc je me retrouve dans ton histoire  :hug:

Sar-Sy a écrit :

Des fois, je me surprends à partager certaines visions de la sexualité (qui portent peut-être des noms précis, mais je les ai pas retenus), qui considèrent que sexualité et amour peuvent largement être différenciées, et que le vrai amour consisterait plus dans le fait d'aimer un être qu'un "sexe"

J'en ai un peu appris grâce à Coco là-dessus ;)
J'en ai retenu qu'on peut dissocier l'attirance sexuelle des sentiments, et ainsi se qualifier par exemple d' « hétéroromantique » ou d' « homoromantique », lorsqu'on peut ressentir une attirance romantique, pour le genre opposé ou pour le même genre ; en plus de l'orientation sexuelle. Pour ma part je pensais être hétéroromantique (c'est-à-dire ressentir des sentiments uniquement pour les filles, malgré mon attirance sexuelle pour les deux genres), et finalement rien n'est moins sûr. Et quand je lis la définition de "pansexuel", je trouve qu'elle me correspond énormément... Comme quoi, je ne sais vraiment pas si la définition que je me donne est la plus juste.

Chevalière à l'Happy Kulture
Hors ligne

Alors déjà ...

Sarsy a écrit :

vos comming outs (on peut mettre un "s" à comming out ? Sire, on peut écrire comming out sans rien derrière ?),

On peut l'écrire sans rien derrière... Mais on doit l'écrire avec un seul M...  :D
Ça, c'est fait. :b

Vous me donnez des frissons, les enfants. :D
Coco, comme tu as bien fait d'ouvrir ce topic !!!!!!   Il a deux pages seulement et on le sent déjà un peu thérapeutique.  C'est incroyable.
:hug: à tous.

Chevalier Au Cale-Sons
Hors ligne
Westminster a écrit :

Honnêtement, quand Coco a ouvert ce topic, j'espérais que les arcs-en-ciel (ceux qui sont sûr d'eux, ceux qui ont des doutes, ceux qui ne savent pas trop, ceux qui réfléchissent) du forum se sentent en confiance pour en parler avec nous, et je suis vraiment content de voir que ça marche ;)

Et grand bien vous fasse, merci encore pour cette initiative :)

Westminster a écrit :

C'est courageux de te part, et moi ça me fait vraiment plaisir de ne pas me sentir seul à être un "non-expérimenté" et "non-out auprès de la plupart de mes amis et de ma famille". D'autant plus que ça a commencé à partir de la Seconde aussi, donc je me retrouve dans ton histoire  :hug:

C'est peut-être ce qui est le plus difficile, je trouve : quand on en parle à personne, on a un peu l'impression d'être seul dans son cas, sans possibilité de se situer réellement par rapport aux autres. Notamment en ce qui concerne l'expérience et le sentiment d'être "en retard" par rapport aux autres (alors qu'il s'agit le plus souvent d'un "retard" par rapport à d'autres uniquement).

Sar-Sy a écrit :

Des fois, je me surprends à partager certaines visions de la sexualité (qui portent peut-être des noms précis, mais je les ai pas retenus), qui considèrent que sexualité et amour peuvent largement être différenciées, et que le vrai amour consisterait plus dans le fait d'aimer un être qu'un "sexe"

Westminster a écrit :

J'en ai un peu appris grâce à Coco là-dessus ;)
J'en ai retenu qu'on peut dissocier l'attirance sexuelle des sentiments, et ainsi se qualifier par exemple d' « hétéroromantique » ou d' « homoromantique », lorsqu'on peut ressentir une attirance romantique, pour le genre opposé ou pour le même genre ; en plus de l'orientation sexuelle. Pour ma part je pensais être hétéroromantique (c'est-à-dire ressentir des sentiments uniquement pour les filles, malgré mon attirance sexuelle pour les deux genres), et finalement rien n'est moins sûr. Et quand je lis la définition de "pansexuel", je trouve qu'elle me correspond énormément... Comme quoi, je ne sais vraiment pas si la définition que je me donne est la plus juste.

Ah ben, je me coucherons moins béééte ce soir ;) Après, j'hésite à vraiment chercher à me situer, parce que d'une part j'aimerais estimer que la sexualité n'a pas de réelle importante, et pourtant chaque fois que j'y pense ou que j'essaie d'envisager les choses ainsi, je me rends compte que ce n'est pas le cas dans ma tête. J'ignore encore si c'est de la fierté d'être "différent" que je ressens, mais je n'arrive pas à m'en foutre, quoi. Même en lisant vos coming out, j'étais franchement heureux, sans pouvoir me l'expliquer vraiment.
Pour la pendosexualité, c'est effectivement une vision des choses qui est vraiment séduisante, oui !

Edit :

GinAA a écrit :

Alors déjà ...

Sarsy a écrit :

vos comming outs (on peut mettre un "s" à comming out ? Sire, on peut écrire comming out sans rien derrière ?),

On peut l'écrire sans rien derrière... Mais on doit l'écrire avec un seul M...  :D
Ça, c'est fait. :b

Mais c'est l'aut'qui m'a jeté le doute sur "J'en ai gros", aussi... :mad:

Chevalière Nebulis Causa
Hors ligne
Sar-Symius a écrit :
Flammeche a écrit :

Sinon je sais que tu es très proche de ton frère. Lui non plus n'est pas au courant ?

Nope, je me permets de m'auto-citer tellement que je m'aime :

Sar-Symius a écrit :

Et sinon, ça fait un moment que je meurs d'envie de l'avouer à mon frère, mais je ne l'ai toujours pas fait. Ça arrivera forcément, de toute façon.

;)

Ben voilà, ce qui arrive quand le rimmel coule !! Ca empêche de bien lire !!!

GinAA, + 10000

Chevalier Kaabotin
Hors ligne

Oui alors là tout de suite je peux pas vraiment faire un gros pavé émotionnel pour vous dire a quel point je suis heureux de faire partie de ce forum, que je vous aimes ou que je suis content que ce topic soit créé si ça peut vous aider, mais je vous le dis. Je trouve que c'est un excellente idée d'avoir créé ce topic surtout que je n'imaginais pas la diversité que ce forum représentait (sexuellement parlant hein, enfin euh, vous m'comprenez).

Pareil que les autres, ça me fait chaud au cœur de voir ça... :D

Moi par exemple, pour l'instant je n'ai jamais eu d'attirance sexuelle par un gars (on m'a déjà fait des proposions... J'le prend pas mal au contraire ! :lol: ) ou d'attirance sentimentale, bon c'est comme ça, c'est pas venu, à coté de ça je suis carrément attiré par les femmes et la seule copine que j'ai eu ça a duré 1 an et demi et j'étais attiré autant sexuellement que sentimentalement. Mais admettons que je n'eusse pas été sexuellement par elle, et ben je serais tombé amoureux quand même, y'à pas de raisons.

Parce que bon, je connais pas tout le vocabulaire pour ce genre de chose, mais quand on tombe amoureux, mais vraiment, j'vous parle pas du couple de la semaine ou quoi non non, quand on tombe amoureux au point de le rester 3 ans plus tard *HUM HUM*, on peut pas réduire la question de l'amour à un sexe. Ou alors vous restez sur un mode qui interdit les nuances. Moi je pense pas qu'on puisse répondre à la question sous sa forme concrète mais ok. Bien entendu l'attirance corporelle/sexuelle c'est trrrrès malin très puissant, mais je doute fortement que ça fasse tout. :)

Alors j'sais pas vraiment pourquoi j'ai dit tout ça, mais ça me semblait important. Outre la question des LGBT+, la question de l'amour aujourd'hui est très compliqué.

Dans le sens ou je me suis toujours plus entendu avec des filles qu'avec des gars (Statistiquement on est sur du 80% de filles dans mes cercles d'amis :lol: ) et je suis toujours le "bon copain", le gars dans la friendzone, toujours, TOUJOURS. Bon ça a la limite c'est une constante j'ai l'habitude. Mais j'ai toujours été outré par le nombre de mec qui prend les filles pour des connes et qui savent pas ce qu'ils veulent, ainsi que les filles qui ne croient plus en l'amour et qui se retrouve dans des cercles vicieux d'amour d'un soir, d'une semaine a constamment être déçues. Ça provoque une vraie tristesse chez moi, parce que je suis un mec qui est hétéro et j'ai honte même parfois par rapport à ces mecs là (qui restent quand même une catégorie spéciale de gros débiles mous du sifflet) de ne pas savoir donner de l'amour et d'en recevoir au même titre que ces filles.

Voilà, j'arrête de déblatérer sur mon truc. :lol:
:hug:

Chevalière à l'Happy Kulture
Hors ligne
Sarsy a écrit :

même si la manière dont je peux monter au créneau quand il s'agit de débats sur le mariage pour tous leur a peut-être mis la puce à l'oreille

Voilà ! Moi je fais partie de ceux qui se battent pour qu'on l'autorise, et même qu'on l'encourage ! Voilà !!
:b

Sarsy a écrit :

Pour la pendosexualité...

Nan mais... Y a que moi ça choque ou bien ? :lol:  :lol:

Anton, j'avais un ami qui était souvent très gêné d'appartenir à la gent masculine quand il voyait les propos que certains pouvaient tenir.  Il parlait de ses "con-génères".

Chevalier Au Cale-Sons
Hors ligne
Anton a écrit :

Moi par exemple, pour l'instant je n'ai jamais eu d'attirance sexuelle par un gars (on m'a déjà fait des proposions... J'le prend pas mal au contraire ! :lol: )

Oh visez un peu l'irrésistible, hé ! Y peut pas draguer tranquillement tellement il est sollicité !
:huh:
Le coup de la "proposions" m'a fait penser à ceci :lol: (On y revient toujours !)

Sinon, +1 pour ta vision de la sexualité et de l'amour, j'aurais également tendance à raisonner comme ça. Pour ce qui est d'être parfois désespéré par l'espèce humaine, ça se comprend, même si chez moi il n'y a pas de barrière entre les genres de ce point de vue :b

Anton a écrit :

je n'imaginais pas la diversité que ce forum représentait (sexuellement parlant hein, enfin euh, vous m'comprenez)

Ben ça va, t'façon c'est pas comme si on accueillait des individus de "type non-gaulois vach'ment prononcé" sur ce forum, 'ce pas !

GinAA a écrit :
Sarsy a écrit :

Pour la pendosexualité...

Nan mais... Y a que moi ça choque ou bien ? :lol:  :lol:

Merde. Voilà, merdeuh.

Chevalier Kaabotin
Hors ligne
GinAA a écrit :

Anton, j'avais un ami qui était souvent très gêné d'appartenir à la gent masculine quand il voyait les propos que certains pouvaient tenir.  Il parlait de ses "con-génères".

Eh ben vous voyez moi j'comprends ça...

Chevalière Nebulis Causa
Hors ligne
Un individu de type gaulois vach'ment prononcé a écrit :

Ben ça va, t'façon c'est pas comme si on accueillait des individus de "type non-gaulois vach'ment prononcé" sur ce forum, 'ce pas !

ZUUUTTTTT !!!!

Chevalière à l'Happy Kulture
Hors ligne
Sar-Symius a écrit :

GinAA a écrit :
Sarsy a écrit :

Pour la pendosexualité...

Nan mais... Y a que moi ça choque ou bien ? :lol:  :lol:

Merde. Voilà, merdeuh.

Nan mais t'imagines pas l'image que j'ai eu dans la tête en lisant ce mot.  :lol:  :lol:

Chevalier Kaabotin
Hors ligne
Sar-Symius a écrit :

Oh visez un peu l'irrésistible, hé ! Y peut pas draguer tranquillement tellement il est sollicité !

Ouais enfin sur le coup c'était dans le noir, là j'en rigole, mais quand tu dis non 5 fois avec tout le respect que tu as pour la personne et pour le fait de son homosexualité mais que le gars un peu bourré en passant continue de te proposer des trucs ça devient UN P'TIT PEU gênant. :lol:

Sar-Symius a écrit :

Le coup de la "proposions" m'a fait penser à ceci :lol: (On y revient toujours !)

Oh là là j'ai eu un fou rire là ! :lol: Son panier à prosions...
Ce spectacle me fait tellement pleurer de rire ! Ça me fait penser à ce gif que tu as trouvé et que j'ai refait plus propre :D

Sar-Symius a écrit :

Sinon, +1 pour ta vision de la sexualité et de l'amour, j'aurais également tendance à raisonner comme ça. Pour ce qui est d'être parfois désespéré par l'espèce humaine, ça se comprend, même si chez moi il n'y a pas de barrière entre les genres de ce point de vue :b

Ah mais rassure toi, j'ai pas de barrières de genre en ce qui concerne le fait d'avoir honte ou d'être désespéré par autrui :lol:

Chevalier Au Cale-Sons
Hors ligne

Ah ben voilà, je savais bien qu'il avait de l'avenir, ce gif :lol: Et oui, toujours énorme, le spectacle !

Après, pour le mec relou qui voulait te draguer, ça s'appelle du harcèlement donc c'est normal que ça t'ait vite saoulé. Surtout si vous n'étiez pas du même bord, au bout d'un moment, ça va bien.

GinAA a écrit :
Sar-Symius a écrit :

GinAA a écrit :

Nan mais... Y a que moi ça choque ou bien ? :lol:  :lol:

Merde. Voilà, merdeuh.

Nan mais t'imagines pas l'image que j'ai eu dans la tête en lisant ce mot.  :lol:  :lol:


Interprète Burgonde
Hors ligne

Voir ce topic m'a fait monter les larmes aux yeux
Je trouve ça très beau que vous sentiez si bien ici que vous puissiez vous y dévoiler.

Une de mes nièces est gay, elle nous l'a dit il y a 3 ans.
C'est ma nièce, la fille de mon frère, la marraine de ma fille, je l'aime telle qu'elle est
C'est sa mère qui a eu le plus de mal ainsi que ses grands parents maternels.

Chevalière Nebulis Causa
Hors ligne

Ca fait plaisir de constater que la modération ne trouve rien à redire à ce topic, même si je pense que personne n'en doutait.

Est-ce que les choses ont évoluées dans le bon sens pour ta nièce avec sa mère et ses grand parents maternels ?

Chevalier
Hors ligne

Oui alors West, pour ta question, je parlais effectivement des saucisses au sens propre quand je disais que j'en mangeais pas. Quant à "manger des saucisses" au sens figuré eh bien...je ne répondrai que sur le topic approprié, à savoir le "topic de la jambe légère" :lol:
Mais sinon, à l'heure actuelle, je me considère plutôt comme bi.

Chef de Clan
Hors ligne

Avant d'en venir au sujet du topic, je veux juste dire que j'adore l'ambiance de ce forum, j'en ai fréquenté d'autre (j'en fréquente encore), mais c'est le seul avec une si  bonne entente entre les membres et une si bonne ambiance et ce , peu importe les sujets.

Bref, je suis vraiment contente d'avoir rejoint la communauté OEAG.
Bon maintenant je remets mon armure de connard insensible parce que j'ai une réputation à tenir quand même.

Pour en revenir à la question des coming out, jusqu'à ce matin, je pensais pas qu'on était aussi nombreux sur le forum à être du coté multi-coloré de la barrière (je dis pas que le monde hétéro est terne, c'est juste pour faire une métaphore filée avec "arc-en-ciel").
Bon je vais suivre le mouvement et sortir aussi de mon placard : donc homo(j'ai une période d'acceptation assez longue à ce sujet mais maintenant ça va mieux) et demisexuelle pour ma part.
La plupart de mes amis savent pour mon homosexualité, j'ai déjà essayé de le dire à mes parents mais ça a coincé à chaque fois. Et pour mon coté « demisexuelle » c'est officiellement mon premier coming out (les rares personnes qui le savent ce sont celles qui l'ont deviné toute seules).

Flammeche a écrit :

Est-ce que les choses ont évoluées dans le bon sens pour ta nièce avec sa mère et ses grand parents maternels ?

J'aimerais bien savoir aussi, et j'espère que la réponse est « oui », parce que vivre quelque part où on nous fait comprendre qu'on est pas à notre place c'est plutôt dur.

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB