Bienvenue sur OnEnAGros!, le forum qui tient pas un stand de crêpes !

Lisez la charte du forum avant de commencer à participer. Si vous êtes nouveau, une présentation est toujours appréciée afin de mieux se connaître !


Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Salut à tous, j'aimerai savoir si il serai possible sur le forum de poster des scénarii perso de Kaamelott ? merci

Chevalier
Hors ligne

Hé bien pourquoi pas ?

Bonne initiative, profite donc de ce topic que tu viens de créer pour le faire ! :)

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

SPYGAME

Marre que ses espions qu'il paye 30 pieces d'or ne lui rapportent aucunes infos valable, Arthur donne RDV a Venek a la taverne pour lui demander ce qu''il a en stock !

prologue

venek : Sire, Sire, par ici.

Arthur: C'est bien la peine que je me déguise en "sent-la-pisse" pour etre incognito! allez-y, montez sur le toi pour faire une annonce publique !

venek: excusez-moi sire,mais je suis un peu tendu en ce moment.

arthur : vous? tendu ? qu'est-ce qui se passe, ne me dites pas qu'on vous a volé quelque-chose!?


venek: non ,ben non, faut pas charrier sir, celui qui va m'endormir, il est pas encore né !

acte I

venek : bon, je vous mets quoi sire, de la gonzesse? de l'esclave?

arthur : non, mais non,je vous l'ai dit, j'ai ce qu'il faut la
! j'aurai juste besoin d'un gars bien infiltré,rusé et discret, honnete,enfin vous voyez le topo quoi !?

venek : ben ouais, un gars dans mon genre !

arthur :Euh.... non , j'ai dit honnete !

venek : sire, vous me vexez la !

arthur : non mais , c'est que j'ai un paquet d'espion,mais ils sont a la ramasse ,une fois, perceval m'a ramener une info vitale avant eux, c'est dire !

venek : ah ouais, quand meme ! mais vous binez pas sire, j'ai ce qu'il vous faut en stock !

arthur : ouais, ben le contraire m'aurait étonné !


acte II


venek : j'ai un gars qui bosse pour moi et ....

arthur:Oula, attendez !  deja ca commence mal, si il bosse pour vous, le critere honnete rique de ne pas etre respecté !

venek : sire, vous me connaissez depuis le temps!

arthur : oui, justement,c'est pour ca que je dis ca !

venek : bon, ce gars la, c'est c'est comme un pet dans le vent, tout le monde sens qu'il est la, mais il ne savent pas d'ou il vient ! c'est un maitre dans le furtif!

arthur : ouais je demande a voir!

acte III

La caméra se décale et on apercoit un type assis a coté d'arthur! le roi sens une presence a ses coté et se tourne

arthur : AAAAAHHHHH ! le taré, il m'a foutu les jetons , comme si j'en avait pas assez avec la dame du lac !

venek: Ah ? vous avez deja une espionne ?

arthur: Ah non,ne vous y mettez pas, ça fais des mois que j'essaie de faire comprendre à deux autres tanches que la dame du lac....enfin bref, laissez tomber se serai trop long a vous expliquer! alors c'est lui votre gars:

venek : alors, ca vous la coupe la, je me suis pas foutu de votre gueule!

arthur: ouais , c'est vrai que pour le furtif, il est doué, je vous le prends !

venek : vous ne le regretterai pas sire !

arthur: ouais ,en meme temps,pour 2 000 pieces d'or, j'y compte bien !

épilogue, à la taverne

venek : alors sire, mon gars, vous en etes content ?

arthur : euh ...ouais, c'est vrai que pour le furtif,c'est pas un manchot; d'ailleurs, ca fait 2 jours que personne est foutu de mettre la main dessus !

venek : ah ca, je vous l'avais dit!

arthur : ouais, en même temps, c'est bien qu'il disparaisse, mais si il pouvais ré-apparaitre pour me faire un rapport....et mis à part ce léger détail, ce que vous ne m'avez pas dit, c'est qu'il était sourd et muet,et question language des signes,vous je sais pas, mais moi, impossible de bitter un broc de ce qu'il gesticule !

venek: vous vouliez du furtif, je vous ais donné du furtif !

arthur : ouais! dites-moi là , tant que je vous tiens , pour 2000 pièces d'or, vous n'auriez pas un interprete en language des signes par hasard ?

venek : si, j'ai bien un gars, mais il est manchot,comme vous êtes un bon client,  je peux vous faire une ristourne !

arthur : mouais,non, laissez tomber, je vais me demmerder sans vous sur ce coup-la, ne m'en voulez pas !

écran noir

venek : sinon, niveau gonzesse, vous avez ce qu'il faut ! .

FIN

Celui là c'est mon tout premier, il a 2 ans et c'etait avant qu'Arthur ne demande réellement un espion à Vének :)
Il faut essayé de visualiser le dialogue, merci de votre indulgence :)

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Moi je visualise mais du coup ... avec Chantal Lauby!!! Ca me rapelle Cartapus dans Asterix Mission Cleopatre :D !!

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Eilonwy a écrit :

Moi je visualise mais du coup ... avec Chantal Lauby!!! Ca me rapelle Cartapus dans Asterix Mission Cleopatre :D !!

Exactement pareil! on me voie, on me voie plus, on me voie, on me voie plus, on me voie plus, on me voie... et encore elle etait pas en forme!

(prend-le comme un compliment Perceval) ;) sinon tu as bien reproduit la façon de parler des personnages, on y croit..

juste un truc: vous binez pas sire ? c'est pas vous bilez pas plutot? ou c'est volontaire?

Chevalier Feuletonniste
Hors ligne

J'aime bien le coup de la Dame du Lac... En tout cas ce sketch est bien dans le style de la série ! Tu as l'air de dire qu'il y en a d'autres (le mot « premier » suggère une suite), chouette ! (Mais n'envoie pas tout d'un coup.)

Il y a environ un an, je me suis amusé, moi aussi, à écrire un petit scénario, que voici que voilà... Mais soyez indulgents, je n'ai jamais été fortiche en rédac' (et puis je ne me suis pas préoccupé de respecter le format des épisodes).

--------------------
La missive royale
--------------------

Arthur et Perceval se croisent dans un couloir.

Perceval - Bonjour Sire, comment allez-vous ?
Arthur - Bien, bien...

Arthur réfléchit, s'arrête puis se retourne.

A - Perceval, qu'est-ce que vous foutez là ?
P - Eh ben, je vais déjeûner. Aujourd'hui c'est jour impair : je déjeûne au château.
A - Et la mission ?
P - Ah, la mission ? Pas aujourd'hui, y'a de la mousse sur les arbres.
A - Hein ?
P - Ben oui, y'a de la mousse sur les arbres, c'est signe qu'y va pleuvoir.
A - (sidéré)
P - C'est pas ça que ça veut dire, quand y'a de la mousse sur les arbres ?
A - Vous êtes en train de me dire que vous ajournez la mission au prétexte qu'il va pleuvoir ?
P - Ah mais, Sire, j'ajourne rien, moi, je sais pas ce que ça veut dire. Mais j'attends que la pluie passe, parce que partir en mission sous la pluie, c'est un coup à attraper une angine, après, je sais bien que Merlin peut faire des potions, mais les potions de Merlin contre l'angine, non merci, la dernière fois j'ai été humilié.
A - Humilié ?
P - C'est pas comme ça qu'on dit, quand on a le don d'humilité ?
A - Je crois pas, non...
P - À peine j'ai bu sa potion, je me suis retrouvé à deux endroits à la fois, en plus y'en a un qui était guéri et pas l'autre...
A - Ah : ubiquité !
P - Ah bon, c'est pas les vieux meubles, ça ?
A (énervé) - Stop ! Seigneur Perceval, juste pour voir, rappelez-moi le but de la mission ?
P - Ben, je dois rendre visite au roi Calogrenant de Calédonie.
A - Rendre visite ? Heu... vous connaissez quand même la différence entre "rendre viste" et "aller en mission" ?
P - Ben oui, me prenez pas pour un imbécile ! Aller en mission, c'est comme rendre visite à la famille, sauf que c'est des chevaliers.
A - (lève les yeux en l'air)
P - Sire, c'est pas ça ?
A - Non, c'est pas ça ! Je vous ai demandé de vous rendre de toute urgence chez le roi Calogrenant afin de lui apporter la missive que je vous ai confiée.
P - Moi je veux bien, Sire, mais je sais pas ce que ça veut dire.
A - Hein ?
P - La missive ?
A - Qu'est-ce que je vous ai confié ?
P - Ce bout de parchemin, là (il sort de sa poche un parchemin). Ah, c'est ça ? Je dois lui donner le bout de parchemin ? Vous pensez que ça suffira ?
A - Comment ça ?
P - Moi, quand je vais rendre viste à ma tante, je lui apporte un bibelot de Kaamelott, quelque chose de classe. Calogrenant, c'est un roi, quand même, vous pensez pas qu'un bout de parchemin, ça risque de faire mesquin ?
A - Mais c'est pas un bibelot, que je lui apporte, c'est un ordre écrit !
P - Mais je sais pas lire, moi.
A - Mais c'est pas pour vous, imbécile ! C'est pour Calogrenant !
P - Et vous pouvez pas lui donner l'ordre comme d'habitude, en gueulant ?
A - Vous croyez qu'il va m'entendre ? Il est à deux cents cinquante lieues d'ici, im-bé-cile !
P - Ah ouais, quand même. Du coup le son porte soixante-deux-mille cinq cents fois moins, c'est sûr qu'il va pas entendre.
A (sur le ton de celui qui s'adresse à un enfant) - C'est pourquoi je lui envoie une miss... pardon, un parchemin où est écrit un ordre signé par moi-même lui enjoignant de lever l'ost de tous ses vassaux et de faire mouvement vers les côtes orientales de toute urgence pour contrer le prochain débarquement viking.
P - J'ai rien compris.
A (excédé) - Mais y'a rien à comprendre, c'est pas vous qui allez le lire, ce message, vous savez même pas lire ! Ce que je vous demande, c'est de partir tout de suite avec le parchemin, de cavaler jusqu'en Calédonie et de l'apporter à Calogrenant, parce que vous avez de la chance que les Vikings aient pas encore débarqué mais ça peut venir d'un instant à l'autre et si vous étiez parti hier eh bien on n'aurait pas un jour de retard et peut-être qu'à cause de ça c'est pas moi mais un chef viking qui  va vous botter le... oh, et puis merde ! Partez !
P - Heu... maintenant ?
A - Par-tez ! (il dégaine Excalibur)
P - À vos ordres, Sire. (et il s'en va)
A - Et puis non, restez.
P - (se retourne)
A - J'ai changé d'avis, cette mission n'est pas faite pour vous... j'ai cru... je me suis trompé, excusez-moi. Rendez-moi la miss... le parchemin, je vais le confier à un quelqu'un d'autre. Il faut un chevalier plus... aguerri.
P - C'est pas faux.

(changement de décor, Karadoc et Perceval attablés à la taverne)

Karadoc - Alors, il paraît que le roi vous a passé au savon ?
Perceval - Ah m'en parlez pas, il était tout énervé aujourd'hui. Il m'a demandé d'aller en Calédonie apporter un parchemin au roi Calogrenant...
K - Par ce temps là ? Attendez, les oiseaux volent, c'est un signe qui ne trompe pas : il va pleuvoir.
P - Ouais mais là, c'est urgent, rapport aux Vikings qui menacent.
K - Vous croyez qu'ils vont débarquer sous la pluie ?
P - Ben, les Vikings, c'est quand même des sauvages.
K - Ah, c'est sûr. Mais finalement vous n'y allez pas ?
P - Ben non, c'était pas une mission pour moi : sur le parchemin, il y avait un ordre écrit, moi je sais pas lire, mais le roi, il y pense jamais. Finalement, il a admis son erreur, il était tout confus, il s'est excusé, et il a confié la mission à un autre chevalier.

(Générique)

K - Au fait, le roi Calogrenant, il sait lire ?
P - Ben, non, comme tous les Calédoniens.

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Pas mal vous etes doué dit donc!!!!! :D

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Bravo Agloval! trés marrant! on s'y croirait, on visualise carrément les personnages disant les répliques.
on sent que tu les aimes, ces deux la! ;)

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

bien joué Agloval , c'est tout à fait ça smile bien dans le ton et tout !

Emrys a écrit :

Moi je visualise mais du coup ... avec Chantal Lauby!!! Ca me rapelle Cartapus dans Asterix Mission Cleopatre :D !!

Exactement pareil! on me voie, on me voie plus, on me voie, on me voie plus, on me voie plus, on me voie... et encore elle etait pas en forme!

(prend-le comme un compliment Perceval) ;) sinon tu as bien reproduit la façon de parler des personnages, on y croit..

juste un truc: vous binez pas sire ? c'est pas vous bilez pas plutot? ou c'est volontaire?</div></blockquote>non non, j'aime bien "vous binez pas" :)

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Hé bin dis donc vous êtes pas des manchots les mecs !! ;)  :)

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

L’incompétant.

Arthur rentre dans le labo de Merlin


Merlin : Ah sire, c’est vous ?

Arthur : Ben oui c’est moi, d’ailleurs ça me fais penser que question divination, vous êtes un peu à la ramasse, en même temps, vous êtes un peu à la ramasse sur tout.. Bref, il me faudrai un truc genre….

Merlin : Pour la fécondité ?

Arthur :pour…. La fécondité ?

Merlin : oui, une potion de fécondité, pour vous aider à nous pondre un héritier !

Arthur… oui, bon ,ca va bien, d’abord, je vois pas qu’est ce que ca peut bien vous… foutre pour commencer, ensuite, je vous remercie mais de ce coté la ca va plutot bien…parce que vous savez faire des potions de fécondité vous ??

Merlin : ah ben non, évidemment, c’est justement pour ça que je vous le demande, comme ça ca vous évite de perdre du temps à me de mander un truc que je sais pas faire.

Arthur : mouais, ceci dis, si je voulais gagner du temps, je vous demanderai directement un truc que vous savez faire, et comme c’est pas votre spécialité…d’ailleurs a ce propos, si un jour vous ne savez pas quoi faire…euh non, si un jour tout court vous nous mettiez au parfum sur vos spécialités… juste comme ca histoire de nous éclairer un peu.

Acte 1

Arthur : bon, alors, vous pouvez le faire ou pas ???

Merlin : une potion de satiété ????? pourquoi faire ?

Arthur : j’aimerai diminuer la consommation de nourriture de certains chevaliers.., et encore une fois,je me demande bien ce que vous en avez a secouer, ensuite je vous rappelle a tout hasard, que au cas ou vous ne l’auriez pas remarqué , je suis le roi ( en criant) ET VOUS DEVEZ FAIRE CE QUE JE VOUS DEMANDE  ET C’EST MARRE !

Merlin : Ca va, pas la peine de crier, en plus, vous savez, moi , les potions ….

Arthur desespéré : oula, vous allez pas commencer, je vous paye grassement pour quoi faire à votre avis ?

Merlin : mais c’est pas ça, je suis plus doué en sort qu’en potion c’est tout !

Arthur : bien, alors mijotez moi un sort de satiété !

Merlin : ah .. oui , mais celui la je ne le connaît pas  !

Arthur déprimé : bon ca va comme ça, je vous laisse la matinée pour me concocter ça, si quand je reviens ce n’est pas prêt, je vous enferme dans un placard avec un burgonde que j'aurai au préalable goinfré de faillots !

Acte 2

Arthur : alors, ce sort ?

Merlin : ca y est sire, ca n’a pas été coton, mais j’ai réussi.

Arthur : vous avez réussit un truc, vous? attendez que je m’assoie une minute.

Merlin : non, ben non, ce n’est pas moi qui l’ai fait, j’en ai trouvé un déjà pondu dans mes bouquins.

Arthur : et il vous a fallu la matinée pour trouver un truc déjà fait ?

Merlin : non, ce n’est pas ca, mais déjà pour trouver un truc dans ce gourbis il faut se lever de bonne heure, et en plus c’est écrit en druidique alors j’ai rien bitez !

Arthur : quoi ?

Merlin : non, je voulais dire que j’ai un peu perdu en druidique, alors j’ai du aussi cherchez un dictionnaire et il m’a fallu une plombe !

Arthur toujours désespéré : bon, allez, donnez moi votre truc qu’on en finisse, si je reste une seconde de plus dans votre gargote c’est vous qui allez avoir besoin d’une potion de guérison !

Acte 3

Bohort : sire, sire, venez vite, c’est horrible, c’est notre bon enchanteur, il lui est arrivé malheur !!!

Arthur et bohort se précipitent chez merlin qui est allongé avec une tête au carré.

Arthur : ben qu’est ce qui vous est arrivé ?

Merlin : c’est l’autre débile de Karadoc …

Arthur : c’est Karadoc qui vous à dérouiller comme ça ?

Merlin : oui, il est rentré comme une furie, avec les yeux injectés de sang, il était comme un fou, comme quoi il avait eu vent d’un sort qui coupait l’appétit…

Arthur : ah ben oui, s’il y a bien quelqu’un qui ne devait pas être au courant, c’est bien lui.


Ecran noir

Arthur : du coup, le sort de guérison, vous le connaissez.

fin

voila, celui la aussi est assez vieux, il fait parti des tout premier que j'ai écrit, alors soyez aussi indulgent qu'avec le premier :)

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

AH!!!! Il est trop fort celui là, trop marrant!!!!: :lol:  :lol:

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Excellentissime! du grqnd Art...

j'ai juste trouvé 2,3 fautes, c'est pas bien grave mais ça facilite la lecture s'il n'y en a pas...


provencalegaulois a écrit :

L’incompétent.
.............................

Merlin : ah .. oui , mais celui la je ne le connais pas  !

.............................

j’ai rien bité !

.............................


Arthur : c’est Karadoc qui vous à dérouillé comme ça ?

Semi-Croustillant
Hors ligne

Franchement, chapeau à vous deux! De la belle ouvrage :)

Interprète Burgonde
Hors ligne

les gars Chateau enfin chapeau ;)

Chevalier Feuletonniste
Hors ligne

Ah, celui-là je le préfère, surtout pour la fin ! Evidemment, Karadoc, avec son instinct de conservation (comme dans l'épisode où Séli cache la nourriture, sauf qu'il a prévu le coup), a eu vent de quelque chose... Même si on n'a pas les images, on imagine facilement sa réaction ! :)

Ben moi, je suis désolé, j'en n'ai pondu qu'un seul... (J'en avais un autre en projet, mais je ne lui ai pas trouvé de chute, il faudra le retravailler...)

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Les aventuriers


Arthur : Père blaise, l’ordre du jour

Père blaise : alors… oui, les seigneurs Yvain et Gauvin reviennent de mission et vont nous faire un rapport.

Arthur pas très passionné : bien, on vous écoute.

Yvain : un rapport c’est pas  les trucs pour attirer les oiseaux ca non ?

Gauvain : non, vous confondez avec un rabot…. Arthur les coupe

Arthur : bon ca va bien, vous n’avez pas commencé que ça nous saoule déjà, les faits !

gauvin : je commence ?

yvain : ouais, je vois le truc, c’est vous qui commencez en preums et tout, carrément pourri comme mentalité.

Gauvain : non non, allez-y commencez vous !

Yvain : bon, je suis arrivé dans un village…..

Gauvin : euh , nous sommes arrivés dans un village !

Yvain : ah ouais, ok, je vois le genre, super, bon nous sommes arrivés dans un village et à
l’entrée de celui-ci nous sommes tombés sur 2 vieux…

Arthur : ah non, vous n’allez pas vous y mettre aussi, si ?

Perceval : non mais sire, a l ‘entrée de chaque village il y a un couple de vieux, je vous l’ai toujours dis moi !

Yvain : on continue ou ca ne vous intéresse pas ?

Arthur hésite en faisant la moue.

Acte 1

Yvain : donc je continue, NOUS ( en regardant Gauvain) sommes entrés dans  un village, bon, alors le village, carrément pourris quoi, et il n’y avait que des pécores…

Arthur : en même temps, un village perdu dans la Bretagne profonde, ça m’aurait étonné que vous tombiez sur du gratin !

Gauvain : Enfin mon oncle,pourquoi est-ce que nous aurions dû choir sur un plat cuisiné !!??

Arthur : quoi ?? ah d’accord, tombé sur du gratin….euh je vous conseil d’abréger, et fissa ! et pourquoi est ce qu’il m’appelle mon oncle celui la !?? ah oui, c’est vrai, la vache, je suis complètement étanche avec ce truc moi, ca veut pas rentré , euh… magnez-vous !

Yvain : déjà, le paysan, il nous voit et de suite il nous dit « vous êtes des chevaliers vous », incroyable non ?

Gauvin : ouais mais bon, si ça se trouve, il a dit au pif !

Arthur : ouais, si ça se trouve , il c’est dit que  2 mecs bien sapés avec des épées …..

Yvain : ah ouaiiisssss, persistant le paysan

Gauvin : euh vous voulez dire permanant…

Arthur : non non, on dit perspicace…

Perceval : ben non, c’est moi ça !!

Arthur  déprimé se prenant la tête : oula,non, faut arrêter là ! il vous reste 20 secondes avant le cachot !

Léodagan :ah, mois j’aurai était moins souple en terme de délai

Yvain : j’y viens sire.

Acte 2

Gauvin : et voila, nous en avons terminé je crois, a moins que le seigneur Yvain veuillent rajouter un truc ..

Arthur : non non, ca ira comme ça ! donc je résume, vous êtes partis 3 jours en mission dans un village perdu à 2 jours de marche, juste à coté il y avait un immense château de pierre dans lequel vous n’avez pas oser entré car il y avait des gardes armés et vous avez donc dormis et manger chez ce paysan avant de reprendre la route point barre !...….vous avez fini là ? non parce que j’ai tellement accroché à la 1ere partie qu’il me tarde déjà la suite !

Gauvin : nous en avons terminé mon oncle

Arthur : bien , père blaise, c’est noté ? oui ? bon …allez on se casse j’en ai assez entendu pour la journée.

Acte 3

Guethenoc : dites sire, nous on veut bien vous cultiver les légumes, élever les bestiaux et vous faire le pinard,tout ça, mais héberger gratos 2 de vos gars pendant 3 jours !! vous manquez pas d’air !

Arthur : quoi ????? Attendez, ne me dites pas que ces 2 blaireaux …. Je le crois pas ….bon …euh, on vous indemnisera…

Guethenoc : oui, ca va bien, on veut bien être gentil, mais on  fait pas les chambres d’hôtes nous autres, on a assez de boulot comme ça….

Arthur : … oui c’est bon ca va, allez….cassez-vous !

Acte 4

Père blaise : alors l’ordre du jour…..

Arthur : oui, alors juste avant l’ordre du jour,  un petit retour sur le passionnant périple de ces 2 débiles là ! Vous avez tourné en rond pendant 2 jours, le paysan vous à dis que vous étiez chevalier parce qu’il vous connaissait puisque vous avez dormi et bouffer chez Guethenoc espèces de demeurés et le château de pierre devant lequel il y avait 2 gardes armés, c’est Kammelott.

Yvain : mouais, maintenant que vous le dites, elle me disait quelque chose cette bâtisse !

Gauvain : pareil pour moi mon oncle, qu’en il à prononcer nos noms, ça m’a mis la puce à l’oreille.

Gauvain : mon oncle, nous avons donc payé 2000 pièces d’or pour le gîte et le couvert pour rien ?

Arthur : quoi ? vous avez donné 2000 pièces d’or à Guethenoc ??? je vais le tuer ce sent-la-pisse.

Ecran noir

Arthur : en même temps, vous supporter 3 jours, 2000 pièces d’or c’est pas cher payé!





Et zou, un de plus, vous me dites si j'en mets trop, mais je peux en ecrire plusieurs par jour, mais évidemment ,ils ne sont pas tous bon !

Maître d'Armes
Hors ligne

Moi, j'aime bien !

Sinon, soit y'a un gag que j'ai pas compris, soit y'a confusion Yvain / Gauvain avec les "mon oncle"... Parce que les 2 appellent Arthur "Mon oncle" là, alors qu'Yvain est son beau frère.

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

T|fuK a écrit :

Moi, j'aime bien !

Sinon, soit y'a un gag que j'ai pas compris, soit y'a confusion Yvain / Gauvain avec les "mon oncle"... Parce que les 2 appellent Arthur "Mon oncle" là, alors qu'Yvain est son beau frère.

ouais t'a raison, j'ai du faire une infusion , koi? c'est pas ca qu'on dit :)

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

J'ai bien la fin de celui-la!!! Avce les deux debiles qui prennent peur de Kaamelott et pionce chez Guethenoc!

Sinon comme TifuK la confusion sur "Mon oncle" ... surtout qu'Arthur n'a aucun mal a se rappeler que Gauvain est de sa famille alors que son beau-frere... nan y arrive pas!!!

Autre chose:

provencalegaulois a écrit :

Yvain : j’y viens sire.

C'est moi ou il me semble ne jamais avoir entendu Yvain appeler Arthur "Sire"... son cote anar' sans doute ^^!

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

Il est bien aussi celui la!

Maître d'Armes
Hors ligne
Eilonwy a écrit :

C'est moi ou il me semble ne jamais avoir entendu Yvain appeler Arthur "Sire"... son cote anar' sans doute ^^!

C'est vrai que ça paraît rare, mais pense à l'épisode dans lequel Arthur se promène dans l'allée avec Demetra, et où Yvain arrive à toutes jambes en criant "Sire ! Sire !" parce qu'il trouve ça "vraiment trop mortel...".

On apprend notamment dans cet épisode qu'Yvain n'a jamais su comment s'appelait Demetra...

Chevalier Feuletonniste
Hors ligne

Ah, ils sont de mieux en mieux, pour moi celui-là est le meilleur ! L'idée est excellente, et j'ai éclaté de rire devant mon ordinateur à l'intervention de Perceval puis quand on apprend qu'ils étaient devant Kaamelott. En plus, j'aime beacoup le couple Yvain-Gauvain.

Du coup, Provencalegaulois, je te conseille quelques petites améliorations (je ne critique que ce que j'aime...) :

- Revois un peu l'orthographe !

- Je pense que tu devrais faire parler Gauvain de façon un peu plus soutenue. (Je viens de relire, ma remarque ne concerne qu'une réplique de Gauvain donc je chipote vraiment...)

- Indique quand ils se font des gestes de complicité avec leurs mains (je ne sais pas comment ça s'appelle, mais ils en font toujours et j'adore !) Bon, c'est à nous d'imaginer...

- Peut-être faudrait-il faire intervenir les autres chevaliers ? Par exemple j'ai adoré l'intervention de Perceval avec les vieux. Il n'y a pas moyen d'en placer un autre ?

Bon, c'est ton sketch, et il est très bien comme ça, mais c'est justement parce que tu as placé la barre très haute avec celui-ci que je me dis qu'il y a moyen de l'améliorer et d'être pas loin du niveau des originaux. Mais ce n'est que mon avis, bien sûr.

--------------------
Juste pour parler : quand Arthur parle d'épée, je m'attendais à ce qu'Yvain le contredise (pas son genre de porter une épée) et j'aurais bien vu un dialogue de ce genre :

Arthur : ouais, si ça se trouve , il s’est dit que  2 mecs bien sapés avec des épées …..
Gauvain : justement, mon oncle, nous ne portions ni armure ni épée, cela est encore plus mystérieux !
Arthur : ah parce que vous partez en vadrouille sans épée !
Yvain : ben quoi ? c'est ringard ça, les épées, en plus ça sert à rien, pfff...
Léodagan : c'est vrai qu'arriver à prendre ces deux ahuris pour des chevaliers, c'est déjà très fort. Alors en plus, en civil, c'est un mystère qui me dépasse. On devrait peut-être envoyer des chevaliers enquêter. Des avec des épées.
Arthur : beau-père, je vous en prie !
Léodagan : oui, vous avez raison, commençons par percer le mystère du Graal, ce sera plus facile.

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

ca fait plaisir, aux moins ici, les critiques sont sont contructives, on a a faire a des connaisseurs, en meme temps, il me faut une heure pour ecrire un épisode complet :)

Scribe et archiviste officiel
Hors ligne

  Ce message a été posté par une personne qui n’est plus inscrite aujourd’hui.

TifuK a écrit :

C'est vrai que ça paraît rare, mais pense à l'épisode dans lequel Arthur se promène dans l'allée avec Demetra, et où Yvain arrive à toutes jambes en criant "Sire ! Sire !" parce qu'il trouve ça "vraiment trop mortel...".

Ahhhhhhhh... moi je croyais que ce qu'il trouvait trop mortel etait son arrivee genre "y'a un truc super dramatique urgent"... d'ou pour le coup l'emploi du "Sire"... Au temps pour moi!

Sinon Agloval j'adore ton idee! L'insertion de Leogadan est enorme ;)

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB