Bienvenue sur OnEnAGros!, le forum qui fait une pédale sur « Dies Irae » !

Lisez la charte du forum avant de commencer à participer. Si vous êtes nouveau, une présentation est toujours appréciée afin de mieux se connaître !


Chevalier Feuletonniste
Hors ligne

Un sketch en fromage forme d'hommage. C'est pas terrible, mais ça faisait longtemps que je n'en avais pas tapé un.


Double Impact

3 CORS

1. INT. COULOIRS - JOUR
Arthur croise le maître d'arme, qui boite, a l'œil amoché et un bandeau sur le front. Et des bleus partout.

Arthur
Maître d'arme ? Qu'est-ce qui vous est arrivé ?
Maître d'arme
Rien, rien...
Arthur
Vous êtes tombé dans l'escalier ?
Maître d'arme
Non, c'est juste un entraînement... un peu musclé.
Arthur
Un peu musclé ? La vache ! Et puis d'habitude, c'est les autres qui ressortent amochés de vos entraînements un peu musclés.
Maître d'arme
Oui ben là, non. J'ai rencontré un collègue. D'ailleurs il est venu pour vous rencontrer. On s'est croisés, on a évoqué le bon vieux temps, et de fil en aiguille on a fait quelques passes. J'ai voulu le stimuler... un peu trop, j'imagine.
Arthur
Je vous l'ai toujours dit ! Donc vous êtes tombé sur un type qui vous a collé une branlée ?
Maître d'arme (un peu vexé)
Oui, bon, ça va. Et c'était pas n'importe qui. C'est le Double Impact en personne !
Arthur
Le Double Impact ?
Maître d'arme
C'est son surnom. Il est tellement fort que lorsqu'il vous frappe une fois, vous recevez deux coups, d'où le surnom. En tout cas, dans notre métier, c'est une légende.
Arthur
Et pourquoi veut-il me voir ?
Maître d'arme
Ah, ça, demandez-lui.

OUVERTURE

2. INT. SALLE À MANGER - JOUR
Arthur, le maître d'arme et Double Impact déjeûnent. Ce dernier est torse-nu et exhibe d'imposantes tablettes de chocolat. Arthur mange un plat de viande farcie, le maître d'arme de la laitue, et son collègue... on ne voit pas bien, apparemment des espèces de petits machins tout sec...

Double Impact
Cher ami, vous devriez mâcher plus lentement. C'est très important pour maintenir la forme.
Maître d'arme
C'est vrai.
Double Impact
Au combat de ce matin, on a vu la différence.
Arthur (défendant son compatriote)
Je vous assure que mon maître d'arme est très à cheval sur l'hygiène alimentaire.
Double Impact (regardant, dégoûté, le plat du roi)
C'est sûr que par rapport aux habitudes de son entourage...
Arthur
Parce que vous aussi, vous ne mangez que des graines ?
Maître d'arme (profondément vexé)
Je ne mange pas de graines !
Double Impact (profondément vexé)
Eh bien vous devriez ! C'est excellent pour le métabolisme.
Arthur (s'adressant au maître d'arme)
Donc, votre collègue, c'est un peu comme vous, mais en pire... (se reprenant) en mieux.
Maître d'arme
Une légende, Sire !
Double Impact
Vous me flattez. C'est juste que je suis aware.
Maître d'arme
Par exemple l'autre fois, il a réalisé un grand écart sur deux chevaux.
Arthur
Comment ça ?
Maître d'arme
Deux chevaux galopent l'un contre l'autre à la même vitesse. Il est debout, un pied sur le cheval de gauche, un pied sur celui de droite. Puis les chevaux s'écartent progressivement. Eh bien il reste debout, mais les jambes à l'horizontale.
Arthur (après avoir sifflé)
Et c'est utile au combat, ça ?
Double Impact
Oh, c'est juste un exercice d'assouplissement, c'est easy.
Maître d'arme
Aujourd'hui il travaille pour les Barbares.
Double Impact
Je suis né en Gaule Belgique. Mais il n'y a pas d'avenir pour nous les maîtres d'armes en territoire romain : ces gens sont trop pacifistes. Par contre, les Barbares sont avides d'apprendre les fighting techniques. Et je connais des techniques qui viennent des lointains pays d'Orient.
Arthur
Ah, c'est ça, votre accent ?
Maître d'arme
C'est parce que j'habite depuis plusieurs années à l'étranger.
Maître d'arme
Chez les Saxons, je crois ?
Double Impact
Non, les Angles. Alors j'ai pris un léger accent angle.

3. INT. SALLE À MANGER - JOUR
La conversation se poursuit.

Arthur
Très bien, très bien... Mais en fait, pourquoi souhaitiez-vous me voir ? Pour vous faire embaucher à Kaamelott ?
Double Impact
Disons que je viens pour l'advertisement.
Arthur
L'avertissement ?
Double Impact
Non, l'ad... la publicité. You see, je travaille avec les Barbares, mais d'après certains présages, mon avenir est à l'Ouest. Peut-être en Britain ?
Maître d'arme
Le poste est déjà pris. Allez voir en Irlande.
Arthur
N'empêche, si c'est une légende, ça pourrait faire un renfort de choix.
Maître d'arme
Mais je sais pas si ses conceptions de combat nous conviendront. Il a tout appris dans des monastères au pays de Cathay.
Arthur
Le pays de Cathay ? C'est à l'autre bout du monde, ça, non ?
Double Impact
En effet, c'est dans le lointain Orient que j'ai été initié aux formes de combat les plus efficaces qui soient.
Arthur
Et, c'est quoi vos conceptions du combat ?
Double Impact
L'important, c'est d'être aware.
Arthur
Aware ?
Double Impact
Une femme qui est enceinte, par exemple, elle est aware qu'elle attend un enfant
Arthur (pour lui même)
Ouais, ben ma femme, elle est jamais aware de rien du tout...
Double Impact
Tu regardes à l'intérieur de toi et tu deviens aware of your own body. Il y a des gens qui n'ont pas réussi parce qu'ils ne sont pas aware, ils ne sont pas "au courant". Ils ne sont pas à l'attention de savoir qu'ils existent. Il faut réveiller les gens. Moi je suis aware tu vois. Par exemple tu as un rhume et tu fais toujours "snif", faut que tu te mouches. Tu veux un mouchoir ?
Arthur (bas, au maître d'arme)
Pourquoi il me tutoie, ce type ?
Maître d'arme
C'est un genre qu'il se donne, faites pas attention.
Double Impact
Le combat, c'est la maîtrise des espaces. Quand tu combats, tu évolues dans l'air. Je suis fascine par l'air. Si on enlevait l'air du ciel, tous les oiseaux tomberaient par terre. En même temps, l'air, tu peux pas le toucher. Ça existe et ça existe pas. It's magic. L'air, c'est beau et en même temps tu peux pas le voir ; c'est doux et tu peux pas le toucher. L'air, c'est un peu comme mon cerveau.
Arthur
Je vois...
Double Impact
Entre toi et moi il y a un produit qui s'appelle l'oxygène. Si tu fais ça (il inspire puis expire) comme ça, tu vis, mais si je tue l'oxygène comme sur la lune, tu meurs.
Arthur
C'est marrant, j'ai un chevalier, dans mon équipe, il parle un peu comme vous.
Double Impact
Oh well. Il est à l'ouest ?
Arthur
Ah ça oui !
Double Impact
Surtout, n'oubliez pas : l'important, c'est d'être aware.

4. INT. SALLE D'ENTRAÎNEMENT - JOUR
Perceval et Karadoc viennent de finir leur entraînement. Perceval porte une soupière et Karadoc range des pastèques.

Karadoc
L'artillerie, il n'y a que ça de vrai.
Perceval
Ouais, mais c'est vachement exigeant en terme de précession. (Apercevant le roi) Sire ? Il y a un problème ?
Arthur
Non, non, je voulais un peu regarder votre entraînement... Dites-moi, Perceval, quelles sont vos conceptions de combat ?
Perceval
Mes ? La vache, je comprends pas une sornette à ce que vous dites !
Arthur
Quelles sont les idées maîtresses qui orientent votre stratégie au combat ? Ouais, non, c'est encore pire...
Karadoc
Ah si, je sais ce que ça veut dire, le stratagème au combat. C'est quand on fait une diversion, comme quand on s'enfuit pour faire croire à l'adversaire qu'on se débine ? C'est ça ?
Perceval
Ah ouais, ou quand on jette de la caillasse pour brouiller ?
Arthur
Mais non ! Bon, par exemple, est-ce que vous avez une devise ?
Karadoc
Comme « le gras c'est la vie » ?
Arthur
Oui, mais une devise pour le combat !
Perceval
Je dis toujours : l'important, c'est les valeurs.
Karadoc (approuvant)
Ah ouais, et puis la valeur n'attend pas le nombre.
Arthur
Ah, heu... très bien. Et pouvez-vous m'expliquer plus en détail ?
Perceval
Eh ben c'est simple ! Quand vous combattez, vous vous déplacez dans l'air. Mais l'air, c'est pas vide, hein, c'est plein de ces petits trucs là...
Arthur
L'air c'est pas vide ?
Perceval
On dirait que c'est vide, parce qu'on voit rien, mais en réalité il y a quelque chose. Sauf qu'on peut pas le toucher. Mais si on enlevait l'air, les oiseaux se casseraient la gueule et on pourrait plus respirer.
Arthur (lassé)
Pfff...
Perceval
Nan mais Sire, sans déconner, c'est vrai !
Arthur
En tout cas il y a un point commun avec l'autre...
Perceval
Qu'est-ce que vous dites, Sire ?
Arthur
J'me comprends.
Perceval
Mais n'oubliez pas, Sire : l'important, c'est les valeurs.

FERMETURE

Arthur
Bon, vous deux, ça vous dirait de suivre une formation militaire à la montagne ?
Karadoc (regardant son coéquipier)
Heu, ouais, pourquoi pas. On aura le temps de visiter les fromageries ?
Perceval
Mais une formation pour apprendre quoi ?
Arthur
Eh bien, les techniques de combat.
Karadoc
Encore ? On les connaît toutes, à une vache près.
Arthur
Nan mais là c'est très nouveau ; même vous, vous ne connaissez pas.
Perceval
Et ce serait où ?

Arthur
Au pays de Cathay. Ouais, je sais pas où ça se trouve, mais vous non plus, alors venez pas la ramener.


Chevalière Nebulis Causa
Hors ligne
ARTHUR (après avoir sifflé) a écrit :

Et c'est utile au combat, ça ?

Je me suis fait la même réflexion au même moment :lol: :lol:

Sinon, il s'appellerait pas Jean-Quelque Chose le collègue du maître d'Arme.

En tout cas ce scénario m'a bien diverti,

Semi-Croustillant
Hors ligne

Superbe ^^ très belle rencontre avec Jean-Claudius ! Celà dit heureusement qu'il n'y avait pas de noisettes, on aurait été sacrément mal barrés...

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB