Bienvenue sur OnEnAGros!, le forum qui compte la demi-passe !

Lisez la charte du forum avant de commencer à participer. Si vous êtes nouveau, une présentation est toujours appréciée afin de mieux se connaître !


Semi-Croustillant
Hors ligne

Je plussoie pour le gars Venec, c'est peut-être pas le plus honnête avec ses combines à deux ronds (bien qu'il donne un coup de pouce à Arthur à plusieurs reprises de manière plus ou moins importante), et comme le souligne RP il est en phase avec son temps donc passons sur les esclaves, la torture etc... C'est vrai que c'est curieux cette manie de pas vouloir torturer ; ça vient de quoi, ça ?
A part ça j'ai un sympathie particulière pour Pélinor (faudrait s'accorder sur l'orthographe de son prénom à celui-là), malgré qu'il soit un gros bouseux de la campagne il est met tout en oeuvre pour bien faire (puis comme j'adore Perceval ça fait sens... ou pas?)

Chevalier
Hors ligne

Je suis d'accord avec ceux qui défendent Vénec.
J'ai d'ailleurs failli lui accorder ma voix aussi.
Mais je dois avouer que Guenièvre mérite aussi sa place sur le podium.
Elle aussi lui sauve la vie quand il se fait attaquer par sa demi-soeur.
De plus, parmi toutes les femmes qui tournent autour d'Arthur, elle seule l'aime d'un amour désintéressé.
Contrairement aux maitresses... Avec celles- là, il y a peut être une analogie à faire avec "Le corbeau et le renard" de La fontaine ( ou Esope qui a peut être écrit quelque chose dans le même style).
Le rang social, Guenièvre, elle s'en fout... Elle est déjà Princesse de Carmélide.
Elle n'hésite pas à le contredire. Avec Arthur, elle est nature.

Chevalier
Hors ligne
Dediud a écrit :

Le rang social, Guenièvre, elle s'en fout... Elle est déjà Princesse de Carmélide.

En même temps, c'est plus facile de s'en foutre quand on est déjà princesse que quand on est en bas de l'échelle :b
Mais je suis d'accord que Guenièvre n'a jamais été ambitieuse. Quand ses parents veulent qu'elle épouse le roi, elle ne pense pas à devenir reine mais juste à avoir un mari blond...

En fait c'est dur de déterminer quels personnages sont "sympathiques", dans la mesure où y a quand même un nombre conséquent de scènes d'engueulades et d'échanges de fions. C'est drôle à regarder, mais ça serait moins marrant à vivre, et y a quasiment pas de personnages qui ne sont ni cons comme des chaises, ni portés sur les fions, ni impliqués dans des trucs pas très jojos (le duc d'Aquitaine avec son ex-femme par exemple). Y a Bohort, Calogrenant peut-être aussi... Mais bon, à part Perceval et Karadoc, les autres ne sont jamais entre amis, donc c'est dur de se rendre compte.

Tribunus Cohortis Bescherellae
Hors ligne
La Dame du Parc a écrit :
Dediud a écrit :

Le rang social, Guenièvre, elle s'en fout... Elle est déjà Princesse de Carmélide.

En même temps, c'est plus facile de s'en foutre quand on est déjà princesse que quand on est en bas de l'échelle :b

C'est clair ! :lol:

Et pour Venec, le fait que ce soit la norme en ce temps n'excuse en rien à mes yeux. Dans d'autres discussions, on me défend Arthur en me disant que c'est un Roi génial car il est contre l'esclavage, la torture et la peine de mort, et là on me dit qu'en fait ça n'a pas d'importance ? :b

Non non !
Venec a des principes qui sont certes ceux de son époque (et encore, ceux de qui..? Je pense qu'à cette époque, les esclaves, torturé.e.s ou condamné.e.s à mort étaient pas friand.e.s de ces pratiques hein :p) mais qui restent écœurants.

J'ai du mal à avoir de la sympathie pour quelqu'un qui fait de la traite d'esclaves, quelle que soit l'époque.

Parce que c'est bien gentil de sauver les miches du Roi parce que c'est votre poto, mais les centaines d'esclaves qu'il a vendu il leur a pas sauvé grand chose hein... :')

Chevalier
Hors ligne
Coco l'asticot a écrit :

Venec a des principes qui sont certes ceux de son époque

Son seul principe c'est de s'en mettre plein les fouilles :b
Non seulement il vend des esclaves, mais en plus ça lui pose aucun souci de vendre à la taverne ceux qu'il a déjà vendus au château. Niveau loyauté envers Arthur, on a vu mieux... Et même si à l'époque, l'esclavage était considéré comme normal, y avait quand même des gens qui étaient pas trop pour, ou qui traitaient les esclaves correctement. D'ailleurs, à Rome, durant la période impériale, y avait de plus en plus d'affranchis. Lui, il s'en fout totalement si y en a qui meurent d'épuisement parce qu'il leur fait faire des doubles-journées.

La scène où il aide Arthur à la fin du livre VI est bien le seul moment où il se conduit avec dignité, parce que le reste du temps, c'est vraiment pas jojo. Dans le livre V, quand il voit Lancelot blessé allongé dans l'herbe, il n'a pas idée de l'aider, il songe juste à le dépouiller. D'une façon générale, il en a absolument rien à faire des autres, tant qu'il peut se faire du fric !

Tribunus Cohortis Bescherellae
Hors ligne

Ah, enfin quelqu'un de mon côté ! :fete:

Merci Parky ! :p :hug:

Chevalier Allû Ciné
Hors ligne

Tout a fait !
Mais cela n'empêche que je le trouve sympathique. Un sympathique dénué de scrupule et avide d'argent, pas courageux pour un sou.
Ou en alors, je vois principalement son côté sympa en occultant le reste.

Chevalier
Hors ligne

Je reviens un peu à la charge pour jouer l'avocat du diable...
Vénec, il a le mérite d'être cohérent.
Là, où, je suis en désaccord avec toi Coco, c'est quand tu dis : " Venec a des principes qui sont certes ceux de son époque..."
Il me semble qu'à un moment il avoue de lui même qu'il traine dans des affaires pas très jojos...
Il ne fait que profiter d'un système, contestable, qui est déjà en place et qu'il n'a pas la possibilité de changer...
Si Venec venait à arrêter ses combines, il y aurait toujours quelqu'un pour le remplacer sur le marché ( au sens économique du terme ).
Venec, il n'est pas cruel, il est cupide.
...
Bon, ça suffit de défendre Vénec, j'vais passer pour un odieux conna** ... à la base, moi, j'ai voté pour Guenièvre.

Pécore
Hors ligne

de toute façon, Venec le dit bien quand Arthur recherche des Chevaliers à la Taverne !
il doit dire quelque chose de ce style " je ne veux pas etre chevalier, je veux juste etre bien avec le nouveau roi pour faire des affaires..."

Chevalière à l'Happy Kulture
Hors ligne

J'ai dans l'idée que si on trouve Venec sympathique, c'est parce que souvent, il se prend les pieds dans ses combines : ses acolytes sont couards, il se fait taper par Arthur, avec l'histoire des fausses monnaies de Carmélide, Leodagan lui fait manger la table,... C'est un mauvais, mais il le paie tellement souvent, et dans des scènes tellement drôles, qu'il en devient attachant.
Leodagan, dans le genre mauvais, est pas mal non plus. Mais on ne le trouvera jamais sympathique parce qu'il n'inspire jamais la compassion.
J'irais même jusqu'à faire un parallèle entre Venec et Arthur. Tous les deux sont attachants, en partie parce qu'ils sont entourés d'incapables. Sauf que l'un des deux est du côté des mauvais bougres et l'autre pas.

Chevalier
Hors ligne
GinAA a écrit :

si on trouve Venec sympathique, c'est parce que souvent, il se prend les pieds (... dans le tapis ? plein de sauce ? )
C'est un mauvais, mais il le paie tellement souvent... qu'il en devient attachant.
J'irais même jusqu'à faire un parallèle entre Venec et Arthur. Tous les deux sont attachants, en partie parce qu'ils sont entourés d'incapables...

PARFAITEMENT résumé ! Bravo pour ta concision !

( Le premier qui nous pond un " Sire ! concision!" , c'est 3 jours aux geôles. )  ;)

Chevalier Allû Ciné
Hors ligne
Dediud a écrit :

PARFAITEMENT résumé ! Bravo pour ta concision !

Merci GinAA, c'est exactement ça. :luv:

Croustillant
Hors ligne

Celui qui me semble le plus sympathique c'est Bohort. (Et si Jieffe passe par là, il a interdiction de dire que c'est parce que je lui ressemble sinon c'est une semaine de cachot ! :lol: )

OK c'est un froussard, mais il est d'une fidélité sans limites, il est désintéressé et devient même plus affirmé quand Arthur "perd" le pouvoir. A mes yeux c'est un des plus nobles.

Chevalier Feuletonniste
Hors ligne

Venec ne me paraît pas sympathique. Mais je soupçonne un problème dans la façon de juger de la sympathie d'un personnage ou un autre.

Pour juger si quelqu'un est sympathique, il faut le côtoyer « en vrai ». Concernant Venec, il faut donc s'imaginer être vraiment à ses côtés. Serait-il alors sympa ? Car j'ai l'impression que ceux qui le jugent sympa le font en tant que personnage de fiction (le message de GinAA le suggère), donc avec un rapport de téléspectateur à personnage, ce qui n'est pas adéquat : en tant que téléspectateur, vous n'avez aucune chance de vous faire escroquer par lui, alors que si vous le côtoyez en vrai...

Si on le côtoyait en vrai, serait-il sympa ? Peut-être si on est de son côté. Sinon, il peut nous vendre comme esclave à l'autre bout du Monde (il l'a déjà proposé pour Yvain). Et même si on est copain avec Venec, il va nous persuader de prendre des paris sur des combats de chiens : quand on est copain avec un type pareil, il ne nous aime pas, il aime notre pognon. (D'ailleurs a-t-il des amis ?)

Si je vivais dans Kaamelott, j'essaierais d'être proche de Bohort, du duc d'Aquitaine ou de la reine (je parle de relations courtoises, hein), je respecterais Arthur (un très grand roi que je serais fier de servir, mais sûrement pas un type sympa) et Calogrenant (un chef de guerre fiable) et j'essaierais d'éviter Lancelot (tyrannique), Perceval (il est plutôt sympa, quoique, mais je ne pourrais pas discuter), Karadoc (un gros con), Léodagan (on ne serait pas sur la même longueur d'onde), Venec (c'est bien d'avoir ce type de personnage dans une série télé, mais dans la vraie vie, sûrement pas) et Mevanwi (je l'admirerais, mais je ne veux pas avoir d'ennuis...)

Chevalier Allû Ciné
Hors ligne

Bon. C'est clair que Bohort est hors concours. Surtout si l'on recherche un ami et un confident.

Chevalière à l'Happy Kulture
Hors ligne
Agloval a écrit :

Venec ne me paraît pas sympathique. Mais je soupçonne un problème dans la façon de juger de la sympathie d'un personnage ou un autre.

Pour juger si quelqu'un est sympathique, il faut le côtoyer « en vrai ». Concernant Venec, il faut donc s'imaginer être vraiment à ses côtés. Serait-il alors sympa ? Car j'ai l'impression que ceux qui le jugent sympa le font en tant que personnage de fiction (le message de GinAA le suggère), donc avec un rapport de téléspectateur à personnage, ce qui n'est pas adéquat : en tant que téléspectateur, vous n'avez aucune chance de vous faire escroquer par lui, alors que si vous le côtoyez en vrai...

Si on le côtoyait en vrai, serait-il sympa ? Peut-être si on est de son côté. Sinon, il peut nous vendre comme esclave à l'autre bout du Monde (il l'a déjà proposé pour Yvain). Et même si on est copain avec Venec, il va nous persuader de prendre des paris sur des combats de chiens : quand on est copain avec un type pareil, il ne nous aime pas, il aime notre pognon. (D'ailleurs a-t-il des amis ?)

Si je vivais dans Kaamelott, j'essaierais d'être proche de Bohort, du duc d'Aquitaine ou de la reine (je parle de relations courtoises, hein), je respecterais Arthur (un très grand roi que je serais fier de servir, mais sûrement pas un type sympa) et Calogrenant (un chef de guerre fiable) et j'essaierais d'éviter Lancelot (tyrannique), Perceval (il est plutôt sympa, quoique, mais je ne pourrais pas discuter), Karadoc (un gros con), Léodagan (on ne serait pas sur la même longueur d'onde), Venec (c'est bien d'avoir ce type de personnage dans une série télé, mais dans la vraie vie, sûrement pas) et Mevanwi (je l'admirerais, mais je ne veux pas avoir d'ennuis...)

Bin oui, c'est ce que le titre du topic suggère. On parle bien de personnage. Pas de personne.

Chevalier Feuletonniste
Hors ligne

Oui, mais « sympa » s'applique à une personne, donc il s'agit de savoir quel personnage serait sympa s'il était une personne, non ?

Ah, peut-être que c'est moi qui complique les choses pour rien ?

En tout cas je crois que la différence se situe là : ceux qui ne le trouvent pas sympa le jugent en tant que personne, ceux qui le trouvent sympa le jugent en tant que personnage. Non ?

Chevalière à l'Happy Kulture
Hors ligne
Agloval a écrit :

Ah, peut-être que c'est moi qui complique les choses pour rien ?

Peut-être bien. Je suis une fille si simple moi... ;-) <
Mais en effet, selon qu'on se place du côté spectacle ou du côté vraie vie, ça change tout.

Chevalier
Hors ligne

Le premier post demande "Qui aimeriez-vous fréquenter ?" donc à mon avis, l'idée c'est de se placer "côté vraie vie".

Chevalier aux Pouces Verts
Hors ligne
Agloval a écrit :

Ah, peut-être que c'est moi qui complique les choses pour rien ?

Pourtant ce n'est pas ton genre :rolleyes: :b

Chevalière à l'Happy Kulture
Hors ligne

:lol:

Bien vu Parky ! J'ai pas pensé à regarder l'explication du créateur du topic.

Chevalier
Hors ligne
Agloval a écrit :

  ceux qui le trouvent sympa le jugent en tant que personnage...  ?

Pour ma part, oui. Effectivement, c'est vrai que tout cela pouvait porter à confusion...
Certains allaient finir par croire que je cautionnais tout ce qu'il faisait et que j'étais même prêt à lui acheter des chinois qu'il stocke dans sa grange...
( ils restent néanmoins financièrement accessibles, Venec il propose des crédits à des taux vraiment pas dégueulasses...)

Tribunus Cohortis Bescherellae
Hors ligne
Dediud a écrit :

Je reviens un peu à la charge pour jouer l'avocat du diable...
Vénec, il a le mérite d'être cohérent.
Là, où, je suis en désaccord avec toi Coco, c'est quand tu dis : " Venec a des principes qui sont certes ceux de son époque..."
Il me semble qu'à un moment il avoue de lui même qu'il traine dans des affaires pas très jojos...
Il ne fait que profiter d'un système, contestable, qui est déjà en place et qu'il n'a pas la possibilité de changer...
Si Venec venait à arrêter ses combines, il y aurait toujours quelqu'un pour le remplacer sur le marché ( au sens économique du terme ).
Venec, il n'est pas cruel, il est cupide.
...
Bon, ça suffit de défendre Vénec, j'vais passer pour un odieux conna** ... à la base, moi, j'ai voté pour Guenièvre.

Aaah mais je faisais que répéter ce qu'on me disait, moi ! :b
Et c'était dans le sens où ce qu'il fait, c'est relativement banal à l'époque. Pour une partie des gens en tout cas.

Mais peu importe qu'il soit d'accord ou pas avec ce qu'il fait, il le fait. Je m'en fous qu'il trouve ça normal ou qu'il trouve ça pas jojo. Ce sont ses actes qui comptent.

Dediud a écrit :

Si Venec venait à arrêter ses combines, il y aurait toujours quelqu'un pour le remplacer sur le marché ( au sens économique du terme ).
Venec, il n'est pas cruel, il est cupide.

C'est quand même la pire excuse, ça ! :lol:
Y'a d'autres métiers de dispos, à l'époque, il me semble ? Pourtant il a choisi celui-là. Par cruauté ou par cupidité, je m'en fous, le résultat est le même. ^^" Si t'es assez cupide pour marchander des humains, je te trouve pas sympa, pardon. x)

GinAA a écrit :

J'ai dans l'idée que si on trouve Venec sympathique, c'est parce que souvent, il se prend les pieds dans ses combines : ses acolytes sont couards, il se fait taper par Arthur, avec l'histoire des fausses monnaies de Carmélide, Leodagan lui fait manger la table,... C'est un mauvais, mais il le paie tellement souvent, et dans des scènes tellement drôles, qu'il en devient attachant.
Leodagan, dans le genre mauvais, est pas mal non plus. Mais on ne le trouvera jamais sympathique parce qu'il n'inspire jamais la compassion.

Bien vu. C'est vrai qu'on s'attache plus à un personnage qui fait mal le mal. :')

Agloval a écrit :

Venec ne me paraît pas sympathique. Mais je soupçonne un problème dans la façon de juger de la sympathie d'un personnage ou un autre.

Pour juger si quelqu'un est sympathique, il faut le côtoyer « en vrai ». Concernant Venec, il faut donc s'imaginer être vraiment à ses côtés. Serait-il alors sympa ? Car j'ai l'impression que ceux qui le jugent sympa le font en tant que personnage de fiction (le message de GinAA le suggère), donc avec un rapport de téléspectateur à personnage, ce qui n'est pas adéquat : en tant que téléspectateur, vous n'avez aucune chance de vous faire escroquer par lui, alors que si vous le côtoyez en vrai...

Si on le côtoyait en vrai, serait-il sympa ? Peut-être si on est de son côté. Sinon, il peut nous vendre comme esclave à l'autre bout du Monde (il l'a déjà proposé pour Yvain). Et même si on est copain avec Venec, il va nous persuader de prendre des paris sur des combats de chiens : quand on est copain avec un type pareil, il ne nous aime pas, il aime notre pognon. (D'ailleurs a-t-il des amis ?)

Bien vu aussi !

Bothan a écrit :
Agloval a écrit :

Ah, peut-être que c'est moi qui complique les choses pour rien ?

Pourtant ce n'est pas ton genre :rolleyes: :b

:')

Pécore
Hors ligne

Mmh, Arthur et Perceval, évidemment, pis Bohort et Calogrenant pour les chevaliers. Sinon Merlin, Guenièvre, la Dame du Lac, et puis Vénec, Angharad et le tavernier, les copains que j'aimerais avoir :3 Léodagan est hors concours, c'est le portrait craché de mon meilleur pote.
Oui ça fait du monde, mais j'y peux rien, je les trouve vachement attachants ^^

En ce qui concerne Vénec, je me suis surtout fié à son rôle dans le livre VI, où c'est lui qui sauve Arthur, finalement. Du coup je me suis dit, il a beau être le pire escroc du monde celte, Arthur fait souvent appel à lui et il a toujours répondu présent, mais quand le cœur n'y était pas (je pense notamment à l'épisode de l'entrevue secrète entre Arthur et Lancelot dans le livre IV), et finalement il prouve en sauvant notre bon roi qu'il est loyal et courageux. Bref je me dis qu'un ami comme lui, ça peut être insupportable par moments, mais c'est quand même un vrai !

Chevalier Feuletonniste
Hors ligne

Je ne pense pas que Vénec sauve Arthur par amitié, mais plutôt par fidélité à son roi (au Livre V il dit à Arthur qu'il préfère quand c'est lui le roi). Venec aime Arthur comme roi, sans doute comme la plupart des paysans (et peut-être par intéressement, mais à mon avis pas que), ça n'en fait pas pour autant un chic type avec son entourage. Donc en fait, je dirais que son geste ne permet pas d'en déduire du bien pour Venec, mais pour Arthur, qui a su susciter cette fidélité.

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB