Bienvenue sur OnEnAGros!, le forum sans alcool !

Lisez la charte du forum avant de commencer à participer. Si vous êtes nouveau, une présentation est toujours appréciée afin de mieux se connaître !


Chevalier Feuletonniste
Hors ligne

Voici un scénario qui m'est venu dans la nuit. Je n'arrivais pas à dormir, j'ai eu une idée, je l'ai développée. Du coup je n'arrivais toujours pas à m'endormir...


Le traître

3 CORS

1. INT. COULOIRS - JOUR
Arthur et Léodagan marchent dans les couloirs.

Arthur (se tenant le ventre)
J'ai toujours autant de mal à digérer les desserts de votre femme.
Léodagan
C'est parce que vous avez pas la bonne technique.
Arthur
Ah parce qu'il y a une technique pour digérer la tarte ?
Léodagan
Pour en manger le moins possible ! Discrètement, je concasse la pâte, et dès que ma femme fais pas attention, j'en fous plein par terre.
Arthur
Comme des genres de miettes ?
Léodagan
Des miettes, non, il faudrait être outillé pour ! Plutôt des gros morceaux.
Arthur
Pas bête ! Ensuite il suffit de les écraser avec les pieds...
Léodagan
Ah non ! J'ai essayé, je me suis foulé la cheville. Non, une fois les morceaux par terre, je leur fous la paix. De toute façon c'est pas ma femme qui fait le ménage.
Arthur
Méfiez-vous, c'est quand même elle qui le supervise. Mais, qu'est-ce qui lui est arrivé, à celui-là ?

Arthur vient de s'arrêter. À ses pieds gît Bohort.

OUVERTURE

2. INT. COULOIRS - JOUR
Arthur et Léodagan sont agenouillés autour de Bohort.

Arthur
On dirait qu'il a fait un malaise.
Léodagan
Il a pourtant pas mangé avec nous.
Arthur
Seigneur Bohort ? Vous nous entendez ?
Léodagan
Filez-lui des taloches, ça le réveillera !
Arthur (giflant Bohort)
Oui, je sais !
Léodagan
Nan mais plus fort que ça !
Bohort
Où suis-je ? Qui suis-je ? Comment vais-je ?

Arthur et Léodagan aident Bohort à se mettre debout.

Arthur
Ça va mieux ? Qu'est-ce qui s'est passé ?
Bohort
Je ne sais pas... Je ne sais plus... Tout ce dont je me souviens, c'est qu'un garde m'avait annoncé que... Je ne sais plus... Ah oui, quelqu'un vous attend dans la salle de la Table Ronde. Sans doute un personnage important.
Arthur
C'est-à-dire ?
Bohort
Je ne sais plus...
Léodagan (à Arthur)
On va voir ?
Arthur
J'aimerais d'abord savoir de qui il s'agit. Seigneur Bohort, faites un effort !
Léodagan
Bah, on verra sur place, on avisera.
Bohort
Ah oui, je me souviens. Il s'agit de... Il s'agit de... Ah oui !

Bohort s'évanouit.

Arthur
Du coup, ouais, on verra sur place, on avisera.

3. INT. SALLE DE LA TABLE RONDE - JOUR
Arthur et Léodagan entrent. Attila et un Hun les attendent, assis devant la Table Ronde. Aussitôt ils se lèvent.

Attila (vindicatif, tapant du poing sur la table)
Vengeance !
Arthur (à Attila)
Holà, tout doux ! Qu'est-ce qui vous arrive ?
Léodagan (à Arthur)
Qu'est-ce qui t'arrive.
Arthur (à Attila)
Ah oui. Que t'arrive-t-il ?
Attila (tapant du poing)
Traître ! Nos morts réclament vengeance !
L'autre Hun (approuvé de la tête par son chef)
Traître !
Arthur
Oui, mais d'abord on se calme.

Arthur et Léodagan s'asseoient en face des Huns. Les Huns s'asseoient à leur tour.

Arthur
Attila, expose-nous tes griefs.
Attila
Tu nous as trahis ! Ta dernière heure à sonné !
L'autre Hun
Traître !
Léodagan (à Arthur)
On l'a trahi ?
Arthur
J'en sais rien, je comprends même pas de quoi il parle.
Attila
Fais pas semblant pas savoir !
L'autre Hun
Traître !
Attila
Nos tentes, brûlées ! Le campement, rasé ! Les hommes, les femmes, les enfants, massacrés ! Infâmie !
L'autre Hun
Traître !
Attila
Tu vas payer !
Léodagan
On a rasé le campement des Huns ?
Arthur
Mais non !
Attila
Menteur !
L'autre Hun
Traître !
Attila
Roi Burgonde, tu vas connaître les tourments de la mort !
Arthur
Voilà qu'il m'appelle Roi Burgonde...
Attila
C'est pas toi Roi Burgonde ?
L'autre Hun
Traître !
Léodagan
Mais vous êtes pas bien ! C'est le roi Arthur !
Attila
Arthur ? Le sanguinaire ?
Léodagan
Le Juste, figurez-vous.
Arthur
Figure-toi.
Léodagan
Ouais, figure-toi.
Attila (réfléchissant)
Arthur le Juste...

Attila et l'autre Hun discutent tout bas entre eux.

4. INT. SALLE DE LA TABLE RONDE - JOUR
Les deux Huns se sont calmés. Ils sont même un peu penauds.

Attila
Roi Arthur, désolé, malentendu. J'ai confondu avec Roi Burgonde.
Arthur
Ah, je préfère !
Attila
C'est ma faute. Désolé.

Séli entre sans s'annoncer.

Séli (regardant les Huns)
Les voilà les cochons qui ont mis plein de boue dans tous les couloirs ! J'ai eu qu'à vous suivre à la trace, mes gaillards !
Attila (regardant ses bottes pleines de boue)
Désolé, il pleut, plein de boue, partout partout !
Séli
Eh ben quand on est civilisé, on enlève ses bottes quand on entre chez les gens.
Léodagan (à Séli)
Faites gaffe, c'est quand même Attila, dit le fléau de Dieu.
Séli
Attila ?
Léodagan
Le roi des Huns.
Arthur
Nan, c'est un nomade, c'est pas un roi.
Léodagan
Ah bon ? Comment on dit pour les nomades ?
Arthur
Ben, le chef. Attila, chef des Huns.
Séli
Oui, mais moi je suis chef du personnel, et c'est au-dessus de chef des clodos. Et je suis le fléau des tire-au-flancs !
Attila
Désolé madame. On va tout nettoyer.
Séli
J'espère bien !

5. INT. COULOIRS - JOUR

Arthur et Léodagan croisent Bohort.

Bohort
Ah, Sire ! Il paraît que vous avez négocié le retrait des Huns ?
Arthur
Heu... c'était pas vraiment une négociation.
Léodagan
En fait c'était une erreur. Ces cons sont venus pour rien.
Bohort (pas rassuré)
Mais... ils s'en vont, n'est-ce pas ?
Léodagan
Oui, c'est prévu.
Arthur
Quand ils auront terminé une petite corvée...
Bohort
Je ne comprends pas...
Léodagan
En fait les Huns se sont pris une dérouillée de la part des Burgondes et voulaient se venger, mais par erreur...
Bohort (effrayé)
Les Burgondes ?
Arthur
Oui, ils m'ont confondu avec le Roi Burgonde.
Bohort
Le Roi Bur... Vous voulez dire que cette monstruosité sévit toujours ?

Bohort tombe dans les pommes.

FERMETURE

6. INT. COULOIRS - JOUR
Attila et l'autre Hun lavent le sol. Angharad passe, puis s'arrête et les regarde d'un œil sévère.

Angharad (sévèrement)
Dites donc, les nouveaux, on vous a jamais dit qu'il fallait d'abord enlever la poussière avant de laver le sol ?
Attila
Désolé, on va recommencer, madame.

Angharad (over)
Mademoiselle !


Chevalier Allû Ciné
Hors ligne

Ah ah !! Excellent, du début à la fin ! :D :D :D

Chevalier Haut de Coiffe
Hors ligne
Arthur a écrit :

Holà, tout doux !

:b

Séli a écrit :

Oui, mais moi je suis chef du personnel, et c'est au-dessus de chef des clodos.

:lol:

J'aime bien aussi "l'autre Hun" qui répète "Traître" tout le long :lol:
Décidémment les runnings gags, hein... :b


Sympa, Aglo ! :D
Par contre, l'intro du début avec la tarte de Séli n'a pas de rapport avec le reste, c'est juste pour introduire la rencontre avec Bohort ? J'aurais bien vu une conclusion qui revient sur l'intro, moi...

Enfin remarque, je dis ça, mais peut-être qu'Attila qui nettoie le sol fait écho aux miettes à nettoyer du début. En tout cas c'est discret :p

Chevalier So Briqué
Hors ligne

Un peu capillotracté mais ça se lit bien :b

Chevalier Feuletonniste
Hors ligne

Merci pour vos remarques !

Westminster : pour l'intro, je voulais un petit dialogue avant la rencontre avec Bohort. Du coup je me suis laissé emporter par la dialogue, mais en même temps j'ai trouvé un intérêt : introduire le fait que Séli supervise le ménage, ce qui explique son rôle un peu plus loin.

Pour la conclusion au début j'avais prévu le re-tombage dans les pommes de Bohort, mais finalement j'ai eu l'idée d'Angharad qui croit que ce sont deux nouveaux domestiques, ainsi ça accentuel le gag des Huns que personne ne craint (involontairement, dans le cas d'Angharad).

Chevalière Nebulis Causa
Hors ligne
Arthur a écrit :

J'ai toujours autant de mal à digérer les desserts de votre mère.

Y'a pas une petite boulette là ?

Bon je m'en va finir ma lecture ;)

Croustillant
Hors ligne

Good job - Séli est plus vraie que nature :b !

Chevalier Feuletonniste
Hors ligne

Flammeche : je corrige la boulette ! Bien vu (c'était pour voir si vous suiviez... heu... :cool: )

Croustillant
Hors ligne

Ah j'aime bien, l'intrigue est simple mais très bien traitée avec des dialogues tout à fait crédibles. Je suis pas trop d'accord avec Westminster : l'introduction amène bien le thème du ménage et de qui dirige qui. Ce serait peut-être exagéré de dire qu'il y a un aspect "lutte des classes" mais quand même^^
S'il y a juste un truc que j'aurais bien vu en plus, c'est comment Arthur réagit au fait qu'on le confonde avec le roi burgonde.                                                                                                                                                                         En tous cas, je trouve que c'est un très bon scénario.

Chevalier
Hors ligne

J'ai beaucoup aimé la dernière réplique :b
Très bon scénario Agloval ! ;)

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB