Bienvenue sur OnEnAGros!, le forum qui flamble la moitié de la Bretagne. !

Lisez la charte du forum avant de commencer à participer. Si vous êtes nouveau, une présentation est toujours appréciée afin de mieux se connaître !


Chevalier Feuletonniste
Hors ligne

Un sketch que j'ai construit dans ma tête pendant mes déplacements en voiture de la journée...


Invasion de printemps

3 CORS

1. INT. SALLE À MANGER - NUIT
Arthur entre dans la salle à manger et tombe sur Perceval qui grignote un bout de fromage.

Arthur
Tiens, Perceval, c'est vous ?
Perceval
Ben oui ! Sans déconner, Sire, vous avez cru que j'étais un autre chevalier et que j'avais pris une potion de sédimentation ?
Arthur
Quoi ?
Perceval
Ouais, la potion qui porte un nom de roche, c'est bien la sédimentation ? Ah non : la potion de métamorphisme.
Arthur
Ah, de métamorphose !
Perceval
Ouais, ça marche aussi.
Arthur
Vos expressions, plus j'arrive à les décrypter, plus vous les rendez difficiles.
Perceval
C'est rien, j'ai juste confondu. En tout cas c'est moi, je vois pas trop pourquoi vous êtes surpris.
Arthur ( qui se sert un morceau de saucisson)
Ben, je m'attendais plutôt à tomber sur Karadoc.
Perceval
Ouais, il est parti quand je suis arrivé. Mais... vous dormez pas ?
Arthur
Hé non : on vient de m'apporter un message comme quoi les Saxons viennent de débarquer.
Perceval
Encore ? Ils étaient pas déjà venus l'an dernier ?
Arthur
Oui, et les années d'avant. Chaque printemps ils reviennent. Ils commencent à me gonfler, comme si j'avais que ça à faire.
Perceval
C'est comme les hirondelles.
Arthur
Hein ?
Perceval
Ben oui, les hirondelles, elles reviennent à chaque printemps.
Arthur
Sauf qu'elles n'ont pas l'intention de dévaster le pays, elles.
Perceval
Ah ouais, merde, du coup j'ai dit une connerie.
Arthur
Allez plutôt vous recoucher. Demain je convoque tous les chevaliers de bon matin pour préparer la riposte.

OUVERTURE

2. INT. SALLE DE LA TABLE RONDE - MATIN
Arthur et les chevaliers (Léodagan, Yvain, Bohort, Calogrenant, Lancelot, Perceval et Karadoc) sont réunis autour de la Table Ronde.

Arthur
D'après le message que j'ai reçu cette nuit, les Saxons viennent de débarquer.
Léodagan
Encore ?
Calogrenant
Ils nous font le coup chaque année au printemps.
Lancelot
Et je parie que c'est sur la plage habituelle.
Arthur
Tout juste !
Léodagan
Eh oui, ils ont pris leurs petites habitudes...
Perceval
C'est comme les coins à champignon.
Arthur
Quoi ?
Perceval
Ouais, les coins à champignon, une fois qu'on les a repérés, tous les ans on y retourne. (Les chevaliers, consternés (sauf Karadoc, intéressé), regardent Perceval.) Sauf que les champignons viennent pas dévaster le pays, ah ouais, merde.
Karadoc
Quoique : je connais des variétés qui font de sacrés dégâts.
Arthur
Bon, on peut reprendre, oui ?
Léodagan
De quoi on parlait ? Ah oui : la plage habituelle, c'est celle qui est à l'autre bout du pays, c'est ça ?
Calogrenant
Si c'est celle que je crois, on en a pour deux jours de cheval, et encore, à condition d'y aller à fond de train.
Yvain
Est-il possible de faire le trajet à pied ? Parce que le cheval, c'est trop gavage.
Léodagan
Vous êtes marteau : à pied, ça va vous prendre un mois et demi !
Arthur
Nan mais de toute façon, seigneur Yvain, vous resterez au château. Pendant l'expédition, vous serez avec le seigneur Bohort pour régler les affaires courantes à Kaamelott.
Bohort
C'est une mission qui correspond parfaitement à mes compétences, Sire.
Arthur
Je sais. Mais attention, les affaires courantes, c'est organiser les tours de garde et vérifier que les ordres sont exécutés, pas organiser en douce un bal costumé.
Bohort (déçu)
Ah... Bien, je ferai comme vous voulez.
Yvain
Évidemment, dès qu'on peut s'amuser c'est interdit !
Calogrenant
Vous préférez venir avec nous ?
Yvain
Ah ben non, tout de suite...
Arthur
Sinon, j'ai le rapport des espions avec les effectifs des envahisseurs et leur armement. Ah, et j'ai un note intéressante : il paraît que le chef Saxon, celui à cause de qui on a une visite à chaque printemps, n'a pas d'hériter, donc s'il venait à disparaître, ce serait l'anarchie chez eux. Du coup, on aurait intérêt à séparer les chefs du gros des troupes afin de le zigouiller plus facilement. Sans leur chef, les troupes seront inoffensives, et sans héritier, on n'est pas prêt de les revoir débarquer.
Lancelot
Excellente stratégie !
Léodagan
Une question : le but, c'est d'intervenir le plus vite possible afin qu'ils soient bloqués sur la plage ?
Arthur
Évidemment. Il faut à tout prix ne pas leur laisser le temps de se disperser dans les terres.
Léodagan
Du coup, on peut pas prendre les archers.
Arthur
Ah non, ils montent pas à cheval. Là c'est pas compliqué, on se passe de l'infanterie, par contre on emmène tous ceux qui savent monter à cheval.
Yvain
Ah, c'est pour ça que je peux pas venir ! J'ai cru que c'était encore une brimade.
Calogrenant
Et vu le trajet, on a intérêt à prendre deux chevaux chacun.
Arthur
Ah oui, il faudra les ménager. En fait, ce qu'on va faire, c'est qu'on prend tous les chevaux disponibles et on colle dessus tout ce qui sait monter.
Lancelot
On part maintenant ?
Arthur
Oui, départ dans une demi-heure. Ce soir on campera en campagne et on réglera les derniers détails, et demain après-midi on devrait être sur place pour les foutre à la mer.
Lancelot
On prend Merlin ? La dernière fois il nous avait fait un mur de flammes plutôt efficace.
Arthur
De toute façon, si on l'emmène pas, il boude pendant deux semaines...

3. EXT. ORÉE DE LA FORÊT - JOUR
Arthur et ses chevaliers (Léodagan, Calogrenant, Lancelot ainsi que Merlin) poursuivent quelqu'un.

Arthur
Mais il est passé où, le chef saxon ?
Léodagan
Par là, je crois ! Je l'ai vu prendre cette direction.
Calogrenant
Là-bas ? C'est la direction de notre camp de base ! Sans cheval, sans arme et avec la flèche qu'on lui a planté dans la cuisse, il n'a aucune chance.
Léodagan
Sauf que le camp de base, il est gardé par Perceval et Karadoc.
Lancelot
Quand même, ils ne sont pas cons à ce point ! Ils vont bien trouver un moyen de l'achever.
Calogrenant
Bohort, il ne l'achèverait pas.
Lancelot
Oui mais là, c'est Perceval et Karadoc.
Arthur
Assez bavardé, suivez les traces de sang !

4. EXT. CLAIRIÈRE DU CAMP DE BASE - JOUR
Arthur et ses chevaliers atteignent leur camp de base. Là, Perceval et Karadoc sont attablés et boivent un canon.

Arthur
Il est passé où ? Perceval, Karadoc, vous avez butté le chef saxon ?
Perceval
Qui, nous ?
Arthur
Oui, vous ! Le chef saxon vient de passer ici, on voit encore ses traces de sang.
Karadoc
Attendez... Un type aussi grand qu'un ours, avec de longs cheveux blonds, une moustache épaisse et une cuisse qui pisse le sang ?
Calogrenant
Oui ! Vous l'avez tué ou pas ?
Karadoc
Mais est-ce que le votre, il avait une cape en peau de sanglier ?
Lancelot
On n'a pas le temps de jouer à des devinettes. Vous l'avez tué ou pas ?
Perceval
Il est parti par là.
Arthur
Quoi ? Vous l'avez laissé filé ?
Léodagan
Par là, vous voulez dire par la route ?
Karadoc
C'est plutôt un chemin, soyons précis dans nos témoignages.
Calogrenant
Il est tellement au bout du rouleau qu'il cherche même plus à se cacher dans les fourrés !
Arthur
Allez, suivez-moi, on devrait être sur lui dans cinq ou dix minutes à tout casser.
Perceval
Ouais mais il a un cheval. Ça change quelque chose, non ?
Léodagan
Un cheval ? Mais où est-ce qu'il a trouvé un cheval, ce con ?
Lancelot
Vous avez laissé le chef saxon voler un des chevaux du camp ? Alors que vous en étiez reponsable ? Sire, c'est pas possible, il faut les traduire en cour martiale !
Perceval
Mais il ne l'a pas volé, il l'a emprunté. Je me souviens parfaitement, il a dit : « oh, les deux cons, j'emprunte votre cheval ». Emprunter, c'est pas voler.
Karadoc
Il faudrait arrêter un peu de nous prendre pour des analphabètes !
Arthur
Mais c'est pas vrai mais c'est pas vrai !
Perceval
Mais qu'est-ce que ça change, Sire, le type est blessé, il est inoffensif, à quoi bon le tuer ?
Arthur
Mais pour pas qu'il retourne vers ses troupes, se fasse soigner, et reprenne l'invasion, corniaud ! Pour pas qu'il revienne chaque printemps !
Karadoc
Ah parce qu'il pourrait revenir ?
Perceval
Déjà, oui, pour rendre le cheval.

Arthur se prend la tête à deux mains

5. EXT. UN PEU PLUS LOIN SUR LA ROUTE - JOUR
Arthur et ses chevaliers examinent le cadavre d'un homme étendu à côté du cadavre d'un cheval.

Lancelot
C'est bien lui, Sire.
Arthur
Le chef saxon ?
Lancelot
Oui, oui, pas de doute, c'est bien lui.
Léodagan
Mais qu'est-ce qui s'est passé ?
Lancelot
Pour une raison que j'ignore, son cheval s'est effondré, et en tombant, le chef saxon a perdu connaissance. C'est pour ça qu'on l'a rattrapé et qu'on a pu l'achever.
Calogrenant
C'est vous Merlin ?
Merlin
C'est moi qui ?
Calogrenant
Vous avez lancé un sort pour tuer les bêtes à distance ?
Léodagan
Ça existe, un sort pareil ?
Merlin
Ah oui, c'est même plutôt connu.
Léodagan
Mais pourquoi vous nous l'avez jamais dit, que vous maîtrisez un sort aussi utile ?
Merlin
Ah mais je le maîtrise pas, ce sort. C'est pas moi qui ai tué ce cheval. Attendez, si je connaissais un tel sort, évidemment que je vous aurais mis au jus. Il y a pas marqué incompétent ici !
Arthur
Si c'est pas Merlin, ça vient d'où ?
Merlin
Regardez les yeux, c'est un signe qui ne trompe pas : empoisonnement. Et j'aime autant vous dire que c'est un poison foudroyant.

FERMETURE
6. EXT. UN PEU PLUS LOIN SUR LA ROUTE - JOUR
Perceval et Karadoc, fiers et souriants, s'avancent vers le groupe

Perceval
C'est nous, Sire.
Lancelot
Vous avez eu la présence d'esprit d'empoisonner le cheval que le chef saxon s'apprêtait à "emprunter" ?
Karadoc
La présence de quoi ?
Perceval
C'est pas faux.
Karadoc
En fait, en vous attendant, on s'emmerdait un peu, alors j'ai exploré les environs et j'ai trouvé un coin à champignons. J'ai tout ramassé et j'ai fait une omelette.
Perceval
On s'est dit que comme festin de victoire, ça ferait classe !
Karadoc
Mais je me suis souvenu de l'autre fois où vous aviez pas aimé l'omelette...
Arthur
C'est surtout qu'on a failli tous crever !
Karadoc
Alors je l'ai donnée à goûter aux chevaux.
Arthur
Ah, donc en fait vous l'avez pas fait exprès, d'empoisonner ce cheval.
Karadoc
Ben non. C'est juste que je voulais pas gaspiller : quand je fais une omelette pour un régiment, il faut bien que ça profite à quelqu'un.
Arthur
Mais, juste pour être sûr d'avoir compris : c'est seulement le cheval là qui en a goûté ?
Karadoc
Ah non, je l'ai donnée à tous les chevaux.
Arthur
D'accord, mais c'est seulement le cheval là qui a succombé à l'omelette ?
Karadoc
Ah non, ils sont tous morts.
Arthur
Quoi ?
Calogrenant
Vous voulez dire que là, on n'a plus de chevaux ?
Perceval
C'est quand même pas notre faute si les chevaux supportent pas les produits de la forêt, si ?
Arthur (désabusé)
Résumons la situation. Problème n°1 : les Saxons. Réglé. Problème n°2 : reconstituer la cavalerie de Bretagne...

Léodagan
Et problème n°3 : faire le trajet de retour à pieds !


Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB