Bienvenue sur OnEnAGros!, le forum qui lève la main quand on dit « soldat ». !

Lisez la charte du forum avant de commencer à participer. Si vous êtes nouveau, une présentation est toujours appréciée afin de mieux se connaître !


Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

N'importe laquelle ! Choisissez ! Du livre I au livre VII (mais faut être voyant), d'une scène drôle à une scène tragique, d'un clin d'oeil historique à un fait totalement inventé... racontez votre scène préférée !
Celle dont vous vous souviendrez longtemps. Et peut-être celle que vous aimeriez présenter à un profane pour lui faire découvrir la série.  ;)

Perso, comme j'aime bien les personnages torturés  :twisted: (psychologiquement j'entends), je préfère donc l'ensemble des scènes où l'on voit le Sir pencher entre désir, colère et frustration car il désire tellement Mevanwi sans l'obtenir (au début) qu'il devient tout de suite plus sombre.
C'est avec ces scènes que j'ai vraiment vu Alexandre Astier jouer pour de vrai. Jusque là (mais je n'ai pas vu tous les épisodes de la série), je trouvais qu'un autre acteur aurait très bien pu prendre sa place. Maintenant, ça me semble plus difficile.

Pour l'instant, je n'ai pas encore ressenti ça pour Lancelot du Lac. :?

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

J'aime beaucoup la quinte juste avec Bohort ("une pédale?") Arthur et le Prêtre mais mais ma scène préférée est peut-être celle du livre V lors du repas entre les aquitains, arthur et ses beaux parents. c'est vraiment joussif :lol:

Chevalier
Hors ligne

Perso je suis presque tombée par terre lors du dernier épisode du LivreIV...
Il était magique, je n'en revenais pas !

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Ma scène préférée c'est dans le livre III quand Arthur raconte l'histoire des pettis ours qui cherchent la coupe magique à une petite fille pour l'endormir....

et à un moment il explique que le petit ours se semande si il doit se foutre en l'air..

vraiment excellent..

Doyen
Hors ligne

Je sais pas, je les aime toutes.  :mrgreen:

Tragique : Le final du Livre IV

Comique : Les passages avec le Roi Burgonde ou avec Kadoc.

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Pour moi ce sera sans aucun doute l'épisode "poltergeist"(Livre 3) ou Arthur essaie d'expliquer "LE CODE" a Perceval et Karadoc  :D   :D

Du coté dramatique ce sera "Always" (livre 2) et la mort fictive de Perceval
J'adore ces moments ou Arthur montre des sentiments pour Perceval

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

J'adore ces moments ou Arthur montre des sentiments pour Perceval

J'adore ces moments là aussi.
Quant le Sir interdit aussi à Perceval de lui porter secours en cas d'attaque. Perceval insiste ("priorité a celui qui a la vie qui vaut le plus") et le Roi Arthur lui ordonne de fuir si un tel danger se présente.

Chevalier
Hors ligne

Oui alors le coup de dire à Perceval de fuir au lieu d'essayer de lui sauver la vie, je pense pas que ça soit si altruiste que ça. Connaissant Perceval, il serait capable de tuer le Roi sans faire exprès en voulant le sauver  :lol:
Mais d'après l'interprétation de cet épisode je reste quand même un peu sceptique  :?

Sinon je viens de repenser à un épisode pilote, "La Carte" je crois, où Arthur et Lancelot essayent d'expliquer une carte à Perceval... Je me suis tordue de rire devant çui-là  :lol:   :lol:

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Mais d'après l'interprétation de cet épisode je reste quand même un peu sceptique  :?

C'est vrai que je voulais développer mais je me suis dis 'C'est hors-sujet'. Mais au diable !
Je suis sceptique aussi. Le Sir ne perd rien si Perceval part, car ça m'étonnerai que la seule présence de Perceval sauve le roi. Et de toute manière, face à un danger soudain, Perceval aurait sûrement fuit par réflexe.
Quant je pense au cours non-officile donné aux jeunes recrues, où on leur apprend à être couards !

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Moi ce sera "Les exploités", évidemment. :D Comment ça je me répète de sujet en sujet?

Sinon, j'aime aussi les scènes avec le roi Burgonde, et les passages où le roi mange seul avec Perceval.

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Moi ce sera "Les exploités"

Tu peux éclairer ma lanterne ?

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

celui ou Perceval et Karadoc se plaignent d'etre exploités pour la quête du graal. Il y a eu plusieurs épisodes où ils tapent sur la porte de la chambre du Roi et le réveillent.

"Sire ON EN A GROS"!

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

oui, il y en a plusieurs des comme ça (2 ou 3 je crois). Ils sont ENORMES.

Chevalier
Hors ligne

ENORMES c'est le mot  :lol:
Exploités pour la quête du Graal, on aura tout entendu !
Ils mettent une de ces touches ceux-là, comme quand ils insinuent que sans eux, les Chevaliers seraient une bande de bras cassés...  :lol:

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

"le graal par-ci, le graal par-là, le graal par-ci, le graal par-là, le graal par-ci, le graal par-là…"
:D

Bon j'arrête de flooder

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Pour moi je dirais...

en 1er : la scène entre Guenièvre et Arthur quand il va la récupérer chez Lancelot... très rare moment de tendresse...
Guenièvre : vous n'allez pas regretter?
Arthur: je regrette déjà...

en 2ème : la narration par Yvain et Gauvain de leur voyage en Gaule et la rencontre avec un fakir...
(il enroulait, il déroulait, il enroulait, il déroulait..j'vous dis pas la gerbe..)

en 3eme : dans un épisode récent, Perceval s'enfade contre dame Mevanwi et lui envoie une salve de fions tous plus excellents les uns que les autres...
Mevanwi qui se déshabille : tournez vous...
Perceval : ah ben ouais, j'ai pas envie de gerber

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

"le graal par-ci, le graal par-là, le graal par-ci, le graal par-là, le graal par-ci, le graal par-là…"

"Ouais ça saoule !"

Chevalier
Hors ligne

Ha oui elle est très belle la scène entre Arthur et Guenièvre, car malgré ce qu'il dit, ça les rend complices, et j'aime beaucoup ça *_*

Et Perceval qui répond à Mevanwi, je m'en lasserai jamais  :lol:

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Surtout dans le Livre V, Arthur et Guenièvre, ils sont très proches, se foutent traditionnellement sur la gueule, mais on sent que Guenièvre a une place plus importante au sein du couple.

Puis ma scène préférée... j'ai beaucoup accroché à "En tant que tel". Le récit des fakirs, aussi, très bon.

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Une de mes scene ou plutot un de mes episode prefere s'est l'episode Stargate dans le livre 2 mon passage prefere
je resume d'abord : la dame du lac est en colere contre arthur et lui envoie une porte du chaos (porte qui permettra au pire creature de l'univers de venir semer le chaos a kaamelott) Maitenant le passage :
Bohort : C'est affreux, sire quittons le pays sur le champs les demons n'ont plus qu'un pas à franchir
Lancelot : des demon, c'est une porte qui ouvre sur le plan demonique
bohort : mais j'ai dit demon comme j'aurais pu dire autre chose
lancelot : ah non c'est pas pareil, les demon ont peux les combattre qu'avec la magie.
Arthur : vous voulez dire qu'avec Merlin
Bohort : nous allons tous mourir quittons le pays sur le champs
arthur : non non moi elle m'a dit les pire creature de l'univers
lancelot : ah ben c'est juste une porte qui ouvre sur un autre endroit de notre plan il faut s'attendre à la visite de forme extraterrestre
bohort : ah ben ça va excuser moi d'avoir paniquer en fait c'est pas des demon c'est juste les pire bestiole de tous l'univers mettons deux garde devant et allons boire un coup
arthur : mais vous aller la fermer vous voyer bien qu'on essaye de reflechir
bohort : mais arreter de reflechir et aller faire vos valise avant qu'un guguse ne debaroule de je ne sais quelle galaxie pour nous desintegrer
(a ce moment là la porte commence à vibrer)
arthur : a ça se presise
lancelot : y en un qui tente sa chance
bohort : mon dieu les demon sont en route
lancelot : ces pas des demon
bohort : ah merde laisser moi profiter de mes dernier instant
(perceval sort de la porte)
arthur : mais qu'est ce que vous foutez là trou du cul
bohort (qui a fermer les yeux) : mais vous vous connaisser
perceval : ah ben elle est pas mal celle là
bohort : il parle notre langue
lancelot : d'ou est ce que vous vener
bohort : c'est ça demander lui le nom de ça planete on gagne du temps
perceval : vous avez pas vu se truc au milieu de la cour un truc tout noir tout bizzare
arthur : un peu dans ce genre là (il montre la porte)
perceval : ouais pareil mais dans la cour
lancelot : vous voulez dire que cette porte mene...
perceval : dans la cour, à cote du poullaier
bohort : ses intention sont elles pacifique
arthur : mais elle s'est gouree cette conne de dame du lac
bohort : cette voix m'est familiere
(arthur ce jette sur lui et lui bouche le nez)
bohort : ah à moi j'ettouffe je suis touchée par un arme d'une civilisation superieur(il ouvre les yeux) seigneur perceval mais ou est la creature
la porte se remet à vibrer et une poule sort
scene suivante arthur et perceval sont assis devant la cheminée
arthur : en traversant la porte tout a l'heure vou savier pas c qui vous attendais derriere, ça aurais pu etre du courage dommage que dans votre cas se soit de l'inconscience
perceval : il y avait des etoile et comme mon reve moi c'est de voyager dans l'espace. Au fait vous savez que la terre est l'est ronde
arthur : ouais ouais c'est ça
perceval : nan mais sans deconner, et que si quelqu'un pouvait voyager à la vitesse de la lumiere dans le sens inverse de sa rotation et ben il pourrait remonter le temps.

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

il y a une autre scene que j'aime trop c'est la tarte aux fraise

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

(Hum, si tu continue, tu vas nous retranscrire tous les livres... On va t'appeler Père Blaise  :lol: )

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

il y a une autre scene que j'aime trop c'est la tarte aux fraise

ouais..j'la connais bien celle ci  !!!!

c'est des fraises...mais on dirait des gadins.. !
la seule différence concrète avec des briques, c'est que vous appelez ça des tartes...

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Aïe
Qu'est-ce qu'il a lui?
Je me suis rentré une part de tarte dans la gencive…

ENORME  :lol:

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

je me suis taillé la gencive avec un grumeau cuit....
c'est possible ou pas?


(la tronche avec son bout de tissu dans la bouche !!)

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB